(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Advanced Microdevices Manuals | Linear Circuits Manuals | Supertex Manuals | Sundry Manuals | Echelon Manuals | RCA Manuals | National Semiconductor Manuals | Hewlett Packard Manuals | Signetics Manuals | Fluke Manuals | Datel Manuals | Intersil Manuals | Zilog Manuals | Maxim Manuals | Dallas Semiconductor Manuals | Temperature Manuals | SGS Manuals | Quantum Electronics Manuals | STDBus Manuals | Texas Instruments Manuals | IBM Microsoft Manuals | Grammar Analysis | Harris Manuals | Arrow Manuals | Monolithic Memories Manuals | Intel Manuals | Fault Tolerance Manuals | Johns Hopkins University Commencement | PHOIBLE Online | International Rectifier Manuals | Rectifiers scrs Triacs Manuals | Standard Microsystems Manuals | Additional Collections | Control PID Fuzzy Logic Manuals | Densitron Manuals | Philips Manuals | The Andhra Pradesh Legislative Assembly Debates | Linear Technologies Manuals | Cermetek Manuals | Miscellaneous Manuals | Hitachi Manuals | The Video Box | Communication Manuals | Scenix Manuals | Motorola Manuals | Agilent Manuals
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Bulletin"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was preservcd for générations on library shclvcs before il was carcfully scanncd by Google as part of a projecl 

to makc the workl's books discovcrable online. 

Il lias survived long enough for the copyright lo expire and the book to enter the public domain. A publie domain book is one thaï was never subjeel 

lo copyright or whose légal copyright lerni lias expired. Whether a book is in the public domain may vary country locountry. Public domain books 

are our gateways lo the past. representing a wealth of history. culture and knowledge thafs oflen dillicull to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this lile - a reminder of this book's long journey from the 

publisher lo a library and linally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries lo digili/e public domain malerials and make ihem widely accessible. Public domain books belong to the 
public and wc are merely iheir cuslodians. Neverlheless. ihis work is ex pensive, so in order lo keep providing ihis resource, we hâve taken sleps to 
prevent abuse by commercial parties, iiicluciiiig placmg lechnical restrictions on aulomaied querying. 
We alsoasklhat you: 

+ Make non -commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals. and we reuuest lhat you use thesc files for 
pcrsonal, non -commercial purposes. 

+ Refrain from autoiiiatcil (/uerying Donot send aulomaied uneries of any sort lo Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical characler récognition or other areas where access to a large amount of texl is helpful. please contact us. We encourage the 
use of public domain malerials for thèse purposes and may bc able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each lile is essential for informing people about this projecl and hclping them lind 
additional malerials ihrough Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use. remember thaï you are responsible for ensuring lhat whai you are doing is légal. Do not assume that just 
becausc we believe a book is in the public domain for users in the Uniied Staics. thaï the work is also in ihc public domain for users in other 

counlries. Whelher a book is slill in copyright varies from counlry lo counlry. and we can'l offer guidanec on whelher any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume thaï a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringemenl liabilily can bc quite severe. 

About Google Book Search 

Google 's mission is lo organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover ihe world's books wlulc liclpmg aulliors and publishers reach new audiences. You eau search ihrough llic lïill lexl of this book un ilic web 
al |_-.:. :.-.-:: / / books . qooqle . com/| 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel cl de la connaissance humaine cl sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en marge du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages appartenant au domaine public cl de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres soni en effet la propriété de tous et de toutes cl nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 

dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des lins personnelles. Ils ne sauraient en ell'et être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésite/ pas à nous contacter. Nous encourageons (tour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

À propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le franoais. Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les ailleurs cl les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp : //books .qooql^ . ■:.■-;. -y] 



I 



(S'y 7 



j.p 




•^ 



ROYAUME DE BELGIQUE. - MINISTERE DE L'INTÉRIEUR. 






BULLETIN 



Dl LA 



I FÉ 







FEDERATION DES SOCIETES D'HORTICULTURE 



DE BELGIQUE. 










LIÈGE, 
AU SECRÉTARIAT DE LA FÉDÉRATION, BOVERIE, I 

Î879.v 





J 



BULLETIN 



Dl LA 



FÉDÉRATION DES SOCIÉTÉS D'HORTICULTURE. 



Gand, imp. C. Annoot-Braeckman. 



10YAUH 18 BELGIQUE. - IfflSTEM II LHHÏ1IOI, 



BULLETIN 



Dl L.1 



• » 9 



FEDERATION DES SOCIETES D'HORTICULTURE 



DE BELGIQUE. 







5}tO~ 



LIÈGE, 

AU SECRÉTARIAT DE LA FÉDÉRATION, BOVBRIE, 1. 

1879. 



PREMIÈRE PARTIE. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



STATUTS. 



Art. 1 er . Une Fédération est établie, sous les atupioes du gourer* 
nement, entre toutes les Sociétés et les institutions horticoles de la 
Belgique. 

Cette Fédération ne peut porter aucune atteinte à l'autonomie et 
à l'indépendance iadividuelle des institutions fédérées. 

Art. 2. La Fédération a pour but de favoriser les progrès des 
diverses branches de l'horticulture et des sciences qui s'y rattachent, 
par des mesures dont l'exécution intéresse l'horticulture nationale, et 
parmi lesquelles doivent être comprises en première ligne : les réunions 
périodiques et régulières de délégués, la publication d'un recueil, centre 
commun des travaux de toutes les institutions fédérées, l'organisation 
de congrès horticoles et de concours sur les questions d'horticulture. 

Art. 3. Les institutions fédérées ont chaque année deux assemblées 
générales composées de deux délégués pour chacune d'elles. 

Le jour et le lieu en sont fixés par le comité-directeur. 

Art. 4. Le Président du comité-directeur ou, à son défaut, le plus 
âgé des vice-présidents, préside ces assemblées. 

Art. 5. L'assemblée des délégués discute et arrête les mesures d'in- 
térêt général et en confie l'exécution au comité-directeur. 

Art. 6. Le comité-directeur, composé de quinze membres élus par 
l'assemblée générale et d'un délégué du gouvernement, est chargé de 
gérer les intérêts de la Fédération. 

Aucune institution ne pourra y être représentée par plus d'un de 
ses délégués. 



6 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 

Ce comité se choisit annuellement un président, deux vice-présidents 
et un trésorier; il nomme également un secrétaire, qui peut être 
choisi en dehors du comité. 

Ce bureau dirige les assemblées générales, 

Les fonctions de membres du comité sont gratuites; le secrétariat 
seul peut être rétribué. 

Art. 7. Le comité-directeur se renouvelle tous les ans par tiers, 
en conformité d'un tirage au sort qui détermine la première série des 
membres sortants. 

Les membres sortants peuvent être réélus; ils conservent leurs 
fonctions jusqu'à leur remplacement. 

Art. 8. Le secrétaire tient les écritures des assemblées générales et 
du comité-directeur, il a la garde des archives et il surveille, sous le 
contrôle d'un comité de rédaction désigné par le comité-directeur, 
toutes les publications. 

Art. 9. Les ressources de la Fédération consistent dans les subsides 
qui sont alloués par les associations affiliées, par l'État et par les 
provinces. 

L'assemblée générale fixe, s'il y a lieu, la part contributive à payer 
annuellement par chaque institution affiliée; cette part ne peut excéder 
la somme de 50 francs. 

Les dépenses comprennent les frais de secrétariat, de réunions 
des assemblées générales et du comité-directeur, des concours et des 
publications. ' 

Art. 10. La Fédération nomme à l'étranger des Sociétés correspon- 
dantes; elle peut également accorder le titre de membre honoraire à 
des botanistes ou à des horticulteurs distingués qui ont rendu des 
services signalés à la Fédération ou qui ont particulièrement contribué 
au progrès de l'horticulture. 

Art. 11. Toute proposition tendant à modifier les présents statuts 
doit être adressée au comité-directeur qui, s'il y a lieu, la soumet à 
une assemblée générale convoquée ad hoc. La majorité des deux tiers 
des membres présents à l'assemblée générale est nécessaire pour l'adop- 
tion d'une modification aux statuts. 

Art. 12. Les présents statuts, comme toutes les modifications ulté- 
rieures, seront soumis à l'approbation de M. le Ministre de l'Intérieur. 

Fait et adopté par l'assemblée générale à Bruxelles, le 24 septem- 
bre 1859. 

Révisé à Bruxelles, le 24 décembre 1865. 

Le Président , 
Le Secrétaire , ' Fr. de Cannart d'Hamale. 

Edouard Morrbn. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



ILÈGLEMENT 



Assemblées générales. 

Art. 1. La Fédération se compose des Sociétés d'horticulture, des 
Instituts agricoles et horticoles du gouvernement, et généralement de 
toutes les institutions dont le but se rattache directement ou indirecte- 
ment à l'horticulture . 

I. L'assemblée générale décide sur les demandes d'adhésion qui lui 
sont adressées, 

IL L'adhésion à la Fédération est constatée soit par lettre, soit par 
la signature des président et secrétaire sur un exemplaire des statuts 
et du règlement. 

III. Toute Société dont le conseil d'administration cesse d'être con- 
stitué régulièrement est supposée dissoute et ne fait plus partie de la 
Fédération. 

IV. Les Sociétés sont représentées à la Fédération par leur président 
et leur secrétaire, et les autres institutions par leur directeur ou toute 
autre personne placée à la tête de leur administration, ou bien par des 
délégués choisis dans l'administration. 

MM. les délégués justifient de leurs pouvoirs en produisant une, 
déclaration du bureau de la Société qu'ils représentent, ou un extrait 
du procès-verbal de la séance dans laquelle ils ont été nommés. 

Y. En cas d'empêchement légitime de l'un des deux délégués d'une 
Société, son collègue le représente dans le vote au sein de l'assemblée 
générale. 

VI. Le lieu ordinaire des assemblées générales est à Bruxelles, mais 
le comité-directeur peut, lorsqu'il le jugera opportun, en désigner un 
autre. 

VII. L'assemblée générale reçoit toutes les communications qui con- 
cernent l'horticulture et qui lui sont faites soit par une institution 
fédérée, soit par les délégués qui la composent; elle nomme le comité- 
directeur; discute et arrête le budget; détermine le programme des 
concours ; fixe les prix affectés à ces concours, et statue sur le rapport 
des commissaires. 

VIII. La première assemblée générale annuelle est consacrée à la 
vérification des pouvoirs, à la discussion du budget, aux diverses nomi- 
nations, à la détermination du programme des questions qui sont mises 
au concours, à certaines mesures d'ensemble concernant l'horticulture 
nationale, à la fixation de la date et de l'ordre du jour de la séance 
publique, etc. 

Elle a lieu, en général, au printemps. 

IX. La seconde assemblée générale annuelle est publique pour tous 



8 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 

les membres faisant partie de l'une des Sociétés fédérées. MM. les 
délégués sont invités à présenter dans cette séance un rapport sur les 
travaux de l'institution qu'ils représentent, ses progrès, innovations, 
découvertes, et à déposer trois exemplaires de tous les documents 
émanés de leur Société pendant l'année; on proclame le résultat des 
concours et l'on y fait des communications sur des sujets concernant 
l'horticulture. 

Les délégués des Sociétés correspondantes et MM. les membres 
honoraires font partie de cette assemblée avec voix consultative. 

X. Pour ce qui concerne l'examen des affaires qui lui sont soumises, 
l'assemblée se divise en trois sections, présidées par le Président et 
les Vice- Présidents de la Fédération. — A la première section sont 
renvoyées les questions qui sont relatives aux plantes et arbustes 
d'ornement; à la deuxième section celles qui concernent la pomologie 
et l'arboriculture fruitière, et à la troisième ce qui a rapport à la 
culture maraîchère. 

XI. L'assemblée générale examine, lorsque le gouvernement juge 
opportun de la consulter, les projets et les questions qui peuvent 
présenter un intérêt général pour l'horticulture. — Elle émet également 
son avis sur les questions qui lui sont soumises par une Société fédérée. 

XII. La Fédération ne fait pas de rapport sur des ouvrages déjà 
livrés à la publicité; sont exceptés les ouvrages sur lesquels le gouver- 
nement demande l'avis de la Fédération. 

XIII. L'assemblée générale se réunit sur la convocation du bureau, 
après décision du comité-directeur et communication de l'ordre du jour. 

XIV. L'assemblée générale est constituée, quel que soit le nombre 
des membres présents. Cependant si ce nombre ne dépassait pas le 
quart des membres délégués, le comité- directeur peut surseoir à la 
résolution prise et en appeler à une nouvelle assemblée générale con- 
voquée ad hoc. 

XV. Chaque fois qu'il est question d'une élection, la mention en est 
faite spécialement dans la lettre de convocation. — L'élection a lieu à 
la majorité absolue des voix; cependant si, après deux tours de scrutin, 
aucun des caddidats n'a obtenu la majorité des suffrages, on procède à 
un scrutin de ballottage. — Lorsque plusieurs places sont vacantes, on 
vote séparément pour chaque place, 

XVI. Toute proposition, pour être discutée, doit être appuyée par 
cinq membres. Toute proposition que l'assemblée n'a pas prise en con- 
sidération ou qu'elle a écartée après discussion, ne peut être représentée 
avant le délai de deux ans. 

XVII. La délibération sur une proposition réglementaire ou admi- 
nistrative n'a lieu que dans la séance qui suit celle de la présentation. 

XVIII. L'assemblée ne délibère que sur des propositions écrites et 
signées. 



DOCUNKMIfi PRÉLIMI*À1RKE> 9 

XIX. Toute abstention au vote doit être motivée. 

XX. Le président préside toutes les assemblées, fait délibérer sur 
les différentes matières qui sont du ressort de la Fédération, recueille 
les opinions des membres, et prononce la résolution adoptée. Il fait 
observer tous les articles des statuts et du règlement et veille particu- 
lièrement à ce que les assemblées se tiennent avec ordre. 

XXI. La bibliothèque, les archives et les collections de la Fédération 
sont placées sous la surveillance du comité-directeur et conservées par 
le secrétaire. 

XXII. Toutes les lettres, pièces ou documents sont adressés au 
Président ou au Secrétaire de la Fédération 



Finances. 

XXIII. Les finances de la Fédération sont surveillées par une com- 
mission de comptabilité formée de trois membres choisis par le comité- 
directeur, qui vérifie annuellement les comptes, les approuve et fait un 
rapport à l'assemblée générale sur la position financière et la gestion 
du trésorier. 

XXIV. Les comptes sont déposés chaque année en assemblée générale. 

XXV. Les ressources se composent : 

a) D'un subside annuel alloué par le gouvernement. 

b) Des subsides alloués par les conseils provinciaux. 

c) De la cotisation des Sociétés fédérées établie, conformément à 
l'art. 9 des statuts, sous forme de souscription au Bulletin de la Fédé- 
ration. Il est établi quatre ordres de souscription, fixés respectivement 
à 50, 30, 20 et 10 francs. 

Les Sociétés déterminent elles-mêmes Tordre dans lequel elles sont 
classées. 

Les exemplaires du Bulletin leur sont livrés au prix coûtant (5 francs), 
pour être distribués entre leurs membres par tel mode qu'elles jugent 
convenable, mais elles s'engagent à ne pas les exposer en vente. 

Le refus du payement de la cotisation fédérale entraîne l'exclusion 
de la Fédération. 

d) Du produit de la vente des exemplaires du Bulletin. 

é) D'un droit d'entrée aux assemblées générales publiques et aux 
diverses réunions fédérales, lequel pourra être perçu par le comité- 
directeur à charge des personnes ne faisant pas partie de l'une des 
Sociétés fédérées. 

XXVI. Les dépenses comportent : 

1° Les frais de publication du Bulletin. 
2* Les frais de secrétariat. 
3° Les frais de concours. 



10 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



Concours. 

XXVII. La Fédération ouvre annuellement un concours sur des 
questions relatives à la théorie et à la pratique de l'horticulture. 

XXVIII. Le programme de ce concours comprend les diverses bran- 
ches de l'horticulture, telles que la floriculture (serres chaude et froide; 
pleine terre), la culture maraîchère, la pomologie et l'arboriculture 
d'ornement. Il est arrêté par l'assemblée générale. 

XXFX. Des prix d'une valeur de 100 à 500 francs, consistant en 
médailles ou en une somme d'argent, sont affectés à chacune des 
questions du concours. — Les résultats sont proclamés annuellement 
en assemblée générale publique. 

XXX. Certains concours peuvent rester ouverts jusqu'à ce qu'il y 
soit répondu d'une manière satisfaisante. 

XXXI. Les réponses aux questions des concours seront jugées par 
une commission de trois membres nommés par le comité-directeur et 
à laquelle celui-ci peut adjoindre des spécialistes. 

XXXII. Ne sont admis pour les concours que les ouvrages et les 
planches manuscrits. 

XXXIII. Les auteurs des ouvrages envoyés au concours ne mettent 
pas leur nom à ces ouvrages, mais seulement une devise qu'ils répètent 
dans un billet cacheté, renfermant leur nom et leur adresse. Ceux qui 
se font connaître, de quelque manière que ce soit, ainsi que ceux dont 
les mémoires sont remis après le terme prescrit, sont exclus du con- 
cours; les réponses doivent être écrites en français ou en flamand ; 
elles deviennent par le fait de leur envoi, la propriété de la Fédération 
et elles restent déposées dans les archives. Les auteurs ont droit gra- 
tuitement à cent exemplaires de leur travail, quand l'impression en a 
été votée par rassemblée générale. 



Publication. 

XXXIV. Le Bulletin se publie annuellement. Il se compose prin- 
cipalement : 

1° Des actes émanant de l'assemblée générale. 
2° Du bulletin des séances de l'assemblée générale. 
3° Des extraits des procès-verbaux des séances du comité-directeur. 
4° Des rapports annuels des délégués des Sociétés fédérées. 
5° Des diverses pièces ou communications faites à rassemblée géné- 
rale ou au comité-directeur et dont l'impression a été votée. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 11 

6° Des rapports qui peuvent être faits sur les expositions des Sociétés 
fédérées. 

7° D'un rapport d'ensemble rédigé par le secrétaire de la Fédération, 

8° Des réponses couronnées aux questions mises aux concours par 
l'assemblée générale. 

9° Des documents administratifs, émanant de chaque Société fédérée 
et dont l'assemblée générale a voté l'impression. 

10° Des rapports et documents qui peuvent être communiqués par 
les Sociétés ou institutions correspondantes. 

11° Des communications de MM. les membres honoraires. 

XXXV. Cette publication est la propriété de la Fédération. 



Comité Directeur • 

XXXVI. Le comité-directeur se réunit aussi souvent que les besoins 
de la Fédération l'exigent. 

Il communique avec le gouvernement, avec l'assemblée générale et 
avec les Sociétés fédérées. 

Il prépare les affaires qui sont soumises aux assemblées générales 
et il prend les mesures pour l'exécution de ces décisions. 

XXXVII. Le lieu ordinaire des réunions est à Bruxelles, mais le 
comité peut se réunir ailleurs quand il le juge convenable. 

XXXVIII. La séance s'ouvre à l'heure précise indiquée sur la lettre 
de convocation. 

Le tiers des membres composant le comité est nécessaire pour 
délibérer. 

XXXIX. La séance commence par la lecture du procès-verbal et de 
la correspondance. 

Le président donne lecture de l'ordre du jour immédiatement après 
l'adoption du procès- verbal. - 

Il ne peut être pris de décisions que sur les questions portées à l'ofdre 
du jour de la séance, sauf le cas où l'urgence serait déclarée à la majo- 
rité des deux tiers des membres présents. 

Les membres qui, dans l'intervalle de deux séances, auraient une 
proposition de quelque importance à soumettre au comité et sur laquelle 
on pourrait désirer une prompte solution, sont priés de la faire parvenir 
au Président pour la porter à l'ordre du jour. 

XL. Les règles énoncées plus haut concernant les élections par 
l'assemblée générale sont également applicables aux élections par le 
comité-directeur. 

XLI. Le comité-directeur peut, sur la demande d'une Société, dé- 
signer un ou plusieurs commissaires près d'une exposition ou d'un 
concours. 



12 DOCUMENTS PREIIMIN AIRES. 



Congrès. 

XLII. Les dispositions réglementaires relatives aux congrès horti- 
coles sont réservées pour être discutées chaque fois qu'il y aura lieu. 



Sociétés correspondantes et Membres honoraires. 

XLIII. La Fédération peut accorder, sur leur demande, à des 
Sociétés ou à des institutions horticoles de l'étranger, le titre de 
Sociétés correspondantes. 

Ces Sociétés sont représentées auprès de la Fédération de la même 
manière que les Sociétés belges et leurs délégués sont invités aux 
assemblées générales publiques où ils ont voix consultative. 

Les Sociétés correspondantes s'engagent à souscrire à deux exem- 
plaires au moins du Bulletin de la Fédération. Elles sont invitées à y 
faire insérer un rapport annuel sur leur situation. 

XLIY. Le titre de membre honoraire peut être accordé, sur la 
proposition du comité-directeur et par l'assemblée générale, à des per- 
sonnes étrangères ou régnicoles qui ont rendu des services à la Fédé- 
ration ou qui ont contribué au progrès de l'horticulture. 

Les membres honoraires peuvent être convoqués aux assemblées 
générales publiques où ils ont voix consultative, ils reçoivent le Bulletin 
de la Fédération auquel ils sont invités à collaborer et sont priés de 
communiquer à la Fédération leurs travaux et publications. 

XLV. Le présent règlement sera soumis à l'approbation de M. le 
Ministre de l'Intérieur. 

Fait et adopté en assemblée générale à Bruxelles, le 24 septembre 1859. 

Révisé à Bruxelles, le 24 décembre 1865. 



Le Président, 
Le Secrétaire, Fr. de Cannart d'Hamalb. 

Ed. Morren. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 13 

APPROBATION DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT. 

Le Ministre de l'Intérieur, 

Vu les statuts approuvés dans une assemblée générale tenue à Malines, 
le 19 mai dernier, par les délégués des Sociétés horticoles, pour la for- 
mation d'une Fédération entre toutes les Sociétés belges; 

Arrête : 

Art. 1. Les statuts de la Fédération des Sociétés horticoles sont 
approuvés. 

Art. 2. M. Ronnberg, chef de division au département de l'Intérieur, 
est nommé délégué du gouvernement près la dite Fédération. 

Bruxelles, le 21 juillet 1859. 

Cu. Rogier. 



Le Ministre de l'Intérieur, 

Vu les statuts, ainsi que le règlement, approuvés par l'assemblée 
générale des Sociétés horticoles fédérales, le 24 septembre dernier. 

Arrête : 

Les statuts et le règlement adoptés par l'assemblée générale des Sociétés 
horticoles fédérées, sont approuvés, tels qu'ils se trouvent ci- annexés. 

Bruxelles, le 13 octobre 1859. 

Ch. Rogier. 



Le Ministre de l'Intérieur, 
Revu l'arrêté ministériel du 13 octobre 1859, 

Arrête : 

Sont approuvés les statuts et le règlement de la Fédération des 
Sociétés d'horticulture, tels qu'ils ont été modifiés dans l'assemblée 
générale du 24 décembre dernier. 

Bruxelles, le 26 mai 1866. 

Alp. Vandenpbereboom. 



14 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



Liste des Sociétés fédérées. 

Société royale d'agriculture et de botanique de Gand. 

Société provinciale d'horticulture et de botanique de Bruges. 

Société royale d'horticulture de Tournay. 

Société royale de Flore, à Bruxelles. 

Société royale d'horticulture et d'agriculture de Louvain. 

Société royale d'agriculture et d'horticulture d'Anvers. 

Société royale d'horticulture de Mons. 

Société royale d'horticulture de Liège. 

Société royale linnéenne, à Bruxelles. 

Société royale d'horticulture de Malines. 

Société royale d'horticulture et d'agriculture de Verviers. 

Société horticole et agricole de Huy. 

Société horticole de Hasselt. 

Société royale d'horticulture de la province de Namur. 

Société d'agriculture et d'horticulture de Laeken. 

Société agricole et horticole du Hainaut, è Mons. 

Société des conférences horticoles et agricoles, à Ixelles. 

Société royale horticole, à Liège. 

Cercle d'arboriculture de Belgique, à Gand. 

Société agricole et horticole d'Andenne. 

Société horticole de Ghâtelet. 

Société horticole et agricole Van Mons, à Borgerhout-lez-Anvers. 

Société de l'Avenir horticole du Hainaut. 

Cercle floral d'Anvers. 

Cercle des Rosiéristes, à Anvers. 

École pratique d'horticulture de Gand. 

École d'arboriculture de Viivorde. 

Institut d'agriculture de G-e mbloux. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 15 



Délégués près des Assemblées générales. 



Délégué du Gouvernement : 

M. A. O. Ronnberg, directeur-général de l'agriculture et de l'in- 
dustrie, au Ministère de l'Intérieur, rue Latérale, à Bruxelles. 

Société royale d'agriculture et de botanique de Gand : 

MM. le Comte Ch. de Kerchove de Denterghera, président. 
Charles Leirens, secrétaire, boulevard Frère-Orban, 29. 

Société provinciale d'agriculture et de botanique de Bruges : 
MM. Louis Thooris, secrétaire, rue Neuve de Gand, 31. 
Alph. Du Mon de Menten de Horne, secrétaire-adjoint. 

Société royale d'horticulture de Tournay : 
MM. Broquet, président, à Tournay. 

Alfr. Allard, secrét.-hon., place S^-Gudule, 6, à Bruxelles. 

Société royale de Flore à Bruxelles : 

MM. J. Linden, vice-président, rue Vautier, à Ixelles. 

L. Lubbers, secrétaire, rue du Berger, 26-28, à Ixelles. 

Société royale d'agriculture et de botanique de Lowoain : 
MM. Ferd. Lison, président, place du Peuple. 

Léon Matthieu, secrétaire, rue de Bruxelles, 180. 

Société royale d'horticulture et d'agriculture d'Anvers : 

MM. Athanase de Meester, administrateur, rue de l'Empereur. 
Ch. P. Van Geert, administrateur, rue de la Province, N° 11. 

Société royale d'horticulture de Mons : 

MM. Gasp. De Moulin, président. 

Em. de Puydt, secrétaire, rue des Compagnons. 



16 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 

Société royale d'horticulture de Liège : 

MM. Oscar Lamarche-de Rossius, président, rue Louvrex, 70. 
Ed. Morren, secrétaire, Boverie, 1. 

Société royale Zinnéenne de Bruxelles : 

MM. Félix Muller, président, rue du Beau Site, 2, à Bruxelles. 
Ph. Janssens, trésorier, rue Rogier, 146, Schaerbeek. 

Société royale d'horticulture de Matines : 

MM. Fr. de Cannart d'Hamale, président, rue du Poivre. 
H. d'Avoine, secrétaire, rue des Vaches. 

Société royale d'horticulture et d'agriculture de Verriers : 
MM. D. Coumont, président honoraire, à Hodimont. 

P. H. Olivier, président, rue des Fabriques, 32, à Verviers. 

Société horticole et agricole de V arrondissement de Huy : 
MM. Jos. Macorps, président, à Statte-lez-Huy. 
Marée hal-Ranwez, secrétaire. 

Société horticole de Hasselt : 

MM. J. Vreven, président. 

M. Sandbrinck, secrétaire. 

Société royale d'horticulture de la province de Namur : 

MM. Em. Del Marmol, président, à Montaigle-lez-Dinant. 
Ferd. Kegeljan, secrétaire-trésorier, à Namur. 

Société d'horticulture et d'agriculture de Zaeken : 
MM. J. F. Kerrels, président. 
J.'Story, secrétaire. 

Société agricole et horticole du Hainaut : 

MM. Em. de Dara seaux, président, à Ghlin. 

L. Halbreck, secrétaire de la Commission provinciale d*agri- 
culture, à Cuesmes. 

Société des conférences agricoles éTIxelles : 

MM. A. Willems, président, Villa Solbos, rue du Bourgmestre. 
Ch. Goossens, secrétaire, rue du Collège, 19. 

Société royale horticole de Liège : 

MM. F. Pirotte, président, rue Agimonf, 7. 

L. Modave, secrétaire, rue des Fossés, 29. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 17 

Cercle d'arboriculture de Belgique : 

MM. Em. Rodigas, secrétaire-général, quai des Moines, 51 f . 
H. J. Van Huile, vice-président. 

Société agricole et horticole d'Ancienne : 
MM. Ad. Colson, président. 

Félix Simon, secrétaire- général. 

Société horticole et agricole de ChâleJet : 

MM. G. Guyaux, président, à Bouffioulx. 
C. Debouny, trésorier. 

Société horticole et agricole Van lions, à Borgerhout lez Anvers : 

MM. J. L. Van Leckroyck, président, rue de la Province (Sud). 
E. Rigelé, professeur, vice-président de la Société, rue 
^-Laurent, 97, Anvers. 

Société V Avenir horticole du Hainaut, à Mons : 

MM. D. Laurent, professeur d'arboriculture, à Mons. 

J. A. Turner, chef des cultures de S. A. R. le Prince de Croy, 
au Rœulx. 

Cercle floral d'Anvers : 

MM. Albert Van den Wouwer, président, à Cappellen-lez-Anvers. 
Henri de Bosschere fils, secrétaire, 327, longue rue d'Argile. 

Cercle des Bosiéristes 9 à Anvers : 

MM, J. B. Lenaerts, président, 60, rue des Fortifications, à Anvers. 
Florent Pauwels, vice- président, rue de Vénus, 9. 

École d'horticulture de VÉtat à G and. 
M. J. J. Kickx, directeur. 

École d'horticulture de VÉtat à Vilvorde : 
M. J. Gillekens, directeur. 

Institut agricole de VÉtat à Gembloux : 
M. Ph. Lejeune, directeur. 



18 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



Comité-Directeur et Bureau de la Fédération. 



Trésorier. 
Secrétaire. 
Membres. 



Président. M. Fr. de Cannart d'Hamalb, sénateur, président de 

la Société royale d'horticulture, à Malines. 

Vice-Présidents. MM. Jules Linden, vice-président de la Société royale 

de Flore, consul- général du Luxembourg, à 
Bruxelles. 

Comte de Kerchove de Denterghem, président de 
la Société royale d'agriculture et de botanique, 
bourgmestre de Gand. 

Délégué du Gouvernement. M. A. 0. Ronnberg, directeur de l'agricul- 
ture et de l'industrie au ministère de l'intérieur, 
à Bruxelles. 

M. Ferd. Kegeljan, secrétaire de la Société royale 

d'horticulture, à Namur. 
M. Ed. Morren, professeur de botanique à l'université 

de Liège. 

MM. Lison, président de la Société royale dliorticul- 
ture, à Louvain. 

F. Muller, président de la Société royale Lin- 
néenne, à Bruxelles. 

Ch. Van Gbert, horticulteur, rue de la Province, 
à Anvers. 

Gillekens, directeur de l'école d'horticulture de 

l'État, à Vilvorde. 
Em. de Damseaux. propriétaire à Ghlin-lez-Mons, 

président de la Société agricole et horticole du 

Hainaut. 

P. E. de Puydt, secrétaire de la Société royale 
d'horticulture, à Mons. 

Em. Rodioa8, secrétaire du Cercle d'arboriculture, 
à Gand. 

Ant. Willems, président de la Société des confé- 
rences horticoles, à Ixelles. 

Alph. Du Mon de Menten de Horne, secrétaire- 
adjoint de la Société provinciale d'agriculture et 
de botanique de Bruges, 

Albert Van den Wouwer, président du Cercle floral 
d'Anvers, à Cappellen, près Anvers. 



Comité de Rédaction. 



MM. de Cannart, Linden et Muller. 



Commission de Comptabilité. 
MM. de Cannart, Ronnberg et Comte de Kerchove. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 19 



SOCIÉTÉS CORRESPONDANTES. 



Allemagne. 

BERLIN. — Verein zur Befôrderung des Gartenbaues in den Kônigl. 

Preuss. Staaten (Schutzenstrasse, 26, S. W.). 
Président: M. R. Sulzer. 
Secrétaire: M. D' L. Wittmack. 

BRÈME. — Breraische Gartenbau Verein. 

Directeur: M. H. W. Melchers. 
Secrétaire: M. H. Ortgies. 

BRESLAU. — Schlesische Central verein Gartner u. Gartenfreunde. 

ERPURT. — Gartenbau-Verein. 

Secrétaire-général: M. Th. Rumpler. 

CHEMNITZ (Saxe). — Erzgebirgische Gartenbau-Verein. 
Prérident: D r 0. E. R. Zimmermann. 

STRASBOURG. — Société d'horticulture. 

Autriche. 

VIENNE. — K. K. Gartenbau-Gesellschaft (Parkring, n° 12). 

Président : M. Cari Gundacker Freiherr von Suttner. 
Secrétaire-général : M. P. Gerhard Schirnhofer. 
Secrétaire : M. Joseph Bermann, rédacteur du Garten/reund. 
K. K. Zoologisch-Botanische Gesellschaft. — Herreogasse Landhaus. 

GRATZ. — K. K. Steiermârkischen Gartenbau-Verein. 

Directeur: Comte Henri de Attems-Petzenstein. 

Secrétaire : M. Fabian Rubin, professeur à l'école évangélique. 

États-Unis. 

WASHINGTON. — Société Smithsonienne. 
Secrétaire: M. Spencer Fullerton Baird. 



20 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



Belgique. 

BRUXELLES. — Académie royale des sciences. 
Secrétaire-perpétuel : M. J. B. J. Liagre. 

Société botanique de Belgique. 
Secrétaire-général : M. Fr. Crépi n, rue de l'Esplanade, 8. 

Société entomologique. 
Secrétaire ; M. Alf. Preud'homme de Borre. 

Société malacologique. 
Secrétaire: M. J. Col beau. 

Société belge de microscopie. 
Secrétaire: M. J. F. Cornet, rue de la. Tourelle, 43. 

Jardin botanique de l'État. 
Directeur: M. Fr. Crépin. 

Bibliothèque royale. 

Conservateur en chef : M. Al vin. 

Observatoire royal. 

Directeur: M. J. C. Houzeau. 

NAMUR. — Société agricole et forestière de la province. 



France. 

PARIS. — Société centrale d'horticulture de France (rue de Grenelle, 84) 

Président: M. le duc Decazes. 
Secrétaire-général : M. Alph. Lavallée. 

Société botanique de France (rue de Grenelle, 84). 

Président: M. Ed. Prillieux. 
Secrétaire- général : M. Ed. Bureau. 

Société centrale d'agriculture de France (rue de Grenelle, 84). 
Secrétaire-perpétuel : M. J. A. Barrai. 

Société d'acclimatation (rue de Lille, 19). 
Président-honoraire : M. Drouyn de Lhuys. 

Muséum d'histoire naturelle : 
Bibliothécaire: M. Desnoyers. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 21 

ALENÇON. — Société d'horticulture de l'Orne. 
Président : M. D r Lonoir-Defresne. 
Secrétaire-général : M. A. Dreux. 

ANGERS. — Société d'horticulture de Maine-et-Loire. 

Président : M. Ch. Drouard, à Belle-Rive, commune de Rochefort- 

sur-Loife. 
Secrétaire : M. S. Millet, à Angers. 

BESANÇON. — Société d'hort., d'arbor. et de viticult. du Douta. 
Président : M. Tissot. 
Secréttire-adjoint : M. Dodivers, Grande-Rue, 87. 

BORDEAUX. — Société d'horticulture de la Gironde. 
Président: M. Henri Balaresque. 
Secrétaire: M. Joseph Daurel. * 

Société des sciences physiques et naturelles. 
Secrétaire-général : M. Serré-Guino. 

Société Linnéenne. 

Secrétaire -général: M. Dulignon-Desgranges, rue des Paunets, 9. 

CAEN. — Société centrale d'horticulture de Caen et du Calvados. 
Président: M. Bayeux, avocat à Caen. 
Secrétaire: M. A. Colmiche, à Ranville près de Caen. 

COULOMMIERS(Seinb-bt-Marnb). — Société d'horticulture de l'arron- 
dissement. 
Président : M. Josseau, maire de Mortcerf. 
Secrétaire: M. Cara. Bernardin, propriétaire, à Brie-Comte-Robert. 

EPERNAY (Marne). — Société d'horticulture de l'arrondissement. 
Président: M. Ch. de Cazanove. 
Secrétaire- gén. : M. Héral. 

LE MANS. — Société d'horticulture de la Sarthe. 
Président: M. Surmont. 
Secrétaire : M. Dufour. 

LILLE. — Cercle horticole du Nord (rue Notre-Dame, 197). 

Président : M. J. C. Schlachter, horticulteur à Loos-lez-Lille. 
Secrétaire: M. Ryckewaert-Déjardin. 

MANTES. — Société agricole et horticole de l'arrondissement. 
Président : M. Emile Pottier. 
Secrétaire- gén. : M. Alphonse Hennin. 

MARSEILLE (Bouches- du-Rhône). — Société d'horticulture. 
Président: M. le marquis de Clapiers. 
Secrétaire-général : M. Allibert de Berthier. 



22 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 

NtONTPELLIER. — Société d'horticulture et d'histoire naturelle de 

l'Hérault. 
Président: M, Nap. Doûmet-Adanson. 
Secrétaire-général: M. Gilb. Bravy. 

MOULINS. — Société d'horticulture de l'Allier. 
Président: M. Doumet. 
Secrétaire- général : M. Treyve. 

NANCY. — Société centrale d'horticulture. 
Président: M. Léon Simon. 
Secrétaire : M. E. Galle. 

NIORT. — Société d'hort., d'arboricult. et de viticult. des Deux-Sèvres. 
Président: M. De Meschinet. 
Secrétaire: M. Alfred Sicard. 

ORLÉANS. — Société d'horticulture d'Orléans et du Loiret. 
Président: M. de la Rocheterie. 
Secrétaire-général: M. Eugène Delaire. 

RENNES. — Société d'horticulture d'Ille-et- Vilaine. 
Président: M. Le Goaè'sbe de Bellée. 
Secrétaire: M. Benastre. 

ROUEN. — Société centrale d'horticulture du département de la Seine- 
Inférieure. 
Président: M. H. Courcelle. 
Secrétaire de correspondance: M. F. Vallois, fils. 

S*-QUENTIN. — Société d'horticulture de l'arrondissement. 

Président: M 

Secrétaire-général: M. Casalis. 

TOULOUSE. — Société d'horticulture de la Haute-Garonne (rue Saint- 
Antoine du T, 2 ). 
Président: M. le D r D. Clos, professeur à la faculté. 
Secrétaire- général : M. F. Astié. 

VERSAILLES. — Société d'horticulture du dép. de Seine-et-Oise. 
Président: M. de Boureuille. 
Secrétaire-général: M. Hardy. 

Iles Britanniques. 

LONDRES. — Royal horticultural Society (South Kensington W.) 
Président : Lord Aberdare. 
Secrétaire : D r Robert Hogg. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 23 

Société Linnéenne: 
Secrétaire: M. Fréd. Currey, New-Sq., Lincoln's-Inn, W. C. 

Association britannique pour l'avancement des sciences (22 Albe- 

marle Street, W.). 
Jardin royal de Kew. 

Directeur: Sir J. D. Hooker. 

British Muséum. 
Conservateur : M. W. Carruthers. 

Italie. 

FLORENCE. — Real Societa Toscana di Orticultura. 
Secrétaire: M. le Chev. E. 0. Fenzi. 

Luxembourg. 

LUXEMBOURG. — Institut royal grand-ducal. 

Président : M. Fr. Reuter, prof, de chimie & l'athénée. 
Secrétaire: M. J. B. Layen, docteur en médecine. 

Société botanique: 
Secrétaire: M. J. P. J. Koltz, à Pfaffenthalf. 

Pays-Bas. 

MAASTRICHT. — Vereeniging ter bevordering Tan Tuin- en Land- 

bouw in het Hertogdom Limburg. 
Président: M. G. Ruys de Beerenbrouck. 
Secrétaire: M. E. Ludewig. 

Russie. 

S* PÉTERSBOURG. — Société impériale d'horticulture. 
Secrétaire: M. E. P. de Wolkenstein. 

Jardin impérial de botanique. 
Directeur: M. le D* Ed. de Regel. 

MOSCOU. — Société impériale des naturalistes. 
Vice-président: M. le D r C. Renard. 

Suisse. 

GENÈVE. — Société d'horticulture. 
Président: M. F. Cardinaux. 
Secrétaire-général: M. D. Triboulet. 



24 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



HEHBBES COBEESPONDÀNTS. 



Allemagne. 

MM. D r C. J. Andrâ, secrétaire de la NaturhUtorieche Verein d. preues. 

Rheinl. u. Westph., à Bonn. 
D* A. W. Eichler, dir. du Jard. bot. de Kiel (Holstein). 
D r A. Grisebach, prof, de bot. à l'Unir, de Gôttingue. 
D r H. R. Goeppert, dip. du Jard. bot. de Breslau. 
D r J. Munter, dir. du Jard. bot. de Greifswald. 
J. Niepra?chk, dir. du Jard. de la Soc. la Flora, à Cologne. 
Ed. Otto, réd. en chef du Hamburger (fart. tt. Blumenz., Schroe- 

derstift, 29 II, Louisenstrasse, Hambourg. 
Dr H. G. Reichenbach. dir. du Jard. bot. de Hambourg. 
J. Sachs, prof, à l'Unir, de Wurzbpurg. 
H. Wendland, dir. des parcs et jardins de Herrenhausen. 
D r L. Wittraack, secr.-gén. de la Société d'hort. de Berlin, 

Schiitzenstr., 26, S. W. 

Autriche. 

MM. Fr. Antoine, directeur du Jardin imp. à Vienne. 
D r Ed. Fenzl, dir. honoraire du Jard. bot. de Vienne. 
D r Aug. Kanitz, prof. dir. du Jard. bot. de Klausenbourg. 
D r H. W. Reichardt, prof, de bot. à l'Unir, de Vienne. 
Dr. M. Willkomm, prof, de bot. à l'Unir, de Prague. 

France. 

MM. Ed. André, réd. de V Illustration horticole, rue Blanche, 67, à Paris. 
H. Bâillon, prof, de bot. à la fac. de méd., Paris. 
J. A. Barrai, dir. du Journ. de F Agriculture, 66, rue de Rennes, 

Paris. 
Cam. Bernardin, secr.-gén. de la Soc. d'hort. de Coulommiers, à 

Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). 
E. A. Carrière, réd. en chef de la Revue horticole, 26, rue Jacob, 

Paris. 



DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 25 

MM. D r D. Clos, président de la Société d'hort. de la H^-Garonne, 
Toulouse. 

A. de la Devansaye, vioe-présid. de la Soc. d'hort. de Maine-et- 
Loire, château du Fresne, par Noyant (Maine-et-Loirv). 

P. Duchartre, secr.-réd. de la Soc. centr. d'hort. de France, rue 
de Grenelle, 84, Paris. 

D r Eug. Fournier, rue Lafontaine, 84, à Auteuil, Paris. 

Hardy, dir. de J'École horticole, à Versailles. 

R. Houllet, chef de culture au Muséum d'hist. nat., à Paris. 

AJp. Lavallée, secr.-gén. de la Soc. centr. d'hort. de France, rue 
de Grenelle, 84, Paris. 

E. Leoouteux, réd. en chef du Journal de V Agriculture pratique, 
rue Jacob, 28, Paris. 

Nardy, réd. de la Provence du Littoral, à Hyères (Var). 

J. E. Planchon, prof, à la faculté des sciences, à Montpellier. 

Triana, naturaliste, rue de Renne9, 105, Paris. 

Henri Vilmorin, bouler. S*-Gerraain, 149. 

Willermoz, secr.-gén. du congrès pomol. de France, à Lyon. 

Grande-Bretagne. 

MM. M. J. Berkeley, botaniste, Sibbertoft, Market Harborough. 

F. W. Burbidge, curateur du Jard. bot. de l'Université. 

D* R. Hogg, secr. de la Soc. roy. d'hort. de Londres, 171, Fleet 

Street, London E. C. 
D r J. D. Hooker, dir. du Jard. royal de Kew, près Londres. 
D r M. T. Masters, réd. en chef du Gardener's Chroniele, Wellington 

Str. Strand, London W. C. 
Frédéric Moore, dir. du Jard. bot. de Glasnevin, près Dublin. 
Th. Moore, dir. du Jard. bot. de Chelsea, près Londres. 
Ri vers, pépiniériste, à Sawbridgeworth. 
Robinson, réd. en chef de The Gfarden, 37, Southampton Str. 

London, W. C. 
Shirley Hibberd, dir. du Gardener's Magazine, Stoke Newington, N. 
H. Veitch, horticulteur, Kings Road, Chelsea, London, S. W. 
Robert Warner, 8, Cressent, Cripplegate, London, E. C. 

Grèce. 

M. Th. G. Orphanides, prof, de bot., à Athènes. 

Italie. 

MM. César Bar si, adm. de la Soc. d'hort. de la Toscane, à Florence. 
Ed. Beccari, dir. du Jard. bot. de Florence. 
Fenzi, secret, de la Soc. d'hort. de la Toscane, à Florence. 



1 



22 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 

MONTPELLIER. — Société d'horticulture et d'histoire naturelle de 

l'Hérault. 
Président: M, Nap. Doûraet-Adanson. 
Secrétaire-général: M. Gilb. Bravy. 

MOULINS. — Société d'horticulture de l'Allier. 
Président: M. Doumet. 
Secrétaire-général : M. Treyve. 

NANCY. — Société centrale d'horticulture. 
Président: M. Léon Simon. 
Secrétaire : M. E. Galle. 

NIORT. — Société d'hort., d'arboricult. et de viticult. des Deux-Sèvres. 
Président: M. De Meschinet. 
Secrétaire: M. Alfred Sicard. 

ORLÉANS. — Société d'horticulture d'Orléans et du Loiret. 
Président: M. de la Rocheterie. 
Secrétaire-général: M. Eugène Delaire. 

RENNES. — Société d'horticulture d'IUe-et- Vilaine. 
Président: M. Le Goaësbe de Bellée. 
Secrétaire: M. Benastre. 

ROUEN. — Société centrale d'horticulture du département de la Seine- 
Inférieure. 
Président: M. H. Courcelle. 
Secrétaire de correspondance: M. F. Vallois, fils. 

S*-QUENTIN. — Société d'horticulture de l'arrondissement. 

Président: M 

Secrétaire-général : M. Casalis. 

TOULOUSE. — Société d'horticulture de la Haute-Garonne (rue Saint- 
Antoine du T, 2 ). 
Président: M. le D r D. Clos, professeur à la faculté. 
Secrétaire- général : M. F. Astié. 

VERSAILLES. — Société d'horticulture du dép. de Seine-et-Oise. 
Président: M. de Boureuille. 
Secrétaire-général: M. Hardy. 

Iles Britanniques. 

LONDRES. — Royal horticultural Society (South Kensington W.) 
Président : Lord Aberdare. 
Secrétaire : D r Robert Hogg. 



DOCUMENT8 PRELIMINAIRES. 23 

Société Linnéenne: 
Secrétaire: M. Fréd. Currey, New-Sq., Lincoln's-Inn, W. C. 

Association britannique pour l'avancement des sciences (22 Albe- 

marle Street, W.). 
Jardin royal de Kew, 

Directeur: Sir J. D. Hooker. 

British Muséum. 
Conservateur : M. W. Carruthers. 

Italie. 

FLORENCE. — Real Societa Toscana di Orticultura. 
Secrétaire: M. le Cher. E. 0. Fenzi. 

Luxembourg. 

LUXEMBOURG. — Institut royal grand-ducal. 

Président : M. Fr. Reuter, prof, de chimie & l'athénée. 
Secrétaire: M. J. B. Layen, docteur en médecine. 

Société botanique: 
Secrétaire: M. J. P. J. Koltz, à Pfaffenthalf. 

Pays-Bas. 

MAASTRICHT. — Yereeniging ter bevordering Tan Tuin- en Land- 

bouw in het Hertogdom Limburg. 
Président: M. G. Ruys de Beerenbrouck. 
Secrétaire: M. E. Ludewig. 

Russie. 

S* PÈTERSBOURG. — Société impériale d'horticulture. 
Secrétaire: M. E. P. de Wolkenstein. 

Jardin impérial de botanique. 
Directeur: M. le D* Ed. de Regel. 

MOSCOU. — Société impériale des naturalistes. 
Vice-président: M. le D r C. Renard. 

Suisse. 

GENÈVE. — Société d'horticulture. 
Prérident: M. F. Cardinaux. 
Secrétaire-général: M. D. Tri boulet. 



28 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



PROGRAMME DES QUESTIONS 



mises au concours par la Fédération des Sociétés d'Horticul- 
ture de Belgique. 



1° Écrire l'histoire de l'horticulture en Belgique; faire connaître les 
rapports qu'elle a eus avec l'étude et les progrès de la botanique; la 
date des principales introductions dans notre pays; les explorations 
faites par des Belges; la fondation et l'histoire des principaux établis- 
sements d'horticulture; et terminer par un aperçu de l'état actuel de 
l'horticulture dans le royaume. 

2° La composition et l'analyse des sols arables, particulièrement des 
terres employées en jardinage, telles que terres de bruyère, loschgrond, 
terreau, humus, compost, etc. 

3° On demande un travail sur la construction des serres, l'exposé des 
principes généraux de cette matière, comprenant toutes les indications 
sur l'exposition, la nature des matériaux, la forme générale, l'architec- 
ture, les systèmes de chauffage, etc., des différentes catégories de serres. 

4o La culture maraîchère, la production des primeurs et celle des 
champignons sont susceptibles de s'étendre et de s'améliorer en Belgi- 
que, non-seulement en vue de la consommation intérieure du pays, mais 
encore en vue de l'exportation. On demande d'indiquer les moyens et 
les connaissances spéciales nécessaires pour arriver à ce double but. 

5° La théorie des engrais et celle des assolements mérite une étude des 
plus approfondies; ces deux sciences, si nécessaires en agriculture, sont 
d'une utilité aussi incontestable en culture maraîchère. On demande 
d'indiquer les moyens de réparer les pertes du sol épuisé par des 
récoltes successives, en y suppléant par la combinaison des nouveaux 
principes de fécondité que la science met à la disposition du maraîcher 
et d'indiquer en même temps un ordre de succession de légumes qui 
permette de fatiguer le sol le moins possible et de pouvoir faire un 
grand nombre de récoltes sur le même terrain. 



i 

L 



DOCUMENTS PRELIMINAIRE* . 29 

6° Écrire la monographie botanique et horticole d'un groupe naturel 
(genre ou famille) de plantes assez généralement cultivées en Belgique. 

Le choix du groupe est laissé aux concurrents, à l'exclusion de ceux 
qui ont déjà été traités dans le Bulletin de la Fédération. 

7o Donner un catalogue général des greffes et exposer les faits qui ont 
été constatés concernant l'influence réciproque du sujet et de la greffe. 

8° Donner l'histoire naturelle et horticole des animaux nuisibles que 
Ton rencontre dans les serres, tels que les cloportes, fourmis, pucerons, 
acares, etc., et discuter les moyens proposés pour les détruire ou pour 
remédier à leurs ravages. 

9° Décrire les maladies auxquelles le Sapin est exposé en Belgique, 
spécialement celles qui sont provoquées par les insectes ou par des 
cryptogames, et faire connaître les meilleurs moyens pour les combattre. 

10° On demande un manuel pratique de la culture forcée des plantes 
d'agrément, accompagné d'une dissertation sur l'état actuel de nos 
connaissances en physiologie végétale concernant les floraisons anti- 
cipées. 

11° Écrire la monographie botanique et horticole des Fougères culti- 
vées en Belgique. 

12° Écrire la monographie botanique et horticole des Conifères sus- 
ceptibles de constituer en Belgique des essences forestières. 

13° On demande un traité de l'emploi des engrais dans la culture des 
plantes d'agrément. 

14° On demande une discussion théorique et pratique des meilleurs 
renseignements connus sur le chauffage des serres et subsidiairement 
'sur leur aérage et leur ventilation. 

15° Apprécier l'œuvre pomologique de Van Mons; donner un résumé 
de ses travaux et de ses opinions avec les indications bibliographiques 
nécessaires pour la connaissance exacte et complète des écrits et des 
fruits qu'il a produits. 

lô° On demande un traité des maladies du poirier en Belgique. 

17° Exposer les phénomènes de la nutrition des plantes, spécialement 
chez les arbres dicotylédones qui se développent dans les conditions 
ordinaires de notre climat. 



30 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 

18° Exposer l'influence de la lumière sur la végétation, spécialement 
dans ses rapports avec l'horticulture. — Influence de la latitude, de 
l'altitude, du verre et des couleurs. 

10° Exposer la structure, la végétation et les fonctions des racines. 

20° Traité de la transpiration des plantes. Rapports de la quantité 
d'eau évaporée avec les diverses circonstances de la végétation. 

21° Exposer les rapports entre le sol et la végétation, spécialement en 
Belgique. 

22° On demande un ouvrage élémentaire sur la culture et la taille des 
arbres fruitiers, à l'usage des écoles primaires. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 31 



Dispositions réglementaires. 



Art. 1. Des prix d'une valeur de 100 à 500 francs, consistant en 
médailles ou en une somme d'argent, sont affectés à chacune des 
questions du oonoours. 

Art. 2. Les réponses aux questions seront jugées par une commission 
de trois membres, nommés par le comité-directeur de la Fédération. 

Art. 3. Ne sont admis pour le concours que les ouvrages et les 
dessins manuscrits. 

Art. 4. Les auteurs des réponses aux questions du concours ne mettent 
pas leurs noms à leurs ouvrages, mais seulement une devise, qu'ils 
répètent dans un billet cacheté renfermant leurs noms et leur adresse. 
Ceux qui se font connaître, de quelque manière que ce soit, ainsi que 
ceux dont les mémoires sont remis après le terme prescrit, sont exclus 
du concours; les réponses doivent être écrites lisiblement en français 
ou en flamand ; elles deviennent, par le fait de leur envoi, la propriété 
de la Fédération et restent déposées dans les archives; toutefois, les 
auteurs ont droit gratuitement à cent exemplaires de leur travail quand 
l'impression en a été votée par l'assemblée générale. 

Les auteurs des mémoires couronnés conservent le droit de publier 
une édition particulière de leur ouvrage. 

Les mémoires en réponse aux questions doivent être adressés francs 
de port, avant le 15 octobre de chaque année, & M. Éd. Morren, secré- 
taire de la Fédération, à Liège. 

L'accusé de réception paraîtra au Moniteur Belge. 



Le Président, 
Le Secrétaire, F. db Cannart d'Hamalb. 

Edouard Morren. 



32 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



GEAND PEIX ANNUEL 



INSTITUE 



par la Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique, 
pour l'encouragement de l'horticulture nationale. 



REQIjEJIEIVT. 

I. Le Grand Prix annuel de la Fédération a été institué dans 
l'assemblée générale du 27 avril 1868, pour favoriser l'horticulture 
nationale. 

II. Il est attribué successivement aux principales Sociétés fédérées 
pour être mis au concours à l'occasion d'une exposition extraordinaire. 

III. L'attribution du Grand Prix a lieu en assemblée générale. 

IV. Le Comité- Directeur arrête, de commun accord avec la Société 
locale, le genre de plantes auquel le Grand Prix est affecté et les 
conditions du concours. 

V. Le prix est indivisible. 

VI. La valeur maximum du prix est de 500 francs pour les Sociétés 
de première classe. Il est d'ailleurs proportionné à l'importance de la 
Société. 

VII. La Société qui a disposé d'un Grand Prix envoie à la Fédération 
un rapport détaillé et raisonné comprenant la description des plantes 
qui ont; été primées. Ce rapport est inséré au Bulletin de la Fédération. 

VIII. A défaut de concurrents ou si les collections présentées ne 
réunissent pas les mérites exigés, le prix n'est pas décerné et rentre 
dans la caisse de la Fédération. 

IX. Le prix peut être réclamé sous forme d'une médaille frappée au 
coin de la Fédération, d'une œuvre d'art ou en espèces. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 






8 



« 
3 

d 

9 



s •- 

3 

s 
s 



I 

s 

a 

9 

i 
s 

I 



4 

•d 

a 

o 



© 

d 
o 
••S 

8 

a 
o 



oo 

s i 

M 9 

i a 

•S • 

* g 

3 o 

S 8 

S ~ 



9 

•d 

i 



oo 

3 

d 

a 

I 

00 

I 



a 
9 

a 



•« 



a 
o 



a 
.2 

a 



c8 
9 

a 



a 



o 

4 



I 

•d 

•g 

a 
••m 

© 

43 
O 
© 

• 
•o 

H 



9 

43 



a 
5 



08 
*d 



a 






a 

d 
o 

a 



9 

s 

.08 



9 

•d 

d 



© 

•d 



d 
d 



! 

eu 

9 
00 

d 
o 

9 



I 



I 

a 
s 

a, 

o 

oo 

0B 

2 

PQ 

§© 
•d 

^ S 

i i 

•d .a 






1 



3 



a 



-— » »d 

a -8 ï 

* g s 

d g< ot 

W 'a w 

9 S © 

© .2 S 

"3 9 »J 

- ■* a 

tî t* ^* 



a « 

.2 £ 

«P 43 

•» #» 

•© •© 

••m »•* 






E 

© 



S 

d 

9 -3 3 

1 

3 

•9 



S 

d 

a 
n 

d 
•d 

• 

I 

43 

*« 
-*j 

-© 
•«h 
o 

ê 



a a 

M o 



5 w A * 



I 

•d 



«D 

•d 



a 

o 



£ 


o 


08 


>» 


43 


P% 


S 


•d 


2 


-© 

-** 


•9 


2 


•9 


*© 


*5 




»N 


•M 


È 


O 


ce 



§ 

a 

i-H 

00 



JS ®* 

O «g 

-S * 

d "— * 

■ï « 

3 I 

o d 

43 O 

9 .H 

•d «> 

g I 

a g 

•c X 

•d »d 



c8 



3 

-© 

a 

o 

CQ 



d 



© 



a 

i 

o 
•d 

9 

a 

& 






i 



SI !2 



I g 



00 p* 



34 DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



CORRESPONDANCE DE LA FÉDÉRATION ET 

DES SOCIÉTÉS FÉDÉRÉES. 



Franchise de port. 

de r-'iZÎ'/c». Bruxelles, le 7 décembre 1859. 

Direction générale 
âeVAgrie. etdeVInd. 

5393 3401 Monsieur A. Royer, Président de la Fédération des 
N ° 48715 a. Sociétés d'horticulture de Belgique, 

J'ai l'honneur de vous adresser deux exemplaires d'un ordre de 
service de M. le Ministre des Travaux publics, par lequel est réglée la 
franchise de la correspondance du comité-directeur de la Fédération 
avec les Sociétés d'horticulture affiliées. 

Veuillez, Monsieur le président, donner avis de cette mesure à ces 
Sociétés et veiller à ce que les conditions imposées par M. le Ministre 
des Travaux publics soient rigoureusement observées. 

Le Ministre de Y Intérieur, 
Ch. Rocker. 



Administration des Postes. — Ordre spécial. 

8* DIKECTIOIt. 

FranehiseVet Contre- Le 2 décembre 1859. 

seings. 

En exécution d'une décision ministérielle, les dispositions ci-après, 
concernant les franchises et contre-seings, sont provisoirement admises. 

En conséquence, les agents de l'administration les transcriront 
immédiatement aux tableaux annexés au règlement du 30 octobre 1854, 
R. N° 346, pour être observées. 

Le directeur général, Masui. 



DOCUMENTS PRBUMINA1KES. 



1 


culte de contre- 
signer leur cor- 
respondance de 


g montés. fonctionnai- 
res ri personnes dé- 
signés dans la colonne 
el-conlre, doit être re- 


flii 


SS.ci-3 


OMtaVéTIOM. 




mise en franchise de 


3«r 










fil 








Tableau H* ». 






(!) L. F. nu be- 






nURCBISll MODTIUII. 












Gouverneurs. * 


S. B. (1) 


Royaume 








Membres dn Comité- 












Directeur et délégués de 










Président dn Co- 


la Fédération des sociétés 


Une 


Royaume 






mité Directeur de 












le Fédération du 




bande. 








Société* d'horll- 


Présidents des Sociétés 


8.B. 


Royaume 








d'horticulture affiliées a 
la Fédération. ' 









Xîïî" ■ Bruxelles, le 29 novembre 1881. 

JïïtiïTtËfà&ti. A Moniteur Rayer, président de la Fédération de* 
n-îs8s,Îs719 a. Société"! horticole* de Belgique. 

MONSTBDR LB PrÉSIDBNT, 

J'ai l'honneur de vous adresser 20 exemplaires de l'ordre de service 
par lequel M. le Ministre des Travaux publics a réglé la franchise de 
la correspondance du secrétaire du comité-directeur de la Fédération 
des Sociétés d'horticulture, et des secrétaires des Sociétés affiliées & la 
Fédération. 

Veuillez, Monsieur le Président, donner avis de cette mesure aux 
intéressés et veiller à ce que les conditions imposées par M. le Ministre 
des Travaux publics soient rigoureusement observées. 

Pour le Ministre de l'Intérieur, 
Le Secrétaire- Général, 



;i)i DOCUMENTS PRKLIMINÀIKBS. 

Administration des Postes. — Ordre spécial. 

- Le 11 novembre 1861. 

Franchit/ il Con/tt- 
uingi. 
En exécution d'une décision ministérielle, les dispositions ci-apres, 
concernant les franchises et contre-seings, sont provisoirement admises. 
En conséquence, les agents de l'Administration les transcriront aux 
tableaux annexés au règlement du 30 octobre 1854, Reg. N" 346, pour 
être observées. 

Pour le Directeur général : Le Directeur délègue, 
Famuux. 

1-1 

II 

if 

!* 

te- 
l 3 « 

f« 

*si 

fi si 

g s a s 

Sfî* 

ïSSë 
s l 2 -î 

fill 

Ijil 



1 




Â04 
Iltlfl 

|tïtl 


i i s M 1 
I I 1 li 1 


'a^aMfid jjij 

liop 'jsnpoujj u» 

1 ,i!|njj|j 'wubp 

-OOdlJJJOO b| «H'ubil 


I || ■ i i i 


t 

1 

i 

i 

i 




- i fit -j|i îl fi 

* s ?ii lîll il 11 

* S *î£ "ÏSE - a *"• 

5 1 («1 i?ï 3 si 

* S tlH !*S£ Il U 

' i-ifl filins is 

îit i aï ï I 


Sfï| 

«ils 

Pr 


fil l-| 


'MPJO,pOJ?tDDN 


- 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 37 



Circulaire pour la franchise de port. 

Bruxelles, le 1 er décembre 1861. 

Monsieur, 

Nous avons l'honneur de tous informer que Monsieur le Ministre des 
travaux publics, accueillant le vœu qui lui avait été exprimé par 
l'assemblée générale du 24 septembre 1861, vient d'étendre les fran- 
chises postales, dont la Fédération jouissait déjà, et d'en accorder de 
nouvelles en faveur des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédération. 

Cette décision ministérielle a été communiquée aux agents de 
l'administration, par un ordre spécial daté du 11 novembre 1861 et 
destiné à compléter celui du 2 décembre 1859. 

En vertu de cette double décision la franchise de port est concédée 
à la correspondance adressée par : 

I. Le Président du Comité-directeur de la Fédération des Sociétés 

d'horticulture aux : 
1° Gouverneurs, sous bande ou sous enveloppe fermée au besoin 

(avec réciprocité). 
2° Membres du Comité-directeur et délégués près de l'assemblée 

générale de la Fédération, pour l'envoi des convocations, 

des bulletins et des mémoires, sous une bande simple. 
3° Présidents des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédération, 

sous bande. 
4° Secrétaire du Comité-directeur de la Fédération, sous bande. 

II. Le Secrétaire du Comité directeur de la Fédération des Sociétés 

d'horticulture aux: 
1° Gouverneurs, sous bande ou sous enveloppe fermée au besoin 

(avec réciprocité). 
2° Membres du Comité-directeur et délégués près de l'assemblée 

générale de la Fédération, pour l'envoi des convocations, des 

bulletins et des mémoires, sous une bande simple. 
3° Présidents des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédédéra- 

tion, sous bande. 
4° Président du comité-directeur de la Fédération, sous bande. 
5° /Secrétaires des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédération. 

III. Les Présidents des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédé- 

ration, aux : 
1° Président du comité-directeur de la Fédération, sous bande. 
2° Secrétaire du comité-directeur de la Fédération, sous bande. 
3° Secrétaire de la même Société, sous bande. 



38 DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 

IV. Les Secrétaires des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédé- 

ration, aux : 
1° Secrétaire du comité-directeur de la Fédération, sous bande. 
2° Président de la même Société, sous bande. 

V. Les Gouverneurs, aux : 

1° Président du comité-directeur de la Fédération, sous bande 

ou sous enveloppe au besoin. 
2° Secrétaire du comité-directeur de la Fédération, sous 
bande ou sous enveloppe au besoin. 

Il est indispensable pour jouir de ces franchises de se conformer aux 
règlements de service que l'administration des postes fera connaître 
aux intéressés et notamment de revêtir chaque correspondance d'un 
contre-seing indiquant en toutes lettres la qualité et le nom de 
l'expéditeur. Une certaine uniformité étant désirable dans la corres- 
pondance de la Fédération et des Sociétés affiliées, le secrétaire offre 
aux intéressés de faire imprimer par l'imprimeur de la Fédération les 
bandes d'adresses nécessaires : cette mesure faciliterait le service de la 
correspondance. 

La décision prise par Monsieur le Ministre des travaux publics est 
un nouveau témoignage de la sollicitude du gouvernement pour la 
Fédération; elle abaisse les barrières qui entravaient les communica- 
tions entre les personnes qui représentent l'horticulture belge, elle la 
décharge d'un impôt indirect qui empêchait son extension et elle 
contribuera puissamment au développement de oette branche de notre 
activité nationale; nous sommes donc à tous égards heureux de porter 
à votre connaissance cette mesure protectrice et libérale. 

Nous avons l'honneur de vous transmettre à l'appui de notre com- 
munication : 

1° La reproduction des ordres de service de l'administration des 
postes, datés du 2 décembre 1859 et du 11 novembre 1861. 

2o La liste des Sociétés d'horticulture affiliées à la Fédération et 
appelées à jouir des franchises postales mentionnées dans ces deux 
ordres de service. 

Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de nos sentiments les plus 
distingués. 

Le Président de la Fédération, 
Le Secrétaire de la Fédération, A. Royer. 

Edouard Morrbn. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 39 



Circulaire pour la rédaction des rapports annuels. 



Bruxelles, le 24 Mars 1861. 
Monsieur, 

Nous avons l'honneur de vous rappeler qu'aux termes de l'article VIII 
du règlement, tous êtes invité en qualité de délégué de votre Société, 
à présenter à rassemblée générale un rapport destiné au Bulletin de 
la Fédération, et de lui faire toute autre communication que vous juge- 
riez utile ou intéressante. 

Nous vous prions, Monsieur, de bien vouloir, dès ce moment donner 
vos soins à la rédaction de ce rapport, afin qu'il soit aussi complet et 
aussi exact que possible. Veuillez pour sa composition vous référer à 
notre circulaire du 15 Avril 1860 et consigner soigneusement les nou- 
veaux faits qui se sont produits pendant Tannée et ceux dont vous auriez 
connaissance et qui seraient relatifs à l'origine et à l'histoire de votre 
Société. 

Eq outre, il serait intéressant de connaître le relevé statistique des 
médailles et des autres récompenses honorifiques que votre Société a 
décernées depuis son origine. 

Les rapports insérés dans le premier volume du Bulletin donnent, 
en général, peu de renseignements sur la situation et les progrès de 
rhorticulture dans les principales villes du royaume: on pourrait donc 
consigner dans le prochain rapport quelques détails sur les principales 
collections végétales de votre ville. La liste complète des horticulteurs 
patentés, comprenant leur adresse exacte et la mention des spécialités 
de leur culture, serait souvent consultée avec fruit par les amateurs. 

Nous prenons la liberté, Monsieur, de vous signaler ces quelques 
pointa comme annexes aux instructions contenues dans la circulaire du 
15 Avril et dans l'intérêt de la coordination de nos travaux. 

Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de notre considération la plus 
distinguée. 

Le Président, 
Le Secrétaire, A. Roybr. 

EDOUARD MORREN. 



SOTT^T'-EUIIR 



r»u 



BOUQUET D'ORCHIDEES 

OFFERT A 

LEURS MAJESTÉS LE ROI ET LA REINE DES BELGES, 

A L'OCCASION DE LEURS NOCES D'ARGENT 

le 20 Août 1878 

PAR 

LA FÉDÉRATION DES SOCIÉTÉS D'HORTICULTURE DE BELGIQUE. 



MEMENTO. 

Un bouquet de fleurs d'Orchidées a été offert au Roi et à la Reine des 
Belges par la Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique, à 
l'occasion des noces d'argent de Leurs Majestés. 

Tous les amateurs et horticulteurs du pays qui cultivent les Orchidées 
avaient réuni les plus belles fleurs épanouies en ce moment dans leurs 
serres pour en former un riche et gracieux bouquet. 

Il a été disposé dans une corbeille de jonc et bambou, à fond argenté 
rehaussé de baguettes enroulées en or bruni et mat. La légende qui 
contourne la corbeille complète l'ornementation; elle est en lettres 
d'or se détachant sur une banderolle argent avec l'inscription suivante: 
c La Fédération des Sociétés d'horticulture à Leurs Majestés le Roi 
et la Reine, 1853- 1878. » Au milieu, le chiffre de Leurs Majestés 
est surmonté de la couronne rojale. 

Les délégués de la Fédération ont été reçus au Palais, le 20 août 
à 3 heures. Leurs Majestés ont daigné les accueillir de la manière la 
plus affable et Elles ont exprimé à plusieurs reprises leurs sentiments 
d'admiration pour le bouquet qui leur était présenté. Leurs Majestés 
ont exprimé le dé>ir de conserver à titre de souvenir durable la 
photographie de cette œuvre éphémère et charmante. La Fédération 
a été heureuse de pouvoir la remettre à Leurs Majestés. 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 41 



DISCOURS 

prononcé par M. Fr. de Cannart d'Hamale, Sénateur, Président 
de la Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique. 

Sire, Madame, 

Au milieu de l'élan qui envoie de toutes parts autour du Trône les 

membres de la grande famille nationale, ceux qui cultivent les arts de 

a paix ne devaient pas être des derniers à montrer la mémoire du cœur. 

La Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique s'honore d'avoir 
été particulièrement, depuis son origine, l'objet de la sollicitude royale; 
elle a senti grandir par la reconnaissance une affection que ses 
sociétaires partagent avec tous les Belges, et elle ose prier Vos Majestés 
d'agréer aujourd'hui, avec ses félicitations, le respectueux dommage 
de ce double sentiment. 

Tous nous avons voulu déposer dans cette corbeille quelque fleur 
qui ne fut pas trop indigne de sa mission et qui pût en même temps 
témoigner du progrès qu'il nous a été donné d'accomplir sous l'auguste 
patronage de Vos Majestés. 

Sire, Madame, Puissent les bénédictions d'en haut, assurer longtemps 
encore à nos bien-aimés Souverains, cette plénitude du bonheur 
domestique qui allège tant le poids des graves devoirs de la Royauté; 
Puissent les noces d'argent que nous célébrons avec joie, être le point 
de départ d'une nouvelle période de bonheur 1 

C'est le vœu de la nation entière, et l'amour d'un peuple n'aura 
pas appelé en vain la félicité de ses Princes. 

Vive le Roi! Vive la Reine! 



12 DOCUMENTS PRELIMIT^ÀIRES. 



AMaTETTBS ET H0ETICULTEUE3 

qui ont offert les fleurs d'Orchidées pour composer le bouquets 

MM. Beau carne, à Eename. 

Fr. de Cannart d'Hamale, à Malines. 

Em. de Da roseaux, à Mons. 

L. Jacob- Makoy, à Liège. 

Perd. Kegeljan, à Naraur. 

O. Lara arche- de Rossius, à Liège. 

Madame C. Legrelle d'Hanis, à Anvers. 

J. Linden, à Gand. 

Dieud. Massange-de Louvrex, à Baillonville. 

Ferd. Massange-de Louvrex, à Liège. 

A. Van Geert, à Gand. 

L. Van Houtte, à Gand. 

Arthur Warocqué, à Mariemont. 



Le bouquet a été composé par M. F. Van Driessche-Leys, à Gand. 

La corbeille pour le contenir a été construite par MM. J. Bonnefoi 
et C i# , à Bruxelles. 

Les photographies du bouquet ont été prises par M. De Blochouse, 
à Ixelles. 

Les aquarelles ont été peintes par M. Paul Stroobant, à Gand. 

La calligraphie est due à M. Beaujot, à Liège. 

La reliure est l'œuvre de M. Massart, à Liège. 



r 



DOCUMENTS PRELIMINAIRES. 



43 



CATALOGUE SES FLEURS D ORCHIDÉES 

qui ont servi à composer le bouquet. 



Acineta rosea. 


Masdevallia Lindeni, 


Aerides quinquevulnerum. 


» maculât a. 


Calanthe masuca. 


» Veitch i. 


Cattleya Acklandiae. 


Mesospinitlium sanguiiieaiii. 


» Eldorado. 


Mittonia Eegeljani. 


» Leopoldi. 


» Moreliana. 


» Mendelli. 


Odontoglossuro Bictoniense. 


» Mossiae. 


» grande. 


Colax jugosus. 


» Phalaenopsis. 


Cjrabidiura Mastersi. 


» Roezli. 


Oypripedium Ashburtoniae. 


>' rose u m. 


» barbât u m. 


» Schliperianiim 


» caudatum. 


» Wioti. 


» Cbantini. 


Oncidiura Batemani. 


» Crossi. 


» incurvum. 


» Dayanum. 


» macrarthum. 


» Hartwegi. 


» stelligerum. 


» longifolium. 


> saperbiens. 


• niveum. 


» tigrinum. 


» Parishi. 


» Wentworthianum. 


» Roezli. 


Phajus maculatus. 


> Schlimi. 


Restrepia antennifera elegans. 


» SeJeni. 


Saccolabium Sp. 


» Stonei. 


Stanhopea Sp. div. 


Dendrobium formosum giganteum. 


Vanda caerulea. 


» moschatuui. 


» suavis Yeitchi. 


Epidendrum Frederiei Guilhelrai. 


» » Rollissoni. 


» vitellinum. 


>• tricolor. 


Laelia crispa. 


» » flavescen*. 


» Dayana. 


» » formosa. 


» elegans. 


» » insignia. 


» xanthina. 


> » Schilleriana. 


Masdevallia amabilis. 


Warzcewiczella Waileaiana. 


» Harryana caerulescens. 


Zygopetalum crin i tu m. 



Fiantes diverses. 

Adiantum Capillus Veneris. 
Aechmea discolor. 
Anthurium Soherzerianum. 
Eucharis xroazonica. 



DEUXIÈME PARTIE. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 



ORDRE DE LEOPOLD. — PROMOTIONS. — MllMTIONS. 
LÉOPOLD II, Roi des Belges, 

* 

A tous présents et à venir, Salut. 

Voulant, par on nouveau témoignage publie de Notre bienveillance, 
reconnaître les services rendus à la botanique et à l'horticulture par 
M. Muller (Félix), président de la Société royale Linnéenne de Bruxelles, 
vice-président de la Société royale de botanique de Belgique, membre 
de la commission de surveillance du Jardin Botanique de l'Etat; 

Sur la proposition de Notre Ministre de l'Intérieur, 

Nous avons arrêté et arrêtons : 

Art. l tf . M. Muller (F.), préqualifié, est promu au grade d'officier 
de l'Ordre de Léopold. 

Il portera la décoration civile et prendra rang dans l'Ordre, en 
cette nouvelle qualité, à dater de ce jour. 

Art. 2. Notre Ministre des affaires étrangères, ayant l'adminis- 
tration de l'Ordre de Léopold dans ses attributions, est chargé de 
l'exécution du présent arrêté. 

Donné à Bruxelles, le 5 mai 1878. 

LÉOPOLD. 
Par le Roi : 

Le Ministre de F Intérieur, 

Deloou-r. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 45 

LÉOPOLD II, Roi des Belges, 

A tons présents et à venir, Salut. 

Voulant, par un témoignage public de Notre bienveillance, recon- 
naître les services rendus à la botanique par M. Pire (Louis), professeur 
à l'athénée royal de Bruxelles, conseiller de la Société royale de 
botanique de Belgique et de la Société royale Linnéenne, membre- 
secrétaire de la commission de surveillance du Jardin Botanique de 
l'Etat; 

Sur la proposition de Notre Ministre de l'Intérieur, 

Nous avons arrêté et arrêtons: 

Art. l«r. M. Pire (L.), préqualifié, est nommé chevalier de l'Ordre 
de Léopold. 

Il portera la décoration civile et prendra rang dans l'Ordre, en cette 
qualité, à dater de ce jour. 

Art. 2. Notre Ministre des affaires étrangères, ayant l'administra- 
tion de l'Ordre de Léopold dans ses attributions, est chargé de l'exécution 
du présent arrêté. 

Donné à Bruxelles, le 5 mai 1878. 

LÉOPOLD. 
Par le Roi : 

Le Ministre de V Intérieur, 

Dblcour. 



LEOPOLD II, Roi des Belges, 

A tous présents et & venir, Salut. 

Voulant, par un nouveau témoignage public de Notre bienveillance, 
reconnaître les services rendus à l'horticulture par M. Yerschaffelt 
(Ambroise), vice-président de la Société royale d'agrioulture et de 
botanique de Gand ; 

Sur la proposition de Notre Ministre de l'Intérieur, 

Nous avons arrêté et arrêtons: 

Art. 1*. M. Verschaffelt (A.), préqualifié, est promu au grade 
d'officier de l'Ordre de Léopold. 

Il portera la décoration civile et prendra rang dans l'Ordre, en cette 
nouvelle qualité, à dater de ce jour. 

Art. 2. Notre Ministre des affaires étrangères, ayant l'administration 

de l'Ordre de Léopold dans ses attributions, est chargé de l'exécution du 

présent arrêté. 

Donné à Bruxelles, le 31 mai 1878. 

LÉOPOLD. 
Par le Roi: 

Le Ministre de l'Intérieur, 
Dblcour. 



48 ACTES DU GOUVERNEMENT. 



TRAVAILLEUBS AGRICOLES. - DÉCORATIONS DE 2' CLASSE. 

Par arrêté royal du 11 juin 1878, la décoration agricole de 2* classe 
est accordée aux personnes suivantes: 

Province de Brabant. 

Baudet, Antoine- Joseph, 35 ans, marié, jardinier en chef àOveryssche. 
Baudet est un jardinier intelligent et laborieux. Il a obtenu le diplôme 
de capacité délivré aux examens qui suivent les conférences sur l'ar- 
boriculture. Il donne, à son tour, des conférences sur les mêmes 
sujets. Il a obtenu de nombreuses récompenses dans les expositions 
auxquelles il a pris part. Sa conduite est très bonne. 

Wayez, Jean- Bernard, 73 ans, veuf, jardinier à Vieux-Genappe. 

— Au service de la même famille depuis soixante ans, le sieur 
Wayez s'est toujours distingué par son assiduité au travail et son 
habileté. Sa conduite est exemplaire. 

Wilquet, Remy, 82 ans, marié, jardinier en chef à Jette- S^Pierre. 

— Wilquet compte 44 années de service chez le même maître. Il se 
distingue dans toutes les branches de l'horticulture et il est réputé 
comme le serviteur le plus exact et le plus honnête. Il jouit de l'estime 
de tous ses concitoyens et sa conduite est exemplaire. 

Province de Flandre occidentale. 

De Pozzolo, Charles-Louis, 61 ans, marié, jardinier à Eerneghem. 

— Employé chez le même maître depuis 33 ans, De Pozzolo s'est 
toujours distingué dans les travaux d'horticulture. Il excelle surtout 
dans la taille des arbres fruitiers et la culture des primeurs. D'une 
conduite exemplaire, il a su, par son travail, élever honorablement sa 
famille. 

Province de Flandre orientale. 

Van Nieuwenborgh, Joseph, 55 ans, marié, jardinier à Destelbergen. 

— Employé chez le même maître depuis 1853, cet ouvrier s'est fait 
constamment remarquer par son zèle et son habileté dans tous les 
travaux de sa profession. Il excelle surtout dans la culture des camellias, 
des azalées. Sa conduite est exemplaire. 

Province de Liège. 

Dubois-Gerraay, Joseph, 71 ans, marié, cultivateur à Glain. — 
Cultivateur intelligent et zélé, il cherche à améliorer par tous les 
moyens possibles les produits de ses cultures. Il a contribué, en outre, 
aux progrès de l'arboriculture dans sa commune par la propagation de 

bons arbres fruitiers. 11 a obtenu plusieurs prix aux concours et aux 

expositions. Sa conduite est exemplaire. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 49 



DÉCORATION DE 1" CLASSE, 



Par arrêté royal du 11 juin 1878, la décoration de 1" classe est 
accordée à : 

Lizin, François-Joseph, 56 ans, marié, jardinier à Marchin. — Il a 
obtenu la décoration de 2* classe par arrêté royal du 17 février 1862. 
C'est un excellent travailleur qui a continué à se distinguer par ses 
connaissances spéciales et son activité. Sa conduite est très bonne. 



ADMINISTRATION DES CHEMINS DE FER DE L'ETAT. 

Avis. — A partir d'aujourd'hui 1 er mai 1879, les modifications sui- 
vantes, récemment apportées au tarif intérieur de l'Etat, seront, en suite 
d'un accord intervenu avec le3 Compagnies intéressées, introduites 
également dans le tarif mixte général : 

1° L'eau de tan sera rangée à la 3° classe du tarif n° 3. 

2° Les choux-verts et les navets, actuellement à la 1" classe, et 
les carottes, qui sont à la 2* classe, passeront à la 3° classe. 

3° Les plantes vivantes seront taxées d'après leur poids réel. Toutefois 
en ce qui concerne les relations avec la Compagnie d'Anvers à Gand 
par Saint-Nicolas l'augmentation de 50 °/ô sur le poids réel est provi- 
soirement maintenue. 

Avis. — Il est porté à la connaissance du public qu'à partir du 1 er juin 
les minerais non dénommes dans la classification générale des marchan- 
dises du tarif intérieur (minerais d'argent, etc.) seront admis, à 
l'importation, aux prix et conditions du tarif spécial n° 3 lorsqu'ils 
seront expédiés sans responsabilité poir l'Administration. 

11 est aussi porté à la connaissance du public qu'à partir du l* r juin 
les terres de bruyère, terres plombeuses en vrac, terres à poterie, 
terre plastique, terres réfract aires et les terres végétales seront admises 
au transport aux prix et conditions du tarif spécial n* 11 applicable 
à certaines marchandises pondère uses transportées par charge complète 
de 10,000 kilog, dans un rayon de 20 kilomètres. 

Il est enfin porté à la connaissance du public qu'à partir du 1* juin, 
les mitrailles de fer et d'acier seront admises au transport aux prix 
de la 4 e classe du tarif intérieur de l'Erat. 

Transportées par charge complète de 10,000 kilog. dans un rayon 
de 20 kilomètres, ces marchandises jouiront, en outre, des prix et 
conditions du tarif spécial n° 11. 



50 ACTES DU GOUVERNEMENT. 

administration Station de Liège, GuilL le 4 Mai 1870. 

DBS 9 

CHEMINS DE FER DE L'ETAT. 

Avis n« vm p. Monsieur, 

J'ai l'honneur de vous faire connaître qu'ensuite d'une décision 
ministérielle f les engrais artificiels suivants seront, à partir du 
1 er Mai prochain, admis sur les lignes de l'État aux prix de la 4« classe 
du tarif 1N° 3. 

m 

Chiffons pour engrais, phosphate de chaux, phosphate d'Australie 
(engrais phosphatés), poussières de laine (balayures), pour engrais, 
résidus de nitrate de potasse, eau ammoniacale, chlorure de potassium, 
superphosphate de chaux, déchets de cuirs (vieux), rognures de cuirs 
(vieux), vieilles chaussures, déchets de cornes, os pulvérisés et engrais 
non-dénommés. 

Veuillez agréer, Monsieur l'assurance de ma 

parfaite considération. 

Le Chef de Station, 
F. Boigelot. 



administration Station de Liège, Guill . le 17 Mai 1879. 

DL8 9 

CHEMINS DE FER DB L'ÉTAT. 

— Monsieur, 

J'ai l'honneur de vous faire connaître qu'ensuite d'une décision 
ministérielle, les terres de bruyère, terres plombe uses en vrac, terres 
à poterie, terres plastiques, terres réfractaires et les terres végétales 
seront, à partir du 1 er Juin, admises au transport aux prix et conditions 
du tarif spécial N° 11, applicable à certaines marchandises pondéreuses 
transportées par charges complètes de 10000 kilogr. dans un rayon 
de 20 kilomètres. 

Veuillez agréer, Monsieur • . l'assurance de ma 

parfaite considération. 

Le Chef de Station, 
F. Boigelot. 



ADMllUSTMATION ftfy^ #tf#J. fc 21 MoX 1879. 

CHEMINS DE FER DE L'ETAT. 

No H63 F. I" annexe. MONSIEUR, 

Répondant à votre lettre du 17 courant, j'ai l'honneur de vous faire 
savoir que les demandes d'application du tarif spécial N° 10 doivent être 
adressées à l'Administration centrale des chemins de fer de l'État, à 
Bruxelles, assez à temps pour que les instructions nécessaires puissent 
être données aux stations et aux Compagnies belges. 

Pour les concours et expositions internationaux, les demandes doivent 
être faites au moins un mou avant V ouverture. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 51 

Au surplus, vous trouverez ci-joint un exemplaire de ce tarif spécial 
N° 10, vous renseignant sur toutes les conditions de prix et de trans- 
port, et que vous pourrez conserver pour vous en servir lors de vos 
nouvelles expositions. 

Veuillez agréer, Monsieur l'assurance de ma 

plus parfaite considération. 

Le Chef de Station, 

P. Boioblot. 



TRANSPORTS A GRANDE ET A PETITE VITESSE. 

Tarif Spécial A T o IO, 

applicable aux œuvres d'art , produits industriels , instruments , plantes et 
produits de toutes espèces, animaux, chevaux, etc., destinés aux expositions 
et concours particuliers ou patronnés par les communes et le Gouvernement. 

Les transports sont effectués comme suit: 

A L'ALLER: Sans aucune réduction ni sur le transport ni sur les 
frais accessoires ; 

AU RETOUR: Sans taxe dans les quatre cas suivants, savoir: 

1° Lorsque la prise à domicile n'est pas effectuée par le service du 

camionnage ; 
2° Lorsque le service du camionnage n'est pas établi à la station 

destinataire; 

3° Lorsque les lettres de voiture indiquent € Bureau restant; » 

4° Lorsqu'il s'agit d'une réexpédition vers un point d'échange avec 

le chemin de fer du Grand-Central- Belge. 

En dehors de ces quatre cas, on taxe seulement, le cas échéant, les 

frais de prise et de remise à domicile fixés comme suit : 

A. Prise h domleile. 

Par 100 kilog. ou par expédition de 100 kilog fr. 0.30 

B. Remise h domielle. 

TARIF NO 1. 

Par colis de 5 kilog. et moins fr. 0.20 

» de 5 à 10 kilog » 0.30 

» au delà de 10 kilog., par kilog » 0.03 



52 AOTKS DU GOUVERNEMENT. 

TARIF NO 2. 

Par expédition de 10 kilog. et moins fr. 0.10 

» de 11 à 20 kilog » 0.15 

» de 21 à 50 kilog » 0.20 

de 51 à 100 kilog » 0.30 

Au delà de 100 kilog. par 10 kilog,, à Bruxelles, Anvers, 

Gand, Liège et Yerviers » 0.04 

Au delà de 100 kilog., par 10 kilog., dans les autres localités » 0.03 

TARIF N° X. 

( dans l'agglomération bruxelloise . • . . fr. 0.05 
{ dans les autres localités » 0.03 

CONDITIONS. 

lo Les envois doivent être adressés au président ou au secrétaire de 
la Commission organisatrice; 

2° Les exposants doivent signer un bulletin de responsabilité conçu 
dans la forme suivante: 

c Je soussigné expéditeur en considération du 

« tarif spécial auquel j'ai recours pour mon expédition, déclare accepter 
« formellement que les transporteurs ne garantissent pas de délai de 
< livraison et que l'indemnité à me pnyer éventuellement par eux du 
c chef de l'inexécution du contrat auquel cette déclaration se rapporte, 
« soit par suite de perte, soit par suite d'avaries, sera limitée à la 
« restitution du prix de voiture perçu à l'aller. » 

3o Au retour, les transports doivent être accompagnés d'une lettre de 
voiture spéciale revêtue du timbre de l'exposition et constatant que les 
objets sont renvoyés à l'exposant. 

Cette condition est absolue. 

4° Les envois soumis au tarif spécial n° 10 doivent s'effectuer au 
retour par le même mode d'expédition (exprès, grande ou petite vitesse) 
que celui suivi à l'aller. 

N. B. L'Administration donne connaissance aux stations des exposi- 
tions, concours, etc., etc., admis à bénéficier du présent tarif spécial. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 53 

CONFÉRENCES PUBLIQUES SUR L'ARBORICULTURE FRUITIÈRE. 

EXAMEN DES JARDINIERS. 

Le jury chargé de l'examen des jardiniers qui, après avoir suivi les 
conférences publiques sur l'arboriculture fruitière instituées dans 
différentes localités du pays, désirent faire constater leurs connaissances 
afin d'obtenir un certificat de capacité, s'est réuni dans le courant 
du mois de septembre 1878 à Vilvorde et à Gand. 

Soixante-quatre jardiniers se sont présentés à Vilvorde: vingt-cinq 
d'entre eux ont obtenu un certificat de capacité de 2 e classe et trois 
un certificat de 1™ classe. 

Vingt-sept récipiendaires se sont présentés à Gand et sept ont obtenu 
un certificat de 2 e classe. 

Parmi les jardiniers diplômés, huit avaient suivi les conférences 
données à Louvain, cinq celles de Vilvorde, quatre celles de Soignies 
et de Thuin, trois celles de Gand, deux celles de B raine- le-Comte, 
deMalines, d'Alost et de Chapelle lez-Herlaimont, un celles de Châtelet, 
de Courtrai et de Silly. 

CONFÉRENCES NOUVELLES INSTITUÉES EN 1878. 

Par arrêté ministériel du 2 mai 1878, des conférences publiques sur 
l'arboriculture fruitière et la culture maraîchère sont instituées à Gouiilet. 

M. Spruyt, professeur à l'école normale de Mon s, est chargé de 
donner ces conférences, dont les époques seront fixées annuellement 
par la Société d'horticulture de Couillet, 

Sont admises gratuitement aux conférences, toutes les personnes 
qui se feront inscrire, au préalable, à ladite Société. 

CONFÉRENCES AGRICOLES ET HORTICOLES. 

Les conférences instituées en vertu de la loi du 18 juillet 1860, 
continuent à être très suivies et elles prennent chaque année un nouveau 
développement. 

On y traite toutes les matières relatives à l'agriculture, l'horticulture, 
l'arboriculture fruitière et forestière, la botanique, la zootechnie, la 
maréchal erie, etc. 

En 1877, les conférences publiques et gratuites, instituées avec le 
concours du gouvernement sous le patronage des Sociétés agricoles et 
horticoles ou des administrations communales, ont eu lieu dans 160 
localités différentes; elles ont été au nombre de 1236, données tant 
en langue française qu'en langue flamande et elles ont été suivies 
par 11,273 auditeurs. * 



54 ACTES DU GOUVERNEMENT. 



CONFÉRENCES PJBLIQDfîS SUR LA CULTURE ET LA TAILLE DES 

ARBRES FRUITIERS. 



EXAMENS. — CERTIFICATS. 



Le Ministre de l'Intérieur, 

Revu les arrêtés ministériels du 30 septembre et du 26 octobre 1860, 
du 13 mars 1865, du 4 mai 1872 et du 8 juillet 1874, relatifs aux 
examens à subir par les personnes qui ont suivi les conférences publi- 
ques sur la culture et la taille des arbres fruitiers ; 

Vu la loi du 18 juillet 1860, 

Arrête : 

Art. l« r . Un jury nommé par le Ministre de l'Intérieur est chargé de 
procéder à l'examen des personnes qui, ayant suivi les conférences ou 
les cours publics autorisés par le gouvernement sur la culture et la 
taille des arbres fruitiers, désirent faire constater leurs connaissances 
et obtenir un certificat de capacité. 

Art. 2. Le jury ne procède à l'examen que lorsque les deux tiers 
au moins de ses membres sont présents. 

Art. 3. Les examens ont lieu chaque année, pendant le mois de 
septembre aux écoles d'horticulture de l'Etat à Vilvorde et à Gand. 

Art. 4. Les personnes qui veulent subir l'examen doivent se faire 
inscrire chez les professeurs dont elles ont suivi les conférences, en 
désignant l'école où elles désirent être examinées. 

Au moment de l'inscription, les candidats versent entre les mains 
du professeur la somme de dix francs pour l'examen du 2* degré et celle 
de vingt francs pour l'examen du 1er degré. 

Cette somme est restituée après l'examen, par le directeur de l'école, 
à ceux des candidats qui reçoivent le certificat de capacité. 

Le montant des droits d'inscription versés par ceux qui ne se 
présentent pas à l'examen et par ceux qui sont ajournés ou rejetés, est 
acquis au trésor. 

Le candidat qui se représente pour subir un nouvel examen ne 
paie plus de droit d'inscription. 

Art. 5. Le professeur transmet les listes d'inscription aux directeurs 
des écoles d'horticulture de l'État, avant le 1 er du mois d'août, et il y 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 55 

joint le montant des droits d'inscription. Les demandes d'inscription 
adressées après cette date seront considérées comme non avenues. 

Ne sont admises à l'examen que les personnes qui ont suivi régu- 
lièrement, pendant une année au moins, des conférences sur la culture 
et la taille des arbres fruitiers, autorisées par le gouvernement. 

Art. ô. L'examen se divise en deux épreuves, Tune orale ou 
théorique, et l'autre pratique. 

L'épreuve théorique comprend les matières suivantes: 

A- Notions d'anatomie et de physiologie végétales. 

B. Notions de pomologie. 

C. Notions depathologie végétale. 

L'épreuve pratique a pour objet les opérations de la taille et de la 
culture des arbres : 

A. A fruits à pépins. 

B, À fruits à noyau. 

C A fruits à baies et autres. 

Art. 7. La valeur absolue des réponses ou des opérations des récipien- 
daires sur les matières spécifiées à chacun des littéras des paragraphes 
précédents est représentée par les nombres suivants: 

Épreuve théorique. 

A. (Valeur de l'ensemble des réponses parfaites.) 35 

B. — —35 

C. — — 20 

Épreuve pratique. 

A. (Valeur de l'ensemble des opérations parfaites.) 30 

B. — —30 

C. — —30 
Art. 8. Un tirage au sort détermine l'ordre dans lequel se font les 

examens. 

Art. 9. L'examen oral ou théorique précède l'examen pratique. 

Sont seuls admis à l'épreuve pratique les récipiendaires qui ont obtenu 
au moins la moitié des points sur l'ensemble de l'épreuve théorique. 

Art. 10. La durée de l'épreuve théorique est de 20 minutes et celle de 
l'épreuve pratique de 40 minutes pour l'obtention d'un certificat de 
seconde classe; de 30 minutes pour l'épreuve théorique et une heure pour 
l'épreuve pratique pour l'obtention d'un certificat de première classe. 

Art. 11. Le jury peut appeler à l'épreuve pratique plusieurs réci- 
piendaires à la fois, en suivant toutefois Tordre déterminé par le 
tirage au sort. 

Art. 12. Le jury règle la nature et le nombre des questions 
théoriques et pratiques qu'il pose aux récipiendaires; ces questions 



56 ACTES DU GOUVERNEMENT. 

doivent se rapporter aux diverses matières du programme arrêté 
par le Ministre de l'Intérieur pour les conférences publiques sur 
la culture et la taille des arbres fruitiers. 

Art. 13. Le jury délivre des certificats de capacité dont la formule 
est arrêtée par le Ministre de l'Intérieur. Ils sont signés par tous 
les membres du jury, ainsi que par le récipiendaire et marqués 
du sceau du Ministère de l'Intérieur. 

Art. 14. Il y a des certificats de première et de seconde classe. 

Pour obtenir le certificat de première classe, les récipiendaires 
doivent justifier qu'ils ont reçu le certificat de seconde classe, soit 
dans la même session du jury, soit dans une session antérieure. 

Le certificat de première classe n'est délivré qu'à ceux qui obtiennent 
au moins les deux tiers des points dans chacune des branches des deux 
épreuves. 

Pour avoir droit au certificat de seconde classe, les récipiendaires 
doivent avoir obtenu au moins la moitié des points dans l'ensemble de 
l'épreuve théorique et dans chacune des trois parties de l'épreuve pratique. 

Art. 15. Pour l'examen des récipiendaires qui se présentent afin 
d'obtenir le certificat de seconde classe, le jury a la faculté de se diviser 
en deux sections qui examinent successivement le même candidat, l'une 
en théorie et l'autre en pratique. Les sections se réunissent pour délibérer. 

Art. 16. Huit candidats sont appelés chaque jour à subir l'examen. 
Les directeurs des écoles informent les candidats du jour où ils auront 
à se présenter. 

Art. 17. Des séances spéciales sont réservées à la fin de la session du 
jury pour l'examen des récipiendaires qui se présentent afin d'obtenir 
un certificat de première classe. 

Pour cet examen, le jury ne pourra se diviser en sections. 

Art. 18. Les dispositions du présent arrêté sont applioables aux 
instituteurs qui suivent les conférences spéciales établies pour cette 
catégorie de fonctionnaires. Les listes d'inscription des instituteurs 
sont transmises par les inspecteurs de l'enseignement primaire, con- 
formément aux articles 4 et 5 ci- dessus. 

Art. 19. Il est tenu une liste de présence des membres du jury. 
Cette liste est signée par le président et le secrétaire. 

Immédiatement après la session, les procès- verbaux des séances, ainsi 
que la liste de présence, sont envoyés au Ministre de l'Intérieur avec un 
rapport du président du jury. 

Art. 23. Dans leur enseignement, les conférenciers devront se con- 
former au programme qui sera arrêté par le Ministre. 

Art. 21. Les arrêtés ministériels du 13 mars 1865, du 4 mai 1872 et 
du 8 juillet 1874 sont rapportés. 

Bruxelles, le 1« mars 1878. 
DELOOUR. 



AOTBS DU GOUVERNEMENT. O/ 



FEOGBAHME 

des matières qui doivent être enseignées dans les Conférences publiques 
sur V arboriculture fruitière, autorisées par le Gouvernement. 



Première leçon. 

NOTIONS d'oRGAHOGRAPUIE, d'aNATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE VEGETALES. 

É numération des principaux organes de la plante. 

Cellules. — Forme. — Dimension. — Contenu des cellules. — Tissu 

cellulaire. 
Fibres. — Origine. — Forme. — Dimension. — Fibres ligneuses. — 

Fibres corticales. — Contenu des ûbres. 
Vaisseaux. — Origine. — Forme. — Dimension. — Contenu des 

vaisseaux. — Tissu flbro-vasculaire. 
Racine. — Fonction. — Direction. — Forme. — Collet. — Pivot. — 

Radicelles. — Fibrilles. — Chevelu. — Racines adventives. — 

Poils radicell aires. — Coiffe protectrice ou pilorhize. 
Tige. — Fonction. — Direction. — Forme. 
Structure de la tige: 

A. — Système ligneux: moelle, étui et canal médullaires, rayons 
médullaires, bois parfait ou dur amen, aubier, zone génératrice. 

B. — Système cortical: liber, enveloppe herbacée, couche subéreuse, 
épiderme. 

Feuilles. — Fonction. — Direction. — Forme. — Limbe ou disque, 

pétiole, nervures, stomates. — Stipules. 
Bourgeons (yeux). — Composition. — Forme. 
Différentes sortes d'yeux: terminaux, axillaires, ad vent ifs, stipulaires, 
œil à bois, bouton ou œil à fruit. 
Rameaux. — Consistance. — Forme. — Direction. 
Rameaux à fruits, rameaux mixtes, rameaux à bois, rameaux gour- 
mands, rameaux anticipés. 
Branches. — Consistance. — Forme. — Direction. 
Branche mère ou primaire, branche sous-mère ou seoondaire, 
tertiaire, etc. 
Organes transformés. — Vrilles. — Épines. — Aiguillons. — Fonction 

des organes transformés. 
Fleurs. — Fonotion. — Différentes parties de la fleur : pédoncule, 
réceptacle, calice, corolle, étamines, pistil. 



58 ACTES BU GOUVB RNEMBNT. 

Différentes parties de l'étamine : filet, anthère, pollen. 
Différentes parties du pistil : stigmate, style, ovaire, ovules. 
Fleurs hermaphrodites, fleurs unisexuées. 
Fruit. — Péricarpe. — Graine. 

Physiologie végétale. 

Agents naturels de la végétation: air, lumière, chaleur, eau, sol, 
engrais. Influence de ces divers agents. Principes nutritifs des 
plantes. Eléments indispensables: carbone, oxygène, hydn gène, 
azote, soufre, potassium, calcium, magnésium, fer, phosphore, etc. 

Sève. — Ce qu'on entend par sève (eau et substances minérales). 

Absorption, circulation de la sève, respiration, évaporation, élabo- 
ration ou transformation des principes nutritifs, migration des 
substances élaborées, sécrétion, assimilation, fécondation, hybrida- 
tion, germination. 



Deuxième leçon* 

MULTIPLICATION ET PLANTATION DBS ARBRES FRUITIERS. 

Multiplication par semence. — Récolte et choix des graines. — Con- 
servation des semences. — Stratification. — Semis: 1° à la volée; 2° en 
rayons. — Soins à donner aux semis. — Repiquage. — Trans plant ation. 

Multiplication par marcotte: marcotte simple, en serpenteau, en 
butte, par torsion, etc.; marcotte en vase ou en panier. — Sevrage 
des marcottes. 

Multiplication par bouture : bouture simple, bouture avec talon, 
bouture avec crossette, houture avec un seul œil, bouture herbacée. 

Multiplication par greffe : greffe par approche, greffe en fente, 
greffe en couronne, greffe en- écusson (cette dernière greffe sera 
démontrée dans Tune des conférences d'été). 

Mastics à greffer. 

Plantation des arbres fruitiers. — Préparation du sol. — Défoncement 
complet. — Fosses. — Tranchées. — Assainissement du sol. — Engrais 
et amendements. — Choix des arbres. - Déplantation. — Habillage des 
racines. — Soins à donner aux arbres déplantés qui ont souffert de la 
gelée ou de la sécheresse. — Mise en terre ou plantation proprement 
dite. — Époque la plus favorable pour les plantations. — Taille des 
arbres nouvellement plantés. — Soins à donner après la plantation. — 
Pralinage des racines. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 59 

Troisième leçon. 

DES DIFFÉRENTES OPERATIONS DE LA TAILLE D'HIVER 

But de la taille. 

Coupe des rameaux. — Eborgnage. — Rapprochement. — Ravale- 
ment. — Recepage. — Incisions: transversale, longitudinale et annu- 
laire. — Entaille. — Arcure. — Palissage et dépalissage. 

Époque la plus favorable pour pratiquer la taille d'hiver. 

Des formes à donner aux arbres fruitiers. — Ce qu'on entend par 
espalier, contre-espalier et plate-bande. — Formes pour espalier et 
contre-espa'.ier : Cordon vertical. — Cordon oblique. — Cordon vertical 
double ou U simple. — U double. — . Candélabres à trois, quatre, cinq 
ou six branches. — Palmette Verrier. — Palraette simple. — Palmette 
double. — Eventail. — Formes les plus convenables pour les arbres 
cultivés sur plates- bandes : Pyramide ordinaire. — Pyramide ailée. — 
Fuseau. — Vase. 

Ce qu'on entend par haut-vent. 

Les différents moyens qu'on peut employer pendant la taille d'hiver 
pour rétablir l'équilibre entre les branches charpentières. 

Quatrième leçon. 

CULTURE ET TAILLE DES POIRIERS. 

Multiplication des variétés de poiriers: par greffe en éousson, en 
fente et en couronne. Sujets sur lesquels on greffe les poiriers. — 
Franc ou sauvageon. — Cognassier. — Aubépine. — Comment on 
obtient les sujets. — Leur culture en pépinière. 

Nomenclature des ramifications fruitières : bouton, lambourde ou 
rosette, dard, brindille, bourse. 

Traitement des ramifications fruitières. 

Traitement des rameaux qui terminent les branches charpentières. 

Culture du poirier en pyramide. — Variétés les plus recommandables 
pour la culture en pyramide. — Distance à laisser entre les pyramides. 

— Formation d'une pyramide ordinaire. — Formation d'une pyramide 
ailée. — Culture du poirier en fuseau. — Variétés les plus recomman- 
dables pour la forme en fuseau. — Distance à laisser entre les fuseaux. 

— Formation n'un fuseau. — Formation d'un vase. 

Cinquième leçon* 

CULTURE DES POIRIERS EN ESPALIER ET CONTRE -ESPALIER. 

Formes les plus convenables. 

À. Formes restreintes : cordon vertical, cordon oblique, cordon 
vertical double ou en U. 



(50 ACTES DU GOUVERNEMENT. 

B. Formes moyennes : candélabres & quatre branches et à six branohes. 

C. Grandes formes : Palmette Verrier. — Palmette simple. — 
Pal mette double. 

Variétés de poires les plus recommandables pour la culture en espalier: 
1° Pour l'exposition au midi; 
2° » au levant; 

3° » au couchant; 

4° » au nord. 

Formation des cordons verticaux et obliques. 
Formation des candélabres. 
Formation de la palmette Verrier. 
Formation de la palmette double. 

Moyens à employer pour mettre à fruit les arbres rebelles à la 
fructification. 

Restauration des poiriers. 

Sixième leçon. 

CULTURE DBS POIRIERS ET DES POMMIERS EN HAUT -VENT, CULTURE DBS 

POMMIERS DANS LES JARDINS. 

Variétés de poires et de pommes les plus recommandables pour la 
culture en haut-vent. 

Création d'un verger. 

Distance à laisser entre les arbres dans un verger. 

Distance à laisser entre les arbres lorsqu'ils sont plantés en avenue 
ou en ligne isolée. 

Formation de la tige. 

Formation de la tête ou couronne. 

Elagage, restauration, regreffage des variétés peu convenables et 
soins généraux à donner aux poiriers et aux pommiers cultivés en 
haut- vent. 

CULTURE DES POMMIERS DANS LES JARDINS. 

Multiplication des variétés de pommiers: par la greffe en écusson, 
en fente ordinaire, en fente à l'anglaise et en couronne. 

Sujets sur lesquels on greffe les variétés de pommiers : franc ou 
sauvageon, doucin, paradis. 

Multiplication des sujets et leur éducation en pépinière. 

Nomenclature des ramifications fruitières. 

Traitement des ramifications fruitières. 

Traitement des ramifications charpentières. 

Culture en pyramide des pommiers greffés sur franc ou sur douoin. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 61 

Variétés de pommes les plus recommandables pour la forme en 
pyramide. 

Culture des pommiers en fuseau. 

Variétés les plus recommandables pour la forme en fuseau. 

Culture des pommiers en cordon horizontal. 

Formation du cordon horizontal. 

Variétés les plus recommandables pour la culture en cordon horizontal. 

Culture des pommiers en espalier, en vase et en buisson. 

Variétés les plus recommandables pour espalier. 

Formes les plus convenables pour la culture en espalier. 

Variétés les plus recommandables pour les formes en vase et en 
buisson. 

Restauration des pommiers. 

Maladies des poiriers et des pommiers* — Animaux nuisibles. — 
Plantes parasites. 

Engrais les plus convenables pour les poiriers et les pommiers. 

Façons à donner au sol pendant l'hiver et pendant Tété. 

Septième leçon. 

CULTURE BT TAILLE DBS PÊCHERS. 

Multiplication des variétés. 

Sujets sur lesquels on greffe les variétés de pêchers: Franc ou 
sauvageon. — Amandier. — Prunier de semis. 

Multiplication des sujets et leur éducation en pépinière. 

Nomenclature des ramifications fruitières: rameau bouquet (dard ou 
bouquet de Mai), rameau brindille (rameau chiffon), rameau à fruit 
normal. 

Traitement des ramifications fruitières. 

Traitement des ramifications charpentières. 

Culture des pêchers en espalier. 

Expositions les plus favorables. 

Variétés de pèches les plus recommandables. 

Formes les plus convenables. 

Comment on abrite des gelées tardives les pêchers cultivés en espalier. 

Restauration des pêchers. 

Maladies. — Animaux nuisibles. — Plantes parasites. 

Engrais les plus convenables pour les pêchers. 

Culture des pêchers en haut-vent, en buisson et en contre-espalier. 



62 ACTES DU GOUVERNEMENT. 

Huitième leçon. 

CULTURE ET TAILLE DES ABRICOTIERS, DES PRUNIERS ET DBS CERISIERS. 

Culture et taille des abricotiers. 
Multiplication des variétés d'abricotier. 

Sujets sur lesquels on greffe les abricotiers : Franc. — Amandier. — 
Prunier de semis. 

Nomenclature des ramifications fruitières: dard, brindille. 

Traitement des ramifications fruitières. 

Traitement des ramifications charpentières. 

Culture des abricotiers en espalier. 

Variétés les plus recommandables. 

Formes les plus convenables. 

Expositions les plus favorables. 

Formation d'un éventail. 

Culture des abricotiers en haut-vent. 

Restauration des abricotiers. 

Culture et taille des pruniers. 

Multiplication des pruniers. 

Sujets sur lesquels on greffe les variétés de pruniers. Leur éducation 
en pépinière. 
Culture des pruniers en haut-vent. 

Variétés les plus recommandables pour la culture en haut-vent. 
Culture des pruniers en espalier. 
Variétés les plus recommandables pour espalier. 
Expositions favorables. 
Formes les plus recommandables. 
Nomenclature et traitement des ramifications fruitières. 
Traitement des ramifications charpentières. 
Culture des pruniers en buisson, en pyramide et en fuseau. 
Restauration des pruniers. 

Culture et taille des cerisiers. 

Multiplication des variétés par la greffe en écusson et en fente. 

Sujets sur lesquels on greffe les variétés de cerisiers: merisier, 
griottier. mahaleb ou Ste-Lucie. 

Nomenclature et traitement des ramifications fruitières. 

Traitement des ramifications charpentières. 

Culture des cerisiers en haut-vent. 

Variétés les plus recommandables de cerises proprement dites, de 
guignes, de bigarreaux et de griottes. 

Culture des cerisiers en espalier. 

Culture des cerisiers en pyramide et en fuseau. 

Restauration des cerisiers. 



ACTES DTJ GOUVERNEMENT. 63 

Engrais les plus recommandables pour les abricotiers, les pruniers et 
les cerisiers. 

Maladies. — Animaux nuisibles. — Plantes parasites. 

Neuvième leçon* 

CULTURE ET TAILLE DES VIGNES, DES GROSEILLE RS, DES FRAMBOISIERS, ETC. 

Multiplication des vignes. 

Variétés de raisins les plus recommandables pour la culture en 
plein air. 

Plantation des vignes. 

Formes les plus avantageuses. 

Cordon horizontal, cordon vertical simple, cordon vertical double, 
cordon bis-annuel. 

Traitement des ramifications destinées à porter fruit. 

Traitement des ramifications charpentières. 

Formation des cordons horizontaux. — Formation des cordons 
verticaux. 

Traitement des cordons bis-annuels. 

Restauration des vignes. 

Engrais les plus recommandables. 

Maladies. — Animaux nuisibles. — Plantes parasites. 

Culture des vignes en serre. 

Variétés les plus recommandables pour la culture sous verre. 

Culture et taille des groseillers à grappe, cassis et épineux. 

Multiplication des groseillers. 
Variétés à préférer. 
Culture en buisson. 

» en fuseau. 

» en espalier et en contre- espalier. 
Restauration des groseillers. 

Maladies. — Animaux nuisibles. — Plantes parasites. 
Engrais les plus convenables. 

Culture et taille des framboisiers. 

Multiplication des framboisiers. 

Variétés remontantes ou bifères et variétés non remontantes. 

Culture en ligne. 

» en buisson. 

» en espalier. 
Maladies. — Animaux nuisibles. — Plantes parasites. 
Façons & donner au sol occupé par les framboisiers. 
Engrais les plus recommandables. 

Généralités sur la culture du figuier, du cognassier, du mûrier, du 
ornouiller, du noisetier, du néflier, du noyer et du châtaignier. 



64 ACTES DU GOUVERNEMENT. 



Dixième leçon* 



Nomenclature des différentes opérations qui constituent la taille d'été. 

E bourgeonnement, pincement, incisions, cassement, palissage d'été, 
taille en vert, suppression des fruits trop nombreux, effeuillement, 
cueillette des fruits. 

Ebourgeonnement. — But de cette opération. 

Ebourgeonnement sur les rameaux de prolongement des pêchers, 
abricotiers, pruniers, cerisiers, poiriers, pommiers et vignes. 

Ebourgeonnement sur les ramifications fruitières des pêchers et des 
vignes. Pincement des bourgeons qui accompagnent les fruits sur les 
pêchers. 

Soins généraux à donner aux arbres fruitiers pendant Tété. 

Onzième leçon. 

Du pincement en général. — But de cette opération. — Pincement 
des bourgeons à fruits des poiriers, des pommiers, des pêchers, des 
pruniers, des abricotiers, des cerisiers, des groseillers et des vignes. 

Douzième leçon. 

Du palissage d'été appliqué aux bourgeons de prolongement de toutes 
les essences fruitières. 

Palissage des bourgeons à fruits des pêchers et des vignes. 
Taille en vert et cassement. 

Cueillette et conservation des poires et des pommes. . 
Animaux insectivores. 

Vu et approuvé: 

Le Ministre de V Intérieur, 

DELCOUR. 



ACTES DU GOUVERNEMENT. 65 



EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS EN 1878* 

Nomination du jury belge. 

LËOPOLD II, Roi des Belges, 
A tous présents et à venir. Salut. 

Va la décision de la commission de l'exposition universelle de Paris 
attributnt à la Belgique un président de groupe, quarante jurés titulaires 
et dix-huit jurés suppléants dans la composition du jury international 
chargé d'apprécier et déjuger les produits exposés; 

Sur la proposition de Notre Ministre de l'Intérieur : 

Nous avons arrêté et arrêtons: 

Art. 1 er . Notre Frère bien-aimé, S. A. R, le Comte de Flandre, est 
nommé président d'honneur de la section belge du jury de l'exposition 
universelle de Paris. 

Art. 2. Sont appelés à faire partie du jury: 

Art, 3. MM. le prince de Caraman-Ohimay et Evrard, respectivement 
président et secrétaire-général de la commission belge, rempliront, 
le premier les fonctions de président, et le second les fonctions de 
secrétaire de la section belge du jury. 

Art. 4. Un rapport général sera fait sur l'exposition universelle de 
Paris, au point de vue de l'intérêt belge avec le concours des membres 
du jury. 

Art. 5. Notre Ministre de l'Intérieur désignera les membres belges 
des jurys internationaux chargés de juger les concours temporaires 
de l'horticulture et de l'agriculture. 

Art. 6. Notre Ministre de l'Intérieur est chargé de l'exécution du 
présent arrêté. 

Donné à Bruxelles, le 24 mai 1878. 
LÉOPOLD. 
Par le Roi : 
Le Ministre de V intérieur, 
Dbloour. 



66 ACTES DU GOUVERNEMENT. 



Liste des récompenses accordées aux exposants belges 

DU NEUVIÈME GROUPE. 

Classe 85. — Serres et matériels d'horticulture. 

Médaille d'or. — Linden, Luoien, à Gand. 
Médaille d'argent. — Rossels, L., aîné, à Louvain. 
Médaille de bronze. — Fuchs, L., à Ixelles; Van Huile, H.-J., 
& Gand. 

Classe 86. — Fleurs et plantes d'ornement. 

Médaille d'argent. — Van Geert, A., à Gand; Wouters, J.-B., à 
Borgerhout lez-Anvers. 

N. B. — Les récompenses décernées dans la classe 87 (plantes 
potagères) seront publiées ultérieurement. 

Classe 88. — Fruits et arbres fruitiers. 

Grand prix. — Diplôme de grande médaille. — Cercle d'arboriculture 
de Liège. 

Médaille d'argent, — Grégoire- Nélis, X., à Nivelles. 

Diplôme équivalent à la médaille d'argent. — Société centrale d'ar- 
boriculture de Belgique. 

Médaille de bronze. — De Goes, J., à Schaerbeek. 

Diplôme équivalent à la médaille de bronze. — Cercle du progrès 
horticole et arboricole d'Ixelles. 

Mention honorable. — Capeinick, Joseph, à Gand. 

Classe 90. — Plantes de serre. 

Grand prix (hors concours). — Linden, J., à Bruxelles. 

Médaille d'or. — Vanden Wouver, A., à Capellen lez-Anvers; 
Vincke, à Bruges. 

Médaille d'argent. — De Ghellinck de Walle, à Gand; Massart, 
Charles, àEtterbeek. 

Médaille de bronze. — Boelens et fils, veuve Charles, à Ledeberg 
lez-Gand; Wyckaert frères, à Gand. 

Médaille d'or (collaborateur). — Linden, Lucien, à Gand. 

Un diplôme correspondant à la médaille d'or a été décernée dans le 
2 me groupe à M. Edouard Morren, professeur à l'Université de Liège. 



TROISIÈME PARTIE. 



RAPPORTS DES SOCIETES 



ET DES 



003L.ES DE L'ÉTAT. 



Société Royale d'agriculture et de botanique de Gand. 



FONDATION : 10 OCTOBRE 1808. 



MM. 



Président, 

Vice-Président. 
Secrétaire. 
Secrétaire-adjoint. 
Trésorier. 
Administrateurs : 



Nombre des Membres. 



Local de la Société. 
Délégués. 



Comte Ch. de Krrchove de Denterqhem, bourgmestre de la 

ville de Gand. 
Ambboise Verschapfelt, Coupure. 
Ch. Leirrns, boulevard Frère-Orban, 29. 
Edmond Claus, rue Digue de Brabant, 20. 
Norb. d'Huyvetter, rue Haut-Port, 18. 
Ch. de Buok. 

M. de Ghellincr de Walle. 
Jean-Bap*. de Saeoher. 
B D F. Heynderyckx. 
Hipp. Hye-Hoys. 
Auguste Van Geert, père. 
Jean Verschaffblt. 
1900 membres résidents. 
63 membres non résidents. 
24 membres honoraires et correspondants. 
Le Casino, à la Coupure. 
MM. le comte de Kerchove, président de la Société. 

Ch. Leirens, secrétaire de la Société. 



(58 RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



La Société royale d'agriculture et de botanique de Gaud a donné 
le 30 mars 1878 une grande exposition internationale des produits 
de l'horticulture. On trouvera plus loin une analyse détaillée de cette 
solennité. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



GO 



Société provinciale d'agriculture et de botanique de Bruges. 



FONDATION 1661. — 1808. — 1860. 



MM. 



Président. 

Vice-Président 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Commissaires. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



Cam. Kbrvtn-Van Zuylin, à St.-Miohel lez-Bruges. 

Alp. Coppietbrs 'T Wallant-Ablay. 

Louis Thooris, rue Neuve de Gand, 31. 

Alph. Dumon-de Menten de Hobne. 

Lsop. Wjllaert, Marché aux fils, 8. 

Ernest t'Schakkert. 

Ern. Coppieters-Dblebecque. 

Otto- de Nieulant. 

Baron db Maleinoreau d'Hembise. 

DE CroMBRUGGIIE-DE SCHIETEBE. 

J. DE BlE. 

110. 



MM. Thooris, secrétaire de la Société et 
Alph. Dumon-de Menten de Horne. 



70 



«APPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale d'horticulture et d'agriculture de Tournai 

FONDÉE LE 18 MARS 1818. 



Président. 
Vice-Présidents. 

Secrétaires honoraires. 

Secrétaire. 

Secrétaire-archiviste. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Commissaires. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



B ROQUET. 

C u P. VlSART. 

J. Chuffart. 
Alfred Allard. 
H. Delmotte. 
Jules Breunin. 
Dblrue-Sch reyens. 
Ch. Carbonnelle. 
Victor Wibaut. 
Alfred Bourgeois. 
Dachy, père. 
C M L. de Germiny. 
Delacenserie. 
De la Croix d'Oqimont. 
Fortuné Delmez. 
De Pellaert. 
C te Du Mortier. 
Du Beulx. 
Griffon. 
Heughebaert. 
Alfred Houtekiet. 
Paris. 
Zinck. 
300. 

Éoole d'arboriculture. 
MM. Broqubt. 
A. Allard. 



La Société royale d'horticulture et d'agriculture de Tournai a été fon- 
dée en 1819; elle compte actuellement près de 300 membres, dont la 
cotisation annuelle est de fr. 8. Elle organise chaque année deux expo- 
sitions, Tune en juin pour les fleurs coupées, spécialement les roses et 
les fruits rouges, l'autre en septembre pour les plantes et les fruits. Un 
concours permanent de pomologie est ouvert pour tous les fruits à pépins 
gagnés dans l'arrondissement de Tournai. 

Un cours spécial d'arboriculture est donné à l'école d'arboriculture aux 
membres de la Société, chaque année, le jeudi, de décembre en août. 

La Société publie un bulletin trimestriel et, outre ses assemblées géné- 
rales, tient chaque mois une réunion à laquelle les sociétaires présentent 
des produits de leurs cultures et discutent des questions d'hoi ticulture. 

Le siège de la Société est à l'école d'arboriculture qui a été fondée en 
1861 par la Société, et reprise en 1876 par l'administration communale de 
Tournai avec le concours de la Province et de l'État. Alfred Allard. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 71 



sur la situation et les travaux de la Société royale d'horti- 
culture et d'agriculture de Tournai en 1878. 

Messieurs, 

En exécution de l'article 14 du règlement général, nous avons Thon- 
neur de vous présenter notre rapport sur la situation et la marche de 
notre Société pendant Tannée 1878. 

Un devoir impérieux nous oblige d'abord à évoquer dans vos esprits 
une pensée bien douloureuse. Tous nous sentons qu'un vide immense 
s'est fait autour de nous. L'homme illustre, le savant universel, celui 
dont le nom seul formait une auréole qui brillait sur la Société qu'il 
a fondée, celui qui depuis si longtemps présidait toutes nos réunions 
avec cette bienveillance, ce dévouement et cette énergie que n'affaiblis- 
saient pas ses nombreuses années, nous a été ravi. 

Monsieur Barthélémy Du Mortier n'est plus 1.... Ce cruel événement 
qui a eu un si douloureux retentissement dans l'Europe entière, nous a 
particulièrement frappés. 

D'autres voix ont retracé, en termes éloquents, la carrière si belle, 
si noble, si grande et si bien remplie de notre bien-aimé Président, dont 
l'absence en ce jour jette de nouveau le deuil dans nos cœurs. 

Votre commission a décidé que notre dernier bulletin lui serait entiè- 
rement consacré : vous ratifierez, sans aucun doute, Messieurs, ce juste 
tribut de regrets et de gratitude que nous devions à sa mémoire vénérée. 

Monsieur Alfred Allard, notre secrétaire, ayant fixé sa résidence à 
Bruxelles, nous a prié, à son regret, d'accepter sa démission. Son con- 
cours actif et son dévouement nous ont toujours été d'une grande utilité ; 
aussi, sommes-nous certains, Messieurs, que vous vous associerez à nous, 
pour lui témoigner toute la reconnaissance que nous lui devons, pour les 
services nombreux et multipliés qu'il a rendus à la Société. 

Vous avez pu constater, par le compte que vient de vous présenter 
notre excellent trésorier, que notre situation financière est satisfaisante. 

Le nombre de nos sociétaires va toujours progressant. Les adhésions 
sympathiques que nous rencontrons, nous persuadent que ce nombre 
augmenterait encore sensiblement, si, déployant un peu plus de zèle, 
nous cherchions à grouper autour de nous, les amis si nombreux de 
l'horticulture. 

Nos conférences mensuelles ont été abandonnées depuis quelque temps. 
Nous comptons reprendre bientôt ces charmantes réunions, si bien faites 



72 RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 

pour resserrer les liens d'estime et d'affection qui unissent tous les 
membres de notre Société, et pour faire connaître successivement les 
résultats de nos expériences et les améliorations introduites dans tous 
les genres de cultures. 

Les cours du jeudi, donnés à l'école d'arboriculture, spécialement 
réservés aux membres de notre Société, ont été régulièrement fréquentés. 
Les cultures fruitières prennent dans notre district, — si heureusement 
doué par la nature, — une extension importante. Et pourquoi ne con- 
staterions-nous pas avec une légitime satisfaction, que la tenue de tous 
les jardins, témoigne combien sont profitables les leçons et les excellentes 
méthodes enseignées par notre habile professeur Monsieur Griffon ? 

Des circonstances indépendantes de notre volonté, ont retardé la 
publication de nos bulletins horticoles. Nous sommes heureux de pouvoir 
vous annoncer, que des mesures viennent d'être prises, pour que, à 
l'avenir, ces bulletins paraissent régulièrement dans la première quinzaine 
de chaque trimestre. 

Plusieurs variétés de Poires nouvelles ont été soumises à l'examen du 
Jury permanent de Pomologie. Une seule, présentée par Monsieur l'abbé 
Randour, curé à Maubrai, a été jugée digne d'une distinction. Le Jury, 
dans sa séance du 28 novembre, lui a décerné une médaille d'argent et Ta 
nommée Beurré Bussy, suivant le désir manifesté par l'obtenteur. 

Deux expositions ont eu lieu pendant le présent exercice. La première 
comprenant les fleurs coupées — principalement les Roses — et \es fruits 
de saison, s'est ouverte le 28 juin, au nouveau Palais de Justice. Elle 
a été très intéressante et a permis de constater que nous possédons des 
amateurs sérieux dont les riches collections peuvent, en toutes circon- 
stances, rivaliser avec celles des amateurs étrangers. Divers lots de fraises 
ont attiré, ajuste titre, l'attention des connaisseurs ; toutes les variétés 
nouvelles, dont les publications horticoles ont donné la description, s'y 
trouvaient représentées par de remarquables exemplaires. 

L'exposition de septembre a également eu lieu dans les vastes salles 
du Palais do Justice, ce qui nous a permis d'étaler, d'une manière con- 
venable, les riches et nombreuses collections qui nous ont été adressées. 

La section des fruits a surtout été remarquable. Un grand nombre de 
nos amateurs sont entrés en lice, et leurs magnifiques produits ont puis- 
samment contribué à rehausser l'éclat de notre exposition. 

Nous avons maintenant à vous entretenir de l'exposition projetée pour 
1879! Notre Société fondée le 18 mars 1818, vient d'atteindre sa soixan- 
tième année d'existence!... Pour célébrer dignement cet anniversaire, 
presque unique dans les fastes horticoles, nous vous proposons d'orga- 
niser une grande exposition internationale d'Horticulture et d'Agricul- 
ture qui rappelle par sa splendeur celle de notre jubilé demi- séculaire de 
1869. 

Nous espérons obtenir, pour son installation, la nouvelle gare que le 
Roi doit venir inaugurer au mois d'août prochain. L'exposition coin- 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 73 

ciderait donc avec les fêtes Royales, qui attireront en notre ville une 
grande quantité d'étrangers et nous amèneront un nombre considérable 
de visiteurs. 

Si, comme nous l'espérons, Messieurs, vous approuvez ce projet, nous 
aurons à élaborer de suite le programme et à faire les démarches néces- 
saires près des autorités supérieures, afin d'obtenir les subsides indispen- 
sables pour couvrir les frais qu'occasionnera cette exposition. 

Nous terminerons donc ce rapport en faisant un chaleureux appel au 
dévouement et au concours actif de tous les Membres de la Société ; 
que chacun de nous apporte sa pierre à l'édifice, qu'il contribue dans 1 a 
mesure de ses forces à la réussite de cette œuvre, et, par l'union de tous 
nos efforts, l'exposition jubilaire de 1879, fera époque dans les annales 
de la Société Rayais iï Horticulture et d'Agriculture de Tournai. 

Le Rapporteur, 

I)ELRUE-SCHREVKNS. 



RÈGLEMENT 

TITRE I. 
Nature et But de la Société. 

Art. 1. La Société Royale d'Agriculture et d'Horticulture de Tournai 
a pour but l'encouragement et le perfectionnement de l'horticulture et des 
sciences qui s'y rattachent. 

Art. 2. La Société se compose de membres résidcmts, de membres étra/ngers 
et de membres correspondants. Le nombre en est illimité. 



TITRE II. 
Des Membres de la Société. — De leurs droits et de leurs devoirs. 

Art. 3. Pour être admis à foire partie de la Société comme membre résidant 
ou étranger, il faut avoir atteint l'âge de 18 ans au moins, être présenté par 
deux sociétaires et reçu par la commission administrative. 

Lee membres correspondants ne peuvent être admis qu'en assemblée géné- 
rale, sur la présentation de deux sociétaires et à la majorité des voix. Ils 
reçoivent un diplôme constatant leur qualité. 



74 RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 

Art. 4. Tous les membres sont admis à concourir pour les différents prix 
que décerne la Société et jouissent, avec les membres de leur famille domici- 
liés sous le même toit, ainsi que les étrangers présentés par eux, du droit 
d'entrée au salon. 

Art. 5. Le titre de membre correspondant n'est conféré qu'à des person- 
nes étrangères à l'arrondissement judiciaire de Tournai, dont les connaissan- 
ces pourraient être utiles à la Société et au but qu'elle se propose, ou qui ont 
rendu ou peuvent rendre à la Société ou à l'horticulture des services signalés. 

Art. 6. La rétribution annuelle à payer par les membres résidants ou 
étrangers est de 8 francs, payables d'avance chaque année du 1 er Janvier 
au 1 er Mars. 

Les membres reçus dans le 1 er semestre d'une année paieront la rétribution 
entière; ceux admis pendant le 2 e semestre n'en paieront que la moitié. 

Art. 7. Tout membre non démissionnaire avant le 31 Décembre sera de 
droit sociétaire pour l'année suivante et tenu comme tel au paiement de la 
rétribution. Les démissions, pour être valables, doivent être adressées par 
écrit au président de la Société. 

Art. 8. Nul ne peut être exclu de la Société que pour des motifs graves, 
sur la proposition des deux tiers au moins des membres de la commission 
administrative et par décision des deux tiers des sociétaires présents à 
l'assemblée générale. 

Art. 9. Les membres démissionnaires ou exclus ne peuvent former aucune 
réclamation contre la Société au sujet des objets communs. 



TITRE III. 



De l'Administration de la Société. 



Art. 10. La Société est administrée par une commission composée de vingt 
et un membres, savoir : 

Un président, deux vice-présidents, un secrétaire, deux seorétaires-adjoints, 
un trésorier et quatorze membres. Ils sont nommés en assemblée générale, 
au scrutin secret et à la majorité absolue des voix. La durée de leurs fonctions 
est de quatre ans. 

La commission administrative se renouvelle par moitié tous les deux ans 
à l'assemblée générale ordinaire. 

Le sort décidera de la première et de la deuxième moitié sortant. Toutefois 
un seul des vice-présidents et des seorétaires-adjoints seront soumis ensemble 
à la réélection. 

Les membres sortants sont rééligibles. 

Art. 11. La commission dûment convoquée, délibère quel que soit le 
nombre de membres présents. 

Chaque membre ne pourra y représenter qu'une voix. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 75 

En cas d'absence du président et des vice-présidents, le membre le pins 
âgé prend place an fauteuil. 

Art. 12. Le burean est chargé de mettre à exécution les décisions du 
conseil d'administration. En conséquence, il ordonne les dépenses en confor- 
mité du budget. 

Le président a spécialement la police des séances, règle l'ordre du jour, 
reçoit les dépêohes ou communications faites à la Société, met les questions 
en délibération, recueille les votes et proclame les résultats. 

En cas d'absence ou d'empêchement du président, les vice-présidents le 
remplacent dans l'ordre de leur nomination. 
Le trésorier est chargé de la comptabilité. 

Les recettes se font par ses soins ainsi que les paiements qui ne pourront 
toutefois s'effectuer que sur mandats signés par le président et le secrétaire 
et dûment quittancés. 

Il en tiendra un registre qui sera soumis à la commission toutes les fois 
qu'elle en fera la demande. 

Le secrétaire rédige les procès-verbaux des séances dans un registre 
ad hoc, convoque les assemblées sur l'invitation du président, signe la 
correspondance conjointement avec ce dernier et tient la plume en toute 
occasion où cela est nécessaire. Il représente la Société dans sa correspon- 
dance. Il est dépositaire responsable des archives et de la bibliothèque de la 
Société. 

Les secrétaires-adjoints l'aident et le remplacent lorsqu'il sera empêché. 

Abt. 13. Les décisions des assemblées générales et de la commission 
administrative sont prises à la majorité des voix. En cas de partage égal, la 
proposition est écartée. 

Abt. 14. La commission administrative est chargée de tous les règlements 
de détail qui se rapportent aux divers travaux de la Société. 

Elle propose le budget, ordonne les dépenses imprévues au budget, apure 
les comptes du trésorier, et rend compte de sa gestion dans l'assemblée 
générale annuelle. 

Abt. 15. La commission administrative se réunit de droit le 3°" dimanche 
de chaque trimestre à 11 heures du matin. Elle peut en outre être convoquée 
extraordinairement par le président, ou à la demande de cinq de ses membres 

Abt. 16. L'assemblée générale annuelle ou ordinaire aura lieu le dernier, 
dimanche de Janvier au local et à l'heure indiqués par les convocations. 

Elle aura avant tout pour objet : 

1° La nomination aux places vacantes dans la commission administrative. 

2* Le rapport sur la situation et les travaux de la Société pendant l'année 
précédente ; 

3 # La présentation, la discussion et l'approbation du compte de l'année 
écoulée et du budget de l'année courante. 

Akt. 17. L'assemblée générale devra être convoquée extraordinairement 
chaque fois que la commission administrative le jugera convenable, ou sur 
la demande, écrite et signée, adressée à la commission par dix membres 



76 RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 

résidants au moins. Cette demande doit énoncer le on les objets que l'on 
désire soumettre à l'assemblée générale. 



TITBE IV. 
Des Expositions et des Concours. 

Art. 18. La Société ouvrira annuellement au moins deux expositions : 
l'une d'hiver et l'autre d'été. H sera donné connaissance par lettre aux 
sociétaires, au moins deux mois à l'avance, des jours que fixera la commission 
administrative ainsi que du programme des concours. 

Ces expositions, particulièrement destinées à l'exhibition des produits de 
la Flore et la Pomone, pourront offrir aussi des concours pour les légumes 
et les objets d'art ou d'utilité se rattachant à l'horticulture et à l'agriculture. 

A chacune de ces expositions, la Société décerne diverses médailles dont le 
programme, fixé par la commission, sera publié ; les sociétaires seront seuls 
admis à prendre part à ces concours. 

Cependant la commission administrative pourra, si elle le juge convenable, 
y admettre des personnes étrangères à la Société, pourvu qu'elles n'habitent 
pas l'arrondissement judiciaire de Tournai. 

Art. 19. Tous les cinq ans, à commencer en 1863, il y aura une grande 
exposition destinée exclusivement aux fruits, aux produits des pépinières et 
à la culture des arbres à fruits. Ces expositions seront accessibles à tous 
ceux qui voudront y prendre part tant du pays que de l'étranger. La date en 
sera fixée par la commission administrative au moins six mois à l'avance. 

Art. 20. De môme, à commencer en 1861, une des deux expositions 
ordinaires pourra être ouverte à tous les amateurs ou horticulteurs qui 
voudront y envoyer le produit de leurs cultures. Un plus grand nombre de 
prix sera offert. Il en sera donné connaissance dans tous les journaux de 
Tournai et dans cinq autres journaux à désigner par la commission adminis- 
trative. 

Art. 21. Un concours permanent est ouvert par la Société pour les 
meilleurs fruits gagnés de semis en Belgique. Un règlement particulier, 
arrêté par la commission administrative, fixera les conditions de ce concours. 
Un jury spécial de huit membres sera chargé de juger ce concours. Il est 
nommé par l'assemblée générale ordinaire et renouvelé par moitié chaque 
année. La moitié des membres sortants est rééligible. Le bureau fait de droit 
partie de ce jury. 

Abt. 22. La commission administrative fera tous ses efforts pour arriver 
le plus tôt possible à publier le dessin et la description des fruits couronnés 
dans le concours mentionné à l'art. 20. Elle réglera les conditions de cette 
publication. 

Abt. 23. La durée des expositions indiquées par les art. 18, 19 et 20, sera 
d'au moins deux jours et le public sera admis dès le deuxième jour, 
moyennant les conditions à fixer par la commission. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 77 

Le premier jour est exclusivement réservé aux membres de la Société 
porteurs de leur carte personnelle, et aux personnes munies d'une carte 
d'invitation spéciale délivrée par le bureau. 

Art. 24. La commission nomme pour chaque exposition un jury composé 
d'un nombre de personnes indéterminé pour prononcer sur les concours. Les 
membres de ce jury seront choisis de préférence parmi les personnes 
étrangères à la localité, et pourront également être pris en dehors de la 
Société. 

Dans le cas où le nombre des membres du jury serait insuffisant ou pair, 
le bureau pourra y adjoindre une ou plusieurs personnes. 

Art. 25. Le jury nomme dans son sein, un président, un vice-président et 
un secrétaire. 

Art. 26. Si l'un des membres du jury a l'intention de prendre part à 
certains concours, il en fera la déclaration au président de la Société qui le 
dispensera de sa mission pour les concours où il se trouverait intéressé. 

Art. 27. Les décisions du jury sont prises au scrutin secret. Les bulletins 
sont dépouillés par le président de la Société assisté du bureau. Il proclame 
immédiatement le résultat de chaque scrutin. Les bulletins sont annulés 
aussitôt. 

Les plantes ou collections qui auront obtenu des distinctions, en porteront 
l'indication ainsi que le nom de l'exposant. 

Art. 28. Aucune plante ou collection ne pourra être présentée que pour 
un seul concours. Sont exceptées : les plantes concourant pour le prix de 
belle culture ou de belle floraison. 

Art. 29. Les envois destinés à être exposés seront remis franco au local 
de l'exposition, le jour fixé par le programme, à l'adresse du secrétaire de la 
Société, et seront accompagnés d'une liste avec l'indication des concours aux- 
quels ils devront prendre part. 

Ils seront classés, ertretenus, et au besoin réexpédiés par les soins d'une 
commission spéciale désignée par le bureau et qui sera chargée de la police 
du salon. Ils ne pourront être retirés avant la clôtnre de l'exposition, à moins 
que pour des motifs plausibles et sur l'autorisation des commissaires du salon. 

Art. 30. Les produits exposés devront être la propriété de l'exposant. 
Toute fraude à cet égard ou à d'autres, si elle est prouvée, entraînera la dé- 
chéance de tous droits aux récompenses, sans préjudice aux mesures que la 
commission administrative juge devoir prendre. Cet article ne s'applique pas 
au concours de collection de fruits dont la commission réglera spécialement 
les conditions. 

TITEE V. 

De la dissolution de la Société. — Dispositioes générales. 

Art. 31. La Société ne pourra être dissoute que par une décision prise en 
assemblée générale spécialement convoquée et à la majorité des trois quarts 
des membres présents. 



78 RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, ETC. 

Aet. 32. En cas de dissolution de la Société, il sera procédé à la réalisa- 
tion de son actif, et son avoir net sera versé an bureau de bienfaisance. 

Art. 33. Aucun changement au présent Règlement ne pourra avoir lieu 
qu'après une période de quatre ans, sur la proposition de la commission ad- 
ministrative ou de quinze membres ou moins et par décision de rassemblée 
générale. 

Art. 34. Tout sociétaire et toute personne admise dans la Société sont 
censés connaître les dispositions du présent règlement dont un exemplaire 
leur sera remis à leur entrée dans la Société. Ils ne pourront prétexter 
cause d'ignorance et seront soumis à toutes les obligations qu'il impose. 

Art. 35. A son entrée dans la Société, chaque membre recevra un exem- 
plaire du présent règlement, dont par cela même il est censé connaître et 
accepter toutes les dispositions. 

Article transitoire. Four la première période quadriennale, l'ordre de 
sortie des membres du bureau sera réglé ainsi qu'il suit : 

Après les deux premières années : le 1 er vice-président, le secrétaire et le 
2 e Becré taire-adjoint. 

Après les deux années suivantes : le président, le 2 e vice président, le tré- 
sorier et le 1 er secrétaire-adjoint. 

Le 2 e § de l'art. 6 du présent règlement ne sera mis en exécution qu'à 
dater du 1 er Janvier 1861. 

Arrêté en assemblée générale le 11 Novembre 1860. 

Le Président. 

B.-C. DU MORTIER. 
Le Secrétaire, 

Henri Dslmotts. 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



79 



Société royale d'agriculture et de botanique de Louvain. 



Président à? honneur. 

Président. 

Vice-Président. 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Économe. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



FONDÉE EN 1820. 



MM. 



L. Vanderkelen, bourgmestre de la ville de Louvain. 
Fbrd. Lison, Place du Peuple. 
L. De Luesemans. 



G. Baquet, Place du Peuple. 

Nicolas Smeerb, rue de Tirlemont. 

Désire* Gilson. 

Jean Giele, jardinier en chef du jardin botanique. 

Victor Crevbccbur, vétérinaire du Gouvernement. 

Théodore Lbvib-Hynes, rentier. 

Guillaume Deneef. 

Léon Matthieu. 

Henri Michibls. 

Louis Van Parus. 

170. 

L'Hôtel de Ville. 

MM. Ferd. Lison. 



La Société royale d'agriculture et de botanique de Louvain a ouvert 
les 7 et 8 Avril 1878, sa 103 e exposition de plantes, à la salle de Flore, 
rue Neuve. Elle a fait en outre au mois de Juin une exposition de 
Roses en fleurs coupées et au mois de Septembre une exposition des 
produits horticoles et agricoles. 



80 



B APPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale de Flore à Bruxelles, 



FONDATION : 1660. — 1822. 



MHi 



Président. 

Vice-Président 

Trésorier. 

Économe. 

Secrétaire. 

Becrétaire-adj. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 



Délégués. 



Le comte dk Ribaucourt, sénateur, rue Loxum, 11. 

J. Linden, rue Vautier, à Ixelles. 

Edm. Moeeen, Château de Dielegem, à Jette. 

L. Van Hoobeouck, rue de la Loi, 96. 

L. Lubbees, rue du Berger, 26-28, à Ixellee. 

H. Doucet, conseiller communal, rue de la Loi, 152. 

Ed. Dk Haussy, rue Royale, 28. 

Baron db Vinck d'Oep, rue du Oommeroe, 81. 

E. Dbugman, rue de la Concorde, à Ixellee. 

Ch.-J. Hkrby, à Laeken. 

L. Mabkens, Boulevard de Waterloo, 26. 

Jules Moeben, propriétaire, à Jette. 

A. Ronnbeeo, directeur général au Ministère de l'Intérieur, 
chaussée d'Ixelles, 126. 

I. Vanden Etnde, notaire, rue des Petits Carmes, à Bruxelles. 

J. Malou, ministre d'État 

P. Veevooet, avocat, rue Saint-Pierre. 

Abthur Warocqu*, membre de la Chambre des représen- 
tants, rue des Arts, 24. 

La VALLEE, inspecteur gén. au Ministère des travaux publics, 
rue de Ruysbroeck. 

46 membres honoraires. 

1 9 membres protecteurs. 

1194 membres effectifs. 

MM. Linden, vice-président de la Société. 
Lubbees, secrétaire de la Société. 



sur la situation et les travaux de la Société, en 1878. 



Messieurs, 

En tous présentant l'exposé de la situation de la Société, nous avons, 
depuis bien des années déjà, la faveur de constater les progrès accompli? 
par notre institution ainsi que sa prospérité croissante. Cette fois encore, 



RAPPORTS DKS SOCIÉTÉS, ETC. 81 

nous pouvons dire que nous ne nous sommes pas écartés de la voie que 
nous avons suivie jusqu'ici, et, si nos travaux n'ont pas eu l'éclat et le 
retentissement dont ils ont été entourés en certaines occasions, nous n'en 
avons pas moins continué à marcher résolument vers le but que nous 
poursuivons, celui de développer le goût de l'horticulture et d'encourager 
ceux qui s'y livrent. 

On pourrait, semble-t-il, s'étonner de voir la Société se maintenir 
dans des conditions si prospères, alors qu'elle doit lutter sans cesse 
pour conserver le rang élevé qu'elle ocoupe. En effet, elle ne possède pas 
de local pour ses expositions, pas même un lieu fixe de réunion pour ses 
assemblées. Ses moyens d'action sont peu étendus et elle n'use point de 
réclames. Mais ce qui fait sa force, c'est la considération dont elle jouit, 
c'est la sympathie dont elle est l'objet, non seulement de la part de 
oeux qui aiment et cultivent les fleurs, mais que lui témoignent également 
les hommes qui comprennent l'influence moralisatrice de l'horticulture 
ou qui l'apprécient au point de vue des avantages matériels qu'elle 
procure au pays. 

Aussi, à côté de savants botanistes, d'amateurs éclairés, d'horticulteurs 
distingués, nous comptons parmi nos sociétaires un grand nombre de 
personnalités qui, par leur position ou leur influence, peuvent puissam- 
ment seconder nos efforts. 

Toutefois, nous avons à signaler une légère diminution dans le chiffre 
des membres effectifs. Le nombre des démissions et surtout celui des 
décès ont été plus élevés que les années précédentes. Mais ces pertes, 
tout en étant très regrettables, ne sont pas de nature à porter un notable 
préjudice à notre Société et il suffira, pour combler les vides, que nous 
recrutions quelques nouveaux adeptes. 

Ainsi que vous le verrez par le compte que vous soumettra notre 
honorable trésorier, notre situation ûnancière est des plus satisfaisante. 
Elle se solde par un excédant de recettes considérable qui, joint à notre 
fonds de réserve, nous permettra de donner une plus grande importance 
aux récompenses affectées aux concours que nous organiserons. 

En attendant que nous soyons en mesure de compléter l'enseignement 
horticole donné sous nos auspices, M. Millet continue avec un succès 
croissant ses leçons de culture et de taille des arbres fruitiers. Ses 
nombreux auditeurs apprécient 'hautement le zèle et le talent qu'il 
déploie dans l'accomplissement de la mission qui lui est oonflée. 

Nos expositions constituent toujours la partie la plus importante de 
nos travaux. C'est par elles que nous excitons l'émulation des amateurs, 
que nous favorisons l'industrie horticole, que nous répandons le goût 
de l'horticulture et que nous encourageons ceux qui s'y livrent. L'orga- 
nisation de l'exposition de 1878 a été très laborieuse à cause de la 
difficulté que nous rencontrons à trouver un local convenable. Il serait 
superflu de répéter ici ce que nous avons dit à ce sujet dans nos rapports 
précédents, mais nous devons signaler que ces difficultés augmentent 



82 RAPPORTS DKS SOCIETES, ETC. 

chaque année. Néanmoins, grâce au bienveillant accueil que nous a fait 
le Cercle artistique et littéraire, nous avons pu disposer des salons et 
du jardin que cette Société possède au Waux-Hall et nous y avons 
ouvert, le 14 Juillet, notre 101 e exposition. 

Cette fête florale a réussi au delà de nos prévisions car nous avions 
à redouter l'influence de l'exposition universelle de Paris. Malgré une 
saison peu favorable, les produits, tout en n'étant pas inférieurs en 
nombre à ceux des précédentes expositions annuelles, étaient supérieurs 
quant au choix, à la richesse et au mérite. Si quelques-uns de nos 
exposants habituels nous ont fait défaut, leur absence a été largement 
compensée par la coopération d'amateurs nouveaux dont les envois ont 
donné à l'exposition un intérêt et une importance remarquables. Parmi 
les amateurs qui se sont particulièrement distingués, nous devons une 
mention toute spéciale à MM. Dieudonné Massange, Ferdinand Massange, 
Vandermeulen, Moens et Buckholtz. 

M. Ferdinand Massange, qui a pris rang parmi les amateurs les plus 
renommés du royaume a largement contribué à la splendeur de l'expo- 
sition. Outre une collection d'Orchidées d'une brillante floraison, com- 
posée d'espèces les plus estimées, M. F. Massange exposait un lot de 
douze plantes rares et nouvelles en forts exemplaires, un beau pied, 
bien fleuri, du rare Oncidium prœtextum, ainsi qu'un lot de Palmiers 
nouveaux en échantillons d'une culture et d'un développement excep- 
tionnels. Sa collection de Broméliacées, parmi lesquelles brillaient 
plusieurs espèces d'une grande richesse de floraison, justifiait la vogue 
dont les plantes de cette famille sont devenues l'objet. Enfin un lot de 
plantes dites carnivores excitait vivement la curiosité et le beau Dar- 
lingtonia qui trônait au centre de cette remarquable collection, témoi- 
gnait de l'habileté avec laquelle M. Massange surmonte les difficultés 
inhérentes à la culture de ces plantes. 

La collection d'Orchidées de M. Dieudonné Massange était incontes- 
tablement la grande attraction de l'exposition. Elle formait un groupe 
compacte d'espèces choisies et d'une floraison réellement remarquable. 
Elle justifiait d'une entente parfaite de la culture et faisait regretter 
que la possession de ces bijoux du règne végétal ne soit pas à la portée 
de tous ceux qui les admirent. De même que son frère, M. D. Massange 
compte aujourd'hui parmi les orchidophiles les plus renommés. 

L'envoi de M. Buckholtz se composait d'un groupe de quinze plantes 
ornementales, comprenant des espèces de grand mérite et d'une culture 
irréprochable! Les exemplaires étaient d'une force et d'une fraîcheur 
peu communes. Cet envoi luttait avec celui de M. Vandermeulen, jeune 
amateur de Bruxelles, qui débutait à nos expositions et qui y a obtenu 
des succès marquants. Indépendamment de son lot de plantes ornemen- 
tales, M. Vandermeulen exposait un contingent de quinze Palmiers, une 
collection de Bégonia, un superbe exemplaire de Sphaerogyne cinna- 
momca, splendide Mélastomée d'une culture difficile et une Cycadée 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 83 

nouvelle du plus grand mérite. Tous ces envois ont obtenu les premiers 
prix dans les concours où ils ont été présentés. 

M. Moens, de Lede, avait envoyé des lots remarquables de Broméliacées, 
de Croton et de Coleus. Sa collection de Palmiers nouveaux était très 
appréciée et renfermait de beaux exemplaires des espèces les plus 
récemment introduites. Enfin, ses Bégonias tubéreax rappelaient les 
succès que M. Moens a obtenus dans la culture de ces plantes, si 
recherchées en ce moment . 

D'autres amateurs encore se sont distingués par des envois moins 
considérables mais non moins intéressants. Nous mentionnerons: les 
Cactées de M. Tissen, celles de M. Dedeken, les Pelargonium zonale de 
M. De Lorabaerde, les Coleus de M. Paternostre et surtout la remar- 
quable collection de Fougères herbacées de M. Van Wtberghe. 

Un grand nombre d'horticulteurs tant de Bruxelles que de la province 
avaient pris part aux concours. Au premier rang se trouvait M. Lucien 
Linden qui, suivant l'exemple du célèbre fondateur de l'établissement 
d'introduction qu'il dirige aujourd'hui, contribuait dans une large mesure 
au succès de l'exposition. Son groupe de plantes ornementales occupait 
le fond de la grande salle. Il dominait tout l'ensemble des envois 
et les merveilleuses espèces d'Aroïdées, de Palmiers, de Cycadées, de 
Fougères arborescentes qui le composaient commandaient l'admiration. 

Parmi les plantes nouvellement introduites, exposées par M. Linden 
figurait le Massangea Lindeni superbe Broméliacée, d'un port régulier, 
d'un feuillage vert tendre sur lequel se détachent des lignes de couleur 
foncée, offrant l'aspect d'hiéroglyphes. Cette espèce est, sans contredit, 
l'une des plus méritantes parmi les belles et nombreuses plantes dont 
l'établissement Linden a enrichi les collections. 

M. Peeters qui réussit tous les genres de cultures, se distinguait par 
un contingent de Palmiers nouveaux et par une collection de Bromélia- 
cée*, composée des espèces les plus recherchées. La fraîcheur et la santé 
de ses plantes prouvaient les soins minutieux et assidus dont elles avaient 
été entourées. 

M. À. De Craen avait formé un groupe de vingt-cinq Palmiers, bien 
choisis et d'un développement hors ligne ; son Brahea calcarata, faisait 
l'admiration des connaisseurs. D'autres espèces, d'un port majestueux 
ou élégant donnaient à cette collection un aspect des plus attrayants. 
Aussi a- 1- elle remporté, par acclamations, le premier prix du concours 
auquel elle prenait part. 

Une collection de quinze plantes à feuilh.ge ornemental, appartenant 
à M. Corneille De Craen, un des vétérans de l'horticulture bruxelloise, 
était formée de grands exemplaires d'espèces rustiques et dont la vigueur 
et la beauté ne laissaient rien à désirer; M. Louis Desmet avait composé 
un envoi de plantes nouvelles parmi lesquelles on remarquait Y Agave 
Victoria régime et une jolie Fougère, le Pteris Leyi. M. Desmet-Duvivier 
exposait un joli lot de Bertolonia et Sonerila. Ses Torenia Foarnieri, 



84 RAPPORTS DES SOCIETE*, ETC. 

aux fleurs d'un bleu intense et ses Nertera couverts d'innombrables 
petites baies orange étaient très appréciés. 

Les collections de plantes variées en fleurs étaient peu nombreuses et 
leur rareté était due à la saison. Cependant M. Van Riet, qui s'est fait 
une spécialité de ces envois, avait composé un massif comprenant de fort 
beaux exemplaires et dont l'ensemble présentait le coup d'œil le plus 
satisfaisant. Sa collection de plantes d'ornement était irréprochable et 
son lot de Rosiers Gloire de Dijon, formé d'une centaine de pieds bien 
fleuris, formait une ravissante corbeille. 

Les Caladium de M. De Messeraaeker frappaient l'œil du visiteur par 
la vivacité et la variété du coloris de leur feuillage. L'aspect vigoureux 
et la dimension de ces plantes dénotaient l'habileté de cet horticulteur. 

Les plantes dites de marché étaient représentées par de beaux lots de 
Palmiers et de Fougères de serre froide, de Bégonia, de Ficvs et d'autres 
genres pouvant être cultivés en appartement. Elles étaient exposées par 
MM. Bogaerts, Massart et Van Bavel. Les Fuchsia, Pétunia, Pelargo- 
nium et divers lots de plantes herbacées, appartenant à MM. Dauthier, 
Bogaerts et De Cuyper étaient brillants de floraison et contrastaient 
admirablement avec le feuillage des grands arbres qui leur servaient de 
cadre. 

Malgré les attaques dont elle a été l'objet, la mosaïculture joue 
actuellement un rôle important dans l'ornementation des jardins et c'est 
à ce titre qu'un concours spécial lui avait été réservé. Le premier prix 
a été remporté par M. Teckelaerts. La composition de sa corbeille formait 
un ensemble agréable à la vue. Le dessin en était simple mais bien conçu 
et le mélange des couleurs était harmonieux. La corbeille de M. Debos- 
schere était également bien dessinée, mais les plantes n'avaient pas été 
disposées en vue de leur développement futur. Quant à celle de 
M. Mertens, elle prouvait beaucoup de bonne volonté, mais moins d'expé- 
rience dans les combinaisons des couleurs. 

Les concours de Roses cueillies étaient remarquables sous tous les 
rapports. Les variétés, très nombreuses et très bien choisies, étaient 
exactement nommées, M. Vandievoet, de Mejsse a obtenu un très grand 
succès et le Jury en lui votant des félicitations a majoré la valeur du 
prix attribué à ce concours. Les lots de MM. Carbonnelle et Kerrels, 
bien que moins nombreux, renfermaient d'excellentes variétés. 

Nous devons une mention particulière aux magnifiques raisins exposés 
par M. le Comte Léopold de Beauffort et à la nombreuse collection de 
Graminées de M u * Van Schoor. Nous rappellerons également les appareils 
de chauffage de M. Geirnaert, les instruments de jardinage de MM. Bur- 
ton, Dorsant, Maesen, May né, Voetweg, objets formant le complément 
indispensable d'une exposition d'horticulture et qui, sans avoir toujours 
le mérite de la nouveauté, offrent parfois une réelle utilité. 

La Société royale de Flore voulant donner aux artistes dont elle 
occupait momentanément les salons, un témoignage de l'intérêt qu'elle 



RAPPORTS DRS SOCIETES, ETC. 85 

porte à leurs travaux, avait organisé un concours pour les tableaux de 
fleurs. Ce concours a été jugé par un Jury spécial et le premier prix, 
consistant en une médaille d'or, a été remporté par M. Dekeghc»!, de 
Gand. Le second prix a été décerné à M. Mattelé, et un troisième prix 
a été accordé à M. Lemraens, d'Anvers. 

En résumé, l'exposition de 1878 a été des plus intéressantes. 

S. M. le Roi qui a daigné en faire l'ouverture, a exprimé son entière 

satisfaction et a félicité la Société des résultats qu'elle a obtenus. 

La statistique suivante complétera l'analyse que nous venons d'en donner. 

57 exposants ont pris part aux concours. 

140 envois ont été faits. 

Il a été décerné: 
4 médailles d'or de grand module. 

10 » d'or. 

22 > vermeil grand module. 
10 > argent » » 
29 » vermeil. 

23 » argent. 

Ensemble, 98 récompenses, représentant une valeur de 3,500 fr. 

Le pays entier a célébré au mois d'Août dernier les noces d'argent 
de nos Augustes souverains et l'horticulture s'est associée aux manifes- 
tations qui ont eu lieu à cette occasion. Une splendide corbeille de fleurs 
d'Orchidées provenant des serres des amateurs et des horticulteurs les 
plus renommés du royaume, a été offerte à Leurs Majestés. Nous 
rappellerons que l'initiative de cet hommage a été prise lors de la 
réunion des membres du Jury de notre 101 e exposition, et que c'est sur 
la proposition de l'un d'entre eux que la Société royale de Flore s'est 
mise en rapport avec la Fédération pour mener ce projet à bonne 
exécution. 

Avant de terminer ce compte-rendu, il me reste un devoir à remplir; 
c'est de remercier le Cercle artistique et littéraire de la bienveillante 
confraternité qu'il a témoignée à la Société de Flore en lui donnant 
l'hospitalité. C'est grâce au Cercle que nous avons pu ouvrir notre 
exposition et nous croyons traduire vos sentiments unanimes en lui 
exprimant publiquement notre reconnaissance. 

Tel est, Messieurs, le résumé de nos travaux pendant l'année qui 
vient de finir. S'ils n'ont pas fait grand bruit, ils n'en ont pas moins 
été utiles et fructueux. En attendant qu'une occasion se présente de 
réunir tous nos efforts et d'organiser encore une de ces solennités florales 
qu'un publiciste appelait < les grandes assises de l'horticulture » nous 
persévérerons dans notre tâche et nous comptons sur votre appui pour 
réussir. 

Le Secrétaire de la Société royale de Flore. 

L. LUBBBRS. 



RAPPOKTS DBB SOCIETES, ETC. 



Relevé des médailles décernées â> l'occasion de la 
101* Exposition. 



DanlhiPr, • 




1), B.iiufTuplileC») 


Bouclioul. 


Dr BoMcbric, Iiort. 




Dr Crurn A., • 




Dr Crurn C, • 


8' Gllh». 


Del>',ïrM.' 


L.rkrn. 

S 1 Jossr-irn-Noode 


Dr IL.fl. 


fend. 


Dr L m bar r de. 


Sclni.Tb.Tk. 


Dr H>-S!.ri)i:irlrr. hûrt. 


M ulrilbr.uk. 


De Sm< 1-UuTivlrr. 


Grmd. 


Dr Sun IL., bor.le. 






Tournai. 


Darsalil Hubert. 


L.ickrn. 






K.krlanls'p., borl. 


Le*. 


Fadruï D. 


Scb.ierbcek. 


Furhs !.. (|ièrc) 
Furhs L (01*) 
Gril nuri t. 
lullry cl C. 


lie Iles. 


Bru î" Il es 


Juchi-m. bort. 


An.rrs. 


tttrn-l». 


LiH-ItLll. 


Linimriis. 




Llndrii L.. bort. 


fl.md. 


Mae*™ 


Bruirllrs. 


Massait J., horl. 


Elb-rbrek. 




B-iilloiivlllc. 


Katmai» r'. 


S' Cilles (Liège). 


UmUrÏÏ, 




Hiyné. 


Ilrllrg. 


Hennis, horl. 


Schiir-rbrel. 


■on». 


Lrda. 


PalemostPï. 


Hol.NlH-ck. 




S' Gilles. 


SbEO^M-) ' 


S 1 JoKM'-b'n-Moode 



B I 4 

I I 

1 I 

I 1 « 

ai » 

i i 

i i i 

I < S 

I < 

III S 

III S 

I I 

I I 

I I 

I 1 

1 1 » 

I 1 

III I 

1 1 

1 I 

S I * 

I 1 S 

I I * 

1 * 

i s y 

i i 

ii i * 

i i 

_j i_ 

f ~ÏT 10 » Ï3 98 



» » 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



87 



Liste des plantes nouvelles qui ont figuré & l'Exposition 

du 14 Juillet 1878. 



M. FERDINAND MASSANGE. 
Dracœna Robinsoniana. Crotoa Earl of Derby. 



» Goldieana. 

> Salmonea. 

> Elisabethae. 
Aralia filioifolia, 
Croton Andreanum. 

» Disraeli. 



» Massangeanum. 
Maranta Massangeana. 
Curmeria Wall i si. 
Cespedesia Bonplandi. 
Kentia gracilis. 
Oncidium praetextum. 



M. LUCIEN LINDEN. 



Massangea Lindeni. 
Tillandsia fenestralis. 
Aralia reginae. 
Lycopodium neo-caledonicum. 



Aralia spectabilis. 
Anthurium Martianum. 
Pboenix rupicola. 
Asplenium paleaceum. 



M. LOUIS DE SMET. 



Agave Ousselghemianamedio picta. 
Azara integrifolia elegans marg. 
Euphorbia latifolia elegans marg. 
Agave Victoria reginae. 
Echeveria corniculata. 
Agave Utahensis. 



Echinocereus Krausei. 
Livistonia elegantissima. 
Lomaria discolor bipinnatifida. 
Ptens Leyi. 
Grassula Desraetiana. 
Lopezia miniata argent, varieg. 



88 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, BTC. 



Société royale d'horticulture et d'agriculture d'Anvers, 



FONDÉE LE 23 MARS 1828. 



MM. 



Président. 

Vice- Président 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Conseillers. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



Le baron Constantin dr Catrrs, plaoe de Malines. 
Le baron Ed. Ost dr Wychem, sénateur, rue de l'Hôpital. 
Ch. Van dbr Linden, chaussée de Malines. 
Ben. Y an Mksbbbkck. 
H en ei Vanderlindkn, me Hante. 
Ch. Van G sert, horticulteur, rue de la Province, 11. 
René Dell a f aille, rue des Tanneurs. 
Dillen, Y. H., rue Coppenhol. 
Dr Beucker, J. I., horticulteur, rue Carnot. 
Dr Mrrstrr, Athanasr, rue de l'Empereur. 
Le comte Flobimond dr Beegeyck, à Hemixem. 
Louis Souers, rue aux Laines. 
Florent Pauwels, rue de Vénus. 
Jean Eyrrarrts, rue d'Arenberg. 
Alph. Dr Cock, 221, chaussée de Malines. 
D r Henri Van Heurcx, directeur du Jardin Botanique. 
Eugène Van Humbeeck. 
Louis Le Grrllr, à Berohem lez-Anvers. 
Edouard Ri gelé. 
278. 

Local d'hiver de la Société d'Harmonie. 
MM. Athanase Dr Mrrstrr. 
Charles Van Grrrt. 



La Société royale d'horticulture et d'agriculture d'Anvers a donné sa 
130 e exposition les 17 et 18 Mars 1878 au local d'hiver de la Société 
royale d'Harmonie. Il avait été ouvert 88 concours pour lesquels il 
avait été proposé les récompenses suivantes: 20 médailles en vermeil, 
encadrées; 70 en vermeil, 88 en argent, et 81 en bronze. On a beaucoup 
admiré les Rhododendrons, Azalea, Primulacées, Orchidées exotiques, 
Fougères et Croton de M. FI. Pauwels; les plantes fleuries, Rosiers, 
Broméliacées, Dracaena et bouquets de M. L. Truyman; les Cyclamens, 
les Rosiers et les Pelargonium zonale de M. J. Everaerts; les Rosiers, 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 89 

les Cinéraires et les Conifères de M. W. Van Bomberghen; les 
Cinéraires, les Pelargonium et les plantes à feuillage panaché de 
M, le Comte FI. de Bergeyck; les Orchidées, les Anthurium Scherzc- 
rianum, et les Araucaria de M. Alb. Van den Wouwer; les Palmiers 
et les Phormium de M œe Legrelle d'Hanis; les Pensées et les Evonyraus 
de M™ Ed. Rigelé, etc. 

L'exposition d'été (131 e ) a eu lieu les 18-20 Août 1878, Aux 
84 concours que le programme comportait, on a adjugé les distinc- 
tions suivantes: 4 médailles en vermeil encadrées, 36 en vermeil, 
86 en argent et 126 en bronze. Les exposants qui ont cueilli les palmes 
sont: M" Ed. Rigelé, pour ses Lilium auralum, Erythrina, Evonymus, 
Aucaba, Conifères panachés, etc.; J. I. De Beucker, pour Verbena, 
Pétunia, Gladiolus, Dahlia, Rhopala, Aralia, Musa; M. FI. Pauwels, 
pour ses Orchidées, Roses, Aroïdées, Sélaginelles, Bégonias et Bertolonia; 
M. le Comte FI. de Bergeyck pour ses Fuchsias, Pelargonium à fleurs 
doubles et Pelargonium à feuilles variées, Reines- Marguerites, Raisins 
et Pèches; M. Alb. Van den Wouwer, pour Broméliacées, Eoheveria, 
Araucaria, Cycadées et Palmiers; M 01 * Legrelle d'Hanis pour ses Maranta; 
M. de Caters. pour ses Gloxinia; M. FI. Moons, pour ses Bégonias 
tubéreux, Dahlias et Glaïeuls; M. L. Truyman jour Lantana, Rochea 
et Crassula; M. H. Van der Linden pour Lis, Pétunia et Pelargonium 
zomile; M. W. Van Bomberghen, pour ses Palmiers et ses Conifères; 
M. Winekelman pour ses Croton et ses Col*»us; M. B. Van Mieghem, 
pour ses Yucca et ses Phormium; M. J. Van der Mersch pour ses 
Dracaena; M. Fr. Nagels, pour ses Conifères; M. Berckelaers, pour ses 
Bégonias tubéreux; M. H. De Beuckelaer, pour ses Fuchsias; M. Alb. 
Le Conte, pour ses Fougères de pleine terre; M. J. Everaerts, pour 
ses Raisins; M. P. J. Van Dievoet, qui présentait 1200 Roses 
coupées, etc., etc. 



90 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



Société royale d'horticulture de Mons. 



FONDÉE EN 1829. 



Président» 

Vice-Président, 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



MM. 

G. Demoulin, conseiller oommunal, à Mons. 

E. de Damseaux, propriétaire, à Ghlin, près Mons. 

Em. de Puydt, rue des Compagnons, 21, à Mons. 

A. Wesmael, architecte de jardins, à Nimy. 

Comte A. de Bousie. 

A. de Warelles. 

F. POURBAIX. 

J. Bedinghaus, hortioolteur, à Nimy, près Mons. 
A. Demarbaix. 
Ch. Halbrecq. 
L. Do LEZ. 
J. Verleuwen. 
G. Van Zantyoordb. 
Rémi Yerlindbn. 
110. 

Société dn Vanxhall. 
MM. Em. De Puydt. 
G. Demoulin. 



La Société royale d'horticulture de Mons a ouvert le 30 juin 1878, 
sa 89° exposition de plantes. Les résultats obtenus ont été des plus 
encourageants. 

Comme d'habitude, les collections du Président, M. G. Demoulin, sont 
Tenues en premier ordre: sa collection de Cactées est, paraît-il, unique 
en Europe; il présentait également des Euphorbes cactiformes et un 
grand nombre d'Agave, une brillante collection de Pelargonium à 
grandes fleurs, des plantes de serre fleuries et des Fougères arbores- 
centes. Il faut aussi accorder une mention spéciale à un très grand 
contingent de plantes ornementales de serre, exposé par M. J. Wanauvre, 
horticulteur à Mons et à une intéressante collection de Fougères de 
serre de M. Van Zantvoorde. M. Jules Pourbaix a présenté des Coleus, 
des Bégonias tubéreux, de Pétunias à fleurs doubles ; M. D. Laurent, 



RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 91 

pépiniériste, un beau lot d'arbustes de plein air de tous genres et des 
plans de jardin dignes d'attention; M. Courtin, de jolis Fuchsias et des 
Mimulus; M. J. Van Léau court, vingt Fougères de serre variées. 

Parmi les horticulteurs étrangers, M. L. De Sroet, de Gand, a obtenu 
de beaux prix avec un Oncidium pultinatum très bien fleuri, pour un 
spécimen de belle floraison {Desfontainea Eookerî) et pour la plus belle 
Fougère arborescente (Lomaria zamioides). 

Venait ensuite M. Delesalle, de Lille, avec 30 Fuchsias en belles 
variétés. 

M. le Comte Adh. de Bousies a exposé un magnifique bouquet 
d'Orchidées, au centre duquel trônait avec éclat une grappe de Cattleya 
gigot, entouré de rares et belles espèces de Fanda, Phalaenopsis, 
Odontoglossum vexillarium , Roezli cordatum, Halli, de Cypripedium 
caudatum, Schlimi, Sedeni, etc. 

M. E. De Puvdt a obtenu le prix pour 6 Orchidées exotiques. Son 
contingent se composait d'un exemplaire bien fleuri SEpidendrum 
vUeîlinum majus, du très curieux Masdevaîlia Peristeria avec 10 fleurs, 
de V Oncidium stelligerum, d'un Masdevaîlia Harryana avec 16 fleurs, 
des Masdevaîlia Lindeni, Odontoglossum Ehreribergi et sceptrum et 
Lycaste aromatica. 

M. Em. De Damseaux exposait un charmant meuble de salon garni 
de plantes, une collection de fleurs coupées et des photographies de 
plantes. 

Le 1 er prix des Pelargonium zonale a été décerné à la riche collection 
de M 09 la comtesse de Buisseret; et M. J. B. Douât exposait de 
splendides roses coupées. 

Ce rapport est extrait du compte rendu publié sur cette exposition 
par les soins de M. P. E. De Puydt, secrétaire de la Société. 



92 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale d'horticulture de Liège. 



4 AVRIL 1830. — 14 AOUT 1860. 



MM. 



Président. 
Vies-Président. 



id. 

Trésorier. 

Becréiavre. 

Administrateurs 



Oscar Lamarche-dk Rossrus, me Louvrex, 70. 

O. De Soer-Wittert, propriétaire, place St- Michel, 18. 

Ferd. Massanoe-de Louvrex, au Château de St-Gillee. 

H. Rigo, propriétaire, nie Darohis, 11. 

C. J. Dams, propriétaire, place S te- Véronique, 6. 

Ed. Morren, professeur à l'Université, 1, Boverie. 

J. Bourbon, cons. commonal, place S t- Pierre, 15. 

Em. Bat et, propriétaire, quai de l' Industrie. 

D r E. Candeze, membre de l'Académie, à Glain. 

Ch. Datbneux, rentier, nie André Dumont, 34. 

Fr. Delà mr-F repart, négociant, plaoe du Théâtre, 13. 

Ch. De Macar, conseil, prov., rue Mont S t- Martin, 43 

Baron Arthur de Rosen, rue Lonhienne, 3. 

F. De Sauvage Vbrcour, rue Hors-Château, 31. 

A. Fbtu-Defizr, industriel, quai de Longdoz, 52. 

F. Grrmbau, memb. de la dép. perra., quai de l'Université, 7. 

Th. Lacroix, propriétaire, rue Naimette, 17. 

Em. Laharche, industriel, rue Lonvrex, 87. 

Arn. Mawet, horticulteur, rue Jonfosse, 8. 

J. Nref-de Ross: us, conseiller provincial, quai Oookerill, 8. 

F. Wiot, horticulteur, rue de Joie. 

L. Lemaitre, cap. oomm. d'artillerie, quai Orban, 48. 

Emile Mouton, propriétaire, rue du Jardin Botanique, 20. 

Dibudonnb* Mabsangk-dr Louvrex, au château de Bâillon ville. 
Nombre des membres, 67 membres honoraires et correspondants. 

102 Dames patronesses. 

668 Membres effectifs. 

104 Sociétés correspondantes. 
Local de la Société. Au secrétariat, Boverie, 1. 
Délégués. MM. Ose. Lamarche, président et Ed. Morren, secrétaire. 



RAPPORTS BBS SOCIÉTÉS, ETC. 93 



La Société royale d'horticulture de Liège a ouvert au mois de juin 1878 
une exposition libre, sans programme déterminé de concours et sans 
mention des récompenses qui pourraient être attribuées aux exposants. 
Elle a eu lieu au Skating- Palais de la rue de la Fontaine et les 
principaux horticulteurs et amateurs liégeois y ont envoyé des contin- 
gents remarquables. 

La maison Jacob- Makoy occupait toute la partie centrale du local 
avec une nombreuse collection de plantes ornementales. M. Arnold 
Mawet exposait une collection de Pétunias simples, une de Pétunias 
doubles, un contingent de Palmiers nouveaux, des lots de Bégonias 
bulbeux et de Coleus; M. Mawet- Postula, un lot de Palmiers et de 
Phormium; M. Maréchal, jardinier en chef de la ville, des Pelargonium 
zonale de serais ; M. Georges Delbaere un lot de plantes fleuries; 
M. Ferd. Massange-de Louvrex, une collection variée de plantes de 
serre chaude, comprenant surtout des Palmiers, des Orchidées et des 
végétaux à feuillage multicolore; M. Ose. Lamarche-de Rossius, des 
Orchidées, M. À. Thyssen, de Maastricht, une nombreuse collection de 
Pelargonium zonale à fleurs doubles et des Echeveria, M. Rosen, 
jardinier à Bierset, une corbeille de fraises Rifleman, et M. Libert- 
Darimont, une collection de 130 branches d'arbustes panachés. 

Il avait été également organisé un concours spécial de roses coupées : 
M. O. Lamarche-de Rossius en a présenté 200 variétés, M. Nizet 500, 
M. le général Terwangue et M. Théophile Lacroix, 300. 

La Société a eu le regret de perdre dans le courant du mois de 
Septembre 1878, M. Damien Massart, un de ses Vice-Présidents, qui a 
présidé pendant longtemps la Société des Conférences horticoles de 
Liège et qui s'est spécialement adonné à l'arboriculture fruitière. 



94 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale Linnéenne de Bruxelles. 



FONDÉS LE 1" MARS 1835. 



MM. 



Président 
Vice-Présidents. 



Trésorier. 
Secrétaire, 

Secrétaires-adjoints. 
Administrateurs; 



Félix Huller, rue de Jonoker, 8, quartier Louise, à Bruxelles. 

G. Vannkch, négociant, 24, Grand' place, Bruxelles. 

C. Barbanson, industriel, à Bruxelles. 

Pb, Jansskns, propriétaire, rue Rogier, 146, à Scbaerbeek. 

Constantin Bernard, fonctionnaire de l'Etat, rue Malibran, 5, 

Bruxelles. 
Gust. Caruon, négociant, rue Coppens, 6, à Bruxelles. 
L. IIartman, fonotion. de l'admin. comm. de Bruxelles. 
P. Louis, propriétaire, à Bruxelles. 
H. Louis, chef de oulture obez le dno d' Arenberg, à Bruxelles. 
J. Verdickt, horticulteur, à Molenbeek-St-Jean. 
Euo. Thiroux, négociant, à Berchem 8 te- Agathe. 
L. Di Kkrck, fils, horticulteur, à St-Josse-ten-Noode. 
Vicomte F. Goupt de Quabeck, propriétaire, à Lummen. 
F. Van Celtb, horticulteur, à Bruxelles. 
Louis Pire, professeur de botanique, à Ixelles. 
De Middeleer, propriétaire, à Ixelles. 

A. Le Hardt de Bsaulibu, memb. de la Chambre des Représ. 
Eli at, notaire. 

J. Lemonnibr, horticulteur, à Sohaerbeek. 
J. Chômé, avocat, à Bruxelles. 
Nombre des membres. 1689 membres effectifs. 

68 membres honoraires. 
7 membres correspondants. 
40 Sociétés correspondantes. 
Hôtel de ville de Bruxelles. 
F. Muller, président. 
Ph. Janssens, trésorier. 



Siège de la Société. 
Délégués. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 95 



La Société royale Linnéenne de Bruxelles continue à suivre la voie 
prospère dans laquelle elle est entrée depuis longtemps; le nombre 
de ses membres s'accroît, et ses conférences horticoles ou scientifiques, 
ses excursions botaniques, la publication de son Bulletin mensuel, 
ses expositions de fruits de saison, tel a été le cadre principal de son 
action en 1878. 

Les conférences ont été données sur l'arboriculture fruitière, par 
M. Gillekens, sur la culture maraîchère par M. Spruyt, sur les prin- 
cipaux travaux de jardinage, par M. Marchai, sur la botanique, par 
M. Pire et sur la chimie agricole par M. Ronday. 

Les herborisations ont été dirigées par MM. Muller, Pire, Carron, 
Lelorrain et Hartmann : ces excursions ont enrichi la flore du centre 
de la Belgique de plusieurs bonnes plantes. 

Au mois de Septembre, la Société a ouvert une exposition des pro- 
duits de la mécanique agricole et de l'industrie horticole. On a beau- 
coup admiré les fleurs artificielles, les meubles des jardins et des serres 
et tous les objets d'ornementation horticole. 

Un concours spécial avait été organisé pour les appareils de chauf- 
fage de serre : le premier prix a été attribué aux thermosiphons de 
M. Britton, de Gand. 

Dans la mécanique agricole, les fabricants bruxellois ont eu le mérite 
de produire à bon marché des instruments parfaitements construits, 
qu'ils perfectionnent dans d'heureuses conditions : le prix d'honneur 
a été décerné à M. Carpentier : on pourra consulter le rapport détaillé 
qui a été publié dans le bulletin de la Société, par le secrétaire M. 0. 
Bernard. 



96 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale d'horticulture de Malines. 



FONDÉE LE 6 AOUT 1887. 



MM. 



Président d'honneur* 

Président. 

Vice-Président. 

Trésorier. 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 



Local de la Société. 
Délégués. 



Ph. A. Verhaeohen, bourgmestre de 
Fb. dr Cannart d'Hamale, sénateur, rue da Poivre. 
Auguste Vebmeulbn. 
Jo8. Euts-Voet. 

Hippolyte d'Avoine, rue des Vaches. 
Gustave de Woutebs de Bouchout. 
Bichabd Lamot. 
Edouard Bossela eb. 
Léon Pouppbz dr Kkttenib, éohevin. 
Eugène Orjou. 

Alphonse Steynmetz. ingénieur. 
Jules Witthann, docteur en médecine. 
26 membres honoraires ou correspondants. 
120 « associés. 
809 » effectifs. 
Le jardin botanique de Pitzembourg. 
MM. Fb. de Cannart d' H avale, président. 
H. d'Avoine, secrétaire. 



La 55"* exposition a en lieu le 17 mars dans les serres de Pitzem- 
bourg. Les principales collections étaient : un magnifique contingent 
de plantes fleuries de M. Charles Devis, jardinier en chef de la Société, 
les AzaUa indica de MM. Auguste Vermeulen et Devis, les splen- 
dides Orchidées de M. F. De Cannart d'Hamale, parmi lesquelles on 
remarquait surtout un superbe exemplaire de Odontoglossum cordaiuvt, 
les Roses d'une culture irréprochable de M. Vermeulen, les Amaryllis de 
Madame De Cannart-d'Hamale et les Plantes bulbeuses de M. Gaspard 
de Wargny. 

Un cours complet de culture et de taille des arbres fruitiers a été 
donné aveo succès par M. Devis. Le sieur Corneille De Leebeeck, de 
Malines, s'est présenté aux examens de l'École d'arboriculture de 
Vilvorde et y a obtenu le diplôme de 2 flM classe. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, ETC 



97 



Société royale d'horticulture et d'agriculture de Verviers, 



DATE DB LA FONDATION : 1888. 



MBA* 



Président 
Vice-Présidents. 

Secrétaire. 
Becrétavre-aâioint. 
Trésorier. 
Administrateur 8. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



F. H. Olivier, négociant, ne des Fabriquée, 82. 

Auguste Fabry, industriel, à Dison. 

François Flechrt, conseiller provincial. 

L. Mallar, avocat, me de Heusy, 78. 

E. Lambottb, médecin. 

0. Lihanr, négociant. 

Alex. Chapuis, industriel. 

Ed. Pslesheid, négociant. 

Martin Vervirr, négociant. 

J. Zill-Topb, rentier, à Petit-Reohain. 

125. 

Au jardin du président. 

MM. Coumont, président honoraire. 

P. H. Olivier, président. 



98 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société horticole et agricole de l'arrondissement de Huy. 



1851. 



MMi 



Président. 
Vice-Présidents. 

Secrétaire-général. 

Secrétaire. 

Trésorier et Bibliothécaire. 

Secrétaire- Trésorier-adj. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 

Local de la Société. 
Délégués. 



Joa. Macorps, méd.-yétérinaire, à Statte. 
Edm. Raj^wez, rentier, à Statte. 

Joseph Warnant, avocat et conseiller provincial, à Huy. 
Ant. Ans i aux, ancien secrétaire oommnnal, à Huy. 
Mabéchal-Ranwez, homme de lettres, à Statte. 
Lfopold Jadot, secrétaire du parquet, à Statte. 
Jobbph Grad, employé à Statte. 
Léon Conrardy, géom. da cadastre, à Huy. 
François Delportb, éohevin, à Tihange. 
Hub. Pirlet, maraîcher, à Wanze. 
Fl. Deoey, horticulteur, à Huy. 
Benjamin Dehasque, jardinier, à Huy. 
F. Dbtrkz-Paquet, cultivateur, à Wanze. 
J. Dont, cultivateur, à Leumont (Antheit). 
Constant Goffart, négociant, à Thisnes. 
J. Gouonard, employé, à Huy. 
E. Gratet, rentier, à Statte. 
L. Jacques, négociant, à Wanze. 
Lemairh- Goffart, capitaine pensionné, à Statte. 
H. Lizen, rentier, à Huy. 

J. L. Prbudhomue, chef de bureau à l'état -ci vil, à Huy. 
P. Ronchunr, cultivateur, à Statte. 
Alfb. Trillie, jardinier, à Huy. 
Y. Warnier, meunier, à Wanze. 
Effectifs: 415. 
Membres honoraires : 23. 

Chez MM. Rouasse, frères, à Statte, faubourg de Huy. 
MM. Macorps, président de la Société. 
Marechal-Ranez, secrétaire. 



Le Bulletin trimestriel que publie la Société agricole et horticole 
de l'arrondissement de Huy, rend compte du succès que cette Société 
a remporté à l'exposition universelle de Paris: le grand prix d'hon- 
neur lui a été décerné pour une collection de 576 variétés de légumes. 

Ce Bulletin contient en outre les procès-verbaux des séances de la 
Société et divers articles concernant l'agriculture et l'horticulture. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, RTC. 



99 



Société horticole de Hasselt. 



3 OCTOBRE 1854. 



MM. 



Président 

Vice-Président, 

Secrétaire. 

Trésorier. 

Membres de la Commission. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



J. Vreven, à Hasselt. 
Gustave Gortsblokts. 
M. Sandbrinck. 
Victor Gielissbn. 
M. Okg. Vanhaelen. 
G. Maris.Bbbnaerts. 

J. HUBER. 

Qm« VaKSTRAELBN. 

60. 

Café royal, rue de la Chapelle. 

Vreven. 

Sandbrinck. 



La Société horticole de Hasselt n'a organisé ni concours, ni exposition 
en 1878, mais elle espère pouvoir le faire en 1879. 

Des conférences sur l'arboriculture fruitière continuent à être données 
sous son patronage. 

La Société fait aussi presque chaque année une distribution de grai- 
nes à ses membres. C'est un choix fait des meilleurs espèces de plantes 
et aussi des plus nouvelles, afin d'en propager la culture autant que 
possible. 



100 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société royale d'horticulture de la province de Namur. 

FONDÉE EN 1855, 



MM. 



Président. 
Vice-Présidents. 

Secrétaire-Trésorier. 
Secrétaire-adjoint. 

id. 
Administrateurs. 



Nombre des membres. 

Local de la Société. 
Déléguée. 



Em. Del Mabxol, à Montaigle, près Dinant. 
Bbnoit-Fabkb, à Namur. 
Berchem, ingénieur des mines, à Namur. 
Febd. Kegeljan, à Namur. 
B on V. De Coppin, à Jambe. 

J. Chalon, dooteur en sciences naturelles, À St-Servais. 
G. Ablkns, pépiniériste, à Namur. 
Bequbt-Bauchau, à Namur. 
G. DaubreS8e, à Namur. 
Alph. de Basé* de Comognb, à Sobier. 
Arth. db Cabtieb db Mabchiennes, à Saarlée. 
Alph. de Montpellier, à Vedrin. 
Baron Fallon, à Namur. 
Ed. Lambert, à Dinant. 
B 0D F. Moncheur, représentant, à Nameohe. 
F. Thirionet, propriétaire, à Jambe. 
Fa. WAS8EIQE, à Namur. 
13 membres honoraires ou oorrespondants. 
105 membres effectifs. 
Hôtel de Ville. 

MM. Em. Del Mabmol, président de la Société. 
Febd. Kbqeljan, secrétaire de la Société. 



La Société a tenu les 6 et 7 octobre, sa 21** exposition. Les concours 
étaient ouverts principalement pour les fruits et aussi pour les produits 
de la culture maraîchère, les plantes et les fleurs. 

Malgré la rareté générale des fruits à pépins, de nombreuses et remar- 
quables collections de poires et de pommes figuraient à cette exposition; 
les raisins y étaient aussi bien représentés. 

Les envois de légumes étaient également remarquables; quant aux 
plantes, la saison déjà fort avancée ne pouvait faire espérer de nombreux 
envois, mais la qualité suppléait au nombre. Le jury a spécialement ad- 
miré les collections de plantes de serres à feuillage coloré, d'Orchidées, 
de plantes diverses et des spécimens de belle culture. 

Les conférences sur la culture et la taille des arbres fruitiers, inaugu- 
rées il y a 16 ans, ont été suivies par 75 auditeurs, en moyenne. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, BTC. 



101 



Société d'horticulture et d'agriculture de Laeken. 



FONDÉE LE 15 MARS 1867. 



MM* 



Président d'honneur. 

Président. 

Vice-Président 

Beorétan/re. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Administrateurs, 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



Ch. J. Herry. 
J. F. Kbrrels, propriétaire. 
A. Ooens, horticulteur, à Laeken. 
J. Stoey, horticulteur. 
Ad. D'Hane, horticulteur, à Schaerbeek. 
P. Vanstene, négociant, rue de Laeken, 2. 
Fred. Bogaerts, horticulteur, à Schaerbeek. 
Louis Draps, horticulteur, à Laeken. 
J. Van Bavbl, horticulteur, à Molenbeek-St-Jean. 
F*. Van Oklst, horticulteur, à Bruxelles. 
Ant. Vervliet, horticulteur, à Laeken. 
G. Verhulprn, à Koekelberg. 
163. 

La Maison communale. 
MM. J. F. Kerrels. 
J. Stort. 



Le 28 avril, la Sooiété d'horticulture de Laeken. a ouvert sa pre- 
mière exposition internationale, dans le splendide looal de la nouvelle 
École Communale. 

Quoique la grande exposition quinquennale de la Sooiété royale de 
Botanique de Gand vînt à peine de fermer ses portes, beaucoup d'ama- 
teurs et d'horticulteurs distingués du pays avaient envoyé de belles 
collections de plantes rares et nouvelles, dont nous désignerons briève- 
ment les plus méritantes. 

Comme à toutes les expositions printanières, la palme revient aux 
Gantois : citons donc en 1" ligne les splendides collections en exem- 
plaires d'un mètre de diamètre à'AzaUa indica de M. J. Yanden Eeck- 
haute, de Ledeberg, ainsi que ses Camélia et Rhododendrum, remportant 



102 RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 

le grand prix d'honneur du Roi; du même encore, ainsi que de 
M. Vander Cruyssen de Gentbrugge, L. Van Houtte et DesmeUDu vivier, 
de Gand, les Azalea les plus nouveaux (ce dernier obtient le 1" prix 
pour l'Azalea en fleurs le plus méritant). 

Citons aussi une collection d' Azalea mollis admirablement cultivée 
de M. L. Canon, de Mont-St-Amand; les Gloxinia, Pelargonium et 
les Erica de MM. Wykaert, frères, de Gand; un bel envoi de 6 plantes 
nouvelles de M. F. Desbois de Gand; un lot de Bertolonia et Soneriila 
de M. L. Desmet-Duvivier. 

N'oublions pas les 24 Azalea indica de M. J. Yervaene dont 12 
Bernard Andréa alba, d'une blancheur immaculée et 12 Jean Vertaene, 
de toute beauté, ainsi que le lot admirable de plantes variées de 
M. Adolphe D'Haene, de Gand, acclamé par le jury; les Fougères 
de pleine terre et de serre, les Conifères variés d'orangerie et de pleine 
terre de MM. Wallem et Legraiid, de Gand, remportant les trois pre- 
miers prix; la belle collection de plantes de la Nouvelle -Hollande de 
M. Edmond Story, de Gand; un grand exemplaire du Medinilla magni- 
Jica d'une riche floraison, exposé par M. De Saegher, et une Eydrangea 
E or tends Thomas Hogg de M. Romain De Smet, de Gand, remportant 
le 1 er prix pour la plante fleurie la plus rare et la plus méritante. 

Non moins remarquables étaient les collections exposées par les ama- 
teurs et horticulteurs étrangers à la ville de Gand : les plantes nouvelles 
de MM. Moens de Lede et Alb. Van den Wouwer d'Anvers; les Pal- 
miers nouveaux des mêmes; les Echeveria nouveaux de M. Van den 
Wouwer, dont un E . undulata de toute beauté; la collection hors ligne de 
Broméliacées de M. Pycke de Courtrai ; l'envoi de 60 plantes fleuries 
et non fleuries de M. J. D. de Messemaeker, de Molenbeek-St-Jean, 
ainsi que son beau lot de Caladium; les grandes plantes ornementales 
de MM. J. Vanriet, fils, de St-Gilles, Ant. De Craene, de Bruxelles 
et Edmond Vander Meulen, artiste peintre à Bruxelles; de ce dernier 
12 Palmiers en grands exemplaires de toute beauté, un Chamaerops 
Fortunei et d'autres plantes très remarquables. 

Citons encore la collection de Rosiers en fleurs sans rivale de notre 
président M. J. F. Kerrels ; les Fougères de M. L. Bogaerts à 
Schaerbeek et L. Draps à Laeken; de ce dernier un beau lot de 
plantes de serre chaude, remportant le 1 er prix; la belle collection de 
Bégonias variés de M. J h Vanbavel, de Molenbeeck-St-Jean; le lot 
remarquable de Cactées de M. de Deken, propriétaire à St-Josse-ten- 
Noode, ainsi que les Agaves, Cactées et Evonymus en grands exemplaires 
de M. J* Story, de Laeken. 

La Société a organisé dans la période 1877-1878, 8 conférences sur 
l'horticulture, l'arboriculture et la culture maraîchère. Le programme 
en était affiché dans les principaux endroits de la commune et les con- 
férences ont été assez bien suivies. 

La 1"* a été donnée par M. Millet, en langue française, sur la plan- 
tation des arbres fruitiers et la préparation du sol. 



RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 103 

La 2 e par M. Deveen, en langue flamande, sur la culture de la vigne 
et du fraisier en serres. 

La 3 e sur les différentes opérations de la taille d'hiver par M. Millet, 
en langue française. 

La 4* par M. Deveen, en langue flamande, sur les différents terrains 
et engrais. 

La 5* par M. Boulanger, en langue française, sur la formation des 
différentes couches à primeur. 

La 6 e par M. Ant. Willems, en langue française, sur les maladies des 
arbres fruitiers et les moyens de les combattre. 

La 7° par M. Boulanger, en langue française, sur la culture ma- 
raîchère au moyen d'irrigations. 

La 8 e par M. Ant. Willems, en langue française, sur la formation 
des corbeilles en plein air. 

Le Secrétaire, 
J. Stort. 



104 



t ». 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société horticole et agricole du Hainaut, à lions» 



FONDÉE A MONS LE 14 NOVEMBRE 1858. 



Con»ell «VatmlAlitratUM. 



MM. 



Président. 

Vice-Président* 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Administrateurs. 



Conseillers. 



Nombre des membres. 

Local. 

Délégués. 



Emile de Dahseaux, propriétaire et agronome, à Ghlin. 

Léon Halbrecq, bourgmestre, à Cuesmes. 

AUGUSTE Wanin, bibiïothéc.-surveill. à l'école des mines, à 

Mons. 
DésiRi Laurent, arohiteote de jardins, à Mons. 
Jules Pourbaix, pépiniériste, à Mons . 
Bedinghaus, Arm. Job., horticulteur, à Nimy. 
Oscar Descamps, agriculteur, à Noirohain. 
Antoine Hbrnould, horticulteur, à Ghlin. 
Nicola8 Huoé, pépiniériste, à Mons. 
Philibert Lebrun, agriculteur et brasseur, à Mons. 
Léon Lepoiyre, agriculteur, à Baudour. 
Louis Montxnez, agriculteur, à Obonrg. 
Nicolas Outelet, agriculteur, à Mons. 
Florimond Pourbaix, rentier, à Nimy. 
Vital Spitaels, négociant, à Mons. 
Fernand Coppïe, propriétaire, à Mons (pour le canton de 

Mons) . 
Elysée Dehesse, médecin vétérinaire, à Lens (pour le canton 

de Lens). 
166. 

Hôtel de ville. 
MM. Emile de Damseaux. 

Léon Halbrecq. 



1 



K APPORTS DES SOCIETES, ETC. 105 



La Société horticole et agricole du Hainaut a ouvert en septembre 
1878, an manège de cavalerie, une exposition de fleurs, fruits, légumes 
et de produits de l'agriculture. 

Quelques envois étaient des plus remarquables. Il faut donner la place 
d'honneur à M. G. Dumoulin dont les remarquables cultures ont une 
réputation européenne. Il exposait un Agave salmiana de 5 mètres de 
haut, un Agave americana de 7 mètres et un gigantesque Musa. 

Le grand vainqueur est M. Jules Pourbaix qui a obtenu une médaille 
de vermeil encadrée, trois médailles en vermeil, sept en argent et deux 
en bronze, pour sa collection de 40 plantes variées en fleurs, ses plantes 
ornementales, ses Coleus, Bégonias, Fougères, Pelargonium zonale, 
Fuchsias, etc. Il faut également citer une belle collection de 15 plantes 
ornementales en grands exemplaires, de M. Halbrecq, bourgmestre de 
Cuesmes, les Pelargonium zonale à fleurs simples et à fleurs doubles de 
M ne la vicomtesse de Buisseret, de Casteau et de M. Edm. Gailliez, de 
Mons. 

M. De Lalieux, de Feluy, avait envoyé une belle collection de Bégo- 
nias tubéreux. Quatre collections de Dahlias sont entrées en lice : la plus 
remarquable venait de la Société Dorothea, de Deurne, près d'Anvers; il 
faut aussi signaler celle de M. De Warelles et les Dahlias Lilliput de 
M. Depret. MM. J. Pourbaix et Remy Verlinden se sont partagé les pre- 
miers prix pour les bouquets de noces et de fantaisie. Signalons aussi les 
jardinières de salons de M. Em. De Damseaux. 

La pomologie était magnifiquement représentée. Amateurs et horticul- 
teurs y avaient envoyé des collections remarquables, comme choix et 
beauté des produits. Les collections de fruits variés de M. Choquet, jar- 
dinier chez M. le comte de Robiano, à Waudrez et de M. Prudhomme, de 
Péruwelz, comprenaient chacune plus de cent variétés. 

Les collections de poires étaient magnifiques et bien dénommées: le lot 
de M. Pitot, de Quiévrain, a été primé. Pour les raisins, la palme a été 
décernée à M. Barrigand, de Péruwelz et M. Bedinghaus, de Nimy, 
avait envoyé des pèches excellentes. Il faut également citer les collections 
de fruits de M. Fr. Cirio, horticulteur à Turin et de M. L. Yiot de Spir- 
let, de Yerdenne. 

Les produits de la culture maraîchère n'avaient rien de remarquable, 
et ils étaient peu nombreux, à cause de la mauvaise saison. 

Deux belles collections de produits agricoles étaient exposées par la 
Société Dodonée d'Uccle et par M. Yandermeulen, de la même commune. 

Ce compte-rendu est l'analyse du rapport inséré sous la date du 6 octo- 
bre 1878, dans le Bulletin publié par la Société. 



106 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



Société des conférences agricoles et horticoles dlxelles. 



FONDÉE LE 31 JUILLET 1862. 



MMi 



Président. 

Vice-Président. 

Secrétaire. 

Secrétaire-adjoint. 
Trésorier. 

Administrateurs. 



Nombre des membres. 
Local de la Société. 
Délégués. 



Ant. Willbms, aroh. de jardins, me du Bourgmestre, Izellea. 
Defrb, greffier de la justice de paix, chaussée d'Ixellee, 298. 
Charles Goossens, attaché au Ministère des travaux publics, 

ohaassée de Wavre, 186. 
Hautfenne, horticulteur, rue du Bourgmestre. 
Çharlks Jourdain, propriétaire, chaussée de Tervueren, à 

Etterbeek. 
Pbbtbbs J. B., propriétaire, ohaussée de Boendael, 30. 
Bonflette, propriétaire, rue Cans, 12. 
PosscHiBR, propriétaire, ohaussée d'Izelles. 
Maricç J., horticulteur, imp. Jonefc. 
Van Stebne P., négociant, rue de Laeken, à Bruxelles. 
Dkyleesshouwer, propriétaire, chaussée de Vleurgat, 59. 
119. 

École communale à Ixelles. 
MM. Willbms Ant. 

Goossbn8 Oh. 



RAPPORTS DBS SOCIETES,, ETC. 



107 



Société royale horticole de Liège. 



FONDÉE EN JANVIER 1863. 



MM. 



Président. 

Vice-Président. 
Secrétaire. 
Secrétaire-adjoint, 
Trésorier. 
Administrateurs . 



Nombre de sociétaires. 

Local de la Société. 
Délégués. 



F. Pibottb, docteur en médeoine et conseiller communal, 

rue Agimont, 7. 
F. Minette, médecin vétérinaire, rue Agimont, 82. 
L. Modaye, instituteur communal, rue Miesiesipi, 8. 
El kl i en Riga, fabricant d'armes, rue Car lier, 2. 
A. Dblrér, fabricant, faubourg Ste-Marguerite, 50. 

F. Donnât, marchand plombier, rue du Pont d'Avroy, 41. 
Nie. Dbmbt, horticulteur, faubourg S t- Laurent, 88. 

Th. Dbfrbsnb, sculpteur, faubourg St-Gilles, 226. 
H. Febettb, carrossier, faubourg Ste-Marguerite, 8. 

G. Jamin, entrepreneur, faubourg S t- Laurent, 41. 
Jh. Mawet, fils, horticulteur, rue de Fragnée, 53. 
J. Ligate, armurier, faubourg S t- Laurent, 178. 
Ph. Kikch, employé, rue de la Régence, 10. 

Ed. Raymond, graveur, faubourg Ste-Marguerite, 50. 
J. Wbllb, armorier, rue Eeynier, 25. 
760 effectifs. 

7 honoraires. 
Café Molière. 

MM, F. Pibottb, président. 
L. Modaye, secrétaire. 



108 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 



Société agricole et horticole d'Ancienne. 



FONDÉE EN JANVIEB 1864. 



MM. 



Président. 
Vice-Présidents. 



€«BiiilMltn 4'Honnevr. 

Le Comte Ch. d'Asprexont-Lynden, bourgmestre, à 

Haltinne. 
S. Winand-Tombelle, industriel, à Ancienne. 
Louis Winand, rentier-propriétaire et dooteur en 

droit, à Andenne. 



CommtMloM effeettve. 



Président. 
Vice-Présidente. 



Ad. Colson, méd. vétérinaire da Gouvernement, à 
Andenne. 

D. D. Warnîer, fermier, à Forseilles, Héron. 

Florent Détienne, bourgmestre, à Sclayo. 
Secrétaire-général et trésorier. Félix Simon, architecte, à Andenne. 
Secrétaire-adjoint. F. Gosbon, géomètre-arpenteur juré, à Andenne. 

Commissaires: Section Horticole. 

Victor Mortiaux, propriétaire, à Andenne. 
François Robert, négooiant, id. 

Joseph Limet, propriétaire, id. 

Désire Lallement, fabricant, à Andenelle. 
Ferd. Marcin, propriétaire, à Sclayo. 

Commissaires i Section Agricole, 

Andre-Tillieux, fermier, à Groynes. 

Félix Marteau, id. à Ohey. 

A. Lambret, id. à Bonneville. 

Mattart, id. à Wanhériff. 

Ferd. Détienne, id. à Bonneville. 

Nicolas Fosbion, propriétaire, à Haillot. 

J. Garot, cultivateur, à Andenne . 
Nombre des membres. 103. 

Local de la Société. Grand Café du Casino. 

Délégués. MM. Ad. Colson, président. 

Félix Simon, secrétaire -général. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, BTC, 109 



Pendant le courant de l'année et aux époques ci-après indiquées, il a 
été organisé quatre conférences. 

La l M a eu lieu au local de la Société, le Dimanche 3 février, à 3 heures. 

Conférencier : Monsieur Chantrier, représentant de la maison Soufrice 
et C iê , de Paris. 

Sujet: Des engrais organiques. 

Nombre d'auditeurs : 60. 

La 2 me conférence a été tenue à Ohey, chez Monsieur Lefebvre, le 
Dimanche 7 avril, à 3 heures de l'après-dinée. 

Sujet : De la culture des plantes fourragères et principalement de la 
luzerne. 

La 3° conférence a eu lieu au local de la Société, le Dimanche 26 mai, 
à 3 heures. 

Sujet: De la culture du maïs et autres plantes fourragères. 

La 4 e contérence a été donnée à Ohey, le Dimanche 7 juillet. 

Sujet: Récoltes des fourrages, consommation et influence sur le bétail. 

Nombre total d'auditeurs aux trois dernières conférences: 360. 

Le conférencier, Monsieur Col son, médecin vétérinaire du gouverne- 
ment, à Anderme, a obtenu un véritable succès par le talent et l'habileté 
avec lesquels il a traité ces sujets. 



110 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



Cercle d'arboriculture de Belgique. 



FONDÉ EN 1864. 



MM. 



Président 
Vice-Présidente. 



Secrétaire-général. 

Secrétaire-adjoint. 

Trésorier. 

Bibliothécaire. 

Conseillers. 



Nombre des membres. 

Bureau du Cercle. 
Délégués. 



Comte Oh. de Kbrchoye de Dentebghem, à Gand. 

H. J. Van Hulle, jardinier en ohef du Jardin botanique de 

l'Université, à Gand. 
Y. Biebuyck, président de la Société d'horticulture à Cour- 

trai. 
Ém. Bodtqas, professeur à l'École d'horticulture de l'État, 

quai des Moines, 61 *, à Gand. 
Ch. De Vis, jardinier en ohef du Jardin botanique, à Malinee. 
F. Buevenich, professeur ohef de culture, à Gendbrugge. 
Éd. Pïnaert, professeur à l'École d'horticulture de l'État, 

à Gand, rue de Bruxelles, 142. 
H. Bbrghgracht-De Babye, agronome, à Gand. 
L. Boddaert, pépiniériste, à Deynze. 
F, Crépi n, directeur du Jardin botanique de l'État, à 

Bruxelles. 
Osw. de Ekrchote de Dbnterghkm, gouverneur, à Mons. 
J. De Poorter, conseiller provinoial, à Evergem. 
J. N. Hordebisb, ohef de culture, à Dison-les- Verviers. 
Ad. Wiringeb, ohef de culture, à St-Gilles-les-Bruxelles. 
J. M. De Smbt, propriétaire, à Maldegem. 
Victor Hage, propriétaire, à Oourtrai. 
Membres effectifs, 1887. 
Membres honoraires ou correspondants, 50. 
Au secrétariat, quai des Moines, 51 1 , à Gand. 
MM. Ém, BoDiOAset H. J. Van Hullb. 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 111 



Le bulletin publié par le Cercle d'arboriculture de Belgique renferme 
plus de quarante articles fournis par divers auteurs: plusieurs sont 
remarquables et la plupart ont excité l'intérêt à des points de vue diffé- 
rents. 

Le Comité central du Cercle ouvre, comme l'année précédente, un con- 
cours sur la description des procédés nouveaux de culture, sur l'indica- 
tion d'un mode de culture facile et pratique, sur la désignation des varié- 
tés nouvelles, sur les observations et les expériences récentes destinées à 
confirmer ou à modifier des pratiques anciennes. 

Le Comité demande un travail original sur un sujet quelconque de 
Tune des branches de l'horticulture, de la culture maraîchère, de la porno- 
logie ou de l'arboriculture fruitière. 

U s'est également préoccupé de la réalisation de certains projets qu'il 
compte mettre à exécution. D'après le premier projet, le Cercle qui s'est 
intéressé depuis des années déjà à l'avancement de la culture maraîchère, 
distribuerait à ses membres des graines de plantes potagères d'un mérite 
reconnu. Grâce à cette distribution, on appellera l'attention du cultiva- 
teur sur des cultures améliorées et des variétés dont il ignore souvent 
l'existence. Le deuxième projet se rattachant au précédent, consisterait 
à allouer des encouragements aux Sociétés locales qui appelleront à leurs 
expositions les variétés fruitières et potagères répandues par l'intermé- 
diaire du Cercle. Enfin le troisième projet consiste dans l'ouverture d'un 
concours entre les jardins fruitiers et les vergers de la Belgique, 



112 



RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 



Société horticole et agricole de Châtelet. 



FONDEE EN 1865. 



MM. 



Président d'honneur. 

Président. 

Secrétaire, 

Secrétaire-adjoint 

Trésorier. 

Bibliothécaire. 

Administrateurs. 



Nombre de sociétaires. 
Local de la Société. 
Délégués. 



Dexaret, bourgmestre de Châtelet. 
Gustave Guyaux, industriel, Boufflonlz. 
I. Lefbvrb-Piérard, propriétaire, Châtelet. 
Olivier Gilleh, propriétaire, Châtelet. 
C. Debount, horticulteur, Châtelet. 
Henri Dagnelier, Châtelet. 
Ch. Pasquier, pharmacien chimiste, Châtelet* 
Becquart, propriétaire, Châtelet. 
Deton Alexandre, Faroiennes. 
Sic. Georges, propriétaire, Montigny s/ Sambre. 
107. 

Hôtel de ville. 
MM. G. Guyaux, président. 
C. Debount, trésorier. 



r 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, BTC. 



113 



Société d'agriculture et d'horticulture Van Mons à 

Borgerhout lez-Anvers. 



FONDATION : 1« OCTOBRE 1870. 



MM. 



Président 

Vice-Président 

Administrateur. 

Trésorier. 

Secrétaire. 

Conseillers, 



Nombre des membres. 



Local de la Société. 
Délégués. 



J. L. Van Leckwyck, rue de la Provinoe, sud, 07, Anvers. 

Ed. Rigele\ rue Sb Laurent, Anvers. 

J. B. Lknaerts, rue des Fortifications, Anvers. 

J. Opdebeeck, chaussée de Turnhout, Borgerfaout. 

G. J. A. Willems, rue du Navet, Borgerhout. 

J. A. Thbunjcn, rue de la Chapelle, Borgerhout. 

F. Hrndrickx, rue des Images, Anvers. 

J. Kkrstbn, rue du Vanneau, Anvers. 

Dk Bkuckela.be, rue de l'Harmonie, Anvers. 

L. Van Camp, rue de la Province, sud, Anvers. 

J. Van db Wallb, rue de l'Agneau, Borgerhout. 

C. Woutees, roe de la Paix, Borgerhout. 
Fl. Beckbbs, rue delà Porte, Berohem. 
J. Deblddeb, Deurne. 

F. Geudenb, Sohooten. 

J. Van dkn Wtnoairt, Wilmarsdonok. 

D. Van Nbspbn, Beveren. 
J. Buttaeets, Cruybeke. 
F. Nagels, Wilryok. 

203 Membres effectifs. 

49 * honoraires. 

10 » correspondants. 
Het Kattenhof, à Borgerhout. 
MM. J. L. Van Leckwtck, président. 
Ed. Ri gelé, vice-président. 



114 RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



La Société Van Mons a ouvert sa onzième exposition les 6, 7 et 8 
octobre 1878 en son local à Borgerhout. Elle a en un succès digne de ses 
aînées, et prouve que cette intéressante Société est à la hauteur des pro- 
grès de l'horticulture et de l'agriculture. Il nous est impossible de citer 
les noms des nombreux exposants. Prenons les principaux, et mention- 
nons en première ligne dans la section des amateurs, M. William Van 
Bombergben qui a remporté, outre la médaille d'honneur, cinq premiers 
prix. Sa collection de plantes ornementales formait un charmant groupe, 
supérieurement composé et des plantes d'un port admirable; vient ensuite 
un lot de 15 Palmiers en petits exemplaires, et des dernières nouveautés 
superbement cultivés qui ont excité ajuste titre l'admiration du public 
connaisseur, ses groupes de Fuchsias et Géraniums en fleurs formaient un 
très bel aspect, enfin la collection richement variée de Conifères a valu 
au même exposant un succès mérité. Tous ces divers lots étaient étique- 
tés d'une manière correcte, irréprochable. M. Van Bomberghen a comme 
chef de culture M. J. Dresen auquel la Société, en récompense de son 
zèle et de ses connaissances étendues et approfondies, a remis un diplôme 
de mérite. M. Van Lidth de Jeude avait exposé une fraîche collection 
bien variée de roses coupées qui lui a valu un premier prix. 

Dans la section de l'agriculture M. J. Opdebeeck a enlevé haut la main 
le prix d'honneur et cinq premiers prix. 

Pour la section d'horticulteurs, on a surtout admiré les nombreux 
envois de l'important établissement Van der Mersch-Mertens, à Anvers. 
M. J. Van der Mer*ch vient d'être nommé récemment fournisseur de 
S. A. R. le Prince Henri des Pays-Bas, et afin de se montrer digne de 
cette distinction princière, il a agrandi notablement ses constructions 
de serres et pépinières. Ceci dit, nous remarquons d'abord un groupe de 
plantes variées en fleurs, ensuite un lot de plantes d'ornement d'un 
splendide port, puis une riche collection de Broméliacées, et enfin un lot 
de magnifiques Dracœnas parmi lesquels plusieurs nouveautés. 

Nous avons encore l'éloge à faire de M. J. Kersten, rosiériste à Anvers 
pour ses progrès marqués. Tous ses lots étaient très soignés. MM. Van 
der Mersch et J. Kersten ont eu à mérite égal la médaille d'honneur 
pour cette section et divers premiers prix. MM. Van Dievoot et fils de 
Meysse pour un assortiment de roses coupées ont remporté une médaille 
d'argent. 

Les fleurs de Dahlias coupées, de la Société Linnœus de Borgerhout, 
I er prix, et de Dorothée, de Deurne, 2 me prix, étaient riches et très variées 
de coloris. 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 115 

Pour la section des Fruits, le prix d'honneur a été adjugé à M. B. De 
Luyck, horticulteur à Borgerhout, qui a remporté en outre 4 premiers 
prix pour ses beaux envois de pommes et poires. 

Le président, afin de stimuler le zèle des petits exposants, avait renoncé 
de prendre part aux concours du programme. Il avait donc envoyé hors 
concours un immense lot de pommes, poires et raisins, pour lequel le 
conseil d'accord avec le jury lui a décerné une médaille de vermeil 
encadrée (prix du Conseil d'administration). 

La distribution des prix a eu lieu solennellement au local de la Société, 
le 17 novembre. Un beau concert très réussi a eu lieu à cet effet. Un 
discours de circonstance prononcé par M. J. B. Lenaerts a été très ap- 
plaudi. Nous y avons remarqué que le nombre de conférences de cette 
année est très élevé, les herborisations à 5, le nombre d'élèves qui ont 
fréquenté ces cours publics et gratuits à 07. Il serait hautement désira- 
ble que le gouvernement prit la Société Van Mons sous sa protection, 
et lui vint en aide, proportionnellement aux frais qu'elle a à sa charge, 
car, sans méconnaître la valeur des autres Sociétés, il est notoirement 
reconnu que c'est la Société Van Mons pour l'agglomération Anversoise 
qui met le plus de moyens en pratique pour les progrès de l'horticulture 
et de l'agriculture. Nous espérons que cet appel sera entendu. 

M.L. Van Camp, professeur de la Société, a reçu une véritable ovation, 
lorsque le président rappelant les qualités de cet ami du progrès, lui a 
remis une superbe médaille d'argent. 

M. J. B. Lenaerts a été aussi l'objet d'une manifestation très flatteuse. 
Le Conseil lui a remis pour services signalés une belle médaille commé- 
morative. Touché de cette marque d'estime, M. Lenaerts a répondu d'une 
voix émue, n'avoir fait que son devoir, que de plus, il a été admirable- 
ment secondé par le Conseil entier, ce qui lui a rendu sa tâche excessi- 
vement simple et légère. 

Il continuera, a-t-il dit, avouer tousses soins au développement de la 
Société et aux progrès de l'horticulture et de l'agriculture. 

La fête s'est terminée par le tirage d'une belle tombola, due en grande 
partie à la générosité de M. J. Van der Mersch-Mertens. 



116 RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



Société l'Avenir horticole du Halnaut, & Mons. 



FONDATION: 1875. 



MM. 

Président d'honneur. A. de Wa&elles, propriétaire, a Mons. 
Président. D. Laurent, professeur d'arboriculture, à Mons. 

Vice-Présidents. Oh. Delcoignb, professeur d'arboriculture, à Mons. 

J. A. Turnek, ohef des cultures de S. A. le prince de Oroy, 
à Rœulx. 
Secrétaire-Trésorier. L. Dubrulle, prof, d'arboriculture, a Eoanssines. 
Secrétaire-adjoint. T. Hupez, négociant, à Qaaregnon. 
Administrateurs. J. Barigand, pépiniériste, à Péruwelz. 

A. Boulangée, chef de culture, à Battignies. 

A. Buroeon, arboriculteur dipl., à Binohe. 

Ohoquet, ohef de culture, à Waudrez. 

A. Oolatjx, ohef des cultures de S. A. le prince de Ligne 
à Belœil. 

V. de Vrindt, chef de culture, à Quévy. 

L. Fontaine, horticulteur, à Gilly. 

Hubbbland, prof, d'arboriculture, à Quiérrain. 

J. Voituron, employé, à Jemappes. 
Nombre des membres. 745 membres effectifs. 

27 * honoraires et correspondants. 
Local de la Société. Hôtel Royal, Grand'plaoe, à Mons. 
Délégués. MM. D. Laurent. 

J. A. Turner. 



i 



RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



117 



Société d'agriculture et de botanique du pays de Waas 

& St-Nicolas. 



FONDÉE EN 1826 — JUSQU'EN 1830. 



Réorganisée en 1872. 



CMieftl 4'Adnlmtetratloi 



MM. 



Président. 

Vice-Président. 

Secrétaire. 

Trésorier. 

Administrateurs. 



Nombre des membre*. 
Local de la Société. 
Délégués. 



J. Grégoire, rue du Casino. 
Benoit Van Mieghem, rue de l'Ancre. 
Albert Leconte, rue de l'Ancre. 
Jules Van Wtberghe, Grand' Place. 
Ch. Deschepper,, Grand' Place. 
Alb. Vandbn Broeck, rue de la Station. 
Jos, TalbooU, marché aux Porcs. 
Félix Van Naemen, Grand' Plaoe. 
Nathalis Van Rabmdoncel, rue de la Station. 
Prudent Verhelst, rue Neuve. 
147. 

Salle de l'Académie, à St-Nicolas. 
MM. Benoit Van Mieghem, vioe-prégident. 
Albert Leconte, secrétaire. 



118 



RAPPORTS DBS SOCIBT&, ETC. 



Cercle floral d'Anvers. 



FONDATION : 25 AOUT 1877 ( l ). 



MM. 



Président. 

Vice-Président 

Secrétaire. 

Secrét.-adj.-bibliothéc. 
Très, et cons. du Musée. 
Administrateurs. 



Délégués. 



Albert Van den Wouwer, propriétaire, à Capellen. 
Charles Van Geert, fila, rue de la Province, 11, Anvers. 
Henri De Bosse h ère, fils, inspecteur des plantations de la 

ville d'Anvers, 327, Longue rue d'Argile. 
G. De Bosse h ère. 
Stanislas Goubau. 
Charles Pécher. 
Louis Trutman. 
Auguste Van Meus. 
Albert Van Zuylen. 
Charles Veelehans-Moens. 
MM. Alb. Yan den Wouwer, président. 
H. De Bosschebe, secrétaire. 



Ffcapport. 

Le Cercle floral a organisé pendant Tannée 1878 plusieurs herborisa- 
tions, sous la direction de M. Albert Yan Zuylen, avocat et botaniste à 
Anvers. Elles étaient régulièrement suivies par des membres du Cercle 
et ont eu lieu vers Hoboken, Deurno, Bouchout, Calmpthout, Santvliet et 
les bords de l'Escaut. Un grand nombre de plantes ont été receuillies 
dans le but de faire un herbier pour la Société, 

Le Cercle a publié un Bulletin dont les 9 premiers numéros ont paru. 
U traite spécialement les questions concernant l'horticulture. Plusieurs 
Sociétés d'horticulture du pays et de l'étranger ont envoyé leur Bulletin 
à la Direction en échange de celui du Cercle. 

La bibliothèque du Cercle a été augmentée dans le courant de l'année de 
plusieurs ouvrages de botanique et d'horticulture d'une utilité reconnue. 



(*) C'est par erreur que dans le Bulletin de la Fédération de 1877 la date de la 
fondation du Cercle a été portée au 26 décembre. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, ETC. 



119 



Cercle des Rosiérlstes d'Anvers. 



FONDATION : 1" NOVEMBBE 1877. 



Conseil d'admlalutratlon pour f 999-f 99*. 



MM. 



Président d'honneur. 

Président. 

Vice-Président. 

Trésorier. 

Secrétaire, 

Conseillers. 



Nombre des membres. 



Local du Cercla. 
Délégués. 



Le Comte Flobimond se Bebgvyck, Beveren. 
J. B. Lbnaerts, rue de» Fortifications, 60, Anvers. 
Florent Pauwels, rne de Vénus, 9, Anvers. 
P. J. Hendrickx, rue St. Joseph, 25, Anvers. 
J. A. Theunen, rue de la Chapelle, 3, Borgerhout. 
Albeeic van Lidth de Jbudb, rue Kipdorp, Anvers. 
J. L. Van Leckwyck, me de la Province, Anvers. 
Ad. Willems, rne du Vanneau, Anvers. 
J. Kbrsten, rue du Vanneau, Anvers. 
F, Walschabhts, rue de la Charrue, Anvers, 
"W. Juchbm, rue des Alouettes, Anvers. 
F. Hendrickx, rue des Images, Anvers. 
Ed. Rigelb*, rue St. Laurent, Anvers. 
J. Bogabrts, rue de la Fabrique, Berohem. 
Jos, Hermans, Herenthals. 
123 membres effectifs. 
12 u honoraires. 
5 a correspondants. 
Le Tivoli, rne du Pélican, Anvers». 
MM. J. B. Lbnaerts, président. 

Florent Pauwels, vice-président. 



120 RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 



Le Cercle des Rosiéristes d'Anvers s'est formé en novembre 1877, 
dans le but d'organiser uniquement des expositions de roses, et de donner 
des conférences sur la culture du rosier. Cette nouvelle et florissante 
institution a inauguré la série de ses travaux par sa participation à la 
grande exposition de La Haye, le 7 juillet ; elle y a envoyé une collection 
choisie de raille roses coupées, pour laquelle le jury lui a décerné une 
médaille d or de 50 florins. 

Quoique récemment formé, le Cercle a organisé, dès la 1™ année, une 
exposition internationale de roses coupées qui a eu lieu les 14, 15 et 
16 juillet. Un succès inoui, peut-être unique dans les annales de la flori- 
culture a couronné les efforts du Conseil d'administration. Aux 41 con- 
cours du programme ont pris part 63 exposants qui ont transformé la 
salle d'exposition en une véritable vallée de fleurs; 62 raille roses s'y trou- 
vaient étalées dans toute leur splendeur, nombre colossal et qui a ébloui 
tout le monde. Tous les journaux de la localité ont publié des comptes- 
rendus détaillés de cette exhibition exceptionnelle. Nous rendons ici un 
juste tribut d'éloges à la presse d'Anvers sans exception, qui a supérieu- 
rement contribué au succès de la fête par ses excellents articles à ce sujet. 

L'exposition favorisée par un temps splendide a pu rester ouverte 
pendant trois jours. La dernière soirée de la fête n'a pas eu moins de 
succès, la direction a distribué aux Dames et aux enfants des bouquets 
de roses. Cette exposition digne de la Reine des fleurs restera longtemps 
dans la mémoire du nombreux public qui l'a visitée. Et quels renseigne- 
ments pour les jeunes amateurs ! ces soixante-deux mille roses parfaite- 
ment étiquetées ont émerveillé les connaisseurs. Quelle richesse de 
coloris, quel parfum agréable, quel coup d'œil frappant en entrant au 
local par une large galerie de 40 mètres, masquée des deux côtés par des 
lots de roses énormes, au fond de cette galerie la véritable salle d'expo- 
sition; on restait extasié devant des montagnes de roses, le pourtour de 
la salle était garni de gradins invisibles par la masse de roses étalées; 
au milieu un gradin à plan incliné disparaissait totalement sous le lot 
de roses, 7500, de M. S. Cochet, de Suisnes, (France), qui a remporté la 
médaille d'or, prix du Roi, que Sa Majesté avait mise obligeamment à la 
disposition du Cercle. M. Eug. Bresson, de Gnsy (Suisnes), avec 5200 
roses, a eu la médaille d'or offerte par la ville d'Anvers. MM. Soupert et 
Notting, de Luxembourg, avec 2500 roses, ont remporté la médaille d'or, 
prix du président d'honneur. Viennent ensuite M. Yernant, de Suisnes, 
avec 1800 roses, MM. Boutin et Carré, avec 1700 roses, M me V e Durand, 
de Bourg-La-Reine, avec 2000 roses. 



RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 121 

Parmi les horticulteurs belges, nous citons principalement la maison 
L. Van Houtte, de Gand, avec un superbe lot de variétés. Vu l'importance, 
le Conseil a augmenté la valeur du prix. Au lieu d'une médaille de 
vermeil affectée au concours, il a été décerné une médaille d'or. Mention- 
nons également MM. W. Juchera, B. De Luyck, J. Kersten, F. Nagels, 
J. Vingerhoets, avec de très bonnes variétés, et enfin M. J. Yander 
Mersch-Mertens qui avait exposé un bouquet monstre contenant plus 
de 600 roses. M. E. Deschampheleer avait une bonne collection fraîche 
et assez bien variée. 

Pour les amateurs vient en première ligne M. Florent Pauwels, avec 
600 variétés, M. van Lidth, avec 200. Le Comte Florimond de Bergeyck 
avait 175 bonnes variétés, M. J. Degueld, deLeuze, 100 variétés. 

Le Cercle a décerné 5 médailles d'or, 18 vermeil encadrées, 9 vermeil, 
24 d'argent et 14 de bronze. MM. Theunen et Willems ont reçu une 
médaille d'argent pour leur zèle dans l'accomplissement de leurs fonc- 
tions. Le Conseil en reconnaissance, pour son dévouement, la réussite de 
la fête lui revenant en grande partie, a remis une médaille d'or à son 
président, lequel, comme fondateur du Cercle a consacré tous ses loisirs 
à l'organisation de cette importante installation. Celle-ci, on peut le dire, 
était des mieux réussies. 

Le Cercle a également ouvert six expositions partielles pour ses 
membres, où se sont principalement distingués MM. Pauwels, Degueld, 
van Lidth, W. Juchem et Van Dievoot et fils. Trois conférences ont été 
données; elles étaient, vu la nouveauté, intéressantes au plus haut point, 
le public assez nombreux a prouvé par des marques de sympathie que 
ces explications pratiques lui étaient des plus agréables ; aussi le Cercle 
s'arrangera-t-il de façon à avoir une conférence à chaque exposition 
partielle, c'est-à-dire, toutes les quinzaines pour la saison suivante. 

A l'occasion des noces d'argent du Roi et de la Reine, une députation 
composée du président, du vice- président et du secrétaire, s'est rendue au 
Palais où elle a reçu le plus charmant accueil. Ces Messieurs en présen- 
tant leurs félicitations à la famille royale, ont remis un bouquet de 1200 
boutons de roses. Le Roi a vivement complimenté la députation du 
succès de l'exposition, et pendant quelque temps s'est entretenu avec ces 
Messieurs au sujet de la rose en véritable connaisseur, et avec une bien- 
veillance très flatteuse. 

Quoique les frais d'installation et d'exposition aient été très élevés, la 
caisse solde par un boni, et nous pouvons assurer que le Cercle reposant 
sur des bases solides, promet un bel avenir, et contribuera dans une 
large mesure au développement de la culture du Rosier; il rendra ainsi 
un service au pays, en ce qu'il lui aura procuré un nouvel élément de 
prospérité. 



122 RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 



École d'horticulture de l'État à Gand. 



FONDATION : 1849-60-71. 



PER80WNEL. 

MM. J. J. Kickx, professeur à l'Université, directeur. 
Ém. Rodigas, professeur, maître d'études. 
Éd. Pynaert, professeur. 
Fred. Burvenich, professeur-chef de culture. 
H. J. Van Hulee, professeur-chef de culture. 
Louis Bossa e rts, sous-chef de culture. 

P. de Pannexaeker, professeur de dessin et de peinture des plantes. 
Local : Jardin botanique de l'Université. 
Délégué : M. J. J. Kickx, directeur. 



CONSEIL DR SURVRILLANCB. 



MM. S. De Smbt-Db Lange, ancien membre de la chambre des représentants, à Gand. 
Ch. Leirens, secrétaire de la Société royale d'agriculture et de botanique de Gand. 
Fr. De Graet-Bracq, propriétaire, à Gand. 



Trente-deux élèves ont fréquenté les cours de l'École de Gand, pendant 
l'année scolaire 1877-78; tous sont externes. 

Quatre élèves se sont présentés au mois d'août devant le jury pour 
subir leurs examen3 de sortie; le diplôme de capacité a été accordé à : 

MM. Gustave Van Eeckhaute, deGendbrugge, avec grande distinction, 
Léopold Demeulder, de Dickele, avec satisfaction, 
Maurice Mortier, de Gand, » 

Arthur Ide, de Ruysselede, » 

Les examens de passage ont eu lieu les 8 et 9 août 1878. 



RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 123 

Ont été admis à la division supérieure (3* année d'études) : 

MM* Henri Moerman, de Gand; 
Fernand Gaillard, de Huy; 
Georges Bertrand, de Leide; 
Emile Francken, de Gand; 
Amand Declerok, de Gand; 
Julien Himbeke, de Beernem; 
Paul Havelette, de Bruxelles. 

Ont été admis à la division moyenne (2* année d'études) : 

MM. Pierre De Walsche, de Gand; 
Alfred Wallem, de Gand; 
Achille Dezutter, de Somergem; 
Martin Ryk, de Leide; 
Pierre Baudet, d'Utrecht; 
Pierre Wallaert, de S* Denis-Westrem; 
Charles Debbaut, de Gand; 
Emile Wagener, de Liège. 

Les dépenses de l'École se sont élevées en 1877 : 

Pour le personnel, à fr. 8,300 

Pour le matériel, à > 11,100 

Total ...» 19,400 



1 



124 RAPPORTS DES SOCIETES, ETC. 

École d'horticulture de l'État & Vilvorde. 

INSTITUÉE EN 1849. 

Réorganisée par arrêté royal du 29 septembre 1860 et du 14 août 1875. 

PERSONNEL. 

MM, J. Gillekens, directeur, professeur d'arboriculture théorique. 

Arnaud Drieben, professeur de langue française et de comptabilité. 

Louis Fuchs, professeur d'architecture de jardins. 

A. De Venster, professeur de culture maraîchère et démonstrateur d'arboric* 

E. Marchal, professeur de botanique. 

A. Joris, surveillant-maître d'études. 

H. Débouter, jardinier-démonstrateur. 

COMMISSION DE SURVEILLANCE. 

Président : Chribttn Comte de Bibeaucourt, membre du Sénat, vice-président de 

la Société agricole du Brabant. 
Membres : Baron de Vincq des Deux Orp, propriétaire, à Campenhout. 

F. Muller, président de la Société Linnéenne de Bruxelles. 

Nombre d'élèves en 1877-78 : 29. 
Délégué: M. J. Gillekens, directeur. 



Vingt-neuf élèves ont fréquenté cet établissement pendant l'année 
1877-78: 

12 appartiennent à la 1™ année d'études. 
11 » & » 

6 » 3 e » 

Sept élèves se sont présentés en 1878 pour subir l'examen de sortie; 
tous ont reçu le certificat de capacité. Ce sont : 

MM. L. Seghers, de Saintes, avec grande distinction; 
L. Van Àudenaarde, de Louvain, » 
L. Poortman, de Zwolle (Hollande), » 
A. Gilot, de St. Germain, avec distinction ; 
L. Germiat, de Grand -Leez, avec satisfaction; 
A. Sermens, de Peuthy, » 

Van Kortenstraeten, de Huyssinghen, » 

Les déponses se sont élevées en 1877 : 

Pour le personnel, à fr. 11,000 16 

Pour le matériel, à > 26,5 00 

Total. . . fr. 37,500 16 



i 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, BTC. 125 



Institut agricole de l'État & Gembloux. 



FONDÉ PAR LA LOI DU 18 JUILLET 1870. 



Organisé par arrêté royal du 80 août 1870. 



PERSONNEL. 

MM. Ph. Le jeune, directeur, professeur d'économie rurale. 

0. Fouquet, sous-directeur, professeur d'agriculture générale et spéoiale. 

G. Malaise, professeur d'histoire naturelle. 

Leydeb, professeur de zootechnie. 

L. Chevron, professeur de ohimie, de physique et de technologie. 

Ad. Damseaux, professeur de comptabilité et de droit rural. 

Tomm elein, professeur de mathématiques et de génie rural. 

J. Ptro, professeur de génie rural. 

Em. Parisel, professeur de sylviculture. 

Ch. Michel, répétiteur d'agriculture et d'économie rurale. 

W. Warsage, répétiteur d'histoire naturelle, de zooteohnie. 

Sauvage, économe. 

J. B. Bauwin, jardinier, démonstrateur. 

Minette, surveillant, bibliothécaire. 

J. Schlag, surveillant, commis aux écritures. 

J. MoTBBU, aide-préparateur et conservateur des collections. 

Nombre d'élèves en 1877-78 : 64. 

Délégué : M. Ph. Lejeune. 



COMMISSION DE SURVEILLANCE. 

MM. le Comte G. d'Asprexont-Lynden, sénateur, président. 

le Baron Snoy, membre de la Chambre des Représentante. 

De Wilde, professeur de ohimie à l'école militaire, à Bruxelles. 

Docq-Dblrue, échevin, à Gembloux. 

Gaudt, membre de l'Académie de Médecine. 

T'Serstevens, propriétaire, à Ittre. 
M. le Gouverneur de la province de Namur peut prendre part aux réunions de la 
Commission. Lorsqu'il y assiste, il en a la présidence. 



126 RAPPORTS DBS SOCIETES, ETC. 

Le nombre des élèves qui ont fréquenté l'Institut pendant l'année sco- 
laire 1877-78, a été de 64, dont 45 belges et 19 étrangers. 
Ils se répartissent comme il suit, en trois années d'études : 

1" section, 30 élèves, dont 24 internes et 8 externes. 
2« » 19 » » 8 » 4* 

3« » 12 » » 4 » 7» 

plus trois élèves libres . 

Douze élèves qui avaient terminé leurs études se sont présentés devant 
le jury en 1878; deux ont été ajournés et cinq n'ont pas subi les épreuves 
pratiques d'une manière satisfaisante. Cinq ont fait preuve des connais- 
sances requises et ont obtenu le diplôme d'ingénieur agricole, savoir: 

AVEC GRANDE DISTINCTION: 

MM. Crahay, I., de Louveigné. 
Gillekens, G., deVilvorde. 

avec distinction: 

MM. Hanoteau, E., de Sombreffe. 
Morimont, J., de Lover val. 

avec satisfaction : 

M. Roman, A., de Jinatepe (Nicaragua.) 

Les dépenses de l'Institut ont été, en 1877 : 

Pour le personnel, r*e fr. 77,908 32 

Pour le matériel, de » 32,788 24 

Total. . . fr. 110,696 56 



L'Institut agricole a fait paraître en brochure les programmes détail- 
lés de l'enseignement. Il comprend l'économie politique et l'économie 
rurale, la comptabilité agricole, la législation rurale et fores tière, la cul- 
ture, la sylviculture, la zootechnie, le génie rural, le dessin, l'histoire 
naturelle, la physique, la météorologie, la chimie inorganique, la chimie 
organique, la chimie analytique, la technologie agricole et la microscopie. 
Ces programmes détaillés seront utilement consultés par les personnes 
qui désirent se renseigner sur l'instruction qu'on reçoit à l'Institut de 
Gembloux. 



RAPPORTS DBS SOCIÉTÉS, ETC. 127 



Institut agricole de l'Etat. — Examens db sortie. 



LÉOPOLD II, Roi des Belges, 

A tous présents et à venir, Salut, 

Vu la loi du 18 juillet 1860; 

Attendu qu'un cours de sylviculture a été créé à l'Institut agricole de 
l'Etat; 
Revu l'arrêté royal du 25 mai 1864; 

Sur la proposition de Notre Ministre de l'intérieur, 



Nous avons arrêté et arrêtons : 

Art. 1 OT . Les articles 6, 7, 9, 10 et 13 de l'arrêté royal du 25 mai 
1864 sont modifiés comme il suit : 

" Art. 6. Les examens se composent de trois épreuves : la première écrite, 
la seconde orale et la troisième pratique. 

" L'épreuve orale et l'épreuve écrite comprennent les matières indiquées 
ci-après : 

" A. Oénie rural. — Irrigations et constructions rurales. 

" B. Sciences chimiques. — Technologie agricole. 

" C. Zootechnie. — Production, élevage, amélioration des animaux domes- 
tiques. 

" D. Culture. — Culture spéciale des diverses plantes. 

" E. Sylviculture. — Aménagements, exploitation des bois. 
F. Sciences économiques. — Economie rurale, comptabilité agricole. 
Dans l'épreuve orale et pratique, l'examinateur pourra toujours s'assurer 
que les lois et les principes scientifiques qui servent de base aux applications 
sur lesquelles il interroge sont connus du récipiendaire. 

" Art. 7. L'épreuve pratique comprend les applications suivantes : 

" A. Oénie rural. — Jaugeage, irrigations. 

" B. Chimie. — Essais analytiques. 

" C. Zootechnie. — Maniement des animaux domestiques. 

" D. Sylviculture. — Estimations. 

u E. Economie rurale. — Estimations. 

" Art. 9. Chacun des membres du jury applique à chaque réponse un nom- 
bre de points qui en détermine la valeur. 

" Le maximum des points représentant une réponse parfaite est fixé à 20. 

Four les trois épreuves, les matières sont groupées de la manière suivante : 






128 RAPPORTS DES SOCIÉTÉS, ETC. 

" ÉPREUVE THÉOBIQUE 

" 1 er groupe. — Irrigations et constructions rurales. — Technologie agri- 
cole. 

" 2* groupe. — Zootechnie, production, élevage, améliorations domesti- 
ques. — Culture spéciale. 

" 3* groupe. — Economie rurale, sylviculture. — Comptabilité. 

" ÉPREUVE PRATIQUE. 

" 4* groupe. — Jaugeage, irrigations. — Essais analytiques. — Maniement 
des animaux domestiques. 

" 5* groupe. — Estimations agricoles. — Estimations forestières. 

" No pourront recevoir le certificat de capacité que ceux qui auront obtenu 
au moins la moitié des points pour chacun des groupes ci-dessus mentionnés. 

" Art. 10. $ 4. Il est accordé 4 heures et 40 minutes aux récipiendaires 
pour faire leurs réponses. 

" Art. 15. §3. Le temps consacré à la lecture des réponses écrites n'est 
pas compris dans celui qui est fixé pour l'épreuve orale et qui est, au plus, 
de 2 heures et 20 minutes. " 

Art. 2. Notre Ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du pré- 
sent arrêté. 



Donné à Bruxelles, le 17 juillet 1878. 
LÉOPOLD. 



Par le Roi : 
Le Ministre de l'intérieur, 
G. Rolin-Jaequemyns. 



LES 



FLORALIES DE GAND 



EN 1878 



EAPPORTS 



SUR LA 



10 e EXPOSITION INTERNATIONALE 



DE LA 



SOCIÉTÉ ROYALE D'AGRICULTURE ET DE BOTANIQUE 



DE GAND. 



LES 



FLORALIES DE GAND EN 1878. 



La Société Royale d'Agriculture et de Botanique de Gand 
a ouvert, le 31 mars 1878, sa 10 e exposition internationale 
des produits de Y horticulture. Cette exposition a été orga- 
nisée avec le concours du gouvernement, du conseil provin- 
cial et de l'administration communale. 

Le programme comprenait 321 concours: les prix con- 
sistaient en 115 médailles d'or de 250, 150 et 100 francs, 
et en 735 médailles en vermeil et en argent, offertes par la 
Société et par les membres de son administration. Il com- 
prenait, en outre, de grandes médailles d'or, données par 
LL. MM. le Roi et la Reine, par Madame la Comtesse de 
Gomer, d'Amiens, par le Comte d'Offoy, de Mérelessart, 
par la Fédération des Sociétés d'horticulture et par le 
Cercle d'arboriculture de Belgique, et, enfin des objets 
d'art de grand prix dus au comité institué à Londres pour 
honorer la mémoire de Louis Van Houtte, à M. William 
Bull, horticulteur anglais, à Madame la Comtesse de 
Kerchove de Denterghem et à M. le Comte de Kerchove, 
président de la Société. 

L'exposition a été inaugurée par Leurs Majestés le Roi et 
la Reine et Leurs Altesses Royales le Comte et la Comtesse 
de Flandre. 

Un bulletin spécial, publié par la Société, fournit le cata- 
logue complet de l'exposition, la liste des exposants, le 
résultat des concours avec les noms des lauréats, enfin la 
composition du jury et sa répartition en sections. 



LES FLORALIES DE GAND. 



Un compte-rendu très détaillé a paru, pendant la durée 
de l'exposition, dans la Bévue de l'horticulture belge, rédigée 
par MM. Burvenich, 0. de Kerchove de Denterghem, 
Pynaert, Rodigas, Aug. Van Geert et Van Huile. 

H n'y a pas lieu de reproduire ces deux documents 
qui sont très étendus et qui ont d'ailleurs reçu une large 
publicité. 

Nous avons réuni ici les principaux rapports qui ont 
paru en Belgique et dans les meilleurs organes européens 
de publicité horticole en traduisant ceux qui sont écrits 
en langue étrangère. On connaîtra ainsi l'impression pro- 
duite par l'exposition gantoise du 31 mars 1878, com- 
ment elle a été appréciée et dans quelles circonstances elle 
s'est produite. Il est d'ailleurs utile et intéressant de 
conserver et de coordonner ces documents épars. 

Voici la liste des journaux et des revues dont nous don- 
nons les comptes-rendus. 

Le Journal de Gand. 

The Oardeners Ghronicle, à Londres. 

The Garden, à Londres. 

Le Journal de la Société centrale d'horticulture de France 9 
à Paris. 

La Revue horticole, à Paris. 

Le Monatschrift des Vereines fur Befôrderung des Garten- 
baues in den Tcônigh Preuss. staaten fur Gàrtnerei und 
PflanzenJcunde, à Berlin. 

La Sieboldia, à Leyde. 

L' Illustration horticole, à Gand. 

La Flore des serres, à Gand. 

La Belgique Jwrticole 9 à Liège. 

Tous ont fait l'éloge de la Société Royale d'Agriculture 
et de Botanique de Gand et ont exprimé leur admiration 
pour l'horticulture gantoise. 

ED. MORREN. 



LE JOURNAL DE GAND. 



31 MAB8 1878. 



Nous voici enfin arrivé à l'exposition. S'il nous a fallu quatre 
articles pour dire quelques mots du passé, il nous faudrait bien 
quatre volumes pour rendre compte des splendeurs du présent. 
Mais nous courons au plus pressé, les résultats des concours. 

Le jury était composé de notabilités horticoles de tous les pays; 
il avait choisi comme président M. le duc Decazes, l'ancien ministre 
des affaires étrangères de la République française. 

L'horticulture trouve en lui un protecteur zélé. Président de la 
Société centrale d'Horticulture de France, le duc Decazes a 
toujours porté le plus vif intérêt à tout ce qui intéresse la botanique 
et l'horticulture. Comme secrétaire-général du jury fut choisi 
M. Thomas Moore, le célèbre botaniste qui dirige le jardin botanique 
de Chelsea, près de Londres. 

M. le comte de Kerchove de Denterghem, bourgmestre de Gand 
et président de la Société, prononce le discours suivant : 

" Messieurs, 

" H y a soixante-dix ans, à peu de distance de notre local actuel, se 
réunissaient dans un petit cabaret quelques jardiniers et quelques amateurs 
de plantes: c'est là qu'ils conçurent et réalisèrent l'idée de la première 
exposition florale qui eut lieu à Grand. Elle était bien modeste et néanmoins 
elle eut un éclat inespéré. Cinquante plantes en fleurs la composaient : une 
salle enfumée leur servait d'abri ; mais déjà à cette époque, l'amour que la 
population gantoise portait aux fleurs était si grand que l'exposition fut 
admirée par une foule de visiteurs. 

" La Société, si modeste à ses débuts, vit s'accroître rapidement le 
nombre de ses membres et s'affermir chaque année le succès de ses 
expositions. Aujourd'hui, c'est la cent quarante et unième fois que la Société 
appelle à elle les amateurs de plantes, et quelque vastes que soient les 
salles habituelles de nos expositions, elles ont été trop étroites pour 
contenir toutes les merveilles que les serres de nos exposants nous ont 
envoyées. 



6 LES FLORALIES DE GAND. 

M Nous trouvons dans cet empressement que de tous côtés on met à 
répondre à nos invitations, une douce récompense des efforts tentés parla 
Société en vue de faire progresser l'horticulture (Applaudissements). Nous 
la trouvons encore, Messieurs, dans la bienveillante sympathie dont vous 
venez nous donner une nouvelle preuve. En acceptant les fonctions de jurés, 
en abandonnant vos affaires, vos occupations ou vos plaisirs pour venir être 
les juges consciencieux, impartiaux et éclairés de ces grandes luttes horti- 
coles, vous vous êtes créé des droits à notre reconnaissance. 

" Vous êtes appelés à décerner les médailles offertes par la Société, par 
ses membres effectifs et par ceux de son Conseil d'Administration. Vous 
aurez également à désigner les vainqueurs du grand concours pour lequel 
la Fédération des Sociétés d'Horticulture de Belgique nous a remis une 
médaille d'or. 

" Vous pourrez également, Messieurs, disposer de quelques objets d'art. 
Les uns sont offerts par des amateurs du pays; les autres, par des amis 
étrangers qui ont bien voulu se souvenir de l'horticulture gantoise. Qu'il me 
soit permis, au nom de la Société, de remercier les membres du Comité 
anglais institué pour honorer la mémoire de M. Louis Van Houtte! Voulant 
rappeler les souvenirs du vaillant horticulteur gantois, ils ont choisi la 
ville où tant de fois il fut vainqueur et la Société dont il fit partie pen- 
dant un demi-siècle. Qu'ils reçoivent ici l'expression de toute notre reconnais- 
sance (Applaudissements.) 

" Permettez-moi de remercier encore l'un des vôtres, M. Bull, des coupes 
magnifiques qu'il a mises à notre disposition pour un concours spécial entre 
exposants belges (Applaudissements); et je ne puis clore la liste de nos 
donateurs sans citer une noble dame qui tient à rappeler dans nos solennités 
florales le souvenir de son époux, le C u de Gomer, cet ancien président de 
nos jurys, dont beaucoup d'entre vous se rappellent avec plaisir le caractère 
franc et loyal, les connaissances étendues (Applaudissements.) 

" Il y a peu de jours, un des membres du jury, retenu loin de nous par 
l'état de sa santé, nous a fait parvenir une médaille d'or. Vous vous joindrez 
à nous, Messieurs, pour adresser à M. d'Offoy nos plus sincères remercî- 
ments (Applaudissements.) 

" A ces nombreux témoignages de sympathie, nous devons ajouter ceux 
que le Gouvernement, la Province et la Ville de Gand nous ont donnés à 
l'occasion de cette Exposition. 

" Les subsides qu'ils nous ont accordés, nous ont permis d'atteindre 
notre but et de réunir sous vos yeux les brillantes collections que vous allez 
juger. Nous sommes heureux de pouvoir constater, en présence de nos hôtes 
étrangers, que tous les pouvoirs publics favorisent en Belgique les expositions 
horticoles et qu'ils ne cessent de donner des encouragements sérieux à 
l'horticulture nationale. 

" Ces encouragements, du reste, ne sont pas les seuls que nous ayons 
reçus. LL. MM. le Roi et la Reine des Belges ont tenu à prouver, cette fois 
encore, le vif intérêt qu'elles prennent à la splendeur de nos expositions. 

" Les médailles d'or qu'elles ont si généreusement offertes à notre Société, 
sont un nouveau témoignage de leur haute sollicitude; elles auront à vos 
yeux d'autant plus de valeur qu'elles émanent d'un souverain, qui, vrai. 
Mécène, réunit dans les serres grandioses du château de Laeken, des 
collections de plantes aussi remarquables que nombreuses (Applaudissements). 

" Ces prix, Messieurs du Jury, nous venons vous prier de les décerner 



LES FLORALIES DE GÀND. 7 

Tons leB exposants attendent avec confiance le résultat de vos délibérations. 
Ds savent quel esprit de justice et d'équité a toujours guidé vos prédéces- 
seurs; ils ont appris à rendre hommage à l'impartialité de leurs décisions: 
et cette conviction qu'ils ont de voir couronner le plus digne et le plus 
méritant, leur fait rechercher aujourd'hui de nouveaux triomphes, tandis 
qu'ils gardent, avec un soin pieux, les médailles qu'ils ont remportées dans 
les précédents concours. 

" Vous rencontrerez devant vous des exposants belges et des exposants 
étrangers: car, tel est le caractère de nos fêtes quinquennales. Désireux de 
pouvoir se mesurer à des rivaux dignes d'eux, nos jardiniers ont, les premiers 
en Europe, réclamé qu'on accorde à tous les amateurs, à tous les horticul- 
teurs, l'hospitalité la plus large au sein de nos expositions : ils y convient le 
monde entier et sont heureux de voir le plus grand nombre de concurrents 
descendre dans l'arène. 

n Pour la dixième fois, la Société d'Agriculture et de Botanique a invité 
tous ceux qui aiment les fleurs à prendre part à ce pacifique tournoi. A vous, 
Messieurs, de décider si la voie large et généreuse dans laquelle nous 
sommes entrés autrefois, a été féconde en résultats, et si notre ville mérite 
encore aujourd'hui d'être appelée, comme elle le fut jadis par l'illustre De 
Candole, " la ville privilégiée de la Botanique. " 

" Puissiez- vous emporter de votre visite à Gand un souvenir durable et 
ne jamais regarder votre séjour parmi nous comme une folie à laquelle vous 
aurait entraîné la passion des fleurs " la seule, disait autrefois le spirituel 
Prince de Ligne, la seule qui augmente avec l'âge. " (Applaudissements). 



OTJVERTTJEE DE L'EXPOSITION. 

1" AVRIL 1878. 

Jamais, on peut le dire, il n'y eut d'exposition florale plus con- 
trariée chez nous par le temps que celle qui vient de s'ouvrir. Et ce 
n'était point ici une de ces Expositions ordinaires dont les prépa- 
ratifs pussent être plus ou moins retardés et dont les produits pus- 
sent aussi être emmagasinés, abrités, entassés pour être arrangés 
au bon moment; tout ici devait être transporté et disposé à l'heure 
même, quelque temps qu'il fît. Et quoi de plus délicat que la plu- 
part des plantes exposées à cette époque de l'année! Une transi- 
tion un peu brusque, une pluie, un coup de vent, un simple courant 
d'air, et de splendides et fragiles beautés s'évanouissent ou reçoi- 
vent une irréparable atteinte. 

Eh bien! organisée dans les conditions atmosphériques les plus 
défavorables, au milieu de la pluie, de la grêle, des ouragans, et 
dans un sol détrempé, l'Exposition n'en a pas moins été prête à 
l'heure dite. Mais c'était bien l'heure dite, ni plus ni moins, car la 



8 LES FLORALIES DE G AND. 

foule des invités était déjà réunie an-dehors des salles que les 
ouvriers mettaient la dernière main à l'œuvre, que les jardiniers 
donnaient derrière ces ouvriers le dernier coup de râteau, et que 
les portes des salles se fermaient pour ne se rouvrir que devant la 
Famille Royale, qui devait la première en fouler les allées. 

L'Exposition était alors comme une belle personne qui vient de 
jeter vers la glace un dernier coup d'œii sur sa toilette avant une 
visite attendue, désirée, et qui s'assure qu'elle est irrésistible. 

Les élus avaient l'accès de la salle du premier étage, mais beau- 
coup se tenaient avec les autorités et les principaux membres de la 
Société du côté par lequel les voitures royales devaient arriver, et 
au pied de l'escalier principal. Il était deux heures lorsque les 
clairons annoncèrent la venue du Roi, de la Reine, du Comte et de 
la Comtesse de Flandre et de leur suite. 

Leurs Majestés étaient accompagnées de Mesdames la Comtesse 
de Grunne, dame d'honneur, la Comtesse Vanderstraeten de Pon- 
thoz et la Comtesse d'Oultremont, celle-ci faisant partie de la suite 
de la Comtesse de Flandre et de Messieurs Delcour, ministre de 
l'intérieur, De vaux, secrétaire du Roi, général Renard, colonel 
baron Prisse, capitaines Donny, Lunden et d'Oultremont. 

Le Roi fit son entrée par le grand escalier du côté de la Coupure 
et fut reçu à l'entrée de la salle de la rotonde par M. le bourg- 
mestre comte Ch. de Kerchove de Denterghem, qui adressa à 
LL. MM. et à la famille royale le discours suivant: 

" Sire! Madame! 

" Votre présence parmi nous aujourd'hui est une nouvelle preuve du haut 
intérêt que Vos Majestés prennent à toutes les expressions de l'industrieuse 
activité du peuple belge. 

" En venant visiter cette Exposition, en voyant le grand nombre de con- 
cours auxquels sont venus prendre part tant d'exposants étrangers, Vos 
Majestés pourront, nous en avons le légitime espoir, se convaincre que la 
Société Royale de Botanique a su maintenir la renommée horticole de la 
ville de Grand. Forte de son passé, notre Société s'enorgueillit des marques 
de faveur dont, depuis sa création en 1808, elle a été honorée par nos Souve- 
rains. Heureuse d'avoir la première conçu et propagé dans le monde horti- 
cole l'idée féconde des expositions internationales, elle espère cette fois encore 
en faire constater le progrès : on ne saurait dans cette voie s'arrêter sans 
déchoir. 

" Elle aura lieu de se féliciter si les Sociétés belges qui ont suivi son 
exemple et les étrangers qui ont organisé de semblables expositions, veulent 
bien admettre, à l'aspect de celle-ci, que si l'on peut rivaliser d'éclat avec nos 
fâtes florales, jusqu'ici du moins, elles ne sont point éclipsées. 

" Le succès qui vient couronner nos efforts est dû en grande partie, Sire, 
à la juste popularité dont jouit dans notre ville la culture des plantes et à la 



LES FLORALIES DE GAND. 9 

considération dont on honore ceux qui s'adonnent à l'horticulture. Nos jardi- 
niers flamands ne sont pas de simples artisans, mais des collaborateurs 
intelligents et dévoués. Ils ont fait de leur profession un art qu'ils cultivent 
avec passion. Grâce à ces habiles praticiens, les produits de nos serres et de 
nos jardins ont acquis une réputation universelle et s'exportent dans le 
monde entier. 

" Mais ainsi que toute manifestation de l'activité humaine, l'industrie 
horticole avait peut-être besoin, pour arriver au degré de prospérité que 
nous lui voyons atteindre aujourd'hui, de vivre sous un régime d'ordre, de 
paix et de liberté : ces conditions, indispensables à son existence, elle en 
jouit sous le règne de Votre Majesté qui a su prouver en toutes circonstances 
à l'Europe comment, fidèle aux traditions paternelles, elle savait sauvegarder 
les intérêts les plus précieux du pays en secondant le développement régu- 
lier de nos libres institutions. 

" Aussi, en voyant aujourd'hui les résultats obtenus et leB progrès réalisés 
dans la domaine de l'horticulture, devons-nous élever vers Votre Majesté 
une pensée pleine de respect et de gratitude, car, grâce à votre haute initia- 
tive, Sire, un avenir plein de promesses s'ouvre en ce moment devant nous. 
L'horticulture gantoise s'associe, avec une vive sollicitude, aux efforts géné- 
reux qui sont tentés pour doter le monde des richesses entrevues du conti- 
nent africain. 

" Sire, Madame ! 

" Fuisse votre jugement éclairé ratifier celui du Jury sur notre Exposition 
et nous autoriser à croire que nos prochaines solennités florales ne seront 
pas moins dignes que celle-ci de Votre haute protection, attestée chaque fois 
par la visite bienveillante de Votre Majesté et de notre gracieuse Souveraine. 

M Qu'il me soit permis de remercier aussi LL. AA RR. le Comte et la Com- 
tesse de Flandre d'avoir bien voulu se joindre à Vos Majestés dans cette 
vie i te si précieuse à nos exposants, heureux de soumettre à l'appréciation de 
la Famille Royale le résultat de leurs travaux et de leurs intelligents 
efforts. " 

Ce discours fut suivi du cri de Vive le Roi ! poussé par tous les 
assistants, qui étaient nombreux et encombraient, non sans quel- 
que péril pour les beaux Bégonias exposés et pour la fraîcheur des 
bouquets, cette vaste salle. Après avoir fait à notre bourgmestre une 
réponse toute gracieuse, le Roi traversa lentement la salle dans 
toute sa longueur, parlant avec affabilité aux personnes notables, 
se faisant déjà présenter les exposants, et alla visiter la serre 
chaude, pleine de plantes du plus grand intérêt; puis, revenant sur 
leurs pas, LL. MM. s'arrêtèrent un instant au haut du perron pour 
admirer l'ensemble de l'Exposition de la grande salle, et il est per- 
mis de dire que jamais un plus charmant spectacle ne s'offrit aux 
regards. 

En parcourant les salons de l'Exposition, Leurs Majestés et 
Leurs Altesses Royales étaient accompagnées par M me la Comtesse 
Ch. de Kerchove de Denterghem, et par les jeunes Dames R. de 



10 LES FLORALIES DE G AND. 

Kerchove et L. Lippens-de Kerchove; par MM. le Comte de Ker- 
chove de Denterghem, bourgmestre et président de la Société, 
Jules Van Loo, Ambroise Verschaffelt, Debuck, d'Huivetter et 
d'autres membres de la Commission. 

Du haut de l'escalier le coup-d'œil était ravissant. Ceux qui 
avaient visité la grande salle la veille au soir, devaient croire à un 
coup de baguette magique. Tandis que la veille les plantes étaient 
encore placées de façon à faciliter le travail des jurys, on les retrou- 
vait maintenant, formant des ensembles admirables, un vrai paradis. 
N'oublions pas de dire que cette disposition finale, le coup de pin- 
ceau du maître, pourrait-on dire, au point de vue des effets à pro- 
duire, avait été donné par MM. Van Huile et Pynaert, les éminents 
professeurs que l'on connaît. 

Avertis par l'expérience, on avait disposé les massifs avec plus 
d'art encore qu'il y a cinq ans, et aucune haute fougère, aucun 
palmier, dépassant la balustrade du balcon, n'interceptait la vue. 
C'était un coup d'œil éblouissant, et dont la prodigieuse floraison 
des Azalées faisait surtout la beauté, par le contraste de leur éclat 
avec le fond de verdure des plantes tropicales. 

Le Roi et la Reine descendirent après avoir joui de cette vue et 
commencèrent le tour de la salle, conduits par M. de Kerchove de 
Denterghem. Le Roi, appréciateur éclairé et judicieux des beautés 
de l'horticulture, admira beaucoup les richesses sans pareilles éta- 
lées sous ses yeux, se fit présenter les Exposants et les félicita en 
des termes qui prouvaient sa parfaite connaissance de la matière et 
qui durent flatter d'autant plus ces Exposants, pleins de joie de se 
voir si bien jugés. 

Nous ne suivrons pas LL. MM. et LL. AA, RR. dans toutes les 
salles et les annexes de l'Exposition. 

Qu'il nous suffise de dire que jamais visite de souverain ne fut 
plus attentive, que rien de ce que l'Exposition contenait de remar- 
quable n'échappa aux regards de S. M. le Roi, et que cette visite 
ne dura pas moins de deux heures et demie, puisque, arrivées à 
deux heures, LL. MM. et la Famille royale ne prirent congé et ne 
quittèrent le Casino qu'à quatre heures et demie. Le retour à la 
station se fit avec le même cérémonial qu'à l'arrivée, le cor- 
tège royal passant à la Coupure devant le 3 mo de ligne en haie et 
regagnant la gare par les quais. 

L'impression de tous les étrangers et des membres du jury se 
résume en ceci que l'Exposition internationale de la Société Royale 
d'Agriculture et de Botanique dépasse cette année, comme l'a dit 
M. le bourgmestre dans son discours au Roi, toutes les Expositions 
antérieures, que le progrès est constant et des plus remarquables, et 



LES FLORALIES DE OÀND. 11 

que la ville de Gand non-seulement maintient en cette circonstance 
sa juste renommée, mais y ajoute encore et mérite de plus en plus 
l'estime, l'admiration et la gratitude de toutes les personnes qui 
s'intéressent à la science et à l'industrie horticoles. 

Le progrès est dans tout, dans la recherche des plantes nouvelles, 
dans l'étude de ces plantes, dans la culture et dans les résultats 
obtenus, et ceux-ci sont énormes. Nos horticulteurs procèdent avec 
une habileté et une certitude qui doit en effet frapper les étrangers 
d'étonnement. 

C'est que, comme l'a dit encore M. le Comte de Kerchove de 
Denterghem dans son discours au Roi, ce ne sont pas des artisans, 
mais des artistes qui mettent, dans une profession dont ils ont fait 
un art, du discernement, de l'étude, de la science, et une véritable 
passion. Une extrême considération les entoure, soutient et encou- 
rage leurs efforts, et l'habileté éclairée des procédés rend les mé- 
comptes de plus en plus rares et les succès plus éclatants. 



BANQUET. 

A 5 heures, avait lieu le banquet offert aux membres du jury et 
aux invités par la Société royale d'Agriculture et de Botanique de 
Gand. 

La réception a eu lieu dans la magnifique salle des redoutes, et 
les tables étaient dressées dans la grande salle du fond. Il y avait 
deux cents convives. Les étrangers étaient émerveillés de la splen- 
deur des magnifiques salles de fêtes de notre théâtre et, surtout, de 
la réception qui leur était faite à Gand. 

La table d'honneur était ainsi composée: M. le bourgmestre, 
président de la Société, ayant à sa droite MM. Delcour, ministre de 
l'intérieur; Wurth, procureur- général; Charmez, général; de 
Cannart d'Hamale, sénateur; Beco, chef de cabinet au ministère 
de l'intérieur; Drubbel, représentant ; Kervyn de Volkaersbeke, 
id.; de Moerman d'Harlebeke, id.; Desmet-Delanghe, id.; Baltia, 
général, De Grave, greffier provincial; Védrine, colonel; Verhulst, 
commandant de l'artillerie de la garde civique; Lippens, comman- 
dant des chasseurs à cheval de la garde civique; Linden ; Speelman, 
colonel de la garde civique. 

A sa gauche. 

MM. le duc Decazes; de T^Serclaes, gouverneur; Rich, général; 
Casier, sénateur; Van Crombrugghe, id. ; Libbrecht, président du 
conseil provincial ; Bellemans, député permanent; Debacker, id.; 



12 LES FLORALIES DE G AND. 

Van Vreckem, ici.; Pickaert, échevin; Vermandel, id.; Colson, id.; 
Andries, id.; Van Ho ve, commandant des chassours-éclaireurs; Van 
Loo, lieutenant-colonel de la garde-civique; Baudoux, colonel du 
14 e de ligne. 

L'organisation du banquet était parfaite, elle était due à la com- 
mission spéciale, composée de MM. N. D'huy vetter, De Buck, E. de 
Kerchove et H. Hye-Hoys. 

Le menu, digne à tous égards de ceux qui offraient le banquet et 
des invités, était splendide, le voici : 

Potage brunoise aux quenelles. — Madère. 

Crameskis à la polonaise. 

Bouchées à la monglas. — S t- Julien. 

Longe de veau à la jardinière. 

Jambon glacé au vin d'O porto. — Champagne. 

Chapons du Mans à la Toulouse. 

Filet de bœuf à la bordelaise. — Beychevelle. 

Bis de veau aux pointes d'asperges. 

Aspic de foie gras en belle vue. — Rhin. 

Cardons à la moelle. 

Selle de pré-salé, sauce poivrade. 

Cannetons de Bouen. — Bauzan. 

Hure de sanglier aux pistaches. 

Pâté de perdreaux rouges aux truffes. — Bourgogne. 

Mousse au café. 

Grêlée à l'eau de vie de Dantzig. 

Meringue à la Chantilly. 

Cascade en Nougat. 

Glaces à la vanille et aux framboises. 

Ananas. — Pommes — Oranges. 

Dessert. — Compotes. 

La maison Walin, qui avait été chargée du banquet, mérite nos 
éloges. Jamais à Gand on n'a servi mieux. 

*** 

Au dessert, M. le comte de Kerchove a porté le toast an Roi. Le 
premier toast, a-t-il dit, auquel je convie tous nos invités à s'asso- 
cier, est au Roi et à la famille Royale. (La musique du 3 e de ligne 
exécute la Brabançonne). Au Roi, gardien fidèle de nos libertés 
constitutionnelles ; au prince éclairé dont la vive sollicitude s'étend 
à toutes les branches de l'activité nationale; à la Reine, à notre gra- 
cieuse souveraine, qui s'associe en toute circonstance à son royal 
époux et qui témoigne un si vif intérêt au développement des arts 
et de la culture du beau. 



LES FLORALIES DE G AND. 13 

A la Famille Royale, chez qui la culture des fleurs est une tradi- 
tion de famille. 

Ce toast est fréquemment interrompu et il est couvert par les 
applaudissements de l'assemblée. 

Le bourgmestre porte ensuite un toast chaleureux au Jury; en 
terminant, il dit: Je n'ajouterai qu'un seul mot, c'est que je ne vous 
dis pas adieu, mais « au revoir. > 

M. le duc Decazes répond au nom des étrangers et, dans un 
toast chaleureux, il boit aux libres institutions de la Belgique. Inu- 
tile de dire combien ce toast a été applaudi. 

Les invités se lèvent et se rendent au théâtre. MM. Delcour, de 
T'Serclaes, le bourgmestre, etc., prennent place dans la loge royale. 

L'entrée du bourgmestre a été saluée par une véritable ovation. 
Les cris de « Vive notre Bourgmestre > sont partis de toute la salle 
et il a fallu que le premier magistrat de Gand, vint saluer la foule. 



Nous avons dû nous borner hier à donner les résultats des con- 
cours. Voici comment était composé le jury : 

Allemagne. — MM. Eflher, directeur des jardins royaux ; K. 
Koch, professeur; baron Killisch von Horn; B. Benary, J. Booth, 
Buchner, P. Griineberg et Seidel, horticulteurs. 

Angleterre. — MM. T. Moore, directeur du Jardin botanique 
de Chelsea; S. Jennings, secrétaire- adjoint de la Société royale 
d'Horticulture; Wyne, rédacteur; W. Bull, J. Cutbush, A. Hen- 
derson, Jackman, Osborn, G. Rollisson, H. Veitch, S. Williams 
et Wills, horticulteurs. 

Autriche. — M, R. Abel, horticulteur. 

Belgique. — MM. Àllard, Beaucarne, Bernard, Bommer, Crépin, 
Cuvelier, de Cannart d'Hamale, baron de Caters, De Craen-Longhé, 
de Damseaux, Dedeyn, Delmarmol, Ath. de Meester, de Messe- 
maker, De Moulin, De Vis, Doucet, Dumon-de Menten de Horne, 
Fuchs, Gillekens, Grégoire, Kegeljan, Kervyn-Van Zuylen, Oscar 
Lamarche, Lemonnier, Lison, Lubbers, Arnold Mawet, D. Massan- 
ge-de Louvrex, Morren, Mathieu, Muller, Florent Pauwels, Octave 
Pycke, Thooris, Turner, Henri Vanderlinden, Albert van den 
Wouwer, Charles Van Geert, Van Riet, Jean Van Volxem, Char- 
les Van Wambeke et Fr. Wiot. 

France. — MM. le duc Decazes, président de la Société centrale 
d'Horticulture de France ; Ch. Joly, vice-président id. ; Lavallée, 
secrétaire-général id. ; Verlot, secrétaire-général-adjoint id. ; Bar- 



14 LES FLORALIES DE GÀND. 

rai, secrétaire perpétuel de la Société centrale d'Agriculture de 
France ; De la Devansaye, vice-président de la Société d'Horticul- 
ture d'Angers ; Jadoul, directeur des Jardins publics ; Bergman, 
Boutmans et Leroy, jardiniers-chefs ; Cochet, Chantin, H. Demay, 
Dewyn Duhamel, B. Duval, J. Lequet, Loise-Chauvière, Lndde- 
mann, J. Moser, Peucelle, Rougier-Chauvière, Thibaut, Truffaut, 
Van den Heede et Vilmorin, horticulteurs; comte P. de Gomer; 
André et Carrière, rédacteurs j Palyart-Mancel, maire ; Chevrier et 
Lemoinier, propriétaires. 

Pays-Bas. — MM. De Jonge-Van Ellemeet, propriétaire ; J. H. 
Krelage, chef de la maison E.-H Krelage ; Redeker-Bisdom, secré- 
taire de la Fédération Néerlandaise d'Horticulture ; Suringar, pro- 
fesseur; Tissen, propriétaire; Vanderlaan, horticulteur; Vander 
Oudermeulen, propriétaire ; Van Lunteren, horticulteur; Viruly 
Verbrugge, président de la Société Néerlandaise d'Horticulture 
et de Botanique; Westbroeck, chef des plantations; Willinck, 
propriétaire; et Zalmé, horticulteur. 

Russie. — M. Fr. Wagner, horticulteur. 

Suis se. — M. Froebel, horticulteur. 

Les prix de la Société avaient été, de tout temps, très simples : 
une médaille en or, en vermeil, en argent ou en bronze, frappées au 
coin de la Société, était la récompense offerte aux exposants. Le 
coin représentait Cérès couronnée d'épis. 

LL. MM. le Soi et la Beine des Belges ont depuis offert de riches 
médailles d'art. A leur exemple, M. d'Oflfoy, madame la Comtesse de 
Gomer et la Fédération des Sociétés horticoles de Belgique ont eu 
l'heureuse pensée de donner également des médailles de grande valeur. 

Cette année, des œuvres d'art sont offertes en prix par le Comte 
et la Comtesse de Kerchove de Denterghem, M. W. Bull et le 
comité anglais institué pour honorer la mémoire de Louis Van 
Houtte, le célèbre horticulteur gantois. 

La commission du Banquet du Casino a télégraphié à S. M. 
le Roi, le toast chaleureux que M. le comte de Kerchove de 
Denterghem avait porté au Banquet. Sa Majesté a fait transmettre 
à M. le Bourgmestre la réponse dont voici le texte : 

" Comte de Kerchove, Bourgmestre de Gand. 

" La Beine et moi, nous sommes très touchés du toast que vous nous 
avez porté au Banquet de la Société d'Horticulture et de Botanique de Gland 



LES FLORALIES DE GAND. 15 

et du bon accueil que les convives ont bien voulu y faire. — Nous avons été 
enchantés de notre visite à la magnifique Exposition de Fleurs. — Veuillez 
réitérer nos félicitations sincères à la Société d'Horticulture et de Botanique. 

" LÉOPOLD. " 



THE GÀRDENERS' CHRONICLE. 

6 ATOIL 1878. 

La dixième < Exposition internationale » de la Société royale 
d'Agriculture et de Botanique de Gand, qui prend fin le 7 courant, 
peut être inscrite comme nn véritable snccàs. 

Pins de 821 concours sont ouverts aux concurrents, et peu 
d'entre eux figurent en blanc sur la liste des prix ; quant à la 
qualité, les spécimens exposés sont, en général, beaucoup au-dessus 
de la moyenne. 

Par malheur le temps devint mauvais juste avant l'ouverture de 
l'exposition, et les vents du Nord ainsi que les âpres gelées ne sont 
pas précisément les conditions favorables pour le transport des 
plantes, dont quelques-unes, comme leurs propiétaires, souffriront 
considérablement, et dont plusieurs, destinées sans aucun doute à 
l'exposition — entre autres un beau lot d'Orchidées et d'autres 
plantes de M. Veitch — furent retirées. 

Quoi qu'il en soit, la grande salle centrale du Casino, avec une 
annexe, une large construction à trois ailes érigée dans le jardin, 
et les halles plus petites consacrées aux plantes nouvelles et aux 
spécialités, sont remplies à déborder, sans parler de diverses 
constructions rustiques, élevées elles-mêmes pour la montre, qui 
sont aussi utilisées, et contiennent une exposition de Jacinthes 
et d'Amaryllidées aussi belle qu'on peut le désirer, tandis que la 
grande salle étincelle des glorieuses couleurs des inimitables 
Azaléas, dont l'éclat est à peine contre-balancé par les nobles 
masses de feuillage des Palmiers, des Fougères, des Oycas, etc., 
toujours si richement représentés aux expositions Belges. 

Le jury se réunit le 30 mars à 10 heures du matin; après 
s'être divisé en sections — le duo Decazes, président de la 
Société centrale d'Horticulture de France, fonctionnant comme 



16 LES FLORALIES DE GAND. 

président-général, et M. Thomas Moore, du Jardin Botanique de 
Chelsea, comme secrétaire-général — il prit, à la façon accoutumée, 
les décisions dont l'exposé est détaillé à une autre page. Nous nous 
contenterons ici de dire que les Azaléas de M. de Ghellinck de Walle 
et ceux du Oomte de Kerchove de Benterghem, représentent le degré 
le plus élevé de culture, le premier emportant la place d'honneur ; 
tandis que tout auprès, dans deux groupes de Lycopodes à peu 
près équivalents, la palme échoit au digne président, le Comte de 
Kerchove, dont le nom est presque aussi connu parmi nous que dans 
son pays, comme celui d'un des plus fervents amis de l'horticulture. 

Le Comte de Kerchove a aussi gagné la médaille d'or de la Reine 
pour douze Fougères arborescentes, qui sont des plantes superbes, 
telles que nous voudrions voir nos amateurs en exposer plus 
fréquemment, au lieu de les tenir enfermées dans leurs demeures. 

if. Van dm Wouwer produisait un Bicksonia Antarctica, une des 
plus belles Fougères sans doute que l'on ait jamais exposées. Elle a 
un magnifique tronc de 6 à 8 pieds de haut et une cime dense et 
symétrique, pleine de fraîcheur et de santé, large de 12 pieds au 
moins; c'était vraiment une fougère modèle. 

Dans la collection de M. de Ghellinck de Walle se trouvaient des 
Fougères arborescentes à aspect si frappant, un Oyathea medullaris, 
avec une tige de 15 pieds, un Oibotmm princeps et un Cyathea 
dealbata, de 1 pieds de haut chacun, tandis que, en un autre point 
de la salle, un Bicksonia de 15 pieds ou plus élevait sa noble tête 
bien au-dessus des végétaux voisins. L'introduction de ces éminents 
spécimens de la végétation tropicale rompt la monotonie des 
contours, et rend leur présence indispensable dans une grande 
exposition. 

Dans un groupe splendide de Palmiers, autre catégorie de plantes 
non moins ornementales disposé avec une habileté admirable, se 
distinguait surtout, le Phoenicophorum de M. L. Van Houtte. M. Van 
Houtte a envoyé aussi un bon spécimen de Oycas circinalis, M. de 
Ghellinck de Walle un bel Encephalartos Gaffer et le Oomte de 
Kerchove un exemplaire remarquable de Oycas Rumphi, dont la 
tête fière et élancée a 20 pieds d'étendue. 

Sous ces traits particuliers — avec les Azaléas comme plantes 
à fleurs, les Fougères arborescentes, les Palmiers et les Cycas 
comme plantes fouillées — l'exposition égale assurément toutes 
celles qui l'ont précédée ; et nous ne devons pas omettre d'y ajouter 
les Bracaenas de M. Wills, dont l'effet est vraiment frappant. 

Dans une serre chaude contiguë à la grande salle existent 
quelques collections vraiment recommandables d' Orchidées en fleurs, 
parmi lesquelles nous mentionnons celles de MM. Bollisson et fils 



LKS FLORALIES DB GAND. 17 

de Footing, et de M. O.Lamarche, de Liège, M. Williams et M. Veitch 
ont aussi exposé des groupes extrêmement intéressants. 

Les nouvelles plantes de M. Bull et de M. Linden prêtent un 
nouvel attrait à l'exposition. 

Les plantes moins délicates sont distribuées dans une vaste 
construction, en un autre point du jardin. Là, sont les groupes de 
Camélias, Rhododendrons, Azalea mollis, Fougères plus résistantes, 
Cinéraires, et plantes analogues. Les Camélias sont sans contredit 
au point de vue du nombre comme de la qualité des fleurs, inférieurs 
à ceux des expositions précédentes, et il semblerait que Ton a 
moins songé qu'autrefois à la production de beaux spécimens de 
ces plantes. Les Rhododendrons sont bien représentés, mais 
l'Azalea mollis est une plante de plus d'effet, susceptible d'une 
application étendue comme plante d'ornement. 

Le nom de M. Ambroise Verschaffelt, si familier aux jardiniers 
anglais, est attaché à un groupe charmant par l'élégance de ses 
fleurs et la richesse de ses teintes et composé de variétés de ce sujet 
relativement nouveau. 

Nous avons déjà dit qu'au groupe d'Amœryllidées, de Jacinthes 
et d'autres plantes bulbeuses sont consacrées diverses serres éri- 
gées en différents endroits du jardin. 

Les Jacinthes de MM. Veitch et fils, réservées, à ce que nous 
pensons, pour l'occasion présente, sont les plus belles que nous 
ayons vues cette année; celles de M. Van Houtte, sont également 
belles; parmi les Amaryllis, nous avons été surtout charmé par la 
qualité des fleurs qu'étalent aux regards les groupes de M. Van 
Houtte et du Comte de Kerchove. 

L'exposition en plein air comprend de nombreux et splendides 
exemplaires de Lauriers, Laurustmus, de Buis en colonne et en 
pyramide, de Conifères, etc.; outre une collection immense de tout 
ce qui se rapporte aux jardins, depuis les berceaux jusqu'aux 
sécateurs. 

Leurs Majestés, le Roi et la Reine des Belges, accompagnées de 
lenrs Altesses Royales le Comte et la Comtesse de Flandre, et de 
leur suite, ouvrirent l'exposition le 31 courant, et Leurs Majestés 
consacrèrent presque 3 heures à l'examen des objets étalés sous 
leurs yeux. A 5 heures de relevée avait lieu, dans les salons du 
grand théâtre, le Banquet offert par la Société aux membres du 
Jury; M. Delcour, Ministre de l'Intérieur, y assistait, ainsi que 
plus de 200 convives, et pleine justice fut rendue à l'hospitalité si 
gracieusement offerte. 

Nous désirons sincèrement que les résultats financiers de l'expo- 
sition correspondent à son mérite. Malheureusement de telles 



18 LES FLORALIES DE QAND. 

choses sont largement sous le contrôle du temps, et celui-ci, 
jusqu'au moment où nous écrivons, n'a guère été propice. — La 
décision du Jury fut rendue au milieu d'un ouragan de neige et de 
pluie qui dura tout le jour, et transforma l'accès du jardin en un 
vrai bourbier. Le jour de l'ouverture, quoique plus beau, fut frais 
et peu propice, et le lendemain fut annoncé par des averses de 
neige et de pluie; disons cependant qu'il s'éclaircit, et que l'après- 
dinée fut belle. 

Espérons, non-seulement que le soleil continuera pendant le 
reste de l'exposition, mais encore que les rayons dorés d'un succès 
si bien mérité ne cesseront d'éclairer la route de la Société Royale 
d'Horticulture et de Botanique de Gand. 

Après avoir mentionné dans un précédent article les traits sail- 
lants de cette grande exposition, il nous reste à entrer ici dans 
quelques détails. La première catégorie mentionnée sur la liste des 
prix est celle des plantes nouvelles, et c'est la classe qui présentera 
sans doute le plus d'intérêt aux lecteurs anglais. 

NOUVELLES PLANTES. 

La lutte était principalement engagée entre M, Bull de Ghelsea, 
et M. Linden — et c'est le premier qui l'a emporté presque partout. 
Les plantes de M. Bull étaient : 

Martinezia Roezli, palmier de l'Amérique du Sud, à longues 
feuilles oblongues, velues, bifides à l'extrémité, supportées par des 
pétioles veloutés; 

Dieffmbachia Leopoldi, sujet splendide, un des plus beaux du genre 
à tiges dressées, striées de pourpre foncé, à larges feuilles soyeuses 
d'un vert sombre, traversées par une côte médiane d'un blanc clair; 

Aralia splendidissima, à longues feuilles, à folioles oblongues, 
ovales acuminées ; 

Panax plumatum, des Iles Salomon, plante naine, à feuilles re- 
tournées, ressemblant beaucoup à un P. laciniatum plus finement 
découpé; 

Croton comigerus, à feuilles enroulées d'un vert passant au bronzé ; 

Dipteris Horsfieldi, splendide fougère de Java, à frondes bipar- 
tites, à divisions palmatifides profondément marquées, glauques à 
la face inférieure, supportées par des pédoncules durs et rigides ; 

Croton Rex, à feuilles linéaires oblongues, un peu allongées, pla- 
nes en certains points, enroulées en spirale en d'autres; 

Lomœria discolor bipinnatifida, de Victoria, jolie fougère bipin- 
natifide ; 



LES FLORALIES DR OAND. 19 

Catakidozamia Hopei, du Queensland, Cycadée à longues frondes 
pennées, linéaires oblongues, parfois tronquées au bout et recour- 
bées en avant ; 

Dracaena Ooldieana, de l'Afrique occidentale, dont la riche pana- 
chure argentée transversale est bien connue ; 

Adiantum tetraphyllum gracile, de Colombie, remarquable par la 
couleur rouge vif de ses jeunes frondes ; 

Croton picturatus, des Nouvelles-Hébrides, curieuse plante, dont 
les pousses se terminent par un faisceau de feuilles courtes et lar- 
ges à la base, dont les unes restent uniformes, tandis que les autres 
s'étirent en prolongements semblables à des queues, — le tout pa- 
naché de jaune et de rouge ; 

Davallia fijiensis, une des plus jolies Davalliées toujours vertes, 
à rhizomes rampants, à grandes frondes brillantes, de texture 
solide, découpées en élégants segments linéaires ; 

Aralia concinna, le même que VA. spectabilis de M. Linden ; 

Zamia princeps, plante spéciale à larges frondes pennées, à folio- 
les rapprochées linéaires acuminées. 

Anlhurium insigne, à superbes feuilles trilobées, — dont les lobes 
oblongs ont au moins un pied de longueur, — soutenues par des 
pédoncules vert tendre ; 

Pritchardia grandis, un des plus rares et des plus beaux palmiers 
à feuilles de fougère ; 

Alsophila undulata, plante volumineuse, à pinnules ondulées ; 

Pandanus punicus, à feuilles voûtées élégamment recourbées ; 

Dieffenbachia Beginae, un des DiefFenbachia les plus remarqua- 
bles, à feuilles superbes, jaunâtres ou couleur crème sur presque 
toute leur surface, marquées de taches jaune verdàtre pâle et vert 
sombre mélangées, le tout limité par un bord étroit vert sombre ; 

Aralia venusta, à feuilles étroites bipennées ; 

Davidsonia pungens, à feuilles pennées, velues, d'un beau rouge 
pendant leur développement ; 

Croton princeps ; 

Dieffenbachia splendens, à tiges dressées vertes, à pédoncules 
pâles, à feuilles vert sombre, panachées de jaune vert brillant — 
de l'effet le plus riche et le plus frappant ; 

Bowenia spectabilis serrulata, forme à feuilles dentées d'une des 
Cycadées les plus rares de la Nouvelle -Hollande; 

JEncephalartos Hildebrandi, forme de l'Afrique orientale à folioles 
fortement dentées ; 

Cibotvum Menziesi, rare et frappante fougère en arbre des îles 
Sandwich, remarquable par sa fructification, sa texture et la che- 
velure noir pourpre de ses stipes ; 



20 LES FLOBALIE8 DE GAND. 

Aralia Veitchi, représenté par nous il y a quelque temps; 

Dieffenbachia Shuttleworthi, à tiges dressées et à pédoncules 
verts, à feuilles lancéolées vertes, ayant au centre une bande 
argentée plumeuse ; 

Dieffenbachia triumplians, espèce des États-Unis de Colombie, 
à longues feuilles étroites tachées de blanc ; 

Aralia ornata, grand végétal, à tige dressée, à feuilles digitées, 
composées de 10 à 12 folioles lancéolées à lobes sinueux de 
6 pouces de long. 

Dans le concours de nouvelles Fougères, où M. Bull fut encore 1 er , 
il exposait : 

Lastrea aristata variegata, belle variété japonaise, avec une 
bande jaune verdâtre sous la côte; 

Doodia aspera multijida, charmante forme multifide, dont le port, 
dressé d'ordinaire, est ici réfléchi; 

Et Lomaria discolor bipinnatifida. 

Dans le concours des nouvelles Orchidées, M. Bull fut aussi 1 er 
avec le Dendrobium Ainsworthi, petite plante fleurie, — et la 
même récompense lui échut dans la catégorie des plantes fleuries 
récemment importées, pour Haemanthvs Man?ii, récemment exposé 
à Sud Kensington, sous le nom de if. rupestris. 

Des exemplaires en double de plusieurs de ces végétaux figu- 
raient dans chacune des classes précitées. 

M. Bull exposait aussi dans un groupe mixte le nouveau Oyathea 
Imrayana, de Dominica; Massangea mosaïca, avec ses fleurs d'une 
belle teinte jaune d'œuf sortant juste de leur cupule de bractées 
écarlates; 

Gurculigo recurvata corrugata s exclusivement remarquable par ses 
feuilles fortement plissées; 

Et Selaginella Vtctoriae, belle nouveauté du genre de 8. Waleichi, 
que nous espérons décrire plus longuement sous peu. 

M. Linden, de Gand, exposait plusieurs plantes d'un mérite 
frappant, entre autres : 

Anthurium crystallinum longifolium, plante chez laquelle la 
beauté de VA. crystallinum s'unit à des feuilles très allongées; 

Croton Andreanus, bien développé; 

Anthurium Dechardi, plante qui fera son chemin, à cause de ses 
grandes spathes blanches ; 

Zamia Lindeni, grande espèce à feuilles pennées, à folioles 
oblongues, lancéolées, lâchement crénelées sur les bords ; 

Dracaenœ neo-caledonica, à feuilles vertes, à pétiole et côte de 
couleur sombre; 

Pritchardia macrocarpa, remarquable palmier à feuilles palmées; 



LES FLORALIES DE G AND. 21 

Kentia Lindeni (CyphoJcentia macrocarpa), remarquable par la 
teinte cramoisi-bronzé de ses jeunes feuilles; 

Dieffenbachia imperialis, 

Massangea Lindeni, de l'Amérique du Sud, nouvelle et jolie 
Broméliacée, représentée par plusieurs variétés; d'ordinaire, elle 
est d'une couleur vert jaunâtre avec des agrégats rapprochés de 
lignes pourpres transversales et irrégulières ; 

Tillandsia tessellata, autre belle Broméliacée, à feuilles sillonnées 
de veines d'un vert glauque ou jaunâtre ; 

Dieffenbachia Parlatorei, espèce à souche peu développée, à 
pédoncules courts portant de grandes feuilles coriaces ; 

Tillandsia fenestralis, du genre du T. tessellata, mais à feuilles 
courtes plus recourbées ; 

Cespedesia Bonplandi, plante ressemblant «ux Théophrastes, à 
larges feuilles ovales, à bords bidentés, le supérieur fortement mar- 
qué de veines transversales ; 

Ronnbergia Morreniana, Broméliacée du Choco, à feuilles pétio- 
lées, ovales lancéolées, marquées de taches sombres sur un fond jau- 
nâtre ; 

Aralia filicifolia, 

Philodendron gloriosum, jeune plante compacte, dont les feuilles 
vertes et satinées, marquées de nervures plus pâles, ont la forme 
de celles du pêcher ; 

Kentia rupicola, jolie plante ; 

Pandanus Pancheri, à très larges feuilles ; 

Aralia elegantissima, gracieux végétal ; 

Kentia Luciani, 

et OyphoJcetitia robusta, tous deux très jeunes ; 

Massangea Lindeni vermiculata, belle variété à nombreuses ban- 
des noires transversales, indépendamment de nombreuses taches 
noires ; 

Lomatia sp. neocaledonica, petit végétal à feuilles pennées, à folio- 
les lancéolées découpées sur les bords en longues dents aiguës ; 

Aspleninm paleaceum, d'Australie, fougère naine, à frondes pen- 
nées largement étendues, subdivisées en courtes folioles trapézifor- 
mes; 

Aralia Reginae, jolie plante, à tige élancée, droite, de couleur 
sombre, à pédoncules rougeâtres, à feuilles digitées, composées de 
7 folioles linéaires, vertes avec une côte faiblement colorée en vert 
jaunâtre ; 

Aralia Kentiaefolia, de la Nouvelle-Calédonie, petite plante à 
feuilles pinnatifides, à segments linéaires aigus, donnant assez bien 
à l'ensemble l'apparence d'un Kentia; 



22 LES FLORALIES DE GAND. 

Bieffenbachia Andreana, peu remarquable, en regard de ce que 
nous possédons déjà, à feuilles vertes parsemées de taches pâles ; 

Aralia spectabilis 

et Amorphophallus Oochinchinensis à feuilles tripartites, chaque 
division portant des folioles largement ovales acuminées, vertes, 
amplement tachées de blanc. 

Dans le groupe de 20 plantes nouvelles exposé par M. Jacob- 
Makoy et auquel échut le 8 e prix, nous avons remarqué : 

Le Platycerium Hilli, vigoureuse fougère à frondes pendantes de 
la Nouvelle Galles du Sud — analogue, sinon identique au P. alci- 
corne majus ; 

Dracaena Begeli, des îles de la Mer du Sud, variété panachée, du 
genre de D. àmabilis et D. imperialis. 

Oeonoma Wendlandi, palmier brésilien à feuilles pennées; 

Alsophila Mooreana, du Mexique, plante du genre de A. Vart 
Qeerti, à tige épineuse de couleur sombre, à frondes bipinnatifides; 

Oroton Doneai, de la Nouvelle-Calédonie, forme à feuilles linéaires 
lancéolées marquées de jaune ; 

Kentia Mac Arthuri, espèce de la Nouvelle-Calédonie, au port 
rigide, dont les feuilles pennées sont bronzées dans leur jeunesse; 

Paulinia thalictrioïdes argenteo picta, à folioles blanches au centre; 

Aralia paucidens, à feuilles pennées, à grandes folioles oblongues 
ovales; 

Maranta Morreni, semblable au M. Massangeana, mais d'une 
teinte plus bronzée; 

M. Kerchovei, vert pâle, à taches d'un brun riche; 

M. Pierardi, vert, à stries longitudinales bronzées, à veines pâles 
se recourbant en dehors du centre vers la périphérie; 

M. Hoyeti, à feuilles vert glauque tachées de brun olive. 

Tous ces Marantas, brésiliens d'origine, sont de dimensions ré- 
duites, comme le M. Massangeana, et constituent de jolies petites 
plantes vivaces de serre chaude. 

M . Ad. d'Haene, de Gand, a exposé un Areca Verschaffelti pen- 
dula, regardé par les palmologistes, non comme une variété per- 
manente, mais comme le résultat d'une culture sons une forte cha- 
leur; et dans une collection de Broméliacées exposée par M . Truf- 
fant, de Versailles, nous avons remarqué un pied d'Encholirion 
roseum, dont les feuilles gentiment rayées feront sans doute une 
plante à la mode. Dans un groupe de nouveautés de M. Louis de 
Smet, à Gand, était Y Agave Victoriae reginae, réimporté du Mexique ; 
Cyphokentia gracilis, de la Nouvelle-Calédonie; et Kentia Wend- 
landiana, du Quensland. 

M. Bull exposait aussi cette dernière plante sous le nom de 



LES FLORALIES DE GAND. 23 

Hydrastile Wendlandiana, ainsi que un pied de Cyphokmtia macro- 
carpa (Kentia Lindtni), remarquable par la riche coloration de 
ses jeunes feuilles; 

ISAreca Herbsti, élégant dans sa petite taille ; le superbe Plec- 
tocomia Eimalayâna; et de jeunes pieds de Oeonoma Blunti et de 
Calyptronoma Swarzi. 

Dans un groupe mixte de M. Van Houtte était une caisse de 
Daphne Blagayana, plante toujours verte, de taille exiguë, à belles 
feuilles oblongues, couronnée de nombreux bouquets de fleurs d'un 
blanc crémeux — une sorte de buisson fleuri en miniature. 

Les récompenses pour plantes nouvelles ont été distribuées 
comme suit: 

Douze plantes fleuries ou non, nouvellement importées en 
Europe par l'exposant. 1 er M. W. Bull. 2 e M. J. Linden, de Gand. 

Six plantes fleuries ou non, nouvellement importées en Europe 
par l'exposant. 1 er M. W. Bull. 2 e M. J. Linden. S e M. L. de Smet, 
de Gand. 

Douze plantes fleuries ou non, nouvellement importées en 
Europe par r exposant, et non encore dans le commerce. 1 er M. W. 
Bull, 2 e M. J. Linden, 3 e M. Jacob-Makoy et ie , Liège. 

Six plantes fleuries ou non, nouvellement importées en Europe 
par l'exposant, et non encore dans le commerce. 1 er M. W. Bull, 
2 e M. J. Linden. 

Vingt plantes fleuries ou non, nouvellement importées en 
Europe. 1 er M. Louis Van Houtte, Gentbrugge, 2 e M. J. 0. Moens, 
3 e M. Aug. Van Geert, Gand. 

Une plante en fleur nouvellement importée en Europe. 1 er M. J. 
Linden. (Anthurium Dechardi). 2 e M. Jacob-Makoy et C ie (Che- 
valliera Veitchi) 3 e M. W. Bull (Haemanthus Manni). 

Une plante non en fleur, nouvellement importée en Europe. 
1 er M. J. Linden (Massangea Lindeni.), 2 e M. Aug. Van Geert, 
(Anthurium Veitchi) 3° M. W. Bull (Dieffenbachia Leopoldi). 

Une plante obtonue de semis en Europe, paraissant pour 
la 1 M fois aux expositions de la Société. 1 er M. W. Bull (Dencbro- 
bium Ain8worthi) 2° M. L. de Smet (Azalea Baphaël de Smet), 
belle et grande variété double, rouge à centre jaune. 

Un nouveau palmier. 1 er M. Ad. d'Haene, Gand (Areca Ver- 
schaffelti pendilla), 2 e M. W. Bull (Martineeia Boezlï), 3 e M. Aug. 
Van Geert (Ptychosperma rupicola). 

Trois nouvelles Fougères herbacées. 1 er M. W. Bull (avec 
Lastrea aristata variegata) 2* M. Louis de Smet (avec Nephrolepis 
Duffi). 

*** 



24 LES FLORALIES DE G AND. 

Pa r mi d'autres nouveautés, les variétés à'Aza leapontica occupaient 
une place distinguée. Dans une classe comprenant des variétés 
nées de semis en Europe, et non exposées précédemment, M . L . 
Van Houtte obtint le 1 er prix avec une variété nommée Mémoire de 
L. Van Houtte : c'est une fleur grande et apparente, à couleur 
intense, d'un rose pourpre brillant, à bords ondulés, ayant au 
centre une petite touffe de filaments pétaloïdes ; la richesse de ses 
couleurs en fait une espèce séduisante. M. Vander Oruyssen, de 
Gand, fat second avec une variété blanche, le Noble Blanc, à la- 
quelle nous eussions donné la palme; c'est une grande fleur à petits 
segments élargis, à filaments légèrement pétaloïdes, remarquable 
par la grande pureté de sa teinte. Le 3 e prix échut à M. Boehns, 
de Ledeberg, pour Pliébus, grande fleur cramoisie, teintée d'orange 
et de pourpre, à centre plein. 

Une autre classe comprenait les variétés nouvelles fixées par 
greffage — les sports, comme nous disons. La meilleure était exposée 
par M . D. Vervaene père, de Gand ; elle s'appelle la Favorite et est 
d'un rose pur et intense, à bord blanc, avec un groupe de taches 
rouge pâle — une charmante variété, à coup sûr. M . Vander 
Oruyssen fut placé second avec Héros de Flandre, rose pâle, à bord 
blanc et semi-double; et troisième avec M™ de Grevé, fleur à l'aspect 
chaste et pudique, rouge, mouchetée de taches pourpres, à large 
bord blanc. 

Heinrich Heine, de la collection de M. J. Vervaene, est d'une 
teinte pourpre intense, plus foncé que l'antique Azalea pkœnicea 
— couleur qui contraste heureusement avec la surabondante uni- 
formité des teintes rouge-orangé et blanc-terne. 

Les nouveaux Camélias n'étaient guère remarquables. Le meil- 
leur est une variété fixée par greffage, exposée par M . Irinden sous 
le nom de Madame Lmden. Il est couleur chair, gentiment parcouru 
sur toute sa surface de légères veines cramoisies, à extrême bord 
blanc; c'est une fleur pleine, ronde, bien formée, peut-être un peu 
petite, d'apparence peu robuste. M. 0. Vuylstehe, de Gand, exposait 
une jolie variété de couleur chair pure, aussi petite, qui reçut 
le 2 e prix. 

M. de Smet exposait un ou deux intéressants hybrides entre 
Y Azalea mollis et un Rhododendron — croisement qui nous donnera 
peut-être une série de variétés analogues aux Bhodode ndrons jaunes 
de Smith, si démodés aujourd'hui. 

Le meilleur des sujets exposés avait des fleurs rose-rouge 
mouchetées de cramoisi, de 2 1 / 4 pouces de diamètre. Ce sont des 
végétaux toujours verts, à feuilles plus minces que celles des 
Rhododendrons, elliptiques, acuminées, de 3 pouces de long. Une 



LES FLORALIES DE GAND. 25 

antre variété était plue pâle et de moindre mérite, — mais son 
croisement fournira probablement de bons résultats, au moins pour 
la décoration intérieure, puisque l'un des parents (A. mollis) semble 
s'adapter si bien à ce but. 

Quant aux Rhododendrons résistants, le I er prix fut donné à 
M . Van Houtte, pour M*" Wilhelmina Van Houtte, à fleurs blanches 
aplaties, étalées sur un support pyramidal, des taches de couleur 
rouge sur les segments supérieurs, et une bande blanche courant à 
travers les pétales au centre de chaque segment. 

Le 2 e prix fut aussi décerné à Jf. Van Houtte, pour Baron de 
St- Génois, à fleurs concaves en forme de coupe arrondie, à bord 
rouge et frangé, plus pâles au centre avec un agrégat de taches 
couleur de tan, étalées sur un support arrondi. 

A part la nouveauté, ni l'une ni l'autre de ces fleurs ne présentent 
rien de bien remarquable. Signalons aussi, parmi les nouveautés 
disséminées à travers l'exposition, Agave armata, introduit du 
Mexique on 1878 par M. de Smet, d'un faciès vraiment nouveau. 
Les feuilles d'un pied de long sont raides et pyramidales, se 
terminant en une pointe aiguë, dentées, à épines marginales, 
présentant en outre à la face inférieure trois sillons aussi garnis 
d'épines semblables à celles des bords. Agave Utahensis, du même 
exposant, avec une touffe serrée de feuilles de 6 pouces de long, à 
épines écartées, passe pour très résistant. 

*** 

AzaUas. — Ces plantes, comme c'est l'habitude à Gand, étaient 
tout bonnement incomparables pour la taille et la beauté, l'abon- 
dance des fleurs et la richesse des couleurs ; splendides étaient sur- 
tout les exemplaires exposés dans le concours des 50 spécimens ou 
de la médaille d'or offerte par le Roi, par M. de Ohellinck de Walle 
et M. le Comte de Kerchove de Denterghem. 

Ces végétaux formaient une vaste surface colorée ovale, au 
centre de la grande salle, — position la plus propre à faire valoir 
tous leurs avantages. Les plantes des deux exposants, appartenant 
à des variétés bien connues, avaient de 3 à 5 pieds de haut, celles 
de M. de Ohellinck de Walle étant plus robustes et mieux fleuries, 
celles du Comte de Kerchove ayant des fleurs plus grandes et de 
couleurs plus variées. Décider entre leurs mérites respectifs n'était 
pas chose commode; la balance pencha cependant du côté de 
M . de Ohellinck de Walle, qui obtint ainsi le 1 er prix, — M. Beaucarne 
étant 2 d — , pour un groupe splendidement fleuri de 40 plantes. 
Le plus beau spécimen unique exposé était celui de VIveryana 
albocincta, superbe masse de fleurs, envoyé par M. Jean Vervaene, 
de Gand. 



26 LES FLORALIES DE GÀND. 

M. Bom. Vervaene, de Ledeberg près Gand, envoya un groupe 
attrayant d'Àzaléas à greffes de diverses couleurs, entées de façon 
à ressembler par leurs fleurs à des bouquets tricolores. Sans doute 
ces plantes avaient été ingénieusement manipulées; nous ne pouvons 
pas dire cependant qu'elles nous aient séduit. 

Dans le concours de 40 plantes ouvert aux pépiniéristes, les 
premières distinctions furent emportées par MM. Louis VanHoutte 
et Jean Vervaene, le premier exposant de bonnes plantes, mais 
incomplètement fleuries. 

M. Vander Oruyssen, M. de Schryver et M . Boefons exposaient 
aussi des groupes vastes et pleins d'effet, que le jury récompensa. 
Quoique moins nombreux, les Âzaléas rustiques gantois étaient splen- 
didement représentés dans plusieurs concours — et h M, Ambroise 
Verschaffelt revient l'honneur d'avoir exposé un groupe de 25 plantes, 
le plus parfait que nous ayons vu, groupe bien digne de la médaille 
d'or qu'il a obtenue. Les plantes considérées individuellement 
étaient les plus petites exposées dans ce concours, — quelques-unes 
n'ayant que 18 à 20 pouces de haut, — mais bien développées 
quant à la forme, splendidement fleuries et présentant une remar- 
quable diversité de couleurs, depuis le jaune primevère pâle jusqu'au 
rose saumon le plus intense. Après lui, les plus heureux exposants 
furent M. Louis de Smet et M . Louis Van Houtte. 

Palmiers. — Parmi les plantes à feuillage élégant, les palmiers 
occupaient une position prédominante, et il n'y a pas lieu de 
s'étonner, quand on sait combien Oand possède de richesses en ce 
genre si ornemental. 

La collection la plus nombreuse était celle de 40 spécimens 
exposée par M . de Ohellinch de Walle, à Gand, qui remporta la 
médaille d'or offerte par la Fédération des Sociétés d'Horticulture 
Belges. C'était à tout point de vue un splendide groupe, renfermant 
des spécimens d'espèces frappantes, comme les Phoenicophorium 
Sechellarum, Cocos australis et Weddelliana, Pritchardia pa>cifica } 
Areca Baueri, sapida, Verschaffelti et lutescens, Sàbal Adansoni, 
Blackbumiana et princeps , Kentia Mooreana et Belmoreana, Acan- 
thophœnix crinita, Ptychosperma Alexundrae, etc. 

M. Louis Van Houtte fut 2 d avec un groupe remarquable sous 
une foule de rapports, mais un peu inférieur à celui de son heureux 
rival — lequel exposait un autre groupe splendide dans le concours 
de 25 plantes ouvert aux amateurs seuls. 

M. Jean Nuytens* Verschaffelt, de Gand, exposa entre autres une 
collection de 12 grands exemplaires, et un groupe vraiment beau 
de douze palmiers de serre fut produit par M. L. Spae-Vander» 
meulen, de Gand, tandis que M. J. B. de Saegher, de Gand, 



LES FLORALIES DE G AND. 27 

remporta le 1 er prix pour le plus grand individu avec un spécimen 
énorme de Saribus olivaeformis. Le plus beau groupe de 25 exposé 
par les horticulteurs fat celui de M. Ad. d'Haene, collection de 
jolies jeunes plantes, telles que Areca Btiueri, Kentia Balmoreana, 
Cocos Weddelliana, Areca madagascaHensis, etc. Dans un concours 
semblable ouvert aux amateurs, M. de Qhellinch de Walle, 
l'emporta aisément avec, entre autres, de bons spécimens de 
Phœnix tennis, Thrinax elegans et Ohamaedorea Ernesti Augusti, 
espèce vraiment ornementale. 

Oycadees et Pandanées. — Parmi les premières, nous avons 
remarqué divers spécimens vraiment remarquables. Le meilleur 
groupe de 15, fourni par des amateurs, était celui de M. de Ghellinck 
de Walle, qui renfermait des spécimens bien cultivés de Zamia 
Lehmanni, horrida, villosa et Lindeni, Oycas revoluta, neo-caledonica 
et circinalis, Lepidozwmia Peroffshyana, Encephalartos Altensteini, 
Ceratozamia rnexicana, etc. 

Dans un concours semblable pour horticulteurs, M . Jean Nuytens- 
Verschafelt emporta une médaille d'or pour un beau lot ; et dans 
la catégorie de six plantes, la plus haute distinction échut à 
Jf. Ad. Van den Wouwer, d'Anvers. 

M. Aug. Van Geert, de Gand, était bon second. Un bel et vigou- 
reux spécimen de Oycas circinalis, exposé par If. Louis Van Houtte, 
fut 1 er dans la catégorie d'un seul individu jugé pour sa beauté. 

Les plus beaux spécimens isolés étaient un Oycas revoluta et un 
G. Bwmphi, du jardin du Oomte de Kerchove de Denterghem, et un 
pied énorme de Éncephalartos Oaffer, de M. de Ghellinck de Walle. 

Dans le concours des- nouvelles Cycadées, M. Aug. Vcm Oeert rem- 
porta une médaille d'argent, pour un joli spécimen de Oycas média. 
Un des groupes de Pandanées les plus remarquables était celai de 
15 spécimens de M. Louis Van Houtte, les espèces représentées étant: 
P. caricosus, elegantissimus, javanicus, amaryllifolius, furcatus, gra- 
mineus, madagascariensis, Veitchi % Van Houttei, et reflexus, etc. 

P. ornatus et P. drupaceus étaient aussi exposés par M. Van 
Houtte, remarquables tous deux, le premier par sa beauté, le second 
par ses dimensions. 

*** 

Les Fougères formaient, parmi les plantes feui liées, un des traits 
les plus remarquables de l'exposition, — les Fougères arborescentes 
surtout étaient splendides. 

M. le Oomte de Kerchove de Denterghem exposait un joli groupe 
de 12 sujets qui lui valut la médaille d'or de la Eeine. 

Les espèces représentées étaient: Dicksonia squarrosa etjibrosa, 



28 LES FLORALIES DE GÀND. 

Oyathea Dregei, Ounninghami princeps et dealbata; Alsophila 
australis, Balantium antarcticum et Selhwianum et Cibotium regale. 

Les six meilleures forent produites par M. Jean Nuytens-Ver- 
schaffelt, pais venait M. Aug. Van Oeert, tous deux exposant de 
beaux spécimens. 

M. Van den Wouwer exposait le plus joli spécimen unique, un 
Dicksonia antarctica, grand et extrêmement joli — dont un autre 
exemplaire était produit par M . de Ohellink de Walle. M. le Comte de 
Kerclwve de Denterghem, obtint le 1 er prix dans la classe des 40 Fou- 
gères exotiques avec un lot bien développé, dont les spécimens 
les plus remarquables étaient OleanâWa nodosa, Todea superba, 
Acrostichum viscosum, Adiantum cuneatum et gracillimum et 2Vî- 
chomanes radicans. 

Todea a/ricana était représenté par un bon spécimen exposé par 
M. Adolphe d'Haene, de Gand. 

*** 

Dracaenas. — Mentionnons d'abord sous ce titre le magnifique 
groupe de nouveaux Dracaenas exposé par M. John WilU, et grâce 
auquel il gagna la médaille d'or offerte par le conseil d'Administra- 
tion, pour 30 spécimens les plus remarquables par leur beauté, leur 
nouveauté et leur belle culture; et les 1 er " prix pour 20 spécimens, 
pour 6 nouvelles variétés non encore dans le commerce, et pour 
3 spécimens remarquables par leur belle culture et leur beauté. 

Vient ensuite, par degré de mérite, la collection de M . Louis Van 
Houtte, qui gagna le 2 e prix dans le concours susnommé de 30 sujets. 

M. Wills, obtint la médaille d'or offerte par M me la Comtesse de 
Gomer, pour 8 Nepenthes, — beau lot de plantes, le seul de quel- 
que valeur que nous ayons remarqué. La collection de beaucoup la 
plus belle de 25 Marantas, joli lot de plantes bien développés, était 
exposée par M. Van Houtte; et un groupe remarquable de 16 sujets 
par M. Adolphe d'Haene. 

Les Broméliacées étaient richement représentées, M. Van den 
Wouwer, F. Desbois et (? c et M. Albert Truffaut, de Versailles, 
tenant la tête. Les Grotons ne valaient pas ce que nous sommes 
accoutumés de voir chez nous, et M . Ad. oVSaene était dans ce 
concours le seul exposant heureux. Le principal exposant de Cactus 
était M. Louis de Smet, avec un fort lot de plantes; tandis que pour 
les GaladiumS) Alocasias, Dieffenbachias, etc., M. Van Houtte obtint 
les plus hautes récompenses, M. Lemonnier, de Lille et M . Van Oeert, 
étant respectivement 2 e et 3 e , avec des collections de la l re plante 
d'un mérite réel. 



LB8 FLORALIES DE G AND. 29 

M. Van den Wouwer et M. Louis de Smet,—le 2 e exposant fécond, 
surtout dans les autres catégories, en plantes succulentes, — éta- 
laient de belles collections d'Echeverias. 

*** 

Orchidées. — Elles étaient exposées dans une des constructions 
provisoires érigées dans le jardin, et consistaient surtout en plantes 
élevées en Angleterre, la Belgique comptant peu d'amateurs qui 
cultivent ce genre choisi. 

Les seuls concurrents anglais étaient M. Bollisson et fils, de 
Tooting, qui gagnèrent, avec un superbe groupe de 20 plantes, 
arrivé dans de bonnes conditions, la médaille d'or offerte aux pépi- 
niéristes par les membres du Conseil d'Administration. Un prix 
semblable dans la catégorie d'amateurs fut gagné par un joli groupe 
de M. 0. Lamarche, à Liège. Les autres spécimens étaient exposés 
par M. B. 8. Williams, qui avait, en dépit du mauvais temps, 
envoyé une collection vraiment choisie. 

M. Rollisson et fils concourraient aussi dans la catégorie de 12 su- 
jets, et y obtinrent le l r prix, pendant que M. Massange, de Liège, 
remportait les plus hautes distinctions dans la classe des Orchidées 
de serre froide et M. Van Houtte, dans celle des Orchidées rusti- 
ques, dont il avait exposé un lot vraiment intéressant. 

Plantes bulbeuses. — Les Jacinthes, les Tulipes et les Amaryllis 
que pour plus de facilité, nous réunissons sous ce titre, étaient 
exposées dans des constructions spéciales élevées dans le jardin. 
L'exposition d'Amaryllis était remarquablement belle et extrême- 
ment intéressante. La meilleure collection présentée par un amateur 
était celle de M. le Oomte de Kerchove, renfermant environ 
75 spécimens, remarquables par leur belle culture et l'heureux 
choix de leurs couleurs. Dans une semblable catégorie réservée 
aux cultivateurs de profession, M. Louis Van Houtte l'emporta 
haut la main, avec une collection vraiment supérieure, un lot de 
plantes aussi remarquables par leur développement admirable que 
par le choix des variétés. Un Amaryllis, né de semis, et vraiment 
beau, de qualité supérieure, exposé par M. Van Houtte, remporta 
le 1 er prix. Les fleurs en sont grandes, à demi étalées, à périanthe 
à segments larges, d'un cramoisi-marron intense, veinés de lignes 
sombres, légèrement tachés de blanc sur les bords près de la base 
des segments. C'est un des semis les plus remarquables élevés 
dans l'établissement de M. Van Houtte, par M. van Eeckhaute. 

En fait de culture d'Amaryllis, la collection de M. V. Scherzer en 
zoon, de Haarlem, exposée dans la catégorie de 40 plantes, sortait 



30 LES FLORALIES DE QAND. 

vraiment de l'ordinaire ; elle se compose de spécimens d'une force 
et d'une vignenr exceptionnelles, ayant jusqu'à 3 pieds de haut, à 
tiges robustes, portant des fleurs proportionnées — et mérite 
amplement la médaille qui lui a été accordée. 

Les Jacinthes et les Tulipes étaient bien représentées quant au 
nombre, mais de qualité inférieure, à l'exception d'une caisse de 
cent plantes de la 1" catégorie exposées par M. James Veitch et fils, 
— une des plus belles collections qui aient été cette année exposées 
de ce côté de la Manche, l'emportant de beaucoup sur les sujets 
envoyés par les concurrents Hollandais, lesquels furent d'ailleurs 
battus par .if. Louis Van Houtte, dans la catégorie principale de 
150 sujets, quoiqu'il y eût une distance immense entre ce lot et 
celui envoyé de Chelsea. 

M. Van Houtte fut aussi 1 er pour une douzaine de Liliacées, tan- 
dis que if. .7". Nuytens-Verschaffelt l'emportait dans son envoi de six 
pieds de Lilium auratum fleuri. 

Des collections mixtes de plantes fleuries étaient respectivement 
exposées par M. Louis Van Houtte et If. /. B. De Saegher. 

Celle du 1 er était bien assortie, et méritait bien le prix de 500 fr. 
offert par le Comte de Denterghem. 

M. Van Houtte gagna aussi le prix offert par « the English Van 
Houtte Mémorial Committee > pour les 6 meilleures plantes fleuries. 
De belles collections de plantes rares et nouvelles étaient exposées 
par M. B. 8. Williams, MM. Bollisson et fils et MM. Veitch et fils, — 
ces derniers ayant envoyé aussi un fort lot de Cyclamens. 

Une vaste et belle collection mixte de Palmiers, Cycas, etc., était 
exposée par M. Spae-Vandermeulen. 

Au milieu d'une grande variété de sujets que l'on peut compren- 
dre sous cette rubrique, il n'y en avait pas de plus intéressant que 
plusieurs groupes de douze petits orangers chacun, jolies petites 
plantes, de 18 à 24 pouces de haut, bien garnies de feuillage et 
portant chacun de 6 à 12 fruits succulents. Notons en tête de ces 
exposants MM. J. et L. Wyckaert et F. J. Spae, de Gand, que nous fé- 
licitons sur le succès de leur culture. — Les Roses forcées et les 
Plantes grimpantes étaient pauvrement représentées — aussi bien 
que les plantes herbacées, à part de bonnes collections d'Hépatiques 
de M. Vander Swaelmen, de Gand et de Primevères rustiques 
de M. Hillegeer, de Beveren. 

M. A. Van Oeert et M. J. Nvqtens-Verschaffelt tenaient la tête 
parmi les exposants de beaux Conifères ; 

M. A. Boelens, pour les Phormium, M. Spae et M. T. Verbeck, de 
Gand, pour les Lauriers. 



LES FIOBÀLIKS DE QAND. 31 

Bien d'autres sujets seraient dignes d'être mentionnés ici, si 
l'espace nous le permettait. 



THE GARDEN. 

6 AVRIL 1878. 

L'exposition s'est ouverte samedi dernier, et en dépit du temps 
plus que polaire qui a inauguré son ouverture, a été un véritable 
succès. Gomme nous l'avons plusieurs fois répété dans le journal, 
l'habitude de tenir ces expositions à une époque si précoce est peu 
raisonnable, que l'on se place à un point de vue national ou 
international. L'horticulture d'un pays tel que la Belgique, qu'il 
s'agisse d'horticulture générale, de jardins fruitiers ou légumiers, 
d'habitation de campagne, de culture, de paysage, de parcs (publics 
ou privés), d'arboriculture, de pépinières à ciel découvert, ou 
d'écoles d'horticulture de l'État, ne peut, sous aucun de ces 
aspects, se voir sous un jour favorable à l'époque de l'année où ont 
lieu ces expositions. L'avantage compensateur — si c'en est un — 
qui détermine cette date, est la possibilité d'obtenir avec facilité, 
juste à ce moment, et parfaitement en fleurs, les Azaléas, les 
Camélias, et quelques plantes similaires du même type; mais, 
tenant compte de la facilité avec laquelle chacun peut les voir 
partout, l'on ne trouve pas là une raison sérieuse pour venir 
contrecarrer des intérêts plus importants. 

Sans aucun doute, la ville de Gand est assez fournie de pépinières 
riches en plantes de serre chaude, pour qu'il soit désirable que les 
intérêts de celles-ci dominent dans une telle assemblée, mais il 
nous paraît qu'une exposition de plantes en pot ne serait pas moins 
intéressante pendant la séduisante saison d'été, où d'autres sphères 
de l'horticulture pourraient se déployer dans tout leur avantage. 
Quant à ce qui regarde notre contrée, en tous cas, il est bien 
certain que les expositions de plantes tenues en Belgique pendant 
le mois de Mars ne montrent guère autant de productions anglaises 
que si elles avaient lieu à une époque plus opportune. Les grands 
pépiniéristes seuls sont représentés — encore leurs envois sont-ils 
souvent limités et même arrêtés, à ce que nous avons appris; 
quoi qu'il en soit, espérant que les autorités belges nous offriront 
un jour une exposition estivale ou automnale dans ce pays si 
intéressant pour les horticulteurs, nous les remercions pour l'excel- 
lente organisation déployée dans la dernière exposition, et pour 



32 LIS FLORALIES DE G AND. 

leur généreuse hospitalité — et applaudissons à la façon heureuse 
dont ils cultivent mainte plante. Les Azaléas des cultivateurs 
belges formaient le bouquet de l'exposition. Parmi eux, de très 
jolis effets étaient obtenus en greffant diverses espèces d' Azaléas 
sur le même pied, les teintes étant associées avec goût, et les 
contours des couleurs bien définis, grâce à une greffe heureuse et 
à une culture dirigée dans ce but. Les horticulteurs anglais 
contribuaient largement à la beauté de l'exposition. M. Bull 
exposait de nouvelles plantes en quantité, et réussissait à l'emporter 
sur de grands exposants continentaux en quelqu'une de leurs 
spécialités, en Palmiers, par exemple. M. Wille a trouvé le temps 
de puiser, dans ses importants parterres de Londres, des groupes 
de fleurs vraiment élégantes, qui ont excité l'admiration des 
étrangers, et mérité unanimement les récompenses les plus 
élevées. 

MM. Veitch et Williams ont aussi apporté en tribut des 
collections vastes et recommandables. 

Beaucoup d'Orchidées de M. Veitch ont cependant été retenues 
en Angleterre par le mauvais temps. Comme l'indiquera notre 
liste de prix, la vieille et célèbre maison de M. Bollisson à Footing, 
a exposé en mainte classe des plus importantes, et a parfaitement 
réussi, surtout dans les sujets qui lui ont valu sa célébrité, les 
plantes de la Nouvelle-Hollande. 



PREMIERS PRIX ET PRIX SPÉCIAUX. 

Douze plantes, nouvellement importées en Europe par l'exposant 
(avec ou sans fleur) — M. W. Bull de Londres, pour: 



Encephalartos Hildebrandi. 
Dracaena Goldieana. 
Bowenia spectabilis serrulata. 
Croton Bex. 

> picturatum. 
Lomaria discolor bipinnatifida. 



Dieffenbachia triumphans. 
Carludovica Drudei. 
Catakidozamia Hopei. 
Cibotium Menziesi. 
Dieffenbachia splendens. 
Aralia splendidissima. 



Six plantes nouvellement importées en Europe par l'exposant 
(avec ou sans fleur) — If. W. Bull de Londres, pour: 



Sadleria cyatheoides. 
Dracaena Goldieana. 
Bowenia spectabilis serrulata. 



Croton Disraeli. 
Dieffenbachia Leopoldi. 
Anthurium Veitchi. 



LS8 FLOEALIBS DE QÀND. 



33 



Douze plantes nouvellement importées en Europe par l'exposant 
(avec ou sans fleur) et non encore dans le commerce. — M. W. Bull 
de Londres, pour : 



Panax plumatum. 
Àralia venusta. 
Dieffenbachia Shuttleworthi. 

» regina. 

> Leopoldi. 

Dipteris Horsfieldi. 



Àlocasia Johnstoni. 
Doodia aspera multifida. 
Oroton princeps. 
Pandanus princeps. 
Alsophila undulata. 
Croton cornigerum. 



Six plantes nouvellement importées en Europe par l'exposant 
(avec ou sans fleur) et non encore dans le commerce. — M. W. Bull 
de Londres, pour : 

Aralia concinna. Dendropanax argenteus. 



Davallia figiensis. 
Dieffenbachia Leopoldi. 



Anthurium insigne. 
Zamia princeps. 



Vingt plantes nouvellement importées en Europe (avec ou sans 
fleur). — M. Louis Van Houtte de Gentbrugge, pour : 

Oroton Challenger. 

» aureo-maculatum. 



Dracaena speciosa. 
Dieffenbachia marmorata. 
» brasiliensis. 

» Parlatorei. 

Anthurium argenteo-marmorat. 

» Veitchi. 

» Warocqueanum. 
Aralia gracillima. 
Araucaria excelsa elegans erecta. 
Caladium, Souv. de L.Van Houtte 



» Earl of Derby. 

> Beginae. 
Dracaena Goldieana. 

» Neo-Caledonica. 
Branthemum atropurpureum. 
Goodyera Rollissoni. 
Kentia Yan Houtteana. 
| Nephrolepis Duffî. 



Douze plantes d'espèces ou variétés différentes, importées et 
mises en circulation par M. W. Bull, depuis 1873.-- -M. Massange- 
de Louvrex, à Liège, pour : 



Aralia elegantissima. 
Maranta bella. 
Aralia filicifolia. 
Dieffenbachia Chelsoni. 
» amabilis. 

Dracaena Robinsoni. 



Dracaena Goldieana. 
Afassangea musaica. 
Croton Disraeli. 

» majesticum. 
Ourmeria Wallisi. 
Billbergia chlorosticta. 



Plante en fleur nouvellement importée en Europe. ~ M. J.Linden, 
à Gand, pour Anthurium Dechardi. 



34 



LES FLORALIES DE G AND. 



Plante non en fleur nouvellement importée en Europe. — 
M. /. Linden, à Grand, pour Masaangea Lindeni. 

Plante en fleur, née de semence, et non exposée dans aucun des 
précédents concours de la Société, — M. W. Bull pour Dendrobium 
Ainsworthi. 

Vingt Orchidées exotiques fleuries (amateurs). — M. Oscar 
Lcmarche, de Liège, pour 



Selenipedium caudatum roseum. 
Cypripedium Lowi. 

» Eoezli. 

» Paris hi. 

Phalaenopsis Luddemanni. 
Epidendrum pseudo-epidendrum. 
Dendrobium thyrsiflorum. 
Odontoglossum pulchellum maj 11 *. 
Oncidium ampliatum majus. 
> sarcodes. 



Odontoglossum Âlexandrœ. 
> Pescatorei. 

» naevium. 

Huntleya meleagris. 
Laelia superbiens. 
Saccolabium ampullaceum. 
Âerides Fieldingi. 
Vanda tricolor Wioti. 

> tricolor. 

» Dennisoniana. 



Vingt Orchidées exotiques fleuries (pépiniéristes). — MM. RoU 
lisson et fils, Tooting. 

Quinze Orchidées exotiques fleuries. — MM. Rollisson et fils. 

Dix Orchidées (serre froide) en fleur. — M. Massange-de Louvrex, 
à Liège. 

Quinze Orchidées résistantes, en fleur.— M. Louis Van Eoutte, pour: 



Aceras anthropomorpha. 
Calopogon pulchellus. 
Cypripedium acaule. 

» arietinum. 

> parviflorum. 

> pubescens. 
» spectabile. 

Ophrys apifera. 



Ophrys lutea. 

» myodes. 

» rosea. 
Orchis Lingua. 

» longicornu. 

» Morio. 

> spectabilis. 



Dix Sarracenias, Cephalotus, Darlingtonia, Drosera, Dionaea. — 
M. Van Qeert, Grand. 

Dix Sonerilas et Bertolonias. — M. Louis Van Houtte, pour : 

Bertolonia guttata albo puncta- Bertolonia hybrida miranda. 
tissima. » » smaragdina, 



LES FLORALIES DE G AND. 



36 



Bertolonia hybrida Yan Houttei. 

> > semis. 

> » semis. 

> maculata marmorata. 



Sonerila Hendersoni. 

> » marmorata. 

> margaritacea. 



Huit Nepenthes. — M. /. Wills, Kensington Sud. 

Àloës et Mesembryanthemums. — M. O.Eggermont et sœur, Gand. 

Vingt-cinq plantes de serre chaude, à feuilles panachées marbrées, 
striées ou coloriées. — M. L. Van Houtte, pour : 

Àbutilon Sellowianum variega- Dieffenbachia Bausei. 

tum. » Bowmanni. 

Acalypha macrophylla. > Imperialis nobilis. 



Alocasia Lowi. 


Dracaena amabilis. 


» macrorrhiza, fol. var. 


> Beginse. 


Anthurium crystallinum. 


> striatifolia. 


Bertolonia semis. 


Maranta fasciata. 


> > 


> Makoyana. 


Galadium Meyerbeer. 


> roseo-picta. 


Croton fasciatum. 


> zebrina. 


» Weismanni. 


Pandanus Yeitchi. 


Curculigo recurvata, fol. var. 


Phyllotaenium Lindeni. 


Curmeria picturata. 


Tillandsia tessellata. 


Quinze Ooleus. — M. Jacques C 


loene, Gand, pour : 


Coleus Bambergi. 


Coleus Leopardi. 


» Proebeli. 


» M. Pries. 


» Prince Troubetzkoi. 


» Vicomte Âguado 


» Mad. Boury. 


» Charles-Quint. 


> Princesse Louise. 


» Jacob-Makoy. 


» VerschafFelti. 


» multicolor. 


» » major. 


> Uranie. 


Six Musas. — M. L. Van Hout 


te, pour : 


Musa discolor. 


Musa sapientum. 


> Cavendishi (sinensis). 


> violacea. 


> Ensete. 


» vittata. 



Theophraste remarquable par sa culture. — M. L. Van Houtte, 
pour Theophrasta macrophylla vera. 



36 



LES FLORALIES DE G AND. 



Quatre Strelitzias en fleurs. — M. Louis de Smet, Gand, pour : 



Strelitzia Beginae. 
> humilis. 



Strelitzia rutilans. 

» Beginae longiflora. 



Quatre Imantophyllums en fleurs. — - M. Louis Van Houtte, pour: 



Imantophyllum intermedium 

splendens. 
Imantophyllum miniatum. 



Imantophyllum semis. 



Imantophyllum miniatum, remarquable par sa belle culture et 
l'abondance de ses fleurs. — Le Oomte de Kerchove de Denterghem, 
Gand. 

Anthurium Scherzerianum, remarquable par sa belle culture et 
l'abondance de ses fleurs. — M. Ad. d'Haene, Gand. 

Six plantes de serre d'espèce différente en fleurs, remarquables 
par leur beauté et leur culture. — M. Louis Van Houtte, pour : 

Acacia linifolia. Medinilla magnifîca. 



Dendrobium nobile. 
Diosma capitata. 
Erica arborea. 



Rhododendron virgatum candi- 
dissimum. 



Spécimen de plante, sans catégorie spéciale. — M. L. Rosseels, 
Louvain, pour Aletris capensis. 

Spécimen de plante (non en fleur), remarquable par sa culture, 
sans compétition spéciale. — M. Beaucarne, Eenaeme, pour Diosma 
purpurea. 

Vingt-cinq Palmiers (amateurs). — M. de Ohellinck de Walle^onvi 



Areca furfuracea. 
Corypha australis. 
> cerifera. 
Chamaedorea desmoncoides. 
Chamaerops Fortunei. 
» gracillima. 

» arborea. 

Cocos Bonnetti. 

» Yurumagua. 
Jubaea spectabilis. 
Kentia australis. 
Latania borbonica. 
» Verschaffelti. 



Livistona rotundifolia. 
Phoenix reclinata. 
» tenuis. 
» zeylanica. 
Sabal glauca. 
» Adansoni. 
> Mocini. 
Rhapis flabelliformis. 
Seaforthia elegans. 
Thrinax elegans. 

» elegantissima. 
Dekenia nobilis. 






LES FLORALIES DE GAND. 



37 



Vingt-cinq Palmiers (pépiniériste) . — M. Ad. d'Haene, Gand, pour: 



Acanthoriza stauracantha. 
Acrocomia sclerocarpa. 
Areca Baueri. 

» madagascariensis. 

» sapida. 

> Verschaffelti. 
Caryota Chantini. 
Cocos Weddeliiana. 

» majestica. 
Chamaedorea species. 

» fragrans. 

Ghamaerops Fortunei. 
Corypha australis. 

Quarante Palmiers. — M. de 

Areca Baueri. 

» sapida. 

» Verschaffelti. 

» lutescens. 
Astrocaryum mexicanum. 
Attalea compta. 
Ceroxylon andicola. 
Cocos australis. 

» Weddeliiana. 
Acanthophœnix crinita. 
Ceroxylon niveum. 
Chamaerops elegans. 
» Fortunei. 

» humilis. 

> stauracantha. 

Brahea dulcis. 
Euterpe edulis. 
Geonoma Schottiana. 
Kentia Mooreana. 

» Balmoreana. 
Livistona australis. 



Corypha cerifera. 
Euterpe edulis. 
Geonoma Spixiana. 
Kentia Balmoreana. 
» Forsteriana. 
Latania borbonica. 
Martin ezia Lindeni. 
Phoenix reclinata. 
Bhapis flabelliformis. 
Thrinax elegans. 

» brasiliensis. 
Verschaffeltia melanochaetes. 



Ohellinck de Walle, Gand, pour: 

Ptychosperma Alexandrae. 
Livistona altissima. 

» sp. robusta. 
Latania borbonica. 

» rubra. 
Phoenix spinosa. 
» reclinata. 
Pritchardia pacifica. 

» Martiana. 

Phytelephas macrocarpa. 
Phoenicophorium Sechellarum. 
Seaforthia elegans. 
Sabal Adansoni. 
» Blackburniana. 
» princeps. 
Thrinax Chuco. 
» Martii. 
» elegans. 
> graminea. 
Verschaffeltia melanochœtes. 



Douze palmiers, grands spécimens. — M. /. Nuytens-Verschafelt, 
Gand, pour : 



Chamaerops Fortunei. 
Bhapis Sierotsik. 



Jubaea spectabilis. 
Areca sapida. 



38 



LES FLORALIES DE G AND. 



Latania borbonica. 
Areca Baueri. 
Corypha australis. 
Phoenix reclinata. 



Kentia Balmoreana. 
Chamaerops melanocantha. 

> excelsa. 

Cocos Weddelliana. 



Huit palmiers d'introduction récente. — M. W. Bull, pour : 

Thrinax barbadensis. Cyphokentia macrocarpa. 

Plectocomia himalayana. 
Kentia Wendlandi. 
Drymophlaeus paradoxus. 



Geonoma Blunti. 
Desmoncus granatensis. 
Martinezia Kœzli. 



Douze Palmiers de serre froide. — M. L, Sp<ie-Vandermeulen, 
Gand, pour : 



Areca sapida. 
Phoenix reclinata. 
Corypha australis. 
Latania borbonica. 
Phoenix pumila. 
Latania robusta. 



Corypha filifera. 
Chamaerops humilia. 
Areca Baueri. 
Kentia Forsteriana. 
Chamaerops Fortunei. 
Jubaea spectabilis. 



Palmier, remarquable par sa beauté. — M. Louis HerrivaMz, 
Paris, pour Cocos Weddelliana. 

Palmier, remarquable par son développement. — M. /. B. de 
Saegher, Gand, pour Saribus olivaeformis. 

Nouveau Palmier. — M. Ad. d'Haene, Gand, pour Areca Ver- 
schaffelti pendula. 

Quinze Cycadées (amateurs). — M. de Ohellinch de Walle. 
Quinze Cycadées (pépiniéristes). — M. /. Nuytens-VerscKaffelt. 

Six Cycadées. — M. Vcm den Wou/wer, Anvers, pour : 

Dioon edule. 

Encephalartos Lehmanni glauca. 
> villosa ampliata. 



Zamia horrida. 

> cycadaefolia. 
Cycas circinalis. 



Cycas, remarquable par sa beauté. — M. Louis Van Houtte. 

Cycas, remarquable par son développement. — M. De Ohellinck 
de Walle. 



Nouveau Cycas. — M. Van Oeert. 



LES FLORALIES DE G AND. 



39 



Quinze Pandanus. — M* Van Houtte, pour : 



Pandanus amaryllidifolius. 
> caricosns. 

elegantissimus. 

farcatus. 

gramineus. 

javanicus 

madagascariensis. 



» 
> 

» 



Pandanus madagascar. glauca. 
» Pancheri. 
pygmaeus. 
reflexus. 
utilis. 
Veitchi. 
Van Houttei. 



» 



Pandanus remarquable par sa beauté. — M. Louis Van Houtte. 

Pandanus remarquable par son développement. — M. Lmis Van 
Houtte. 



Douze Fougères arborescentes. 
terghem, pour : 

Balantium antarcticum Presl. 

» Sellowianum Presl. 

Dicksonia squarrosa Sw. 

» fibrosa Col. 
Cyathea princeps Hort. 
» dealbata Sw. 



— Le Oomte de Kerchove de Den- 

Cyathea Dregei Kze. 

» Cuuninghami Hook. fil. 
Ohnoophora elegans Hort. 
Âlsophila australis R. Br. 
Cibotium regale Moore. 
Alsophila denticulata Eeich. fil. 



Six Fougères arborescentes. — M. Nuytens-VerschaffeU, pour: 



Balantium antarcticum. 
Cyathea dealbata 

» species (Nouv.-Zélande) 



Âlsophila Williamsi. 
» capensis. 
> Williamsi. 



Trois Fougères remarquables par leur beauté. — M. Van den 
Wouwer, Anvers. 

Trois Fougères remarquables par leur développement. — M. de 
Ohellinck de Walh. 

Quarante Fougères arborescentes ou non — M. de Ohellinck de 
WalU, pour: 



» 



Alsophila australis. 
» excelsa. 

contaminans. 
infesta. 
Van Geerti. 
australis var. 



Adiantum cuneatum. 

> macrophyllum. 
» Farleyense. 

y> concinnum laetum. 

> trapeziforme. 
Asplenium odontites. 



40 



LES FLORALIES DE GÀND. 



Asplenium Fabianum. 

» diversifolium. 

» Bellangeri. 

» Nidus avis 

Aspidium spec. nov. 
Balantium antarcticum. 
Dicksonia squarrosa. 
Didymoglossum crinitum. 
Cyathea Beyrichiana. 
Cyathea dealbata. 

» medullaris. 
Cibotium Barometz. 

» Culcitum. 






prmceps. 
regale. 



Cibotium Schiedei. 

» spectabile. 
Davallia hemiptera. 
Lomaria zamioides. 
ÀDgiopteris pruinosa. 

» macrophylla. 

Platycerium alcicorne majos, 
Polystichum species. 
Pteris proliféra. 
» quadricolor. 
> scaberula. 
Gymnogramma Laucheana. 

ï gigantea. 

Polypodium aureum. 






Quarante Fougères (diverses). — Le Comte de K&rchove de Den- 
terghem. 

Vingt Fougères (diverses). — M. Wyckaert, Gand. 

Trois Fougères nouvelles — M. W. Bull, pour: 

Lastrea aristata variegata. [ Pteris splendida. 

Cyathea Imryana. 

Adiantum. ~ Le Comte de Kerchove de Denterghem. 

Douze Fougères à feuilles translucides. — M. Louis Desmet. 

Cinquante Fougères résistantes. — M. Louis Desmet. 

Soixante-quinze plantes bulbeuses en fleur. — M. Vanderlinden, 
Anvers. 

Douze Liliacées en fleur. — M. Louis Van Houtte. 

Six Lilium auratum en fleur. — M. /. Nuytens-Verschaffelt. 

Six Tropaeolum en fleur. — M. Louis Desmet. 

Cent cinquante Jacinthes en fleur. — M. Louis Van Houtte. 

Cent Jacinthes en fleur. — M. L. Van Houtte. 



Cent Tulipes en fleur. — MM. Schertzer et fils, Haa. 



LES FLORALIES DB QÂND. 



41 



Trente Eoheverias. — M, Albert Vcm den Wouw&r, Anvers, pour : 



Echeveria agavioides. 



Echeveria imbricatissima. 



» 


argentea (pulverulenta) . 


» 


Puncki. 


» 


californica. 


> 


securifera. 


» 


farinosa. 


» 


candicans. 


» 


De Smetiana. 


» 


carinata. 


» 


globosa cristata. 


9 


> gandavensis. 


» 


» extensa. 


» 


hybrida. 


» 


mirabilis. 


» 


blanda. 


» 


pachyphylloides. 


» 


undulata. 


» 


rosaeformis. 


» 


agavioides rubella. 


» 


scaphylla. 


» 


metallica grandis. 


> 


Scheideckeri. 


» 


> superba. 


» 


caesia. 


» 


cristata. 


» 


spathulata. 


> 


pumila. 


» 


imbricata. 


> 


misteca. 


Vingt-cinq Euphorbes. — M. Louis Desmet, Grand, pour : 


Euphorbia abyssinica. 


Euphorbia havanensis cristata. 


» 


articulata. 


» 


nereifolia cristata. 


» 


bupleurifolia. 


» 


hystrix. 


» 


canariensis. 


> 


> viridis. 


» 


Caput Medusae. 


» 


irregularis. 


» 


bupleurifolia foemina. 


» 


meloformis. 


» 


cereiformis. 


» 


odorata. 


» 


caerulescens. 


» 


officinalis. 


» 


colubrina. 


» 


Bichardi. 


» 


Commeiyni. 


» 


stapeliformis. 


» 


erosa. 


> 


Pescatorei. 


» 


globulifera major. 


» 


splendens. 


» 


graudicornis. 






Vingt-cinq Cactus. — M. Louii 


? Desmet, 


pour: 


Mamillaria cornifera. 


Echinocactus concinnus. 


> 


elongata. 


» 


cornigerflavispinus. 


» 


longimamma. 


» 


crispatus. 


» 


niyea cristata. 


» 


denudatus. 


» 


pycnacantha. 


» 


electracanthus. 


» 


Schiedeana. 


» 


ingens. 


» 


spinosissima. 


» 


Leopoldi bicolor. 


> 


subcolonata. 


» 


tulensis. 



42 



LES FLORALIES DE GAND. 



Echinocactus undulatus. 
Echinopsîs formosa spinosa. 

» Zuccariniana cristata. 
Pilocereus Dautwitzi. 

> Haageanus (lanatus) 



Pilocereus senilis. 
Echinocereus pectinatus crista- 
tus. 

Cerens Dumortieri. 
Opuntia cylindrica cristata. 



Cmqua 


ute Cactus. — M. Louis 


• Desmet, pour : 


Mamillaria cirrhifera. 


Echinocactus gilvus. 


» 


Galeottiana. 


» gladiatus. 


» 


cirrhifera longispina. 


> hexaedrophorus. 


» 


conopsea. 


» lancifer. 


» 


crucigera. 


» leucanthus. 


» 


elephantidens. 


» lophothele. 


» 


Hermantiana. 


> longihamatus. 


» 


hystrix. 


» mammulosus. 


» 


nivea. 


» Mirbeli. 


» 


Odieriana rufispina. 


> Leopoldi. 


» 


polyedra. 


» » albispinus. 


» 


pycnacantha. 


» » bicolor. 


» 


Scolymoides. 


Leuchtenbergia princeps. 


Melocactus coronatus. 


Echinopsis formosa spinosa. 


» 


pyramidalis. 


> Pentlandi longispina. 


Malococarpus corynodes. 


» » tricolor. 


Echinocactus acifer. 


Pilocereus fossulatus. 


» 


acutissimus. 


» Houlletianusglaucescens. 


» 


Cachetianus. 


» senilis. 


» 


corniger. 


Echinocereus acifer. 


» 


> flavispinus. 


» candicans. 


» 


crispatus. 


Cereus coerulescens. 


» 


denudatus. 


Echinocereus Kransei. 


» 


electracanthus. 


Cereus peruvianus cristatus. 


» 


gibbosus. 


Echinocactus coptonogonus. 



Vingt Àlocasias, Âmorphophallus, Calocasias et DiefFenbachias. 
— M. Louis Van Houtte, pour : 



Àlocasia gigantea. 

> Lowi. 

» macrorhiza, fol. var. 

» metallica. 

» Sedeni. 

» Veitchi. 

» zebrina. 



Âmorphophallus cornutns. 
» Bivieri. 

> simlensis. 

Colocasia esculenta. 
» helleborifolia. 
» Mafaffa. 
» violacea. 



LES FLOBALISB DK QAND. 



43 



Dieffenbachia Baraquinimana. 


Dieffenbachia Imperialis nobilis. 


» Bowmani. 


> 


latimaculata. 


> Imperialis. 


» 


nobilis. 


Trente Caladiums. — M, Louis Van Houtte, pour : 


Caladium Ad. Adam. 


Caladium Marchandi. 


» Alfred Bien. 


» 


Max Eoll. 


> argyrites. 


» 


Meyerbeer. 


» Beethoven. 


> 


mirabile (bleu). 


» Bellini. 


» 


M. Dombrain. 


> Brongniarti. 


» 


Paillet. 


> Cbantini. 


» 


Poecile. 


» Dr. Boisduval. 


» 


Prince Albert Edward. 


» Dr. Lindley. 


> 


quadricolor. 


» Dnc de Cleveland. 


> 


Reine Victoria. 


» Dnchartre. 


» 


Ricci. 


> Honletti. 


» 


splendidum (bleu). 


» Laingi. 


» 


Triomphe de l'exposit*. 


» Leplay. 


» 


Velleda. 


» Madame Alfred Marne. 


» 


Verschaffelti. 


Vingt Caladiums. — M. Louis Van Houtte, pour : 


Caladium Adolphe Andrieux. 


Caladium Impératrice Eugénie. 


» Alfred Bleu. 


» 


Leopoldi. 


» Barrai. 


> 


Madame Hannebelle. 


» Beethoven. 


» 


Meyerbeer. 


» Duc de Ratibor. 


» 


Prince Albert Edward. 


» E. G. Henderson. 


» 


quadricolor. 


> Enkei. 


» 


Rossini. 


> giganteum. 


» 


Rouillard. 


» Hérold. 


» 


splendidum. 


» Houlletti. 


» 


Wighti. 


Vingt-cinq Marantas. •— M. I 


f. Vcm Houtte, pour : 


Maranta agyraera* 


Maranta 


Makoyana. 


» coriifolia. 


» 


Massangeana. 


> fasciata. 


» 


Mazeli. 


» illustris. 


* » 


medio-picta. 


» Eummeriana. 


» 


Oppenheimiana. 


» Lindeni. 


» 


porphyrocaulis. 


» Luciani. 


» 


Porteana. 



44 



LES FLORALIES DE GAKD. 



» 



» 



Maranta roseo-picta. 
smaragdina. 
staurantha amabilis. 
Van Houttei (ornata 

picta). 
variegata. 



Maranta Veitchi. 
» virginalis. 
» > major. 

» Wagneri. 
» Wallisi discolor. 
> zebrina. 



Maranta remarquable par sa culture. — M..A.Dallière i Gand,pour 
Maranta Massangeana. 

Dix Marantas. — M. Florent Pauweh, Anvers, pour: 



rant 


-a virginalis. 
illustris. 


Maranta amabilis. 
» Wallisi. 


» 


fasciata. 
zebrina. 
Porteana. 


» 


roseo picta. 

splendida. 

setosa. 




ornata picta. 
Van den Hecki. 
Makoyana. 




princeps. 
Baraquiniana. 



Vingt-cinq Broméliacées. — M. 

Aechmea Mariae-Reginae. 
Ananassa pinaogensis. fol. var. 
Encholirion corallinum. 
» Saundersi. 

> Jonghi. 

Tillandsia argentea. 

» Lindeni. 

» musaica (Massangea). 

» sanguinolents. 
Anoplophytum Rollissoni. 
Vriesia Malzinei. 
Tillandsia streptophylla 

> guttata. 



A. Van den Wouwer, Anvers, pour: 

Distiacanthus scarlatinus. 
Guzmannia fragrans. 

» grandis. 

Tillandsia glaucophylla. 

» staticaeflora. 

» Zahni. 

» juncea. 

» tessellata. 
Hoplophytum giganteum. 
Vriesia Glaziouana (Regina). 

» Hillegeeriana. 
Ronnbergia Morreniana. 



Dix Broméliacées. — M. A. Tmffaut, Versailles, pour : 



Vriesia Glaziouiana. 
Aechmea densiflora. 
Greigia sphacelata. 
Bromelia Binoti. 

» species de Paraguay. 



Hechtia carnea. 

» pitcairniaefolia. 
Aechmea spectabilis. 
Distiacanthus basilateralis. 
Bromelia latifolia. 



LES FLORALIES DE OÂND. 



45 



Trente Bégonias. — M. 0. Mees, Gand, pour : 



Bégonia 


laciniata bicolor. 


Bégonia gandavensis. 


» 


diamant. 


> 


Ânnica. 


» 


C te Alf. de Limminghe. 


> 


Helena. 


» 


alveata. 


» 


Secrétaire Kegeljan. 


» 


Griffithi. 


» 


albo coccinea. 


» 


Qaeen Victoria. 


» 


Acte. 


» 


miranda. 


» 


Hildegarde. 


» 


Mad. Staart. 


» 


Rex Léopard ina. 


» 


» Sarrazin. 


» 


Rex. 


> 


grandis. 


> 


Dedalea. 


> 


Frau Prof. Koch. 


» 


Fernand D'wans. 


» 


millia. 


» 


Dr Regel. 


» 


Rex Leopardinns. 


> 


Princesse Charlotte. 


» 


Blinsifolia. 


> 


Manoël de Silva Bruschy. 


» 


J. I. De Beucker. 


» 


Ad. Polak. 



Quinze Bégonias tuberculeux en fleur. 
0. Vermeire, Gand, pour : 

Bégonia Adrian Benoît. 
» bella. 

carminator. 
bolivien si s. 
Comte de Flandre, 
étoile polaire 
Mad. de Beukelaere. 
» Germ. 



> 



MM. Blanquaert et 



Bégonia Mad. Rodigas. 
» Minerva. 
miranda. 

Monsieur d'Offoy. 
Pearcei. 
rose d'amour, 
rubis. 



> 

> 



Douze Crotons. — M. Ad. d'Haene, Gand, pour: 



Croton Andreanum. 

> aucubaefolium. 

> fasciatum. 

> grande. 

» Hillianum. 
» Hookerianum. 



Croton interruptum. 
» irregulare. 
» undulatum. 
» variegatum. 
» Veitchi. 
» Weismanni. 



Huit Crotons. — M. Ad. d'Haene, Gand, pour: 



Croton cornutum. 
» fucatum. 
» Cooperi. 



interruptum. 



Croton maximum. 
» undulatum. 
» variegatum. 
» Veitchi. 



46 



LES FLORALIES DE G AND. 



Oroton remarquable par sa culture. — M. Aug. Van Qeert, Gand, 
pour Croton angustifolium. 

Soixante-quinze Àmaryllidêes (amateure), en fleur. — Le Comte 
de Kerchove de Denterghem, 

Soixante-quinze Àmaryllidêes (pépiniéristes), en fleur. — M. L. 
Vcm Houtte. 

Quarante Amaryllis (amateurs), en fleur. — M. 0. d'Hooghe, Loo- 
christi. 

Amaryllis (semis) en fleur, non exposé précédemment. — 
M. L. Van Houtte. 

Azalea indica (semis), paraissant pour la l re fois aux expositions 
de la Société. — M. Louis V<m Houtte. 

Nouvelle variété d'Azaleas greffés en fleur. — M. D. Vervaene> 
Gand, pour Azalea indica La Favorite. 

Azalea, un seul spécimen. — M. Jean Vervaene, pour Azalea 
indica Totteriana. 



Quarante Camélias (pépiniéristes) en fleur. 
Eeckhaute, Ledeberg, pour: 

Camélia Auguste Delfosse. 



M. Jacques Van 



» 
> 

> 



Lavinia Maggi. 

alba plena. 

il 22 marzo. 

Comte de Gomer. 

Leeana superba. 

Valtevareda. 

Prince Albert. 

Princesse Clotilde. 

fimbriata. 

Polydore. 

Mazuchelli. 

Léon Leguay. 

Reine des Belges. 

Madonna. 

Léopold I. 

Comtesse d'Orkney. 

Raffia. 

bella Romana. 

Mathotiana alba. 



» 



» 



Camélia Rubens. 

Napoléon III. 

Mad. de Strekaloff. 

Victoria magnosa. 

rubescens. 

Triompho di Loddi. 

de la Reine. 

de la Reine (bicolor). 

tricolor nova. 

Reine Marie-Henriette. 

Augustina superba. 

Dyonisia Poniatowski. 

Marie-Thérèse. 

Mad. de Sévigné. 

Général Drouot. 

maculata perfecta. 

Comte de Paris. 

Giardino Franchetti. 

Lucullus. 

Faustina. 



» 



» 



L3S FLORALIES DE G AND. 



47 



Nouvelle variété de Camélia greffé en fleur, — M. /. Linden, pour 
Camélia Madame Linden. 

Camélia remarquable par sa belle culture et P abondance de ses 
fleurs. — M. L. Eeckhaute, Denis- Westrem, pour Camélia M rs Abby 
Wilder. 



Dix Rhododendrons de l'Himalaya en fleur. — M. L. Desmet, 
pour: 



Rhododendron Gibsoni. 


Rhododendron Sesterianum. 


» Edgworthi. 


» 


ciliatum. 


» Maddeni. 


» 


calophyllum. 


> C**"* 6 de Haddington . 


» 


Princesse Alice. 


» multiflorum. 


» 


javanicum. 



Cinquante Rhododendrons (pépiniéristes) en fleur. — M mo 
Hellebuyk et fils, Gentbrugge, pour: 



TO 



Rhod. concessum (Byls). 


Rhod 


. Léopold II. 




► Duc de Brabant ( Vervaene) . 


» 


Madame Wagner. 




Auguste Van Geert. 


» 


Bouquet royal. 




► Prince Eugène. 


» 


Léopard. 




► Mad. Cannart d'Hamale. 


> 


nigrescens. 




► Minnie. 


» 


Sir Thomas Sebright. 




► Alaric. 


» 


M" Heneage. 




► John Waterer. 


* 


Caractacus. 




► Vesuvius. 


> 


Tamerlan. 




► Jago (Noble). 


* 


Purity. 




► Bouquet de Flore 


> 


Duc Adolphe de Nassau. 




► Stanfordianum. 


» 


The Warrior. 




► Prince Camille de Rohan. 


» 


Brayanum. 




» Everestianum. 


» 


M w John Waterer. 




> pardoloton. 


» 


M™ John Clutton. 




► Joseph Whitworth. 


» 


Georges Cunningham. 




> Verschaffelti. 


» 


Michael Waterer. 




► album novum. 


> 


Obéron. 




► Stella (Waterer). 


> 


Joseph Vervaene. 




► surprise (J. Waterer). 


» 


roseum egregium. 




» Amilcar. 


> 


Gloire de Belle Vue. 




» Broughtoni. 


» 


M rs John Penn. 




^ Lady Emily Peel. 


» 


The Queen. 




» The Maroon. 


» 


Evelyn. 




» Comte de Gomer. 


> 


William Downing. 



48 



LES FLORALIES DE GAND. 



Vingt Rhododendrons en fleur — M. De Ooninck, Oand pour : 



Rhod 


. Archiduc Etienne. 


Rhod 


. Rienzi. 




Gloire de Belle Vue 
Princesse Amélie. 
Éverestianum. 


» 
> 


Raphaël. 

Prince Camille de Rohan 

Vesuvius. 




Lady Armstrong. 
Madame Wagner. 
Mistress R. S. Holford. 
The Warrior. 


> 


Cyanoides. 

Cynthia. 

Président Jules Hye. 

Minnie. 


> 


Léopold II. 
John Waterer. 




Jago. 

Joseph Whitworth. 



Six nouveaux Rhododendrons en fleur. — M. L. Van Houtte, pour 



Rhod. Annia Newett. 

> Madame Gust. Guilmot. 
» M*" 8 Bertha Froebel. 



Rhod. M. Joseph Shuttleworth. 
» parvifolium. 
» William Austin. 



Rhododendron (semis) paraissant pour la 1" fois aux expositions 
de la Société. — M. Louis van Houtte, pour Rhododendron Comte 
de 'FSerclaes. 

Rhododendron remarquable par sa belle culture et sa profusion 
de fleurs. — M. Nuytens-Verschaffelt. 

Vingt-cinq Lyoopodes. — Oomte de Kerchove de Denterghem, 

Dix Gyneriums. — M. Louis Desmet. 

Trente Aralias et Rhopalas. — M. Dom. Vervaene, sen. 

Vingt spécimens de plantes ornementales (pépiniéristes). — 
M. d'Haene. 

Dix spécimens de plantes ornementales (pépiniéristes). — M. Ad. 
d'Haene. 

Trente Aroïdées. — M. de Ohellinck de Walle. 

Trente Dracaenas remarquables par leur culture, leur beauté et 
leur nouveauté. — M. Wills, South Kensington. 

Six Dracaenas, non encore dans le commerce. — M. /. Wills. 

Trois Dracaenas, remarquables par leur culture et leur beauté. — • 
M. Wills. 

Vingt-cinq plantes de serre à feuilles panachées, marbrées, 
striées ou colorées. — M. L. Eeckhaute. 



LIES FLORALIES DE G AND. 49 

Pelargonium zonale à feuilles panachées, marbrées, striées ou 
colorées. — M. Vandermeersch. 

Vingt Acer palmatum. — M. Louis Besmet. 

Cinquante Azaléas en fleur. — M. de Ohellinch de Walle. 

Quarante Àzaléas (amateurs) en fleur. — M. de Ohellinch de Walle. 

Quarante Àzaléas (pépiniéristes) en fleur. — M. Jean Vervaene. 

Six nouveaux Azaléas en fleur. — M . Ed. Vandercruyssen, pour : 



Azalea indica, Héros de Flandre. 
» > Charles Turner. 

> » le Vengeur. 



Azalea indica,la Pucellede Gand. 
» » C te de Chambord. 

» » Joies Verne. 



Camélia Pallazo Tursi. 

» Santa Maria del Fiori. 
» Scherzo délia Regina. 



Vingt-cinq Camélias (amateurs) en fleur. — M. Beaucarne, 
Eenaeme. 

Vingt-cinq Camélias (pépiniéristes) en fleur. — M. J. Be Ooster, 
Melle. 

Six nouveaux Camélias en fleur. — M. L. Van Houtte, pour : 

Camélia Andréa Spinola. 
» capitolina Odero. 
» Madame Aimé Van Lan- 
genhove. 

Vingt-cinq Bvonymus. — M. L. Besmet. 

Huit plantes grimpantes en fleur. — M. Nuytens-Verschaffelt. 

Six Hydrangeas en fleur. — M. L. Besmet. 

Trente plantes fleuries du Cap ou de la Nouvelle-Hollande. — 
MM. Rollisson et fils j Tooting. 

Deux Yuccas panachés, remarquables par leur culture et leur 
beau développement. — M . Wills, South Kensington. 

Vingt-cinq Cyolamen en fleur. — M. Spae, Gand. 

Soixante-quinze plantes en fleur ou non fleuries. — M. L. Van 
Houtte. 

Cinquante plantes en fleur, comprenant au moins vingt espèces. 
— M. Besmet-Buvivier. 

Soixante-quinze plantes en fleur, comprenant au moins douze 
espèces. — M. Wyckaert. 

Vingt plantes rustiques en fleur — M. L. Besmet. 

Trente Azaléas rustiques en fleur, autres que P Azalea mollis. — 
M. L. Besmet. 



50 



LES FLORALIES DE GÀND. 



Six Roses grimpantes en fleur. — M. Nuytens-Verschaffelt. 



Quarante Roses en fleur. - 

Alexandrini Bachemeteff. 

La Reine. 

Baronne Prévost. 

Louise Odier. 

Louis Bonaparte. 

Alcindor. 

Paul Neyron. 

Hermosa. 

Général Barrai. 

Jean Bart. 

Jacques Laffitte. 

Enfant de France. 

Pie IX. 

Du Roi. 



- If. Wyckaert, Gand, pour: 

Aimée Vibert. 

Paxton. 

Gloire de Dijon. 

Maréchal Niel. 

Reine des Violettes. 

Frans Arago. 

Madame Guillot de Mont Foret. 

Général Jacqueminot. 

Triomphe de l'Exposition. 

Eugène Appert. 

Archimède. 

Jules Margottin. 

Alfred de Rougemont. 

Madame Lacharme. 



Vingt Roses en fleur. — 

Alexandrini Bachemeteff. 
Baronne Prévost. 
Louise Odier. 
Général Jacqueminot. 
Paul Neyron. 
Jean Bart. 
Hermosa. 
Gloire de Dijon. 



M. Wyckaert, pour: 

Général Barrai. 
Paxton. 

Jacques Laffitte. 
Du Roi. 
Aimée Vibert. 
Reine des Violettes. 
Nephetos. 
Enfant de France. 



Ont été accordés en outre des prix spéciaux : 

à MM. Veitch et fils , pour une collection de plantes variées; 

à M. B. 8. Williams, pour une semblable collection ; 

à M. Vervaene, pour une collection d'Azaléas ; 

à MM. Veitch et fils, pour leurs Jacinthes et Cyclamens; 

à M. B. 8. Williams, pour ses Cyclamens ; 

à M. Van Houtte, pour ses nouveaux Bertolonias ; 

à M. Baumann, pour ses Araucarias ; 

à M . Schwartz, Lyon, pour une nouvelle Rose ; 

à l'Ecole d'Horticulture de Vilvorde, pour diverses plantes ; 

à AT. Vanderzwalm, pour des Hépatiques ; 

à M. Van Hoecke-Peeters, pour une grotte ; 

à M. Spilthoom, pour différents objets ; 

et à M. Ferd. Boivan, pour un grillage de jardin. 



LES FLORALIES DE GÀND. 51 



JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ CENTRALE 
D'HORTICULTURE DE FRANCE. 



AVRIL 1878, P. 343. 



UNE VISITE A L'EXPOSITION INTERNATIONALE DE GAND, 

Par M. GH. JOLY. 

La dixième grande fête qu'offre, tons les cinq ans, au monde hor- 
ticole, la Société d'Agriculture et de Botanique de Gand, a eu lieu 
cette année du 31 mars au 7 avril. Nulle ville ne peut présenter 
aux amants de la nature un spectacle plus éblouissant, et il est dif- 
ficile, dans un simple Compte rendu, d'exprimer l'admiration que 
l'on éprouve en voyant à quels merveilleux résultats est arrivée 
l'industrie de l'homme pour perfectionner la culture des plantes 
étrangères à notre climat. Cette année, l'Exposition, contrariée par 
un temps affreux, a suggéré l'idée de la reculer à l'avenir de quel- 
ques semaines \ les chances de neige et de grêle étant moindres, 
les exposants de plantes délicates n'hésiteront pas à envoyer leurs 
apports qui, cette fois, ont eu beaucoup à souffrir. Néanmoins les 
mesures étaient si bien prises, chacun a mis tant de dévouement que 
tout était prêt à l'heure de l'ouverture. C'est cette organisation 
merveilleuse que je me propose d'étudier ici, laissant la partie bota- 
nique à l'un de nos collègues les plus compétents, que notre Société 
a délégué à cet effet. 

Au premier abord, Gand ne semble pas mériter son titre de 
" Ville des Pleurs ", car on y en voit peu, même dans les marchés. 
Je dois ajouter que les grandes cultures ne se distinguent pas par 
leurs productions florales proprement dites, sauf les Azalées, les 
Bosages et les Camellias, mais par les Palmiers, les Fougères et les 
plantes à feuillage ornemental : on peut dire que nulle part on n'en 
trouve de plus merveilleuses collections. Cette industrie est si 
développée qu'elle constitue une partie importante de la fortune 
publique. C'est par millions que l'on compte les affaires de plusieurs 



52 LKS FLORALIES DE QANB. 

établissements horticoles : ces derniers sont au nombre de plus de 
trois cents, et, à leur tête, il faut citer en première ligne ceux des 
Van Hontte et des Linden. 

Après eux viennent les cultures moins importantes, mais très 
remarquables, des Verschaffelt, des Pynaert, des De Smet, des Dallière, 
des Van Geert, etc.; puis, à l'avant garde, une presse horticole 
nombreuse, dirigée par les hommes les plus habiles et enrichie de 
planches coloriées qui sont de véritables modèles artistiques. A 
Paris, nous n'avons qu'un seul journal horticole qui paie à peine 
ses frais de publication. 

On donne, chez nous, des sommes considérables pour les bibe- 
lots d'étagère et l'on regarde à dépenser quelques centaines de 
francs pour des plantes. Aussi, ce qui brille ici c'est ce qui coûte peu 
et ce que donne le climat, c'est-à-dire, la plante de pleine terre et 
l'arboriculture fruitière. En outre de l'aiguillon de l'intérêt commer- 
cial, il y a à Gand de véritables amateurs, qui, comme le Président 
actuel de la Société, M. le comte de Kerohove, contribuent par leur 
haute position officielle, par leur bourse et leurs efforts personnels, 
au succès des Expositions. M. de Kerchove n'est pas seulement un 
administrateur généreux et dévoué, c'est un amateur hors ligne, 
secondé par une famille où la science et le goût sont héréditaires. 
Sa serre et ses jardins sont connus et célèbres entre tous ( 1 ) ; les 
plantes qu'il expose contribuent pour une large part aux succès de 
la Société ; sa maison est ouverte aux savants et aux amateurs de 
toute l'Europe. Heureuse la ville qui met à sa tête la véritable no- 
blesse, celle de la science, jointe à celle du cœur et du travail ! 

Bappelons maintenant, en quelques mots, l'origine et l'histoire 
de la Société modèle qui nous convie aujourd'hui à une de ses Fêtes 
que rehaussent encore l'hospitalité la plus cordiale et les attentions 
les plus délicates. 

L'année 1878 a vu la cent quarante et unième Exposition de 
fleurs et la dixième Exposition internationale de la Société de Gand : 
c'est cette Société qui, la première, a eu l'idée de concours ouverts 
à ses nationaux et aux étrangers. Fondée en 1808, elle a eu succes- 
sivement pour Présidents des hommes qui, tenant de près à l'ad- 
ministration, ont contribué de leur bourse et de leur personne au 
succès de leur Société, et qui ne se sont pas contentés de prêter 
simplement leur nom en y ajoutant la cotisation d'un modeste jar- 
dinier. Ce qu'on appelle actuellement le Casino de Gand est une 
vaste construction élevée en 1837 par une société anonyme. La 
salle d'Exposition a 62 m de long sur 37 m de large et 18 m de haut; 



(') Voir Journal, tome IX, octobre 1875, pages 612 à 616. 



LES FLORALIES DE GAND. 



53 



elle se compose de trois travées rectangulaires, éclairées par le haut 
et latéralement, et chauffées par un puissant thermosiphon. A la 
salle des Expositions proprement dite est annexé un bâtiment con- 
sidérable destiné aux fêtes et aux concerts. On ne peut s'empêcher 
de penser combien il est regrettable que nous n'ayons pas à Paris 
de local semblable au lieu du bâtiment, je veux dire, du ver rongeur 
que nos prédécesseurs ont si mal choisi et si mal bâti. Pour donner 
une idée du progrès des Expositions à Gand, disons qu'en 1809, on 
n'avait apporté que 46 plantes, en 1815, 499, en 1830, 1037 : 
cette année c'est par dizaines de mille qu'il faut les compter. La 
surface de la grande salle couverte est à elle seule de 2300 
mètres carrés : elle s'est trouvée néanmoins trop petite, avec ses 

Plan de la grande salle d'Exposition. 




galeries et ses corridors. Il a fallu construire une annexe de 1440 m 
carrés et utiliser toutes les serres placées comme spécimens, dans 
les jardins, surtout une de 20 m sur 8 111 et qui contient l'une des plus 
belles collections d'Orchidées qu'on puisse admirer. Il y a aussi 
plusieurs serres spéciales aux Amaryllis, aux Jacinthes, etc., en 
outre des emplacements et des massifs nombreux destinés, dans le 
jardin, aux apports de plantes rustiques et au matériel horticole. 
Nous donnons ici le plan réduit de la grande salle de l'Expo- 
sition, de celle dont l'effet est réellement enchanteur, lorsque, du 
haut du grand escalier d'honneur, au-dessus du massif n° 9, on 
embrasse l'ensemble de ces riches collections. Arrêtons-nous un 



54 LES FLORALIES DE OAND. 

instant et voyons, toujours à un point de vue général, les dispo- 
sitions adoptées par le Comité. 

L'immense massif central n° 4 a 13 mètres de long, sur 8 mètres 
de large : il est formé uniquement d'environ cent Azalées de l'Inde 
où les feuilles disparaissent littéralement sous les fleurs : chaque 
plante forme une large couronne parfaitement régulière de près 
d'un mètre de diamètre. Qu'on se figure la richesse d'une telle 
montagne de fleurs fraîches, éclatantes et artistement opposées de 
nuances I 

Derrière ce massif central s'étend, du n° 13 au n° 14, un im- 
mense rideau de verdure de 62 mètres de longneur formé des col- 
lections de Fougères arborescentes et de Palmiers du comte de 
Kerchove. Au massif n° 1, on voit une collection d'Azalées de 
M. Y ervaene, composée de variétés différentes, à couleurs tranchantes, 
et greffées sur le même pied : grâce à une taille habile et au choix 
des variétés fleurissant en même temps, on obtient ainsi une cou- 
ronne formée des nuances les pins diverses. 

Au massif n° 9 se trouve la remarquable collection de 75 plantes 
fleuries de M. Van Houtte, qui a obtenu la grande coupe d'honneur: 
elle se compose de plantes nécessitant une grande diversité de 
cultures, des serres nombreuses, des conditions de sol et de climat 
très différentes. Je laisse à mon collègue le soin de décrire ce qu'il 
y a de plus remarquable dans ces collections, me bornant ici à 
donner une idée générale de l'ensemble. 

Voyons maintenant comment fonctionne le Jury et quels moyens 
on emploie pour obtenir Tordre et la promptitude nécessaires à son 
travail. Malgré la mauvaise saison, de tous les points de l'Europe, 
personne n'hésite à quitter sa famille et ses travaux pour seconder 
la Société de Gand. Cette année, les Jurés choisis parmi toutes les 
notabilités horticoles, et cela en dehors de la ville elle-même, sont 
au nombre de cent dix. Douze sont fournis par la Hollande, 
quarante-huit par la Belgique, huit par l'Allemagne, un par la 
Russie, douze par l'Angleterre, un par la Suisse, un par l'Autriche 
et trente-deux par la France. Notre Société de Paris est repré- 
sentée par son Président, M. le duc Decazes; par son Secrétaire- 
général, M. Lavallée; par l'un de ses Vice-Présidents, M. Oh. Joly ; 
par MM. André, Bergmann, Chantin, Carrière, L. Duval, Leroy, 
Luddemann, Moser, Bougier-Chauvière, Thibaut, Truffant, H. Vil- 
morin, enfin M. Verlot, Secrétaire-général-adjoint et délégué 
par la Société. M. le duc Decazes a été nommé Président général 
du Jury et M. Thomas Moore, Secrétaire. Les Membres présents 
ont été divisés en dix-huit sections. A l'heure fixée pour la réunion, 
le Président de la Société souhaite la bienvenue à ses invités, fait 



LES FLORALIES DE G AND. 55 

Fappel des Jurés et chacun d'eux, suivant ses connaissances 
spéciales, est placé dans la section qu'il est le plus apte à juger. A 
l'appel de son nom, il passe au bureau et appose sa signature sur le 
c livre d'or » ou registre de présence orné d'emblèmes et allégories 
appropriés; on lui donne le numéro de sa section, la liste imprimée 
des lots qu'il a à juger, plus des cartes d'invitation aux banquets 
d'usage, aux spectacles-galas, aux serres monumentales de M. de 
Kerchove, etc. On nomme un Président et un Secrétaire par section; 
puis, guidés par un Commissaire spécial, on procède immédiate- 
ment à l'examen des concours. Sans perdre un instant, les bureaux 
inscrivent les noms des vainqueurs sur des cadres préparés à l'a- 
vance et, lors de l'entrée du public, le lendemain, tout est prêt pour 
le recevoir. Afin de donner une idée du travail des organisateurs à 
Grand, il suffira de dire que le dimanche, jour de l'ouverture pour la 
visite de la famille royale et du public, il paraissait un catalogue 
in-8° de 183 pages, parfaitement et très correctement imprimé, 
contenant la liste des Jurés, le nom et l'adresse de chaque exposant, 
suivis des noms botaniques de chaque plante, plus le résultat des 
concours, la composition des sections, la liste détaillée et l'objet des 
récompenses. Qu'on se figure ce qu'exige de soins un tel travail 
pour être exact, immédiat et complet ; en même temps, paraissait 
dans la " Bévue d'Horticulture belge et étrangère, " un Compte rendu 
de 46 pages sur l'ensemble de l'Exposition. On avait ainsi un guide 
complet et officiel des plus précieux pour le visiteur. 

C'est là de l'activité et du dévouement, s'il en fut jamais. 

Le soir de l'ouverture, un banquet officiel de deux cents per- 
sonnes réunissait les Jurés et les invités dans les magnifiques 
salons annexés au Grand-Théâtre, et là, le Jury, par l'organe de 
son Président, M. le duc Decazes, a été heureux de remercier la 
Société de son hospitalité. Tout avait été heureusement disposé 
par une Commission spéciale, jusqu'aux toasts officiels, pour pré- 
venir l'éloquence filandreuse de certains orateurs. 

Ajoutons ici quelques détails pratiques : 

Le prix d'admission dans la Société est de 20 francs et la coti- 
sation annuelle aussi de 20 francs. Elle n'est que de 10 francs pour 
les souscripteurs étrangers à la ville. 

Il y a dix-sept à dix-huit cents Membres, plus une cinquantaine 
de Membres honoraires. 

Les concours, en 1878, étaient au nombre de 233, et les expo- 
sants au nombre de 262, dont 231 Belges, 15 Français, 7 Anglais, 
3 Hollandais, 4 Allemands, 1 Italien et 1 Portugais. 

Le prix d'entrée à l'Exposition était de 5 francs pour les deux 
premiers jours, de 3 francs pour le troisième, de 2 francs pour le 



56 LES FLORALIES DE G AND. 

quatrième et le cinquième jour, de 1 franc pour le sixième, de 50 
centimes pour le septième, enfin de 20 centimes pour le huitième. 

Le Jury a accordé 70 médailles d'or de l re et de 2° classe, 193 
médailles d'argent de l re et de 2 e classe et 175 médailles de vermeil. 
En outre, on a décerné, hors concours, seize médailles diverses, 
puis des médailles offertes par le Roi et la Reine, par la comtesse 
de Gomer, par la Fédération horticole de Belgique; enfin, des 
objets d'art offerts par M le comte et M* 6 la comtesse de Kerchove 
et des coupes envoyées par M. W. Bull et par le Comité anglais. 

Si nous comparons l'organisation de Gand avec la nôtre, à Paris, 
nous verrons que nous exposons dans un local qui ne nous appar- 
tient pas, et où nous ne pouvons opérer à l'avance ni à notre aise. 
Pour remplacer, au Palais de l'Industrie, les plantes de garniture 
par les plantes d'Exposition, la Commission n'a que quatre jours. 
Le jardin est dessiné dans le but de faire ressortir les œuvres d'art 
et pas le moins du monde pour faciliter l'examen, ni le groupement 
des plantes. Bien n'est moins favorable pour cela que les formes 
raides et symétriques du jardin français. Le vaisseau est trop grand, 
la ventilation pitoyable, la poussière mortelle pour certaines collec- 
tions qui exigent un abri spécial et des allées de terre battue et 
entretenue à une humidité convenable. Chez nous, le matin du jour 
d'ouverture, il faut disposer les produits de la culture maraîchère 
qui arrivent au dernier moment avec les bouquets montés, nettoyer 
les allées, installer et faire fonctionner des Jurés inexacts, marquer 
les lots des vainqueurs, enfin recevoir les Dames patronesses et le 
public officiel, tout cela en quelques heures!... Ceux qui n'ont pas 
eu pareille besogne sur les bras ne s'imaginent pas ce qu'il faut de 
force physique, d'efforts et de patience pour réussir. — Dans les 
Expositions officielles, on a un personnel payé, un Directeur qui a 
pleins pouvoirs et un monde docile. Dans une Exposition parti- 
culière, chacun vient suivant sa convenance; le Président prie, 
mais ne peut ordonner. Les hommes d'exécution comprendront 
combien il est difficile de contenter tout le monde, de ménager les 
intérêts et les amours-propres et d'arriver à temps. 

Terminons par la visite du Jardin du Casino de Gand et par 
l'examen du matériel horticole proprement dit. 

Comme dans tous les pays du Nord, les serres, en Belgique, sont 
en bois. Déjà en 1599, le célèbre Boerhave en avait établi à Leyde, 
pour ses études botaniques. Depuis ce moment, il est peu de mai- 
sons complètes qui n'aient leur jardin d'hiver annexé aux apparte- 
ments. Dans le Nord, où l'on préfère l'utile à l'agréable, le bois 
est presque partout employé comme matière première, à moins 
qu'on n'ait à élever des serres monumentales, comme celles de 



LES FLORALIES DE GÀND. 57 

Kew ou du Palais de Sydenham. En France, nous recherchons la 
forme et F élégance, la finesse et la légèreté ; aussi emploie-t-on le 
fer qui se prête mieux aux lignes courbes et à l'ornementation. Sa 
grande conductibilité a, pour les climats du Nord, de sérieux in- 
convénients : on se gare toujours incomplètement de la buée ; on 
s'expose à des dilatations considérables, au bris du vitrage et à des 
pertes sérieuses de chaleur. En Belgique, on est horticulteur avant 
d'être artiste; le bois est donc généralement préféré. Les serres 
de l'Exposition ne présentaient pas de disposition spéciale, pas 
plus que les châssis ou les abris vitrés pour les espaliers : c'est ce 
qu'on voit partout en Hollande et en Angleterre. Quant aux 
chauffages, ce sont surtout des chaudières en tôle rivée, à retour de 
flamme ; la fumée circule ensuite autour de l'appareil, dans l'en- 
veloppe en briques, puis s'échappe par un tuyau placé à l'extérieur. 
C'est, en somme, la disposition la plus rationnelle, la plus solide 
et la plus économique. Inutile d'ajouter que la porte du foyer est 
en dehors et que les serres ponr les plantes délicates sont précédées 
d'un tambour vitré avec doubles portes. On sait qu'en Hollande on 
se sert beaucoup de claies en jonc pour abriter les serres ; en Angle- 
terre, on emploie de préférence la toile à voile qui forme un abri fort 
efficace : nous en avons vu la preuve dans les tentes dressées par 
l'ambulance américaine à Paris, en 1870. En Belgique, on emploie 
les claies faites en lattes de sapin résineux; mais ces lattes, au lieu 
d'être réunies par des mailles en fil de fer comme chez nous, sont 
attachées par des cordeaux goudronnés, de 4 à 5 millimètres de 
diamètre, et qui, au dire des praticiens, fonctionnent bien et sont 
de très longue durée. Un exposant avait .essayé de remplacer les 
lattes de bois par des lattes en zinc attachées par des mailles 
métalliques. Je doute qu'il y ait là un progrès. 

Il y avait dans l'enceinte du jardin du Casino et dans les galeries 
couvertes les collections ordinaires de coutellerie horticole, d'outils, 
de pompes et de meubles de jardin; mais je n'ai rien vu là que 
nous n'ayons chez nous déjà et en formes plus légères ou plus 
artistiques. La véritable supériorité de nos voisins est dans la cul- 
ture de leurs plantes de serre, dans leur goût passionné pour les 
fleurs et dans leur hospitalité proverbiale qui fait que les relations 
sont avec eux de la plus franche cordialité. Puissent ces lignes leur 
exprimer tout le plaisir que j'ai eu, pour ma part, à visiter leurs 
cultures et la reconnaissance que j'éprouve pour leur chaleureux 
accueil I 



58 LES FLORALIES DE GAND. 



LA REVUE HORTICOLE. 

9 

(1878, P. 141). 

Une fois de pins, la Belgique, dans son exposition quinquennale, 
vient d'exciter l'admiration du monde horticole, et bien que depuis 
longtemps, elle l'ait habituée à ces sortes de surprises, c'est 
toujours avec un sentiment d'agréable satisfaction qu'on assiste 
à ces grandes scènes horticoles. Malheureusement, cette fois, le 
temps n'a pas été favorable; tous les éléments semblaient conspirer 
contre cette solennité; outre la pluie et la neige qui tombaient 
presque sans interruption, le froid a apporté aussi son néfaste 
contingent, et même, l'avant-veille de l'ouverture, une gelée de 
5° au-dessous de zéro, anéantissait quelques collections qui avaient 
été préparées en vue des concours. Pourtant, malgré toutes ces 
circonstances défavorables, l'exposition a été splendide sous tous 
les rapports. 

Nous n'essaierons pas, dans cette chronique, de donner une idée 
de cette floralie, un de nos collaborateurs que nos lecteurs 
connaissent depuis longtemps par ses intéressants articles, ayant 
bien voulu se charger de cette tâche difficile. Toutefois, nous ne 
pouvons nous dispenser de dire quelques mots de l'accueil aussi 
cordial que sympathique dont nous avons été l'objet, comme 
représentant de la presse horticole française, et d'en remercier 
tout particulièrement et publiquement, non-seulement les membres 
des comités d'administration et d'organisation, mais tous les 
horticulteurs et amateurs belges, car, disons-le bien haut, là tout 
est royal, dans la véritable acception du mot, c'est-à-dire grand, 
digne et généreux; il y a parmi tous de véritables sentiments de 
fraternité qui effacent les distances et les rangs, et fait que chacun 
semble trouver son contentement dans celui des autres. Les 
habitants se sont associés à cette solennité, qui devenait ainsi une 
sorte de fête nationale; et nous pouvons, en terminant, dire de la 
Belgique, au point de vue de l'horticulture, comme au point de 
vue de la liberté : Petite nation, grand peuple. 



LES FLORALIES DE GÀND. 59 



LA REVUE HORTICOLE. 

(1878, P. 185). 

L'horticulture gantoise a encore offert cette année aux amateurs 
et aux curieux des floralies qui auront leur date au livre d'or de 
nos grandes réunions européennes. 

Ces fêtes des fleurs ne sont nulle part mieux organisées qu'en 
Belgique. Aujourd'hui, il est à peu près impossible de soutenir 
l'éclat des expositions internationales, qui, souvent répétées, 
fatigueraient infailliblement les visiteurs et les exposants si, à 
défaut de nouveautés, ils n'y trouvaient chaque fois des éléments 
de comparaison et d'instruction. 

D'ailleurs, les introductions nouvelles deviennent rares, ce qui 
pourtant ne devrait étonner personne: les voyageurs-collecteurs 
suivent presque toujours les routes connues et parcourent les 
mêmes régions; pour découvrir des nouveautés, à l'avenir, il faudra 
absolument se décider à pénétrer dans les pays à peu près 
inexplorés au point de vue de l'horticulture, tels que l'Afrique 
centrale. Nous entendons dire: c En ce moment, il y a disette de 
plantes nouvelles, » ce qui paraît vrai pour deux raisons: d'abord 
parce que, comme je viens de le dire, on ne parcourt guère que 
les mêmes contrées, et surtout aussi par la rapidité avec laquelle 
on multiplie les nouveautés qui, peu après leur introduction, sont 
répandues en grande quantité. A l'appui de ces dires, nous 
pourrions citer de nombreux exemples de plantes de premier 
mérite qui, bien que récemment introduites, se trouvent déjà chez 
presque tous les horticulteurs; pour ne parler que de quelques 
espèces, citons les Oocos Weddellicma, Glaziova insignis, Seaforthia 
robnsta, Pritchwrciïa pacijiça, Kentia, etc. Toutefois ne nous en 
plaignons pas, au contraire. 

La 10 e exposition internationale de la Société royale d'Agriculture 
et de Botanique de Gand, qui vient d'avoir lieu, a été un véritable 
succès. Des 321 concours ouverts, presque tous ont été remplis. 
Quelques collections d'Orchidées ont fait défaut, ce qui a tenu 
probablement aux froids des derniers jours du mois de mars, qui 
n'ont pas permis de sortir de leurs chaudes demeures ces fleurs 
si délicates. 

Le comité organisateur avait le désir de bien faire; nous lui 
demanderons la permission de lui dire que nous trouvons qu'il a 



60 LES FLORALIES DE GÀND. 

encore mieux réussi que les années précédentes. C'est cette persé- 
vérance de la Société qui a donné à la ville de Gand une si grande 
place dans le monde horticole. 

M. le Comte de Kerchove de Denterghem, bourgmestre de Gand 
et président de la Société, a retracé, dans son discours au jury* 
les efforts soutenus de ses concitoyens, qui ont su rendre l'horti- 
culture l'une des principales branches du commerce de la Belgique. 
C'est en 1808, que fut fondée la Société royale d'Agriculture et de 
Botanique, sous les auspices de Cornelis, de Lanckmann, de 
Van Cassel; vinrent ensuite Verschaffelt, Van Geert et Louis 
Van Houtte, ces illustres fondateurs de l'horticulture moderne, 
dont les traditions ont été continuées par M. J. Linden. A ces 
grands noms, il faudrait associer ceux qui ont aussi apporté lenr 
contingent à l'édifice horticole, que nous ne citerons pas, car la 
liste en serait trop longue. D'ailleurs, le voyageur qui traverse 
Gand, ne peut les ignorer, car il s'arrête étonné devant cette 
multitude de portes presque toutes surmontées de la même inscrip- 
tion : X. horticulteur. Si, poussé par la curiosité, il jette un regard 
à travers les clôtures qui bordent les rues des faubourgs, il est 
encore plus surpris à la vue de ces immenses espaces vitrés 
qui couvrent Mont-St-Amand, ou qui s'étendent de la porte de 
Bruxelles jusqu'au village de Meirelbecke, cette pépinière de la 
cité gantoise. 

Depuis 1844, les expositions annuelles se sont régulièrement 
suivies: ce fut sous la présidence du Chevalier Heynderyckx que la 
Société fut chargée de l'organisation de la grande exposition 
d'agriculture de 1849. Cette entreprise réussit brillamment, et 
depuis la Société se consacra entièrement à l'horticulture et à la 
botanique. Les diverses expositions internationales furent successi- 
vement dirigées par MM. Van den Hecke de Lembecke et de 
Ghellinck de Walle, amateurs distingués dont les serres étaient 
réputées parmi les plus belles du continent. Les salles du Casino 
devinrent trop étroites; il fallut créer des locaux assez vastes pour 
suffire aux exigences des expositions. La grande salle vitrée, la 
plus grande de la Belgique, fut édifiée à côté des anciennes con- 
structions. Mais la mort vint successivement frapper ceux qui 
avaient tant contribué à mener à bien cette belle œuvre; c'est alors 
que M. le Comte de Kerchove fut nommé président à l'unanimité ; 
et pour inaugurer ses nouvelles fonctions, il éleva, au milieu de sa 
ville de Gand, un énorme jardin d'hiver, l'une des plus belles 
curiosités de cette antique cité, déjà si fertile en monuments 
historiques ; cette magnifique construction restera comme une 
attestation des conquêtes de l'art moderne au point de vue de 



LES FLORALIES DE G AND. 61 

Futile et de l'agréable. Sons cette habile direction, nous ne devons 
donc pas être surpris que l'exposition de 1878 fnt l'une des plus 
belles qu'on ait pu admirer en Belgique, bien que constituée avec 
des éléments différents de ceux qui composaient les magnifiques 
floralies qu'on admirait à Bruxelles en 1876 et à Liège en 1877. 

On a pu se convaincre, une fois de plus, que les Azalées gantoises 
sont toujours les premières partout où elles figurent, de même que 
les Orchidées liégeoises forment le plus beau bouquet exotique 
dans tous les concours où elles se montrent. Si, à ces deux grandes 
réputations, on ajoute les Palmiers et les Fougères gigantesques 
des serres de M. Linden, puis les collections si variées de la maison 
L. Van Houtte, on trouve un ensemble à peu près complet fourni 
par la ville de Gand, très heureusement achevé par les introductions 
nouvelles et les exemplaires de culture dont les horticulteurs 
anglais ont le secret, et qu'ils aiment à produire à toutes les 
expositions belges. 

L'ancienne salle du Casino, la grande galerie vitrée, étaient 
bondées de fleurs et de feuillages, et on a dû y joindre une annexe 
mesurant 1440 met. carr., sans compter les serres élevées dans les 
jardins, parmi lesquelles on admirait celle de M. Spilthoorn, qui ne 
mesurait pas moins de 160 met. carr.; elle était chauffée et 
spécialement appropriée aux plantes délicates qui n'auraient pu 
trouver place dans l'ancienne galerie chaude, au premier étage du 
Casino. 

La lutte, pour les introductions nouvelles, était entre M. W. Bull 
et M. Linden; M. Bail est resté vainqueur dans plusieurs concours, 
grâce à la plupart des belles plantes qu'il avait déjà exposées à 
Bruxelles en 1876, mais qui ne sont pas encore au commerce. Nous 
ne trouvons la date de 1878 sur aucune des plantes de cet exposant. 
De ces nouveautés, vingt ont été introduites en 1875, huit en 1876, 
sept en 1877, les autres de 1872 à 1874. 

M. Linden nous a montré pour la première fois une merveille, 
le Massangea Lindeni. Cette admirable variété du M. musaïca 
a excité l'enthousiasme des véritables connaisseurs; l'immense 
confiance qu'avait M. Linden dans cette nouveauté, a été peut-être 
la cause indirecte de l'insuccès relatif de cet exposant. Il s'est un 
peu trop facilement laissé aller au plaisir de montrer cette superbe 
Broméliacée dans tous les concours où il a pu l'introduire; peut-être 
eût-il été plus sage et plus pratique de la moins prodiguer et 
d'exposer à sa place quelques nouveautés inédites que possède en 
si grand nombre l'établissement de la rue du Chaume, et qu'il tient 
probablement en réserve pour la prochaine exposition de Paris. 
Espérons que notre jury saura tenir compte de cette galanterie pour 



62 LES FLORALIES DE GAND. 

la France. Voici les résultats des concours des plantes nouvelles: 



Après cette longue liste de nouveautés, il convient de citer les 
Orchidées de M. O. Lamarche-de Rossius (de Liège), F. Massange- 
de Louvrex (de Liège), Rollisson (de Londres), Beaucarne, etc.; 
les plantes exotiques variées, si merveilleusement cultivées de 
M. Veitch; un Magnolia nouveau qui sera prochainement figuré 
dans la Revue horticole et un beau Tillandsia Zahni, Stenospermatium 
Wallisi, jolie Aroïdée, etc., enfin une superbe collection de Jacinthes. 

Comme M. Veitch, M. Williams exposait aussi hors concours 
quelques très bonnes plantes, telles que Oalamus ciliaris, Anthurium 
Patiniy Anoplophytum Bollissoni, Oleinhenia Mendelli, G. rupestris, 
Macrozamia Dennisoni, une belle collection de Oroton et un joli lot 
de Cyclamen. 

Notons aussi les Maranta de MM. Van Houtte et d'Haene, les 
Broméliacées de M. Truffaut (de Versailles), qui dénotaient une 
culture bien comprise et un choix judicieux parmi les bonnes 
espèces, Karatas Legrellae, Vriesea psittacina variegata, Bromelia 
latifolia, Massangea musaïca, etc. 

Dans le même genre, les collections de M. Van den Wouwer 
(d'Anvers) étaient bien pourvues de forts spécimens de Tillandsia 
argentea, Anoplophytum xyphioides, Ronnbergia Morreniana, Hech- 
tia, Sp. nova. 

M. Desbois avait aussi exposé quelques plantes rares; ses 
beaux Disteganthus scarlatinus , Guzmannia fragrans var. rxibra 
et Tillandsia staticaeflora, méritent une mention spéciale. 

Les deux grands amateurs gantois, MM. de Kerchove et de 
Ghellinck de Walle, luttaient avec des armes égales pour les 
grandes collections d'Azalées, de Gycadées, de Fougères, de Pal- 
miers et d'Aroïdées; ils étaient suivis de près par des horticulteurs, 
MM. Van Houtte et d'Haene, qui exposaient de fort beaux Pal- 
miers; M. J. Nuytens-Verschaffelt avait de belles Gycadées aux 
troncs séculaires. Quant à M. Vervaene, ses Azalées étaient tout 
simplement superbes; cet habile horticulteur montrait des sujets 
greffés de plusieurs espèces formant des étages de diverses cou- 
leurs appelés couronne royale. Nos félicitations pour ce tour de 
force très curieux. 

Quant aux Nepenthes et aux Dracaena, c'est toujours M. Wills, 
qui remporte les palmes des concours ouverts pour ces belles 
plantes; ces deux collections étaient d'un choix et d'une culture 
irréprochables; citons, parmi les nouveaux hybrides, Dracaena 
Leopoldi et D. recurvata, qui nous semblent sortir des formes 



LES FLORALIES DE GAND. 63 

ordinaires pour se rapprocher des Orotons. Les antres gains de 
M. Banse seront bientôt aussi panachés que les Oaladium hulhosum 
hybrides de M. A. Bleu, dont les nouveautés récentes étaient 
exposées dans de bonnes conditions par M. Lemonnier, amateur 
à Lille. 

Nous renonçons à décrire les concours remplis par M. L. De 
Smet-Duvivier. On pourra se faire une idée de ses apports en son- 
geant qu'il a obtenu plus de 50 médailles. 

Les grands prix donnés par M. W. Bull, pour les plantes intro- 
duites par lui, ont été remportés par MM. F. Massange-de Louvrex 
et L. Van Houtte. Le Van Houtte's Mémorial, prix fondé par le 
comité anglais, pour honorer la mémoire du grand horticulteur 
gantois, a été la part bien méritée de ses enfants, pour leur con- 
cours de six plantes fleuries de serre chaude et de serre froide, 
remarquables par leur beauté et leur culture. L'objet d'art de 
500 francs, donné par le comte de Kerchove comme premier prix 
(concours 171, pour 75 plantes fleuries et non fleuries) a été décerné 
à rétablissement L. Yan Houtte, qui a montré que les traditions 
du maître étaient rigoureusement gardées par sa famille qui, fidèle 
aux préceptes de son chef, pense que la meilleure manière de faire 
vivre son souvenir, c'est de continuer à marcher dans la voie du 
progrès, tout en ayant bien soin de soutenir les collections qui ont 
fait la réputation universelle de l'établissement modèle de Grent- 
brugge. Les semis à 9 Amaryllis, à? Azalées, (Mémoire de Louis Van 
Houtte, premier prix), d'Imatophyllum, de Jacinthes, de Bertolonia, 
de Qesnériacées, etc, » prouvent mieux que ne le ferait tout ce 
qu'on pourrait dire, les efforts incessants et heureux faits pour 
améliorer encore ce qui était déjà si beau. 

Ne pouvant citer les noms des 262 exposants qui ont pris part 
à ces floralies, ni énumérer toutes les plantes comprises dans 321 
concours, nous terminerons ce compte rendu en disant que les 
125 membres du jury ont trouvé l'accueil le plus cordial auprès du 
comité de la Société Royale d'Agriculture et de Botanique. Ces 
habiles administrateurs n'ont rien épargné pour donner à leurs 
invités l'hospitalité la plus large et la plus courtoise, au milieu de 
cet Eden de l'horticulture moderne, et sous les auspices d'un 
gouvernement fort, parce qu'il est respecté, et avec l'aide d'un 
peuple libre, parce qu'il sait se contenter de lois qui le laissent tra- 
vailler à l'abri des révolutions politiques ou sociales. 

A. De la Dkvansaye. 



64 LES FLORALIES DE OAND. 



MONATSSCHRIFT DES VEREINE8 ZUR BEFÔR- 
DERUNG DES GARTENBAUES, 

IN DEN PbEUSS. STAATEN PUR GaRTNEREI UND PfLANZENKUNDB. 

(1878, F. 187). 

Pas d'exposition plus belle ni mieux fourme, que celles qui se 
renouvellent à Gand, à chaque période quinquennale ! Cette vérité, 
connue depuis des années, s'est affirmée uno fois de plus dans 
F exposition qui vient d'être tenue du 31 Mars au 7 Avril. Par 
malheur le temps ne l'a guère favorisée, et mainte jolie plante a 
péri en voyage, tuée par la température rigoureuse de la saison. 

Les expositions de Gand sont organisées par la « Société royale 
d'Agriculture et de Botanique de Gand», fondée en 1808, et dont 
le président actuel est le Bourgmestre de Gand, le Comte de 
Kerchove de Denterghem, propriétaire d'un célèbre et admirable 
jardin d'Hiver. 

En 1809, à la première exposition — à ce que rapporte la Revue 
de l'horticulture Belge — figuraient seulement 46 plantes ; cette 
fois-ci, les envois furent si riches et si nombreux — le catalogue 
nombrait 262 exposants avec 983 envois, — qu'il fallut édifier, à 
côté de l'immense local actuel, plusieurs constructions provisoires, 
et que, à entendre les témoins oculaires, cette exposition a dépassé 
en éclat toutes les précédentes. Indépendamment de la Belgique, 
l'Angleterre avait envoyé ses plus riches trésors et, au grand 
désespoir des Belges, W. Bull de Londres l'emporta sur J. Linden 
dans la catégorie importante des c plantes récemment importées 
par l'exposant. » 

W. Bull, de Londres, avait envoyé en fait de nouveautés comme 
l'indique le Qwrdeners' Ohronicle : 

Martinezia Rcezli, palmier de l'Amérique du Sud, à feuilles très 
allongées, velues, bifides à l'extrémité, supportées par des pédon- 
cules soyeux; Dieffenbachia Leopoldi, magnifique plante à tiges 
dressées, tachées de pourpre foncé, à feuilles ovales acuminées, d'un 
vert sombre, soyeuses, rayées de blanc pur sur la nervure médiane; 
Aralia splendidissima, à feuilles longues, découpées, à folioles 
ovales aiguës. 

Panax plumatum, des Iles Salomon, Orotçn cornigera, à feuilles 



LES FLORALIES DE GAND. 65 

enroulées, d'un vert passant au bronzé; Oroton Rex, Dipteris 
Hcyrsfieldi, fougère monstrueuse, splendide, de Java, Lomaria 
discolor bipinnatifida de Victoria; Davallia fîjensis, une des plus 
belles Davalliées toujours vertes, à rhizomes rampants, à frondes 
très grandes et finement découpées; Aralia concinna Hort. Bull 
(le même que VA. spectabilis Hort. Lind.), etc. 

Linden avait exposé en concurrence : Anthurium crystallinum 
Umgifolium, A. Dechardi, Pritchardia aurea et P. macrocarpa, 
Massangea Lindeni et M. vwr. (Broméliacées), Ronnbergia Morre- 
niana (Broméliacée de Choco), Philodendron gloriosum, Kentia 
Luciani et Oyphokentia robusta (tous deux encore très jeunes), 
Aralia Kentiaefolia, etc. 

Dans les concours les plus importants ont été distribuées les 
récompenses suivantes : 

12 plantes récemment importées par l'exposant : 1 er prix, W. Bull, 
2°"* prix, Linden. 

6 plantes récemment importées par l'exposant : 1 er prix, W. Bull, 
2 mc , Linden, 3 me , de Smet, de Gand. 

12 plantes récemment importées, non encore dans le commerce: 
1 er , Bull; 2 e , Linden; 3 e , Jacob-Makoy et C ie , de Liège. 

6 idem : 1 cr , Bull ; 2 e , Linden. 

20 plantes récemment importées : 1 er , Van Houtte; 2 e , J. 0. Moens; 
3% Aug. Van Geert, de Gand. 

1 plante récemment importée, en fleur: 1 er , J. Linden (Anthurium 
Dechardi); 2 e , Jacob-Makoy et C ie (Ohevalliera Veitchi); 3 e , Bull 
(Haemanthus Manni, an té H. rupestris). 

1 plante récemment importée, non en fleur : 1 er J. Linden (Mas- 
8angea Lindeni)', 2 e Aug. Van Geert, de Gand (Anthurium Veitchi); 
3 e Bull (Dieffenbachia Leopoldi). 

Nouveaux Azaléas divers: 1 er L. Van Houtte, pour la belle 
€t Mémoire de L. Van Houtte ", à grandes fleurs, d'un rouge pourpre, 
blanches sur les bords; 2 e Van der Oruyssen, Gentbrugge, pour le 
" noble Blanc " > à grandes fleurs blauches, plus belles peut-être que 
celles de Van Houtte; 3 e A. Boelens, de Ledeberg près Gand, pour 
€t Phebus " y à fleurs doubles, grandes, cramoisies, teintées d'orange 
et de pourpre. 

Nouveaux Azaléas, nés de variétés: 1 er D. Vervaene père, de Gand, 
pour " la Favorite ", de couleur rose intense, à bord blanc avec un 
groupe de taches rouge pâle; 2 e Van der Oruyssen pour le " Héros 
de Flandre", à fleurs rose pâle, à bord blanc, demi-doubles; 3 e le 
même pour " Madame de Grevé ", rouge, à bord blanc, et à taches 
pourpres. 

Les nouveaux Camélias ne présentaient rien de bien remarquable; 



66 LES FLORALIES DE OÀND. 

il semble qu'en Belgique, comme chez nous, les Camélias sont 
quelque peu négligés, pour ne pas dire démodés. 

Pleins d'intérêt étaient les hybrides entre YAzalea mollis et un 
Rhododendron, exposés par de Smet, de Gand. Le plus beau était 
rose, à taches cramoisies, de 2 7s pouces anglais de diamètre. Les 
feuilles, toujours vertes, sont plus minces que celles du Rhododen- 
dron, elliptiques, acuminées, et de 3 pouces de long environ. — 
Peut-être ce genre de croisement donnera-t-il encore naissance à 
d'intéressants sujets. 

Nulle part mieux qu'à Gand ne peuvent s'admirer les Azaléas 
comme plante de culture (atteignant jusqu'à l 8 /s m. de diamètre); 
ils formaient réellement le point culminant de l'exposition, et il n'a 
pas dû être facile de décider entre les deux groupes de cinquante 
individus étalés aux regards. M. de Ghellinck de Walle a obtenu le 
1 er prix, la médaille du Roi, le Comte de Kerchove de Denterghem, 
le 2 me prix. 

Admirablement représentés étaient aussi les Palmiers, les Cyca- 
dées, les Fougères arborescentes (ayant jusqu'à 15 m. de diamètre 
au sommet), ainsi que les Dracaena (surtout ceux de Wills , 
soignés par notre compatriote Bause) ( 1 ), les Maranta (Van 
Houtte), les Broméliacées, Orchidées etc. (Rollisson et fils). 

Les Jacinthes et les Tulipes étaient peu nombreuses, mais belles. 
Quant aux premières de ces plantes, les Hollandais ont été mani- 
festement battus par L. Van Houtte, de Gand. Du reste trois Hollan- 
dais seulement, dont deux exposaient des Jacinthes, avaient pris 
part au concours de Gand. 

Très remarquables aussi étaient les Jacinthes de James Veitch 
et fils. 

Les roses anglaises faisaient complètement défaut. 

Par contre, de très jolis groupes étaient exposés par B. S. Williams 
de Holloway, Londres, Rollisson et fils, de Tooting, Veitch et fils, 
de Chelsea, Londres, et L. Van Houtte — ce dernier remportant la 
coupe d'une valeur de 500 fr., offerte par le Comte de Kerchove, 
ainsi que la médaille Van Houtte, offerte par le 4 Comité anglais 
pour les 6 plus belles plantes fleuries. 

W. Bull même avait offert 3 prix pour les plantes importées par 



(*) Noua sommes heureux d'apprendre à nos lecteurs que ces splendides Dracaena 
ont été* acquis par le gouvernement allemand pour en orner le jardin du château 
de Reuthen, près Spremberg. (Rédact.). 



LES FLORALIES DE G AND. 67 

lai. Le premier a été décerné à M. Massange-de Louvrex, de Liège, 
le 2 me à L. Van Houtte, le 3 me à Aug. Van Geert, de Gand. 

Parmi les 110 Membres du Jury chargé de décerner les récom- 
penses se trouvaient, outre 43 belges, 8 allemands, 1 autrichien, 
12 anglais, 12 hollandais, 32 français, 1 suisse et 1 russe. 

La rédaction de la Bévue de l'Horticulture belge et étrangère 
(M. E. Pynaert), à Gand, a rendu à l'exposition un service signalé, 
en publiant dès son ouverture un rapport détaillé, avec figures et 
plans, qui a paru dans le numéro d'Avril, et se vend séparément au 
prix de 2 fr. comme compte rendu, avec plans de l'exposition 
internationale. 

La même rédaction s'est unie au Cercle d'Arboriculture, pour 
donner aux représentants de la presse agriculturale internationale, 
le 2 Avril, un dîner solennel, auquel assistaient une trentaine de 
personnes. 



(IDEM, PAGE 320.) 

Dans la séance de la Société du 24 Avril, M. Sonntag a donné 
quelques détails sur la grande exposition de Gand, qui a dépassé 
en éclat les précédentes expositions de la même ville. La salle 
principale, grande à peu près trois fois comme le manège du ministère 
de la guerre à Berlin, était loin de suffire ; il fallut y ajouter un 
espace couvert, aussi grand que le manège, pour y loger les Rho- 
dodendrons, les Conifères, les Azalea pontica, les Yucca, etc. 

Une autre serre spéciale abritait les Orchidées et les plantes de 
serre chaude; enfin les Jacinthes et les Tulipes occupaient aussi 
une place à elles propre. En tout il y avait 262 exposants 
avec 983 envois. 

Dans la salle principale, les Azaléas étaient le bouquet de l'ex- 
position. — Deux amateurs, M. de Ghellinck de Walle et le comte de 
Kerchove de Denterghem avaient chacun exposé au milieu de la 
place 50 individus d'une beauté irréprochable, ayant jusque l m 60 
de diamètre. Il y avait en outre plusieurs groupes de 25 plantes 
de parterre — formant ainsi un ensemble d'au moins 200 plantes 
d'ornement, outre beaucoup de moins apparentes, fascinant et 
enchantant les yeux. Mélangé à des Palmiers, des Cycadées et 
d'autres plantes fouillées, ce groupe de végétaux fleuris avait un 
aspect vraiment imposant. 

Venaient ensuite les Dracaena dont les plus beaux, exposés 
par WilU et cultivés par Bause, ont été achetés pour le jardin du 



68 LES FLORALIES DE G AND. 

château de Reuthen, près Spremberg, — ainsi que les Imanto- 
phyllum (12 plantes dans une caisse, chacune avec environ 12 fleurs), 
les Cyclamen, Orchidées, Jacinthes de Veitch, Bégonias tubercu- 
leux, Croton, Citrus chinensis, Caladium, Marantas, Fougères ar- 
borescentes. (Dicksonia antarctica haut de 5 m. avec une cime 
aussi large, soutenu par un treillis en fil de fer), Lycopodes, 
Amaryllis, etc. Les nouveautés ont été en grande partie mention- 
nées dans l'article du précédent mois. 

Ajoutons d'autre part : 

Que l'on ne peut assez louer l'excellente organisation des jurys 
belges, dont le contraste avec l'exposition d'Amsterdam, de l'an- 
née précédente est surtout frappant. 

En Belgique, tout se divise en sections, chacune d'elles a son 
président, qui connaît son affaire, et en peu d'heures la besogne 
est terminée. 

La Société d'Agriculture et de Botanique de Gand compte déjà 
environ 70 années d'existence, et organise tous les 5 ans de sem- 
blables expositions. Dans l'intervalle, les cultivateurs épargnent 
leurs produits, pour pouvoir se présenter avec un plus riche butin. 
Issues de débuts bien humbles, comme l'a dit dans son discours 
le comte de Kerchove de Denterghem, les expositions de Gand, 
ont aujourd'hui une réputation européenne. Commencées dans une 
salle de café étroite, enfumée, avec 46 plantes, elles étalent aujour- 
d'hui leur splendeur au Casino, dans un local spécial, décoré avec 
tout le luxe et l'élégance imaginables. 

Sans aucun doute, la chaude sympathie du Roi des Belges pour 
l'horticulture a dû contribuer pour une bonne part, non seulement 
à la prospérité constante de ces expositions, mais d'une façon 
générale au développement de l'art du jardinage en Belgique. 
Cette fois encore, l'Auguste Souverain a donné à l'exposition une 
nouvelle preuve d'intérêt. Il est venu expressément à Gand avec 
la Heine, le Comte et la Comtesse de Flandre et sa suite, pour 
visiter l'exposition, et y est resté trois heures entières, en dépit 
du mauvais temps, allant de groupe en groupe, adressant à chacun 
en sa langue maternelle, des paroles amicales, et entrant dans de 
tels détails que chaque exposant était frappé de la justesse de ses 
appréciations. 

Du reste, le Roi des Belges a déjà attesté son amour pour l'hor- 
ticulture par la création à Laeken d'un immense jardin d'hiver, 
trois fois grand comme le célèbre jardin d'hiver du comte de Kerchove 
de Denterghem, à Grand, jardin que le Roi vit pour la l re fois il y 
a 5 ans dans une visite, à la suite de laquelle il conçut l'idée d'en 
établir un semblable. Malheureusement (suivant la remarque 



LES PL0RALIB8 DE G AND. 69 

même du Roi), tons les essais entrepris pour le chauffer sont restés 
infructueux : en certaines parties il y a excès de chaleur, insuffi- 
sance en d'antres, et cette construction qui a coûté 3 millions de 
francs doit ou être entièrement démolie ou demeurer inutile ( 1 ). 
— C'est que le jardinage a aussi ses limites. — Quant à ce qui est 
des nouveautés, le cahier du mois précédent rapporte que William 
Bull, dont les opérations avaient d'ailleurs été marquées au coin 
de la plus sage prudence, a battu les Belges dans 3 concours 
essentiels et réellement ses produits étaient supérieurs. 

D'une façon générale d'ailleurs, ses nouveautés, comme celles 
de Linden, sont en majeure partie des plantes à feuilles bigarrées, 
dont les noms ont besoin d'un contrôle plus exact. Par exemple, 
le fameux Dracaena Ooldieana de l'Afrique occidentale, dont le 
plus grand pied coûte 100 livres et le plus petit 7 livres, est-il 
vraiment un Dragon nier? C'est ce que l'avenir nous apprendra. 
Son port est bien plus massif que celui des Dracaenas, dont il 
se distingue d'ailleurs par ses zébrures transversales noirâtres. 
Le Dieffenbachia Leopoldi du même exposant n'est pas non plus 
un Dieffenbachia, il rappelle beaucoup le Gurmeria picturata, et a, 
comme lui, une forte côte médiane, avec des ombres blanches de 
chaque côté. 

En dehors des plantes bigarrées, il n'y avait, parmi les nou- 
veautés, rien de bien saillant, si l'on excepte le Encephalartos 
Hildebrandti, plus anciennement connu et quelques Anthurium. 

Par contre, les Dracaena de Wills, élevés par W. Bause, étaient 
d'une beauté hors ligne, et déployaient un faciès vraiment nou- 
veau. De 600 variétés, Bause a choisi les 15 meilleures, et leurs 
couleurs, ainsi que leurs formes, sont réellement admirables. Une 
d'elles D. recurva est d'une teinte noir de corbeau , avec des 
feuilles larges, arrondies, tout enroulées, semblables à celles 
du Oroton volutum. D. Rollissoniana, au contraire, a des feuilles 
marquées de stries rouge sombre, rouge clair et blanches, paral- 
lèles et nettement limitées. Et ce ne sont pas seulement les jeunes 
pousses, mais toute la plante qui est marquée de cette façon. 
D. terminalis alba présente des stries blanches, bien limitées, 
semblables à celles du Ourculigo discolor ; D. ignea, avec ses larges 
feuilles rouges et jaunes, étincelle comme un feu ardent (comme 
le porte déjà le cahier d'Avril). Toute la collection de Dracaenas 
a été achetée pour le jardin du château de Beuthen, près Sprem. 



(!) La plupart de ces assertions concernant le jardin d'hiver du Roi à Laeken 
sont entachées d'erreur on d'exagération. Ed. Mn. 



70 LES FLORALIES DE G AND. 

berg, et Égarera sans doute à l'exposition automnale de notre 
Cercle. 

Il y avait aussi quelques spécimens de Croton, remarquables par 
leur originalité, entre autres le 0. picturatus Hort. W. Bail, à 
feuilles allongées, dont la côte médiane amincie s'étend au-dessus 
de la feuille sur une étendue de 6 centimètres, et s'échancre sur 
les bords, de façon à simuler une seconde feuille appliquée sur 
la feuille véritable. 

L'école royale d'Horticulture de Vilvorde, près Bruxelles, avait 
aussi exposé un nouveau Groton ovalifolius à feuilles ovales, pres- 
que rondes; et Veitch un nouveau Groton aureo maculatus, parfai- 
tement semblable en couleur aux Aucubes. 



(IDEM, PAGE 262.) 

Dans l'appréciation des Azaléas, se fit voir, au sein du Jury, la 
différence entre les goûts des Allemands et des Anglais. Relative- 
ment aux couleurs, les Anglais aiment les teintes brun rouge, plus 
sombres, plus ternes; les Allemands les couleurs plus claires, plus 
tendres. Certaines distinctions, dans le concours des nouveautés n'en 
furent pas moins décernées à l'unanimité des voix, et nous tenons à 
citer ici, comme devant sans doute se trouver bientôt dans le com- 
merce: 

1° Héros de Flandre, à très grandes fleurs, rose clair, blanches 
sur les bords. 

2° Madame Victor Guveiller, à très grandes fleurs, blanches pas- 
sant quelque peu au vert ; enfin 

3° Madame de Qrevé, exposé déjà à Cologne et à Amsterdam, 
mais s'étalant ici pour la l ro fois dans son complet développement. 

Le Jury demanda pour cette dernière une médaille d'or supplé- 
mentaire. 

Le l r prix pour nouveautés fut décerné à Van der Gruyssen, de 
Gentbrugge, le 2 e à Jean Vervaene, de Ledeberg près Gand. 

Les Camélias étaient décidément relégués à l'arrière plan ; excep- 
tons toutefois une variété italienne, Santa Maria del Fiori et le 
Sophia Onesti. 

Une plante commerciale de grand avenir est un nouvel Hydran- 
gea: Thomas Hogg, exposé par J. Veitch et fils, de Chelsea, Londres. 
C'est ce que nous avons de plus accompli en Hortensia. 

En opposition avec tous les congénères de H. Otalcsa, dont les 
fleurs, loin de s'épanouir simultanément, demeurent d'ordinaire 
imparfaitement développées au centre des bouquets, celui dont nous 



LES FLORALIES DE G AND. 71 

parlons donne de grandes grappes de fleurs d'un blanc de neige, de 
dimensions inconnues jusqu'à ce jour, et fleuries jusque tout au 
centre; jusqu'aux plus petits rameaux en étaient couverts, et la 
plante promet de se multiplier facilement. 

Un grand progrès s'est marqué dans la coloration des Bertolonia. 
Ce qu'a obtenu, sous ce rapport, Charles Van Eekhaute, jardinier de 
Van Houtte, est vraiment prodigieux. Nous avions déjà le B. Van 
Hauttei, d'un beau rose — à présent nous trouvons des variétés 
d'un rouge bien plus intense, à petits points noirs ; d'autres indivi- 
dus noir de corbeau, à points blanc de neige, et toute une série 
graduée qui n'est pas encore entièrement vendue. 

Signalons, en y applaudissant, la réapparition, dans l'art du jar- 
dinage, des tapis de fleurs! Il y avait de très jolies dispositions de 
couleurs: pas de Coleus, d'Achyranthes, d'Alternanthères, etc..., 
mais de petits végétaux en fleur: Primevères sous toutes leurs varié- 
tés; belles Hépatiques, notamment un hybride de H. Barlowi etc.... 

Une plante à laquelle Rollisson de Londres promet un heureux 
avenir, est le Boronia megastigma (*), dont les superbes petites 
fleurs d'un brun sombre exhalent un parfum pénétrant. Cette plante 
a spécialement plu à la Reine des Belges à laquelle l'exposant en a 
fait hommage. 

De cette description, il résulte que l'exposition est une des plus 
réussies qui ait eu lieu jusqu'à ce jour. L'Angleterre surtout y a 
largement contribué. Un navire spécial débarqua ses plantes à An- 
vers, un train spécial les conduisit à Gand, et c'est en cortège 
triomphal que les Anglais entrèrent dans la ville, drapeau na- 
tional en tête. Oubliant toute concurrence mesquine, ils n'eurent 
qu'un but: l'honneur de leur pays — et ils l'atteignirent largement. 

Par malheur, il y eut dans la nuit 4° de froid et M M J. Veitch et 
fils, entre autres, durent retirer leurs Orchidées ; cependant nul ne 
put s'apercevoir qu'il manquât rien à la solennité. 

Du reste, il est à remarquer que les plantes introduites dans le 
commerce par les Anglais et cultivées depuis par des jardiniers 
belges, peuvent s'obtenir d'eux à bien meilleur compte qu'auprès 
de leurs premiers propriétaires. 

Relativement aux incomparables Jacinthes de J. Veitch et fils 
(hors concours, mais récompensées d'une médaille d'or spéciale), 
qui reposaient dans des pots doubles, et excitaient par cela seul la 
curiosité générale, nous ferons remarquer que les oignons parvin- 
rent à Gand dans des pots simples, lesquels furent plus tard intro- 



(') Déjà exposé à Bruxelles en 1876, par Aug. Van Geert. 

(Rédaction.) 



72 LES FLORALIES DE GAND. 

duits dans un 2 e pot, afin d'empêcher que le poids considérable des 
grappes de fleurs n'entraînât les sujets. 



SIEBOLDIA. 

6 AVBIL 1878, PAGE 118. 

Malgré tout notre désir, il nous a été impossible d'assister à la 
grande fête d'horticulture de Gand, où nous appelaient différentes 
invitations, des occupations pressantes nous en ayant empêché. 
Ce ne sont donc pas des notes personnelles prises à l'Exposition 
que nous publions aujourd'hui. En attendant des rapports de 
témoins oculaires, nous nous bornerons à faire remarquer quelques 
particularités empruntées au Catalogue et au Procès-verbal des 
récompenses : 

Nous y trouvons l'indication du nombre des exposants qui est 
de 262 avec 983 envois. — Dans cette liste figurent trois néerlan- 
dais, notamment : MM. A. E. Barnaartet G , de Yogelenzang avec 
deux envois ; J. A. Willinck Wzn., d'Amsterdam, avec deux, et 
Y. Schertzer et fils, de Haarlem, avec quatre envois. 

Messieurs Barnaart et 0° ont pris part aux concours 162 et 163, 
par 150 et 100 Hyacinthes. M. Willinck, au concours 45 avec 
8 Chotons ; il y a ajouté un envoi hors concours de Sélaginelles 
comme ornement de table ; la firme Schertzer et fils a pris 
part aux concours 156, 157, 162, 164, respectivement avec 
40 Amaryllis, 1 Amaryllis, obtenu de semis, 150 Hyacinthes et 
100 Tulipes. 

Les 150 Hyacinthes valurent à la firme Schertzer et fils, le second 
prix, médaille d'or ; à MM. Barnaart et C°, le 3 e prix, médaille en 
vermeil. Le 1 er prix, objet d'art d'une valeur de 300 francs, don de 
M me de Kerchove de Denterghem, a été remporté par M. Van 
Houtte, de Gand. MM. Barnaart et C° obtinrent pour les 100 Hya- 
cinthes, le 2 e prix, médaille en vermeil de l re classe ; ce fut encore 
M. Van Houtte qui obtint le 1 er prix, médaille en or. 

Les 8 C rotons de M. Willinck obtinrent la médaille en argent 
de l Te classe, comme 2 e prix. Le 1 er prix fut remporté par M. Ad. 
d'Haene, de Gand. 

Ce n'est pas seulement par ses Hyacinthes, mais encore par ses 
Amaryllis, que M. Van Houtte remporta la palme de sa lutte 
contre les exposants néerlandais. Pour ses 40 Amaryllis, concours 



LES FLORALIES DE G AND. 73 

de fleuristes, il mérita le 2 e prix, médaille en vermeil de 1" classe; 
le 3 e échut à la firme Schertzer et fils. Le 1 er paraît ne pas avoir 
été décerné. 

Le nouvel Amaryllis obtenu de graines par M. Yan Houtte, eut 
le 1 er prix, médaille en vermeil de l re classe et celui de M. G. d'Hooge, 
de Loochristy, le 2 e , tandis que celui de MM. Schertzer et fils, ne 
fut pas classé. 

Enfin la firme Schertzer et fils, l'emporta sur M. Yan Houtte, 
avec ses 100 Tulipes; les premiers ayant gagné le 1 er prix, médaille 
en or, le second, le 2 e , médaille en vermeil. 

On voit par ce résumé que nos exposants ne reviennent pas sans 
récompenses. Quoique nous-même et bien d'autres encore aurions 
souhaité un autre résultat surtout en ce qui concerne les Hyacinthes 
et les Amaryllis. On voit clairement, chose qu'on aurait pu conce- 
voir difficilement par le passé, que même pour ces articles, la 
victoire nous est fortement disputée' aux expositions étrangères. 
Peu importe du reste que ces produits soient ou ne soient pas tous 
de Haarlem, cela change peu l'état des choses. Là même, où nous 
aurions été fier de proclamer un nouveau succès des nôtres, la 
justice nous fait un devoir de reconnaître ou plutôt de faire ressortir 
que cette firme belge qui a montré une persévérance aussi remar- 
quable, a fini par triompher. Gela servira de stimulant à nos expo- 
sants comme à d'autres néerlandais encore. Ils relèveront sans 
hésitation le défi et entreront en lutte sans défaillance. Que ceux 
qui se sont montrés prêts à n'épargner ni peines, ni sacrifices pour 
soutenir la vieille renommée hollandaise reçoivent le juste tribut 
de reconnaissance de tous ceux qui s'intéressent à notre horticulture. 

Nous allons parcourir maintenant le procès- verbal, et noter les 
principaux résultats. Nous y trouvons pour plantes nouvelles en 
fleurs ou sans fleurs : M. W. Bull, de Londres, avec quatre 1 er prix, 
M. Linden, de Grand, avec quatre 2 e , M. Van Houtte, avec un 1 er 
et MM. L. Desmet, Jacob-Makoy et C° et Aug. Yan Geert chacun 
avec un 3 a . 

Les coupes en argent, offertes en prix par M. W. Bull, pour 
12 plantes introduites par lui depuis 1873, ont été partagées entre: 
MM. Massange-de Louvrex, de Liège, 1 er prix, valeur 15 guinées, 
L. Yan Houtte, 2 e , valeur 10 guinées, Aug. Van Geert, 3 e , valeur 
6 guinées. 

Pour une plante à fleurs nouvellement importée : 1 er prix Linden, 
2 e Jacob-Makoy et C°, 3 e William Bull. 

Pour une plante nouvellement importée : 1 er prix Linden, 
2« Aug. Van Geert. 3« Will. Bull. 



74 LES FLORALIES DE GAND. 

Pour une nouvelle plante obtenue de semis : 1 er prix Will. Bull, 
2 e L. Desmet. 

Pour les Orchidées: M. Rollisson, de Londres, remporta trois 
] er prix, M. 0. Lamarche, et M. Massange tous deux de Liège, 
chacun un I er prix, de même M. Van Houtte, tandis que M. Beau- 
carne obtint un 2 e . 

M. Aug. Van Geert obtint un 1 er avec Sarracenia, Cephalotus, 
Darlingtonia, Drosera et Dionaea. Ces mêmes plantes valurent le 
2 e prix à M. L. Desmet. Le 1 er prix pour Nepenthes fut accordé à 
M. J. Wills de South Kensington. 

Le prix Van Houtte, don du Comité anglais, pour plantes en 
fleurs de serre chaude et de serre froide, de culture excellente, a 
été remporté par M. Van Houtte. 

Prix pour Palmiers (9° concours) premiers prix: MM. de Ghellinck 
de Walle (2), Ad. d'Haene (2), Will. Bull, L. Spae-Vander Meulen 
(Gand), J. B. de Saegher (Gand). Ces trois derniers, chacun un; 
2 e prix : MM. L. Van Houtte, J. Nuytens-Verschaffelt, J. Hye- 
Leysens (Gand), Amb. Verschaffelt, L. Herrivaux (Paris), L. Spae- 
Van der Meulen et W. Bull, chacun un; 3 e prix: J. Linden, 
J. B. de Saegher et Aug. Van Geert, chacun un 3°. 

Prix des Cycadées. Tous remportés par des exposants belges et 
notamment: premiers prix, remportés par MM. A. Van den Wouwer 
et L. Van Houtte; deuxièmes, par MM. de Ghellinck de Walle, 
Aug. Van Geert (2), de Kerchove de Denterghem (2); et un 3 e par 
M. Nuytens-Verschaffelt. 

Les prix des Fougères étaient également disputés par des 
exposants belges. Voici le résultat : M. de Ghellinck de Walle deux, 
MM. de Kerchove de Denterghem, Nuytens-Verschaffelt, Van den 
Wouwer, chacun un premier prix, et MM. Nuytens-Verschaffelt, 
Aug. Van Geert, de Ghellinck de Walle et d'Haene, chacun un 
2 e prix. 

Pour les Dracaena, le principal prix échut à M. Wills, de South 
Kensington, Van Houtte obtint le 2 e . 

Pour les Azalea Indica obtiennent des premiers prix: MM. de 
Ghellinck de Walle (2), Jean Vervaene et B. Van der Cruyssen; 
des seconds : le comte de Kerchove de Denterghem, Beaucarae, 
Jos. Vervaene et Jean Vervaene; troisièmes: M. Van Houtte deux; 
et M. P. de Schryver, un quatrième. 

Des premiers prix pour un nouvel Azalea Indica sont accordés à 
MM. Van Houtte et D. Vervaene (père) ; des seconds : à M.Vander 
Cruyssen (2), qui comme M. Boelens a obtenu un 3 e à Ledeberg. 
Enfin MM. de Schryver et J. van Beckhoute obtinrent respective- 
ment un quatrième et un cinquième prix. 



LES FLORALIES DE GAND. 75 

Pour PAzàleà Indica le mieux venu et le plus exubérant quant 
à la floraison ; résultat : 1 er prix, Jean Vervaene; 2 e prix, P. de 
Schryver; 3 e prix, de Ghellinck de Walle. 

Pour les Camellia ont obtenu des premiers prix: MM. J. Van 
Eeckhaute, de Ledeberg (2), de Ooster (Melle), Van Houtte, Linden 
et L. Van Eeckhaute (S^Denis-Westrem); des 2 e prix: MM. Beaucar- 
ne, de Coster, Ch. Vuylsteke et Nuytens-Verschaffelt; des 3 e prix : 
MM. de Schryver, Oh. Vuylsteke et Van Houtte. 

Résultat des Rhododendron; premiers prix: V ve Hellebuyck et 
fils de Gentbrugge et MM. de Goninck, Van Houtte (2) et de 
Smet; 2 CS prix: MM. Vuylsteke, Nuytens-Verschaffelt, de Ooninck, 
Van Houtte (2) et Spae ; enfin 3 e * prix : MM. Beaucarne, P. Coene 
(Gentbrugge), V. Ouvelier (Ixelles) et la V ve Hellebuyck et fils. 

En ce qui concerne les plantes à oignon nous avons déjà rapporté 
ce qui vous intéresse. 

Naturellement nous avons dû passer sous silence nombre d'articles 
et même des plus importants ; pour plus amples renseignements 
les intéressés pourront consulter le Catalogue. 

Nous finissons par rénumération des principaux prix remportés 
non encore mentionnés : 

Médailles d'or de l re classe : MM. Veitch et Williams; Médailles 
d'or: MM. Vervaene et Veitch; Médailles un vermeil: MM. Veitch, 
Williams et Van Houtte, etc. 



IDEM, 13 AVRIL 1878, F. 134. 

Quel mouvement ! quelle activité dans le vaste Casino et le parc de 
Grand, pendant les journées du jeudi 25 et du vendredi 26 Marsl Et 
rien d'étonnant à cela! La Société royale d'Agriculture et de 
Botanique préparait sa grande fête horticole quinquennale. Pas de 
foule désordonnée, pas de cris, pas de confusion! Tout se passe 
avec un ordre parfait. Nous avons visité l'emplacement jeudi vers 
dix heures du matin, alors que l'on était au beau milieu du travail 
d'installation; étonnante, était la tranquillité avec laquelle tout se 
faisait. Chaque exposant savait quelle place lui était réservée. Tel 
ou tel exposant ne savait-il où mettre l'un ou l'autre objet, tout 
de suite on pourvoyait à ses besoins, on l'assistait pour lui faciliter 
la besogne. Nous devons rendre hommage de ce fait aux trois 
Commissaires infatigables, MM. Ambr. Verschaffelt, H. J. Van 
Huile et Ed. Pynaert, qui étaient chargés du plan d'installation. 
Ces Messieurs se sont acquittés de la façon la plus remarquable de 
leur difficile tache. 



76 LES FLORALIES DE G AND. 

Les envois des grandes plantes devaient arriver surtout le jeudi, 
comme Palmiers, Cycadées, les grands Azaleas, Conifères, etc.; le 
lendemain, c'était le tour des plantes fines,, des plantes nouvelles 
et le tout fut immédiatement transporté dans les serres chaudes 
destinées à les recevoir. A une heure arrive le navire anglais 
qui devait apporter les trésors de l'horticulture britannique. — 
Caisses et paniers sont transportés sur des chariots, partant en 
une longue file, drapeau anglais en tête, vers le champ de l'Expo- 
sition. 

Le Jury international devait se réunir le samedi matin à 
10 heures. Quelques rares jurés seuls manquaient à l'appel. Malgré 
le nombre considérable d'envois, tout était fini vers 2 1 / 3 heures, 
grâce à la facilité avec laquelle les jurés pouvaient s'orienter. Une 
collation leur fut alors offerte au Café du Casino. Le soir un grand 
nombre d'étrangers se réunissaient au local de la Société l'Union, 
et la soirée se passa au milieu des conversations les plus animées. 

S. M. le Roi devait présider à l'ouverture qui allait avoir lieu à 
1 V2 heures. A 1 heure se réunissaient dans un salon du premier, 
exposants, jurés et invités, en même temps qu'il leur était donné 
accès dans une place latérale, chauffée et transformée en serre 
chaude. 

Nous envoyons donc quelques notes à la Sieboldia sur ce que 
nous y avons vu de remarquable. Cette salle contenait surtout des 
plantes nouvelles, et particulièrement des deux spécialistes univer- 
sellement connus et renommés: MM. J. Linden, de Gand et William 
Bull, de Londres. 

Cette exposition nous a montré de véritables progrès dans 
l'introduction de nouvelles plantes de valeur, qui dans les années 
précédentes avaient laissé à désirer. Parmi les plantes les plus 
recherchées, véritables joyaux, nous avons trouvé dans la collection 
de W. Bull, par exemple: Dracaena Goldieana, introduit d'Afrique 
l'année dernière. A première vue on ne croirait pas reconnaître un 
Dracaena dans cette plante, dont les feuilles d'un vert tendre et 
parsemées de taches argentées, ont 20 à 25 centimètres de long sur 
10 centim. de large; un Aralia vénusta de la Nouvelle-Calédonie 
qui, outre qu'il est plus robuste, peut rivaliser de beauté avec 
A. ele(Unti8sima; puis Lomaria discolor BiPiNNATiFiDA remarquable 
par la coupe bizarre de ses feuilles. 

Dans les Dieffenbachia, nous notons D. Edoeworthi, Leopoldi 
et Reqina. A ces 3 Aroïdées nous pouvons ajouter I'Anthuritjm 
Veitchi, introduit d'Amérique en 1875, des États-Unis de Colom- 
bie. Ses feuilles d'un vert luisant et très élégantes de forme ont un 
mètre de long sur 20 centim. de large. 



LES FLORALIES DE G AND. 77 

L'établissement Linden non moins renommé pour ses précieuses 
importations, se distinguait aussi par de magnifiques nouveautés. 
En premier lieu on peut citer trois Broméliacées : Massangea 

LlNDENI, LlNDENI VAS. et LlNDENI VAS. VERMICULATA. Les feuilles 

vertes par transparence sont d'une couleur tendre et présentent à 
distance égale des anneaux brun-foncé que l'on croirait presque 
formés de lettres japonaises. Ces trois plantes sont importées de 
l'Amérique du Sud. Anthurium crystallinum lonoipolium, portant 
des feuilles longues d'un mètre sur 30 centim. de large. Cet 
Anthurium semble être une variété de l'A. crystallinum, dont il y 
avait une plante de culture à l'exposition d'Amsterdam. Ensuite 
nous trouvons des exemplaires de luxe du Tillandsia fenestralis 
et T. tessellata, Pandanus Pancheri et Anthurium Dechardi avec 
de grandes feuilles vert-foncé et des spathes d'une blancheur de 
neige. Aralia Kentiaefolia, Croton Andreanum, plantes de culture 
magnifique, preuve que l'Angleterre n'est pas seule à pouvoir élever 
de grands Crotons. 

La famille des Palmiers présentait dans cette salle d'importantes 
nouveautés. En premier lieu citons : Pritchardia grandis, plante 
haute de deux mètres et dont les feuilles presque parfaitement 
rondes sont d'un vert-foncé et également dentelées ; il y a deux ans 
elle avait déjà fait sensation à l'Exposition de Bruxelles ( 1 ). Mar- 
tikezia Boezli, Kentia Wbndlandi et autres, exposés par W. Bull. 
Du même exposant nous avons encore remarqué un Kentia Balmo- 
reana magnifiquement bien venu. Citons parmi les nouveaux Pal- 
miers de Linden, Cyphokentia robusta, Kentia Luciani et Kentia 
Lindeni, Pritchardia aurea et P. macrocarpa etc. L'établissement 
d'Haene avait exposé comme nouveauté : Areca Yerschaffelti 
pendula à feuilles pendantes comme l'indique le nom. Cette plante 
ne nous semble qu'un sport sans importance pour le commerce. 
Comme nouvelle plante à fleurs nous trouvons le Dendrobium 
Ainsworthi, magnifique Orchidée. Comme plante sans fleurs, une 
plante de culture du Coffea Liberica. 

Dans cette salle se trouvaient réunies les plantes concourant pour 
le prix de W. Bull, dont votre dernier n° a parlé. La lutte a été vive. 
Le 1 er prix a été accordé à M. Massange-de Louvrex, de Liège, le 
2 e à M. L. Van Houtte, le 3 e à M. Aug. Van Geert, tous deux de 
Grand. Ces trois collections étaient d'une fraîcheur et d'une culture 
remarquables. 11 est facile de se convaincre que pour atteindre au 
but, on avait tenté l'impossible. 

(*) Note du Rédacteur : Malheureusement on semble n'avoir pu enoore réussir à 
introduire des graines ou de jeunes plantes : si nous ne nous trompons pas, on n'est 
nullement certain du lien de provenance. 



78 LES FLORALIES DE G AND. 

Dès l'entrée de la salle ménagée au premier, l'œil était frappé 
agréablement par une belle collection d' Agaves etc., exposée par 
MM. Moens, de Lede et Beaucarne, d'Eenaeme. Si la l ro collection 
était remarquable par la rareté des espèces, la seconde ne l'était 
pas moins par la vigueur des plantes. Les plantes de M. Nuytens- 
Verschaffelt pouvaient aussi compter comme bons produits de 
culture. 

Nous trouvons ici en outre deux belles collections. D'abord un 
groupe de Dracaena, envoi de M. L.Van Hontte, composé de plantes 
fraîches, bien portantes, et d'une propreté irréprochable ; ensuite 
les Aboïdées de M. de Ghellinck de Walle qui avaient également 
fort bon air. 

A une heure et demie la musique annonce l'arrivée de LL. 
MM. le Roi et la Reine, le Comte et la Comtesse de Flandre, et 
les autres membres de la Famille royale. 

Gand. Joh. K. Witte. 



IDEM, 37 AVRIL 1878, P. 140. 

Le Roi des Belges est grand amateur de plantes; il en a donné 
plusieurs preuves. D'ailleurs, le beau jardin d'hiver, établi aux frais 
de S. M., à Laeken, commune limitrophe de Bruxelles, ne permet 
pas d'en douter. 

LL. MM. le Roi et la Reine sont reçues à l'entrée de la salle du 
premier étage par le président de la commission de l'exposition 
horticole, M. le Comte de Kerchove, actuellement bourgmestre 
de la ville de Gand, qui adresse à la Famille royale quelques 
paroles de bienvenue ; ensuite S. M. ouvre l'exposition. 

La visite de LL. MM. a duré près de trois heures ; tout fut 
examiné avec soin et comme à l'ordinaire quelques-uns des princi- 
paux exposants furent présentés aux augustes visiteurs. 

Revenons à notre examen. 

A côté des Azalea dont nous avons parlé plus haut, nous trou- 
vons les Broméliacées et nous avons ici de nouveau l'occasion de 
rencontrer un jeune amateur, M. Albert Van den Wouwer, d'Anvers. 
A Amsterdam et à Anvers déjà, cette collection attira l'attention 
des connaisseurs ; même ici elle pouvait passer pour le nec plus 
ultra de la culture, d'autant plus qu'elle contenait plusieurs espèces 
rares et précieuses. Celle des exposants Truffaut, de Versailles, 
Desbois et C ie , de Gand, étaient également des plantes de bonne 
culture. 

Les groupes, bouquets, etc., placés au centre de la salle sur la 



LES FLORALIES DE GAND. 79 

table ont montré que dans cette branche aussi, Gand marche de 
front avec les premières villes. 

Quittons maintenant cette salle et ayant de nous engager dans 
l'escalier qui conduit à la grande halle, arrêtons-nous un instant 
sur le balcon, où la vue s'étend sur les trésors qu'elle contient. 
Cette vue impressionne profondément même le visiteur le plus 
indifférent. L'œil est ébloui par les Azalea, dont les couleurs 
brillantes forment comme un cercle émaillé aux reflets les plus 
éclatants ; et qui sont entourés d'une double rangée de fougères et 
de palmiers d'une exubérance exotique. Mais arrachons-nous à cette 
contemplation. 

En descendant à droite, l'œil est aussitôt agréablement saisi par 
la collection de Dracaena avec leurs feuilles aux couleurs variées, 
envoi du spécialiste anglais, si renommé dans cette branche, M. Wills 
de South Kensington, tandis qu'à gauche un groupe de plantes à 
fleurs et de plantes sans fleurs de L. Van Houtte attire et charme 
le visiteur. Du reste, il valut à cet établissement comme premier 
prix le magnifique objet d'art orné d'or et d'argent, d'une 
valeur de 500 francs, offert par M. le Comte de Kerchove. 

Nous voilà devant les Azalea, la gloire de la Flore gantoise ; ici 
surtout la lutte a été excessivement vive. Dans le concours entre 
amateurs, 50 Azaléas des deux principaux amateurs de la Belgique 
sinon de l'Europe entière se disputaient la palme. Le premier prix 
fut à l'unanimité accordé à M. de Ghellinck, de Gand, le second à 
M. le Comte de Kerchove de Denterghem, également de Gand. 
Pour le concours entre horticulteurs, c'est encore Jean Vervaene, si 
connu, qui remporte le prix. Inutile d'en dire bien long sur ces 
fleurs. Quel est le lecteur qui n'a pas eu l'occasion de voir ces plan- 
tes, véritables bouquets de fleurs, qui dans leur magnificence im- 
pressionnent toujours le visiteur? 

Un peu plus loin est un groupe d' Azalea, véritable prodige de 
culture. Ce sont les Azalea Couronne du eoi, composés de deux 
on plusieurs espèces de diverses nuances, greffées sur un même 
tronc. Par une taille habile, Jean Yervaene père est parvenu à faire 
de ces couronnes de véritables mosaïques. 

Est-ce réellement beau? Les avis sont partagés. Quant à nous, 
nous croyons qu'elles feraient plus d'effet à la montre d'un pâtis- 
sier, que dans une exposition, où l'on veut rendre hommage aux 
produits de Flore. 

Grandiose est l'effet des collections de Palmiers et de Fougères 
de divers exposants. Pas de nouveautés, mais toutes sont d'excel- 
lentes plantes de culture. Si nous voulions citer, il faudrait les 
mentionner toutes et l'espace qui nous est réservé est trop res- 



80 LES FLORALIES DE G AND. 

treint (*) . La famille des Cycadées était représentée par de grands 
exemplaires. Nons ne citerons qu'un Encrphalartos Camper 
gigantesque, de M. de Ghellinck qui a fait l'admiration de tous les 
connaisseurs. 

Les nouveaux Azalea, Camellia et Rhododendron comptaient, 
comme d'ordinaire, de splendides hybrides, cependant moins beaux 
que ceux que nous avons admirés il y a deux ans à Bruxelles. Le 
succès fut encore pour 1' Azalea imbricata, dont les fleurs, pres- 
que parfaitement blanches, étaient tellement doublées qu'elles 
pouvaient rivaliser avec celles des Camellia. 

La collection de Maranta de MM. Van Houtte et Ad. d'Haene, 
se composaient de belles et bonnes plantes et nous montre à quel 
résultat on peut atteindre avec quelques soins, dans ce beau genre. 

Non moins frappants sont les beaux groupes d'AmANTUM du 
comte de Kerchove; I'Adiantum gracillinum, Farleyense, Edge- 
worthi, Veitchianum, rivalisent pour le premier rang, dans cette 
collection qui est sans contredit une des plus belles de l'exposition. 

Nous ne pouvons quitter cette grande salle sans attirer l'atten- 
tion sur deux Dicksonja (Balantium) antarcticum de MM. de 
Kerchove et Van den Wouwer. Leur couronne de feuilles d'une 
beauté telle que rarement il nous a été donné d'en voir de pareilles, 
constituaient à tous les points de vue un ornement splendide de 
cette exposition. 

IDEM, 18 MAI 1878, P. 167. 

Après être sorti de cette salle en tournant à droite, nous avons 
trouvé une serre chaude envoyée par la firme Spilthoorn, de Grand, 
et qui réalise les conditions désirables pour une installation de ce 
genre. 

C'est là surtout qu'était réuni ce que les collections anglaises 
avaient de mieux; on y voyait les deux collections hétérogènes des 
deux célèbres horticulteurs anglais Veitch et Williams, et de plus 
un envoi d' Orchidées. Ici, nous devons bien le reconnaître, nous 
avons été trompé dans notre attente; nous croyions rencontrer à 
cette exposition de Gand plus d'OfiCHiDÉEs d'horticulteurs belges. 
Elles étaient magnifiques, il est vrai, les plantes envoyées par 
Rollisson; nous ne citerons que le Phajus grandifolius un exem- 



( ! ) Nous renvoyons le lecteur au N° d'Avril de la Revue de l'Horticulture belge 
et étrangère, où toutes les particularités sont traitées au long. 
Ce N° se vend séparément à 2 frs., chez M. Ed. Pynaert, de Gand. 






LES FLORALIES DE G AND. 81 

plaire gigantesque, ensuite Ltoaste Skinneri, tout couvert de fleurs, 
Vanda tricolob pormosa, Cypripedium superbum, Masdevallia 
Lindeni, Dendrobium Wardianum, et beaucoup d'autres encore, 
toutes plantes d'une culture irréprochable. 

Pour le concours entre amateurs figuraient seuls des exposants 
belges et notamment MM. Oscar Lamarche, Massange-de 
Louvrex, tous deux de Liège, ainsi que M. Beaucarne, de 
Eename. Les collections des premiers montrent, ce dont on doute 
malheureusement trop souvent en Hollande, que les amateurs 
aussi bien que les fleuristes peuvent atteindre à la perfection. Dans 
ce groupe nous avons surtout remarqué un Cypripedium Parishi 
avec 8 tiges à fleurs, Cypripedium Lowi avec dix fleurs, Vanda 
Denisoni à fleurs d'un blanc crème et beaucoup d'autres. La 
collection Beaucarne renfermait beaucoup de jolies espèces de 
Yanda. La collection mêlée de Veitch se composait surtout 
d'AROïDÉES, comme: Anthurium Veitchi déjà décrit, différents 
beaux exemplaires de Croton, parmi lesquels brillaient le Croton 
Eabl of Derby; quelques Dracaena et un magnifique exem- 
plaire d' Araucaria Rulei si peu répandu encore. La collection 
Williams se trouvait complètement sous le feuillage d'un gigan- 
tesque Nbpenthes Rafflesiana, véritable arbre, au pied duquel 
le Sarracenia Drummondi étalait toute sa beauté. Ces plantes ne 
portaient pas moins de vingt-cinq fleurs, dont le pourpre foncé 
contrastait agréablement avec le blanc velouté des feuilles. Nous 
avons remarqué en outre un grand Pritchardia filifera, différents 
Dracaena, Croton, de plus un grand nombre d'ÛRCHiDEEs. Faut- 
il s'étonner après cela du succès de cette partie de l'exposition 
que les nombreux visiteurs quittaient émerveillés. 

Obliquement en face de cette serre, on avait élevé une grande 
annexe en bois pour les plantes de serre froide et de pleine terre. 
Elle était tout aussi remplie que les emplacements précités et 
rarement nous avons vu d'aussi belles collections que les Rhodo- 
dendron de la firme V e Hellebuyk et fils, et les grands Camellia 
de M. J. Van Eeckhaute. 

Les Rhododendron faisaient tache dans ce bel ensemble. Qu'on 
s'imagine une tige élancée tout à fait unie et surmontée d'une petite 
couronne, une aberration de goût qui, espérons-le, ne trouvera 
jamais d'imitateurs chez nous. 

Par contre, les Araucaria du spécialiste G. N. Baumann produi- 
saient un excellent effet. Les groupes de 40 et 25 Azalea mollis de 
MM. Ambr. Verschaffelt et L. Van Houtte étaient magnifiques et 
prouvaient que l'on ne peut assez recommander cette culture aux 
amateurs. 

G 



82 LES FLORALIES DE GAND. 

Nous ne ferons que citer les collections de plantes de serre froide 
à feuilles multicolores, envois de MM. Louis de Smet et Van 
Eeckhaute; les Epacbis et Ebica du premier; la collection de plan- 
tes du Cap et de la Nouvelle-Hollande toutes en fleurs, envoi de 
M. Rollisson, les Fougères de pleine terre de la firme Wallem et 
Legrand, Van Houtte et de Smet. Sur cette annexe seule on pour- 
rait écrire nn bon volume. 

Outre la serre chaude et l'annexe dont il a été question plus 
haut, il y avait encore trois autres serres, dont deux pour les 
Amabyllis, les Jacinthes, les Tulipes; inutile de nous étendre 
sur cette partie traitée ici par des spécialistes. Mais nous ne pou- 
vons passer sous silence une riche collection de Cyclamen de 
M. Veitch, qui laissent encore derrière eux ceux que nous avons 
admirés Tannée dernière à l'exposition d'Amsterdam. 

Dans une petite serre dont l'installation nous a paru peu pra- 
tique, on exposait des poires et des pommes provenant de la der- 
nière récolte; nous y avons rencontré une ancienne connaissance, 
M. Cirio, de Turin. Les Pensées, Cyclamens, etc., n'offraient rien de 
remarquable. 

Examinons maintenant l'extérieur qui mérite aussi quelque 
attention. 

Gand. (Signé) Joh. K. Witte. 

IDEM, 25 MAI 1878, P. 173. 

Devant le Casino si favorablement construit pour les expositions 
horticoles, s'étend le parc non moins intéressant à visiter. Aux 
deux ailes du bâtiment, étaient les emplacements destinés aux 
Conifères de MM. Aug. Van Geert et Nuytens; la collection de 
M. Yan Geert surtout excellait par ses robustes exemplaires, et 
montrait que sur ce point encore, Gand marche de front avec 
les premières villes. Rarement nous avons vu à une exposition 
horticole plus de Lauriers (Laurus nobilis); il y en avait pour 
le moins 25 couples, autant en pyramides qu'en couronnes, et 
dont plusieurs pouvaient passer comme d'excellentes plantes de 
culture. La section du jury qui avait à se prononcer ici, n'avait 
pas une tâche bien facile. Les envois de Phormium moins nom- 
breux, étaient d'une égale beauté. Le groupe de dix de ces plantes 
de l'exposant, M. Jules Hye-Leysen, mérite une mention spéciale. 
Il comptait des exemplaires de toute beauté, des trois espèces 
principales: Phormium tenax fol. var., Yeitchi et Colensoï fol. 
vab., tandis que ces plantes dépassaient comme taille les variétés 
à feuilles vertes de nos villas. 



LES FLORALIES DE G AND. 83 

Les amateurs de Conifères de grandes dimensions trouvaient ici 
de quoi exciter leur admiration; nous ne nommerons que Arauca- 
ria EXCELSA, A. EXCELSA GLAUCA, A. CtJNNINGHAMl, A. KoOCEI et 

A. Bidwilli, de divers exposants ; en outre les robustes plantes 
d'ARAucARiA imbricata qui étaient répandues çà et là sur le terrain 
de l'exposition. Certes, peu d'exposants ont montré des Aucuba aussi 
bien cultivés et aussi chargés de fruits, que ceux exposés par 
MM. François Vervaene et L. De Smet. 

Le concours n° 309, concernant les meilleures serres, avait pro- 
voqué trois envois. La médaille d'or, premier prix, a été accordée 
à M. Spilthoorn, de Gand; sa serre peut en réalité passer pour un 
modèle du genre. Les deux autres envois étaient de petites dimen- 
sions, et ne méritent pas d'attirer l'attention. Grande était la quanti- 
té d'arrosoirs et d'ustensiles d'horticulture exposés par M. Dutry- 
Colson, de Gand. Dans ces derniers, il y avait bon nombre de choses 
utiles, tandis que les arrosoirs avaient, comme toujours, le mérite de 
n'être pas pratiques. Les objets d'ornement pour jardins avaient 
également leur mérite et excellaient par la variété, grâce à la 
décision de la commission de n'admettre qu'un objet de chaque 
espèce. Cette mesure mérite d'être suivie dans toute grande expo- 
sition en général. La quantité de ces objets est telle, que loin de 
décorer l'exposition, elles la déparent, et la font ressembler à un 
bazar où l'on expose tout ce qui de près ou de loin touche à l'hor- 
ticulture. L'exposition d'Amsterdam en a fourni une preuve écla- 
tante, profitable à quelques-uns, mais qui a choqué les véritables 
protecteurs de l'horticulture. 

Nous croyons avoir suffisamment entretenu nos lecteurs de l'ex- 
position. Peut-être nous est-il arrivé de passer trop rapidement sur 
certains objets, tandis que nous nous sommes étendu trop longue- 
ment sur d'autres; un rapport complet sur une telle exposition 
remplirait les numéros de toute une année et dépasserait de 
beaucoup nos forces. Qu'il nous suffise de dire à plus juste titre 
que jamais : « Les absents ont toujours tort. » 

Si même les fêtes qui doivent rehausser l'éclat de telles exposi- 
tions, n'ont pas été tout aussi brillantes qu'on se l'était peut-être ima- 
giné, ce qui explique probablement l'indifférence de quelques-uns, 
il n'en est pas moins vrai que les vaillants horticulteurs gantois 
nous ont fait une réception magnifique à tous les égards, et qui 
laissera une impression durable chez tous ceux qui ont visité 
l'exposition. 

Gand, Mai 1878. (Signé) Joh. K. Witte. 



84 LES FLORALIES DE G AND. 



LES JACINTHES HOLLANDAISES, A L'EXPOSITION DE GAND. 



IDEM, 13 AVRIL 1878, PAGE 121. 

Monsieur le Rédacteur, 

En présence de tout ce qui s'est dit à l'étranger comme 
chez nous de la défaite des prétendus c Fleuristes de Haarlem » 
MM. Schertzer et moi, à la dernière exposition horticole de Gand, 
je me crois obligé d'y faire une réponse impartiale. 

De la part d'un concurrent malheureux, cela pourra faire croire 
aux esprits superficiels que ce résultat m'a piqué au vif. Quoi que 
l'on puisse en penser, je crois devoir vous communiquer quelques 
détails qui feront probablement apparaître la chose sous un autre 
jour. 

D'abord, je me plais à rendre hommage avec vous à la firme belge 
qui n'épargne aucun sacrifice pour asseoir sa réputation de « éleveur 
de Jacinthes. » Jusqu'à quel point elle a réussi, l'idée que l'on peut 
en avoir, à d'autres le soin d'en juger? Abstraction faite de sa 
victoire, je me plais à reconnaître que depuis plus de douze ans je 
suis stupéfait de tout ce qu'elle a fait, avec ou sans succès, pour la 
culture des Oignons à fleurs. 

Quant à la victoire, elle est pour le moins douteuse, et pour 
pouvoir en juger, on doit savoir comment a été rendu le verdict 
du Jury. 

Avant tout, il y a lieu de s'étonner que la section qui avait à se 
prononcer dans ce concours ne renfermait pas un seul connaisseur 
d'Oignons. On y chercherait vainement quelqu'un s'occupant 
spécialement de la culture et du forcement des oignons; ni 
M. Krelage, ni MM. Yeitoh ou Cutbusch ne faisaient partie de cette 
section. Autre point qui me semble peu pratique, c'est de constituer 
une section de Jury d'un nombre pair de membres, et c'est cela 
cependant qui a donné lieu à une suspension de vote. C'est alors 
qu'un Juré a proposé de choisir dix plantes de la même variété 
dans chaque collection, de déterminer le meilleur de ces deux 
groupes et d'accorder le prix à la collection qui l'aurait fourni. 



LES FLORALIES DE G AND. 85 

Cette façon de juger est-elle raisonnable, équitable et juste? 
N'est-ce pas plutôt une loterie. 

Ce que le Jury avait à faire à mon avis, mais dans ces circon- 
stances on doit être à la hauteur de sa position, c'était de compter 
dans chaque collection, les exemplaires satisfaisants et ceux qui ne 
Fêtaient pas; alors seulement on aurait pu établir une comparaison 
rationnelle. Le résultat aurait été tout autre. En fait, on ne s'est 
occupé que de 10 plantes sur 150, et il reste à demander quels sont 
les 10 qu'on a choisies. 

De plus, le Jury n'a pas tenu compte de ce que dans la collection 
Van Houtte, différentes plantes étaient exposées sous des noms 
erronés. Ce fait qui, dans les circonstances ordinaires, aurait eu peu 
d'importance, a pu dans ce cas occasionner une criante injustice. 
Supposons, par exemple, que l'on compare 10 variétés pour se 
prononcer sur une collection d'ÂzALEA Indica de différents exposants 
et que dans ces 10 se trouve un dcbbicata sous le nom de Roi des 
Belges, Yimbricata passable l'emportera sur le plus superbe Roi 
des Belges. Mais en voilà assez, et tous ceux qui sans idées 
préconçues s'intéressent au débat, conviendront avec moi que ce 
jugement hasardé témoigne pour le moins de l'incapacité ou de la 
légèreté; j'attends du reste avec confiance toute réplique. 

Permettez-moi, M. le Rédacteur, d'ajouter un mot en ce qui 
concerne votre conclusion du dernier article. Je crois pouvoir lire 
entre les lignes que vous nous soupçonnez, M. Sohertzer et moi, 
de n'avoir pas été sur nos gardes et d'avoir ainsi compromis notre 
primauté. En ce qui me concerne, j'étais très bien sur mes gardes 
et n'ai nullement méconnu mon concurrent. Tout fleuriste de 
Haarlem (je continuerai à me désigner également ainsi) voit quelles 
sommes la firme belge dépense depuis plus de dix ans pour l'achat 
de ses Oignons, et s'étonne de ce qu'elle n'est pas encore lasse de 
semer ainsi l'argent. Elle peut de cette manière obtenir d'aussi 
bons Oignons que les meilleurs éleveurs de Haarlem. Il est tout 
naturel que ces Oignons par une culture habile dans un bon et 
spacieux établissement puissent donner des fleurs qui peuvent 
concourir contre les meilleures du monde. Elles ont en outre cet 
avantage à une exposition de Gand (et la firme Van Houtte ne se 
hasarde pas au-delà) qu'elles n'ont eu rien à souffrir du transport. 

Je finis en exprimant l'espoir que Van Houtte, encouragé par le 
succès, entamera la lutte en dehors de Gand et que nous le rencon- 
trerons ailleurs dans cette joute pacifique. 

Yogelenzang. (Signé) A. E. Babnaaet. 

Il n'y avait pas entre les lignes que MM. Barnaart et Schertzer 



1 



86 LES FLORALIES DE G AND. 

n'étaient pas sur leurs gardes, et si Ton veut tirer de telles 
conclusions qu'on les prenne alors d'une façon plus générale et 
s'adressant à tous les éleveurs de Haarlem dans leur ensemble. 
Nous avons rendu Hommage dans quelques mots de la fin [aux 
deux exposants. 

Nous publions en outre quelques particularités dans le Nieuwe 
Rotterdamsche Gourant. 

Nous avons choisi un des grands journaux, d'abord parce que 
nous ne disposons ici que d'un espace limité et surtout parce que 
l'importance du débat mérite d'attirer l'attention du public dans 
une plus grande mesure. 

Du reste, M. Krelage nous a demandé de^la place dans notre 
prochain numéro pour un rapport détaillé sur l'exposition. 



LE PBIX DES JACINTHES. A GAND. 

IDEM, 37 AVRIL 1878, P. 144. 

Sous ce titre le Rédacteur en chef insère une réponse de M. Van 
Houtte à la lettre précédente; il croit inutile d'ajouter quoi que ce 
soit, le terme, « certains rédacteurs » ne pouvant pas le désigner. 
Cette lettre s'y trouve en français; le rédacteur trouve qu'une 
traduction quelque exacte qu'elle soit, peut ne pas rendre parfaite- 
ment l'idée de l'auteur, exagérer le sens de certaines expressions 
et atténuer celui d'autres. Il ne veut pas prendre sur lui la res- 
ponsabilité d'un tel fait. 

Voici d'ailleurs cette lettre. 

« Gand, le 22 avril 1878. 

« Monsieur le Directeur du Journal « Sieboldia », Leiden. 

« Monsieur: 

« Le N° 16 du Journal Sieboldia, du 18 avril courant, contient un 
article relatif à la dernière grande exposition d'horticulture de 
Gand. 

« Permettez-moi, Monsieur, de vous faire quelques observations 
au sujet de cet article, signé A. E. Barnaart, et veuillez me prêter 
quelques minutes d'attention. 



LES FLORALIES DE GAND. 87 

c 1° M. Barnaart, blessé profondément dans son amour-propre, 
se plaît à injurier les membres dn jury, désignés pour les concours 
n°* 162 et 163, et cela parce que ces Messieurs ont eu le mauvais 
goût de ne lui décerner que le 3 e prix pour le concours n° 162 et 
le 2 e prix pour le concours n° 163. Si M. Barnaart avait eu 
l'honneur d'être victorieux dans les susdits concours, jamais il 
n'eût songé à faire croire à l'incompétence de ces Messieurs; bien 
an contraire, il les eût portés aux nues ! 

« 2° M. Barnaart est surpris que le Jury n'ait pas cru devoir 
observer que plusieurs Jacinthes de mes collections portaient de 
faux noms; je répondrai à M. Barnaart que c'est par erreur qu'il 
cite le « Jury », attendu que celui-ci s'est réuni le samedi 30 Mars, 
alors que chacune des Jacinthes exposées portait bel et bien son 
véritable nom; tandis que c'est le lendemain seulement que ceux-ci 
avaient été substitués. Mon employé, Jean Andries, chef de la 
partie des bulbes, a été plus surpris que M. Barnaart, en arrivant 
au local de l'exposition le lundi matin, de voir ces diverses 
substitutions, qu'on ne saurait attribuer qu'à la malveillance. 

c 3° M. Barnaart s'étonne que la firme L. Van Houtte ne soit 
pas encore fatiguée d'acheter des bulbes en Hollande; il ne peut 
s'empêcher d'y trouver un véritable gaspillage d'argent. 

« Que répondre à une absurdité de ce genre ? Vraiment ! la 
chose est risible au superlatif et ne mérite guère que nous nous 
en occupions, mais il faut cependant que ce brave Monsieur sache 
que, si mes achats en Hollande sont nombreux, c'est que, depuis 
12 ans, le bonheur m'a particulièrement favorisé, que mon commerce 
d'Ognons à fleurs a pris des proportions telles que nos propres 
cultures n'y peuvent suffire et que je puis citer cette branche 
comme l'une des plus productives de l'établissement. Il est vrai- 
ment regrettable que certains rédacteurs de journaux hollandais 
prennent tant de plaisir à dénigrer un établissement qui n'a eu 
que le tort de remporter la victoire sur leurs compatriotes. Fort 
heureusement, M. le Directeur du Journal Sempervirens, avec qui 
j'ai eu à m'expliquer également, a bien voulu, dans le dernier n° 
de son journal, reproduire la lettre que je lui avais adressée 
et reconnaître l'injustice de l'article qui m'avait blessé à juste 
titre. J'espère, Monsieur, que vous voudrez bien imiter l'exemple 
du Sempervvrens, et que vous aurez l'obligeance de donner à la 
présente une place dans votre prochain n°; je compte sur votre 
impartialité. 

« Agréez, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués 

L. Van Houtte. » 



88 LES FLORALIES DK G AND. 



LES PLANTES A OIGNONS ET A BULBES A L'EXPOSITION 

INTEENATIONALE DE GAND. 

IDEM, 90 AVEIL 1878, P. 129. 

Lorsque, comme nous, dans ces dernières années, on a été per- 
sonnellement intéressé, soit comme participant, soit de tonte antre 
façon, à toutes les expositions de plantes à oignons de quelque im- 
portance, c'est certes une grande jouissance de pouvoir visiter une 
exposition comme celle-ci, en simple particulier. Nous avons pré- 
sidé la 16 e section du jury (Abatjcabia, Phormium, Aucuba, 
Mybtus, Clsthba etc.) et nous sommes resté étranger au jugement 
des plantes à oignons; ce qui nous a permis de nous placer au 
point de vue objectif, et, si possible, impartial du visiteur ordinaire. 

Notre séjour à Oand a été de courte durée, de sorte qu'il nous 
a été impossible de visiter l'exposition dans ses moindres parti- 
cularités. Nous avons tâché cependant de consacrer autant que 
possible le temps dont nous disposions, aux envois d'oignons; 
et nous croyons faire plaisir aux nombreux éleveurs de plantes 
à oignons à fleurs, en leur communiquant nos impressions per- 
sonnelles. Nous nous croyons d'autant plus obligé, qu'on nous a 
demandé notre opinion sur différents points ( x ). 

Nous publierons nos impressions personnelles et c'est à nos 
lecteurs à juger si, préoccupé seulement de la chose, nous sommes 
parvenu à être aussi impartial que nous le désirons. Pour arriver 
au but, il faudra surtout éviter deux obstacles; d'abord ne pas 
prendre comme critérium la conception que nous nous sommes 
faite de la beauté, et ensuite ne pas sacrifier à l'amour-propre 
national. 

Parmi les plantes à oignons, nous nous occuperons d'abord des 
Jacinthes, qui alimentent spécialement le commerce des oignons 
à fleurs de Haarlem. L'été de 1877, c'est un fait incontestable, a 
été très défavorable à la culture de ces plantes. Il est donc tout 
naturel, que les oignons qu'on devait jeter sur le marché de 
l'automne de l'année 1877, devaient être moins bons qu'à l'or- 
dinaire. Il en résulta qu'au printemps 1878, on ne pouvait espérer 
d'aussi bonnes fleurs qu'on était habitué à en avoir dans ces 
dernières années, si favorables à cette culture. D'ailleurs l'expé- 

( x ) Sempervirens, 1878, n° 14, p. 108. 



LES FLORALIES DE G AND. 89 

rience a confirmé cette manière de voir. Bien que F on ait prétendu 
le contraire, ces dernières expositions en ont fourni une preuve 
éclatante. C'est pour cette raison qne VAlgemeene vereenigmg voor 
Bloemenballen hiltuur de Haarlem n'a pas organisé d'exposition 
cette année; et o'est bien certainement aussi la raison qui a 
retenu différents éleveurs de Jacinthes que l'on rencontrait Ha- 
bituellement aux différentes expositions. Cette circonstance nous 
aurait certes décidé à nous abstenir, si d'autres raisons qu'il est 
inutile de relater ici, ne nous avaient fait prendre cette résolution. 
Nous avons donc été agréablement surpris de rencontrer, mal- 
gré les circonstances défavorables, quatre importants envois 
de Jacinthes, notamment de MM. James Veitch et Sons de 
Londres (hors concours), Louis Van Houtte de Gand, Val. Schert- 
zer et fils de Haarlem, et A. E. Barnaart et C ic de Vogelenzang. 

Il n'est pas sans intérêt de connaître le jugement de la presse 
étrangère sur ces envois. 

Le Qardeners' Ohronicle dit à ce sujet : c Les Jacinthes et les 
Tulipes étaient numériquement bien représentées, mais si nous 
exceptons un envoi de 100 Jacinthes de MM. James Veitch et 
Sons, elles étaient de qualité inférieure. La collection Veitch était 
meilleure que quelques-unes exposées cette année en deçà de la 
Manche (par conséquent en Angleterre) et de beaucoup supérieure 
à celle des éleveurs hollandais qui furent du reste vaincus par 
L. Van Houtte, bien que ces exemplaires ne valussent guère ceux 
des envois de Chelsea (Angleterre). 

L'auteur cite ensuite le Journal of Horticulture, la Revue de l'Hor- 
ticulture Belge, et une partie d'un article de la Flandre libérale, 
n° du 31 Mars. 

Des rapports analogues se trouvent dans d'autres journaux bel- 
ges, et le Précurseur nous apprend en outre que la joyeuse nouvelle 
de sa victoire aurait arraché un cri de joie à Madame Van Houtte. 

A propos de ce concours, parurent dans ce journal des observa- 
tions de la Rédaction (n° 15, p. 119), de M. Barnaart (Sieboldia, 
n° 16, p. 121-122), dans le Nimwe Rotterdamsche Courant, 14 Avril, 
n° 104, 2 e feuille, dans l'article {Haarlem, Oent), par M. Eedeker 
Bisdom (Sempervirens, n° 14, p. 108) et par un vieux fleuriste (Sem- 
pervirensyii 15, p. 114). 

Si l'on considère les envois à l'exposition en se plaçant au point 
de vue de l'éleveur et de l'amateur de Jacinthes, une collection, 
celle de la firme Veitch, de Chelsea, mérite seule une attention par- 
ticulière, à cause de la façon d'exposer qui diffère de celle qui est 
en usage sur le continent. En Angleterre, on expose les Jacinthes 
d'nne toute autre façon qu'ici, et les journaux qui traitent spéciale- 



90 LES FLORALIES DE G AND. 

ment cette question, vantent hautement cette méthode, et préten- 
dent que les Jacinthes forcées artificiellement l'emportent sur celles 
du continent; toutes ces circonstances sont bien connues des spé- 
cialistes. Des connaisseurs Néerlandais de passage en Angleterre, 
ont visité différentes expositions de Jacinthes, dont ils ont dit beau- 
coup de bien ; et pour ceux qui n'ont pas eu cet avantage, c'est une 
bonne fortune de voir ces Jacinthes à l'exposition. 

Cet envoi mérite d'autant plus d'attirer l'attention , que la pre- 
mière tentative d'exposer des Jacinthes à Gand, il y a cinq ans, 
avorta, vu que toutes les Jacinthes n'arrivèrent à destination que 
gâtées et pourries et par conséquent impropres à figurer dans une 
exposition. Nous supposons que ces Jacinthes avaient été traitées 
suivant la méthode anglaise, où on ne les expose qu'une seule jour- 
née, pendant quelques heures seulement, et où l'on atteint le but 
en leur procurant pendant ce temps leur maximum de beauté. Des 
Jacinthes qui, à cause de l'inconvénient do transport (et bien que cet 
inconvénient soit moindre que par le passé, il subsiste toujours) doi- 
vent rester empaquetées pendant deux ou trois jours, ou plus encore, 
demandent un autre traitement qui doit nuire plus ou moins à leur 
beauté. Cette fois elles étaient arrivées en très bon état ; et si l'on 
peut ajouter foi aux publications horticoles anglaises, elles avaient 
subi un autre traitement, et étaient les plus beaux exemplaires que 
la firme ait exposés cette année ; car les envois aux expositions 
d'Angleterre ne valaient pas celui-ci. Ce fait est un hommage à 
l'exposition de Grand et donne la mesure de son importance. 

Quant à l'envoi en lui-même, il convient de faire remarquer que, 
pour la forme extérieure, les plantes se trouvaient dans d'assez 
grands pots, qui suivant le goût anglais, se trouvaient dans un 
second pot de 20 centimètres de diamètre. La terre et la surface 
des pots étaient couvertes d'une mousse belle et bien vivace. Les 
plantes étaient bien venues, les feuilles irréprochables, et les bran- 
ches étaient en général très belles pour l'année. Il y en avait quel- 
ques-unes exceptionnellement belles ; l'ensemble faisait bon effet et 
l'emplacement sur une table plate, derrière les vitres d'une serre, 
n'avait rien que de favorable. 

Cette collection était sans contredit une dos plus belles de l'ex- 
position, chose toute naturelle, car la célèbre firme anglaise est 
connue pour ses magnifiques cultures de fleurs ; elle dispose de 
tous les moyens voulus, ne recule devant aucun sacrifice qui doit 
la rapprocher du but ; et comme elle a un commerce étendu d'oi- 
gnons à fleurs, les meilleures firmes hollandaises lui assurent un 
concours sympathique en lui procurant pour une exposition les 
espèces les plus favorables et les meilleurs oignons. Bien que ce 



LES FLORALIES DE G AND. 91 

fut la meilleure collection, elle n'équivaut pas à celles que F on a 
vues précédemment à différentes expositions du continent et même 
de Belgique. C'est une conséquence toute naturelle de cette saison 
défavorable à la bonne venue des Jacinthes, circonstance tout-à-fait 
indépendante de la bonne volonté des éleveurs. Nous ne voulons 
en rien diminuer le mérite de la firme, car dans une bonne année 
elle peut avoir des expositions tout aussi belles, plus belles même, 
si l'on veut, que celle de la plupart des firmes hollandaises ; mais 
nous ne pouvons admettre les louanges insensées de la presse 
anglaise. Car ce n'est pas d'hier que nous la voyons pousser jus- 
qu'aux dernières limites son amour propre national. 

H en résulte que nos voisins les horticulteurs d'outre-Manche, 
sont souvent des plus fantaisistes dans leurs dessins de fleurs. A 
l'appui de ce que j'avance, je ne rappellerai que la planche 118 du 
Floral Magazine qui représente la nouvelle et rare Jacinthe simple, 
Anna, avec une fleur de 26 centimètres de haut, 14 de large, avec 
50 fleurons de 6 centimètres de diamètre. Celui qui prétend que 
c'est la représentation exacte d'une Jacinthe élevée d'après la 
méthode anglaise, fera bien de ne pas espérer trouver foi chez 
les hommes compétents dans la matière. 

Quant à nous, nous préférons de beaucoup les figures vraies, et 
tant que nous y sommes, nous tenons à rendre hommage à nos 
compatriotes, les éditeurs de Y album Van Eeden pour l'exactitude 
de leurs figures. Les exposants anglais savent depuis longtemps 
que les meilleures Jacinthes sont celles dont l'oignon ne produit 
qu'une tige. De là leur préférence pour celles-ci que l'on sait réunir 
avec un art parfait, pour exposer ainsi une fleur de splendide ap- 
parence. 

La Société Algemeene Vereeniging voor Bloemencultuur a favorisé 
cette idée et depuis des années déjà, elle a offert ses plus beaux 
prix pour les Jacinthes à une seule tige ; dans la suite beaucoup 
d'autres Sociétés l'ont imitée; à Gand l'on n'avait fait aucune réserve; 
inutile, dn reste, car chaque collection y compris celle de M.Veitch, 
comptait différentes Jacinthes à plusieurs tiges réunies en un 
groupe de fleurs. 

Ce qui nous a fait considérer la collection Veitch comme la 
meilleure, ce n'est pas qu'elle contînt beaucoup plus d'excellentes 
plantes que les autres, mais c'est qne ces dernières pour quelques 
très belles, en contenaient un grand nombre de médiocres. Celles 
de la firme anglaise étaient en général assez bonnes (toujours pour 
l'année). Cette collection envoyée hors concours a obtenu une mé- 
daille d'or spéciale. 

Cette firme comme beaucoup d'autres, a l'habitude de ne jamais 



92 LK8 FLORALIES DE GAND. 

concourir pour les prix stipulés, eût-elle même les collections les 
plus jolies et les pins riches. Ses collections sont toujours hors 
concours, et ceux qui ont l'expérience des expositions, compren- 
dront facilement le but de cette mesure. 



IL 

IDEM, 27 AVRIL 1878, P. 187 

Nous sommes resté longtemps pensif devant ce groupe, dont 
les rapports ont à peine fait mention. En considérant cette collec- 
tion, l'éleveur de Jacinthes se demande tout naturellement : doit- 
on, oui ou non, persister dans le système de culture et d'exposition 
adopté sur le continent ? Doit-on continuer, comme cela s'est fait 
jusqu'à présent, à forcer dans des châssis particuliers, ou bien doit- 
on les forcer dans des serres ? quelles dispositions demandent-elles, 
et comment y appliquer l'eau et la vapeur ? Ou quel système mêlé 
doit-on suivre ? Toutes questions qui, avec d'autres encore ayant 
rapport à ce sujet, méritent d'attirer l'attention des spécialistes 
hollandais, pour que, envers et malgré tout, l'étranger soit obligé 
de reconnaître que la Néerlande n'est surpassée dans la culture 
des Jacinthes par aucune autre nation. Les trois groupes (chacun 
de 150) prenant part au concours étaient réunis dans une serre et 
placés sur un échafaudage comme cela se voit d'ordinaire aux 
expositions hollandaises où les organisateurs consciencieux re- 
cherchent un fond peu clair, de préférence vert. A Gand, rien de 
semblable n'existait, et des flots de lumière inondaient de ce coté 
les Jacinthes. La firme Yan Houtte a corrigé plus ou moins cet 
inconvénient, en couvrant les vitres contre lesquelles était adossée 
sa collection, d'un treillis protecteur, ce qui d'ailleurs fut loin 
d'être nuisible à ses plantes; et nous ne pouvons comprendre 
pourquoi on n'a pas fourni aux exposants hollandais, la possibilité 
d'user du même procédé. Car, dans de telles circonstances, il est de 
la plus haute importance de présenter les collections concurrentes 
dans des conditions identiques. Cela facilite le jugement, surtout 
aux personnes peu versées dans la partie. Quel est le critérium 
pour juger ces collections ? 

Le programme contient cette seule réponse ainsi conçue, art. 16 
du règlement : « A défaut de conditions spéciales inscrites au pro- 
gramme, les prix affectés aux collections seront décernés à celles qui 
se distingueront sous le double rapport de la beauté et de la variété » . 
Le sens que l'esprit de cet article attribue au mot variété est très 
clair. Ainsi de deux collections d'égale beauté composées chacune 



LES FLORALIES DE G AND. 93 

de 150 Jacinthes, dont Fane aura 100 variétés et l'autre 150, cette 
dernière s'indiquera an choix du jury. On nous a rapporté que la 
collection Van Houtte comptait 98 variétés, celle de Barnaart 124 
et celle de Schertzer 128. Nous n'avons pas eu l'occasion de nous 
en assurer de visu, mais c'est de source digne de foi que nous le 
tenons. L'autre point, la beauté, est plus difficile à établir. Les 
goûts diffèrent dans la nature. N'a-t-on pas prétendu que chacun 
se crée un type de beauté différent? C'est le cas d'appliquer 
l'histoire de la ligne esthétique de Howard, à ceux qui pour- 
suivent leur idéal dans une seule direction. Pour l'un, est beau ce 
qui attire à première vue; un autre trouve que, seul, le goût épuré 
du connaisseur peut juger de cette qualité. Peu de privilégiés ont 
le rare don de reconnaître le beau par intuition partout où ils le 
rencontrent. Le commun des mortels a tant d'occasions de se 
fausser le goût dans tout ce qui l'entoure ! Ce n'est que par une 
persévérante observation qu'il parvient à estimer le beau. C'est 
pourquoi les spécialistes dans cette matière ou ceux qui font le 
commerce dans cette branche, sont les meilleurs juges. Ils peuvent 
par exemple en ce qui concerne les Jacinthes, pour les différentes 
races et variétés, recueillir l'opinion de différents horticulteurs 
et amateurs de tous les points du monde, et rapporter ces juge- 
ments à leur propre manière de voir. 

Dans les expositions, surtout celles où l'on veut juger les variétés 
de tel ou tel genre de plantes, on exige comme jurés des spécia- 
listes fort versés dans cette matière. 

Une belle Jacinthe doit réunir suivant nous différentes qualités ; 
d'abord une bonne culture, un feuillage bien vivace, sans gerçures; 
la tige doit être d'une hauteur naturelle, pas trop élancée, et nous 
donnerons la préférence aux plantes à une seule tige, si avec elle 
on peut produire un bel ensemble et si même elle était moins 
demandée. Les fleurs doivent être de forme voulue, réunies en 
grandes grappes; un assez gros bouquet, formé d'un nombre rela- 
tivement peu considérable de fleurons, doit l'emporter sur un 
bouquet formé d'un nombre quadruple. Une collection doit offrir 
une grande variété de coloration ; les couleurs sombres et claires 
surtout doivent abonder, ce qui fait souvent admettre des formes 
peu recommandables sous tous les autres rapports. 

Il faut souvent aussi sacrifier à la variété, et admettre des 
plantes de moindre qualité ; mais cette admission, toujours res- 
treinte, ne doit se faire qu'à bon escient. Les nouveautés ne 
peuvent pas modifier le jugement en ce qui concerne la beauté ; 
mais lorsqu'elles constituent un progrès sur les formes an- 
ciennes, cette qualité seule doit leur assurer la primauté. Un 



94 LES FLORALIES DE GAND. 

traitement bien choisi, des ligatures rationnelles et une disposition 
de bon goût sont autant de facteurs qui influencent inconsciemment 
le jugement du jury. Dans les collections équivalentes, pour les 
plantes à croissance forcée, le connaisseur doit en outre considérer 
la facilité ou la difficulté inhérente à chaque variété, les propor- 
tions dans les dimensions, le degré plus ou moins grand de per- 
fection dans les plantes de différentes variétés, etc. 

Nous sommes le premier à reconnaître que si tous ces détails 
devaient être pris en considération, ce jugement prendrait beaucoup 
de temps. On ne doit donc pas s'étonner qu'à Haarlem, une 
commission de connaisseurs reste plusieurs heures avant de pouvoir 
prononcer un jugement bien motivé, dans un concours de Jacinthes 
où le prix est toujours chaudement disputé. On ne peut exiger en 
fait tant de profondeur dans les jugements; et c'est à tort qu'on 
attribue une si grande valeur aux prix obtenus dans les expositions. 
Exceptionnellement il peut se trouver des envois hors ligne, alors 
tout doute est impossible. Généralement la victoire tient un peu du 
hasard; mérite-t-on le succès, il vous échappe, d'autres fois il vient 
à vous, alors qu'on s'y attend le moins. 

La composition du Jury de Gand, pas plus qu'ailleurs à peu 
d'exceptions près, ne pouvait donner des garanties suffisantes 
pour un jugement équitable. 

Il y a dix ans, une collection de Jacinthes placées dans des 
verres, l'emporta sur d'autres collections en pots; il est possible 
qu'elles méritaient cette distinction; nous ne nous en souvenons plus, 
mais le Jury ne s'en était pas enquis. Un fleuriste français bien 
connu opta pour les premières, parce qu'elles avaient été élevées 
dans des pots en verre, et il fit triompher sa proposition. S'il s'en 
était trouvé dans des verres doubles, c'est probablement cette 
curiosité anormale qui aurait eu tout le succès. 

Il y a 5 ans, notre firme a obtenu à Gand pour la même collection 
de 150 Jacinthes la grande médaille du Roi. Ce n'est qu'après une 
correspondance volumineuse avec la direction de la Société gantoise 
que nous avons pu nous décider à ne pas les envoyer hors concours, 
comme nous en avions l'intention par suite de l'injustice du 
jugement de l'exposition précédente. 

A cette même époque, nous nous sommes élevé contre cette façon 
d'exposer les Jacinthes, dans des serres, sous un mauvais jour d'en 
haut, et nous avons pu obtenir un meilleur emplacement pour notre 
envoi et quelques autres dans la grande salle du 1 er au Casino. 

Nous touchons maintenant à la question considérée de façons 
si différentes, à savoir si véritablement les firmes de Haarlem ont 
été vaincues par la firme belge, comme le verdict du jury semble 



LES FLORALIES DE GAND. 95 

l'indiquer. J'espère que par ce que Ton vient de lire on appréciera 
le fait à sa juste valeur. Supposons qu'un autre jury ait pro- 
noncé un autre jugement et ait accordé le premier prix aux 
firmes néerlandaises, est-ce que cela aurait eu une si grande im- 
portance? On l'a déjà dit, et nous le répétons, si la firme Yan 
Houtte le veut, elle peut acheter d'aussi bonnes Jacinthes aux 
environs de Haarlem que celles des meilleures firmes de cette 
dernière ville. De même, elle peut attacher à sa maison des per- 
sonnes habiles qui sachent hâter les Jacinthes. Ses installations, 
ses serres répondent à toutes les conditions, et l'affaire, dans ces 
conditions, habileté et installations étant égaies, n'est plus qu'une 
question d'argent. 

Il y a vingt-cinq à trente ans, aux premiers temps des exposi- 
tions, notre firme a soutenu pendant des années une lutte ardente 
contre une autre firme estimée de Haarlem. Par suite des né- 
cessités toujours croissantes de la concurrence, le nombre des 
Jacinthes que l'on forçait pour avoir une collection de 100, deve- 
nait de plus en plus considérable, et a été jusqu'à atteindre le 
chiffre de 2000. Bien ne peut indiquer quelle sera la fleur qui se 
développera dans l'oignon. Le seul moyen sûr pour avoir une col- 
lection invincible, consiste à planter un grand nombre de chaque 
variété qui composera la collection et de choisir les meilleurs 
produits. Ces oignons doivent être tous de première qualité, et 
sont ainsi non seulement enlevés au commerce, mais ne peuvent 
plus servir à la reproduction, et la floraison finie ils sont ou jetés 
ou mis au rebut. 

Admettons un instant que l'on veuille concourir de cette façon 
avec 150 Jacinthes. Il faudra planter pour le moins 200 variétés, 
car il y en a toujours qui dans certaines années donnent peu ou 
pas de fleurs, et de plus 10 oignons de chaque variété ; nous at- 
teindrons ainsi le chiffre de 2000. 

Pour pouvoir concourir dans de bonnes conditions, outre les 
bonnes variétés universellement connues, il faudra un choix des 
meilleures nouveautés, qui coûtent 1, 2, 3, 4 florins et montent 
jusqu'à 10 fl. pièce; et dans des cas particuliers plus encore. Nous 
retrouvons dans nos notes que notre collection couronnée à Gand, 
en 1873 avait une valeur de vente de fl. 1.80 c'est à dire 1.20 fl. 
pièce, mettons 1 fl., prix sur le marché; il faudrait donc d'après no- 
tre exposé de plus haut disposer d'une collectionne Jacinthes d'une 
valeur globale de 2000 fl. pour un concours de ce genre, somme à 
laquelle viennent s'ajouter de nouvelles dépenses, des pertes de 
temps et des meilleures forces de la culture, des frais de transport, 
d'étalage etc., etc. Il va sans dire que dans la plupart des cas, on 



96 LES FLORALIES DE GÀND. 

n'en vient pas à ces extrémités, mais un duel sur le terrain de 
l'horticulture y conduit fatalement au bout d'un certain temps. 

Tout cela bien considéré, on comprend facilement que l'on ne 
trouve que quelques firmes de Haarlem qui prennent part aux 
expositions; et c'est ainsi que s'explique aussi, qu'un grand nombre 
de firmes et des plus importantes, n'y ont jamais figuré. La bril- 
lante position de beaucoup de ces firmes, fournit justement la 
preuve que les avantages matériels que l'on retire des plus éclatants 
succès, ne compensent que dans une très faible proportion les 
dépenses de peines et d'argent. Ceux qui s'imposent de tels sacri- 
fices, ont droit à notre gratitude, mais jamais on ne doit faire aux 
autres un crime de leur abstention. Le cas se présente-t-il, ce ne 
peut être que de la part de gens peu au courant de ces sortes de 
choses, et certainement pas de ceux qui ont payé de leur personne 
et de leur poche pour les expositions ; nous comprenons facilement, 
que des circonstances toutes particulières seules peuvent faire naître 
la résolution de participer aux expositions avec une ardeur soutenue 
à beaucoup de personnes, ardeur qui fait sourire ceux qui ne par- 
tagent pas leurs idées. 



III 



IDEM, 4 MAI 1878. P. 146. 

C'est la minime partie des firmes de Haarlem et des environs qui 
ont pris part aux expositions ; toutes ces firmes ont lutté avec des 
alternatives de succès et de défaites. Il faut pourtant reconnaître 
que ces firmes assistant à toutes les expositions, ont remporté à 
maintes reprises de brillantes victoires ; ont-elles même subi des 
défaites ! ce ne sont pas moins de dignes représentants de la culture 
favorite de Haarlem, et sans aucun doute MM. Barnaart et Schert- 
zer occupent dans cette catégorie une place prépondérante. . 

Doit-on donc donner de telles proportions à cette défaite ? Est- 
elle si éclatante, explique-t-elle les appréciations fantaisistes de la 
presse ? Un parti politique fait-il élire un de ses candidats à une 
majorité de 1 ou 2 voix ! il fera bien de ne pas considérer ce résul- 
tat, pur produit du hasard, comme une preuve irrécusable de sa 
puissance. Ce qui enlève encore à l'importance de la victoire, c'est 
que tous les envois étaient médiocres et inférieurs à une collection 
hors concours. 

On trouvait, il est vrai, dans chacun des trois groupes, quelques 
exemplaires excellents dans les variétés qui avaient le moins souf- 



t 
1 

t 



LES PLORALIJfiS DE QAND. 97 

fert l'année dernière, et qui sont le mieux venues à Haarlem, 
dans des pots et en pleine terre. Mais à côté de celles-ci il 
y en avait un grand nombre de médiocres et mâme de petites 
fleurs. Il est possible que quelques jurés, après une observation 
détaillée, ont voulu attribuer le premier prix à la collection 
Barnaart, surtout en considérant la bonne culture, et peut- 
être même préférer les collections de Haarlem à celles de Yan 
Hou t te, mais nous estimons cela de peu d'importance. Mais de 
tels jurés auraient pour la collection de 100 Jacinthes accordé le 
prix à Van Houtte, qui l'aurait tout de même ainsi emporté 
sur les exposants de Haarlem. Nous devons encore noter que 
la collection Yan Houtte était soutenue à la vieille façon hollan- 
daise, par de petites baguettes travaillées, recouvertes d'une couche 
de couleur verte et à boutons dorés. 

Nous avons déjà à plusieurs reprises exprimé notre façon de pen- 
ser à ce sujet, et établi que ce mode n'est pas des meilleurs. Les 
fleurs demandent un milieu simple ; le vert des feuilles n'est pas 
en harmonie avec le vert artificiel, et l'on nuit aussi à l'effet des 
couleurs. Les plantes ne feraient que gagner si l'on écartait des 
locaux d'exposition, le brillant des dorures et l'éclat des ornements. 
Reste à constater jusqu'où le succès de M. Yan Houtte peut être 
le résultat de l'excellence de la culture suivie à Oand. A l'exposi- 
tion de 1873, la collection Yan Houtte ne pouvait soulever ce débat. 
La plus grande et la meilleure partie du groupe venait d'être achetée 
à Haarlem peu de temps avant la floraison. Transportées à Gand 
alors qu'elles étaient déjà en fleurs, ces Jacinthes furent exposées 
avec l'aide même de certains éleveurs de Haarlem ; à ce propos déjà, 
la presse belge a beaucoup écrit sur l'excellent établissement de 
culture de Grand qui les avait fournies. Bien de semblable n'a eu 
lieu cette fois à ce qu'il nous semble. Cette collection peut être com- 
posée de Jacinthes achetées sous forme d'oignon à Haarlem, ou 
bien de Jacinthes vertes de la vente de Juin 1877; car il est connu 
que la firme Yan Houtte achète chaque année à ces ventes des Ja- 
cinthes pour des sommes considérables, et que sa clientèle y est re- 
cherchée. Admettons pourtant que pas un seul oignon n'appartienne 
à cette catégorie (*); cela n'aurait pas une si grande importance. Car 
les fleurs peuvent provenir d'oignons achetés dans une année pré- 
cédente, et dont la culture aura été poursuivie une ou deux années 

(*) Lire les lettres de la firme Van Houtte insérées dans Le Senypervirens n° 25, 20 
Avril 1878, p. 428, 429, et citées dans le Nieuwe Rotterdamsche Courant du 23 Avril 
1878, n° 112, 2« feuille, de môme dans la Sieboldia, n° 18, 27 Avril 1878, p. 144} dans 
ces lettres on affirme que les oignons qui avaient produit ces Jacinthes avaient été 
élevés à Gand. 



98 LES FLORALIE8 DE GÀND. 

à Gand. QaelqueB maisons des environs de Haarlem, n'agissent pas 
autrement, et achètent sur le marché de jeunes individus qu'ils 
élèvent jusqu'à la floraison. La véritable culture des Jacinthes con- 
siste au contraire dans des entailles et évidemment convenables des 
gros oignons, ce qui dure 5 années et plus ; cela exige un traitement 
systématique et des terrains suffisamment différents et favorables. 
Il est possible que l'établissement Van Houtte ait fait des tentatives 
dans ce sens, mais il est presque impossible de concevoir que toutes 
les Jacinthes exposées à Gand, aient été obtenues de cette 
manière. 

Admettons le cas ; les Jacinthes ont été élevées dès le principe 
à Gand. Cela prouve que Gand peut exposer d'aussi bonnes Jacin- 
thes, un peu meilleures même que celles des exposants de Haarlem; 
et cela dans une année des plus désastreuses, pour cette dernière 
ville. Comme on peut supposer que la calamité était toute locale, 
Gand n'aurait rien souffert, et il en résulte que dans une année or- 
dinaire une concurrence convenable a toutes les chances d'enlever 
le prix à Gand. 

Il ne faut pas oublier que dans les environs de Haarlem on cul- 
tive quelques centaines de variétés qui demandent des terres diffé- 
rentes, l'une plus propre à telle variété, l'autre à telle autre. Du 
reste la culture de Haarlem doit sa supériorité à ce fait que plusieurs 
centaines de personnes s'occupent dès leur tendre enfance de cette 
culture, un grand nombre ne cultivent qu'un nombre restreint de 
variétés, qui conviennent le plus au terrain dont ils disposent ; de 
plus à Haarlem il est toujours facile d'échanger des parties de Jacin- 
thes pour favoriser leur développement ultérieur. Ajoutez à cela que 
le pays se livre, depuis plus d'un siècle à l'étude de cette culture, et 
les générations futures, loin de la considérer comme épuisée, ont la 
ferme conviction d'apprendre par elle ce que tant d'expériences 
accumulées n'ont pas encore dévoilé. Au courant de toutes ces cir- 
constances, nous, plus que tout autre, admirons cette énergie du 
seul Yan Houtte ; l'éleveur hollandais lui doit de la reconnaissance; 
car c'est lui qui pendant des années a tenté d'implanter cette culture 
en Belgique et a ainsi largement contribué à y répandre les Jacin- 
thes comme plantes de prédilection. Au point de vue national môme, 
ces essais fructueux, ces tentatives utiles n'ont rien qui doivent 
nous effrayer ; car la nature des choses elle-même assigne des limi- 
tes. Cette branche fait plus de progrès que jamais dans les environs 
de Haarlem et le Néerlandais acquiert la certitude qu'il n'y a pas 
encore péril en la demeure, et que la couronne ne sera pas encore 
arrachée au glorieux blason de la ville. Nous pourrions nous éten- 
dre davantage sur ce sujet, mais nous en avons déjà dit assez, trop 



LES FLORALIES DE QAND. 99 

peut-être, et nous aurons probablement l'occasion d'y revenir. 
Occupons-nous maintenant des autres plantes à oignons. 



IV. 



IDEM, 11 MAI 1878, F. 158. 

Après les Jacinthes, les Tulipes doivent nous occuper d'abord. 
Il y a peu de chose à en dire. La presse étrangère s'en est d'ailleurs 
fort peu occupée. La Revus de l'horticulture belge ne leur consacre 
que quelques mots. 

Nos lecteurs savent déjà que la firme Schertzer a obtenu le pre- 
mier prix pour ses 100 Tulipes en fleurs et Van Houtte le 2 e . La 
firme gantoise a obtenu le 2 e prix pour 50 pots de Tulipes en fleurs, 
tandis que le premier prix ne fut pas distribué. Les Tulipes étaient 
bien en fleurs et les couleurs étaient fort belles. Nous sommes habi- 
tués à trouver à nos expositions un meilleur choix de variétés que 
ces collections n'en contenaient. L'arrangement mérite peu d'atten- 
tion. Les pots étaient placés tout contre les vitres de la serre ; nous 
avons vu bien souvent mieux que cela. Nous croyons que réunir 
les variétés simples et doubles (n'appartenant pas à l'espèce Tulipa 
Gesnebiana) est préjudiciable aux collections de Tulipes. 

Les variétés de Jacinthes produisent des tiges fort semblables 
entre elles; les simples, les doubles et les variétés pleines mêlées 
forment un ensemble fort gracieux. Les variétés de Tulipes diffèrent 
plus entre elles et gagDent à notre avis à être exposées à part. La 
Société gantoise depuis bon nombre d'années les comprend toutes 
dans un même concours. 

Les collections d' Amaryllis étaient plus remarquables. Naturel- 
lement nous ne parlons que des espèces de serre chaude et de serre 
tempérée que l'on a réunies plus tard sous le nom générique de 
Hippeastbum. L'auteur cite quelques extraits de la Bévue de Vhorti- 
culture Belge et du Qardener*8 Ohronicle. Nous pouvons nous associer 
pleinement aux louanges de la presse et nous sommes disposés à 
croire que jamais une exposition belge et probablement anglaise 
n'a vu une si belle réunion de ce genre magnifique. Leur emplace- 
ment au milieu de la serre était d'un bon effet, quoique la plupart 
des collections fassent trop serrées les unes contre les autres, 
probablement par défaut de place. 

L'ensemble des fleurs tournées autant que possible vers l'avant, 
était, il est vrai, d'un effet splendide ; mais le jugement que l'on 
pouvait se créer individuellement sur chaque variété y perdait 



100 LES FLORALIES DE G AND. 

beaucoup eu clarté. Les Amaryllis sont de belles plantes d'orne- 
ment qui bien cultivées gagnent à être vues dans tous leurs détails. 
Nous nous rappelons toujours un groupe de ces plantes que nous 
avons tant admiré à l'hospice des vieillards, lors des expositions 
d'Amsterdam où elles étaient placées à différentes hauteurs, devant 
de grandes glaces, et inondées d'en haut par des flots de lumière ; 
nous préférons de beaucoup cet arrangement à celui qui est suivi 
dans la plupart des autres expositions où on les range en groupes 
serrés. Lorsque les Amaryllis sont distantes les unes des autres et 
que la tige est reliée à une baguette qu'elle cache, toutes leurs per- 
fections ressortent dans tout leur éclat. On peut alors constater 
de visu si leurs fleurs ont une bonne direction ou si leurs branches 
pendantes n'interceptent pas le regard à l'intérieur du bouquet. 
On peut également bien juger du développement du feuillage. 
Lorsque les différentes tiges d'une plante se dressent séparément, 
le bouquet se détache mieux et l'effet est plus joli que lorsque les 
tiges sont réunies et que toutes les fleurs forment un seul paquet. 
Plus que jamais nous n'admettons la présence d'ouate là où les 
tiges ou les fleurs sont attachées. L'exposition de Oand montrait 
des collections affublées de la sorte ; une exposition est pour les 
plantes ce qu'est pour nous une salle de fête où l'on doit se présen- 
ter en habits de fête et laisser paletot et pelisse au vestiaire. Nous 
nous rappçjons fort bien, il y a bien des années déjà, on trouvait 
les Amaryllis ouatées si intéressantes, que beaucoup d'exposants 
n'auraient pas voulu les produire autrement. Nous avons alors déjà 
protesté contre cette anomalie, comme nous croyons devoir le faire 
aujourd'hui puisqu'un demi-siècle n'a pu modifier cet abus aux 
expositions de Gand. Comme on l'a vu par ce qui précède, il y avait 
des concours particuliers d' Amaryllis pour horticulteurs et ama- 
teurs. Pour chacun d'eux, une collection de 75 et une de 40. 

Pour le concours d'amateurs le premier prix fut remporté par le 
comte de Kerchove de Denterghem, le 2 e par M. Beaucarne de 
Eename; pour 40 le l r prix échut à M. C. d'Hooge de Loochristy. 

La première de ces collections pouvait passer pour excellente. 
Parmi les fleuristes, Van Houtte obtint le l r prix pour sa collection 
de 75 et le 2 e pour celle de 40. Pour les 75, M. Joseph Baelens 
(Ledeberg) obtint le 2 e et M. A. Bossche de Leuvergen le 3 e ; pour 
les 40, la firme Val. Schertzer et fils obtint le 3 e . 

La réputation des Amaryllis de l'établissement Van Houtte est 
trop bien établie pour qu'il faille leur consacrer de longues louan- 
ges. Les exemplaires qu'il exposait à Gand étaient peut-être les plus 
beaux que cet établissement ait jamais produits. La variété et l'éclat 
des couleurs surtout les désignaient à l'admiration des visiteurs et 



LES FLORALIES DE GAND. 101 

à ce point de vue elles l'emportaient indubitablement sur les autres 
envois. Nous avons toujours soutenu et maintenant notre opinion 
est partagée par beaucoup d'étrangers, les Amaryllis de Haarlem 
n'ont jamais été surpassées en ce qui concerne la forme des fleurs. 
Il serait intéressant de voir une collection plus considérable et 
complète des meilleurs horticulteurs de Haarlem et de les voir ainsi 
à côté de collections belges pour pouvoir juger des différences de 
beauté. La collection Schertzer était petite, composée d'un petit 
nombre d'exemplaires au choix desquels une seule idée avait 
présidé: n'admettre que l'excellent parmi les meilleurs. Cette 
collection l'emportait sur toutes celles de Gand sous le rapport 
de la vigueur de végétation; elle brillait par l'élégance de la forme des 
fleurs; les nuances seules n'étaient pas assez variées. Cependant 
elle comptait de nombreuses variétés à nervures finement réticulées. 

La forme des Amaryllis belges est plus effilée. Haarlem préfère 
la forme arrondie et tous ses efforts tendent à amener des améliora- 
tions dans ce sens. A Gand on semble s'attacher moins à la forme 
et on recherche surtout de brillantes nuances. Cependant nous avons 
trouvé dans la collection Van Houtte quelques formes exception- 
nellement belles; nous croyons qu'elles proviennent de la Hollande 
ou dérivent de variétés hollandaises. Pour la meilleure Amaryllis 
obtenue de semences, Van Houtte obtint le premier et d'Hooghe le 
2 e prix. 

Dans les collections hétérogènes, on comptait encore quelques 
bons exemplaires d'Amaryllis, surtout l'envoi de Veitch qui avait 
très bon air au milieu des autres plantes en fleurs. 

Le l r prix pour 40 Amaryllis n'a pas été distribué oomme on a 
pu le voir. Nous osons encore nous demander pourquoi, et nous ne 
voulons que rappeler le fait à tous ceux qui ont vu les Amaryllis 
exposés à Gand. 

La Revue de VhorticuUure belge trouve bon de n'accorder qu'un 
jour à une exposition; nous devons en conclure qu'une exposition 
comme celle que Gand a admirée, n'est pour elle qu'une de ces 
milles péripéties qui remplissent un jour, et dont le souvenir périt 
avec lui. Qu'on nous permette d'être d'un avis tout opposé; nous 
croyons tout à fait désirables des rapports détaillés sur les grandes 
expositions, du moins si on les considère comme des moyens pour 
favoriser le développement de l'horticulture en général. La Belgique, 
il est vrai, nous en a fourni un exemple dans ses rapports sur les 
grandes expositions que le Bulletin de la Fédération publie de 
temps à autre. 

A la prochaine exposition quinquennale de Gand nous espérons 
que les meilleurs horticulteurs d'Amaryllis de Haarlem participeront 
énergiquement à cette lutte pacifique. 



102 LES FLORALIES DE G AND. 

Nous espérons qu'ils maintiendront la gloire de Haarlem sur ce 
champ, sans se laisser décourager par les difficultés de transports, 
les pertes des renvois et les dommages résultant d'une coupable 
négligence. Ils prouveront que cette tentative qui a déjà soulevé tant 
de sympathie n'est qu'un faible reflet de ce qu'elle peut produire. 



V. 



IDEM, 18 MAI 1878, P. 161. 

Après les Amaryllis le genre le plus important est certes celui 
des Cyclamen. Les collections belges de MM. F. J. Spae, Louis de 
Smet et Beaucarne ont été couronnées respectivement du 1 er , 2 me et 
3 e prix. Cette exposition nous a montré ce qu'on a vu dans ce genre 
aux expositions hollandaises, nous pouvons donc les passer sous 
silence. 

Il n'en est pas de même des envois de MM. Veitch et William 
Bull qui ont été récompensés par des prix particuliers. Ils méritaient 
pleinement cette marque de distinction. Ces plantes splendides sont 
fort connues en Hollande depuis l'Exposition internationale d'Am- 
sterdam de 1877. Ces Cyclamen appartiennent tous au Cyclamen 
Pebsicum. Ces collections contenaient des fleurs de toute nuance et 
de très grandes dimensions, blanches rouges ou bigarrées et qui 
méritent véritablement le nom de Giganteum que beaucoup d'entre 
elles portent, sans cependant être toujours aussi grandes que les 
figurent les publications anglaises. Les fleurs foncées surtout nous 
ont semblé gagner en variété et en intensité de couleur. On a 
déjà fait un reproche aux cultivateurs de Cyclamen de Haarlem, 
de ne pas exposer des collections du même genre. L'auteur rap- 
porte un extrait d'un sien article du « Gwrden&r's Oh/ronicle ». (Vol. 
IV, N° 220. 16 Mars 1878, p. 342). 

Nos lecteurs n'ignorent pas que c'est un amateur anglais distin- 
gué, M. H. Little, de Hillington, qui est parvenu à cette perfection 
dans la culture des Cyclamen que l'on apprécie aujourd'hui si 
hautement dans les collections anglaises. Les serres chaudes et les 
châssis jouent un grand rôle dans cette culture et en un temps 
relativement restreint on obtient de semences do magnifiques 
plantes d'une végétation luxuriante, d'une grande richesse de fleurs; 
d'ailleurs les horticulteurs anglais trouvent sur les marchés britan- 
niques un écoulement facile et rémunérateur. Les fleuristes de 
Haarlem livrent peut-être, pour le prix d'une de ces plantes, une ou 
deux douzaines d'oignons. H serait pourtant à désirer que les 



LES FLORALIES DE GÀND. 103 

horticulteurs hollandais essayassent la culture des Cyclamen à la 
méthode anglaise. Si un amateur voulait s'en occuper et s'il parve- 
nait à obtenir de bons produits, il pourrait peut-être facilement se 
défaire du superflu. Les plantes à oignons et les plantes bulbeuses 
nous fournissent encore quelques observations. Dans le concours 
des plantes nouvelles, nous trouvons Haemànthus Manni, plante à 
fleurs qui valut le 3 e prix à M. Bull. Cet Haemànthus est originaire 
de l'Ouest de l'Afrique; il a été introduit en 1877 et est annoté au 
catalogue sous le nom de H. Bupestris; c'est sous ce nom qu'il a 
été exposé il n'y a pas longtemps à South Kensington. Dans la 
collection hétérogène de Veitch nous avons remarqué Haemanthus 
Cinnababius, à fleurs tirant sur l'orange. Nous aurions bien voulu 
faire un rapprochement entre ces deux plantes si le temps et l'oc- 
casion nous l'avaient permis. Toutes deux semblent, très jeunes 
encore, se couvrir facilement de fleurs et leur bon développement 
exige, paraît-il, une serre chaude! Citons dans cette collection 
Crinuh Yerschaffeltianum à feuilles rayées de lignes blanches 
d'un très joli effet. Ensuite comme plante nouvelle Eurycles 
Australasica à belles fleurs blanches. On admirait de beaux grou- 
pes de Imantophyllum, outre la collection couronnée de grandes 
plantes de luxe de I. Miniatum exposée par M. le comte de 
Kerchove de Denterghem; M. Yan Houtte, dans sa collection de 
4 plantes, également couronnée (l r prix), exposait deux spécimens 
obtenus de semences sous le nom de I. Intermedium splendenb. 
M. Louis de Smet obtint le 2 e prix pour ses 4 variétés de 
I. Miniatum, c'est-à-dire Maximum (Van Houtte), Robustum (de 
Saegher), Splendens et superbum. M. Spae-Vander Meulen prit 
part au concours de fleurs obtenues de semences avec un Iman- 
tophyllum, appelé Julia, à grandes fleurs, couleur orange, une 
belle forme de I. miniatum. 

Monsieur Ad. d'Haene de Gand avait exposé un magnifique 
Akthurium Schertzerianum qui obtint le l r prix dans cette 
catégorie. 

Les Caladium étaient bien et richement représentés; les premiers 
prix pour 30 et 20 plantes échut à M. Yan Houtte, le 2 e à Lemonnier 
de Bruxelles, le 3 e pour 30 plantes à Aug. Van Geert de Gand. 

Les variétés de la collection Yan Houtte étaient principalement 
les suivantes : Ad. Adam, Adolphe Andrieux, Alfred Bleu, 
Arqyrites, Barral, Beethoven, Bellini, Brongniarti, Chantini, 
D r Boisduval, D r Lindlby, Duc de Cleveland, Duc de Eatibor, 
Duchartre, G. Hendbrson, Enkei giganteum, Herold, Houlletti, 
Impératrice Eugénie, Lanigi, Leopoldi, Leplat, Madame Alfred 
Mame, Madame Hannebelle, Marchandi, Max Kolb, Meyerbeer, 



104 LES FLORALIES DE G AND. 

Mirabile, M. Dombbain, Paillet, Pocute, Prince Albert Edward, 
Quadricolor, Reine Victoria, Ricci, Rossini, Rouillard, Splendidum* 
Triomphe de l'Exposition, Velleda, Verschaffelti, Wightij tandis 
que dans les nouvelles plantes figuraient encore Souvenir di 
Louis Van Houtte. 

Bien que différant beaucoup entre eux, ces Caladium présentent 
quelque chose de terne dans le jeu de leurs couleurs. M. Jennings, 
depuis peu secrétaire de la Royal Horticultural Society m'a com- 
muniqué un moyen pour y remédier, moyen dont il a pu constater 
l'efficacité aux Indes sur de grandes plantes de Caladium, et qui 
serait même praticable pour la décoration des salles de fêtes. 
Il plaçait à terre entre les grands Caladiuh des lampes de façon à 
les masquer par les feuilles; de cette façon, les brillantes couleurs 
perçues par transparence produisent un effet magique. 

Ph. filanquaert et Oh. Vermeire de G and ont obtenu le l r prix et 
Louis de Smet le 2 e pour 15 Bégonia tubéreux. La l re collection 
couronnée se composait des variétés suivantes : Adrien Benoit, 
Bella, Garmination, Boltviensis, Comte de Flandre, Étoile polaire, 
Mad. de Beukelaer, Map. Gersu, Mad. Rodigas, Minerva, Miranda, 
Monsieur d'Offoy, Pearcei, Rose d'Amour et Rubis. 

M. Wiis, de South Kensington, a vu couronner ses 2 splendides 
Yucca filamentosa varieoata, exemplaires semblable» à ceux que 
l'on a tant admirés en 1876 à Bruxelles, qui avaient plus de 0.60 
mètre de large, portant des feuilles d'égale longueur. La culture 
des véritables Yucca filamentosa, tant la variété verte que la forme 
dérivée, argentée, est tout à fait recommandable. Il ne faut pas 
confondre cette espèce avec l'espèce voisine Yucca flaccida, qui ne 
se vend ici que trop souvent comme filamentosa. 

Pour une plante en fleurs de bonne culture, l r prix M. Rosseels, 
de Louvain, avec un spécimen de Aletris Capensis. 

Citons encore la firme Van Houtte, l r prix, pour une très bonne 
collection d'Orchidées de pleine terre, comprenant : 

ACERAS ANTHROPOPHORA , CaLOPOGON PULCHBLLA , CyPRIPEDIUM 

Acaule, Arietinum, Parviflorum, Pubescens et Spectabile, Ophbys 
Apifera, Lutea, Myodes, Rosea, Orchis Linoua, Longicornu, Morio 
et Speotabilis. 

M. Vander Linden d'Anvers, bon groupe de diverses plantes à 
Oignons comme cet amateur d'élite nous a habitués à en voir. Il 
était méritant et a obtenu en effet une médaille d'or, comme l r prix. 
Il est regrettable, bien que cela soit habituel, que ce concours 
soit en général fort mal suivi; il est en effet l'un des plus difficiles 
et cependant des plus mal récompensé. 

Rien à noter des groupes de Lilium et Lilium Auratum; un pot 



LES FLORALIES DR GÀND. 105 

do Liltum Browht seul et la collection Yan Hontte portant 7 fleurs 
ouvertes étaient digne d'attention. 

Quelques collections de Diblytra spbctàbilis et Hotbia Japonica 
(À8TILBB rivularis) qu'on peut passer sous silence; ils ne valent pas 
ce que Ton est habitué à voir en Hollande, même aux petites 
expositions locales. 

Les Tropaeolum ne nous occuperont pas davantage. Un seul 
âzubeum, les autres étaient tous des Tricolor Grandiflorum 
(Jarattii), les différentes autres Tropakolum à bulbes paraissent 
malheureusement peu appréciés des amateurs. 

M. Yan der Swaelmen de Oand exposait dans une petite serre 
une collection d' Anémone Hepatica, de toute beauté et qui a rem- 
porté une médaille d'argent. Il se peut fort bien que chez nous 
on trouve quelques rares collections tout aussi complètes; c'est 
une culture fort recommandable comme fleur printanière. Du même 
exposant nous avons encore remarqué: Fritillaria recurva et 
Cypripediuh Acaule flore albo exposés comme nouveautés. 

Nous avons ainsi rapporté nos vues personnelles sur les plantes 
qui doivent être comptées comme appartenant au domaine horticole 
de Haarlem. Nous ne nous y sommes décidé qu'à contre cœur et 
seulement après les propos de la presse hollandaise sur l'exposition 
de Gand. Si nous avons pu apprendre la vérité aux horticulteurs 
et amateurs de Haarlem, sans exagérer, sans déprécier les faits, 
nous nous considérerons pleinement satisfait. 

Haarlem. J. H. Krelaoe. 



ILLUSTRATION HORTICOLE 

1878, P. 60. 

Cette année est revenue la période quinquennale des grandes 
floralies gantoises avec son succès accoutumé; la Société royale 
d'agriculture et de botanique a ouvert les portes de ce Casino, qui 
est bien le local le mieux approprié de l'Europe pour les Exposi- 
tions d'horticulture. Nous avons assisté à ces fêtes comme membre 
du Jury et c'est avec une très grande satisfaction que nous avons 
applaudi aux brillants résultats que nous avons eus sons les yeux. 

Avant de commencer un compte rendu sommaire de cette Expo- 
sition, une légère critique nous est suggérée par le choix de l'époque 
où elle a été organisée. Cette époque est trop hâtive ; au I er avril, 



106 LES FLORALIES DE G AND. 

dans le nord, l'hiver n'est point passé ; nous en avons tons fait la 
cruelle expérience sons les bonrrasqnes de neige qui ont assailli les 
nombreux visiteurs. Sans doute, à cette date la floraison des Aza- 
lées, Jacinthes, Amaryllis, ces supériorités gantoises, est dans tonte 
sa beauté, mais pour quelques genres de plantes, si remarquables 
qu'ils soient, convient-il d'exclure tant d'autres belles espèces de 
floraison plus tardive et surtout d'exposer à un ciel si peu clément 
le public, qui s'empresserait beaucoup plus nombreux et mieux 
disposé à une époque plus favorable! Nous pensons que cette objec- 
tion, que nous avons vu reproduire souvent, frappera les organisa- 
teurs de futures expositions quinquennales. 

L'Exposition a été ouverte le l ir avril par LL. MM. le Roi et 
la Reine des Belges, LL. AA. RR. le Comte et la Comtesse de 
Flandre et nombre de personnages de distinction qui ont rehaussé 
l'éclat de la fête et applaudi à son excellente disposition. 

La veille, le Comte de Kerchove de Denterghem, président de la 
Société, avait installé le jury international, divisé en sections sons 
la présidence de M. le Duc Decazes. Tous, nous avons été l'objet, 
de la part des organisateurs, de cette courtoise et cordiale hospitalité 
de bonne compagnie, noblement conservée par la tradition gantoise 
à laquelle aucun de ses membres ordinaires ne se permettrait de 
manquer. 

Au moment même de l'ouverture de l'exposition paraissait un 
compte-rendu détaillé, copieusement illustré, que la rédaction de la 
Bévue de l'horticulture belge avait préparé avec une exactitude et 
une rapidité d'exécution dignes de tous les éloges. Une petite indis- 
crétion m'a appris que ce tour de force était dû en grande partie à 
la plume de M. Rodigas. Dans cette excellente notice nous avons 
appris comment cette dixième exposition de la Société était arrivée 
à ce degré de splendeur. Quelle différence avec le temps où quelques 
jardiniers gantois se réunissaient en 1809, pour exposer 46 plantes, 
qui toutes paraîtraient vulgaires aujourd'hui ! 

A la 3° exposition, un Ooffea arabica en fleurs et en fruits fut 
exhibé. En 1815, au Congrès de Gand, une Rose fut nommée 
en l'honneur de ce traité pacifique. On comptait déjà 800 plantes 
à l'exposition en 1825 et 2924 en 1834, dans le palais de l'Uni- 
versité. Une Société se forma pour fournir aux plantes un local 
digne d'elles ; dès 1 846, on notait plus de 5000 plantes à l'exposi- 
tion. Cette progression ne fut pas interrompue un instant, et les 
exhibitions de la Société, ouvertes actuellement dans le local du 
Casino, sont désormais classées parmi les curiosités de l'Europe. 

En entrant dans la grande salle vitrée de l'exposition, les regards 
sont d'abord frappés par l'éblouissant massif central, où les Azalées 



LES FLORALIES DE GAND. 107 

de M. Maurice de Ghellinck de Walle forment un éblouissant spec- 
tacle. Celles de M. le Comte de Kerchove ne leur cèdent guère par la 
force et la beauté des exemplaires. On a compté dans la collection 
de M. de Ghellinck, 86 Azalées de près d'un mètre de diamètre. 
Les nouveautés d'Azalées, sans être aussi nombreuses que nous les 
avons parfois remarquées, se composaient principalement de : Sou- 
venir de M ad. Rudolph Abel, gain de M. D. Vervaene ; Baron George 
de St Génois, de M. Van Houtte. On remarquait aussi Bernard 
Andréas alba, mis au commerce par M. Linden, et que nous avons 
figuré dans ce recueil en 1870. Les collections d'Azalées de 
M. Beaucarne et de M. D. Vervaene, père, surtout étaient également 
très fêtées. Ce dernier exposant avait imaginé de greffer sur le même 
pied plusieurs variétés de couleurs différentes, disposées en plusieurs 
étages et formant des contrastes plus curieux que beaux. Nous 
constatons cette innovation comme une de celles qui ont attiré 
le plus les remarques des étrangers à Gand. 

Dans la même salle, de superbes groupes de Fougères en arbre 
et de Palmiers forment un fond grandiose et attestent que les 
amateurs gantois n'ont pas craint de dépouiller leurs serres au profit 
de l'exposition. Nous citerons les 12 Fougères arborescentes de 
M. le Comte de Kerchove, celles de M. de Ghellinck, le Dicksonia 
cmiarctica de M. Van den Wouwer d'Anvers, les Palmiers de 
M. Van Houtte et de M. Nuytens-Verschaffelt, les 40 Palmiers de 
M. de Ghellinck, les Cycadées de ce dernier exposant, celles de 
M. Van Geert et de M. Van den Wouwer, les Pandanus et les 
magnifiques lots de plantes fleuries de MM. Van Houtte et 
Vander Meersch, d'Anvers. 

Les Magnolia henné et Norberti, des Erica, Epacris, Daphne 
Blagayana, Lilium Browni, Azalées variées, Eriostemon, Rosiers, 
Ohoisya, etc., formaient de très beaux exemplaires dans le lot de 
M. Van Houtte. 

Les Dracaena étaient représentés par une superbe collection de 
M. Wills, contenant les variétés obtenues de semis par M. Bause et 
par ceux de M. Van Houtte. 

Dans l'annexe, tente voisine de la grande salle, M. Van Geert 
avait exposé un lot très joli d'Orangers de la Chine, couverts de 
leurs fruits d'or; les autres lots, à l'exception de beaux Hortensias, 
ne présentaient qu'un intérêt restreint. 

Les collections de plantes bulbeuses, très belles et très nombreu- 
ses, avaient dû émigrer dans des serres spéciales situées dans le 
jardin. Cette fois les Jacinthes belges ont eu le pas sur celles de la 
Hollande, et les établissements de Veitch pour l'Angleterre et de 
Van Houtte pour Gand ont triomphé. Le célèbre horticulteur 



108 LES FLORALIES DE G AND. 

gantois n'était pins là, malheureusement pour recevoir ces palmes 
qui avaient été le rêve de sa vie. Il mettait une grande passion à 
obtenir ce résultat et ne souffrait pas qu'on affirmât la supériorité 
des Jacinthes de Haarlem sur les siennes. Nous nous rappelons avoir 
encouru ses foudres pour avoir soutenu que les plantes de M. Krelage 
de Haarlem étaient supérieures à celles de Gendbrugge, nous 
appuyant avec raison sur l'opinion du Jury. Cette innocente faiblesse 
n'aurait plus eu sa raison d'être aujourd'hui que le l r prix lui était 
justement attribué. Une égale supériorité de culture appartenait à 
MM. Veitch, de Chelsea, qu'on ne s'attendait guère à voir battre, 
de leur côté, leurs confrères néerlandais. 

M. le Comte de Kerchove a reçu le l r prix pour les Jacinthes 
d'amateurs et pour une splendide collection d'Amaryllis. 

Avant d'entrer dans la serre d'Orchidées et de plantes nouvelles, 
quelques bonnes plantes nous attiraient dans la grande annexe 
située au milieu du jardin. Les Azalea mollis et pontica, en forts 
exemplaires, brillaient du plus vif éclat; la collection de 40 Camel- 
lias de M. Yan Eeckhaute était belle, mais trop avancée ; les 
Rhododendrons de M. De Coninck, forcés avec talent, venaient trop 
tôt, pendant que de grands Palmiers de M. A. Verschaffelt, les 
Acer, les Erica eb les Epacris attiraient les amateurs de ces spéciali- 
tés. La serre d'Orchidées garnie de plantes de MM. Rollisson et 
Williams, d'Angleterre, Lamarche et Massange-de Louvrex, 
de Liège, etc., excitait d'universels applaudissements. Nous y avons 
remarqué de forts spécimens de Ly caste Skinneri, Vanda tricolor 
formosa, DenàWobium crassinode, D. Wardianum, Oattleya citrina, 
Masdevallia Idndeni, Phajus grandifolius, dans l'apport de M. Rol- 
lisson. Dans oelui de M. Massange-de Louvrex, un des plus beaux 
0dontoglo88um Pescatorei que nous ayons vu, de superbes Ortcidium 
Sarcodes, Ada aurantiaca et les colibris végétaux du Masdevallia 
trochilus. Les Oypripedium Parùhi et Lowi, Vanda Denisoni, 
Huntleya meleagris, de M. Lamarche-de Rossius, montraient que 
cet amateur, comme M. Massange-de Louvrex, est de la bonne 
race des vrais Orchidophiles. Parmi les nouveautés exposées par 
MM. Veitch, hors concours, le charmant petit Magnolia stellata du 
Japon sera une excellente acquisition pour la pleine terre; VEurycles 
australasica et une Amaryllidée à fleurs blanches, nombreuses, 
élégantes, relevées sur un beau feuillage ; le Oroton Earl of Derby 
est un des meilleurs Crotons existants, VAnthwrinm Veitchi est une 
forme colombienne à limbes très longs, élégamment nervés bulles, 
très bonne plante, sans parler d'autres espèces de plus ou moins 
grand mérite. M. Williams apportait de jolies Orchidées : Odonto- 
glossum cirrhosum, Dendrobium, Odontoglosswtn, les panachures 



LES FLORALIES DE QÀKD. 109 

blanches du Oroton Jameri, de très remarquables pieds de Nepenthes 
Rafflesiana et Sarracenia Drummondi en pleine floraison. 

Dans les galeries du haut de l'exposition, près des salles consacrées 
aux arts et industries horticoles, et où. les planches de V Illustration 
horticole ont tenu dignement leur place, se trouvaient des lots tout 
à fait remarquables. Les superbes Agave, Beaucarnea, Dasylirion et 
Yucca de 11. Moens, de Lede, près Alost; ceux de M. Nuytens- 
Verschaffelt et de M. Beaucame, en fortes plantes, les Dracasna de 
M. Yan Houtte, les Broméliacées de M. Desbois, celles de M. Truf- 
fant, de Versailles et de M. Yan den Wouwer; les Aroïdées de 
M. de Ghellinck; les Cyclamens de M. Williams, de Londres; les 
Fougères de M. De Smet, sont les principales attractions de cette 
salle. 

Nous arrivons aux plus importants concours de cette Exposition, 
aux plantes nouvelles, exposées dans une serre spéciale dont nous 
ne pouvons détailler toutes les richesses et qui mettait en présence 
deux concurrents dignes cette année l'un et l'autre de se mesurer 
dans ce champ clos des introductions d'outre-mer, MM. Linden et 
W. Bull. Une longue dissertation serait nécessaire sur ces nouveau- 
tés. Nous nous réservons de revenir en détail sur les plus saillantes 
et nous donnerons pour cette fois une simple nomenclature, avec 
l'indication des différents prix obtenus par les concurrents. 

1° Une plante en fleur, nouvellement introduite en Europe : 
1 er prix, M. Linden, de Gand (pour Anthurium Dechardi) ; 2 e prix, 
MM. Jacob-Makoy et ic , de Liège, (pour Ghevalliera Veitchi) ; 
3 e prix, M. W. Bull, de Ghelsea, (pour Haemanthus Manni). 

2° Une plante non fleurie, nouvellement introduite en Europe : 
1 er prix, M. Linden (Massangea Lindeni) ; 2 e prix, M. Aug. Van 
Geert, de Gand, (Anthurium Veitchi) ; 8 e prix, M. W. Bull, (Dief- 
fenbachia Leopoldi). 

8° Une plante obtenue de semis en Europe et non encore expo- 
sée : 1 er prix, M. W. Bull, (Dendrobium Ainsworthx) ; 2 e prix, M. L. 
De Smet, (Azalea Raphaël De Smet). 

4° Un Palmier nouveau : 1 er prix, M. Àd. D'haene, de Gand, 
(Areca Verschaffelti pendula) ; 2 e prix, M. Bull, (Martinezia Roezli); 
3 e prix, M. Aug. Van Geert, (Ptychosperma rupicola). 

Les autres concours de plantes nouvelles formeraient une liste 
nombreuse que l'espace restreint nous empêche de reproduire ici. 
Nous citerons seulement les introductions de M. Linden, qui pas- 
seront successivement sous les yeux de nos lecteurs dans de pro- 
chaines livraisons, ou qu'ils connaissent déjà par les figures et les 
descriptions que nous en avons publiées. 



110 LES FLORALIES DE GAND. 

M. J. Linden, Établissement d'introduction et d'horticulture 

A G AND. 

12 Plantes nouvellement introduites, 

Anthurium crystallinum longifolium. — Colombie. — 1877. 
Kentia Lindeni. — Nouvelle Calédonie. — 1876. 
Pritchardia macrocarpa. — Iles Sandwich. — 1876. 
Aralia elegantissima. — Nouv. Calédonie. — 1876. 

» gracillima. — » — 1876. 

Bonnbergia Morreniana. — Choco, Colombie. — 1 876. 
Anthurium Dechardi. — Colombie. — 1876. 
Dieffenbachia Parlatorei. — Colombie. — 1875. 
Marattia attenuata. — Nouv. Calédonie. — 1876. 
Pandanus (Barrotia) Pancheri. — Nouv. Calédonie. — 1877. 
Dracaena Neo-Caledonica. — Nouv. Calédonie. — 1877. 
Zamia Lindeni. — Equateur. — 1875. 

6 Plantes nouvellement introduites, 

Pritchardia aurea. — Iles Sandwich. — 1876. 
Aralia fiiicifolia. — Iles Fidji. — 1876. 
Dieffenbachia illustris. — Colombie. — 1877. 
Tillandsia tessellata. — S te Catherine. — 1874. 
Philodendron gloriosum. — Colombie. — 1876. 
Cyathea Pancheri. — Nouv. Calédonie. — 1877. 

12 Plantes nouvellement introduites et ne se trouvant pas dwns 

le commerce, 

Massangea Lindeni. — Amérique mérid. — 1 878. 

» » var, vermiculata. — Amérique mérid. — 1878. 

Tillandsia fenestralis. — Parana. — 1878. 
Aralia reginae. Nouv. Calédonie. — 1878. 
Kentia Luciani. — Nouv. Calédonie. — 1878. 
Cyphokentia robusta. — Nouv. Calédonie. — 1878. 
Amorphophallus Cochinchinensis. — Cochinchine. — 1878. 
Lomaria Sp. nova. —Nouv. Calédonie. — 1878. 
Aralia Kentiaefolia. — Nouv. Calédonie. — 1878. 
Dieffenbachia Andreana. — Colombie. — 1878. 
Cespedesia Bonplandi. — Colombie. — 1878. 
Lycopodium Neo-Caledonicum. — Nouv. Calédonie. — 1878. 



LES FLORALIES DE GAND. 111 



6 Plantes nouvellement introduites et ne se trouvant pas dans 

le commerce. 

Massangea Lindeni. — Amérique mérid. — 1878. 

» » var. — Amérique mérid. — 1878. 

Gespedesia Bonplandi. — Colombie. — 1878. 
Kentia Luciaui. — Nouv. Oalédonie. — 1878. 
Tillandsia fenestralis. — Parana. — 1878. 
Aralia spectabilis. ~ Nouv, Galédonie. — 1878. 

Parmi les belles plantes de M. W. Bull, le principal concurrent 
de M. Linden, nous avons noté : les Dieffenbachia Leopoldi, Aroïdée 
à feuilles vert foncé, rubanées de blanc au centre ; Davallia Fid- 
jiensis, jolie Fougère des îles Viti ; Dracaena Goldieana, que nous 
avons déjà figuré et loué comme il le mérite ; Martinezia (?) Roezli, 
Palmier de Colombie ; Dipteris Horsfieldi, Fougère de Java ; Dief- 
fenbachia reginae, maculé de vert pâle et foncé sur fond jaunâtre ; 
Encephalartos Hildebrandti, Cycadée de l'Afrique orientale, etc. 

Les nouveautés de MM. Jacob-Makoy et C ie , telles que Dracaena 
Masscmgeana, Maranta Kerchovei, Pierardi, Morreni, Hoyeti, sortis 
du Massangeana, Platycerium Hilli, Oeonoma Wendlandi, Alsophila 
Mooreana, étaient également fort dignes d'intérêt. 

Citons également les Palmiers nouveaux de MM. Moens et Jules 
Hye et les magnifiques Phormium de ce dernier. 

Nous n'avons pas la prétention d'avoir épuisé la liste des princi- 
paux apports de l'exposition de Gand, qu'il faut avoir vue et étudiée 
de près pour avoir l'idée exacte des progrès horticoles réalisés en 
Europe à l'heure où nous sommes. Nous n'avons qu'à féliciter de 
leur grand succès les auteurs de cette manifestation florale, et à 
leur donner rendez- vous dans cinq ans, avec l'espoir que l'horticul- 
ture gantoise continuera cette marche ascendante et conservera la 
place qu'elle s'est vaillamment conquise. 

Ed. Andeé. 



112 LES FLOKALIES DB GAND. 



LA FLORE DES SERRES 



(Iin> VOL., 1878, UYS. 7, 8 ET 9, P. 107.) 



L'ÉTABLISSEMENT LOUIS VAN HOUTTE, A L'EXPOSITION 
INTERNATIONALE DE GAND, LE 31 MARS 1878. 

Nous ne voulons pas faire ici un compte-rendu in extenso de 
l'Exposition internationale d'horticulture qui a eu lieu à Gand, le 
81 Mars dernier ; nous nous contenterons de dire quel y a été le 
rôle important de l'Etablissement Van Houtte, dont les produits 
auraient pu former une exposition à peu près complète. Déjà, les 
publications horticoles ont célébré les noms des vainqueurs et 
donné le récit de ces belles floralies, que la cité gantoise sait si bien 
organiser, grâce à l'intelligente activité du Conseil d'administration 
de la Société d'agriculture et de botanique, dont les membres sont 
admirablement secondés par des amateurs dévoués et par des 
horticulteurs distingués, qui tous cherchent à soutenir la vieille 
réputation de l'horticulture belge. 

Comme plusieurs de nos collègues, nous avons constaté que les 
plantes nouvelles étaient en petit nombre à cette exposition ; en 
revanche, elle était sans rivale pour la quantité des apports et le 
bon choix des espèces formant les collections. 

Les introductions sont entièrement subordonnées à des chances 
multiples, dépendant surtout des collecteurs et aussi des hasards 
de longues traversées trop souvent funestes à des végétaux délicats, 
subitement transportés sous des climats très différents et dans des 
conditions tout à fait défavorables. 

Les horticulteurs sont donc excusables, s'ils n'ont pas toujours 
sous la main des introductions nouvelles. De plus, les grandes 
expositions sont très fréquentes et le temps manque quelquefois 
pour tirer bon parti des arrivages. 

Si les introductions nouvelles sont indépendantes de la volonté 



LES FLORALIES DE G AND. 113 

de l'horticulteur, il en est tout autrement des nouveautés résultant 
des gains obtenus par des soins assidus, qui sont la récompense 
certaine de celui qui ne craint pas de se livrer à un travail persévé- 
rant, malgré des débuts souvent difficiles et peu fructueux. 

L'horticulture moderne, en cherchant à déduire les moyens pra- 
tiques des données scientifiques, a réalisé de grands progrès. 

Parmi les chercheurs infatigables et parmi ceux qui ont obtenu 
de sérieux résultats, il faut citer en première ligne L. Yan Houtte, 
cet homme si bien doué et si merveilleusement organisé pour créer 
l'établissement modèle d'horticulture auquel il a donné son nom ; 
c'est lui aussi qui avait si habilement formé les nombreuses collec- 
tions de types qui, depuis, devaient servir à ces croisements innom- 
brables d'où sont sorties des races nouvelles, devenues elles-mêmes 
la souche d'espèces variées comme formes et comme coloris. 

Aussi n'est-il pas étonnant qu'à l'exposition de Gand, le grand 
établissement de Gendbrugge ait, non-seulement, soutenu son 
antique réputation, mais encore affirmé ses progrès incessants. 
Que de victoires à enregistrer!.. 1° Le grand prix d'honneur, donné 
par le bourgmestre de Gand, M. le comte de Kerckove de Denter- 
ghem. — 2° La coupe offerte par M. W. Bull. — 8° Le Van Houtte's 
Mémorial, prix fondé par le comité anglais pour honorer la 
mémoire du grand horticulteur gantois. 

Que dire de cette magnifique collection de Palmiers rares et de 
ce merveilleux lot de 75 plantes variées et fleuries, l'un des prin- 
cipaux attraits de l'exposition? Yoilà des faits qui, bien mieux que 
des écrits, montrent que la maison Yan Houtte suit toujours les 
préceptes laissés par son chef vénéré! Ses traditions, d'ailleurs, 
sont religieusement conservées par ses enfants, qui pensent, avec 
raison, que la meilleure manière d'honorer la mémoire de leur père, 
c'est de continuer à marcher dans la voie tracée par lui, tout en 
travaillait avec soin les collections d'hybrides qui ont contribué à 
populariser le nom du fondateur de la Flore. 

Les semis d'Azalées, d'Amaryllis, d'Imatophyllum, de Sonerila, 
de Gesnéracées, de Jacinthes, de Tulipes, etc., etc., prouvent ce 
que peut faire la main de l'homme, lorsqu'il s'obstine à vouloir dé- 
passer les beautés de la nature et embellir encore ce qui était pres- 
que parfait. Ces succès, si mérités et si péniblement acquis, sont 
la juste récompense due au travail; ils devraient servir d'exemple 
à ceux qui cherchent la réputation par les mêmes moyens ; mais, 
loin de là, ils se laissent décourager et la vile jalousie entre dans 
leurs cœurs; bien plus, ne pouvant arriver à vaincre par les mêmes 
armes, ils ont osé essayer de compromettre le succès assuré d'un 
rival qui allait triompher parce qu'il ne s'est jamais laissé éblouir 



114 LES FLORAUE8 DE G AND. 

par la renommée ; certes, le son de la trompette de cette déesse va 
fort loin; mais pour qu'il se soutienne et s'augmente, il lui faut le 
souffle ardent de la persévérance. 

Nous aurions préféré jeter un voile sur l'incident fâcheux auquel 
nous venons de faire allusion, mais le secret a été livré par la Bévue 
de l'horticulture belge et étrangère; nous croyons donc devoir repro- 
duire les lignes suivantes, publiées dans le numéro du l r mai 
dernier de ce recueil : 

« Les Jacinthes a V exposition de Oand du 31 mars 1878. — Le 
résultat du concours ouvert par la Société d'agriculture et de 
botanique de Grand, a surpris et peiné la presse néerlandaise. Dans 
des articles nombreux, exposants et critiques exhalent leurs doléan- 
ces sur le résultat de ce concours où, pour la première fois, les 
célèbres horticulteurs de Haarlem ont vu leur supériorité non- 
seulement contestée, mais fortement ébranlée par une maison 
gantoise dont la réputation est européenne, la maison L. Van Houtte. 
Nous ne discuterons pas le plus ou moins de fondement de leurs 
griefs. 

La décision du Jury a été ratifiée par la grande majorité du 
public. Nous ne voulons que rectifier une assertion émise à la légère 
par un des concurrents évincés. Les Jacinthes de M. L. Van Houtte 
étaient, dit- il, mal dénommées. Nous lui demanderons quel jour et 
à quelle heure ? Le dimanche, lors de la visite royale, l'étiquetage 
était exact; mais le lendemain, Jean Andries, le jardinier spéciale- 
ment chargé de la culture des bulbes à l'établissement L. Van 
Houtte, était tout désolé : on avait interverti la veille ses étiquettes 
d'une façon intentionnellement méchante. Les erreurs avaient 
frappé tout le monde : on y sentait une main jalouse, envieuse ou 
perfide. Quoi qu'il en soit, nous ne croyons pas devoir intervenir 
dans le concert bruyant des plaintes de nos confrères du Sempervirens 
et du Sieboldia. Les décisions des jurys sont irrévocables et chacun 
doit s'incliner devant elles: il est vrai qu'il reste au condamné 
vingt-quatre heures pour maudire ses juges, mais nous ne savions 
pas qu'en Hollande, sous ce rapport, les heures étaient des jours 
et peut-être des mois. K. » 

Après avoir constaté le rôle prépondérant de l'établissement 
L. Van Houtte à l'exposition internationale de Grand, et après avoir 
montré qu'il a su rester à la tête de l'horticulture belge, nous 
n'avons plus qu'à reproduire ici les pièces justificatives, c'est-à-dire 
la liste complète des 43 récompenses décernées à l'éditeur de la 
Flore des serres et des jardins d'Europe. 



LES FLORALIES DE G AND. 115 

Prix décernés à l'Etablissement L. Van Hontte. 

Concours n° 5. — 20 plantes fleuries ou non fleuries, nouvelle- 
ment introduites en Europe. — 1 er prix : Médaille d'or. 

Concours n° 6. — 12 plantes d'espèces ou variétés distinctes, 
introduites et mises dans le commerce par M. W. Bull, postérieu- 
rement à Tannée 1873. — Prix offert par M. W. Bull, aux exposants 
belges. — 2 e prix : Une coupe en argent de la valeur de 10 guinées. 

Concours n° 14. — 15 Orchidées de pleine terre en fleurs. — 
1 er prix : Médaille de vermeil de 1" classe. 

Concours n° 26. — 10 Sonerila et Bertolonia. — 1 er prix : Mé- 
daille de vermeil de 1" classe. 

Concours n° 80. — 80 Echeveria. — 8 e prix : Médaille d'argent 
de 2 e classe. 

Concours n° 34. — 20 Alooasia, Âmorphophallus, Colocasia et 
Dieffenbachia. — 1 er prix : Médaille en vermeil de l re classe. 

Concours n° 85» — 30 Caladium. — 1 er prix : Médaille de ver- 
meil de l re classe. 

Concours n° 86. — 20 Caladium. — 1 er prix; Médaille de vermeil. 

Concours n° 87. — 25 Maranta. — 1 er prix : Médaille d'or, par 
acclamation. 

Concours n° 89. — Maranta remarquable par sa culture. — 
2 e prix : Médaille d'argent de 1™ classe. 

Concours n° 47. — 25 plantes de serre chaude à feuilles panachées, 
marbrées, striées ou colorées. — 1 er prix : Médaille d'or. 

Concours n° 51. — 6 Musa. — 3 e prix: Médaille d'argent. 

Concours n° 52. — Theophrasta remarquable par sa culture. — 
1 er prix : Médaille de vermeil de l rc classe. 

Concours n° 64. — 6 plantes fleuries de serre chaude et do serre 
froide de genres distincts, remarquables par leur beauté et leur 
culture. Prix offert aux exposants belges par le Comité anglais 
formé pour honorer la mémoire de L. Van Houtte, 1 er prix : Objet 
d'art de la valeur de 250 francs. 

Concours n° 67. — 40 Palmiers. — 2 d prix : Médaille d'or de 
1" classe. 

Concours n° 79. — Cycadée remarquable par sa beauté. — 
1 er prix : Médaille de vermeil de l n classe. 

Concours n° 82. — 15 Pandanées. — 1 OT prix: Médaille d'or. 

Concours n° 84. — Pandanée remarquable par sa beauté. — 
1 er prix : Médaille de vermeil de 1" classe. 

Concours n° 85. — Pandanée remarquable par son développement. 
— 1 er prix : Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n° 108. — 30 Dracaenas remarquables par leur culture, 
leur beauté et leur nouveauté. — 2 e prix : Médaille d'or. 



116 LES FLORALIES DE G AND. 

Concours n° 119. — Entre horticulteurs-marchands. — 40 Azalea 
indica en fleurs. — 3 e prix: Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n° 122. 6 Azalea indica en fleurs appartenant aux 
variétés les plus nouvelles. — 3 e prix : Médaille d'argent. 
. Concours n° 128. — Azalea indica en fleurs obtenu de semis 
en Europe et n'ayant pas figuré aux expositions de la Société. — 
1 er prix: Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n° 132. — 6 Camellia en fleurs appartenant aux varié- 
tés les plus nouvelles. — 1 er prix : Médailles de vermeil de l re classe. 

Concours n° 135. — Camellia remarquable par sa culture et sa 
floraison. — 3 e prix : Médaille d'argent. 

Concours n° 141. •— 6 Rhododendron en fleurs, appartenant aux 
variétés les plus nouvelles. — 1 er prix : Médaille de vermeil de 
l re classe. 

Concours n° 143. — 10 Rhododendron de l'Himalaya en fleurs. — 
2 e prix : Médaille d'argent de l re classe. 

Concours n° 144. — Rhododendron en fleurs obtenu de semis en 
Europe et n'ayant pas figuré aux expositions de la Société. 1 er prix : 
Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n° 154. — Entre horticulteurs-marchands. — 75 Ama- 
ryllis en fleurs. 1 er prix : Médaille d'or de l re classe. 

Concours n° 156. — Entre horticulteurs-marchands. — 40 Ama- 
ryllis en fleurs. 2 e prix : Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n° 157. — Amaryllis en fleurs obtenue de semis en 
Europe et .n'ayant pas figuré aux expositions de la Société. — 
1 er prix : Médaille de vermeil de l re classe. 

Concours n e 159. — 12 Lilium en fleurs. 1 er prix: Médaille de 
vermeil de 1" classe. 

Concours n° 162. — 150 Jacinthes en fleurs. 1 er prix : Objet d'art 
de la valeur de 300 francs, offert par M mo la Comtesse de Kerchove 
de Denterghem. 

Concours n° 163. — 100 Jacinthes en fleurs. — 1 CI prix : Médaille 
d'or. 

Concours n° 164. — 100 Tulipes en fleurs. — 2° prix : Médaille 
de vermeil de l re classe. 

Concours n° 165. — 50 Tulipes en fleura. — 1 er prix : Médaille 
d'argent de l re classe. 

Concours n° 171. — 75 plantes fleuries et non fleuries. — 
1 er prix : Objet d'art de la valeur de 500 francs, offert par M. le 
Comte de Kerchove de Denterghem, président de la Société. 

Concours n° 180. — 25 Azalea mollis en fleurs. — 3 e prix: Mé- 
daille d'argent de l re classe. 

Concours n° 287. — Graines de légumes. — 1 er prix : Médaille de 
vermeil. 2 e prix : Médaille d'argent. 



LS8 FLORALIES DE GAND. 117 

Concours n° 804. — Publications iconographiques (plantes, fleura 
ou fruits). — l w prix : Médaille de vermeil de l re classe à la Flore 
des serres et des jardins d'Europe. 

Prix décerné hors concours. — Lot de Bertolonia nouveaux. — 
Médaille de vermeil. 

Mai 1878. À. de la Dbvansayb. 



LA BELGIQUE HORTICOLE 

1878, P. 203. 

L'Exposition quinquennale de Gand, qui a été ouverte le 31 mars 
de cette année, a obtenu un grand et légitime succès. Bile n'a cepen- 
dant pas été favorisée par le temps, mais fort éprouvée par les in- 
tempéries habituelles vers l'équinoxe du printemps. Les froids qui 
ont sévi quelques jours avant l'ouverture de l'exposition ont 
empêché plusieurs amateurs d'Orchidées d'envoyer toutes les col- 
lections qu'ils avaient annoncées. Pendant l'exposition même, la 
température s'était radoucie, mais il est tombé de la pluie et de la 
neige. Beaucoup de personnes sont d'avis qu'il y aurait avantage 
à retarder un peu les expositions printanièree, au moins celles 
auxquelles les amateurs étrangers sont appelés à participer. Le 
mois de mars a pu être choisi à une époque pendant laquelle on 
cultivait volontiers les végétaux du Cap et de l'Australie, alors 
qu'on se plaisait à forcer les plantes et quand on faisait les exposi- 
tions entre soi. Mais les temps ont changé ! les végétaux de serre 
froide sont délaissés pour les plantes ornementales et intertropica- 
les et les expositions sont devenues internationales. H convient donc 
de retarder les expositions jusqu'au commencement de mai. On ne 
saurait tirer une objection des Azalées qui fleurissent parfaitement 
à cette époque : seul le Camellia pourra se plaindre. 

Malgré les intempéries, l'Exposition de Gand était riche, variée 
et intéressante dans tous les genres de plantes. Un compte rendu 
détaillé a été rédigé avec une célérité extraordinaire (il a paru avant 
l'ouverture du salon) par M. Oswald de Kerchove et MM. les 
professeurs à l'Ecole d'horticulture de Gand. Il nous suffira de 
consigner ici quelques notes. 

Les lauréats pour les plantes nouvelles sont : MM. W. Bull, J. 
Linden, Jacob-Makoy, L. De Smet, J. C. Moens et A, Van Geert. 



1 18 LB8 FLORALIES DE GAND. 

Les nouveautés de M. Bull étaient variées et remarquables et ont 
obtenu la plupart des premiers prix ; parmi celles de M. Linden, on 
a beaucoup remarqué une nouvelle Broméliacée, le Massangea Lin- 
déni qui, bien cultivé comme il l'était, présente un aspect admirable 
et fantastique. 

Le prix Bull, offert par le célèbre horticulteur anglais pour être 
mis au concours entre exposants belges, a été vivement dispute et 
vivement enlevé par M. Ferd. Massange-de Louvrex. 

Les concours d'Orchidées ont été fournis par MM. Oscar 
Lamarche et Ferd. Massange, de Liège, Rollisson, de Londres, 
L. Yan Houtte et Beaucarne. 

S. M. le Roi et la Famille Royale ont visité l'exposition dans 
tous ses détails et ont fait d'importantes acquisitions parmi les 
contingents exposés. 

L'arrangement de l'exposition était fort beau sans doute, mais 
on le trouvait un peu trop conforme à celui de toutes les expositions 
précédentes. On pourrait varier un peu, sinon mieux faire. Les 
Palmiers, les Fougères arborescentes, surtout, pourraient être 
réparties dans le centre au lieu d'être rejetées contre les murailles. 
Mais nous le savons, les locaux de Gand bien que très vastes sont 
encore insuffisants. 

La maison Yan Houtte a beaucoup contribué au succès de l'expo- 
sition et elle a remporté les plus flatteuses distinctions. 

La réunion du Jury a été très cordiale et fort agréable : des fêtes 
charmantes et des réunions intimes ont été offertes à Messieurs les 
Jurés avec infiniment de bonne grâce. Le président général a été 
M. le duc Decazes, président de la Société centrale d'horticulture 
de France. 

Edouard Mobben. 



NOMENCLATURE DES FRUITS BELGES. 



NAAMLIJST DER BELGISCHE FRUITEN. 



Gnnd, imp. C Annoot-Rraeckman. 



NOMENCLATURE 



DBS 



FRUITS BELGES 



MISE EH RAPPORT AYEC LE PROGRAMME 



DE L'EXPOSITION NATIONALE DE 1880, 



PAE 



CH« GILBERT, 

Président de U Société de Pomologle d'Anvers, 
Membre de la CommlnioD de U section d'Hoitiooltnre de l'Exposition Nationale de 1880. 



NAAMLIJST 



DBR 



BELGISGHE FRUITEN 



IN OYEREENKOMST GE6RACHT MET HET PROGRAMMA 



DER NATIONALE TENTOONSTELLING VAN 1880. 



DOOB 



K. GILBERT, 



Voorzitter der MaatschappiJ van Ooftkunde van Àntwerpen. 
Lld van de Commissie der afdeellng van Tninbouwkunde der Nationale Tentoonstolling van 1880. 



AVIS. 



Les listes que j'ai l'honneur d'offrir à mes confrères en 
Pomologie représentent l'ensemble de la Pomone belge jusqu'à 
ce jour. Elles sont basées sur ma brochure Les Fruits Belges 
et concordent, autant que possible, avec l'énoncé des concours 
n° 8 2 à 23 du programme, arrêté et publié par la Commission 
de l'Exposition nationale de 1880, pour la section de 
Pomologie. 

L'attention de nos pomologues ne s'est guère portée encore, 
ni sur l'introduction des fruits gagnés à l'étranger, ni sur 
l'époque de leur apparition en Belgique. Le programme qui 
vient de paraître attache un intérêt légitime à cette partie de 
la Pomologie : la Commission a voulu démontrer les progrès 
accomplis dans la science et dans l'industrie horticoles 
depuis <830. 

J'ai cru utile de remplir une lacune qui s'opposait à la 
réalisation des concours <3 et 14, en faisant le relevé approxi- 
matif des variétés introduites avant et après l'époque de notre 
indépendance nationale. 



BERICHT. 



In de lijstcn, welke ik de eer heb aan mijne confraters in 
Ooftkunde aan te bieden, is al wat tôt beden in de Belgische 
Ooftbeschrîjving bekend is, opgegevcn. Deze lijsten zijn ge- 
maakt naar mijn bockje « Les Fruits Belges » en komen 
zoo nauw mogelijk overeen met de opgave der wedstrijden 
n 0i 2 lot 93 van het programma , vastgesteld en uitgegeven 
door de Commissie der nationale Tentoonstelling van 1880, 
door de afdeeling van Ooftkunde. 

De aandacht onzer Ooftkundigen is nog niet gevestigd ge- 
wecst op de invoering der fruitsoorten, die in den vreemde 
gcwonnen waren, noch op het tijdstip hunner verschijning 
in België. Het onlangs verschenen programma hecht een gegrond 
belang aan dit deel der Ooftkunde : de Commissie heeft willen 
den vooruitgang in de wetenschap en de nijverheid der Tuin- 
bouwkunde doen zien, die gedaan is sedert 4830. 

Ik heb nuttig geoordeeld eene leemte aan te vullen, die de 
verwezentlijking der wedstrijden 13 en 14 in den weg lag, 
en beb zooveel mogelijk den staat opgemaakt der verscheiden- 
heden die ingevoerd zijn vôôr en na het tijdstip onzer nationale 
onafhankelijkheid. 



L_ 



— 6 — 

La seule collection importante de fruits qui existât en 
Belgique avant 1830, était celle du professeur Van Mons; 
il en a publié le catalogue eu 1823. 

Ce n'est qu'après la révolution belge et sur l'exemple donné 
par nos semeurs, que le goût des recherches pomologiques s'est 
répandu à l'étranger et que les variétés nouvelles non indigènes 
ont commencé à paraître. On peut dès lors considérer le 
catalogue de 1823 comme une base réelle, pour établir la 
substance du concours 1 4. 

Comme le catalogue de Van Mons est très rare et qu'il serait 
difficile de puiser des renseignements à une autre source, j'ai 
extrait de ce document les variétés qui y sont citées et qui 
sont maintenues dans les ouvrages pomologiques publiés 
depuis lors. 

Les variétés qui ne sont indiquées ni dans la liste n° 12, 
ni dans celles exclusivement réservées à nos fruits nationaux, 
peuvent à bon droit, me serable-t-il, être admises au con- 
cours 13. 



CH. GILBERT. 



De eenige belangrijke verzameling van Ooftsoorten, die vôôr 
J830 in België bestond, was die van professor Van Mons; 
de lijst ervan is door hem uitgegeven in {823. 

Eerst na de Belgische Omwenteling, en op het voorbeeld 
van onze zaaiers, heeft zieh de lust tôt Ooftkundige na- 
zoekingen tôt in den vreemde uitgebreid, en zijn hier nieuwe 
verscheidenheden uit het buitenland verschenen. Men kan 
dus de lijst van 1823 beschouwen, aïs eenen vasten grond om 
de stof van den wedstrijd 14 vast te stellen. 

Aangezien de lijst van Van Mons uiterst zeldzaam is, en 
het bezwaarlijk zijn zou, narichtcn aan eene andere bron te 
putten, heb ik uit dit bewijsstuk de verscheidenheden over- 
genomen, die er in genoemd zijn, en die blijven doorleven 
in de sedert dien uitgegevene Ooftkundige werken. 

De verscheidenheden, die niet opgenomen zijn in de 
lijst n° 12, noch in die, welke uitsluitelijk dienen voor onze 
nationale fruiten , mogen mijns dunkens met voile recht 
toegelaten worden tôt den wedstrijd 13. 

K. GILBERT. 



NOMENCLATURE DES FRUITS BELGES. 
NAAMLIJST DER BELGISCHE FRUITEN. 



FRUITS A PEPINS. - KERNVRUCHTEN. 



Fruits gagnés en Belgique après 1830* 
Fruitsoorten in België gewonnen na 1830* 



POIBES. - PEBEtf. 



Abbé Edouard. 
Aciduline. 
Adélaïde de Rêves. 
Adèle Lan s ce lot. 
Adolphe Fouquet. 
Adolphine Richard. 
Aglaé Grégoire. 
Aimée Adam. 
Aimée de G bel in. 
Albertine. 
Alexandre Bivort. 
Alexandre Lambré. 
Alexandrina. 
Alfred Crèvecœur. 
Alice B.-iltet. 
Aline Richald. 
Alphonse Karr. 
Amand Adam. 
Amand Bivort. 
Anande nouvelle. 
Amandine. 
Andrew Murray. 
Angeline. 
Anna Decoux. 



Anna Nélis. 
Antoine Delfosse. 
Appollonie Nopener. 
Arbre Courbé. 
Arthur Bivort. 
Auguste de Boulogne. 
Auguste Defoër. 
Auguste Mignard. 
Auguste Royer. 
Avocat Al lard. 
Loi seau. 
Né lis. 
Blockx. 
Barbe Nélis. 
Baron de Caters. 

Deman de Lennick. 
de Trauttenberg. 
d'Ingel munster. 
Stampe. 
Belle de juillet. 
" deKain. 
" des forôts. 
" dlxelles. 
Fleurùaienne. 



»» 



il 



»» 



tt 



>» 



>f 



»I 



>> 



— 10 — 



Belle Julie. 


Beurré Jacques. 


Bergamotte Boursière. 


»♦ 


Kenues. 




" de Jodoigne. 


. . 


Lichnowsky. 




99 Tournai. 


« • 


Liegel d'automne. 




" Dussart. 


?♦ 


Olbers. 




" Esperen. 


«» 


Pauline. 




" Heimbourg. 


u 


Payen. 




pomme. 


• y 


Pringalle. 




" rose. 


• » 


Richelieu. 




" rouge tardive. 


»» 


rouge. 


Béai 


Césanne. 


•» 


S* Amand. 


it 


Bretagne. 


>' 


S* François. 


«i 


Esperen. 


«« 


S 4 * Cécile. 


M 


Macaron. 


. . 


Schmidt d'automne. 


• » 


Mai. 


>» 


Sir. 


• • 


musqué. 


» 


Spae. 


Bétina. 


«♦ 


Van Driessche. 


Beurré Antoinette. 


'i 


Van Geert. 


» 


Baguet. 


»' 


vert de Tournai. 


»» 


Berckmans. 


»5 


Wrbanek. 


»» 


Bodiker. 


>> 


Wamberchies. 


>i 


Bramme. 


Bon Gustave. 


»' 


B retonneau. 


Bonne dorée de Thuin. 


1* 


Burnicq. 


tt 


Charlotte. 


>» 


Citron. 


if 


Thérèse. 


>» 


Coïet. 


Bourgmestre Bouvier. 


J» 


Colmar. 




99 Delporte. 


• • 


Dalbret. 


Bronzée d'Enghien. 


• « 


d'Avoine. 


Calebasse d'été. 


•1 


d'automne de Donauer. 


a 


de Wemmel. 


>« 


de Carême. 


i» 


d'hiver. 


• « 


de Fromentel. 


»» 


Tougard. 


« • 


Degallait. 


Capitaine BaB tin. 


>» 


de Germiny. 


Cassante de Mars. 


»? 


de Ghelin. 


Catherine Lambré. 


M 


De Haes. 


Catinka. 


»» 


Dehove. 


Céline 


Jacobs. 


?» 


de janvier. 


Charles Baltet. 


*> 


De Jonghe. 


Charles Bivort. 


«. 


Del fosse. 


Charles De Latin. 


•» 


délicat. 


Charles Frédérickx. 


» « 


de Naghîn. 


Charles Gilbert. 


1» 


de Popuelles. 


Charles Lesoinne. 


.'* 


de Bamegnies. 


Charli 


Basiner. 


• • 


des An gu s tins. 


Charlotte De Brouwer. 


■ • 


des Béguines. 


Charlotte de Hautregard. 


*» 


des Capucins. 


Cheval 


ier Everard. 


•J 


d'E*quelmes. 


Cité Gomand. 


>» 


de Wetteren. 


Clémence. 


»l 


Dilly. 


Clément Bivort. 


» 


Drapiez. 


Clément Grégoire. 


t* 


Dubuisson. 


Clo tilde Labrique. 


•» 


Dubns. 


Colmar Andent. 


»» 


Du mont. 


i» 


d'Alost. 


M 


fauve de printemps. 


i> 


Duras. 


M 


Gellert. 


»» 


De Jonghe. 


M 


Gilles. 


n 


Delahaut. 


»» 


gris d'hiver d'Enghien. 
Hamecher. 


$t 


de Marniz. 


»» 


»> 


d'hiver VM. 


» 


Hugé. 


Jl 


Navez. 



— 11 



tt 



tt 



»> 



tt 



tt 



»» 



tt 



l« 



f» 



>» 



»> 



Colmar von Flottow. 
Colonel Grégoire. 
Commissaire Delmotte. 
Comte de Flandre, 
de U ai uaat. 
de Paris. 
Conseiller à la cour. 
Pardon. 
Ranwez. 
Constant Claes (Grg ). 
Constantin Claes (De «T.). 
Consul Ladé. 
Crassane Du Mortier. 
Curé Carnoy. 
" d'Oeleghem. 
" Malherp. 
" Van de h HeuveL 
De Lamartine. 
Délices d'avril. 

de Froyennes. 
de Huy. 
de Jodoigne. 
de Naghin. 
de S k Médard. 
de Tournai. 
Everard. 
Fauconnier. 
Délicieuse de Grammont. 
Des Chasseurs. 
Désirée Cornelis. 
De S »rlus. 

Dieudonné Anthoine. 
Docteur Bouvier. 
Capron. 
Engelbrecht. 
Leuthier. 
Lindley. 
Nélis. 
Van Exem. 
Trousseau. 
Dorothée Couvreur. 
Double Bousselet. 
Doyen Dillen. 
Doyenné Basiner. 
Baud. 

de Bruxelles. 
De Joughe. 
Duchesse de Brabant (Tollen). 

" (Durieux). 
Hélène d'Orléans. 
Duc Alfred de Croy. 
" d'An maie. 
" de Nemours. 
Dupny Charles. 
Edouard Delcroix. 
Edouard Morren. 
Eléonore Van Berkelaer. 
Elisabeth. 
Elisa d'Heyst. 
Emérance Bivort. 



»» 



t* 



9* 



r* 



*t 



tt 



tt 



Sf 



tt 



tt 



tt 



Emile d'Heyst. 
Emile Herpin. 
Emile Minot. 
Emma. 

Epine de Jodoigne. 
Episcopale. 
Ermemnde. 
Ernestine Anzolle 
Eugénie Jacobs. 
Eugène Gérard. 
Eugène Maisin. 
Eugène Van Berkelaer. 
Eugénie Dejardin. 
Fleur de neige. 
Florent Scoutnan. 
Florimond Parent. 
Fondante de Mali nés. 

de Noël. 

des prés. 
Fontaine de Ghelin. 
François Verress. 
Frédéric Leclerc. 
Fulvie Grégoire. 
Général DutilleuL 
Tottleben. 
Gittana. 
Grand Soleil. 
Gris de Chin. 
Grosse Mairie. 
Gustave de Bourgogne. 
Gustave Jacobs. 
Hedràg von der Osten. 
Hélène Grégoire. 
Heukel d'Automne. 
Heuri Bivort. 
Henri Capron. 
Henri Grégoire. 
Henri Ledocte. 
Héricart de Thury. 
Hildegard. 

Horiense Klynwerck. 
Hubert Grégoire. 
Iris Grégoire. 
Isabelle de Malèves. 
Jean-Baptiste Bivort. 
Jean-Baptiste De Diest. 
Jean-Baptiste Mattart. 
Jean-Joseph Gilain. 
Jean Nagy. 
Jeanne Duwez. 
Jolie fille de Geest. 
Joly de Bouneau. 
Joseph De Latin. 
Joseph Staquet. 
Joseph Valériane. 
Joséphine Ooppeneur. 
Joséphine Pauinier. 
Joséphine de Binche. 
Joséphine de Malines. 
Joséphine Wamberchies. 



— 12 — 



Jules Birort. 

Jnles d'Àirolles (Grg.). 

L'abondante (Biv.). 

La Caste! ine. 

La Gérardi ne. 

La grosse figue. 

La juive. 

La Solstitiale. 

La Transylvanienne. 

Laare de Glymes. 

Le libéral. 

Léon Grégoire. 

Léonie Pinchardt. 

Léon Leclerc, épineux. 

Léon Pas tu r. 

Léon Poncin. 

Léontine Van Exem. 

Léopold 1 er . 

Léopold Biche. 

L'inconstante. 

Louis Dupont. 

Louis Grégoire. 

Louis Tercelin. 

Louis Torfs. 

Louis Van Ho ni te. 

Louise de Boulogne. 

Lucien Leclerc. 

Madame Bastin. 

Del motte. 

Ducar. 

Durieux. 

Elîsa. 

Millet. 

de Préville. 

de Boucourt. 
Marasqnine. 
Marie- Anne de Nancy. 
Marie Aapys. 
Marie Elskamp. 
Marie Poncin. 
Mari 3 Parent. 
Marmion. 
Math il de Gomand. 
Ménagère (poire). 
Mignonne d'hiver. 
M il lot de Nancy. 
Mina Jacobs. 
Ministre Bara. 

99 Pirmez. 
Minot Jean Marie. 
Monseigneur AffVe. 

Sibour. 
Morel, 

Mungo Park. 
Muscatelle. 
Napoléon Savinien. 
Narcisse Gaujard. 
Nathalie Soetens. 
Notaire Jacobs. 
" Minot. 



»» 



»f 



» 



»» 



»? 



»» 



Nouveau Poiteau. 

Président Muller. 
Nouvelle Aglaé Grégoire. 

Fulvie. 
Orange Van Mons. 
Orpheline Colmar. 
Parfum de rose. 
Passe Colmar d'été. 
99 " Labrique. 

" " musqué. 

Passe tardive. 
Paternoster de printemps. 
Paul Pardon. 
Paul Thielens. 
Pauline Bartholeyns. 
Pauline Leyssens. 
Petite Tournai si en ne. 
Philippe Couvreur. 
Philippe Goes. 
Picciola. 
Pie IX. 
Piérard. 
Poire B isiner. 
cire. 

des deux sœurs, 
de Wemmel. 
" Dubrulle. 
" du R>eulx. 
" Félix Durand. 
Huygens. 
Lepère. 
Magherman. 
pêche. 

Van Beneden. 
Précoce de Jodoigne. 
Présent Van Mons. 
Président Gilbert. 
Muller. 
Olivier. 



m 



?» 



1» 



?» 



»? 



»? 



»? 



»» 



»» 



>» 



»» 



»» 



J» 



Boyer. 
Prévost. 
Prince Albert. 
Camille. 
de Joinville. 
impérial de France. 
Professeur Du coffre. 

Gillekens. 

Hennau. 

Michaux. 

Morren. 

Pynaert. 

Sou part. 
Reine des Belges VM. 
R^ine des vergers. 
Représentant Lesoinne. 
Retour de Rome. 
Roynaert Beruaert. 
Rigolette. 
Rival Dumont. 
Robert Trail. 



1» 



?» 



?» 



>» 



»» 



11 



— 18 — 



Roitelet. 
Rokeby. 

Rosalie Wolters. 
Rose Anne Poncin. 
Rosine Tessaro. 
Ro osselet Aelens. 
Bivort. 



>» 



»> 



»» 



II 



>> 



*f 



>» 



J# 



If 



'I 



d'Anvers. 

Décos ter. 

do janvier. 

de Jodoigne. 

De Jonghe. 

de la St Nicolas. 

Lebeau. , 

Thaon. 

Van der Veken. 
Rousseline de Tournai. 
Rousselon. 

Sanguine de Belgique. 
Schmidt d'automne. 
Sdegnata. 
Sébastopol. 
Sébastopol d'été. 
Secrétaire Michanx. 
Seigneur Esperen. 
Sénateur Mosselman. 
Séraphine Ovyn. 
Simonette. 
Simon- Louis. 
Sire Martin. 
Socque t. 
Sœur Grégoire. 
Soldat Bouvier. 
Souvenir de Désiré Gilaiu. 
" de Firmin. 

de Julia. 

de la Reine des Belges. 

de Léopold 1* 

de Lens. 

de l'Evêqne. 



»» 



1er. 



M 



»! 



Souvenir de Lydie. 

de M me Rosseels. 

de Maurice Thielens. 
" de M™ De Jonghe. 

de Pimodau. 

d'Octavie. 

de Simon Bouvier. 

d'Esperen. 

de Théodore De Latin. 
Sucrée Heyers. 
Suzanne. 

Suzette De Bavay. 
Taglioretti. 
Tardive d'Anvers. 
De Latin. 
Garin. 
Théodore Kôrner. 
Théodore Van Mons. 
Thérèse Kumps. 
Thooris. 

Tigrée de janvier. 
Tournai d'été. 
Tournai d'hiver. 
Triomphe de Gouy-lez-Piéton. 
" de Jodoigne. 
" Du mont. 
Van der Taelen. 
Vice-président Delehaye. 
Vice-roi d'Egypte. 
Vmense Esperen. 
Vingt-cinquième anniversaire. 
Virginie Jacobs. 
Walter Scott. 
Willermoz. 
Wynteug. 
Xavier de Bavay. 
Xavier Grégoire. 
Zenon. 

Zéphirin Grégoire. 
Zéphirin Louis. 



POMMES. - APPELE*. 



Belle de Haccourt. 
Bonne Virginie. 
Calville Garibaldi. 
Coquette de Visé. 
Dorée de Tournai. 
Duchesse de Brabant. 
Franc bon pommier. 
Grosse de Henri Coune. 
L'abondante. 
Louise Renard. 
Madame Galopin. 
Marie- Joseph d'Othée. 
Pomme framboise. 

Guelton. 

Radoux. 



*f 



ii 



Pomme Van den Abeele. 
Président Defays-Du monceau. 
Printanière de Chônée. 
Reinette Coulon, la jaune, 
"la verte. 

d'Amblève. 

do Chônée. 

de Lexhy. 

Descarde. 
" Gathoye fils. 

grise Parmentier. 

Lespineux. 

Vervaene. 
Roi de Beaufraipont. 
Valtin. 



»j 



>i 



— 14 — 



RAISINS. - DBUIVEir. 

Belle Bruxelloise (Brabant) 

" Chasselas Félix Muller 

" Frankenthal De Coster " 

" Gros doré (Flandre Or.) 

" Narcisse Ganjard " 

" Semis De Goes (Brabant) 



Fruits gagnés en Belgique avant 1830. 
Froitsoorten in België gewonnen voor 1830 





POIRES. - 


- PEBEH. 


Amandes d'hiver. 


Beurra 


) Beauchamps. 


9» 


Van Essche. 


»> 


Bemolmans. 


Amélie Desblois. 


«• 


Bouvier. 


Ananas de Courtrai. 


«• 


bronzé. 


Apollon. 




« « 


" d'Hardenpont. 


Archiduc Jean d'Autriche. 


•» 


rendre. 


Arlequin 


musqué. 


* * 


Canianmont. 


Armano d'hiver. 


M 


Christ. 


Baronne 


de Mello. 


II 


Col o ma. 


Belle alliance. 


.9 


crede. 


" Dévergnies. 


«> 


Cnrtet. 


Belot. 




I» 


Delbecq. 


Belotte d'hiver. 


»» 


Dévergnies. 


Bergamotte à longue queue. 


•» 


d'Hardenpont. 


»» 


Beeckman. 


*» 


" d'automne. 


» 


beurrée. 


•» 


d'hiver hâtif. 


»♦ 


Cas sel. 


. • 


doré d'Hardenpont. 


»> 


Goloma. 


• • 


douce saveur. 


»» 


de la Cour. 


• • 


Driessen. 


»» 


de Mai. 


• • 


Du Mortier. 


>» 


de Mous. 


. • 


Durai. 


»» 


De Nef. 


« . 


fauve de printemps. 


»» 


d«) Pentecôte. 


.. 


Gambier. 


»» 


de printemps. 


1» 


Gens. 


»» 


des Casernes. 


■ « 


God. 


»» 


Devries. 


»» 


Goemans. 


»» 


d'hiver. 


II 


hâtif. 


»> 


douteuse. 


!» 


Judo. 


»» 


fertile. 


.. 


Knight. 


>» 


Gérard. 


Il 


Knox. 


•» 


Louis. 


• • 


Liebart. 


n 


Monsieur Jean. 


1' 


pointillé de roux. 


>» 


Pa steel s. 


«.» 


Ponllet. 


»» 


Van Stalle. 


t» 


Prnyn. 


Berlaimont. 


t» 


Quetelet. 


Bési Bethléem. 


• . 


rance. 


" De Borst. 


* . 


Ronppe. 


" de Louvain. 


. « 


Schwartz. 


" des Vétérans. 


• « 


Sterckmans. 


" Reinwardt. 


i • 


Thouin. 



— 15 — 



Beurré Van Donckelaer. 


Clinton. 


" Van Zuylen. 


Cœur; 


{aune. 


99 Welleus. 


Colraar Adelmann. 


" Witzhumb. 




>> 


bis automne. 


Bois Napoléon. 




>> 


d'Arenberg. 


Bon chrétien Becckman. 




yt 


de drageon. 


" Deschamps. 




t 


Delvigne. 


" d'Espagne beurré. 




»> 


Demeester. 


" Parmeutier. 




ii 


d'été. 


" rouge d'automne. 




>> 


Dorlin. 


Bon Parent. 




t 


Du Mortier. 


Bonne Carmélite. 




>t 


Goebel. 


" de Mali nés. 




t 


Gossart. 


Bose Desfontaines. 




»» 


Herzog. 


Bourdon du roi. 




)t 


Hirondelle. 


Bouture de sauvageon. 




t 


Rennes. 


Bouvier d'automne. 


?» 


Murray. 


Braddick. 


« • 


Neili. 


Brederode. 


« . 


Noethen. 


Bretagne Coloma. 


« • 


Précel. 


Brugmans. 


«i 


Schwartz. 


Cadet de Vaux. 


i> 


Thaër. 


Calebasse Bauchau. 


»> 


Terwagne. 


Bose. 


?» 


Van der Stegen 


" Cbampmôlé. 


» 


Van Mons. 


Colins. 


Coloma d'été. 


" Courbée. 


»» 


d'hiver. 


" Dieirich. 


Comte d'Aerschot. 


Kickx. 


tt 


de Lacépede. 


" Leroy. 


Conseiller Muller. 


d'Orange. 
" Passe Bose. 


Coter. 




Crassane Libotton. 


Powis. 


» 


Knops. 


Siegel. 


Cullea 


i. 


" Van Grinsven. 


Cumberland. 


" verte. 


Dandolo. 


" forme Del vigne. 


Darimont d'hiver. 


Campinoise. 


Deglimmes. 


Carn pi noise. 


Dekin d'automne. 


Capiaumont Gossart. 


Délices 


s Coloma. 


" Lintz. 


»» 


Cuvelier. 


Capucine Van Mons. 


»» 


de Charles. 


Carols d'hiver. 


a 


de Louvenjoul. 


Cassante d' Hardenpont. 


n 


d'Hardeupont. 


Castiau d'hiver. 


Del pi erre. 


Céleste Mimie. 


Des Chartriers. 


Cendrillon. 


D'été J 


Mary- 


Chancelier de Hollande. 


Dictrich. 


Charles VI. 


Docteu 


r Gall. 


Charles XII. 


Double Philippe. 


Charlotte d'Angleterre. 


>t 


Rousselet. 


Charlotte d'Anvers. 


Doyen 


de Bameguies. 


Chassiron. 


Doyenné Baud. 


Chaumontel Delbecq. 


* »» 


Coloma. 


Chevalier d'hiver. 


tt 


de longue vie. 


d'Ohson. 


a 


de Noël. 


d'Onyn. 


tt 


d'été. 


Chomel. 


tt 


Louis. 


Circassienne. 


tt 


Pommier. 


Citron Coloma. 




tt 


Sentelet. 



— 16 — 



Doyenné vert d'hiver. 
Drapiez d'été. 
Du Béguinage. 
Duc de Bedford. 
" de Brabaut VM. 

(Millet.) 
Duhamel. 
Du mont Courset. 
Du Petit-T houars. 
Duquesne d'été. 
Durondeau. 
Du val d'hiver. 

" Van Tilt. 
Emilie Bivort. 
Empereur d'Autriche. 
Espérine. 

Excellente Coloma. 
Extra Coloma. 
Extra sans pépins. 
Faux Sprecuw. 
Fâvre d'hiver. 
Figue nouvelle. 
Fleur pommier. 
Fondante Clnes. 

Coloma. 

de Novembre. 

De Saegher. * 

des bois. 

d'hiver. 

du Pan i sel. 

du parc. 

Goemans. 

Kerr. 

Marée. 

Mary. 

Sickler. 

Petit. 
" Van Mon s. 

Witzhurab. 
Forme de Délices. 
Forsyth d'hiver. 
Fortunée. 
Fourcroy. 
Fournier. 
François IL 
Franklin. 
Frédéric de Prusse. 

des Pays-Bas. 

de Wurtemberg. 
Fruit sauvage. 
Gérard d'Amérique. 
Goemans d'automne. 
Gracioli Piers. 
Grande Bretagne allongée. 

do pentecôte. 
Meuris. 
Grand Duc de Saxe-Weimar. 
Greffe morte. 
Gros Schwartz. 
Grosse de pépin. 



»! 



11 



19 



91 



>» 



91 



99 



»} 



19 



JJ 



99 



19 



11 



Grosse de septembre. 

" Marie. 

99 Verberckmoes. 
Guillaume des Pays-Bas. 
Guillaume 1 er . 
Haeghens d'hiver. 
Haï bau er de printemps. 
Hâtive Stoffels. 
Haute Beeckman. 
Hempel d'été. 
Henkel d'hiver. 
Henri IV. 
Henriette. 

Henriette Van Caawenberghe. 
Hoffmans. 
Iperménie. 
Jacqmain. 
Jardin Madame. 
Jean De Witte. 
Jefferson. 
Joseph Banks. 
Joséphine (Bouvier). 
Kastner d'hiver. 
Kerner. 

Kieser d'automne. 
Kieser d'hiver. 
Klinkhardt. 
La bonne Mimie. 
La Comôle. 
Lahérard. 
Lan ri ne. 
Le Berryaes. 
Légipont. 

Léon Leclerc de Laval. 
Léon Leclerc de Louvain. 
Le petit AuguBte. 
Le Roi. 

Limon de Louvain. 
Linden d'automue. 
Louis XI. 
Louise Bonne Béai. 

" de Prusse. 
Madame verte. 
Madame Verte. 
Maîtresse passe-tout. 
Marchai d'hiver. 
Maiéchal Dillen. 
Marie-L uise (Deleourfc). 
Marie- Louise (Duquesne). 
Marie- Louise nou\elle VM. 
Marie- Louise Sligtinger. 
Marquise S tas. 
Mary. 

Médaille d'été. 
Mertens fils. 
Messire Jean Coloma. 
Mimie. 

Musquée Beeckman. 
Napoléon. 
Nassau Ehre. 



— 17 



>» 



ft 



»» 



>» 



Nassau d'hiver. 
Nec plus Meuris. 
Noirchain d'été. 
Non pareille. 
Nouveau Messire Jean. 
Nouvelle gratiole. 

" Grande Bretagne d'été. 
" Pentecôte. 
Nova Christ. 

" Ittermans. 
Oken d'hiver. 
Oncle Pierre. 
Orpheline d'Enghien. 
Parfum Calville. 
Paridaens d'hiver. 
Passe Colmar. 

d'août, 
plat. 
Passe Goemans. 

" S 1 Germain. 
Pépin de la cour. 

" sauvé. 
Petit beurré. 
Petite Charlotte. 
Philippe-le-bon. 
Poire Canivet. 

Casteau Ledune. 

de Jemmappes. 

de Louvain. 

de Tamise. 

Dev. s. 

Dorlin. 

Fastur. 

Gervais. 

Jacowich. 

Lhoir. 

Louis. 

Paternoster. 

Peeters. 

Petit. 

Poireau. 

Vleminckx. 

Zoutman. 
Précoce Knapen. 
Prince d'Orange. 
Princesse Anna. 

d'Orange (Col.)- 
d Orunge (Everd). 
Marianne. 
Proche le roi. 
Ransleben d'hiver. 
Redoute de printemps. 
Reine des Pays-Bris. 
Reine des poires (Col orna). 

" (Lhoir). 
Reymenans. 
Ringler d'été, 
lienoz. 

Roi de Rome. 
Roi Guillaume. 



»» 



>» 



»» 



h 



»» 



»> 



>j 



»» 



>» 



»> 



>» 



*» 



>> 



>i 



>» 



a 



»> 



51 



>1 



?l 



I» 



JJ 



;* 



>» 



»> 



JJ 



'» 



Rondelet. 
Roucel d'hiver. 
Rousselet Bési. 
blanc. 
Bovy. 
Mangeer. 
S 1 Vincent. 
Theut-s. 
Route de Ter monde. 
Roux doré. 
Sabine. 

S* Germain Brandes. 
Krickx. 
Jacotot. 
Van Mons. 
Saint Ghislain. 

" Liévin. 
Sainte Dorothée. 

" Waudru. 
Salisbury. 
Sans pareille. 
Sauvage Deniers. 
" Seghers. 
" Petit. 
Sauvageon de haut vent. 
d'Hardenpont. 
Doyenné. 
Lhoir. 
méritant. 
Serrurier d'automne. 
Silvange Brunet. 
Simon Bouvier 
Sinclair. 
Sinclair d'été. 
Soldat laboureur. 
Sommé de printemps. 
Sophie Beeckman. 
Steffens d'été. 
Sterckmans au mur. 
Stoffels d'hiver. 
Sucrée de Louvain. 
Seghers. 
Sterckx. 
Suprême Coloma. 
S ur passe- C rassane. 
Délices. 
" Meuris. 
Swales d'automne. 
Tamarins. 
Tard en rapport. 
Tardive Coloma. 
" Nahuys. 
Thompson. 
Tortueuse. 
Triomphe de Louvain. 

" de S 1 Laurent. 
Urbaniste. 

" Gens. 
" Seedling. 
Ursule. 



»» 



»> 



18 — 



Uxbridge. 

Van Assené. 

Van de Weyer Bâtes. 

Van Gobbelscroy. 

Van Grinsvcn d'automne. 

Van Hulthem. 

Van Marum. 

Van Mons- Serrurier. 

Van Muysewinkel, bési. 

Van Muysewinkel, nouvelle. 

Vannes de l'Haye. 

Verlaine d'été. 

Verte au coin. 

en fleur. 

dans pommes. 

d'Olyslaeger. 



» 



»» 



»» 



»» 



»» 



»> 



Verte Du Mortier. 

longue De Bruyn. 
De Mat. 

ronde. 
Vicomte de Spoelberg. 
Vilain XIV. 
Virginie. 

Vrai beurre de printemps. 
Coloma de printemps. 
Vrolik d'hiver. 
Wallnner d'automne. 
Wendell. 
Westrumb. 
Wiegers. 
Wilhelmine. 
Wurzer d'automne. 



POMMES. - APPELE*. 



i» 



if 



Anne d'Orange. 
Arts de Boom. 
Augustine. 
Calville Cazin. 
Calville Théodore. 

Van Grinsven. 

vert. 

Court pendu nouveau. 
Dame Jeannette. 
Gros Schwartz. 
Farmentier. 
Fommo Browu. 

Haeghens. 

Héliade. 

Suisse. 



n 



j» 



Reinette Baumann. 
" Bernard. 

Boos. 

De Geer. 

Diel. 

Dillen. 

Jaune hâtive. 

Louis. 

tachetée. 

Van der Noot. 

Van Mons. 
Schmidberger. 
Van Velsen. 
Verte bonne. 



>> 



>» 



>» 



»» 



>i 



>? 



M 



Fruits dont l'époque d apparition n'est pas Indiquée * 

Fruitsoorten waarvan net tijdstip der verschljning 

niet is aangewezen **. 



*f 



'? 



»» 



l> 



»» 



1t 



»J 



} J 



*» 



>f 



Jf 



Beurré Desblois. 
" épine. 
Kenrick. 
Lombard. 
Scheidweiler. 
Stnppaerts. 
Stutterheim. 
sucré. 
" Thibaut. 
'" Wittemberg. 
Bienvenue. 
Blanquet d'Esperen. 
Bô de la Cour. 
Bon chrétien Lamarche. 
Bonne Antoniue. 
comme oxcloe des conooura 18 et 14 sauf i*cnseignoaient« 



m, 



Anna Bouvier. 

Athoise. 

Azaïs. 

Bauneux. 

Bttllegavde d'automne. 

Belle Rubiconde (pommo). 

Bergamotte auuenière. 

d'Août. 

de Louvaiu. 

De Strycker. 
" Li bot ton. 

Béai de printemps. 
Beurré Alexandre. 
Bosmans. 
do Quenast. 

* Us peuvent être considérés 
contraires. 

*' Zij kunnen aanzion worden als buiten de wedstrijden 13 en 14 gnloten, zoolang h 
tegenovergestelde niet berioht is. 



— 19 — 



M 



99 
JJ 



Bouvier de printemps. 
Calebasse d'hiver. 
Eucrène. 
Calville long doré (pomme). 
Camerling. 
Camuset. 
Cassante rousse. 
Chair verte. 
Charles de Boulogne. 
Charles Durieux. 
Charles S met. 
Charles Van Hooghten. 
Clara. 

Clara Durieux. 
Clément VM. 
Clémentine. 
Colmar Artoisenet. 
Bonnet, 
des Burettes. 
Didry. 
Colorée d'Août. 
Crassane Esperen. 
Délices de Mons. 
De Maraise. 
Docteur Félix Van der Schrieck. 

" Malevé. 
Doyenné Clément. 
Duchesse de Brabant (pomme). 
Duc de Brabant (Millet). 
Duquesne de Munich. 

" de printemps. 
Enfant prodigue. 
Evrard. 
Faux Chaptal. 
Félix de Liem. 
Fondante Albert. 

de Cuerne. 
de Septembre. 
Forme de Bergnmotte. 
de Capucine, 
de Crassane, 
de Curtet. 
Gédéon Panda* 1 1. 
Grande Bretagne de Novembre. 
Grosse écorce. 
Héliote Du ridas. 
Henri Nicaise. 
Hermannivers. 
Jacobs. 

Jargonelle de Chin. 
Jean Baptiste VM. 
Joseph Carlier. 
Joséphine Navez. 



»» 



»» 



19 



99 



11 



»» 



11 
11 



99 



19 



11 



11 



Josse Smet. 

Jules Bouvier. 

La tardive. 

L'empressée. 

Léonie Bouvier. 

Longue verte d' Esperen. 

Longuette dorée. 

Luisante musquée. 

Margat. 

Marie Louise d'Uccle. 

Marotte. 

Minette. 

Napoléon d'hiver. 

Ni bien ni mal. 

Parainthus hâtif. 

Poire à longs pépins. 

à petit œil. 

David. 

de Cels. 

de la Dédicace. 
" d'Honner. 

malicieuse. 

Rosier. 

Stoyke. 

tardive. 

Terside. 
Président de Page. 
Princesse Marie. 
Rameau. 
Régine. 

Reine des précoces. 
Reinette Eugène (pomme). 

" mouche 
Rougemont. 
Rousselet Baud. 

" Decoster. 
Roux doré. 
S^Quentin. 
Seigneur Dachy. 
Seutin. 

Schmidbirsrer. 
Sou lange Bodin. 
Spreeuw. 
S tas. 
Sullivan. 

Sydonie Springael. 
Thérèse Springael. 
Tuerlinckx. 
Turpin. 

Vermillon de Mons. 
Vilmorin. 
Wilmar. 



il 



— 20 — 



Fruits gagnés dans la Province d'Anvers. 
Fruitsoorten gewonnen in de Provincie Antwerpen. 



t» 



•> 



>» 



3> 



M 



•I 



M 



>> 



JJ 



Alexandre Bivort. 
Amandes Coloma. 
Amnndine. 
Avocat Blockx. 
Baron de Caters. 
Belle des forêts. 
Bergamotte Coloma. 
" Esperen. 

" tardivo. 

Bési Césarine. 
" Esperen. 
Beurré Bretonneau. 

Burnicq. 

Coloma. 

d'Avoine. 

De Haes. 

do Wetteren. 

Esperen. 

Jacques. 

Lombard. 

Richelieu. 

Bienvenue. 
Blanquet Esperen. 
Bon Gustave. 
Bonne Carmélite. 
" de M al mes. 
Calebasse De Bavay. 
Calebasse d'été. 
Cassante de Mars. 
Catinka. 
Charles Gilbert. 
Charlotte De Brouwer. 
Citron Coloma. 
C ras pane Esperen. 
Curé d'Oeleghem. 
Délices Coloma. 
Des deux sœurs. 
Double Rousselet. 
Doyenné Coloma. 
Dupuy Charles. 
Elisa d'Heys*,. 
Emile d'Heyst. 
Emile Nyssens. 
Emma. 
Evrard. 

Excellente Coloma. 
Extra Coloma. 
Fondante Coloma. 



M 



ti 



»! 



Fondante de Malines. 
Frédéric Leclerc. 
Gorgée de vin. 
Grand soleil. 
Grosse Jeanne. 
Hermannivers. 
Joséphine de Malines. 
Ingénieur Wolters. 
La juive. 
Louis Torfs. 
Madame Du car. 
" Elisa. 
Marasquin e. 
Marie- Henriette. 
Messire Jean Coloma. 
Muscat elle. 
Napoléon d'hiver. 
Passe Colmar musqué. 
Passe tardive. 
Poire cire. 

Huygens. 

Eêche. 
toyke. 
Princesse d'Orange. 
Reine des poires (Col.). 
Rosalie Wolters. 
Rousselet d'Anvers. 
Rousselon. 

Sanguine do Belgique. 
Sdegnata. 
Seigneur Esperen. 
Sire Martin. 
Soldat laboureur. 
Souvenir de Firmin. 

de Julia. 

de Lydie. 

de Madame Rosseels. 

d'Ot ravie. 

d' Esperen. 
Suprême Coloma. 
Suzette De Bavay. 
Tardive Coloma. 
Tardive d'Anvers. 
Titrée de janvier. 
Urbaniste. 
Vineuse d' Esperen. 
Zenon. 



»» 



»! 



Il 



?» 



»» 



21 — 



Du Brabant. 
Brabant. 



Abbé Edouard. 


Belle Pleurusienne. 


Aciduline. 


Belle garde d'automne. 


Adélaïde de Rêves. 


Belle Julie. 


Adèle Lanscelot. 


Bergamotte à longue queue. 


Adolphe Fouquet. 


" aunenière. 


Adolphine Richard. 


beurrée. 


Aglaé Adanson. 


" Boussière. 


Agaé Grégoire. 


Cassel. 


Aimée Adam. 


d'août. 


Albertiiie. 


" de Jodoi gne. 


Alezaudre Lambré. 


" de la cour. 


Alexandrina. 


" de Louvain. 


Alfred Crôve cœur. 


" de mai. 


Alice Baltet. 


" de printemps. 


Aline Eichald. 


" des casernes. 


Arnaud Adam. 


d'hiver. 


Amand Bivort. 


" douteuse. 


Amande double. 


" Dussart. 


Amande d'hiver. 


Gérard. 


" Van Essehe. 


" Heirabourg, 


Andrew Murray. 


" Libotton. 


Angeline. 


'*' Monsieur Jean. 


Anna Bouvier. 


99 Pasteels. 


Anna Decoux. 


" rose. 


Anna Nélis. 


" rouge. 


Anne d'Orange. 


" tardive. 


Anne d'Orange (pomme). 


Berlairaont. 


Antoine Delfosse. 


Bési Deborst. 


Apollonie Nopener. 


" Bretagne. 


Arbre courbé. 


" de Louvain. 


Archiduc Jean d'Autriche. 


" de printemps. 


Arlequin musqué. 


" des vétérans. 


Armano d'hiver. 


" mai. 


Arthur Bivort. 


" Beinwardt. 


Arts de Boom (pomme). 


Betina. 


Audibert. 


Beurré Alexandre. 


Auguste de Boulogne. 


" Antoinette. 


Auguste Defoër. 


" Baguet. 


Auguste Mignard. 


" Baud. 


Auguste Eoyer. 


" Beraelmans. 


Augustine (pomme). 


"' Bennert. 


Avocat Al lard. 


'' Berckmans. 


" Loiseau 


'' Bôdiker. 


" Nelis. 


" BoHmans. 


Azaïs. 


*' Bouvier. 


Banneux. 


*' cendré. 


Barbe NeHs. 


" citron. 


Baron de Geer. 


" Christ. 


" Deman de Lennick. 


" Colmar. 


" de Trauttonberg. 


" crede. 


" d'Ingelinuiister. 


" curtet. 


" Stampe. 


" Dalbret. 


Baronne de Mello. 


" d'automne de Denauer. 


Belle d'Ixelles. 


99 de janvier. 



- 22 



Beurré De Jonghe. 
" De Koninck. 

Delbecq. 

Delfosse. 

délicat. 

de Nivelles (Parm.). 
(Boucq). 

de Quenast. 

des béguines. 

des capucins. 
[' d'hiver hâtif. 
" douce sauveur. 
" Driessen. 

épine. 

fauve de printemps. 

Gambier. 
\[ Gellert. 

Gens. 

Hamecher. 

hâtif. 

Judo. 

Kennes. 

Kenrick. 

Knight. 

Kuox. 

Lichnowsky. 

Liebart. 

Liegel d'automne. 

Obosinski 

Oibers. 

Pointillé de roux, 
'oullec. 
Pruym. 
Rouppe. 
S* Amand. 
'* Seheidweiler. 

Schmidt d'automne. 
Schwartz. 
Six. 

Stappaerts. 
Sierckmans. 
Stutterheim. 
Sucré. 
Thibaut. 
Thouin. 

Van Donkelaer. 
van Zuylen. 
Urbaneck. 
Wellens. 
"' Wittemberg. 
Witzhumb. 
Bo de la cour. 
Bois Napoléon. 
Bon eh ré t. d'Espagne beurré. 
" " Pannentier. 
" " rouge d'automue. 
Bon parent. 
Bonne Antonine. 
" Charlotte. 
" Thérèse. 



Bose Desfontaines. 
Bosmans. 
Bourdon du roi. 
Bourgmestre Bouvier. 
Bourgmestre Delporte. 
Bouture de sauvageon. 
Bouvier d'automne. 
Bouvier de printemps. 
Braddick. 
Brederode. 
Brugmans. 
Cadet de Vanx. 
Calebasse Bauchau. 

colins. 

courbée. 
" Curtet. 
" de Wemmel. 

Dietrich. 

Eugène. 

Kickx. 

Leroy. 
" d'Orange. 

Passe- Bosc. 

Powis. 

Siegel. 
*' Tougard. 

Van Grinsven. 

verte. 
Camerling. 
Camuset. 
Canet. 

Capiaumont Lintz. 
Capitaine Bastin. 
Capucine Van Mon s. 
Cassante rousse. 
Catherine Lambré. 
Céleste Mimie. 
Céline Jacobs. 
Chair verte. 
Chancelier de Hollande. 
Charles Baltet. 
Charles Bivort. 
Charles de Boulogne. 
Charles De Latin. 
Charles Du rien x. 
Charles Frederickx. 
Charles Lesoinne. 
Charles VI. 
Charles XII. 
Charles S met. 
Charles Van Hooghten, 
Charli Basiner. 
Charlotte d'Anvers. 
Charlotte de Hautregard. 
Charly. 
Chassiron. 

Chaumontel Delbecq. 
Chevalier d'hiver, 
d' Oh son. 

d'Onyn. 






i 



— 23 — 



» 



»» 



»> 



»» 



»? 



j» 



** 



»« 



Chevalier Evrard. 

Choix d'un amateur. 

Chorael. 

Cité Gomand. 

Clara. 

Clara Durieux. 

Clémence. 

Clément VM. 

Clément Bivort. 

Clément Grégoire. 

Clémentine. 

Clinton. 

C loti 1 de Labrique. 

Cœur jaune. 

Colmar Adelmann. 

Audent. 

Bonnet. 

Charny. 

d'Arenberg. 

de drageon. 

De Jonghe. 

Delahault. 

de Marnix. 

Detneester. 

des Burettes. 

d'été. 

d'hiver VM. 

Goebel. 

Gossart. 

Herzog. 

Hirondelles. 

Kenne8. 

Murray. 

Navez. 

Neill. 

Noethen. 

Schwatz. 

Terwagne. 

Thaër. 

Van der Stegen. 

Van Mons. 

von FI otto w. 
Colonel Grégoire. 
Colorée d'août. 
Commissaire Delmotte. 
Comte d'Aerschot. 
Comte de Flandre. 
Comte de Lacépède. 
Comte de Paris. 
Conseiller à la cour. 
Muller. 
Pard >n. 
Ranwez. 
Constant Claes (Grg.). 
Constantin Claes (De J.). 
Consul Ludé. 
Coter. 

Crassane Knops. 
Cullem. 
Cumberland. 



-V 



M 



?> 



11 



M 



» 



11 



»> 



11 



11 



11 



11 



Curé Carnoy. 
" Malherp. 
" Van den Heuvel. 
Dalmare. 

Dame Jeannette (pomme). 
Dandolo. 

Darimont d'hiver. 
De Bavay. 
Decain d hiver. 
De Cifflé. 
Dekin d'automne. 
De Lamartine. 
Delavault. 
Délices Van Mons. 
de Charles, 
de Jodoigne. 
de Louvenjoul. 
de S' Médard. 
Del pierre. 
De Maraise. 
Des chasseurs. 
Désirée Cornélis. 
De Sorlus. 

Dieudonné Anthoine. 
Docteur Bouvier. 
Capron. 
Engelbrecht. 
Félix Van der Schrieck. 
Gall. 

Lenthier. 
LindW. 
Maleve. 
Nélis. 
Van Exem. 
Trousseau. 
Doyen Dillen. 
Doyenné Basiner. 
Baud. 
Clément, 
de Bruxelles. 
Do Jonghe. 
de longue vie. 
de Mérode. 
de Noël. 
Louis, 
pommier. 
Sentelet. 
vert d'hiver. 
Drapiez d'été. 
Du béguinage. 
Duchesse de Brabant (Durieux). 

Hélène d'Orléans. 
Duc Alfred de Croy. 
d Au maie, 
de Bedfort. 
do Brabant VM. 
de Brabant (Millet), 
de Nemours. 
Duhamel. 
Dumont Courset. 



j» 



a 



a 



a 



a 



ii 



ii 



a 



a 



a 



ii 



ii 



a 



ii 



ii 



ii 



a 



a 



ii 



— 24 — 



Dumon Du mortier. 
Du Petit Thouars. 
Duquesne de Munich. 
" de printemps. 

d'été. 
Daval van Tilt. 
Edouard Delcroix. 
Eléonore Van Berkelaer. 
Elisabeth. 
Emérance Bivort. 
Emile Herpin. 
Emile Minot. 
Emilie Bivort. 
Empereur d'Autriche. 
Entant prodigue. 
Epine de Jodoigne. 
Ermesinde. 
Eruestine Anzolle. 
Eugénie Tacobs. 
Eugène Gérard. 
Eugène Maisin. 
Eugène Van Berkelaer. 
Eugénie Dejardin. 
Extra sans pépins. 
Faux Chaptal. 
" Spreeuw. 
Fâvre d'hiver. 
Félix de Liem. 
Figue nouvelle. 
Fleur de neige. 
Fleur pommier. 
Florent Scouman. 
Florimond Parent. 
Fondante Albert. 

Claes. 

de novembre. 

de Ti rie mont. 

de septembre. 

des prés. 

Goemans. 

Kerr. 

Marée. 

Sickler. 

Witzhumb. 
Forme de bergamotte. 
de capucine, 
de Crassane, 
de Curtet. 
de Délices, 
de Doyenné. 
Forsyth d'hiver. 
Fouruier. 
François IL 
François Verress. 
Franklin. 

Frédéric de Prusse. 
Frédéric des Pays-Bas. 
Frédéric de Wurtemberg. 
Fulvie Grégoire. 
Gédéon Paridant. 



il 



il 



11 



il 



il 



il 



il 



il 



il 



il 



il 



*t 



il 



il 



il 



il 



il 



il 



il 



H 



il 



il 



ti 



Gendebien. 

Général Dutilleul. 

Gérard d'Amérique. 

Gittana. 

Goemans d'automne. 

Graciolé Piers. 

Grande Bretagne allongée. 

de novembre, 
de Pentecôte. 
Menris. 
Grand Duc de Saxe Weimar. 
Greffe morte. 
Gros Roussel et d'août. 
Gros Sehwartz (pomme). 
Gros sucré. 
Grosse de pépin. 

de septembre. 

écorce. 

Mare. 

Guillaume des Pays-Bas. 
Guillaume 1 er . 
Gustave Bivort. 
Gustave de Bourgogne. 
Gustave Jacobs. 
Haeghens d'hiver. 
Harbauer de printemps. 
Hedwig von der Osten. 
Hélène Grégoire. 
Héliote Dundas. 
flempel d'été. 
Henkel d'automne. 
Henkel d'hiver. 
Henri Bivort. 
Henri Capron. 
Henri Grégoire. 
Henri Ledocte. 
Henri Nicaise. 
Henri IV. 
Henriette. 
Héricart de Thury. 
Heyers Zuckerbirne. 
Hildegard. 

Hortense Kleynwerk. 
Hubert Grégoire. 
Iris Grégoire. 
Isabelle de Malèves. 
Jacobs VM. 
Jacqmain. 
Janssens. 
Jardin Madame. 
Jean Baptiste. 
Jean Baptiste Bivort. 
Jean Bîiptiste De Diest. 
Jean Baptiste Mattart. 
Jean De Witte. 
Jean Jo-eph Gilain. 
Jean Nagy. 
Jeanne Duwez. 
Jefferson. 
Jolie fille de Geest. 



— 25 — 



Joly de Bonneau. 
Joseph Banks. 
Joseph Carlier. 
José i) h De Latin. 
Joseph S taquet. 
Joseph Valériane. 
Joséphine (Bouvier). 
Joséphine Coppeneur. 
Joséphine Paumier. 
Joséphine de Binche. 
Joséphine Navez. 
JoBse Smet. 
Jules Bivort. 
Jules Bouvier. 
Jules d'Airoles (Grg.) 
Kastner d'hiver. 
Kerner. 

Kieser d'automne. 
Kieser d'hiver. 
Klinkhardt. 
L'abondante (Biv.) 
La bonne Mi raie. 
La Gérardine. 
La grosse figue. 
Lahérard. 
La tardive. 
La Transylvanienne. 
Laure de Glymes. 
Le Berryais. 

L'empressée. 

Léon Grégoire. 

Léonie Bouvier. 

Léonie Pinchard. 

Léon Leclerc de Laval. 

Léon Leclerc de Louvain. 

Léon Leclerc épineux. 

Léon Pastur. 

Léon Poncin. 

Léontine Van Exem. 

Léopold 1 er . 

Le petit Auguste. 

L'inconstante. 

Longuette dorée. 

Louis Grégoire. 

Louis Tercelin. 

Louis XI. 

Louis Van Houtte. 

Louise Bonne Béai. 

Louise de Boulogne. 

LouiRe de Prusse. 

Louise d'Orléans. 

Louise Renard (pomme). 

Lucien Leclerc. 

Luisante masquée. 

Madame Bastin. 

Del motte. 
Durieux. 
Grégoire. 
Marie Jacob s. 
Millet. 



51 



if 



J» 



>» 



Madame verte. 
" Verte. 
Marchai d'hiver. 
Maréchal Dillen. 
Margat. 

Marie- Anne de Nancy. 
Marie Assys. 
Marie Elskamp. 
Marie- Louise d'Uccle. 
Marie-Louise nouvelle VM. 
Marie-Louise Sligtinger. 
Marie Poncin. 
Marie Parent. 
Marie Stuart. 
Marmion. 
Marotte. 
Marquise S tas. 
Mary. 

Mathilde Gomand. 
Ménagère (poire). 
Mertens fils. 
Mignonne d'hiver. 
Millet de Nancy. 
Mina Jacobs. 
Minette. 
Ministre Bara. 

" Pirmez. 
Minot Jean-Marie. 
Monseigneur Affre. 

' Y Sibour. 
Morel. 

Mungo Park. 
Napoléon Savinien. 
Narcisse Bouvier. 
Narcisse Gaujard. 
Nassau Ehre. 
Nassau d'hiver. 
Nathalie Soetens. 
Nec plus meuris. 
Ni bien ni mal. 
Noirchain d'été. 
Non pareille. 
Notaire Jacobs. 
" Minot. 
Nouveau Bouvier. 

messire Jean. 
Poiteau. 

Président Muller. 
Nouvelle Aglaé Grégoire. 
Fulvie. 

Grande-Bretagne d'été, 
pentecôte. 
Nova Christ. 
Oken d'hiver. 
Oncle Pierre. 
Orange Van Mons. 
Orpheline Colmar. 
Parai n th as hâtif. 
Parfum calville, 
de rose. 



f» 



»» 



5» 



»> 



»> 



1i 



>» 



— 26 — 



l» 



Parmentier (pomme). 
Passe-Colmar plat. 
Passe Goemans. 

" S 1 - Germain. 
Paul Pardon. 
Paul Thielens. 
Pauline Bartholeyns. 
Pauline Leyssens. 
Pentecôte Hervy. 
Pépin de la cour. 
Pépin Duquesne (pomme). 
* Knight 
" Stein 
Petit beurré. 
Philippe le bon. 
Piccida. 
Pie IX. 
Piérard. 

Poire à longs pépins. 
" à petit œil. 
" Basiner. 
" Canivet. 
" deCels. 
" de Jemmappes. 
" de la Dédicace. 
" de Louvain. 
" Demanet. 
" Lepère. 
" Louis. 
" malicieuse. 
99 Petit. 
" Poiteau. 
99 Rosier. 
" tardive. 
99 Terside. 
" Van Beneden. 
Pomme Brown. 
Héliade. 
Suisse. 
Précoce de Jodoigne. 
Présent Yan Mons. 
Président de Page. 
Gilbert. 
Muller. 
Olivier. 
Royer. 
Prévost. 
Prince Albert. 
Camille. 
d'Orange, 
de Joinville. 
Prince impérial. 
Princesse Anna. 

Marianne 
Marie. 
Proche le roi. 
Professeur D a coffre. 
Gillekens. 
Hennau. 
Michaux. 



tt 



it 



n 



tt 



>i 



>» 



it 

11 



il 



II 



»» 



II 



Jf 



jj 



>> 



tt 



»> 



j> 



>? 



»> 



n 

ii 

>» 



Professeur Morren. 
" Pynaert. 

" Soupart. 

Rameau. 

Ransleben d'hiver. 
Redouté de printemps. 
Régine. 

Reine des Belges. 
Reinette Baumann (pomme). 
Bernard 
Boos 
De Geer 
Diel 
Dillen 

grise Parmentier (pomme), 
jaune hâtive " 

Louis 
tachetée 
Van der Noot 
Van Mons 
Représentant Lesoinne. 
Retour de Rome. 
Reymenans. 
Reynaert Bernaert. 
Ringler d'été. 
Robert Trail. 
Roi Guillaume. 
Roitelet. 
Rokeby. 

Rose-Anne Ponoin. 
Rosine Tessaro. 
Roucel d'hiver. 
Rousselet Aelens. 
Baud. 
bési. 
Bivort. 
blanc. 
Bory. 
d'août. 
De Coster. 
de janvier, 
de Jodoigne. 
De Jotighe. 
de la St-Nicolas. 
Jamin. 
J. Lebeau. 
Maugeer. 
royal. 

St- Vincent. 
Thaon. 
Theuss. 

Van der Veken. 
Roux doré. 
St Auguste. 
St Germain Bran des. 
" Jacotot. 

Salisbury. 
Sauvageon de haut vent. 

" méritant. 

Schmidberger (pomme), 



»» 



JJ 



M 



»> 



>» 



J> 



>» 



11 



11 



}> 



>» 



it 



.» 



»« 



'» 



>» 



1» 



— 27 — 



Schmidt d'automne. 
Sébastopol. 

d'été. 
Secrétaire Michaux. 
Sénateur Mosselman. 
Séraphine Ovyn. 
Serrurier d'automne. 
Seutiu. 

Simon Bouvier. 
Simon -Louis. 
Sinclair. 
Sinolair d'été. 
Socquet. 
Sœur Grégoire. 
Soldat Bouvier. 
Sommé de printemps. 
Soulançe Bodin. 
Souvenir de Désiré Gilain. 

de la Reine des Belges. 

de Léopold 1 er . 

de l'Evêque. 

de Maurice Thielens. 

de Simon Bouvier. 
Spreeuw. 
Stas. 

Steffens d'été. 
Stoffels d'hiver. 
Sucrée Heyers. 
" Sterckx. 
Sullivan. 

Surpasse Crassane. 
Suzanne. 

Swales d'automne. 
Sydonie Springael. 
Tagleoretti. 
Tamarins. 
Tarden rapport. 
Tardive de Laten. 

" Nahuys. 
Théodore Kôrner. 
Théodore van Mons. 
Thérèse Kumps. 
Thérèse Springael. 
Thompson. 
Thooris. 
Tortueuse. 
Tout-il-faut. 
Triomphe de Jodoigne. 



Triomphe de Louvain. 

Turpin. 

Urbaniste Gens. 

" seedling. 
Ursule. 
Uxbridge. 
Yan Assche. 
Yan der Taelen. 
Van de Weyer Bâtes. 
Yan Gobbelscrov. 
Yan Grinsven d automne. 
Yan Hulthem. 
Yan Marum. 
Yan Mons Serrurier. 
Yannes de l'Haye. 
Yerlaine d'été. 
Yerte au coin. 
Yerte-bonne (pomme). 
Yerte dans pommes. 
Yerte Du Mortier. 
Yerte en fleur. 
Yerte-longue De Bruyn. 

De Mat. 
Verte ronde. 
Vice-président Delehaye. 
Vice-d'Egvpte. 
Vicomte de Spoelberg. 
Vilain XIV. 
Vilmorin. 

Vingt-cinquième anniversaire. 
Virginie. 
Virginie Jacobs. 
Vrai bronzé de printemps. 
Vrolik d'hiver. 
Walnner d'automne. 
Walter Scott. 
Wendell. 
Westrumb. 
Wiegers. 
Wilheîmine. 
Willermoz. 
Wurzer d'automne. 
Xavier De Bavay. 
Xavier Grégoire. 
Zenon. 

Zephirin Grégoire. 
Zephirin Louis. 



De la Flandre Occidentale. 



Ananas de Courtrai. 
Beurré Six. 



West-Vlaanderen. 

I Fondante de Guerne. 



— 28 — 



De la Flandre Orientale. 
Oost-Vlaanderen. 



Barama. 

Bergamotte Beeckman. 

Beurré Spae. 

" Van Driessche. 

" Y an Geerb. 
Bon chrétien Beeckman. 
Circassienne. 
Colmar d'Alost. 
Délicieuse de Grammont. 
Fondante des bois. 
Haute Beeckman. 



Henriette Van Cauwenberghe. 

Iperménie. 

Le libéral. 

Miraie. 

Musquée Beeckman. 

Nathalie Soetens. 

Foire Magherman. 

St Liévin. 

Sophie. 

Reinette Vervaene (pomme). 



Du Hainaut. 



Henegouw. 



»> 



» 



»> 



Aimée de Ghelin. 

Amélie Desblois. 

Apollon. 

Belle Alliance. 

Beurré Liart Napoléon. 

Belle de Juillet. 

" deKain. 
Belle Dévergnies. 
Bergamotte de Mons. 

de Pentecôte, 
de Tournai, 
pomme. 
Bési macaron. 
Beurré Capiaumont. 

Coïet. 

de Carâme. 

de Fromentel. 

D égal lait. 

de Germiny. 

de Ghelin. 

d'Ellezelles. 

de Naghin. 

de Popuelles. 

de Ramegnies. 

des Augustins. 

Desblois. 

d'Esquelines. 

Dévergnies. 

d'Hardenpont. 

Dillv. 

doré d'Hardenpont. 

Dubuisson. 

Du bus. 

Dumont. 

Du val. 



» 

» 

>» 



Beurré Gilles. 

" gris d'Enghien. 

Hugé. 

Pauline. 

Pringalle. 

rance. 

S'-François. 

vert de Tournai. 

Wamberchies. 
Bon chrétien Deschamps. 
Bronzé d'Enghien. 

" d'Hardenpont. 
Calville Garibaldi (pomme). 
Cendrillon. 
Colmar Daras. 
" Didry. 
" Dorhn. 
" Du Mortier. 
" Van Mons. 
Comte de Hainaut. 
Crassane Du Mortier. 
Délices Cuvelier. 
" d'avril. 

de Troyennes. 

de Mons. 

de Naghin. 

de Tournai. 

d'Hardenpont. 

Everard. 
Des Chartiers. 
Dorée de Tournai (pomme). 
Dorothée Couvreur. 
Doyen de Bamegnies. 
Doyenné d'été. 
Durondeau. 



ti 



>» 



?» 



» 



» 



» 



— 29 — 



Episcopale. 




Poire d'Honner. 




Fondante de Mons. 




" Dorlin. 




d'hiver. 




" DubruUe. 




" du Panisel. 




" du Roeulx. 




" Van Mons. 




" Félix Durand. 




Fontaine de Ghelin. 




" Fostier. 




Fortunée. 




" Gervais. 




Général Tottleben. 




" Lhoir. 




Gris de Chin. 




" Paternoster. 




Guelton (pomme). 




Princesse d'Orange. 
Reine des poires (Lhoir). 




Joséphine de Binche. 
La Casteline. 








Reine des vergers. 




La comète. 




Rival Dumont. 




La solsticiale. 




Roi de Rome. 




Madame G illion. 




Rondelet. 




de Préville. 




Rousseline de Tournai. 




" de Roucourt. 




St Ghislain. 




Marie- Louise (Del court). 




S le Dorothée (De G.). 




" Duquesne. 




S te Waudru. 




Médaille d'été. 




Sans pareille. 




Nouvelle gratiole. 




Sauvageon d'Hardenpont. 
Doyenné. 




Orpheline d'Enghien. 






Passe Colmar. 




Seigneur Dachy. 




d'août. 




Souvenir de Lens. 




d'été. 




Surpasse Délices. 
Tardive Garin. 




" " Labrique. 






Paternoster de printemps. 




Tom pouce. 




Pépin sauvé. 




Tournai d'été. 




Petite Charlotte. 




Tournai d'hiver. 




" Tournaisienne. 




Triomphe de Gouy- lez-Piéton. 




Philippe Couvreur. 
Poire de Jemmappes. 




Vermillon de Mons. 






Wilmar. 






De L 

Lt 


iêge. 
lik. 




Belle de Haccourt 


pomme. 


Printanière de Chenée Pomme. 


Beurré Beauchamps 


poire. 


Radoux 


>> 


Coquette de Visé 


pomme. 


Reinette Goulon, la jaune 


?? 


Edouard Morren 


poire. 


" la verte 


»> 


Franc bon pommier 


pomme. 


d'Amblève 


u 


Grosse de Henri Ooune 


M 


" de Chenée 


ti 


L'abondante 


» 


" de Lexhy 
" DescardVe 


»! 


Légipont 


poire. 


il 


Renoz 


?t 


Gathoye fils 


ii 


Madame Hauzeur 


pomme. 


" Lespineux 


»» 


Madame Galopin 


» 


Roi de Beaufraipont 


»» 


Marie-Joseph d'Othée 


»» 


Valtin 


IJ 


Président Defays-Dumonceau " 


1 





Boite rubiconde, 
Bonne Virginie, 
Calville long doré, 



pu Llmbourg 

Lintburg. 

Pomme, i Beinotte '. 



Du Luxombourg 
Luxemburg. 

Il n'est pas à notre connaissance que dee fruits aient été gagnés de semis 
dans cette province. 

Eet is ons niet bekend dat in deze provincio niouwe oaftsoorten uit zsal 
gewonnen geweest eijn. 



Reine des précoces. 



De Namur 

Namon 

Poire. | S' Quentin, 



Fruits introduits en Belgique avant 1830. 
Fruitsoorten In Bclgië lngevoerd vôôr 1830. 



Abdonsbirne. 
Ambrette d'été. 

Anana i. 

Armud Aschrap&ï. 
Baron d'hiver. 
Belle Angevine. 
" Gabrielle. 
Bellegarde. 
Bergamotte crassane. 
" de piques. 

" de Qnercy. 

" dorée. 

" HildeBheim. 

suisse précoce. 
" uylvange. 

Béai de Cnanmontel. 
" de la Motte. 
" de Quessoy. 
" de S' Taast. 
" Echassery. 
Beurré Bollwiller. 
" d'Angleterre. 
" (noisette). 

" gris. 

" royal (B* Diel.) 
Black Worcester. 
Blanqnet d'Allemagne. 
Bon obxétien d'Espagne. 
d'été. 
" d'hiver. 



Bristol. 

Calebasse blanche. 

Camperveen. 

Cassante d'Hardenpont. 

Chaptal. 

Cohnar. 

Caisse Madame. 

Dirkje'speer. 

Dorothée royale. 

Double fleur. 

Dowton. 

Doyenné. 

" blanc long. 

■** gris (crotté). 
Dubbelde G rie t. 
Dnchesse d'AngouIême. 
™ 'ne d'été pointillée. 

' d'hiver, 
ronge d'été. 
Florelle {p. Truite). 
Franchipane, 
Franc réal 
Qirandouz. 
Graciole d'hiver. 



Hagen Butterbirne. 

Incommunicable. 

Impériale à feuilles de chêne. 

Jalousie ancienne. 

Jaminette. 



— 31 — 



Jatte peêr. 

Louise bonne ancienne. 

Margaret. 

Marquise. 

Messire Jean. 

Milan d'hiver. 

Muscat l'Allemand. 

Orange Van Hoeck. 

Pastorale. 

Pfalzgrafin. 

Poire d'ange. 

de fer. 

de Grumkow. 

de Lansac. 

de Payenche. 

de Pucelle. 

de Tonneau. 

figue. 
" safran. 
Badis de Leipzig. 
Beine des Indes. 
Bonville. 

Rothe confesselsbirne. 
Rouaselet brun-rouge. 
Bousselet de Reims. 



9» 



11 



19 
99 



11 






19 



19 



Bousselet de Stuttgardt. 

" précoce. 
Royale d'hiver. 
S 1 Germain. 

d'été. 

panaché. 
Sabine. 
Salviati. 
Sans peau. 
Sans pépins. 
Savoureuse. 
Solitaire. 
Sucre Hoyerswerda. 

" Tertolen. 
Sucré-vert. 
Surpasse Crassane. 
Table de Prince. 
Verte-longue. 

" panachée. 
Virgouleuse. 
Volksmarser Birne. 
Wadelbirne. 
Wasserbirne. 
Winter Bietpeer. 



POMMES. - APPELES. 



Alexandre. 

Api étoile. 

Belle fleur de Westland. 

Blanche de Leipzig. 

Borsdorfer. 

Brauner Mafctappel. 

Calville blanc. 

Calville neige. 

" rouge d'automne. 
" d'hiver. 
Cœur de bœuf. 
Court of Wick. 
Court pendu royal. 
Crofton pippin. 
Dantziger Kantapfel. 
Enkhuyser. 
Gillyflower. 
Grauwe guldeling. 

99 rabau. 
Hick's fancy. 
King of the pippins. 
Longton's non pareil. 
Leipziger Witte. 
Lemon pippin. 
Mas telle. 
New non pareille. 
New town. 
Noblesse. 

Passe-pomme blanche. 
Pépin de Kent, 
d'or, 
gris de Parker. 



99 



»» 



91 



Pépin rose. 
Pégeonnet blanc. 

de Mayer. 
rouge. 
Pomme de Stettin. 

" violette. 
Reinette à côtes. 
" amande. 
" argentée. 
" d'Aizema. 
" d'Osnabruck. 
" de Cassel. 
" de Gaesdonck. 
" de Middelbourg. 

de New-York. 
" de Pentecôte. 
" des Mémonistes. 
" du Canada blanche. 
" franche. 



a 



ii 



noire. 

Van der Loo. 
Ribston pippin. 
S* Jean. 

Scarlet non pareille. 
Scott apple. 
Winter Borsdorfer. 
Witte Guldeling. 
Wyken pippin. 
Wyn appel. 
Zoete zilverling. 
Zyden hemdje. 



_ 82 — 

Fruits introduits en Belgique après 1830. 
Fruitsoorten in België ingevoerd na 1830. 

Tontes les variétés qui ne sont pas mentionnées dans les listes qui 
précèdent. (Sauf omission.) 

Al de verscheidenheden die in de voorgaande lijsten niet zijn opgenoemd 
(of bij vergissing zijn overgeslagen). 



Fruits à noyau gagnés en Belgique après 1830. 
Steenvruchten in België gewonnen na 1830. 

ABRICOTS. - ABRIKOZEN. 
Précoce Esperen (prov. Anvers). — Claude Bidault (prov. Brabant). 



CEEISES. — KERZES EK KBIEKEH. 



Bigarreau des Casernes Anvers. 
Excellente douce tardive Brabant. 
Irma Bivort " 

Marie Staquet " 

Cerise Galopin Liège. 



Griotte Gathoye 
Toupie 
Belle Agathe 
Cerise de Gembloux 
Jacquet 



» 



Liège. 

Limbourg. 
Namur. 

n 



PÊCHES. — PEEZIKEir. 



Drap d'or 


Anvers. 


Fucelle de Malines 


» 


Belle et bonne 


Brabant. 


Comtesse de Hainaut 


» 


Léopold 1 er 


»> 


Surprise de Jodoigne 
Pêche Liefmans 


a 


Flandre or lc . 


Bourgmestre Du Fer 


Hainaut. 


Pêche d'Oignies 


»» 


" de Bordez 


» 



>» 



»» 



» 



»t 



Brugnon Galopin Liège. 

? ' violet Gathoye 
Charles Rongé 
P$che Gathoye 

" Robertson 
Bonne Isabelle 
Brugnon de Zelhem 
Dame blanche 
Hâtive de Haelen 
Pêche de Zelhem 



Limbourg. 



» 



>» 



tt 



PBUHES. — PEUIMEN. 



Drap d'or, Esperen Anvers. 
Beine Claude De Bavay " 
Belle de Louvain Brabant. 

Des Burettes " 

Beine Claude Boddaert Flandre or 1 *. 
Pascal Liège. 



Beine blanche Liège. 

Beine Claude Coulon " 

" " Hamaîtro " 

SouV de Mathilde Gathoye " 
Victoire Gathoye 



»» 



— 33 — 



Gagnés en Belgique avant 1830. 
In België gewonnen vôôr 1830. 

CEBI8E8, — iH 88 ***™ EH kbimic wy . 



Bigarreau violet 
Cerise noire panachée 



Bral ant. | Yiala hâtif 
»» I 



PÈCHES. — PE&23EXH. 



Pêche Baeymaekers Brabant. I Brugnon de Fellignies 

Triomphe de S* Laurent Liège. I 



Brabant. 



Hainaut. 



PBUHES. — PBUIMEH. 

Facheco Brabant. I Berne Claude violette 

Beine Claude des vétérans " » 



Brabant. 



Introduits en Belgique avant 1830. 
In België ingevoerd vôôr 1830» 

CEEISE8. — KEBZKN EH" KBD3KEH. 



Boyale hâtive. 
Vineuse hâtive. 
Bigarreau courte queue. 



Admirable. 

Bourdine. 

Belle Beausse. 

Chevreuse hâtive. 

De Malte. 

Galande. 

Grosse mignonne. 



Bigarreau blano de Folger. 
rouge de Buttner. 
noir de Winckler. 



fi 



PÊCHES. — PEBZIKEH. 



» 



» 



hâtive. 



Madeleine blanche. 

" rouge. 
Noblesse. 
Pavie de Pomponne. 

" Melcaton. 
Téton de Vénus. 
Brugnon jaune. 

violet musqué, 
blanc. 



» 



S u Catherine blanche. 
Wellington. 
Perdrigon violet. 



PBUHES. — PBUIMEN. 



Prune d'altesse, 

" Oeuf. 
Beine Claude verte. 



ERRATUM. 



F. 16, Le Berryaee. Lisez: 

P. 17, BocMuelet Bovy. , 

P. 18, Bergamotte aunenière. « 

P. 20, Beurré Bienvenue. * 

Gorgée de vin. « 
P. 21, Beurré d'automne de Denauer. » 

P. 23, Colmar Sohwatz. » 

P. 24, Graoiole Piers. » 

P. 26, Piooida. « 

P. 27, Tardive de Laten. * 

» Vioe-d'Egypte. » 

P. 28. Beurré Liart Napoléon. n 



Le Berryais. 

Rousselet Bory. 

Bergamotte Aunenière. 

Bienvenue. 

Gorgée de vin (Wîjnteug). 

Beurré d'automne de Donauer. 

Colmar Sohwartz. 

Gracioli Piers. 

Piooiola. 

Tardive De Latin. 

Vioe-roi d'Egypte 

Beurré Liart (Napoléon). 



INDICATEUR. 



Fruits à pépins gagnés dans la Provinoe d'Anvers page 20 

» n n dn Brabant ........ » 21 

" » n de la Flandre Oooidentale ... » 27 

* » 00 Orientale. ... « 28 
« » «du Hainaut , » 28 

* » n de Liège * 29 

* • » dn Limbourg * 30 

» » » du Luxembourg » 81 

» 9 » de Namur » 81 

* à noyaux gagnés en Belgique » 32 

Poires gagnées après 1880 » 9 

* » avant • n 14 

» introduites » • « 30 

b * après * « 82 

Pommes gagnées » » #> 13 

» 9 avant » « 18 

it introduites » » » 81 

» après » n 32 

Vignes gagnées » » » 14 





LISTE 



DES JARDINS, DES CHAIRES, DES MUSEES, DES RETDES 

ET DES SOCIETES DE BOTANIQUE 



DU 



SEPTIÈME ÉDITION 



Octobre 1879. 



LIÈGE, 

A LA BOVERIE N° 1. 
1879. 



Gond, imp. 0. Annoot-BraeckmaiL. 



PRÉFACE DE LA SIXIÈME ÉDITION. 



Cet opuscule est destiné à faciliter les relations entre les 
botanistes des cinq parties du monde. 

Il fait connaître les représentantes les plus actifs de la 
botanique dans les divers États du globe et il permet aussi 
d'apprécier l'organisation scientifique dans les principaux 
centres d'étude. 

Les renseignements pour l'améliorer et le tenir au cou- 
rant affluent avec tant d'empressement que la Correspon- 
dance botanique est devenue une œuvre collective dont nous 
ne sommes que l'éditeur. Nous espérons qu'il en sera de 
même dans l'avenir et que nous pourrons donner chaque 
année, vers le mois de septembre, une édition nouvelle et 
meilleure. Nous recevrons avec infiniment de reconnais- 
sent les annotations qu'on voudra bien nous envoyer. 

Liège, Octobre 1879. 

Ed. Mobben. 



] 



EUROPE. 



EMPIRE D'ALLEMAGNE IGERMAMA). 



DEUTSCHES REICH. 



Royaume de Prusse, Prenssen (Borussia). 

Berlin (Bbrolintjm), Brcmdeb<mrg. 
Université et Herbier royal : 
MM. Dr A. W. Eiohler, prof. ord. de bot. System., dir. do JarcL 

roy. de bot. et de l'Herb. royal, Potsdamerstr. 75 a. 
Dr S. Schwendener, prof, ord, d'anat. et de phytdol. végét., dir* 

de Tlnstitat bot. et da Jard. bot. de l'Univ., Mathii- 

kirohstr. 28. 
Dr L. Kny, prof, extr., dir. de Tlnstitat de phyBÎol. vég., 

Dorotheenstr., 95-96. 
Dr Àug. Garoke, prof, extr., oonsery. de l'Herbier roy., réd. da 

la Linnaea, Friedriohstr., 227. 
Dr P. Asoherson, prof, extr., conserv. de l'Herbier roy., Kôr- 

nerstr., 9. 
F. Dietrioh, oonserr. de l'Herbier royal, LûtzowBtr., 107. 
Dr P. Magnas, priv. docent à l'Univ., Bellevuestr., 8. 
Dr L. Wittmaok, priv. docent à l'Unir., Sohûtzenstr., 26, S. W. 
Dr M. Westermaier, priv. docent à l'Univ., Feilnerstr., 8. 



6 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Académie des sciences : 
MM. Dr prof. N. Pringsheim, membre, Bendlerstr., 31, édit. des 
Jahrbûch. fur Wissenschaft. Bot. 
Dr prof. S. Schwendener, membre, Mathaïkirchstr., 28. 

Jardin royal de botanique : 
MM. Dr A. W. Eiohler, directeur. 

0. Bouché, inspecteur, Potsdamerstr. 76. 
Dr Ign. Urban, 1 er aide-botaniste, Liohterfelde, 1. 
Dr F. Kurtz, 2« aide-botan. (Oolldb. du Dr Just), Kflnigin 
Augastastr. 60. 

Jardin botanique de V Université : 
MM. Dr S. Schwendener, directeur. 
W. Perring, jard. en chef. 

Botanistes : 
MM. G. H. Bauer, Hollmannstr., 18 (&aUa> t Char a). 

Dr Herman Bauke, Breitestr., 21 (Fougères, Champignons ; 
collab. du Dr Just). 

J. M. Hildebrandt (actueU. à Madagascar), (Corresp. î M. 0. 
Bensch, à Berlin). 

Dr G. Jessen, prof. extr. de l'univ. de Greifswald, Kastanien 
Allée, 69. 

Dr Em. Koehne, Lehrer an d. Fried. Werd. Gewerbsohnle. Kur- 
fursenstr., 66. 

Dr M. Kuhn (Fougères), Lonisenstr., 67. 

A. W. Lackowitz, Schdnhanser Allée, 57. 

Dr Th. Liebe, Oberlehrer an d, Friedrichs-Werdergohen Gewer- 
besohule, Bitterstr., 35. 

Dr E. Loew (coll. du Dr Just), Oberlehrer an d. KOnigl. Bealschule, 
Lûtzowstr., 51. 

Karl Mûller, Skalitzerstr., 27 (Galles). 

Dr H. Polakowsky, Angnstastr. 49 (FI. de Costa-Rica). 

Bector Bensoh, 14, Nostizstrasse, corresp. de M. J. M. Hil- 
debrandt. 

W. Betzdorff, Wasserthorstr., 38. 

G. Bnhmer, Elsasserstr. 28. 

Dr Sohwartz, Hallisches Ufer, 21 (Diatomacées). 

P. Sydow, 3, Blnmenthalstrasse, dir. du Botanische Tausch Verevn. 

W. Vatke, Leipzigerstr., 2. 

Dr E. Weiss, prof, à l'École des mines, Kurfûretenstr., 31 (Pa- 
léontologie). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 7 

MM. Th. Wenzig, Kreuzbergstr., 6. (Pomacées). 
A. Winkler, Schillstr., 17. 

Dr E. Wunsohmann, Fehrbellinerstr., 10 (Nepenthes). 
Dr W. Zopf, Barutherstr., 13 (mycologue). 

Société d horticulture (Yerein zur Befôrderung des Gartenbaues) : 
MM. Dr C. Bolle, vice-présid., Leipziger Platz, 13, 

Dr L. Wittmack, aecrét-gén. et réd. du MonaUschr. d. Vsrein *wr 
Befôrd. des Garterib., Sohùtzenstr., 26, S. W. 

Musée agronomique (Landwirthschaftliches Muséum): 
M. Dr. L. Wittmack, conservateur, Schùtzenstr., 26, S. W. 

Aix-la-Chapelle (AquisGKANTJM, Aàchen), Prusse rhénane. 
MM. Dr De Bey, médecin (paléont. vég.), dir. du Jard. bot., rue 
S* Jacques, 114. 
V. Monheim, pharmacien. 

Altenhausen, près Ersleben, Saxe. 
M. G. Maass (Bubus). 

Altniorsehen, Hesse-Nassau. 

M. Dr R. Hesse (Lycoperdon), coll. des Jahrbûch. fur Wiss. Bot. 

Alton», près Hambourg, Schleswig-HoUtein. 
MM. Dr Gottsche (Hépatiques), 

Timm, instituteur (bryologue). 

Aseheraleben, prov. de Saxe. 

M. Adolphe Sohmidt, archidiacre (Diatomacées). 

B&rwalde, Brandebourg. 

M. B. Bathe, médecin vétérinaire (bryologue). 

Bar m en, Prusse rhénane. 

M. Ludwig Mosser, dir. du Deutsche Q&rtner.Z&itung. 

Bleberleh-am-Rheln, liesse-Nassau. 
M. A. Vigener, pharmacien de la Cour. 

Belltenhaln, Silésie. 

M. P. Sintenis, pharmacien (coll. bot). 



m (Bonna), Prusse rhénane. 
Université et Jardin botanique : 

M. Dr J. von Hanatein, prof. ord. de bot., dir. du Jard. bot., édit. 
des Botanische Abhandlungen. 



8 C0MUB8P0NDANCE BOTANIQUE. 

MM. Dr Fréd. Sohmitz, prof. extr. de bot. (Pipera cées). 
Dr C. J. Andra, prof. extr. de paléont. yég. 
Dr F. Sohmitz, prof. extr. 
J. Bouché, inspecteur du Jard. bot. 
Dr Borggreve, prof, et insp. des forêts. 

Académie agricole de Poppelsdorf: 
MM. Dr Kôrnicke, prof, de bot. 

Dr Ulrich Kreusler, dir. du labor. 
Dr G. Ilvenstein, attaché aa labor. 

Société (PhUtovre naturelle (Naturhistorischer Yerein) : 
MM. Dr H. von Dechen, président. 
Dr prof. G. J. Andra, secrétaire. 
G. Becker, dir. de la Section bot. ÇFhre rhénane). 

Paléontologie végétale : 

M. E. Krantz, dir. du comptoir minéral. 



, Prusse rhénane. 
M. Dr Bach, Lehrer. 

Brandenburg sur le Havel, Brandebourg. 

MM. A. Barnewitz, Bealschullehrer. 
W. Heohel, Lehrer. 
A. Toepfifer, botaniste. 
Dr H. Winter, médecin. 

Braubaelm, Hesse-Nassau. 

M. le B on A. von Spiessen, Oberforsteroandidat. 

Braunsbers, Prusse orientale. 
M. F. Seydler, professeur. 

Breslau (Veatislavia), SUésie. 

MM. Dr H. R. Goeppert, prof. ord. de bot. à l'Unir., dir. du Jard. 

bot. 
Dr F. Cohn, prof. ord. de bot. à l'Univ., secret, de la Seot. bot. 

de la Société Silésienne, dir. de Tlnst. de phys. vég., édit. 

des Beitràge %wr Biologie der Pflanzen. 
Dr Kôrber, prof. extr. à l'Unir. 
Dr H. Gonwentz, préparateur du cours de bot. 
Dr Gh. Schumann, Oberlehrer. 
G. G. Nées von Esenbeck, insp. du Jard. bot. 
Dr E. Eidam, aide à l'Inet. de phys. vég, (Bactéries). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 9 

MM, Dr Léop. Auerbaoh, prof. eztr. à l' Université. 

G. Limprioht, Lehrer, Paradiesgasse, 4 (bryologue), (coll. du 
Dr Just). 

Dr G. Stenzel, Oberlehrer (morphologie etphytopaléontologie). 
Dr Fraustadt, Qymnasiallehrer. 

B. von Ueohtritz, Klosterstr., 84, Schlesische Boianische Twusch- 

Verein. 
Dr Moritz Traube. 
H. Kabath, Sohnhbrûoke, 27. 
H. Langner, Kgl. Oberbergamt. 
Dr Halwa, dir. de la station agronom. 
Dr Moritz Elsner (Flore de Silésie). 
Dr W. G. 8ohneider (mycologue, édit. de Herb, BeUes. PiVse), 

Fnnkerstr., 17. 

Bunzlau, Bilésie. 

M. Petzold, ancien dir. des parcs de Mnskan. 

Bars Pft»4T©n«lorf, près Bergheim, Prusse rhénane. 
M. Pierre Dreesen (bryologue). 

Cm 00el, liesse-Nassau. 

M. Dr Môhl, professeur (morphologie), 

Cltarlotteiibiirg, près Berlin. 

M. O. Hûttig, réd. dn Deutsche Gfarte-n. 

Cniève (Olivia), Prusse rhénane. 

M. Dr J. 0. Hasskarl (FI. des Indes or.). 

Côflllu, Poméranie. 

M. Doms, instituteur (FI. de Poméranie). 

Celegne (Côln, Oolonu Ageippinà), Prusse rhénane. 
MM. J. Kieprasohk, dir. du Jardin de la Soo. Flora. 
Dr Kalender. 

Cuniierftdorf, près Hirschberg, Silésie. 
M. Dr Hermann Kranse. 

Daftiilie Brandebourg. 

MM. Dr J. Fittbogen, dir. de la stat. agron. 

Dr J. Groenland, prof, de se. nat. à Péo. d'agrio. (prepar. microsc.) 



10 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Danzlff, (Gedanum, Dantiscum), prov. de Prusse. 
MM. Dr prof. Bail, dir. da Jardin bot. de la ville. 
Prof. Menge, botaniste et entomologiste. 

Dlttniannedorf, BUésie. 

M. Felsmann, ano. dir. dn ScJdesischer Tauêch Verein. 

DîiMeldorf, Prusse rhénane. 
MM. O. Hering, dir. dn paro. 

Dr Czech, prof, à la Bealsohnle. 

ISberftwalde (HTeiMtadt-lSbertmalde), Brandebourg. 

MM. de Dankelmann, dir. de l'Académie forest. 

Dr O. Brefeld, prof, de bot., dir. du Jard. bot. 
H. Buohholz, instituteur. 

Elsleben (Islebia), prov. de Saxe. 

M. Joh. Kunze, Lutherstrasse, 10 (mycologue). 

Elberfeld, Prusse rhénane. 
M. Dr W. J. Behrens. 

Flnftterwalde, Brandebourg. 

M. Dr A. Sohultz, médecin (coll. bot). 

Flenaburff, Schleswig-Holsiein. 

M. Dr P. Prahl, médeoin (Flore du Bchleswig). 

Francfort 0/ le Hein (Fbakcoïubtum ad Mœntjm), Resse- 
TSassau. 
MM. Dr H. Th. Geyler, oonserv. dn Muséum de l'Inst. de Senokenberg, 
dir. dn Jard. bot. (coll. du Dr Just), Friedberger Landstrae- 
se, 107. 
G. Perlenfein, jard. en ohef dn Jard. bot. 
Weber, jard. en ohef de la ville. 
Heiss, inspecteur dn Pabnengartm. 
P. Kesselmayer. 

€relfjenlielni 9 Hesse-Nassau. 

MM. B. Gôthe, dir. de l'École de vitionlture (E. Obst nnd Weinbau- 
Anstalt). 
Dr Herman Mûller (de Thnrgan), prof, à l'École de viticulture 

(coU. du Dr Just). 
Dr Moritz, prof, à l'École de vitionlture. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. IX 

Gieftmannftdorf, près Neisse, BUéeie. 

M. Winkler (coll. bot). 

Cloerbersdorf, près Friedland, BiUsie. 
M, A, Straehler (Rosa, SaUa), 

doerlltz, SiUsie. 

M. Dr B. Peok, dir. du Jard. bot. de la ville. 

Ctôttlngue (Gottingà), Hanovre. 

MM. Dr Comte flerm. de Solms-Laubach, prof. ord. de bot. àl'Univ., 
dir. du Jard. bot. 
Dr J. Beinke, prof. ord. de phys. vég. à l'Unir. 

, conserv. de l'Herbier roy., 

Dr Paul Falkenberg, priv. doœnt de bot. à PTJniv. 
Dr H. Bodewald, assist. à l'Institut de physiol. vég. 
H. Gieseler, jard. en chef du Jard. bot. 

Qrelffewald (Getphiswaldia), Pomêrame. 

MM. Dr J. Mûnter, prof. ord. de bot. à l'Univr, dir. du Jard. bot. 
Dr Edm. Goeze, insp. du Jard. bot. 
L. Holtz, aide au Jard. bot. 
Dr Marsson, pharmacien (Flore de Poméranie). 

Qrunberg, SiUsie. 

M. Everken, conseiller an tribunal (bryologue). 

Kabelftehwerdt, SUésie. 

M. Grehl, oryptogamiste. 

HalleHrar-la-Saale (Hàlàe), prov. de Saxe. 

MM. Dr Grég. Kraus, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
Dr J. Kûhn, prof, à l'Univ., dir. de l'Institut agricole. 
Bud. Schwan, insp. du Jard. bot. 
O. Wolf, jard. en chef de l'Institut agrio. 
Dr Oh. Mûller (Synopsis muscorum). 



, Prusse. 
M. Dr 0. Steinbrinck, prof, an gymnase. 

Hanovre (Hannover). 

MM. H. Wendland, dir. des parcs et jardins de Herrenhausen. 
Dr Mejer, Oberlehrer (More du Hanovre). 



12 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Hlldesltelm, Hanovre. 

M. R. Alberti, dir. de la station de chimie agricole. 

Hiraeliberg, SiUsie. 

M. E. Fick, pharmacien (Flore d'Europe). 

Hoftehfeld am Rlielii, Hutte Vulkàh, près Duisberg, 

Prusse rhénans» 
M. Otto N. Witt (Diatomacées). 

BEoelt-Paleseltlieii, près Alt-Kischau, Prusse ocaid. 

M. A. Treichel. 

Hôxter, WestphaUe. 

M. Beokhaus, superintendant. 

SLlel (Kilia), Schleswig-IIolstem. 

MM. Dr Ad. Engler, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jardin, bot. 
(coll. du Dr Just). 
Dr Falok, prof. extr. de bot. (coll. du Dr Just). 
P. Hennings, assist. an Jard. bot. 
E. Hild, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Ghr. Jenssen, dir. du Samen-Controlanstalt. 
Dr Emmerling, dir. de la Btat. agron. 

Kônlgsberg (Reqimonttjm Borussobum), prov. de Prusse. 
MM. Bob. Caspary, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
G. Einioke, insp. dn Jard. bot. 
Eng. Rosenbohm, assistant an Jard. bot. 
D r C. Baenitz (Herbiers; échanges et ventes), 
Patze, pharmacien. 

Ruselieii. 

M. D r Eugène Wildt, dir. de la station agron. 

JLamperadorf, près Frankenstein, SiUsie. 
M. Dr von Thielau (morphologie, botan. forest.). 

Iiandeek, Silésie. 

M. Otto Weberbauer (mycologue). 

liinz am Rheln, près Coblentz. 
M, Melsheimer, inspecteur des forêts. 

Llppfttadt, Weetphalie. 

M. D r H. Mûller, Oberlehrer (collab. du D r Just). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 13 

Ijyelten, Brandebourg. 

M. Heiland, instituteur (coll. bot). 

JLjgIl, prov. de Prusse. 
M. D* 0. Sanio. 

maffdebourff, Saxe. 

Mfli. W. Ebeling, prof., présid. de la Société botanique. 
Bause, professeur. 

AEarburg (Marptjkgum), Hesse-Nassau. 

MM. D r A. Wigand, prof. ord. de bot., dir. dn Jard. bot. 
Gnill. Zeller, jard. en chef du Jard. bot. 

Hindeii, WestphaUe. 

M. D r Banning, professeur (Rubus). 

munden, Hanovre. 

MM. D r N. J. C. Muller, prof, de so. nat. et dir. du Jard. de l'Aoad. 
Zabel, inspecteur du Jard. de l'Académie forest. 

ffifinder, Hanovre. 

M. Ad. Andrée, pharmacien. 

Munster (Monabtebixth), WestphaUe. 

MM. Dr A. Karsoh, prof. ord. de méd. et de bot. à l'Aoad. (Flore de 
Westphalie). 
Dr Th. Nitsohke, prof. ord. de bot. à l'Aoad. 
Heidenreich, insp. du Jard. bot. 
Dr Wilms, pharmacien. 

HEv0k.au, SUêsie. 

MM. Schrefeld, insp. d'arborioulture. 
Both, insp. du Jardin. 

Neu Ruppln, Brandebourg. 

M. Ch. Warnstorf, instituteur (bryologue). 

HTordnaueen, prov. de Saxe. 

M. Dr C. T. Kûtzing, professeur (Algues). 

Potfdam, Brandebourg. 

MM. Jûhlke, dir. des Jardins roy. de Sans-Souci. 
W. Lauche, insp. de l'école d'horticulture. 



1 



14 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. Wrede, insp. de la pépin, roy. d'Altgeltow, près Potsdam. 
Dr Baumgardt, dir. de la Bealsohnle. 
Dr Th. Spieker, prof, à la Bealsohnle. 



l 9 Siléêie. 
MM. Dr Settegast, dir. de l'Aoad. agrio. 

Dr Heinzel, prof, de bot. et dir. du Jardin agrio. 

Dr Ludw. Kooh, dir. de V Institut de physiol. vég. et prof, de bot. 

Dr Otto Pfeiffer, assist. à l'Institut de physiol. vég. 

Dr Tschaplowitz, assist. à l'Institut de physiol. vég. 

Stoll, directeur de l'Institut de pomologie. 

Dr Paul Sorauer, Dirigent der Pflanzenphysiologisohen Ver- 

suchsstation (coll. du Dr Just). 
B. Hermann, jardinier en chef. 

Reiefcentiaeli, SiUsie. 

MM. Dr Pinzger, professeur. 
Dr Schumann, médecin. 

Rybnllt, SiUsie. 

M. B. Fritze, jun., pharmacien (Herbier de Wimmer, échanges). 

0t-€toar 9 Prusse rhénane. 
M. S. Herpell (bryologue). 

SeMeaivig. 

M. N. Hinriohsen, prof, au gymnase. 

8eltôiifeld 9 près Mùhlbock, Brandebourg. 
M. J. Golenz, instituteur (Coll. bot). 

Sehwetdnttz, Silésie. 

M. F. Peok, président du tribunal. 

fttayltowo* près Czarnikan, Poten. 
M. B. Hûlsen, pasteur (OoU. bot). 

Stottlll, Poméranie. 

MM. Dr Arthur Minks, médecin, Fischmarkt, 8 (lichénologue). 
G. Seehaus, professeur (Flore de Poméranie). 

Tilait, Prusse orientale. 

M. Dr Heidenreioh, médecin (Salis, etc.). 

Trêve» (Atjgtjstà Trevihorum, Trier). 

MM. Dr Bosbaoh, médecin. 
Bochkoltz, ingénieur. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 15 

Vterften, Prusse rhénane. 

M. Dr O. W. Thomé, recteur de la Burgerschule . 

Waldau, près Osterfeld, Saxe. 

M. Dr Sohliephaoke, dir. de fabrique (bryologue). 

Wedel, Schlesvrig-Holstein. 

M. J. D. Moeller, Institut far Mikroskopie (Diatomacées, etc.). 

Wellburg, liesse-Nassau. 

M. Dr F. Kienitz-Gerloff, prof, à la Landwirthsohaffclich. LehranataU. 

Wleabaden, Nassau. 

M. Dr G. L. Kirsohbaum, secret, de la Nasscmisch Vereinfwr Natur- 
kunde. 

Wlnnlngen, Prusse rhénane. 
M. J. Sohliokum. 

Royaume de Bavière (Bayern). 

Hanlelt (Monachhtm, Mûnchen), Haute-Bavière. 

MM. Dr Çh. Guill. von Naegeli, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du 

Jard. bot. et de l'Herbier roy., dir. du labor. de physiol. 

vég., Augustenstrasse, 15/1. 
Dr Louis Badlkofer, prof. ord. de bot. à l'Univ., oonserv. du Jard. 

bot. et de l'Herbier roy., dir. du labor. bot., Sonnen- 

strasBe, 7/1.1. 
Dr Bob. Hartigi prof. ord. des sciences forest. à l'Université, 

prend, de la Soc. bot. Aroisstrasse, 82/3.1. 
Dr EL. Wilhelm, assist. du prof. Hartig. 
Dr Ebermayer, prof. ord. à l'Univ. (bot. forest). 
Dr J. H. Sohultesj attaché à l'Herbier roy., Sohwanthalerstr., 41. 
Dr Herman Dingler, oonserv. de l'Herbier et du Jard. bot., 

Augusten Str., 69. III. 
Dr Albert Peter, oonserv. de l'Herbier et du Jard. bot. (eoU. 

du Dr Just). 
J. B. Ereuzpointner, prépar. à l'Herbier royal. 
Max Kolb, insp. du Jard. bot. 

Dr G. Harz, priv. dooent de bot. à l'Ecole polyteohn. 
Prof. Dr Franz von Eobell, seorét.-gén. de l'Aoad. roy. des 

sciences, Karlstrasse, 14/2. 
Prof. Dr Jul. Lehmann, dir. de la stat. centr. agron. 



16 COERESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. A. von Krempelhuber, K. Kreisforstmeister (Uchénologue). 

F. Arnold, conseiller de justice, vice-présid. de la Soc. bot. 

(Uchenologue). 
Effner, jard. en ohef du Soi de Bavière. 
Dr Ant. Besnard. 
Henri Jaeger, expéd. des œuvres du Dr Martios sur le Brésil. 

AumIbmIk, Franconie moyenne. 

Dr Kayser, médecin (bryologue). 

AseltaUViiburfr, Basse-Franconie. 

MM. Dr K. Prantl, prof, de bot. à l'Aoad. forest. 
Dr Dôbner. 
Dr Max Conrad. 



(Augusta Vindelicorum), Souabe. 
MM. Dr B. Dietzell, dir. de la stat. agron. 
Dr Britzelmayer. 
Canisch, professeur. 
Dr Christophe Kellermann, assist. à l'Ecole industr. 

Hamlrorsr,, Haute-Franconie. 

MM. Dr Funk, médecin, dir. du Jard. bot. 
Dr Haupt, botaniste. 

Hayreutfc, Haute-Franconie. 
M. Dr Walther (bryohgue). 

Bertolzltelni) près Neubourg-am-Donau, Souabe. 
M. le comte du Moulin. 

Erlangeix, Franconie moyenne. 

MM. Dr. Max Beess, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. de Jardin, bot. 
Dr Paul Beinsch (Algues et Champignons). 
Dr Hansen, assistant à l'Institut botanique. 
J. Sajfert, jard. en chef du Jard. bot. 

Iifsndalmiit, Basse Bavière. 

M. prof. Zeis, président de la Société botanique. 

ffierlng, Haute-Bavière. 

M. Dr Holler, médecin (bryohgue). 

NeuBtadt-BoiiB-la-IIardt, Palaiinat du Rhin. 
M. Dr Edmond List, dir. de la stat. agron. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUB. 17 

Ratlsbonne (Ratisbona, Regensbubg), Hatit-Palatinat. 

MM. Dr J. Singer, prof, de bo. nat., dir. de la Société botanique, réd. 
de la Flora. 
Dr Rehm (mycologue). 

Trtesdorf, près d'Ansbach, Franconie moyenne, 
M. G. Kraus, docteur en médecine. 

WeUtenstepliail, Haute-Bavière, 

M. Dr Braungardt, prof, de bot. à l'Acad. agric. 



(Wirceburgum, Heebipolis, "Wûbzbitkg), Ba88e- 
Franconie. 
MM. Dr Jul. von Sachs, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
Dr Ern. Stahl, priv. doceut de bot. à PTJniv. (coll. du Dr Just). 
G. Salomon, jard. en chef du Jard. bot. 

Dr Karl Goebel, assistant an botan. Institut der Universitaet, 
VeitehÔcnheimerstr., 6. 

Boyaume de Wurtemberg. 

Stuttgart. 

MM. Dr G. F. F. von Kraus, Vorstand der zool. Sammlnngen des 
k. natm hist. Muséums und Vorstand des Yereins fur vater- 
l&ndische Naturkunde in Wurtemberg. 

Dr Ahles, prof, à l'école polytechnique. 

Dr E. Zeller, dir. au Ministère des finances (algologue). 

Qmelin, conseiller du tribunal. 

E. Kolb, Seidenstrasse (bryologue). 

Schmidt, jard. en chef des jardins et parcs royaux. 

Donnstetten, près Urach. 

M. Kemmler, curé (FI. du Wurtemb.). 

Holtenltelm, près Tubingue. 
MM. Dr Bau, dir. de l'Acad. agrio. 

Dr Kinhner, docent fuer botanik. 
Dr prof. E. von WolfF, dir. de la stat. agron. 
Prof. Dr. von Nordlinger, insp. des forêts. 
Dr Otto Kirohner, assist. de bot. 

Kappeln. 

M. Dr Fuchs, dir. de la stat. agron. 



18 COKBXSPOXDAKCB BOTANIQUE. 

Reutmingen. 

M. Dr Ed. Lucas, insp. de l'Institut pomol., réd. da Pomolo 
Monatshefte. 

Tâblngae (Tubingen). 

MM. Dr W. Pfeffer, prof. ord. de bot. à l'Uni?., dir. da Jard. bot. 
Dr Fr. Hegelmaier, prof. extr. de bot. à l'Uni?. 
Dr Hilbarg, assist. an Jard. bot. 
W. Hoohstetter, jard. en chef du Jard. bot. 

Zeil. 

M. Dr Kugler, médecin. 

Royaume de Saxe, Sachsen (Saxonia). 

Dresde. 

MM. Dr Oscar Drude, prof. ord. de bot. 

G. À. Poscharsky, insp. du Jard. bot. 

Dr Heubner, dir. de la station agron. 

Gerstenberger, Sohuldirector, Antonstadt (Diatomacées). 

Kraaee, jard. en chef des Jard. roy. 

Alwin Voigt, préparateur, Antonstadt, Luiaenstr., 20. II 

(bryologue). 
E. Weissflog, Altstadt: Strehlener Str., 7 (Diatomacées), 
A. Hoeme, Wettinerstrasse. 

dientnltz. 

MM. Dr O. E. B. Zimmermann, présid. der Naturwiseenschaftlichen 
Gesellschaft, Brauhaustr. 9 (mycologie, etc,). 
W. Albert Haupt (Bactéries). 
G. Ed. Hempel (Algues). 

Franz Kramer, Oberlehrer am Gymnasium (Phanérogames). 
Heinrich Seidel, secret, der Erzgebirgisohen Gartenbauvereins. 
Dr phil. J. F. Sterzel (phytopalaeontologie). 
Max Wilsdorf, dir. einer landwirthschaftliohen Sohule. 

Dôbeln. 

M. Dr W. Wolf« dir. de la station agron. 

Frelberg. 

M. G. Krecscher, professeur (algologue). 

Xielpzlg (Lipsia). 

M. Dr Sohenk, prof, ord. de bot., dir. du Jard. bot. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 19 

MM. Dr. B. Frank, prof, extr., oonserv. de l'Herbier de l'Unir. 

Dr Chr. Luerssen, priv. docent, attaché an labor. de physiol. vég, 

à Grosszschochern, près Leipzig. 
F. Funok, inflp. du Jard. bot. 
Prof. Dr F. Stohmann, dir. de la station agron. 
Dr Otto Delitsch, professeur. 
Paul Eichter, praeoept. (algologue), à Beudnitz, dir. du Botan. 

Tau8ch Verein. 
Dr Otto Kunze, Eutritzaoh, 197 (Phytophylaxis, Rubus, Cinchona). 
Dr Bob. Saohsse, priv. docent de ohimie agrio. à l'Univ. 

Melssen. 

M. Dr L. Rabenhorst, réel, de YHedutigia, Villa Louiga. 

Môeltern. 

M. Prof. Dr Gust. Kûhn, dir. de la station agron. 

Plllnltz. 

M. Tersohek, jard. en chef de S. M, le Boi de Saxe. 
Pêmmriti. 

M. Prof. Edouard Heiden, dir. de la station agron. 

Tltarand. 

MM. J. F. Judeich, dir. de Péoole forestière, 

Dr Fréd. Nobbe, dir. du Jard. for., de la état, agron. et prof, 
de bot. 

Ziviek.au. 

MM. Dr Otto Wûnsohe, Oberlehrer an Gymnase (Flore de Saxe), 
Dr L. Gerndt, ord. Lehrer. 

Duché de Saxe-Cobonrg-Gotha. 

Bfoufttadt. 

M. Dr Gonnermann (mycologue). 

OhrdruiY. 

M. Dr Fr. A. W. Thomas, prof, (collab. du & Just), (Galles). 

Grand Duché de Saxe-Weimar-Eisenach. 

Welniar. 

M. C. Haussknechtj professeur (Perse, Asie Mineure). 

Elaenaeli. 

M. H. Jaeger, ohef du Jardin Grand-Ducal. 



20 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Geftaa. 

M. A. Geheeb, pharmacien (bryologue). 
Iéna. 

MM. Dr Ed. Strasburger, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jard. 
bot. (collab. du Dr Just). 
Dr Ern. Hallier, professeur extr. à l'Université. 
Dr W. Detmer, priv. dooent dephysiol. végétale. 
L. Maurer, insp. du Jardin bot. 
Dr D. Dietrioh, conserv. de l'Herb. de l'TJniv. 
H. Manrer, jard. en chef de la Conr dn Grand- Dno de Saxe. 

Grand-Duché de Bade. 

Carlsruhe. 

MM. C. Mayer (père), dir. dn Jard. Grand-Ducal. 
Mayer (fils), insp. du Jard. bot. 
Prof. J. Doell (Flore du Rhin et de Bade, Graminées). 
Dr Léopold Just, prof, de chimie agr. et de bot. à l'école polyt., 

dir. dn Botanischer Jahresbericht. 
Dr Blankenhorn, priv. docent de viticult. à l'école polyteohn. 
Prof. Dr Jnl. Nestler, dir. de la état, agron. 
Dr Beinling, assistant à la Samenoontrollfltation. 

Baden Baden. 

M. Max Leiohtlin, 

Constance ou Honstanz. 

MM. Dr E. Stizenberger (Uchénologue). 

J. B. Jack, pharmacien (hépaticologue), 

Donaaeeelilnsen. 

M. KirchhofF, jard. en chef dn Prince de Fûrstenberg. 

Frlbourg en Brisgau (Feeibubg i. Br.). 

MM. Dr F. Hildebrand, prof, de bot. à l'Univ., dir dn Jard. bot. 
H. Rettig, jard. en chef dn Jard. bot. 
Sauerbeck, Hofgeriohtsrath (Diatomacées) . 
Dr Edm. von Freyhold, professeur. 
Dr J. Scriba (Flore de Hesse). 

Heldelberg. 

MM. Dr B. Pfïtzer, prof. ord. de bot., dir. du Jard. bot. (coll. du 
Dr Just). 
Ch. Lang, inspecteur du Jard. bot. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 21 

H. Dr E. Àskenasy, privât dooent de botanique (physiologie) (coll. 
du Dr Just). 

Rastadt (Rastatt). 

H. Dr J. Schroeter, Oberstabsarzt 22 e Inf. Beg. (mycologue) (coll. 
du Dr Just). 

Grand-Duché de Hesse (Hassia). 

Darmstadt. 

MM. Dr Léop. Dippel, dir. du Jard. bot., prof, de bot. à l'éo. polyteohn, 
P. Schmidt, jard. en chef du Jard. bot. 

Frledberg. 

M. Dr W. TTloth, chimiste. 

Glesseii» 

MM. H. Hoffmann, prof. ord. de bot., dir. du Jard. bot. 
J. F. Mûller, jard. en ohef du Jard. bot. 

Grand Duché d'Oldenbourg. 

Tard. 

M. 0. Boeokeler (Cypéracées). 

Duché de Brunswick. 

Brunsivleli (Beaunschweig). 

MM. Dr Hartig, prof, et dir. du Jardin forestier. 

Dr W. Blaeius, prof, de bot. et dir. du Jard. bot. de l'École 

polytechnique. 
Emile Bouohé, insp. dn Jard. bot. de l'École polyteohn. 
Dr Hugo Schultze, dir. de la station agron. 
W. Bertram, pasteur (Flore du Brunswiclc, Mousses). 
G. Braun, apotheker, Bertramstr. 5. (Herbarium Ruborum). 

Helmstedt* 

M. Dr Ernesé Hampe (bryohgue, flore du Harz). 

8er sen am Harz, 

M. Dr Schafer. 

Grand Dnché de Mecklembourg-Schwerin. 

Seli wertn* 

M. Brockmûller, instituteur (algologue). 



22 COREESPONBANCK BOTANIQUE. 

Biitzow. 

MM. Dr Griewank, Medioinalrath. 

0. Arndfc, Oberlehrer au gymnase et secrétaire du Verein der 
Freunde der Natwrgeschichte. 

Grabow, 

M. F. MadauBs, dentiste. 
Rostoelt. 

MM. Dr Jean Roeper, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. da Jard. bot. 
Dr prof. Heinrioh, dir. de la stat. agron. 

Waren. 

MM. Dr P. Horn, pharmacien. 
Struok, Gymnasiallehier. 

Duché d'Anhalt. 

Coethen (Koethen). 

M. Dr F. Heidepriem, dir. de la stat. agron. (sucreries). 

Bernbarg. 

MM. Dr Hellriegel, prof, d'agronomie. 
H. Prenssing, peintre (Echanges). 

Zerbat. 

M. L. Schneider, ancien bourgmestre (Flore de Magdebourg). 

Principauté de Reuss. 

Géra* 

MM. DrSohmidt. 

Dr F. Naumann, médecin (Flore de Polynésie, du Japon, etc). 

Ctretz* 

M. Dr F. Ludwig, professeur. 

Villes Libres. 

Brème (Bremen). 

MM. Dr Fr. Baohenau, prof, et dir. de la Realsohole. 

Dr W. O. Fooke, médecin, Alte Wall, 4 (collab. du Dr. Jusi) 
(Rubus). 

Hambourg (Hambubg). 

M. Dr H. G. Reiohenbaoh, dir. du Jard. bot. et prof, de bot. (Or co- 
dées). 



rirr. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 23 

MM. G. Holtz, au Jardin botanique. 

Dr W. Sonder, dir. de l'école de pharmacie, Wandsbeoker 

Chaussée, Hirschgraben, 7. 
Dr Richard Sadebeck, prof, de phys. vég. au Johanneum, Oben 

Borgfelde, 16a. 
Dr J. A. Schmidt, ano. prof, de bot. à l'Univ. d'Heidelberg, 

à Ham, Mittelstr., 37. 
Dr F. Klatt (Composées) St. Pauli, Amandastr., 18. 
Ed. Otto, Sohroederstift, 29 II, Louisenstrasse, réd. du Ham- 

burg. Oarten «. Blwnenteitung. 
J. D. E. Schmeltz jun., dir. du Musée Godeffroy. 
Gh. Vetter, grosse Bleichen, 32 (Vente d* Herbiers, etc). 
Wahnschaff, St. Pauli Sternstr., 6. 

liîibeela* 

M. Dr Brehmer, sénateur. 

Alsace-Lorraine, Elsass, Lothringen 
(Alsatia, Lotharingia). 

Strasbourg (Ahoentobàtum, Stbassbubg im Elsàss). 

MM. Dr Ant. De Bary, prof. ord. de bob. à l'Univ., dir. du Jard. bot., 
rédacteur en chef du Botan. Zeitung. 
P. W. Sohimper, prof. ord. de paléont. vég. à l'Univ. 
Dr J. Wydler, ancien professeur. 
Dr 6. Elebe, assist. au labor. de bot. 
Auguste Grûn, jard. en chef du Jard. bot, 
Dr F. A. Flûokiger (collab. du Dr Just), prof. ord. de pharma- 
cologie. 
Prof. Buchinger (coll. bot.). 
Dr A. F. W. Schimper. 
Dr Ed. Zacharias, privât dooent de bot. à l'Université. 

Brumftth. 

M. W. Sohûle, dir. de l'Ecole de pomol. 

Rufaeh, 

M. Dr Kurt Weigelt, dir. de la station agron. (œnologie). 

Tltann. 

M dle Zimmerlich, botaniste. 



24 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



EMPIRE D'AUTRICHE-HOMM 



CISLEITHANIE. 

AUTRICHE, OESTERREICH, (AUSTRIÀ). 

Tienne (Wien, Vindobona), Basse-Autriche. 

Université : 

MM. Dr A. F. Kerner, Chevalier de Marilaun, prof, à l'Univ., dir. 

da Jard. bot. 
Dr J. Wieaner, prof. ord. d'anat. et de phys. vég. à l'Univ., dir. 

de r Institut de phys. vég., Alservorstadt, Tûrkenstr. 3. 
Dr Jos. Bôhm, prof. ord. de physiol. vég. à l'Univ., Sohwarz- 

epanierstr., 4. 
Dr A. Vogl, prof. ord. de pharmacologie à l'Univ., Wahrîngestr., 31. 
Dr H. W. Reiohardt, prof. extr. de bot. à l'Univ., dir. da 

Musée de bot., Traungasse, 4. 
Dr Gùnther Beck, assist. au Musée de bot., WahringHerrngasBe, 14. 
Dr G. Haberlandt, privât docent de bot. à l'Univ. (coll. du 

Dr Just). 
Eust. Woloszozak, assist. au Jard. bot. 

Dr K. Mikosch, assist. à l'Institut de physiol. vég. à l'Univ. 
Fr. Benseler, inspecteur du Jard. bot. 

Académie des sciences: 

M. Dr Jos. Stefan, Becrét. de la olasse des so. nat. de VAoad, imp. 

École polytechnique : 
MM. Dr A. Kornhuber, prof, de zool. et de bot. 
Dr F. von Hôhnel, privât docent. 

Ecole d'agriculture et station agronomique: (K. K. Hoohschalo 
far Bodencultur) : 

MM. Prof. Dr Ignace M oser, dir. de la station agron. 

Dr Phil. Zôller, prof, de chimie agr. à l'Éoole sup. d'agrio. 
Dr Jos. Bôhm, prof, de physiologie végétale. 
Dr F. von Hôhnel, assistant. 



CORKBSPOICDANCB BOTANIQUE. 25 

Société impériale cFTiorticulture : 
MM. Gerh. Sohirnhofer, seorét-général. 
Jos. Bermann, secrétaire. 

AUg. Oesterr. Apotheker Verein : 
MM. Dr Schiffner, président. 

Dr H. Braun, conservateur du Musée. 
J. A, Knapp, collabor. du Mnsée. 

Botanistes : 
MM. Breidler, architecte, Obère Weisgarberstr. 15, III (bryologue). 
Dr Alf. Burgerstein, professeur. 
H. Engelthaler, institatenr à l'école protestante. 
Dr Eng. Halàcey, médecin, Neubangasse, 80. 
Jos. Krenberger, chapelain, Br&unerstr., 9. 
Dr G. Mayr, prof, à la Bealsohole (0 allés), Landstrasse, 

Hanptstr., 75. 
Josef Moeller, administration forestière à Mariabnmn, près de 

Vienne. 
Joh. Ortmann, Bechnungsrath. 

Dr Al. Pokorny, dir. du Leopoldst. Bealgymnasium, TaborBtr, 24. 
Mor. Frihoda, Engelgasse, 4. 
Chev. Ad. Senoner, anc. biblioth. de la Geolog-Beiohganstalir 

(coll. de la. Qartenflora), Schûttelstrasse, 8. 
Dr Alex. Skofitz, édit. de Y Oesterr. bot. Zeitschrift et dir. du 

Wiener botanisch Tausch Verein, V, Schlossgasse, 16. 
G. G. Spreitzenhofer, Stadt. Postgasse, 20. 
D. Star, K. K. Oberbergrath, vioe-dir. geol. Beichsanstalt , 

(Paléont. vég.). 
Baron F. von Thûmen, Lenangasse, 17. 
Dr Ang. Léop. Ritter von Benss, Mariahilferstr., 5. 
J. B. von Keller Wieden, Haoptstrasse, 78. II Stook. 

Horticulture : 
MM. Fr. Antoine, dir. du Jardin imp. de l'Hof Burg. 

Fr. Maly, jard. en ohef du Jard. imp. dn Belvédère et de l'Hort. 

FlorsB Austriacœ. 
A. 0. Rosenthal et J. Bermann, rédacteurs dn Wiener Obst. und 
Oarten Zeitung. 

Aftsterslieliii, Haute- Autriche. 

M. K. Keck (Echange ei vente de plantes, Herb. norm. as Bchultz), 

Hwniloipf 9 Sùdbahn station : Leobersdorf, Basse- Autriche, 
M. A. Grunow (algologue). 



26 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Hôbesbronn, Basse- Autriche. 
M. Al. Matz, curé. 

Hftlkalrarg, Basse-Autriche. 

Le Père J. Wie3baaer, S. J., professeur. 

moaterneubarg, Basée-Autriche. 

MM. B on A. W. von Babo, dir. de l'École pom. et œnolog., édit. da 
Wiener Obst v. Qarien-Zeitung. 
Dr prof. L. Roe3ler, dir. da lab. de chimie et de physiol. 
Prof. Bmerio Bathay, à l'Ecole pom. œnol. 
Bo° F. von Thûmen, mycologue au laborat. de phys. vég., réd. 
de la Mycotheca universalis. 



9 Basse-Autriche. 
M. Jos. Kerner, conseiller de justice, Alleestr.. 21. 

I&remfimùiiflter, Haute-Autriche. 

M. le P. Lamb. Guppenberger (Flore de KremsmwMiter). 

Iiftxenbiirs, Basse-Autriche. 
MM. Fr. Bauoh, însp. du Jard. imp. 

F. Vogel, jard. en chef de la pépinière. 

ItinZ) Haute- Autriche. 

MM. Dr Bob. Banscher, conserv. du dép. bot. du Musée. 
Dr Schiedermayi (cryptogcmviste). 
Dr C. Dalla Torre, professeur. 

Helk. 

M. le P. O. A. Munnann, prêtre du couvent de 8* Benoît (flore 
de Styrie). 

JHondflee, Haute-Autriche. 

M. B. Hinterhuber, pharmacien. 

Randegg, Basse' Autriche. 

M. Poetsoh, docteur en médecine (Uchénologue). 

St-Pôlten, Basse-Autriche. 

MM. JE. Hackel, professeur (Or aminées; Flore d'Espagne). 
0. Erdinger, chanoine. 

Sehoenbrunn, près de Vienne. 

M. Ad. Vetter, insp. des Jard. imp. de Sohoenbrunn et Het&endorf. 

Steyr, Haute-Autriche. 

M. A. Zimmeter, professeur (Aquilegia). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 27 

Wiener-lSeiifltadt, Basse-Autriche. 
M. Ant. Heimerî, professeur. 

BOHÊME (BOHMEN). 

Prague (Makabodunttm, Pbaga, Phaha, en bobém.). 
MM. Dr M. Willkomm, prof. ord. de bot. et dir. du Jard. bot. 
Paul Hora, aide au Jard. bot. 

Dr A. Weiss, prof. ord. de physiol. vég. à l'Univ., dir. du 

labor. de physiol. 
Dr P. V. Kosteletzky, prof. émer. de bot. 
Dr Lad. Celakovsky, prof. extr. de bot. à l'Uniy., oons. au 

Musée nation., Palaokygasse, 299. 
J. Dedecek, professeur, Karolinenthal. 
M. Tatar, jard. en chef du Jard. bot. 
Fiala, jard. eu ohef de la Soo. d'hort. 
F. Tempsky, libraire. 
Polak (Echan-ges). 

Altenbuaeli. 

M. H. Zukal. 

HLaplltz. 

M. L. Kirohner, dooteur en médecine. 

Iieitmeritz. 

M. Klutsohaok, prof, au gymnase. 

Iioboaita* 

M. Dr Joe. Hanammann, dir. de la stat. agrio. 

Opoéno. 

M. J. Freyn, ingénieur (coU, bot.). 

Smieliow, près de Prague. 

M. Cari Feistmantel, Hûttenverwatter (paléont. vég.). 

WelMwasser (Bibla en bobém.) 

M. Dr Eman. de Pnrkinje, prof, à l'École forestière. 

BUKOVINE. 
Cteernowlts. 

M. Dr Ed. Tangl, prof, eztraord. de bot. à l'Université. 



28 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

CARINTHIE (KARNTEN). 
Itlagenfiirt. 

MM. fi on de Jabornegg-Gamsenegg, dir. du Jard. bot. 

G. Ad, Zwanziger, réd. du Kârntner Qartenbau Zeitung (Paléon- 
toi. vég.). 

HEalborgetli. 

M. Dr Ressmann. 

Ober-Vellach. 

M. David Paoher, doyen. 

(JARNIOLE (KRAIN). 

Iialbacli (Labàcum; Ldbiana en Blav. et ital.). 
MM. W. V068, professeur à la Realschule (mycologue). 
Guil. Linhart, professeur (cryptogamiste). 
Ç. von Desohmann, insp. du Musée. 

DALMATIE. 
Cattaro. 

M. 0. Studnioka, lieutenant d'artillerie. 

GALICIE. 

CJracovIe (Krakàu, Krak6w, en polon.). 

MM. Dr Jos. Thom. de Rostafinski, prof. extr. à l'Univ., dir. du Jard. 
bot., Straszewskistra88e, 11. 
Dr Ed. de Janczewski, prof. extr. d'anat. à 1* Univ. 
Dr de Czerwiakowski, ano, prof, de bot. 

Dr A. Rehmann, priv. docent à FUniv. (bryologue, bot-voy. au 
Caucase, au Cap. de B. Esp. } aux Indes or., etc. Musci austro- 
africani exsiccato.) Krayzowa, 21. 
J. Krupa, assistant au Jard. bot. 
L. Schwarz, insp. du Jard. bot. 

Dublany, près de Lemberg. 

M. Dr Emile Godlewski, prof, à l'Institut sup. agronomique. 

Iiemberg ou Iiéopol (Leopolis, Lw6w). 

MM. Dr Th. Çiesielski, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
Dr Em. Godlewski, prof, à l'Institut technique. 
Dr F. Kamienski, priv. docent de bot. à PUniv. 
S. Gryglewicz, dir. adj. du Jard. bot. 
0. Bauer, jard, en chef du Jard. bot. 



C0RRK3P0NDANCB BOTANIQUE. 29 

ISTRIE ET LITTORAL. 

Tri este (Tergeste; Triest en ail.). 

MM. Dr C. de Marchesetti, codb. du Musée d'hist. nat. (Voy. aux In- 
des ; FI. de Vilede Pelagosdy etc.), 
le Chevalier Mozio de Tommasini, présid. de la Soc. hort. et de 
la Società Adriatica di scienze natnrali (Flora htrxae et 
Litor. austr.). 
E. Hauck, via Boeetti, 229 (algologue). 
Dr Bilimek, dir. du Musée à Miramare. 

Ctôra ou Qortta (Gokizia). 

M. F. Bolle, dir. de la station baoologique. 

Pola. 

MM. Dr H. Wawra chevalier de Fernsee, médecin de l'Amirauté, ancien 
bot. voy. (expéd. Novara, en Asie orieut., de l'emp. M&ximi- 
lien du Mexiq., du prinoe de Saxe-Oobourg). 

B. Neugebauer, professeur. 

MORAVIE ET SILÉSIE (MÀHREN, SCHLESIEN). 

Bru nu (Brttna, Brno en slav.). 

MM. G. Niessl de Meyendorf, prof, à l'École polytechn. (mycologue) . 
Al. Makowsky, prof, à l'École polytechn., Thalgasse, 25. 
Dr Bohmerz, professeur. 

Blelttz. 

M. 0. Kolbenheyer, professeur. 

SALZBURG. 
Salzburg (Salisbtjegtjm). 

MM. Dr Chev. A. Sauter, médecin, conseiller im périal (cryptogame*). 
Dr Aberle, prof, et dir. du Jardin botanique. 

STTRIE (STEIERMARK). 

Qmlz (Gbaectjm ou Graetia; Gradbc en alav.). 

MM. H. l.eitgeb, prof. ord. de bot. à l' Univ., dir. du Jard. bot. 

Dr Const. von Ettingshausen, prof. ord. de bot. à l'Univ. (paléon- 
tologie). 
Waldner, assist. à la chaire de bot. de l'Univ. 
Dr V. von Ebner, prof, à l'Université. 



90 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. L. Krietof, professeur au lycée des Mademois. 
J. Petrasch, jard. en chef du Jard. bot. 
J. Struska, jard. en chef de la Soc. Styr. d'horticulture. 
J. Seboth, dessinât, de la Flora brasiUensis de Martius. 

Marburg. 

M. H. Goethe, dir. de l'École de pomol. et de viticulture. 

TYROL. 
Innsbroek (Oenipontttm). 

MM. Dr Joh. Peyritsoh, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
B. Stein, jard. en chef du Jard. bot. (Ucliénologvs). 
Lad. Menyharth, S. J., professeur. 
Sonklar von Innstetten, général en retraite, botaniste. 
Père Gabriel Strobl (flore des Nébrodes). 

Hall. 

MM. Père J. Gremblioh, professeur. 

le Baron L. de Hohenbohel (Heufler) à Altenzoll, près de Hall. 

IiteiiB* 

MM. Gander, collecteur de Mousses, Hépatiques et Lichens. 
Thomas Piohler, collecteur pour M. Boissier, etc. 

HEarienberg, près Mais. 
M. L. Treuinfels (Cirsium). 

aiéran. 

MM. Dr Tappeiner, médecin. 
J. Pruoha, jard. du Parc. 

Seliwax. 

M. J. yon Sohmuok, pharmacien. 
ftteratng* 

M. Bupert Huter, curé (coll. bot). 

Trente (Tbidentutc, Trient en ail.; Trbnto en ital.). 
MM. Fr. Ambrosi, dir. du Musée. 

Dr G. Venturi, avocat (bryologue). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE 31 

TRANSLEITHANIE. 

Hongrie (Magyarorszâg, en hongr. et Tran- 
sylvanie (Erdélyorszâg, en hongr.), (Pan- 
nonii, Hungaria, Dacia» Transsilvania). 

Budapest (Budapestintoi). 

MM. Dr L. Jurânyi, prof, ord. de bot. à l'Unir., dip. du Jard. bot. 
Ad. Benner, assist. à la chaire de bot. à l'Unir. 
Joe. Fekete, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Jul. Klein, prof, de bot. à l'École polytechn. 
Dr M. Btaub, prof, à l'Éoole norm. (phonologie; coll. du Dr Just) 

Tabakgasse, 27. 
F. de Pulszky, dir. du Musée nation, de HoDgrie. 
V. von Janka, oons. de la sect. bot. du Musée nation, de Hongrie. 
Dr V. de Borbas, prof. (coll. bot), Desewfly-Gasse. 
H. Lojka (lichénologué), Goldene Hondgasse, 3. 
Ferd. Bohatsch, insp. du chemin de fer Alfôld, Aoademiegasse. 
Bichter Lajos (Loais), Maria- Valeria Gasse, 1 (Échanges). 
Agnetlileii, Transylvanie, 
M. Fr. Fronins, pasteur. 

Al «flot h, Hongrie. 

S. A. Imp, et Bot. l'arohidao Joseph. 

Altonbarg (Ung. Altenbubg; Magyar Ôvàb), Hongrie. 
MM. Dr B. Ulbricht, prof, de chimie, chef de la stat. agron. 
George Linhart, prof, de bot. et de culture. 
Dr Kossutanyi, prof, et agrégé à la stat. agron. 

Eperjea, Hongrie. 

M. Fr. Hazslinszky, professeur (mycologue). 

Eregln, Hongrie. 

M. Dr J. Tausoher, physicien du Comitat (coll. bot.). 

Qerll», près Qyula, Hongrie. 

M. Pins Titius, ancien coll. des Algues adriat. 

Gran (Strigonittm, Eszteegom), Hongrie. 

M. Dr Al. Feiohtinger, physicien du Comitat. 

Orogft-Selieuerii, Transylvanie. 

M. Mioh. Fuse, pasteur (FI. de Transylvanie). 



82 C0BKB8P0NDANCB BOTANIQUE. 

Haï OC SI», Hongrie. 

8. Em. le Cardinal Dr L. Haynald, archevêque de Kalocsa (Herbier de 
Schott, Heuffel % Kotschy, Sodiro, etc.). 

Rlaa»enbarg (Claudiopolls, KoLOZSViR), Transylvanie. 

MM. Dr Aug. Kaaitz, prof. dir. du Jard. bot., oonserv. gén. de la seofc. 
bot. du Musée trahis., réd. du Magyar Nôvénytani lapok. (Journ. 
bot. hongr.). 
Dr Sam. Biassai, professeur, ancien dir. du Musée trans. 
Dr Oh. Mika, assist. au Jard. bot. 
Lud. Walz, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Szaniszlô, prof, à l'École agron. de Kolozamonostor. 

liangentlial, près de Blasendorp, Transylvanie. 
M. Joe. Barth, pasteur (coll. bot.). 

liO0Onez 9 Hongrie, 

M. J. Kunszt (coll. bot). 

STagy-Eiiyed, Transylvanie. 

M. J. de Csatô, vioomte du Gomitat Alba inf. 

Nagy-Szeben (Magno-Cibdîitjm, Hermannstàdt), Transylvanie. 
MM. Dr D. Popoviciu-Baroianu, instifc. à l'Eool. pédag. théol. greco- 
orient. (développ. des plantes). 

Nagy-Varad (Magno-Yabadinum, Grosswàbdeuî), Hongrie. 
M. L. Simkovics, prof, à la Bealsohule. 

Naftjod, Transylvanie. 

M. F. Porcins, ancien vioe-capitaine (FI. des Oarpaihes orient.). 

BTemea-Podliragy près de Yâg-Ujhely, Hongrie. 
M. Jos, Holuby, pasteur. 

Rail 6 9 Hongrie. 

M. Lud. VÂgner (coll. bot.). 

fltopai Sa. Qyftrgy, Transylvanie. 

M. Dr Etienne Szasz, prof, au gymnase Miko (teraiol. vég.). 

Sàro* Patak, Hongrie. 

M. Professeur Johann Buza (pathologie végétale). 

Szarvas, Hongrie. 

M. Steph. Koren, prof, au lycée. 



COEEE3PONDANCI BOTANIQUE. 88 

Tordu, Transylvanie. 

M. Gabr. Wolff, pharmacien (coll. bot). 

Tovaraoli, près Nagy Tapolcsâny. 

M. Dr Jos. Pantoosek (FI. du Monténégro, Bosnie, Corp.). 

UJ Tàtrafiiïred, Hongrie. 
M. Dr Nie. de Bzontagh. 

Wallendorf, Zips, Hongrie. 

M. 0. Kalohbrenner, pasteur (mycologue). 

Croatie. 

Agram (Zàgràbia, Zag&ab). 

MM. Dr Boguslav Jirus, prof, de bot. à l'Université. 

L. de Farkas- Vukotinovio, ancien député et memb. de l'Acad. 

slav. mér., dir. du Musée (Flora croatica). 
Dr Chevalier J. Cal. de Schlosser Klekovski, protomedious 

(Flora croatica). 
Luigi Rossi. 

Littoral Hongrois. 

Fiante. 

MM. Paul Matcovich, prof, au gymnase (Flora Jlwmnensis). 
Mioh. Stossich, prof, au gymnase. 

Slavonie. 

Vtnltovee. 

M. le capitaine Sohulzer von Mûggenburg (mycologue). 



34 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



ROYADME DE BELGIQUE. 



Bruxelles (Bruxella en lat., Brussel en flam., BrÛssrl en 

ail., Brusseia en angl.). 

Jardin botanique de V Étais 
MM. Fr. Crépin, directeur, membre de l'Académie, rue de l'Esplanade, 8. 
J. E. Bommer, conservateur, rue de la Chancellerie, 18. 
El. Marchai, conservateur, rue Botanique, 40. 
Alf. Cogniaux, conservateur, rue Botanique, 44, 
0. H. Delogne, aide-naturaliste. 
L. Lubbers, chef des cultures, rue du Berger, 26-28, à Ixelles. 

Académie royale des sciences: 

Général J. B. J. Liagre, secrétaire-perpétuel. 

Société botanique de Belgique : 
MM. Félix Muller président (1879). 

Fr. Crépin, secrétaire, rue de l'Esplanade, 8. 

Université : 

M. J. E. Bommer, prof, de botanique. 

École vétérinaire de Gureghem: 
M. Norb. Gille, prof, de botanique. 

Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique : 
MM. Fr. de Cannart d'Hamale, président, à Malines. 

Ed. Morren, secrétaire et dir. du Bulletin de la Fédération 
Boverie 1, Liège. 

Société royale Linnéenne : 
MM. F. Muller. président, rue du Beau Site, 2. Quartier Louise . 

Louis Pire, prof, de bot., réd. du Bulletin de la Société Linnéenne, 
rue Keyenveld, 111, à Ixelles. 

Société belge de microscopie : 

M. J. F. Cornet, secrétaire, 43, rue de la Tourelle. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 85 

Botanistes : 
M mei E. Bommer, me de la Chancellerie, 8 {Champignons). 
Rousseau (Champignons). 
M. Dr Léo Errera, rue Royale, 6a. 

Aloat. 

M. V. Demoor (agrostographie). 

Anvers (Antvehpià en lab., Antwïbpen en flam. et en ail., 
Antwerp en angl.). 

MM. Dr H. Van Heurck, prof, de bot. et dir. du Jard. bot. (coll. bot), 
rue de la Santé, 8. 
H. Sebus, jard. en chef dn Jard. bot. 

Gmifl v Gandàvum, Gent en flam. et en ail.; Ghent en angl.). 

MM. Dr J. J. Kicki, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. et de 
l'École d'hort., rue St-Georges, 28. 
H. J. Yan Huile, jard. en chef du Jard. bot. 
J. Linden, dir. de V Illustration horticole, rue du Chaume. 
L. Yan Houtte, éditeur de la Flore des Serres, à Gentbrugge. 
Ed. Pynaert, dir. de la Revue de Vhort. belge, 142, rue de Bruxelles. 
Em. Rodigas, secret, du Cercle d'arbor. de Belg. et réd. du 

Bulletin d 1 arboriculture. 
Dr Jules Morel (coll. de matière méd.). 
Bernardin, prof, à l'Institut commercial de Melle-lez-Gand 

(technol. vég.). 
Crispo, dir. de la station agronomique. 

Ctemblou. 

MM. Dr Const. Malaise, membre de l'Académie, prof, d'hist. nat. et dir. 
du Jard. bot. à l'Institut agricole. 
Dr A. Petermann, dir. de la station agronomique. 

Haftftelt. 

M. l'abbé H. Yan den Born (Diatomacées) . 

Iiaeken. 

M. Bogaerts, dir. des Jardins royaux. 

Iilége (Leoditjm, Ltjik en flam., Lûttich en ail.). 

MM. Dr Ed. Morren, prof, de bot. à l'Univ,, dir. du Jard. bot., membre 
de l'Académie, réd. de la Belgique horticole, Boverie, 1 (Bromé- 
liacées.) 



36 C0RBB8P0NDANCE BOTANIQUE. 

MM. André de Vos, oonserv. des coll. bot. de l'Unir. 
Maréchal, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Alf. GiUrioet, prof, de pharmacie à l'Univ. (mycologie). 
Dr Ern. Candèze, secrétaire-gén. de la Société royale des sciences, 

membre de l'Académie, à Glain-lez-Liége. 
Théophile Durand, rue Lambert-le-Bègue (Menthes et Roses). 

Iieuette-St-Pierre, prov. de Namwr. 

M. Fr. Qravet (bryologue). 

IiOtrvain (Lovanium, Lettven en flam., Lôwen en ail.). 

MM. Dr Ed. Martens, prof, de bot. à l'Univ., me Marie-Thérèse, 27. 
Abbé Dr J. B. Carnoy,prof. de bot. à l'Univ., rue Marie-Thérèse, 21. 

J. F. Giele, jard. en chef du Jard. bot. 

Staline». 

MM. Fr. de Oannart d'Hamale, présid. du Jard. bot. 
Devis, jard. en ohef du Jard. bot. 

Mous* 

M. le Comte Oewald de Kerchove de Denterghem, goav. de la prov. 
de Hainaut (Palmiers). 

HTamur (Namukcum, Namen en flam.). 

MM. l'abbé Chr. Sohmitz, S. J., prof, d'hist. nat. an collège de la Paix. 
J. Chalon, docteur en sciences nat., à St-Servais lez Namur. 

Tonserloo, prov. d'Anvers. 

H, Dr 0. G. Van Haesendonok (pi, de la Campine). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 37 






ROYAUME DE DANEMARK. 



Copenhague (Haunia, Kjôbenhaven, Kopenhagbn). 

Académie royale des sciences : 
MM. Johan Lange, prof, de bot., édit. de la Flora Danica. 

Dr Eug. Warming, prof, de bot. à l'Université et à l'École 
polytechn. 

Université : 

MM. F. Didriohsen, prof, de bot., préfet du Jard. bot. 
Dr Eug. Warming, prof, de bot. (coll. du Dr Jusi) % 
H. KjaerBkon, conserv. du Musée bot. et de l'Herbier. 
Th. Friedriohsen, jard. en chef du Jard. bot. 
Samsôe Lund, aide-botaniste an Jard. bot. 
O. G. Petersen, aide-botaniste an Musée de bot. 

École polytechnique : 

M. Dr Eug, Warming, prof, de bot. 

Laboratoire " Oarlsberg " : 

M. Emile Ohr. Hansen (mycologue). 

Académie royale d'agriculture et d'horticulture : 

MM. Johan Lange, prof, de bot. 

, prof, d'hortioulture. 

Tyge Eothe, chef du Jardin. 

Jardin royal de Bosenborg : 
M. Tyge Bothe, directeur. 

Société tfhistoire naturelle: 

MM. Jap, Steenstrup, prof, de zool. à l'Uni?., président. 
F. Johnstrup, prof, de minéral, et de géol. à l'Univ. 
Chr. Gronlund, botaniste, Frederiksberg Allée. 
Dr Lûtken, réd. du VidenakabeUge MeâdeleUer % Johanne Vej. 10. 



38 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Société botanique : 
MM. Johan Lange, président du Botaniske Forening. 
O. G. Petersen, secrétaire. 
H. Kjaerskou, réd. da Botaniste Tidsshrift. 
Dr Eug. Warming, archiviste. 
Joh. Boysen, caissier. 

Botanistes : 
MM. Basmus Pedersen, bot. dooent (coll. du Dr Just), (physiologie), 
Klârkegade, 6. 
Yiggo Poolsen, Rosenvagetshovedvei, 29.* 
Dr Ch. Jul. Salomonsen, médecin (Bactéries), Gfammelstrand. 
Jenssen-Tusch, colonel (Nomencl. popul.), Frederiksberg. 
Môller-Holst, dir. du Frôkontrolanstalt, Frederiksberg Allée, 15 . 
Alfred Jorgensen, Gothersgade, 141 (Anatomie). 
H. Flindt, inspect. des jard. roy., à Fredenksberg. 

ElllngE, près de Freienksbavn (Jyllanâ). 
M. Deichmann-Branth, pasteur (Lichens). 

Jonstrup, près de Ballenix (Copenhague). 

M. H. Mortensen, prof, aa séminaire (échanges). 

Orslév, près de Skjelskôr. 

M. P. Nielsen, instituteur (Characées, Champignons). 

Skaarap, près de Nyborg. 

M. E. Uostrup, prof, au séminaire (mycologue). 

Thlsted (Jylland). 

M. J. P. Jaoobsen, oand. phil. (Desmidiacées) . 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 39 



ROYAUME D'ESPAGNE (IISFANIA). 



adrtd (Makttja Caepetanokuh, Matkitum), NouveUe-Oastille. 

Muséum des sciences naturelles: 

MM. Dr Miguel Colmeiro, prof, de bot., doyen de la fao. dea scienoes, 
dir. du Jard. bot. 
Dr Pedro Sainz-Gutierrez, prof, d'organ. et de phys. vég. 
Tomas Àndrcs y Fubilla, aide-natur. de botanique. 
Francisco Àlea, jard. en chef de l'École de bot., oons. des graines, 
Louis Vie, jard. en chef des serres. 

Faculté des sciences : 

M. Dr Antonio Orio, prof, de bot. et de miner. 

Faculté de médecine : 

M. Dr Francisco Xavier de Castro, prof, de thérap. et de mat. méd. 

Faculté de pharmacie : 

M. Dr Pedro Lletget, prof, de mat. pharm. végét. 

École générale X agriculture (La Florida) : 
MM. Pablo Gonzalez de la Pefia, directeur. 

Zoilo Espejo, ancien dir. du Jard. bot. de Manille, 
Eugenio Prieto Moreno, prof, de culture. 
Caeildo Azcarate, prof, de pathol. végét. 
Juan Francisco Cortès, aide de culture. 
Mariano Gonzalez, jardinier. 

École forestière (Escurial) : 

M. Maximo Laguna, direct, de la Commission de la flore forestière. 

Botanistes : 

MM. Salvador Calderon, prof, à l'Institut libre. 
Le Comte de Torrepando. 
Blàs Lazaro é Ibiza. 



40 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Albarraetn, Aragon. 

M. le Père Bernardo Zapater (coll. de pi.). 

Imnda del Coude, Aragon. 

M. Salvador Calavia, pharmacien. 

Barcelone (Barcino, Bahcelona), Catalogne. 

MM. Dr José Planellas-Giralt, prof, d'hist. pat., dir. da Jard. bot. 
Dr Antoine Cipriano Costa, prof, émérite de bot. 
Dr Narciso Carbô, prof, de tbérap. et de mat. m éd. à la fao. 

de médecine. 
Dr Antonio Sanchez-Comendador, prof, de mat. pharm. yég. à la 

fac. de pharm. 
Dr Juan Texidor, prof, de la pratiq, de claasif. des pi. et prod. 

vég. à la faculté de pharm. 
Dr Frederico Tremols, prof, à la fao. de pharm. 
Dr Frnctaoso Plans, « » * 

Bamon Masferrer, licencié de la faculté de médecine. 
Estanislas Vayreda, pharmacien. 
Jnan M ont serrât, lioenoié de la faculté de médecine, 
Juan Puiggari, médecin. 
Antonio Chaves, jard. en chef du Jard. bot. 

Cadix (Gades, Cadiz). Andalousie. 

MM. Dr Juan Bapt. Chape, prof, d'hist. nat. 
Francisco Ghersi, jard. en chef. 

Caatelacrà», Aragon. 

M. Francisco Loscos, pharmacien. 

Clndad Real, Nouvelle-Castille. 

MM. prof. Serrano Fatigati (pi. carniv.). 

Manuel Compafiô, chef du district forestier (coll. de pi.). 

Ferez de la Frontera, Andalousie. 

M. José Perez Lara, alcade oonstitutionel (fi. de la prov. de Cadùo). 

Grenade (G-ranata, Granada), Andalousie. 

MM. Serafin Sanz, prof, d'hist. nat., dir. du Jard. bot. 
Dr Mariano del Amo, doyen de la fao. de pharm. 

Ctaadalajara, Nouvélle-Castiïle. 

M. Francisco Fernandez, pharmacien. 

IiOgrono, Vieiïïe-Oastille. 

M. Ildefonso Zubia, prof, d'hist. nat. à l'Instituto. 



CORRESPOND ANC» BOTANIQUE. 41 

(Ilokci), Mwroie. 
M. Francisco Canovas, prof, d'hist. nat. à l'Instituto. 

fflahon (Mago), Ile Minorgue. 

M. Juan Bodrigaez y Femenias, oalle de la Libertad, 48. 

M al a^ A 9 Andalousie. 

M. Dr Pablo Prolonge, pharmacien. 



, Tle Majorque. 
M. Francisoo Baroelô y Combis, prof, de phys. à l'Instituto Balear. 

Sagarà (Gerona, Catalogne), prov. de Gerona. 
M. Estanislao Vayreda, pharmacien. 

Santiago (S 4 - Jacques de Compostelle), QaMce. 

M. Dr Vinoente Gonzalez y Oanales, prof, d'hist. nat., dir. du Jard. 
bot. 

SaraffOMe (Qaesab-Augustà, Zaragoza), Aragon. 
M. Florenoio Balarin, prof, d'hist. nat. à l'Université. 

Sévllle (Hispalis, Se villa), Andalousie. 

MM. Dr Antonio Maohado, prof, d'hist. nat., dir. du Jard. bot. 
Dr Francisco S. de Càceres, aide-naturaliste. 

Talenee (Yalentia, Yalencia), Valence. 

MM. Dr José Arévalo y Baoa, prof, de bot. et dir. du Jard. bot. 
Fernando Bosca, aide-botaniste. 
José M. Marti, premier jardinier. 
Mannel Llopis, second jardinier. 

Valladolld (Pintia), Vieitte-Castille. 

MM. Dr Pascaal Pastor, prof, d'hist. nat., dir. dn Jard. bot. 
Dr Lais Perez-Minguez, prof, d'hist. nat. 



1 



42 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (GALLIA). 



Parla (Lutetia, Pabisii). 

Muséum d'histoire naturelle : 

MM. Joseph Decaisne, prof, de culture, membre de l'Institut, dir. des 

Annales des sciences natur., rue Cuvier, 27. 
Edouard Bureau, prof, de bot. (Classif. et fam. nat.), quai de 

Béthune, 24 et à Cop-Choux, commune de Mouzeil, par le 

Boulay-des-Mines (Loire-Inf.). 
Fh. Van Tieghem, membre de l'Institut, prof, de bot. (Morphcl. 

Ânat. et Oryptog.), rue de l'Odéon, 20. 
Dr Maxime Cornu, aide-naturaliste de bot., rue des Écoles, 1. 
Dr P. P. Dehérain, aide-naturaliste de culture. 
Jules Poisson, aide-naturaliste de botanique, rue Buffon, 68 et rue 

de la Mairie, 8, à Gentilly (Seine). 
Dr B. Renault, aide-naturaliste de paléontologie végétale, rue 

de la Collégiale, 1. 
Désiré Bois, prépar. de bot., rue Cuvier, 57. 
Hérincq, garde des galer. de bot., rue Cuvier, 57. 
Dr Edmond Bonnet, préparateur de botanique, rue Geoffroy 

S'-Hilaire, 34. 
H. Moissau, attaché au labor. de culture. 
G. Capus, attaché au labor. de culture. 
Albert Gouault, jard. en chef, rue Cuvier, 57. 
B. Houllet, chef des serres, rue Cuvier, 57. 
B. Verlot, chef de l'école de botanique, rue Cuvier, 57. 
E. A. Carrière, ohef des pépinières, réd. en chef de la Revue 

horticole. 

Académie des sciences : 
MM. Dumas, secrétaire perpétuel, rue B^Dominique, 69. 
A. Chatin, membre de l'Institut, rue de Bennes, 129. 
Dr Ern. Cosson, membre de l'Institut, rue Abbatuooi, 7, et à 

Thurelles, par Fontenay-sur-Loing (Loiret). 
P. Duohartre, membre de l'Institut, rue de Grenelle, 84. 






CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 43 

MM. Ch. Naudin, membre de l'Institut, dir. du labor. de l'enseign. sup., 
à la villa Thuret, Antibes (Yar). 
Trécul, membre de r Institut. 
L. R. Tulasne, membre de l'Institut, à Hyères. 
Ph. van Tieghem, membre de l'Institut, rue de l'Odéon, 20, 

Faculté des sciences: 
MM. P. Duchartre, prof, de bot., rue de Grenelle, 84. 

Dr Ch. Flahanlt, prépar. au labor. de bot., rue Bréa, 7 ou rue de 

Lille, 20, à Bailleul (Nord). 
Faguet, préparateur du cours, me des Boulangers, 22. 

Faculté de médecine (Place de l'Ecole de môd.; Jardin, rue Ca- 
hier, 12) : 
MM. Dr H. Bâillon, prof, d'hist. nat. méd., dir. du Jard. de bot. méd. et 
réd. de VAdansonia, rue Cuvier, 12. 

Dr de Lanessan, prof, agrégé, rue des Halles, 13, dir. de la Revue 
intemation. des sciences, 

Dr Jules de Seynes, prof, agrégé, rue de Yarennes, 63 et au château 
de Calviao, près Lassalle (Gard). 

Mussat, aide au cours, boulevard St-Germain, 11. 

Faguet, préparateur des hautes études. 

Florentin, jardinier. 

École supérieure de pharmacie (rue de l'Arbalète) : 
MM. Ad. Chatin, dir., prof, de bot., membre de l'Institut, rue de 

Bennes, 129. 
Gustave Planchon, prof., boul. S'-Michel, 139. 
Dr Léon Maroliand, prof, agrégé, chargé du cours de bot. oryptog., 

à Thiaifl, par Choisy (Seine). 
Joannès Chatin, agrégé d'hist. nat., rue de Bennes, 49. 
L. Drevault, jard. en chef, rue de l'Arbalète. 
Dr H. Beauregard, agrégé, rue d'Ulm, 38. 
B. Gérard, licencié ès-soiences, préparateur. 

École normale supérieure: 
MM. IV Gaston Bonnier, maître de oonfér., rue de Tournon, 14. 

École centrale des arts et manufactures: 

M. D* Edouard Prillieux, prof, de bot., rue Cambaoérès, 14. 

Institut national agronomique: 

MM. Tisserand, inspeot.-gén. de l'agric, rue du Cirque, 17. 
Boussingault, dir. des laboratoires de recherches. 



44 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. Edouard Prillieux, prof, de bot., rue Cambaoéres, 14. 
Du Breuil, prof, d'hort., d'arbor. et de viticulture. 
Risler, dir. de l'Institut agron. 

Jul. Vesque, chef des travaux de physiol. vég., à Joinville-le- 
Pont (Seine). 

Université catholique: 

M. Dr Ed. Tison, prof, de botanique, rue des Missions, 31. 

Société botanique de France (rue de Grenelle, 84) : 
MM. Ed. Prillieux, président (1879). 

Ed. Bureau, secrétaire-général, quai de Béthune, 24. 

Ed. André, rue Blanche, 49, réd. de l'Illustration horticoU. 

Em. Besoherelle, Clamait (Seine-et-Oise). 

Dr Ed. Bornet, quai de la Tournelle, 27. 

Abbé T. Chaboi88eau, rue de Grenelle, 84 et à Gières, par Grenoble. 

Dr Ern. Cosson, rue Abbatuooi, 7. 

Em. Duvergier de Hauranne, avenue d'Iéna, 57. 

Ch. Fermond, pharmacien en chef de la Salpètrière, rue Pas- 

quier, 28. 
Dr Eug. Fournier, rue Neuve-S'-Augustin, 10 et rue La Fontaine 

84, à Auteuil. 
Eug. Gaudefroy, rue de la Montagne S t# ~Geneviève, 8. 
E. Germain de Saint-Pierre, rue de Yaugirard, 22 ou an oh&teau do 

Bessay, par Chantenay-S'-Imbert (Nièvre). 
G. Huberson, réd. de la Brebissonia, rue Laromiguière, 2. 
Ad. Larcher, avenue de Cliohy, 127. 
Emile Mer, garde-général des forêts, avenue Duquesne, 1. 
Paul Petit, rue des Quatre Vents, 16 (Diatomacées) . 
A. Ramond, rue des Écoles, 88. 
Georges Bouy, dir. du comptoir parisien d'échanges de plantes, 22, 

passage Saulnier, 
Ernest Roze, rue des Feuillantines, 101. 
H. Vilmorin, boulev. S*- Germain, 149. 

Société Lmnéenne de Parie : 
MM. Dr H. Bâillon, président. 
Dr Em. Mussat, secrétaire. 
G. DutaiLly, rue des S u -Pères, 68. 

Société centrale d'horticulture de France (rue de Grenelle, 84) : 
MM. Alp. Lavallée, seorétaire-général, rue Penthièvre, 6 et au château 
de Segrez, par Boissy-sous- Saint-Ton (Seine-et-Oise). 
P. Duchartre, réd. du Journal de la Société. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 45 

Société (F acclimatation (rue de Lille, 19) : 

MM. Drouyn de Lhuys, de l'Institut, président honoraire, 
le Comte d'Eprémesnil, vice-président. 
Jules Grâard, agent général. 

Jardm zoologique â? acclimatation (Bois de Boulogne) : 

MM. A. Geoffroy S'-Hilaire, directeur, porte des Sablons, à Nenilly- 
eur- Seine. 
S'- Yves Ménard, sous-directeur. 
Quihou, jardinier en chef. 

Jardin du Luxembourg: 

M. Jolibois, jardinier en chef, boulevard St-Michel, 64. 

Observatoire météorologique de Montsouris, près de Paris : 
MM. Marié-Davy, directeur. 

P. Miquel, chef du service miorographique. 

Musée des Colonies françaises : 
MM. de Nozeilles, conservateur. 

D p Harmand, sous-conservateur. 

Institut des provinces de France : 

M. Druilliet-Lafargue, secret, perpétuel, 28, rue S'-Benott. 

Bévues scientifiques: 

MM. Em. Alglave, direct, de la Revue scientifique, 91 rue de la Muni- 
cipalité, à Âuteuil. 
Gaston Tissandier, réd. en chef de la Nature, 3, rue Bleue. 
Dr J. L. de Lanessan, rédaot. de la Revue internation, des sciences, 

81, rue des Halles. 
Adr, Dolfus, dir. de la Feuille des jeunes naturalistes, 55, rue de 
Morny. 
Em. Deyrolle, dir. du journal le Naturaliste, 28, rue de la Monnaie. 

Botanistes : 
MM. W. Nylander, passage des Thermopyles. 
J. Triana, rue de Bennes, 105. 

B. Zeiller, ingén. du contrôle des ohem. de fer, rue de Bennes, 48 
(jpaléont. vég.)> 

Al* (Aquab Sextiàe), Bouches-du-Bhône. 

M. le comte Gaston de Saporta, oorresp. de l'Institut, (patâm- 
tologisie). 

Albertville, Savoie. 

M. Baron B. Perrier de la Bàthie, prof, d'agrio. à l'Eooie norm. 

(PI. de la Savoie). 



46 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Alençon, Orne. 

MM. Paul Alexandre, rue de l'fiousson (mycologue). 
G. 0. Gillet, 28, rue de l'Adoration (mycologue). 

Alfort, Seine. 

MM. Magne, dir. de l'école vétérinaire. 

A. Chargueraud, jard. en chef du Jard. bot. 

Ampua, près de Draguigaan, Var. 
M. Albert, instituteur. 

An fferfl (àndegayum, Juliomagus), Maine-et-Loire. 

MM. Dr £m. Lieutaud, dir. da Jardin des plantes et prof, à l'École de 

médecine, boulevard des Lices, 19. 
Jolibois, jard. en chef. 
Dr Alfred Dezannean, prof, à l'école de médecine et à S'-Pierre- 

Montlimart, par Montre vault (Maine-et-Loire). 
Aimé de Soland, rue de l'Hôpital. 
Félix Ch. Hy, prof, de bot. à l'Univ. catholique. 
l'Abbé J. René Bavain, prof, de phys. à l'Univ. catholique, nie 

Baudrière, 71. 
l'Abbé Gadin, cons. des coll. bot. 



(Annecium), Haute- Savoie, 
M. Louis Bevon, conservateur du Musée, etc. 

Antlbea, Var. 

M. Ch. Naudin, dir. du labor. de l'eiiseign. sup. i la villa Thuret. 



9 Rhône, 
M. Michel Gandoger. 

(Atbebatum), Pae-de-Oalais. 
M. Pagnoul, dir. de la station agron. 

Autan 9 Saône-et- Loire, 

MM. Dr Xavier Gillot, rue de la Halle-au-Blé, 4 (collecteur botaniste), 
Charles Ozanon, à Bougeon, par Buxy (coll. botaniste). 
Capitaine Luoand. 



, Vaucluee. 
M. Télesphore, professeur. 

BM«ches en Houllne, Orne, 

M. l'abbé H. Olivier, vicaire (Uchénologvs). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 47 

Belfbrt, Haute-Saône. 

M. l'abbé Georges Hirn, prof, à Laohapelle sons Bougemont, près 
Belfort. 

Besançon (Vbsontio), Doubs. 

MM. . direct, du Jardin bot. 

Gaston Moquin-Tandon, prof, de bot. à la fao. des sciences. 

Beziera (Britterab), Hérault. 

MM. Sabatier-Desarnauds, présid. de la Soo. d'étud. des se. nator. de 
Bordeaux. 
Y. Chalon, memb. de la Soo. d'étud. des so. nat. de Bordeaux. 



(Burdigaxa), Gironde. 
MM. A. Millardet, prof, à la faculté des se., boulev. de Caudéran, 190. 
Dr Alex. Guillaud, prof, de bot. à l'école de médecine et de 

pharmacie. 
Arm. Clavaud, professeur du courB municipal de botanique. 
A. Caille, jard. en ohef du Jardin botanique. 
Serré- Gnino, secrét.-gén. de la Soo. des so. phys. et nat. 
H. Brochon, présid. de la Société Linnéenne. 
Dulignon- Desgranges, seo.-gén. de la Soo. Linnéenne, rue des 

Faunets, 9. 
Léonce Motelay, archiviste de la Société Linnéenne, cour des 

Gourgues, 4. 



, Oher. 
M. Antoine Le Grand, agent- voyer en ohef du Cher. 

Brest (Bbiyaies), Finistère. 

MM. J. Blanchard, jard. en ohef du Jard. bot. de la Marine. 
Ch. Thiébaut, lieutenant de vaisseau, rue Traverse, 63. 

Bruyère*, Vosges. 

M. Ant. Mougeot, docteur en médecine. 

Caen (Cadoktjm), Calvados. 

MM. Eugène Vieillard, direct, du Jard. bot., rue S'-Jean, 246. 

J. Morière, prof, de bot. à la fao. des sciences, rue de Bayeux, 88, 
Isidore Pierre, prof, à la fac. des se. et dir. de la stat. agron. 
Angis, ohef de culture au Jard. bot. 

Abbé V. Guiard, rue de Bayeux, 26 et au château de Comaore, 
par Sainte- Maure-de Touraine (Indre-et-Loire). 



y par Athis, Orne. 
M. Th. Husnot, maire, réd. de la Revue briologique. 



48 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Can nei , Alpes-Maritimes. 

MM. J. Heilman, conserv. da Musée. » 

le comte d'Epremesnil, dir. da Jard. d'aoolim. 
Chevrier, jard. en chef n » 

Cette, Hwault. 

M. Nap. Doûmet-Adanson, présid. de la Soo. d'hortio. et d'hist. 
nat. de l'Hérault. 

Cfeàlona-aur-nariie. 

M. Juglar, propriétaire. 

Chamounli , Haute- Savoie. 

M. Yen. Payot, memb. de la Soo. bot. de France, 

Champagney, Haute-Saône. 
M. Vendrely, pharmacien. 

Chàteauroux. (Rudolphi Castbtjm), Indre. 

M. Guenon, dir. de la station agron. 

ChÀtlllon sur Seine, Côte-d'Or. 

M. Louis Cailletet, oorresp. de l'Institut. 

Citerne, Ardenm. 

M. A. Callay, pharmacien. 

Cherbourg (Càesabis Burgus), Manche. 

M. Dr A. Le Jolis, aroh. perp. de la Soo. nation, des so. nat. 

dilnon, Indre-et-Loire. 

M. E. H. Toarlet, pharmacien. 

Clermonl-Ferrand (Augustonemetum, AlRvernis, Clabo- 
mons), Puy-de-Dôme. 
MM. Martial Lamotte, prof, d'hist. nat. à l'école de méd., dir. du 
Jardin des pi., rue de l'Eclache, 15. 
Citerne, jard. en chef du Jardin des plantes. 
A. Boajon, prof, de bot. à la faculté. 
Truohot, dir. de la station agron. 
Héribaud, professeur. 

Corte, Oorse. 

MM. Charles Barnouf, dir. da Collège Paoli. 
P. Antommarohi, prof, au * • 



OOBRESFONDANCK BOTANIQUE. 49 

Cour Cite ver n y, Loir-et-CJier. 

M. A. Franohet, botaniste, an château de Cheverny. 

Dijon (Divio), Côte-oVOr. 

MM. Dr Laguesse, prof, de bot., dir. du Jardin des plantes. 

H. Emery, prof, de bot. à la fac. des sciences, rue Verrerie, 82. 
Dr Ang. Maillard, prof, à l'école de médecine, nie du Petit- 

Potet, 34. 
Dr P. A. Sagot, rue des Godrans, 30. 
J. B. Weber, jard. en chef du Jard. des pi. 
Ladrey, dir. de la station œnologique. 
Dr Alfred Viallanes, prof, à l'école de médecine. 

Eplnal, Vosges. 

M. Dr E. Berher. 

€2êdre, par Luz, Hautes-Pyrénées. 

M. Bordère, instituteur primaire, memb. de la Soc. bot. de France, 
(coll. bot.). 

Crièreg-Uriage, par Grenoble, Isère. 
MM. l'abbé T. Chaboisseau. 

Acvet-Touvet (Hieracium). 

Gmnd-Joumi) Loire-Inférieure. 

M. Saint-Gai, prof, de bot. et de sylvio. à l'éo. d'agric. 

Grenoble (Gratiasopolis), Isère. 

MM. Dr Musset, chargé du cours de bot. à la faculté des sciences. 
J. B. Verlot, jard. en chef du Jardin des plantes. 
Lory, dir. de la station agron. 

Crrlgnon, par Neauphle-le-Château, Seine-et-Oise. 

MM. Dr Emile Mussat, prof, de bot. appliq. à l'école d'agric., 
11, boulev. S l -GermaiD, à Paris, 
Mouillefert, prof, à l'école d'agric, place Monge, 3, à Paris. 

Hyèree, Var. 

M. Emile Davrellon, dir. du Jard. d'acclim. 

IiO Croix de Hléré, Indre-et-Loire. 

M. Ed. André, rédact. de V Illustration horticole. 

lia Hale-Fouoelére, Loire-Inférieure. 

M. Georges de l'isle du Dréneuf, à la Ferronnière. 



60 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

IjA Seyne, Vwr. 

M. l'abbé Tholin. 

lia Trombe^ près Grenoble, Isère. 
M. Neyra. 

lie Vigaii, Qard. 

MM. Dr Diomède Tuskiewitz. 
L. Anthouard, avocat. 

Iillle (Insulà, Ryssel en flam.), Nord. 

MM. Dr Ch. Eug. Bertrand, prof, de bot. à la fao. des se, grande 

route de Béthune, 17. 

Dr Abbé Boulay, prof, à l' Université libre, rue de Boulogne, 5 

à Loos, près Lille. 
J. Chantard, doyen de la faculté des se. à l'Univ. libre. 

Corenwinder, dir. de la station agron. 

Boutmans, jard. en chef du Jard. bot. 

Ijlmogea (Limovicas Augtjstoritum), Haute-Vienne. 
M. Ed. Lamy de la Chapelle {coll. bot), rue S'-Esprit. 

IiOUverey 9 par Monrmelon (Marne). 

M. Jules Bemy, ancien voyageur du Muséum. 



(Lugdunum), Rhône. 

MM , prof, à la fao. des se, dir. du Jard. des pi., rue 

Gentil, 27. 

Dr Louis Lortet, prof, d'hist. nat. à PEoole de médecine, quai 

de la Guillotière, 1. 

Dr D. Cauvet, prof, de mat. méd. et de pharmacie à la faculté 
de médecine. 

Th. Denis, jard. en chef du Jard. bot. du parc de la Tête-d'Or. 

Ch. Fortuné Willermoz, dir. de la pépin, dép. à Ecully. 

Dr Saint-Lager, présid. de la Soc. botan., cour de Brosses, 8. 

Ant. Magnin, secret. -génér. de la Soc. botan., quai de l'Est, 6. 

Al. Jordan, 40, rue de l'Arbre- Sec (coll. bot.). 

arrêt, prof, à l'Institution des Chartreux. 

Abbé Paul Tillet, prof, à l'Instit. des Minimes, place des 

Minimes, 1. 

Th. Therry, rue Mercière, 60. 

mAeon (Masticona), Saône-eULovre. 

M. Francisque Lacroix, pharm.-ohim. (coll. bot.). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 51 

Marseille (Massilia), Bouches-du-Rhône. 

MM. Derbès, prof, h on. à la faculté des sciences, rue Reynard, 35. 

D r Ed. Heokel, prof, à la faculté des sciences et dir. du Musée, 

bouler, de Longohamp, 139. 
Réguis, secret. -gén. de la Soo. bot. et hort. de Provence, place 

S'-Michel, 12. 
De Greaux, dir. du Jard. zoolog. 
Charles Simonin, insp. » » 

Potay, jard. en chef « » 

Jffartiguee, Bouches-du-Bhâne. 
M. Autheman, pharmacien. 

Slazan, Vaucluœe. 

M. L. Raverchon (Herbiers). 

Mettray, Indre-et-Loire, 

M. A. Leclero, dir. du labo:. de recherches agrio. de la Soo. des 
Agriculteurs de France. 

montbéliard, Dovhe. 

M. DrQ uélet, mycologue « 

Montpellier (Mons Pessulantjs, Monspelium), Hérault. 

MM. Ch. Martine, oorresp. de l'Institut, prof, de bot. et d'hist. nat. à 
la fao. de médecine, dir. du Jard. des pi. 

J. E. Planohon, oorresp. de l'Institut, prof, à la fao. des se, dir. 
de l'École sup. de pharmacie et réd. de la Flore des serres. 

Dr E. Amagat, agrégé à la fac. de médecine, maître de confér. 

Dr J. Léon Soubeiran, prof, à l'École sup. de pharmacie. 

J. Du vol- Jouve, corresp. de l'Institut, rue Auguste Broussonnet,l. 

A. Barrandon, oonserv. des herbiers au Jardin des plantes. 

A. Aubouy, memb. de la Soo. bot. de France, rue de la Gen- 
darmerie 2. 

Boux, jard. en chef du Jardin des plantes. 

Grasidou, jard. en chef de l'École de pharmacie. 

Maillot, dir, de la station sérioioole . 

Henri Loret (Flore de Montpellier), rue Barthez, 4. 

E. Dubreuil, dir. de la Revue des sciences naturelles. 

STaney (Nanceitjm), Meurthe-et-Moselle. 

MM. D. A. Godron, prof. hon. à la fao. des se, corresp. de l'Institut, 
rue Désilles, 3. 



52 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. L. Grandeau, doyen de la faculté des sciences, dir. de la stat. 

agron. de l'Est. 
Georges Le Monnier, dir. da Jard. bot., prof, à la fac. des so., 

rne Héré, 23. 
Aug. Mathieu, sous-dir. de l'Ecole forest., rue Girardet, 10. 
D r Briard, rue des Carmes. 

Hante* (Nànnetes), Loire-Inférieure. 

Jardin des fiantes: 
MM. Dr Écorohard, directeur, prof, à l'École sup. des sciences et lettrée. 
jard. en ohef. 

Muséum tfhistoire naturelle : 

M. Edouard Dufour, directeur-conservateur, rue de rHéVonnière, 6. 

École de médecine: 
MM. Dr Delaznarre, prof, d'hist. nat., place Graelin, 8. 

Dr Amb. Viaud- Grand- Marais, prof.de pathol,méd., r. St.-Pierre, 4 
Ambr. Andouard, prof, de chimie, rue Guépin, 2. 
Ch. Ménier, prof, de mat. médio., place Graslin, 1. 

Société académique de Nantes: 
MM. Dr Arm. Lepeltier, rue de Feltre, 10. 

Gaston Genevier, pharmaoien, quai de la Fosse, 88 (Rubus). 

F. Renoa, avocat. 

Dr Thoinet, rue St.-Clément, 44. 

Tacite Letourneux, rue J. J. Eousseau, 6. 

Botanistes: 

M. James Llyod, rue de la Bastille, 25 {Flore de V Ouest). 

Station agronomique: 

M. A. Bobierre, directeur, rue Voltaire, 12. 

Narbonne, Aude. 

M. Gaston Gautier, place S'-Just. 

IVeuilly-S^Front, Aisne. 

M. CL Alb. Gérard, receveur de F en régis tr, (échanges). 

UTic© (Nicaea, Nizza en ital.), Alpes-Maritimes. 
MM. J. B. Barla, direct, du Musée. 

Andoynaud, direct, de la station agron. 
Abbé Montolivo, bibliothécaire de la ville. 






CORRESPONDANCE BOTANiqUB. 58 

Hlmes (Nemaijsus), Gard. 

M. Gabriel Féminier, présid. de la Soc. d'étud. des bo. natur. de 
Nimes, (en résidence à Alais, Gard.) 

Olargues, Hérault. 

M. Elisée Beverohon, naturaliste (pi. du 8. 12., pi. de Corse) . 

Orléans (Atjbelianuh), Loiret. 

MM. Rossignol, administrateur du Jardin des plantes. 
Ed. Duneau, jard. en ohef du Jard. des pi. 

Pallaau, Vendée. 
M. Giraudias. 

Paniiers, Ariége. 

M. Huet, professeur. 

Perpignan, Pyrénées Orientales. 

M. Odon Debeani, pharm. en ohef à l'hôpital militaire. 

Pésénas (Piscennajb), Hérault. 
MM. Biche, prof, de bot. an Collège. 
Triadon (Cadet), naturaliste. 

Poitiers (Pictavitjm), Vienne. 

M. Schneider, prof, de zool. et de bot. à la fao. des sciences. 

Rennes, IUe-et-Vilavne. 

MM. S. Sirodot, doyen et prof, de bot. à la fao. des sciences 

(Lémanéacées) . 
L. Crié, chargé du oours de bot. à la fao. des sciences. 

Roehefort (Rupbfortium), Charente-Inférieure. 
MM. Dr. Barallier, direct, du Jard. bot. de la Marine. 
Dr Peyremal, prof, de bot. 
Ch. Wingarter, jard. en chef du Jard. bot. 



l 9 Loir-et-Cher. 
M, Em. Martin (collect. bot.). 

Rouen (Botomagus), Seine-Inférieure. 

MM. Dr Emm. Blanche, dir. du Jardin des plantes, rue de l'Ecole, 8. 
O. Martin, chef des serres. 
E. Varenne, ohef de culture au Jardin des pi. 
Dr Pennetier, direct, du Musée d'hist. nat. 



f 
■ 

■ 

■ 



54 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



MM. Bidard, direct, de la station agron. 

Malbranche, rue de Joyeuse, 26 (Lichens). 
A. Le Breton, rue Bnffon, 17. 

Sainteg, Gharente-Infériewe. 
M. Paul Brnnaud, avoué. 

St-Amand-tur-Floii, 

M. Pichon, vice-présid. de la session myoolog. de Paris (1876-77). 

St»-Cliri0toplie, Charente-Inférieure. 
M. Julien Foaoaad, instituteur. 

St.-Etleniie, Loire. 

MM. Grand' Eury, ingénieur (paléontologie végétale), rue de Paris. 
Joseph Glastien, professeur. 
Abbé Hervier-Basson, grande rue de la Bourse, 31. 

gt^-Genia-Laval, Rhône. 

M. Duchamp, fils. 

9t»-Quentin, Aisne. 

M. Léon Magnier, direct, du Jardin bot. 

Sommièrea, Gard. 

M. Dr Lombard, memb. de la Soo. d'étud. des 80. natur. de Nîmes. 

Toulon (Telo), Var. 

M. J. B. Chabaud, jard. en ohef du Jard. bot. de la Marine, à 
St-Mandrier. 

Toulouse (Tolosa), Haute-Garonne, 

MM. Dr D. Clos, prof, à la fac. des sciences, dir. du Jard. des plantes, 
réd. des Annales de la Soc. d*hort. de la IP e Garonne. 
G. Boumeguère, rue Biquet, 87 (Revue mycolog. ; Fungi eelectf). 
Ed. Timbal-Lagrave, rue Boumiguière, 15. 
Dr Ernest Jeanbernat, 5, rue du Musée. 
Dr Noulet, prof, à l'École de médecine, rue du Lycée, 14. 
Balansa, rue des Potiers, 36 (actuéll. au Paraguay). 

Tours (Tubones), Indre-et-Loire. 

MM. David Barnsby, dir. du Jardin des plantes, prof, de bot. à l'École 
de médecine, quai du Buau S u -Anne, 86. 
Madelain, jardinier en chef. 

VillelYaiielie-eur-Saone, Rhône. 

MM. Adolphe Méhu, pharmacien de l ra classe, prof, d'hist. nat. à 
l'École norm. du Rhône (coll. bot). 
P. Tillet, professeur. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 55 



ROYAUHS M DE GRANDE BRETAGNî ET 

D'IRLANDE. 



ANGLETERRE (ENGLAND, ANGLIA). 



(LONDINIUM, LONDON). 

Jardins royaux de Kew, près de Londres: 

Sir Joseph Dalton Hooker, K. G. S. I., ex-présid. de la 800. roy., dîr. 
MM. W. T. Thiselton Dyer, directeur-adjoint, 11 Brunswiok-villas, 
Kew-gardens-road. 
Daniel Oliver, F. R. S., prof, de bot. an collège de l'Unir., 

conserv. des herbiers et de la librairie. 
J. G. Baker, F. B. S., ass. -conserv. des herbiers, Boyal Herba- 

rinm, Kew. 
S. Le Marchant Moore, Esq., 2* assis-conserv. des herbiers, 

co-réd. du Journal of Botany. 
N. E. Brown, 3 e assis. -conserv. des herbiers. 
J. B. Jackson, conserv. du Musée de bot. 
John Smith, curateur. 

Jardin botanique de Chelsea, près de Londres : 

M. Thomas Moore, curateur, oo-rédact. du Qardêners' OhronicU, 
rédacteur du Florist and Pomologist. 

Briiish Muséum : 

MM. W. Carruthers, F. B. S., conserv. de la secfc. bot., 4 Woodside- 
villas, Gipsy-hill, S. £. 
H. Trimen, aide- conserv. de la seo. bot., réd. en chef du Journal 

0/ Botany. 
J. Britten, aide-conservateur. 
George B. M. Murray junior, assistant. 

Inctia Office Muséum (South Kensington) : 
MM. Dr Forbes Watson, directeur général. 
Dr George Birdwood, conserv. général. 
M. C. Cooke, chef de la section botanique. 



56 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Université : 
MM. Dr Maxwell T. Masterg, F. R. S., ezamin. de botanique . 
W. T. T. Dyer. » 

Enseignement : 
MM. D. Oliver, F. R. S., prof. Unirersity Collège. 

E. M. Holmes, prof, de bot. à l'hôpital de Westminster. 
Alf. W. Bennett, prof, de bot. à l'hôpital St.-Thomas, 6 Park 

Village East, RegentB Park N. W. 
R. Bentley, prof, de bot. au Kings Collège, à la Société de 
Pharmacie et à London Instit., 1 Trebovir Road, South 
Kensiogton, 

F. A. Hanbuiy, prof, à l'hôpital Ste-Marie . 
Rév. G. Henslow, prof, à l'hôp. S t- Barthélémy. 

Alfred Crugeon, Léo tarer on Botany in the Working Mens 

Collège, Great Ormond street. 
Dr Wbipham, prof, de bot. à l'hôpital S t- Georges. 

Société Royale (Burlington House) : 
MM. W. Spottiswoode, président. 

Prof. George Gabriel Stokes, secrétaire, Lensfield Cottage. 

Cambridge. 
Thomas Henry Huxley, secrétaire, 4, Marlborough-plaoe, Abbey - 

Road, London, N. W. 
Alex. W. Williamson, Foreign Seoretary. 

Société Linnéenne : 
MM. Prof. George Allman, président. 

Fréd. Currey (Fun^t), botanioal secret., New-sq., Lincoln' s -Inn. 

W. C, and Vanburgh Park, S. E. 
R, Eippist, librarian. 
Dr J. Marie, assistant seoretary. 

Société botanique (Royal Botanic Society of London) : 
MM. W. Sowerby, secrétaire, Régents' Park, N. W. 

W. Coomber, surintendant du Jardin de la Société. 

Royal Microscopical Society (King's Collège, Strand, W. 0.) : 
M. Frank Crisp, L. L. B., B. A., F. L. S., seor.-réd. du Journal de la 
Société. 

Société royale d'horticulture (South Kensington) : 
Lord Aberdare, président. 
MM. Robert Hogg, L. L. D., secrétaire honoraire. 

Samuel Jennings, secrétaire-adjoint. 

Sir J. D. Hooker, président du Comité scientifique. 



C0RBK8P0NDAVCS BOTJLNIQUB. 67 

M. À. F. Barron, jard. en chef de la Soo. roy. d'hort. à South 
Kenaington et Chiflwick. 

Société pharmaceutique (Bloomsbury) : 
MM. B. Bentley, prof, de bot. 

E. M, Holmes, conserv. du Musée (Cryptog.), 

Botanistes : 

MM. John Bail (FI. des Alpes, Maroc, etc.), 10, Queen'a gâte, South - 
well Gardons, Sonth Kenaington. 

J. Bateman (Orchidées), 9 Hyde Parkgate Sonth. 
G. Bentham, F. B. S., Kew. 
Boulger, 144, Kenaington Fark Boad. 
Dr B. Braithwaite, 303, Clapham Boad (Mousses). 
Dr Bob. Brown, M. À., 26, Guilford Boad, Albert Square. 
0. B. Clarke, M. À. (Flora indica), Kew. 
Clarke, Col., Trevor Welton Park, Daventry (Pi. cultiv.)* 
M. G. Cooke, réd. du Orevillea, 2, Grosvenor Villas, Junotion 
Boad, N. 

Bév. J. M. Crombie (Lichens), F. G. S., 1, Bookhall Terraoe, 
Cricklewood, N. W. 

M. P. Edgeworth, (Flora indica), Mastrim Honse, Anerley. 

H. Walter Fitch, aquarelliste Cambridge Terrace, Kew. 

W. B. Hemsiey, 2 Woodland Cottages, Tnrnham Green. 

J. E. Howard (Cinchona), Tottenham. 

F. Howse (Fungï), Sydenham. 
B. D. Jackson, Stookwell, S. 

G. J. Joad, Oakfield, Wimbledon Park (PI. cultivées). 

Dr M. T. Masters, F. B. S., réd. en chef du Qardener's ChronicU, 

41, Wellington Str. Strand. 
John Miers, F. B. S., 85, Addison Boad, South Kenaington. 
John Smith, A. L. S. (Filices), Ex-curator of Boyal Garden, Kew . 

W. G. Smith (mycologue), F, L. S., 125, Grosvenor Boad, Canon- 
bury, N. 

Botanique horticole : 

MM. Shirley Hibberd, dir. du Qardener*s Ma£aztn0,StokeNewington,N. 

W. Bobinson, F. L. S., rédaot. en chef du Oarden, 37 Southamp- 

ton Str., Covent Garden, W. C. 
G. W. Johnson, co-rédaot. du Journal of horticulture. 
Bich. Dean, édit. du Floral Magazine (chez L, Beeve et Co, 

5 Henrietta Str., Covent Garden, W. C). 
Alex. Boger, curateur du Battersea Park. 
John Gibson jun., jard. en chef du Hyde Park. 
A. Mao Intyre, surintendant du Victoria Park. 



58 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. D. G. Head, jard. en chef du Crystal Palace, Sydenham. 
A. Graham, superintendant des jardins de Hampton Court. 
W. Brown, superint. de Regent's Park. 

Bévues scientifiques-. 

MM. E. Bay Lankester, réd. en chef du Quarterley Journal of micros- 

cop. Science (chez J. et A. Churchill, New Burlington Str.). 
J. Norman Lockyer, F. B. S., réd. en ohef de Nature, (chez 

Macmillan et C<>, 29-80, Bedford Str. Covent-Garden, W. G.). 
W. S. Dallas, réd. en ohef de la Popular Science Beview (ches 

D. Bogue, 8, St Martins place, Trafalgar 8quare,W. G.). 
J. E. Taylor, réd. en ohef du Science- Qossip (ohez D. Bogue, 8, 

St Martins place, Trafalgar Square, W. 0.). 
P. L. Simmonds, réd. en ohef du Journal of Applied Science, 

29 Cheapside, E. G. 

Barnataple, Devonshire, 

M. W. P. Hiern (Ebénacées). 

Batheaaton, Somerset, 

M. 0. E. Broome (mycologue). 

Beekenham, Kent, 

MM. Dr Gh. Darwin, F. B. S., Down. 
Francis Darwin, M. B., F. L. S. 

Birmingham, Warwickshire. 

MM. Dr Hinds, prof, de bot. du Queens' Collège. 
Latham, dir. du Jard. bot. 

Bltton, près de Bristol, Gloucestershùre. 
Bév. H. N. Ellacombe (PI. cultiv.). 

Broaeley, Salop. 

M. George Maw, (PI. cuit., Crocus, etc.). 

Cambridge (Cantabrigia), Oambridgeshvre. 

MM. Gharles-Cardale Babington, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. 
bot., 5 Brookside. 

curateur du Jard. bot. 

William Hillhouse, assistant ourator of the Herbarium, Trinity 

Collège. 
Dr Sydney H. Vines, prof, de bot. au Christ' s Collège. 



00RBE8P0NDÀNCE BOTANIQUE, 59 

Cl renées ter 9 Qloucestershire. 

M. H. J. Elwes, Preeton House (Lilium). 

Croydon*, près Londres. 

M. A. Wallaoe, F. B. S. Waldron Duppa's Hili (Palmiers ds V Ama- 
zone, Flore du Malaya. etc.). 

Mail 9 YorJeshire. 

M. James C. Niven, curateur du Jard. bot. 



Huratplerpolnt, 

M. W. Mitten (bryologue). 

Mlnff'a-Iiyiiii, Norfolk. 

M. G. B. Plowright (mycologue). 

lilttle Bromley, près Mannigtree, Essex. 
Bev. B. Abbay, (mycologue). 

1*1 ver pool, Lancastershvre. 

M. Harbord Lewis, Mill St. 180 (Rubus, etc.). 

Man eltes ter* LmcoxtersMre. 

MM. Bruce Findlay, curât, du Jard. bot. 

Dr Williamson, F. B. S., prof, d'hist. nat. Owens Collège. 

Marous Hartog, Owens Collège. 

Léo Grindon, prof, de bot. 

Charles Bailey, F. L. S., 85 Withington Boad, Whalley Ba nge. 

Oxford (Oxona), Oxfordshire. 

MM. Marmadnke À. Lawson, prof, de bot. à l'Uni?., dir. du Jard. bot 
W. Hart Baxter, curateur du Jard. bot. 



, Cornouaille8 (Oornwalï). 
M. W. Curnow, Pembroke Cottage (bryologue). 

Rothoniftted, près Harpenden. 

MM. Dr J. H. Gilbert, F. R. S., dir. de la statio n agron. 
J. B. Lawes, F. B. S. 



Rotherfleld, 

M. James Benny (mycologue) . 

Slteffleld, Yorkshvre. 

MM. John Ewing, curateur du Jard, bot. 



60 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Shrewftbury, Bhrvpshire. 

MM. W. Phillips (mycologue). 

Rév. W. A. Leighton (lichénographe) . 

Slbbertoft, Market Harborough, Leiceetershire. 
Rév. M. J. Berkeley (mycologue). 

TaantOD) Somerset 

Gén. William Munro, G. B., Montre Court, near Taunton (Graminées) . 

Thameg Dit ton, Surrey. 

M. H. 0. Watson (Géographie botanique), 

PRINCIPAUTÉ DE GALLES (WALES, CAMBRIA). 

Welfthpool, Monigomery. 

Rév. John. E. Vize, Forden Vicarage (prép. micro se. de mycologie). 

ECOSSE (SCOTLAND, SCOTIA). 
Edimbourg (Edinburqh, Edina). 

MM. Dr J. H. Balfour, prof. émer. de bot. à l'Unir., dir. du Jardin roy. 
de bot., Inverleith-Hoose. 
Dr Alexandre Dickson, prof, de bot. à FUniv., 11, Royal Cirons. 
John Sadler, curateur dn jardin royal de botanique. 
F. M. Webb, conserv. de l'Herbier an Jard. royal de bot. 
Sir Rob. Ghristison, Barfc., M. D., prof, émer. de mat. mé<L, 

40, Moray Place. 
Dr Thomas A. G. Balfour, F. R. S. E., 51, George Square, préaid. 

de la Soc. bot. d'Edimbourg. 
I. Anderson Henry, Hay Lodge, Trinity, 
P. Neill Fraser, Rockville, Murrayfield. 

Aberdeen, Aberdeen. 

MM. Dr. J. W. H. Trail, prof, de bot. à l'Université. 

Dr G. A. Dickie, prof. émer. de bot. à l'Unir, (algologus). 

Balmuto, Fifeshire. 

M. Dr J. T. Boswell, réd. du English botany. 

Glasgow (Glascua), Lanœrk. 

MM. Dr I. Bayley Balfour, prof, de bot. à l'Unir., 11 Hillhead Gardons. 
R. Bnllen, curateur du Jard. bot. 
Dr Jas. Stirton, 15 Newton Str. (lichénologm). 






CORRESPONDANCE BOTANIQUK. 61 

Haddlngton. 

M. John Brown, ancien prof au South Àfrioan Collège. 

Perth, Perthshire. 

MM. Dr J. Buchanan White, réd. du Scottish NaturaUst, secrétaire de 
la Cryptogcvmic Society of Scotland. 
W. Lauder Lindsay, M. D., F. E. S. E. 

St Andrews, Fifeshire. 

MM. H. A. NicholaoD, prof, d'hist. nat. à l'Unir. 
Dr. Gleghorn {Forêts des Indes Orient.). 

1ELANDE (IRELAND, HIBERNTA). 

Dublin (Eblana), Leinster. 

MM. Fréderio W. Moore, dir. du Jard. royal de Glasnevin, près Dublin. 
Dr Will. Ramsay Mao Nab, prof, de bot. an Collège roy. des 

Boienoee. 
Dr E. Perœval Wright, prof, de bot. à l'Unir., 5 Trinity Oolfege. 
A. G. More, curateur du Muséum of Arts and Scienoes. 
F. W. Burbidge, curateur du Jardin bot. de Trinity Collège. 
William Archer, F, E. S., Librarian, National Library 

(Desmidiées) . 
RéV. Eug. O, Meara, Newcastle Lyona Eectory, Hagelhatch. 

(Desmidiées). 

Belfast, JJUter. 

MM. Dr E. O. Cnnningham, prof, de bot. an Queen'a Collège. 
Jos. Forsyth Johnston, curât, du Jard. bot. 

Corlt, Cork. 

M. Isaao Carroll, 88 Cookstreet (Lichens). 

JERSEY (ILE DE). 

St. Aubin. 

M. Charles Larbalestrier, B. A., Boohe Vue (UchénograpThe). 

MALTE (MELITA), (ILE DE), Possession anglaise. 
lia Valette. 

MM. Dr J. C. Greoh Delicata (Flora Melitensis). 

Dr Gavino Gulia, médeo. et pharm., réd. du Journ. U Barth, 
Btrada Conspicua. 



62 COUBESPONDÀNCE botanique. 



ROYAUME DE GRÈCE (GRASCIA). 



Athènes. 

MM. Théod. de Heldreioh, dir. du Jard. bot, et du Musée d'his. nat. 
Th. G. Orphanides, prof, de bot. 
Fh. Phassulis, jard. en chef du Jard. bot. 
Fr. Schmidt, jardin, en chef du Jardin du EoL 
H. Kloetzoher, ohef des serres au Jardin du Roi. 
Dr X. Landerer. 
Timoléon Holzmann, amateur. 



OOBRXSPONDANCB BOTANIQUE. 63 



ROYAUME D'ITALIE. 



MM. Dr Nicolas A. Pedioino, prof, de bot. à l'Unir, et dir. du Jard. bot. 
J. B. Canepa, vice-direotear du Jard. bot, 
P. Mann, jard. en ohef du Jardin bot. 
Dr J. Cuboni, aide an Jardin bot. 
Dr Matth. Lanzi (mycologue). 
Abbé Comte Fr. Oastraoane degli Antelminelli (Monogr. des 

Diatomacées). 
J. Briosi, docent libre de physiol. vég. à l'Univ., dir. de la station 

ohim. agron. 

Alexandrie, Piémont. 

M. Dr J. P. Papasogli, prof, à l'Institut technique. 



j Marches. 
M. L. Paoluoci, prof, à l'Institut technique. 

Afttl, Piémont 

M. Dr Grassi, dir. de la station œnologique. 



9 Sicile, prov. de Syracuse. 
M. Joseph Bianoa (Flore d'Avola, monogr. du genre Amygdalus). 

Baffnaeavallo, Romagne. 

M. Dr Pierre Bubani (FI. des Pyrénées, Flora VirgiUana, etc.). 



M. Elias Zersi, prof, au Lycée royal (FI. de la prov* de Brescia) . 

Blbblena, Arezeo. 

M. Dr Emile Maronooi. 



(Bononia). 

MM , prof, à l'Univ., dir. du Jard. bot. 

A. Bertoloni, agrégé. 

A. Phil. Giovanini, jard. en ohef. du Jard. bot. 

Dr Jérôme Cooconi (Flore de Bologne). 

Dr Gino Ougini, prof, à l'Institut technique (Physiol. vég.) 



64 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Cagllarl (Caulkis ou Kajblates), Sardaigne. 

M. Dr F. Gennari, prof, à l'Univ., dir. du Jard. bot. 

Casale-Monferrato. 

M. F. Negri, avocat. 

Caserta, Campante. 

MM. Dr N. Terracciano, dir. du Jardin roy. anglais. 
U. Ferrero, prof., dir. de la station agron. 

Catane (Càtànià), Sicile. 

M. Fr. Tornabene, prof, à l'Unir, et dir. dn Jard. bot. 

Conef Uano, Piémont 

M. 0. Spegazzini (mycologue). 

Cuneo, Piémont. 

M. C. Boccacoini, prof, an Lycée. 

Faenza (Fatence), Bomagne. 

M. Ludovic Caldesi (cryptogamiste). 

FanO) Marches. 

M. l'abbé François comte Gastraoane degli Antelminelli {Diatomées). 



, Bomagne. 
M. Dr Carus Masealongo, prof . à l'Univ., dir. du Jard. bot. (Hépatiques). 

Florence (Florentià; Fibenze), Toscane. 

MM. Ed. Beccari, dir. du Jard. bot. et dn Musée de bot. à l'Institut roy. 
des études sup. 
Dr Jean Arcangeli, docteur agrégé, conaerv. des oolleot. cryptog. 
L. Scaffai, oonserv. des herbiers. 
J. Gemmi, conserv.-adj. des herbiers. 
L. Ajuti, jardinier botanique en chef. 
J. Bastianini, jardinier cultivateur en chef. 
P. Baroni, jard. en chef et dir. du Jard. bot. dei Sempliti. 
Dr E. Levier, Borgo 8. Frediano, 16. 

Em. Beohi, prof, à l'Institut technique, dir. de la station agron. 
Dr Démètre Bargellini (mycologue), via Guelfo, 1. 
H. Groves, pharmacien. 
Stephen Sommier, Lungarno Gorsinî, 2. 
Chev. E. O. Fenzi, présid. de la Soc. toso. d'hort., dir. du BuU. 

délia R. Soc. Tosc. de Ort. 
Vincent Bicasoli, général-major, horticulteur, via Bicasoli , 7. 
Pierre de Tchihatohef, corresp. de l'Institut, place des Zouaves, 1. 



C0BKB8P0NDAKCB BOTANIQUE. 65 

Forll (Forum Jtjlh), Bomagne. 

M. A. Pasqualini, prof., dir. de la station agron. 

Garda. 

M. P. Rigo, pharmacien {coll. Chômer.) à Torri del Benaoo (lao de 
Garde). 

Gène* (Genua ; Genova), Ligurie. 

MM. F. Delpino, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
J. Bucco, jardin, en chef du Jard. bot. 
Dr Antoine Piccone, prof, aa Lycée (cryptogamiste) . 

Meata, Sicile. 

M. Yito Beltrani. 

Imequeft (Lucca), Toscane. 

M. Dr G. Bicchi, prof, au Lycée et dir. du Jard. bot. 

Hantoue (Mantova, Manttta). 

MM. Comte Ant. Magnagnti-Rondinini. 
Ant. Manganotti, prof, an Lycée. 

Messine, Sicile. 

M. A. Borzi, prof, à l'Unir. (éd\t. as la Flora forestale itaUane). 

Hllan (Mediolantjm; Milano; en ail. Mailand), Lombardie. 

MM. Fr. Ardissone, prof, de bot. à l'Eo. roy. sup. d'agrio., dir. du Jard* 
bot. de Brera (Hort. Braidensis). 
G. Pecorara, jard. en chef du Jard. bot. 
Ferdinand Sordelli, adjoint an Musée civique (^paléontologue). 
Gaetano Cantoni, prof., dir. de la station agr. 

Hodène (Modena, Mutina), Emilie. 

MM. Dr Joseph Gibelli, prof, de bot. à l'Unir, et dir. du Jardin bot. 
J. Pirotta, insp. du Jardin bot. 

Honsa, près de Milan, Lombardie. 

M. le comte Vittore Trevisan di S. Léon (oryptogam., «p. FiUcum et 
Lichen wm). 

Haplea (Neapolis, Napoli), Campante. 

MM. Baron Vincent Cesati, prof, à FUniv. et direct, du Jardin bot. 
Dr J. A. Pasquale, prof., adj. au Jard. bot., via Crocelle a San 
Gennaro, 74. 

6 



66 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. Dr Oaj. Licopoli, adj. an Jard. bot. 

Alfred Dehnhardt, inspeot.-adj. du Jard. bot. 
Dr Antoine Délia Valle, prof, d'hist. natar. au gymnase Prinoe 
Humbert. 

Jos. Camille Giordano, prof, à l'Institut techn. an Parsio (bryo- 

logue). 
Dr Vincent Tenore, prof, à l'Institut zooïatrique. 
Dr Horace Cornes, prof, d'hist. natur. à l'Institut teohnol. 
Dr Franc. Balsamo, docent libre. 
Baron Valian te (algologue). 
Dr G. Berthold, assist. bot. à la station zoologique. 

Oldenleo, près Verceil, Piémont. 

M. Alexis Malin verni, ingénieur (Isoeies). 



(Padova, Patavium). 
MM. Dr. P. A. Saocardo, chargé des cours de bot. à l'Unir, et réd. de 
la Michelia (Mycotheca veneta). 
Al. Vido, assistant au Jardin botanique. 
G. Pigal, jard. en ohef du Jard. bot. 
E. Verson, prof., dir. de la station sérioicole. 



(Pànormus,Paleemo), Sicile. 
Université : 
MM. Dr Commandeur Augustin Todaro, sénateur du roy., prof. ord. de 
bot., via Cintorinari, 7. 
Dr Michelango Console, prof, adj., via Stobile, 281. 
Dr Francesco P. C. Siragusa, docent libre de bot. (physiol. vég.). 
Dr Qiuseppe Inzenga, prof. ord. d'agronomie (mycologue). 
Dr A. Oglialoro Todaro, yioe-dir. du labor. de chimie (chimie agr. 

et pharm.). 
Dr Y. Cernello, adj. à la chaire de matière médicale (bot. méd.) ■ 

Jardin royal de botanique : 
MM. Dr A. Todaro, directeur. 
Dr M. A. Console, adj . 
Michel Lojacono, adj. prov. 
N. Citarda, jard. en chef. 

Académie royale des sciences : 

S. E. le Prince de Galati S paonne, président, 
MM. Prof. G. Bozzo, secrétaire-général. 

Dr A. Todaro, dir. de la section des sciences physiq. et nat. 



C0KBB8P0NDANCH BOTANIQUE. 67 

Botanistes: 
MM. le Père Libassi, prof, de bot. an séminaire. 

Dr Gelarda, prof, de bot. à l'Institut technique. 

Dr Diblasai, prof, de bot. au lycée royal. 

Dr Maoagno, dir. de la station agronomique. 

Dr F. Alfonso Spagna, prof. ord. d'agronomie à l'Institut 

technique, (bot. agric. et hort.). 
Dr Antonio Todaro, avocat (Collections et bibUogr. bot). 
Dr Giaoomo Pinoiton Marott, Via Maoqueda, 112. 
(Pabma), Emilie. 
MM. J. Passerini, prof, à l'Unir., direct, du Jardin bot. 
N. Ceccoti, jard. en ohef du Jard. bot. 



(Ticnruif, Pavia), Lombardie. 
MM. Santo Garoraglio, prof, à l'Unir., dir. du Jard. bot. 
Dr Aohille Cattaneo, attaché au cabinet cryptogamique. 
Dr Bomuald Pirotta, « « * 

Dr O. Penzig, » * P 

J. Trarerso, jard. en chef du Jard. bot. 

Pérouae (Pebugia), Umbrie. 

MM, Al. Brusohi, prof, à l'Unir, libre et dir. du Jard. bot. 
Al. Morettini, jardin, en ohef du Jard. bot. 



rero di Pinerolo, Piémont 

M. Dr Ed. BoBtan (bot des Alpes piémont ; vente et échanges). 



Peaaro, Marches. 

M. L. Guidi, prof., dir. de la station agron. 

Pf«e (Pi3A), Toscane. 

MM. T. Caruel, prof, à l'Unir., dir. du Jard. bot. et du Nuovo GiornaU 
Botanico ItaUano. 
Ant. Mon, aide au Jard. bot., prof, de bot. à l'école d'agronomie. 
Ferd. Cazzuola, oonserr. du Jard. bot. 
A. Garbocoi, cons. des oollect. bot. 
J. Nencioni, jard. en chef du Jard. bot. 
H. Cristofani, dessinateur. 
F. Sestini, prof, de chimie agricole à l'Unir. 

Portiel, près de Naples, Campante. 

MM. Dr Hector Celi, dir. et prof, d'agrioulture. 

Dr Horace Cornes, chargé de la bot. à l'école sup. d'agrio. et 
dir. du Jard. bot. 



68 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. Dr T. Simonetti, assist. an Jard. bot. 

Dr J. Ant. Pagqaale, prof, d'arbor. et d'horticulture. 
Dr M. Oarlucci; assist. au Jard. bot. 

Ravo di Puflla, prov. Napolitaine. 
M. Antoine Jatta (lichénologue). 

San Rémi) Porto Maurizio. 
M. Panizzi. 

Sienne (Sena, Sienà), Toscane. 

MM. Att. Tassi, prof, à l'Uni?., dir. du Jard. bot. 
Tassi fils, assist. au Jard. bot. 
J. Maaini, jard. en chef. 

Saaaarl, Sardaigne. 

MM. Prof. Lnigi Macchiati, dir. du Laboratoire oryptogamique* 
Carlo Picoardi, assist. au Jard. bot. 

Teramo, Abruzzes. 

M. Dr Fréd. d'Amato, prof, à l'Institut technique. 

Tarin (Tueinum, Augusta Taurinortjm, Torino), Piémont. 

MM , prof, de bot. à l'Unir., dir, du Jard. bot. 

J. Gibello, prof., assist. au Jard. bot. 
Dr F. Bruno, assist. an Jard. bot. 

Udlne, Vénêtie. 

MM. Nallino, prof., dir. de la station agron. 
Dr J. Pirona. 

Urblno, Marches. 
M. Dr Federici. 

Varallo, Piémont, 

M. l'abbé Ant. Carestia (cryptogamîete) . 

Venise (Ybnbtiae, Yenezia; Yenedio en ail), Vénêtie. 
M. Edouard Gnillion MangiUi, prés, de la Soc. d'hort. 

Vereell (Yercelli), Piémont. 

M. le Comte Charles Mella-Arborio. 

Vérone (Yerona), Vénêtie. 

MM. Augustin Goiran, prof, de physique au Lycée. 
Dr Manganotti, secrétaire de l'Académie. 

Vol tri 9 près de Gênes. 

M. Fr. Baglietto (lichénologue). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 69 



GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. 



(Lutzbbu&g). 

MM. Dr Asohman, président de la Soo. bot. du Grand-Duché, nie de 
l'Arsenal, 6. 
J. P. J. Koltz, secrétaire, à PfafFenthalf. 



BOTADHE DES FATS-BAS (BATAVIA, NÊEBLA1E). 



(Amstelodàmum). 
Université : 
MM. Dr G. A. J. A. Oudemans, prof, de bot., dir. da Jard. bot. 
Dr Hugo de Vries, prof. extr. de physiol. végétale. 
J. C. Groenewegen, jard. en chef du Jard. bot. 

Académie royale des sciences : 
MM. Dr G. A. J. A. Oudemans, secrétaire-général. 
Dr W. F. R. Suringar. 
Dr N. W. P. Rauwenhoff. 
Dr C. M. van de Sande Lacoste. 
Dr Hugo de Vries. 
Dr M. Treub. 

Botanistes : 
MM. Dr C. M. van de Sande Lacoste (bryologue). 
Dr J. C. Costeros, prof, à l'éoole moyenne. 

Apeldoorn, Gueldre. 

Dr W. Burck, prof, à l'école moyenne, édit. du Repertorium botanicum. 

Dortreelit, Hollande mérid. 

M. Dr J. G. Boerlage, prof, à l'école moyenne. 



70 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Gronlnffue (Geoningen). 

MM. Dr P. De Boer, prof, à l'Unir., dir. du Jard. bot. 
Th. Valeton, assist. an labor. de bot. 
A. Fie fc, jard. en chef du Jard. bot. 



MM. F. W. van Eeden, dir. du Musée colon, des poesess. néerl. 
Dr. E. C. Ekama, biblioth. de la Soo. Teylerienne. 
Dr P. W. Korthals. 
Dr Bohnensieg, éditeur du Bepertorium boianicum. 

Ijclden (Lugdunum Batavorum). 

MM. Dr W. F. B. Snringar, prof, à l'Unir., dir. du Jard. bot. et de 
l'Herbier de l'État, 
Dr M. Treub, assist. an labor. de bot., à Voorsohoten (coll. du 

Dr Just). 
H. Witte, jard. en chef du Jard. bot., réd. de la Sieboldia. 
J, A. Smeets, assist. à l'Herbier de l'État. 

Hftmèffue (Noviomagtjm, Nijmegen). 

M. Th. H. A. J. Abeleven, seorét. de la Soo. bot. néerland. 

Renkani) près Arnheim, Gueldre. 
M. Dr L. H. Base. 

Utreeht (Ultrajectum, Trajecttjh ad Rhentjm). 

MM. Dr N. W. P. Rauwenhoff, prof, de bot. à l'Unir., dir. du 
Jard. bot. 
Dr U. F. Jonkman, assist. an laboratoire de botanique. 
Dr J. W. Moll, prof, à l'école moyenne. 
G. Van den Brinok, jard. en chef du Jard. bot. 

Wagenlnffen, Gueldre. 

MM. Dr Ad. Mayer, prof, à l'Institut agron. snp. 

Dr M. W. Beyerinok, * » (Galles). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 71 



ROYAUME DE PORTUGAL (MSITAHIA). 



Iiisboune (Olyssippo; Lisboa en port.). 

MM. Joao de Andrade Corvo, prof, de bot. et dir. du Jard. bot. à 
l'École polyteohn. 
Comte de Fioalho, suppléant. 
J. Daveau, jard. en chef dn Jardin botanique. 
J. M. Latino Coelho, seorét.-gén. de l'Acad. roy. des sciences. 
Estacio da Veiga, rue du Sacramento, 28. 
Antonio Augusto de Aguiar, à l'Acad. roy. des scienc. (viticulture). 

D. Luiz de Mello Breyner, dir. du Jardin du Roi (Ajnda). 
Bernardino Barros Gomes, ingénieur des forêts (coll. de pi. for est.). 

Colmbre (Conimbrica; CoÏmbra en port.). 

MM. Dr J. A. Henriques, prof, de bot. et direct, du Jard. bot. 
Dr Bernardiuo Maohado Guimaraes, suppl. du prof, de bot. 
A. Fr. Moller, insp. du Jard. bot. (coll. bot.). 

(Oporto). 
MM. Dr Francisco de Salles ComeB Carvoeo, prof, et dir. du Jard. bot. 
Joaquixn Casimiro Barbosa, premier officier et jardinier du 

Jardin. 
José Duarte de Oliveira junior, dir. du Journal d'hort. prai. 
Le B on de Castello de Paiva, à l'Académie polytechn., anoien dir. 

du Jard. bot. 
Augusto Luzo da ail va (cryptog. vascul.). 
Manoel d'Albuquerque de Mello Fereira Caceres (coll. bot.), 

E. Schmitz, ingénieur de mines (coll. bot., échanges). 



PRINCIPAUTE DE ROUMANIE (ROMANIA). 



Buelftarest (Bucaresta, Bucarest; Bucuresci, en roum.), 
Valachie. 
MM. Dr Brandza, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
André Gotteland, jard. en chef du Jard. bot. 

Jassy (Yassy), Moldavie. 

M. Dr A. Fétu, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 



72 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



EMPIRE DI RUSSIE (BOSSU, S1BIATIA). 



St. Pétersbourg (Petropolis, Sanct-Peteebueg). 
Jardin- impérial de botanique : 

MM. Dr Ed. de Hegel, directeur, réd. du Gart&nflora. 

G. J. de Maximowicz, botanious primarius, herbarii praefectus. 

Dr F. de Herder, bibliothécaire. 

Dr Alex. F. Batalin, botanious primarius xnusei praefectua (cott. 

du Dr Just). 
Wuikler, conservateur. 
E. Ender, jardinier en ohef. 
H. Hôltzer, jardinier en chef. 

Université : 
MM. André Békétoff, prof, de bot., recteur de l'Université, dir. du 
Jard. bot. (morphol. et phytogr.), 

A. Famintzin, prof, de bot. (anat. et physiol.), membre de l'Aoad . 
Christophe Gobi, conserv. de l'Herbier, privât dooent (Algues). 
P. J. Krutizki, aide-naturaliste. 

B. Kauffert, jardin, du Jard. bot. 

Académie impériale des sciences: 
MM. de Veselofsky, secrétaire-général. 

G. J. de Maximowicz, membre, dir. du Musée et de l'Herbier. 
E. B. de Trautvetter, membre corresp. 
A. Fimintzin, membre. 

C. E. Mercklin, membre corresp. 

C. Meinshausen, conserv. des herbiers. 

Académie impériale de médecine: 
M. J. Borodin, prof, de botanique. 

Institut agronomique: 

MM, J. Borodin, prof, de bot. 

J. Babikoff, aide-naturaliste. 

Musée impérial d'agriculture: 

MM. N. de Solsky, directeur. 

N. L. Karaeevicz, vice-directeur. 
S. J. Kulesohow, conservateur. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 73 

Société des naturalistes. Section botanique. 
MM. prof. A. Békétoff, préaident. 
J. Borodin, secrétaire. 
Dr. M. Woronin, membre* 
Gh. Gernete, membre (Anatomie des plantes). 
N. Sredinaky, membre (Flore du Caucase). 
S. Smirnoff, membre (Flore de l'Asie centr.). 

Société impériale d* horticulture : 
S. A. de Greig, président. 
MM. E. de Hegel, vice-président. 

E. P. de Wolkenstein, secrétaire. 

Institué des mines: 

M. A. Batalin, prof, de bot. 

Institut technologique: 

M. A. GrigoriefF, prof, de bot. 

École de commerce: 

M. G. Selheim, prof, de sciences nat. 

Jardins de la Cour: 
MM. Katzer, inspect. des Jardins de la Conr à Pawlousk, près 
St-Pétersbourg. 
Muller, H. C. Sparmann, Freundlich, Sohrt, jard, de la Cour, à 
Tsarskoe-Selo, près St-Pétersbourg. 

Abo, Finlande. 

M. Fréd. ElfVing (algologue). 

Czenstoehowo, Pologne. 
M. Earo, pharmacien. 

Dorpat (Doerpt), Lwonie. 

MM. A. de Bunge, prof. émér. de bot. 

Dr Edmond Eussow, prof. ord. de bot. à TUniv., dir. du Jard. bot. 
Jul. SchrOder, asBist. au labor. de l'Univ. 
H. 0. Bartelsen, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Fr. baron Ungern-Sternberg. 

Ekaterinbourg, gouv. de Perm. 

M. 0. Clerc, secret, de la Soc. des natur. (Flore du gouv. de Perm). 

Ellgawetgrad, Cherson. 

M. E. de Lindemann (FI. de la Nouvelle-Russie). 



74 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Helslngfors, Finlande. 

MM. Lindberg, dir. du Jard. bot. 
Magnus Brenner, professeur. 
E. H. Bookstrôm, jard. en ohef. 

Illllnsk, près Moscou. 

M. J. Voigt, jardinier de la Cour. 

«laroslaw. 

M. Andr. Petrowsky, présid. de la Soo. des natur. 

Kasaii, gouv. de Kazan. 

MM. Dr N. Lewakowsky, prof, de bot. à l'Univ., dir, du Musée 
botanique. 
N. W. Sorokin, prof, de bot. à l'Unir., dir. du Jard. bot. 
Jnl. Sohell, assistant. 
Ch. Plagge, jard. en chef du Jard. bot. 

Kharl&oflT on ILharkow* 

MM. A. Pitra, prof, de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 
Dr L. Cienkowski, prof, de bot. à l'Univ. 
L. Reinhardt, oonserv. des oollect. bot. 
Staats, jardinier en chef du Jard. bot. 

Hiew (Kieff). 

MM. Dr J. Schmalhausen, prof, de bot. à l'Univ. et dir. du Jard. bot. 
J. Baranetzky, prof, de physiol. vég. à l'Univ. 
G. Sohnée, jard. en chef du Jard. bot. 
Staudigel, jard. de la Cour. 

lilvadla, Crimée. 

M. Lang, jardinier de la Cour (Hofgaertner). 

Momou (Moskau, Moskwa, Mosca). 

MM. Dr J. Goroshankin, dir. du Jard. bot. 
M. Wobst, inspecteur du Jard. bot, 
D. Anutsin, secret, de la Soo. imp. russe d'acolim. 
S. Excel, le Conseil, int. Alex. Fisoher de Waldheim, présid. de 

la Soo. imp. des Naturalistes. 
S. Excel, le Conseiller d'Etat Dr C. Renard, yice-présid. de la 

Société imp. des Naturalistes, Miloutinskoi Péréoulok, 

maison Askarkhanoff. 
Dim. Alex. Koscheonikoff, memb. de la Soo. imp. des Naturalistes. 
Fier. Fél. Maïévsky, • » » 

Victor Dim. Méschaïev, » » * 



CORRBSPONDANOB BOTANIQUE. 75 

MM. 0. Timiriazeff, prof, de bot. à l' Aoad. imp, d'agrio. de Petrovsky- 
Bazoumovsky, près de Moscou. 
B. Sohroeder, jard. en chef àPefcrowsky. 
Ahscharumow, présid. de l'École de la Soc. d'hort. de Studenez, 

près Moscou. 
Popandopulo, secrétaire de la Soc. d'hort. 
M m * Olga Fedohenko (Flore de VAsie centrale). 

IHustlala, Finlande. 

M. Dr P. A. Karsten (mycologue). 

Nlklta, près Yalta, Crimée. 

MM. N. Zabel, dir.du Jard. et de l'École de vitioult. à Magaratsch. 
Clauseen, jard. en chef de l'École de viticulture. 

A. Salomon, chimiste, prof, de viticulture. 

Nouvelle-Alexandrie (NovaÏa-Albxandrta),^owv. deLublvn. 

MM. L. Scrobicheweky, prof, de bot. à l'Inst. agron. 
Dr F. Berdau, prof, à l'Inst. agron. 

Odessa, Cherson. 

MM. Dr J. J. Walz, prof., dir. du Jard. bot. 
Dr A. Wolkoff, prof, de bot. 
L. Bisohawi, oonserv. à l'Univ. 

B. Rudolph, jard. en ohef du Jard. bot. 

Dr O. Blau, consul général de l'empire à' Allem&gne(Fl.de Bosnie). 

Riga, Livonie. 

MM. Dr B. Beinh. Wolff, prof, à l'école polytechn. (mycologue). 
Dr Buhse, présid. de la Soc. d'hort. (plantes de Perse). 
Dr Cari Friedrioh (Lichens). 

Sarepta, gouv. de Saratow. 

M. Becker (collecteur déplantes). 

Sebastopol, Crimée. 

M. Ant. Nedzelsky, spécialiste du gouvernement pour viticulture. 

Tlflls, Géorgie. 

MM. G. Badde, dir. du Musée da Caucase. 
W. Soharrer, dir. du Jard, d'aoolim. 
Jegorow, jardinier de la Cour. 

Varsovie (Wabszawa, Wabschaû). 

MM. Dr A. Fisoher de Waldheira, prof, d'anat. et de phyB. bot. à 
l'Univ., dir. du Jard. bot. 
J. Alexandrowicz, anc. prof, à l'Univ. 
H. Cybulski, jard. en ohef du Jard. bot. 
Dr Léon Nowakowsky, jard. bot. (mycologue). 



76 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



SERBIE (SERTIE). 



Belgrade* 

M. Dr Joa. Pancio, prof, de bot. à l'Unir. 

HTyMa, près de Belgrade. 

M. Dr Sara Pefcrovic, médecin militaire. 

Pozarevatz. 

M. Szarits, prof, à l'école foreet. et agron* 



ROYAUME DE SUEDE ET HORWÉGE. 

(SCANDINATIE). 



SUÉDE (SVERIGE, SCHWEDEN, SUECIA). 

Stockholm (Holmia), Sverïke. 
Académie royale des sciences : 
MM. Dr J. E. Aresohoug, prof. émer. de l'Unir. d'Upsal. 
Dr N. J. Andereson, professeur, 
Dr V. B. Wittr"»ck, professeur. 

Muséum iïhistovre naturelle de VEtat (Naturhistorisha rihsmuseum): 
MM. Y. Br. Wittrock, prof., dir. des herbiers. 

G. J. Nyman, conserr. de l'Herbier, Brnnkebergs torg, 2. 
Dr Hj. Mosén, oonserr. des oolleot. brésiliennes. 

Académie royale <T agriculture : 
MM. Dr J. Arrhenins, prof., secrétaire. 

Dr Jac. Eriksson, botaniste au champ expérimental, leot. adj. 
de bot. à l'Ecole snp. de l'Etat, co-rédact. da Svenska 

e 

Tradgardsfôreningens Tidskrtft. 
E. Lindgren, chef da Jardin, réd. du Tidnmgfôr Tràdgardsodlare. 



I 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE, 77 

Jardin royal cPHaga: 

M. G. Eriksson, directeur du Jardin. 

Société suédoise fîJwrticuttwre : 

M. A. Pihl, chef du Jardin et de l'Ecole, oo-réd. du Svenska* 
Tràdgardsfôreningens Tidskrift. 

Botanistes : 
MM. Dr S. A. Almquist (Lichens) . 

T. O. B. N. Krok, lect. adj. de l'Ecole inf. de l'Etat, S'-Panls- 

gatan, 12 (Valériamées). 
Dr N. G. W. Lagerstedt, leot. adj. de l'Ecole inf. de l'Etat, 

Sibyllegatan, 20 (Diatomées). 
Dr A. G. Nathorsfc, géologue an bureau géolog. (pi. fossiles). 
E. F. Thedenius, leot. de bot. à l'Ecole snp, de l'Etat. 
M. F. Lundell, oand. phil. 



t, Norike, 

M. Dr J. E. E. Aerling, lect. adj. de bot. à l'Ecole inf. de l'Etat 
(Linneana). 

Calmar, Smaland. 

M. Dr K. J. Ldnnroth, lect. de bot. à l'Ecole snp. de l'Etat. 

Carlsltrona, Blekvage. 

M. Dr G. A. Gosselman, lect. de bot. à l'Ecole aup. de l'Etat. 

Carlstad, Wermlcmd. 

M. Dr L. A. Larsson, lect. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

Christianstad, Skane. 

M. Dr L. Wahlstedt, lect. de bot. à l'Ecole snp. de l'Etat (Characées). 
réd. du Skanska TradgradsfÔreningens Tidskrift. 

Valftluii, Dalarne. 

M. Dr P. G, Theorin, leot. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

Ctelle, Oestrikland. 

M. Dr B. Hartman, lect. adj. de bot. à l'Ecole snp. de l'Etat (bryolog.). 

Ctttteborg, Westergotland. 

MM. Dr A. P. Winslow, lect. adj. de bot. à l'Ecole snp. de l'Etat. 
C. Lôwegren, dir. du Jard. de la Soc. d'hort. 



78 CORKE8PONDANCS BOTANIQUE. 

Société royale des sciences et belles-lettres: 
MM. Dr G. J. Lindeberg, leot. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat 
(Hieracium). 
Dr B. Fries, médecin. 
Dr J. A. Leffler. 

Helslngborg, Skâne. 

M. Dr P. W. Strandmark, lect. adj. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

Herndmnd, Angermounland. 

M. Dr H. W. Arnell (bryologue). 

Jônllôping, Smaland. 

M. Dr J. E. Zetterstedt, leot. de bot. à l'Ecole aap, de l'Etat 
(Lepigonum). 

Iilnltëplng, Ôstergôtland. 

M. Dr N. C. Kindberg, leot. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

IiUnd (Londdjum Gothprtjm), Shâne. 

Université : 
MM. Dr J. G. Agardh, prof. émer. de bot. 

Dr F. W. G. Areschoug, prof, de bot., dir. du Jard. bot. 

Dr S. Berggren, botanioes dooent. 

G. F. O. Nordstedt, oonserv. du Musée de bot., réd. du Botaniska 

Notiser (Desmidiées) . 
B. Chris tensen, jard. en chef du Jard. bot. 

Société royale pliy Biographique : 

M. Dr J. G. Agardh, prof. 4e bot., secrétaire. 

IHalmô, SJcane. 

M. Dr F. A. L, Grônvall, lect. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

IfTorrllôpIug, Ôstergôtland. 

M. Dr J. Holting, leot. adj. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat (Lichens). 

Orebro, Nerike. 

MM. Dr G. Hartman, leot. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

Dr P. Z. Hellbom, lect. at\j. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat 
{Lichens). 

Pitei*} Norrland. 

M. Dr Hakanaon (Salin). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 79 

Sltara, Westergotland. 

M. Dr A. J. Sahlén, lect. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

&tiiid«vall, Medelpad. 

MM. Collinder, lect. adj. à l'École sup. de l'État (Muscinées). 
S. Axell, député à la 2 e Chambre {Physiologie). 

Ultuna, Upland. 

MM. Dr K. A. von Post, prof, de chimie agrio. et de géolog. 
à l'Institut d'agrio. (pi. cultivées). 

Umeâ, Norrland. 

M. Dr C. P. Lœstadius, lect. adj. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

Upsal, Upland. 

Université et Jardin botanique : 
MM. Dr Th. M. Fries, prof, de bot., dir. du Jard. bot. 

Dr B. F. Kjellman, botan. à bord de la Wega (prof. Nordenkiôld). 

Dr A. N. Lundstrôm, botaiiices docent (SaUto). 

Dr N. P. Ahlberg, oonserv. du Musée de botanique, lect. adj. de 

bot. à l'Ecole sup. de l'état. 
K. F. Dusén, aide-botaniste au Jard. bot. 
P. Pettersson, jard. en chef du Jard. bot. 

Société royale des sciences: 
MM. Dr P. T. Cleve, prof, de chimie à l'Unir. (Diatomées). 

Dr B. H. Friatedt, prof. extr. de pharmacologie à l'Univ. 

Wefttermo, Sôdermanland. 

M. O. G. Blomberg (Lichens). 

Wexiô, Smaland. 

MM. Dr N. J. Soheutz, lect. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat (Rosae). 
Dr B. Ahlner, lect. adj. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat (Ulvacées). 

WIftby, Gotland. 

M. O. A. Westdô, lect. adj. de bot. à l'Ecole sup. de l'Etat. 

NORWÉGE. 

Christiania, 

MM. Dr F. C. Schùbeler, dir. du Jard. bot. 
A. Blytt, conserv. du Musée de bot. 



80 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MM. Moe, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Fr. Kieer, médecin (Mousses). 
N. Wille, Weseelflgade, 12 (Algues oVeom douce). 

Tltrondhjeiii. 

M. Dr C. Kindt, médecin (Lichens). 



EiPUBLIQDK SUISSE HELVETIA, SCITO). 



BAle (B asilsa, Basel en ail.). 

MM. Dr H. Voohting, prof, de bot. à l'Univ. et dir. dn Jard. bot. 
W. Krieger, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr Christ, botaniste (Roses). 



, (Bebn, en ail.), 
MM. Dr L. Fischer, prof. ord. de bot. à l'Univ., dir. du Jard. bot. 

A. Severin, jard. en chef du Jard. bot. 
Guthnick, pharmacien. 

Chfttimoiit, Neuchâtel. 

M. Engène Sire, instituteur. 

Coire, (Oublia Rhœtorum; Ouero en ital.; Chur, en ail.). Grisons. 
MM. Brûgger, professeur. 
DrKillias. 

Corée lies, près Neuchâtel. 

MM. Dr P. Morthier, mycologue, dir. de la 8oc. helv. pour V échange des 
plantes. 
Ch. Henri Godet (Flore du Jura). 

B. Jucob. 

Couvet, Neuchâtel 

M. Dr J. Leroh. 



COBJJMPONDANCE BOTANIQUE. 81 

Dlemerftwyl, prè* de Berne. 

M. Charles Leutwein (Campanula Leutweimi Heldr.). 

Ctenève (Geneva ; Gent, en ail.)* 

MM. Alph. de Candolle, associé étranger de l'Institut de France, Cour 

St-Pierre, 8. 
Casimir de Candolle, rue Massot. 
Thury, professeur de botanique à l'Université. 
Edmond Boissier, rue de l'Hôtel-de- Ville, 4 et à Valleyres, près 

Orbe (Vaud). 
Daniel Bapin, route de Cirouge. 
Jean Mûller (d'Argovie), prof, à l'Univ., conserv. des herbiers de 

de Candolle et de Delessert, directeur du Jardin botanique. 
Bernett, conserv. de l'herbier Boissier. 
W. Nitzsohner, jard. en chef du Jard. bot. 
Dr J. E. Duby, ancien pasteur, bryologue et mycologue, rue de 

l'Evèché, 5 (ou à Gaohet, Vaud). 
Maie Micheli, propriétaire au Cresb-Jussy, près Genève. 
Alfred Deséglise, botaniste, rueThalberg, 4 (Roses). 
Dr Louis Bouvier, à Lancy (FI. de la Suisse et de la Savoie) . 
Guinet, 56 route de Carouge, à Plaimpolais, près de Genève. 
Henri Bomieux. 
A. Schmidely. 
Brun, prof, de matière médicale (Cryptogames). 

CtOMfftU, près de Zurich. 
M. Dr Hegetsohweiler. 

IifftUSfmne, Vaud. 

MM. Favrat, professeur. 

Sohnetzler, professeur de botanique. 
Meiio Rosine Masson. 

BTeueliAtel. 

MM, Fritz Tripet, instituteur. 
Ch. Godet, bibliothécaire. 

Neuveville (Neuensiadt), Berna. 
M. Y. Gibollet. 

Rolle, Vaud. 

M. L. Leresche, 

6 



82 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

ftt.-e»u. 

M* Dr B* Wartmann. 

Mtten ou Slon, Valons. 
M. Wolf, professeur. 

Soleure (Solothttbn en ail.). 

M. J. Frobst, jard. en chef du Jard. bot. 

Valleyres-sur-Ranees, Vaud. 

M. William Barbey (Herbier Reuter, eto.). 

Vevey, Vayud. 

MM. Emile Burnat, propriétaire à Nant-snr.Vevey, 
Gremli, conflerv. de l'herbier Burnat. 

Zermath, Valais. 

M» Etienne Biner, collecteur. 

M. S, Bamberger, pharmacien. 
Zurich (Tueicum). 

MM. Dr 0. Heer, prof. ord. de bot. à l'Univ. et dir. du Jard. bot. 

Dr 0. Cramer, prof.. de bot. au Polyteohnioum, priy. dooent à 

l'Univ. 
Dr Arnold Dodel-Port, privât dooent à l'Unir, et à l'Éc. polytechn. 
Dr G. Winter, priv. dooent à TUniv., réd. de la Hedwigia, à 

Hottingen, près de Zurich. 
H. Berge, privât docent à l'Éo. polyteo^n. 
Jacob Jaeggi, conserv. des herb. à l'Uriv. 
Ed. Ortgies, inspecteur du Jard. bot. 
H. Muller (de Thurgovie), collab. du Dr Just. 
M m * Caroline Dodel-Port (Iconographie lot)» 



\ 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 83 



AFRIQUE. 



EGYPTE (ÀÏGYPTUS). 



lie Caire. 

KM. Castinel-Bey, dir. du Jardin bot. de l'Hôpital. 
Dr G. Gaillardot, dir. de l'École de médecine. 
Dr. George Sohweinfurth, ano. voyag. en Afrique. 

Alexandrie. 

MM. Letourneux, juge. 
Planta. 



COLONIES FRANÇAISES. 

ALGÉRIE (MAURITANIA). 
Alger. 

MM. Dr Paul Mares, prof, d'hist. nat. à l'École de médecine. 

A. Battandier, prof, à l'Ecole de médecine et pharmacien en chef 

à l'hôp. de Mustapha {fi. d'Algérie, mycologie). 
Dr Louis Trabut, chargé du cours d'hist. natur, à l'Ecole de 

médecine et méd. adj. à l'hôp. civil, rue de la liberté, 19» 

à l'Agha, Mustapha. 
Gh. Rivière, dir. du Jard. d'aool. du Hamma. 



9 prov. d'Oran. 
M. Alfred Panisset, docteur en médecine. 

Conatantlne, 

M.Dr Eeboud, médecin-major de Ire classe, au 8e régiment de 
tirailleuis. 

Oran. 

MM. A. Papier, conservateur du Musée. 
Pomel, sénateur. 



84 COEMBBPONDÀNCE BOTANIQUE. 

«Idl-Bel-Abbê», Oran. 
M. Dr Warion, médecin. 

ILE DE LA BÉUNION. 
gt-Denle. 

MM. Richard, dir. du Jard. bot. 
Jaoob de Cordemoy. 

GABON. 

M. Herm. Soyaux, botaniste. 



COLONIES ANGLAISES. 



CAP-DE-BONNE-ESPÊRANCE (0. B. S.). 

MM. Mac Gibbon, jard. en chef du Jard. bot. 

M. Johnson, superintendant des serres an Jard. bot. 

Dr John Shaw, prof, an collège Sud- Africain (cryptogamiste). 

Harry Bolus, F. L. S. 

€hrat>f Reine*. 

M. J. H. Mao Lea, jard. en chef du Jard. bot. 
Graham'0-Towii. 

M. Ed. Tidmarsh, jard. en ohef du Jard, bot. 

I*ovedale, pre$ Alice. 

Bév. John Bnohanan (Fougères). 

For t-ElIzab e th . 

M. Wilson, jard. en chef du parc . 

Somerset Eaet. 

M. P. Mao Owan, prof, à la faculté* des se. biol. du Gill Collège. 

ILE MAURICE. 
Port-Louis. 

M. J. Home, dir. du Jard. bot. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 85 



NATAL. 



D'CrfeMi. 

M. J. Sanderson. 

Innnda, près de Verulcun. 
M. J. W. Wood (Fougères). 

Port-Natal. 

M. Keifc, dir. du Jard. bot. 



COLONIES ESPAGNOLES. 

CANARIES (INSULAB FORTUNATAE), 
Orotava. 

H M. Wildpret, dir. du Jard. d'acclimatation. 
Dr H. Hillebrand. 

Ténérlflfo* 

MM. Dr Y, Perez, à Laguna. 

Bamon Masferrer, médecin militaire à Santa-Cruz. 



COLONIES PORTUGAISES. 

CONGO. 
Iiandana* 

Le P. Duparquet, superintend. de la mission française. 



86 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



AMERIQUE SEPTENTRIONALE. 



ÉTATS-ÏÏSIS (DIIRD STATÏS). 

DISTRICT OF COLUMBIA. 
Washington. 

MM. SpenœrFullertonBaird, seoretaryofthe Smithaonian Institution. 
Dr J. S. Billings (Champignons). 
Prof. J. W. Chickering Jr, Deaf Mate Collège (pi. Colomb, et 

Âppalach.). 
Dr Josiah Curtis (Microscop.). 
Prof. F. V. Hayden (pi. du Missouri sup.). 
Dr W. J. Hoffman, 609.7 th. St. N. W. 
Bndolph Oldberg, German National Bank (Mousses) . 
Wm. Saunders, Dept. of Agrio. (pi. cultiv.). 
W. H. Seaman, Dep. of Agrio. (Cryptogames). 
W. B. Smith, U. S. Bot. Garden. 
Thomas Taylor (Pathologie). 

Dr Geo. Vasey, botanist of the Dept. Agrio. (Graminées, Cypé- 
racées). 

ATiAttAMA 
Bloblle. 

M. Charles Mohr, Box 1277 (Mousses). 
Tuaealooaa. 

Mise Julia S. Tutwiler (Fougères). 

ARKANSAS. 
Fayettevllle, 

MM. F. L. Harvey, professeur (Composées, Graminées, Fougères). 
John Tillman (Graminées). 



i 



COBRESPONDA.NCE BOTANIQUE. 87 

CALIFOENIA. 
San Francisco. 

MM. Prof. Wm. Ashburner (Diatomacées). 
B. BrookB (Fougères). 
Henry G. Hanks (Diatomacées). 
Hem 7 0. Hyde (Diatomacées). 
0. Kinne Mason (Diatomacées). 
Dr A. Kellogg, Box 2247. 
Dr Herman Béer, professeur. 

Berltsley, 

M. Dr A. Mead Edwards (Diatomacées). 

Centrevftlle. 

M. Dr Lorenzo G. Yafces. 

Haywood, 

M. Dr J. G. Cooper (Arbres). 

Fratoftlle. 

Mstrss. B. M. Austin (DarUngtonia). 

Santa Barbara. 

MM. A. F. Bartlett, Bartlett Canon (Fougères). 

B. F. Bingham (Algues). 

Elwood Cooper (Fougères). 

L, M. Dimmick (Algues). 
Miss Helen Lennebacker (Algues). 

Santa Cruz. 

M. Dr C. L. Anderson (Algues marines, pi. Califom.). 

San Diego* 

M. D. Cleveland (Fougères et Algues marines). 

Tallejo. 

M. Joseph W. Congdon (PTianérog., Fougères). 

CAROLINE DU NORD. 
Stateavftlle. 

M. M. £. Hyams. 



1 



88 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

COLORADO. 
Canon City* 

M. Townsend S. Brandegee (Fougères, Mouss es des Mont. Eoch.). 

0ONNB0TICUT. 
Uttltfleld. 

M. Dr T. F. Allen (PU médecin, et Characées) (De juillet en août). 

New EaTen. 

MM. Wm. H. Brewer, prof. (pi. CdUforn.). 

Herbert M. Denslow, 47 East Street (Orchidées). 

Daniel C. Eaton, prof, de bot. au Taie Collège (Alg. ma*., Foug., 

Mou* ses). 

Norfolk* 

M. Edward M. Shepard (Cryptogames). 

Flaftnvftlle, 

M. James N. Bishop. 

West Cornwall. 

M. Dr Franklin W. Hall (Mousses, Algues, Lichens). 

Wetttersfleld, 

M. Charles Wright (PL de Cuba, du Texas et Nouv. Meaiq*). 

DELAWARE. 
Wtlmtngton. 

MM. Wm. M. Canby, 1101, Delaware Ave. 

Christian Febiger (Alg. microsc, Diatomacées). 
Edward Tatnall (Fougères). 

FLORIDA. 
Apalaehteola. 

M. Dr A. W. Chapman (pi. au sud des E. U.). 

Jaeltaonvllle. 

M. A. H. Curtisa (pi. du Sud). 
Mrs. F. A. CurtiflB (Algues). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 89 

Wew §myrna, 

M. S. A. Briggs (Alg. t Diaiom. et Desmid.). 

Ste Augustlne. 

Mus Mary 0. Eeynolds. 

GEORGIA. 
A liguât», 

M. F. J. Berckmans (pi. cultiv.). 

ILLINOIS. 
Athena, 

M. Elihu Hall, botaniste et voy. coll. {Qram., Mouss., Lich.). 

Canton. 

M. John Wolf (pi. fossiles). 

Chieago. 

MM. E. B. Atwater (Fougères). 

H. F. Atwood, 160, Lasalle St. (IHatomacées). 

H. H. Babcook, 11, Eigteenth. Str. 

Chas. S. Fellows, 38, Throop St. (IHatomtcées). 

Dr E. M. Haie (ph médic). 

Isaao A. Pool, 829, Washington St. (pi. culi.). 

Fountalndale. 

M. S. Bebb (SaUw, Quercw). 

Oaleaburg, 

Mrs. J. Y. Standiah (pi. cuit.). 

Geneieo. 

M. Ohas. H. Ford (A*fcr, SoUdago, Orchidées). 

Maneheater. 

M. John 0. Andras (pi. woWnes). 

Oquawka. 

M. Harry N. Fatterson (pi. pha/nerog.). 

Feorla. 

M. Dr Frédéric Brendel (pi. ligneuses). 



90 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

tTrbana* 

MM. T. J. Burrill, prof. (GKampîg. et Microscop.). 
H. S. Reynolds (pi. de VUlinois et Ârkansas). 

INDIANA (IND.). 
Hanover. 

M. John M. Coulter, prof,, réd. de la Botanical Qazette. 

Hope. 

M. RéV. F. R. Hc llani (pi. de la Jamaïque)* 

Indl anapolft *• 

M. Dr W. Webster-Butterfield, Lyo. Nafc. Hiat. (Phanérog. et 
Phytotomie). 

Irvtngton* 

M. David S. Jordan, professeur (Algues marines). 
Mrs. Snsan Bowen Jordan (Algues marines). 

lia Fayette* 

Rev. John Husi.y à Pnrdie University (Fougères). 

Loganaport. 

M. M. S. Conlter, édifc. de la Botanical Qastette (Arbres), Box 1077. 

madisan. 

M. G, R. Barnes. 

lew Albany. 

M. 0. 0. HaakinB (Fougères). 

Newport, 

M. Wm, Gibson (pi. fossiles). 

10 WA (IA). 
Amei, 

M. 0. E. Bessey, prof. Iowa Agrîo. Coll. (Physiol. et Champign.). 

Créa ton* 

M. Dr T. L. Andrews (pi. Caltforn.) 

Davenport. 

M. Dr 0. 0. Parry (pi. des Mont. Rock.). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. £1 

CtrtnneU* 

M. E. Marons Jones (vente de pi. d'Iowa). 

Keokult. 

M. Dr G. E. Ehringer (Microscopie). 

KiNSAS. 
Arkamai City. 

M. James Wilson (Fougères). 

Ellli. 

M. Dr Louis Watson (vente de pi.). 

KENTUCKY. 
IiOaUTllle. 

M. John Williamson, 63 Market Str. (Fougères). 

LOUISIANA. 
Bâton Rouge. 

MM. A. Featherman, prof. Louisiana Univereity 

Dr Richardson, n a * o n (Fougères). 

MAINE. 
Eennebunk. 

BéV. 0. 0. Vinal (Qult. Fougères). 

Fortland. 

M. Chas. B. Fuller (Algues marines). 

MAETLAND (MD.). 
Baltimore. 

MM. Dr Christ opher Johnston (Diatomacées). 

E. A. Robinson, 81 South str. (Diatomacées). 
Capt. John Donnell Smith, 76, Park Str. (Mousses). 

Froatburg. 

M. John F. Tegen (pi, cuit), 

IHount Savage, 

Eév. John W, Nott (pi. Mont). 



92 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

MASSACHUSETTS (MASS.) 
A m itérât. 

M. Ed. Tuokerman, prof, de bot. (Lichens). 

Berlin. 

M. Erastu* S. Wheeler (Phanérog., Fougères, Mousses), 

Boston. 

MM. Wm. Boott (Graminées, Cypéracées, Fougères). 

Geo. E. Davenport, 8, Hamilton Place (Fougères). 

E. C. Greenlaef, 28, Newberry St. (Diatomacées). 
Miss Charlotte W. Hawes, 9, Alston str. (Algues). 
MM. E. H. HitohiDgs, 40, Chambre 3 St. (Fougères). 

F. S, Plimpton, Box 1036 (Fougères). 
Waldo Rose, 159, Devonshire Str. (Cactées). 
0. J. Sprague (Champignons, Lichens). 

F. F. Stanley, 40 Peorl St. (Diatomacées). 
Chas. Stodder, Devonshire St. (Diatomacées) , 
Samuel Wells, 31, Pemberton Square (Diatomacées). 
Edward H. Whorf (Fougères). 

Brookllne. 

M. Charles S. Sargent, prof, d'arbor. à l'Unir. Harvard, dir. de 
l'Arbore tu m. 

Cambridge. 

MM. Dr Asa Gray, prof, de bot. à PUniv. Harvard. 

Dr G. L. Goodale, prof, de bot. à l'Univ. Harvard et dir. du Jard. 

bot. 
Sereno Watson, oonserv. de l'Herbier de l'Univ. 
Dr W. G. Farlow, prof, de bot. à l'Univ. Harvard. 
Thos. P. James (Mousses). 

Cambrldgeport. 

M. J. Warren Merrill, 400, Broadway (Fougères cuit). 

Coneord. 

Miss Jane Hosmer (Fougères). 

Danver*. 

MM. Samuel P. Fowler (Arbres). 
J. H. Sears (Arbres). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 93 

Eaat Hampton. 

Bev. Mrs. S. T. Seelye (Algues marines). 
Eaat Templeton. 

M. Y. F. Parkhurst (Fougères). 

Ctloueeater, 

Mrs. H. A. Coohrane (Algues marines). 
Abbie L. Davis (Algues marines). 

Longmeadow. 

Misa Mary A. Booth (Algues marines). 

Lynn. 

MM. Irving T. Gnild (Fougères). 
0. M. Traoy (Fougères). 

Wew Bedford. 

MM. Robert Iograham (Cryptogames). 
Henry Willey (Lichen*). 

Sortit Adams. 

M. S. Procter Thayer (pi. vénén.). 

Salem. 

MM. Bev. E. G. Bolles (Mousses). 

Geo. D. Phippen (pi. cuit. Amer. sept.). 

G. A. Putnam (pi. cuit.). 

John Bobinson, prof, de bot. et de physiol. vég. de la Soc. d'hort. 

dn Massachusetts (Fougères). 
Hngh Wilson (Fougères cuit.). 

J. H. E. Ewerton, dir. du Muséum de la Peabody Aoademy of 
Science. 

Semerville. 

M. Chas. E. Hobbs (Diatomacées). 

South Hadley. 

Miss Lydia W. Shattuok (Fougères). 

Soutlt tfatlek. 

M. Wm. Edwards (Fougères). 

Sprlngfleld. 

MM. J. H. Pillsbury (Fougères). 

E. S. Starr (Fougères, Mousses, Lichens). 
Joseph M. Wade (id. id. id.) 



94 C0EEE8P0NDANCE BOTAMQUB. 

Waltham. 

M. Dr B. S. Warren (Diaiomacées). 

Weftt Qloneeater. 

Mrs Maiia H. Bray (Algues marines). 

Wftlllametowii. 

M. Paul A. Ohadbourne, présid. de William's Collage. 

Woreeater* 

Miss Emily Sargent (Fougères), 

MIOHIGAN (MIOH). 
Ann Arbor. 

MM. W. M. Harrington, prof, de bot. (pi. du Colorado et Alaska). 
Spalding, ass. prof. bot. 

Hubbar dftton . 

MM. Erwio T. Smith. 
Charles F. Wneeler. 

Lanalng. 

M. Wm, J. Beal, prof. Agrio. Coll. 

MINNESOTA. 
Hinneapolia, 

M. Dr A. E» Johnson (Champignons) , 

MISSISSIPI. 
Enterprise. 

M. BéV. E. S. Bobinson. 

MISSOURI (MO). 
St-Iioul». 

MM. H. Eggert, 918, Waah. Str. (Algues, exsicc. du Missouri). 

Dr George Engelmann (Vitis, Cactées, Loranthacées, Quercus, 

Conifères, Yucca). 
J. Monèlln, Missouri Botanical Garden. 
Henry Shaw (pi. cuU.). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 95 

Springfleld. 

M. Dr T. U. Flanner (Diatomaeées). 

NEBRASKA. 
Lincoln. 

M. Samuel Anghey, professeur. 

NEW HAMPSHIRE. 
Ctllmanton, 

M. Bév. Joseph filake. 
HanoTer. 

MM. 0. H. Hitchcock, piof., dir. de The Americ. quarterly miorosc. 
Journal. 
Bé>. H. G. Jesup, prof, de bot. à Dartmouth Collège. 
Miss Mary Hitchoook (Fougères). 

NEW JERSEY (N. J.). 

Ateo. 

M. H. A. Green. 

Camden. 

MM. Frederick Bourquîn (Fougères)» * 
Isaao 0. Martindale. 

Cloater. 

M. G. F. Austin (Evsic. Mousses et Hépatiques). 

Franklin. 

M. H. H. Busby (embryologie vég.). 

Hoboken. 

M. Dr Charles G. Ende, 268, Washington St. (Algues). 

Newfleld, 

M. J. B. Ellig (Ascomycètes). 

TSortÈk Hoboken. 

M. Dr Chas. Siedolf (pi. cuit.). 



96 COBM8PONDANCE BOTiLNIQUE. 

F a» sale. 

MM. Martin Eiche (Graminées). 

Geo G. Woolson (pi. cuU.). 

Rtdgewood. 

M. A. S. Faller (pi. cuU.). 

Vlneland. 

M. RéV. Wm. Pittinger (Microscop.). 
Mrs Mary Treat. 

NEW YORK (N. Y.). 
Afttorta. 

Eév. Washington Rodman (Champignons). 

Albany, 

M. Charles H. Peok, State Botanist, 242 Madison Ave (Cham. 
pignons). 

Brooklyn* 

MM. Horace Averiil, 466, Bedford Are (Algues marines). 

Gilbert L. Hume, prof., 261, Cnmberland St. (Fougères cuit.). 

Buffalo. 

MM. G. W. Clinton, prés, de la Soo. des So. nat. (Champignons). 
J. S. Kellicott (Dtatomacées). 

Chatham Village. 

M. Dr W. C. Bailey (Algues). 

Falrpont. 

Mias S. E. Dowd (Cryptogames). 

Flashlns* 

M. S. B. Fanons (pi. cuU.). 

Ctoneva, 

M. H. L. Smith, prof. Hobart Collège (Diatomées et Desmidiées). 



M. Nash, professeur (Diatomacées), 

Ithaea. 

MM. W. B. Dndley, prof. Cornell University (Fougères). 
A. N. Prentias. « » » 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 97 

mamaroneelt. 

M. Peter B. Mead (physiologie). 

Morrlavllle* 

M. Lucien M. Underwood (Fougères). 

lïew Baltimore. 

M. Rév. J. L. Zabriskie (Champignons). 

JSTew York. (Novum Eboeacum). 

MM. Dr T. F. Allen, 10, B. 36 th. St. (pi. médic. et Characées). 
Geo. W. Brown, Teaoher (Blatomacées) % 
Dr F. J. Bnmstead, 24, E. 38 th St. 

G. H. Froebel, prof. Collège of Pharmaoy, University Building. 
W. B. Gérard, 9, Waverly place (Champignons). 
Fréd'k. Habirshaw, 6, W. 48 th St. City (Diatomacées). 
James Hogg, 84 th St. and East River (Cuit. pi. Japon). 
Dr J. B. Holder, Asst. Snpt. Âm. Muséum, Central Park, City. 
W. J. Howard, 345, Grand St. (pi. Mont. Boch.). 
Dr Mary Putnara Jacobi, HO, W. 84 th St. (pi. médic.). 
Dr Israël Jarvis, 125, E. 53 d St. City (Galles). 
Dr Richard E. Kunze, 606, 3 d Ave. (Cactées). 
Wm. H. Leggett, 54, E. 81 st. St. édit. dn Bull, of the Torrey Bot. 

Club et dn Botanieal Directory (Lechea et SoUdago). 
P. V. Le Boy, Curator of Torrey and Meissner Herbarium, Col. 

Coll. 49 th St. 
Dr J. S. Newberry, Col. Coll. 49 th St. (Fossiles). 
Nicholas Pike, care J. T. Pike, 72, Wall. St. (Algues). 
Geo. Thnrber, présid. de Torrey Botanieal Clnb, 245, Broadway, 

City (pi. cuit, et Graminées). 
C. Van Brunt, 9 Waverly Plaoe (Diatomées et Desmidiées). 

Onelda. 

M, H. A. (0. C.) Warne (Phanér. et Cryptog.). 

Penn>¥an, 

M. Dr P. H. Wright (Carea). 

Foughl&eepsle. 

MM. Chas. N. Arnold (Graminées). 
Gindra (Foug. et Orchid, cuit.). 



98 COERMPONDANCK BOTANIQUK. 

Mise G. G, Haskell, Vassar Collège (Fougères). 
M. E. H. Parker, M. D. (Cryptogames). 

Plue Plains* 

M. L. H. Hoysradt (Fougères et Potamogeton) . 

Roehester* 

M. A. Hnbregtee (Echanges). 

Stapleton. 

Miss G. N. Errington (8p. Staten Island). 

Suspension Bridge. 

Mrs. M. D. Hawley (Fougères). 

Syraeuse. 

M. Francis E. Englehardt, professeur. 
Mrs. M. J. Myers, Green et Hawley Sts. (Fougères) . 
M. Stiles M. Bust, présid. du Botanioal Club, 112, E. Gênasse St. 
(Fougères, Mousses, Hépatiques). 

Xroy. 

MM. Bev. A. B. Hervey, 10, N. 2 d St. (Algues, Mousses) . 
Dr B. H. Ward, 53, Fonrth St. (Microscopie). 
L'abbé Puissant, prof, au petit séminaire. 

Utlea. 

M, Benj. D. Gilbert (Fougères). 

Yonltera* 

MM. Dr Elliott 0. Howe (Cryptogamie sp. Mousses). 
B. J. Sonthworth (Alg. d'eau douce et Mousses). 

NORTH CAROLINA. 
Ralelgh* 

M. Prof. W, G. Eerr, State Geologist (Fossiles sp. Trias.). 



i 



Wllmlngton* 

M. H. Taliohet (PI. carnivores) . 



OHIO. 
Cleveland. 

M. J. H. Salisbnry, professeur (Champignons) . 

Columlras. 

M. Léo Lesqaereox (Mousses et Fossiles) . 



COS&BSPOMDANCB BOTANIQUE. 99 

Harletta. 

M. T. D. Bisooe, professeur (Lemnacées et Hydroptérides). 

Sprlngfleld. 

Miss H, J. Biddleoome {Fougères, Mousses, Hépatiques, Lichens). 
Mrs. E. Jane Spenoe {Fougères et Mousses). 

OREGON. 
Balter City, mafias The Dalles* 

Bev. Dr B. D. Ne vins (pi. de VOrégon). 

PENNSYLVANIE 

Bethlelteiii* 

MAL. Eugène A. Kaa (Mousses). 

Bev. Francis Wolle, Principal Moravian Seminary for young 
ladies (Algues d'eau douce). 

Coplay. 

M. A. F. K.Krout. 

Eaaten. 

M. Thomas 0. Porter, prof, an collège Lafayette. 

Cterman town • 

M. Thomas Meehan, Aoad. Nat. Se, réd. du Qardeners Monthly. 

Phlladelpltla, 

MM. Bachael L. Bodley, prof, in Women'e Médical Collège. 

Prof. A. E. Foote, Naturaliste, Agenoy, 1223 Belmont Ave 

(jpl. Ile Sandwich et Lac Sup.). 
Dr J. Gibbons Hunt, 123, N. 10 th St. (Anatomie vég.). 
Bobert Kilvington (pi. cuit.). 
J. P. Lesley, prof., 1008, Clinton St. (Fossiles). 
John H. Bedfield, 216 W. Logan Square, Curator Philadelphia 

Academy (Fougères). 
W. S. W. Buschenberger, Acad. Nat. So. 
J. A. Byder, Acad. Nat. Se. 
F. Lamson Soribner, Girard Collège. 
Aubrey H. Smith, 435, Library St., Aoad. Nat. Se* 
W. C, Stevenson, Jr. (Champignons), 
Geo. W. Tryon, Jr., Acad. Nat. So. 
H. Ç. Wood, prof., 1706, Ohesnut St. (Algues d'eau douce). 



i 



10 q COMUESPONDANCE BOTANIQUE. 

Rtefeland Centre* 

M. Dr I. S, Mayer. 
West Clteetre, 

MM. Benjamin Everhart (Champignons). 
JoBiàh Hoopes (Conifères). 
Halliday Jackson (Alg. d'eau douce). 
Joseph T. Rothrook, prof, university of Pennsylvania. 

RHODE ISLAND. 
BTewport* 

M. Jas. H. Olark (fossil. carbowif.). 

Provldenee* 

MM. Jas. H. Bennett (Fougères). 

Dr 0. B. Johnson, 212 Main St. (Diatomacées). 

W. W. BaUey. 

SOUTH CAROLINA. 

Atken« 

M. H. W. Bavenel (Champignon*). 

Bluff*©**» 

M. Dr J. H. Melliohamp . 

dtarletrton. 

MM. L. B. Gibbes, professeur. 
DrF.E.Poroher. 

TENNESSEE. 
Brownavllle* 

M. J. R. Branham, professeur, 

ILnoxitlle* 

MM. F. H. Bradley, professeur. 
Hunter Nicholson, « 

IiAffrange. 

M. Dr W. H. Frankin. 

Naaiivllte. 

MM. Geo. S. Blaokie, professeur. 
Dr A. Gattinger. 



COKBESPONDÀNCB BOTANIQUE. 101 



Râla ton atatlon. 

M. P. P. Hynds (Flora of West Tenn.). 

TEXAS. 

Dalla*. 

M. J. Beverohon (Fougères et Cypéraeées). 

Harrlftbarg. 

M. Dr J. F. Joor (pi. de la Louis, et du Texas). 

Houaton* 

Mrs M, J. Young, State Botanfet. 

VERMONT. 

Brattleboro* 

M. Ohaa. G. Frost (Cryptogames). 

Charlotte* 

M. 0. G, Pringle (FI. West Verm.). 

Iiunenburgli* 

H. Dr H. A. Outting. 
Wlndaor, 

H. Dr Edward B. Phelps (pi. méàte). 



VIRGINIA. 



Alexandrla, 

H. Dr B. H. Stabler. 



Wytlievllle. 

M. Howard Shriver (BoUdago). 



WASHINGTON TERRITORY. 



TaneoaTer. 

M. G. Smith, prof. Seminary. 



102 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

WEST VIRGINIA. 
WHeelIng. 

M. Gustave Guttenberg (Fougères fossil. et récent.). 
H. N. Mertz, 3818, Boff St. (Fougères). 

WISCONSIN. 
Centrevllle* 

M. le père Th. Brnhin (Corresp: M. Schnlthees, libraire à Zurich). 

Mllwaultee* 

M. Dr Lewis Sherman. 

Monrœ* 

Miss Ada B. Bingham. 

Raelne* 

M. Dr J. J. Davis. 
Sauk City. 

M. Wm. F. Bundy (Champignons). 

Wliitewater. 

M. Geo. B. Kleeberger, professeur (bryologue). 



NOUVELLE-BRETAGNE (BRITISH AIEBICi). 

CANADA. 
llellevllle. 

M. John Macoun, F. L. S., prof, of bot. Albert Collège (Oarex et myeol.) 

CHleoiitlml, Saguenay, Québec. 

MM. l'abbé D. O. B. Dofresne, prof, an séminaire, 
l'abbé Victor A. Huart, » 

Montréal. 

MM. Geo Barnston (Mousses). 

J. W. Dawson, principal Mao Gill University (fossiles). 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 103 

MM. A. T. Drummond, 180, St James Street (jgéogr. bot, Lichens). 
J. B. Goode (Orchidées), 

Dr J. B. Mao Connell, prof, of bot. Bishop's Collège. 
David A. P. Watt (jpl. acrogènes). 
D. K. Mao Cord (Fougères du Canada). 

Québee. 

MM. l'abbé Ovide Brunet, prof, de bot. à l'Unir. Laval, 
l'abbé J. D. D. Laflamme, Univ. Laval, 
l'abbé Provancher, dir. du Naturaliste Canadien,8 rue Lamontagno 

NOUVEAU-BRUNSWICK. 
Bathuret Village. 

Sév. Robert Ohalmers. 

Frederleton* 

M. L. W. Bailey, professeur ÇDiatomaeées). 
Saint John, 

MM. Bév. James Fowler. 
George U. Hav. 
George F. Mafcthew, Oustom House. 

NOUVELLE-ECOSSE (NOVA SOOTIA) OU 

ACADIE. 

Halifax. 

M. D. George Lawson, prof. Dalhousie Collège. 

Windsor* 

M. Henry How, professeur. 

COLUMBIA. 
UTew 'Westminster* 

M. W. C. Cormao (Conifères). 



104 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

ANTILLES (WSST-IBDIKS). 

COLONIES ANGLAISES. 
Antlgua (Ile d y ). 

M. Dr Nicolson, botaniste. 

Barbade on Barbadoei (Hé de la). 

M. Dr François Goding, Harmony Hall, Bridgetown. 

Domlnlea (Ile de). 

M. Dr Imray, botaniste. 

Jamaïque (Ile de la). 

MM. Morris, dir. des Jard. bot. de la Jamaïque. 

B. Thomson, superintendant du Jard. bot. oolon. de Caetleton et 

des plantations de Onchona. 
G. S. Jenman, jard. en chef du Jard. bot. oolon. de Castleton. 

Xrlnldad (Ile de la). 

MM. H. Prestoe, dir. du Jard. bot. 
Dr J. Court, Port of Spain. 
Auguste Fendler (Fougères). 

COLONIES DANOISES. 

Ste-Crolx (Ile de). 

M, Christian Dahl. 

Sf-Thomag (Ile de). 

MM. H. F. A. baron Eggers (FI. des îles danoise*). 
H. Chas. Calderon. 

COLONIES ESPAGNOLES. 

Caba (Ile de). 

MM. José Blain, près de Santa Oruz, juridiction de San Oristobal. 

Dr Sébastian Alfredo de Morales, Calle de Verlarde, 5, Mafcanzas. 

Juan Gundlach, à Havana. 

Jules Lachaume, directeur du Jard. d'aoolim. de la Havane. 

J. Manuel Presas, à Matanzas. 

Francisco Adolfo Sauvalle, à Habana. 

Porto-Rleo (Pubbto-Rico) (Ile de). 
M. Dr A. Stahl, médecin à Bayamon. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 105 

COLONIES FRANÇAISES. 

Guadeloupe (Ils de la). 

M. P. Boname, dir. de la état, agron. de la Pointe à Pitre. 

Martinique (Ile de la). 

M. Ch. Bélanger, dir. dn Jardin colonial à Sfc- Pierre. 

RÉPUBLIQUE DE HAÏTI. 
Port-au-PrInee. 

MM. Dr J. B. Dehoux, dir. de l'Éoole de médecine (oorresp. : M. Viaud- 
Grand-Marais, place Bt- Pierre, 4, à Nantes). 
J. Dioit, prof, à l'École de médecine. 



MEXIQUE. 



Mexleo. 

MM. Alfonse Herrera, présid. de la sect. bot. de la Sociedad Mexicana 

de Historia natwal. 
Antonio Penafiel, premier secrétaire de la Sociedad Mexicana de 

Historia naturel. 
Mariano Baroena, directeur de l'Observatoire, memb. de la 

Socied. Me», de Hist. nat. 
José Joaqnin Arriaga, memb. de la Socied. Me», de Hist. nat. 

Orlzaba, État de Vera-Cruz. 

M. Mateo Botteri, memb. de la Soc. Me», de Hist. Nat. 

Cordova. 

MM. Hugo Finok, propriétaire, memb. de la Socied. Me», de Hist. nat. 
Jean Tonel, horticulteur. 

Merlda. Yucatan. 
M. J. Donde. 

Puelila, 

M. Joaqnin Idanez, memb. de la Socied. Me», de Hist. nat. 

Tehuantepee, Oajaca. 

M. le professeur Sumiohrast. 

San IiuIa de Potosl, 

M. prof. G. Barroeta, docteur en médecine. 



106 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



GUATEMALA. 



Guatemala, 

MM. Dr Joaquim Yela, prof, d'hist. nat. et de médecine opérât. A 
l'Univ. 
Rossignon, dir. du Jard. des plantes. 
Dr David Luna, prof, de physique et de ohimie à l'Univ. 
Dr José Farfan, prof. émer. à l'Unir. 
Jnan José Rodrigue*, propriétaire. 



NICARAGUA. 



Grenade* 

M. Paul Lévy, ingénieur, memb. de la Soo. bot. de France (corresp. : 
M. Margarou, rue des Rosiers, 82, à Paris). 



COSTA-PJCA. 



&• JTofté, 

M. Carmigol, horticulteur. 



CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 107 



AMÉRIQUE MERIDIONALE. 



mm DU BRÉSIL (BRAZIL). 

Rlo-de-Janelro (Flttmen, Sebastiapolis). 

S. M. Don Pedro d'Aloantara, Empereur du Brésil. 
MM. Dr Ladislau de Sonsa Mello e Netto, dir. du Musée national. 
Dr Nioolau Joaquin Moreira, sons dir. de la sect. bot. an Musée 

national. 
Joao da Motta Teixeira, attaché au Musée national. 
Lourenço José Bibeiro da Gruz Rangel, attaché au Musée nation. 
Dr Théodore Peokolt, pharmacien, rue da Quitanda et attaché 

au Musée nat. 
Dr Saldanha da Gama, prof, de bot. à l'école polytechnique. 
Dr Joaq.-Monteiro Caminhoà, prof, de bot. à l'école de médeo. 
A. Glaziou, dir. du Jardin public (Passeio publioo) (oorresp. : 

M. E. Baillière, libraire, rue Hautefeuille, 19, à Paris). 
Dr Guil. Sohûch de Oapanema, dir. du télégraphe électrique. 
J, Barbosa Rodrigues, secret. -adjoint au collège de don Pedro II. 
M. Glaes, directeur du Jardin botanique. 
P. M. Binot, horticulteur à Petropolis, près de Rio-de-Janeiro. 

Bailla ou San Salvador, prov. de Bahia. 

MM prof, de bot. à l'École de médecine. 

Brunet, dir. de l'École d'agriculture. 
M. Lacerda, consul de Belgique. 

Caldafl, prov. de Minas Geraes. 
M. Dr Pedro Regnell, médecin. 

Iiagoa Santa, prov. de Minas Oeraes. 

M. Dr Pedro Guilherme Lund, médecin (paléontologie). 

Ste-Catherliie {8<vnta Oatharina). 

MM. Hippolyte Gautier, consul de l'Uruguay oriental. 
Fritz Muller. 



108 CORRESPONDANCE BOTAMQ'ÎE. 



ÉTATS-UNIS BE LA COLOMBIE 



OU NOUVELLE-GRENADE. 



M. Dr Bayon, prof, à l'Univ. 

Medellln, 

M. Dr And. Posada-Arango, prof, de bot. à l'Univ. 



VENEZUELA. 



CarécM. 

MM. Dr A. Ernst» prof, d'hist. natnr. à l'Univ., dir. da Musée 
nationaL 
Dr Regains Carlotti, secret, de la Soo. d'agriculture. 



ÉQDATEDB (ECUADOR). 

Quito. 

MM. R. P. Al. Sodiro, S. J., prof, de bot. à l'fioole polytechnique et 
dir. du Jard. bot. 
Ang. Cousin, propriétaire. 

GuaytMftiill* 

M. Dr Destruge, oomral. 



COEWWPONDANOE BOTANIQUE. 109 



PÉROU. 



Lima. 

MM. Dr Miguel de loe Bios, dir. du Jard. bot. 

Henri Donckelaer, jard. en ohef du Jard. bot. 

Fr. Iriarte, oonserv. dn Musée nation, d'hist. natnr. 

Dr J. B. Martinet, ancien prof, de bot. à l'École de médecine 

(oorreep. : M. J. Martinet, plaoe Monge, 8, à Paria). 
Prof. Dr Eaimondi. 
Barranoa. 



CHILI. 



Santiago. 

MM. Dr B. A. Fhilippi, prof, de bot. 

Angel Vasquez (Hist. nat., pharmacie, eto.) 
Dr Fr. Leibold, pharmacien. 



RÉPUBLIQUE ARGENTINS 

OU ÉTATS-UNIS DU RIO-DE-LA-PLATA. 



MM. Dr Burmeister, dir. dn Musée d'hist. nat. 
O. Sohnyder, prof, de bot. à l'Université. 
Dr Charles Berg, prof, de zoologie à l'Unir., insp. dn Musée 

public 
Domingo Parodi, auteur de la Flora de la BepubUea Argmtina 

y Paraguay» 
Vincent Bissoto, hortic, Galle Tuonman, 192. 
Dr Àberg (Eucalyptus). 



110 CORRESPONDANCE BOTANIQUE 

Coneepelon del Uruguay. 

M. Dr P. G. Lorentz. 

Cordova. 

M. G. Hieronymus, prof, de botanique. 



PAEA6ÏÏAT. 



AMumptlon (Assumpçaô, Asuncion). 

M. Balansa, naturaliste voyageur (oorresp. : M. E. Cosson, rue 
Àbbatuoci, 7, à Paris). 



URUGUAY OU BANDE ORIENT ALI. 

Montevideo ou Sam-Felipe. 

MM. José Arechavaleta, prof, de bot. à l'TJnîv. 

Ernest Gibert (Enum. plant, sp. nasc. agro Montev.)* 

Félix Truchart (Herbier du pays), 

Frédéric Balparda, coll. de pi. pour le Musée de l'Association 

rurale de l'Uruguay. 
Pierre Margat, horticulteur. 
Emile Castro, horticulteur. 



GUYANE ANGLAISE. 



M. Everard im Thurm, Curator of the British Guyana Muséum. 



COKEBSFONDAiTCB BOTANIQUE. 111 



ASIE. 



KMPIRÎ DES imi3 : INDES ANGLAISES:. 

Calcutta, Bengale. 

MM. Dr George Kjng, superintendant du Jard. roy. de bot. 
John Scott, curateur du Jard. bot. 
Adolphe Biermann, curateur du Jard. bot. 
Dr Brandis, inspecteur général des forêts. 
Gustave Mann, oonserv. des forêts du Bengale. 
Blechynden, secret, de la Soc. d'horticulture. 
Ottokar Feistmantel Qpaléont. vég.) 

Bangalore, Madras. 

MM. Colonel Sankey, dir. du Jard. bot. 
Cameron, jardinier en chef. 

Bombay, 

MM. A. Shuttleworth, dir. du Jard. bot., oonserv. des forêts. 
R. Thompson, conservateur-adjoint. 

Darjeeltng, Bengale. 

M. W. Gammie, plantation de dnchona. 

Iialiore, Punjab- 

M. H. Baden-Powell, oonserv. des forêts du Punjab. 

IiUeknow, Aoudh. 

Jardin du Gouvernement. 

SKaclrafl* 

MM. Joseph Steavenson, hou. secret, of the Agric-hortio. Society, dir. 

of the Garden. 
J. H. Storey, superintendent of the Garden. 
Colonel Beddome, oonserv. des forêts. 
Georges Bidie, Esq., M. D,, superintend, of the Government 

Muséum, 



112 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 

Ootaeamuiui ou Utakamaiid, Madras. 
M dir. da Jard. bot. 

Peradenla, Ile de Oeylan. 

MM dir. du Jard. bot. 

Daniel Morris, B. A,, dir. adjoint. 

Sagarunpore, Bengale. 

Dr J. F. Duthie, superintendant da Jard. bot. du Gouvernement. 

Slngapore (He de), 

M. Murton, superintend. dn Jard. de la Soc. d'hort. 



INDES FRANÇAISES. 



Pondlelaéry, Indoustan. 

M dir. du Jard. bot. et d'acclimatation. 

Saigon, Gochmchme. 

MM. Dr Pierre, dir. du Jardin colonial. 

Corroy, dir. da Jard. bot. de la ferme des Mares. 



INDES NEERLANDAISES. 



19 Java, 
M. J. 0. Bernelot Moena, dir. des plant, de quinquina. 

Bultenzorg (Bogob), Java. 

MM. Dr B. H. 0. C. Soheffer, dir. da Jard. bot. et de l'Ecole d'agrio. 
Binnendijk, jard. en chef du Jard. bot. (hortalanas). 
Dr J. C. G. W. van Nooten, secrétaire (amanaensis) da Jard. bot. 
C. J. F. Lang, dessinateur da Jard. bot. 



CORRESPONDANCE HOTANIQUE. 113 



MM. B. H. Kykens, prof, à l'Ecole d'agrio. 
A. Masaink, » un 

H. J. Wigman, jard. eu chef du Jardin agric. 
J. E. Teysmann. 



EMPIRE CHINOIS. 



gliang-Hal. 

M. Dr von Môllendorff, attaché an consulat d'Allemagne. 

Whampoa. 

M. Dr H. Hanœ, consul des Etats-Unis de l'Amériq. du Nord. 



EMPIRE JAPONAIS. 



Yohoïka, par Yokoliama. 

M. Ludovic Savatier, chirurgien de la Marine à l'Arsenal. 



RUSSIE D'AS II 

SIBÉRIE. 

jHInilMlltsli, gouv. de Yénisseysk. 
M. H. N. Martianoflf, pharmacien. 

TURKBSTAN. 
TaaeMieiit. 

il. N. J. Korolskow (Flore de l'Asie centrale), 

Kuldaelia. 

M. Alb. de Regel, médecin (FI. de l'Asie centrale). 



8 



114 CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 



EIFIBE TURC. 



Beyrouth (Beerût), Syrie. 

M. Dr George É» Post, prof, de bot. au Syrian protestant Collège 

Tripoli* 

M* Isidore Blanche, consul de France. 






CORRESPONDANCE BOTANIQUE. 115 



OCEANIE. 



COLONIES ANGLAISES. 



Adélaïde, Australie méridionale (South Australia). 
M. Dr B. Schomburgk, dir. du Jard. bot. 

llrlflliane, Queensland (Austr.). 
MM. Walter Hill, dir. du Jard. bot. 

Lewis A. Bernays, F. L. S., vice-présid. de la Soc. d'aoolim. de 

Qaeensland. 
F. M. Bailey, F. L. S. conserv. de l'herbier du Muséum. 

Hobart-Town, Tasmanio. 
M. Abbot, dir. du Jard. bot. 

Melbourne, Victoria (Austr.). 

M. Baron Ferd. von Mueller, F. B. S., botaniste du Gouvernement, 
directeur du Jard. bot. 

Otago, Nouvelle-Zélande. 

M. John Buohanan, botanioal collector for the Otago Muséum. 

Sydney 9 NouvéUe-QaUes du Sud (Aust). 
MM. Charles Moore, dir. du Jard. bot. 
Dr E. Bennett. 
A. Liversidge (géologue). 

Tooivoomlift, Queensland, Australie. 

M. Charles Hartman, amateur de botanique. 

Wellington, Nouvelle-Zélande. 

MM. Dr. James Heofcor, secrétaire de la Commission du Jard. bot. 
J. Travers, amateur de botanique. 



116 C0HRE8P0NDANCR BOTANIQUE. 



COLONIES ESPAGNOLES. 



Manille* Luçon {Philippines). 

MM. Domingo Vidal, dir. da Jard. bot. 

Begino Garcia, conservateur des graines. 
Fr. Antonio Llanoa, botaniste. 



COLONIES FRANÇAISES. 



Nouméa^ Nouvelle-Calédonie. 

MM. Joubert, amateur de botanique. 
Strookaroh, amateur de botanique. 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



A 

PAGE 

Abbay, R 69 

Abbot 115 

Abeleven, Th. A 70 

Aberdare 56 

Aberg, Dr 109 

Aberle, Dr 29 

Acvet-Touvet 49 

Aerling, Dr J. E 77 

Agardh, Dr J. G 78 

Aguiar (A. A. de) 71 

Ahlberg, Dr N. P 79 

Ahlee, Dr . 17 

Ahlner, Dr E 79 

Ahflcharnmow 75 

Ajati, L 64 

Albert 46 

Alberti, R 12 

Aléa, Fr 89 

Alexandre, P 46 

Alexandrowîcz, J 75 

Alglave, Em 45 

Allen, Dr T. F 88, 97 

Allman, G 56 

Almquist, Dr S. A 77 

Amagat, Dr E 51 

Ambrosi, Fr 80 

Anderson, Dr G. L 87 

Andooard, Ambr 52 

Audoynaud 52 



PAGE 

Andra, Dr. C. J 8 

Andrade Corvo (J. de) . . . 71 

Andraa, J. G 89 

André, Ed 44, 49 

Andrée, Ad 13 

Andrews, Dr T. L 90 

Anghey, S 95 

Angifl 47 

Anthonard, L 50 

Antoine, Fr 25 

Anntsin, D 74 

Arcangeli, Dr J 64 

Archer, W 61 

Ardissone, Fr 66 

Arechavaleta, J 110 

Areschoug, Dr F. W. C. . . 78 

Areschoug, Dr J. E 76 

Arndt, 22 

Arnell, Dr H. W 78 

Arnold, F 16 

Arnold, Ch. N 97 

Arrheniufl, Dr J 76 

Arriaga, J. J 105 

Asa Gray, Dr 92 

Aschenon, Dr P 5 

Aschman, Dr 69 

Ashbarner, Wm 87 

Askenasy, Dr Ed 21 

Atwater, E 89 

Atwood, H. F 89 



118 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



PAGE 

Anbony, A 61 

Auerbaoh, Dr Léop 9 

AuBtin, B. M 87 

Austin, 0. P 95 

Autheman 51 

Autommarchi, P 48 

Averill, H 96 

Axell, S 79 

Azcarate, C 89 



Babcock, H 89 

Babikoff, J 72 

Babington, Gb. 58 

Babo, (B on A. W. von) ... 26 

Baoa, Dr J. A. y 41 

Bach, Dr 8 

Baden-Powell, H 111 

Baenitz, Dr G 12 

Baglietto, Fr 68 

Bail, Dr 10 

Bailey, Ch 59 

Bailey, Dr W. 96 

Bailey, F. M 115 

Bailey, L. W 103 

Bailey, W. W 100 

Bâillon, Dr H 43, 44 

Baird, 8p. F 86 

Baker, J. G 55 

Balansa 64, 110 

Balarin, FI 41 

Balfour, Dr J. H 60 

Balfour, Dr Th. A. G. . . . 60 

Balfour, Dr I. B 60 

Bail, John 57 

Balparda, Fr 110 

Balsamo, Dr Fr 66 

Bamberger, S 82 

Banning, Dr 13 

Barallier, Dr 53 

Baranetzky, J 74 

Barbey, W 82 

Barbosa, J. G 71 

Barcelô y Gombis, Fr. . . . 41 

Barcena, M 105 

BargeUini, Dr D 64 



PAGE 

Barla, J. B 52 

Barnes, 0. B 90 

Barnewitz, A. 8 

Barnsby, D 54 

Baroni, P 64 

Barranca * 109 

Barrandon, A 51 

Barroeta, G 105 

Barron, A. F, 57 

Bartelaen, H. G 73 

Barth, J 32 

Bartlett, A. P 87 

Bastianini, J 64 

Batalin, Dr A. F. . . . 72, 73 

Bateman, J 57 

Battandier, A 83 

Bauer, G. H. , «... . 6 

Bauer, 28 

Banke, Dr H 6 

Baumgardt, Dr 14 

Banse 13 

Baxter, W. H 59 

Bayon, Dr 108 

Beal, W. J 94 

Beanregard, Dr H 4$ 

Bebb, S 89 

Beooari, Ed. ...... 64 

Beohi, Em 64 

Beok, Dr G 24 

Beoker, G 8 

Becker 75 

Beokhans 12 

Beddome 111 

Béer, Dr H 87 

Behrens, Dr W. J 10 

Beinling, Dr 20 

Békétoff, A. . . . . . 72, 73 

Bélanger, Gh. .*..... 105 

Beltrani, V.. . , . . . . 66 

Bennett, Alf . W 56 

Bennett, J. H 100 

Benseler, Fr 24 

Bentham, G 57 

Bentley, B 56, 57 

Berokmans, P. J 89 

Berdan, Dr F 75 

Berg, Dr Gh 109 

Berge, H 82 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



119 



PAGE 

Berggren, Dr S 78 

Berher, Dr E 49 

Berkeley, J 60 

Bermann, Job 25 

Bernardin 35 

Bernays, L. A 115 

Bernelot-Moens, J. G. . . . 112 

Bernett 81 

Bernett, Dr E 115 

Berthold, DrG 66 

Bertoloni, A 63 

Bertram, W 21 

Bertrand, Dr Ch. B 50 

Beeoherelle, Em 44 

Besnard, Dr A 16 

Bessey, 0. E 90 

Beyerinok, Dr M. W. . . . 70 

Bianoa, J. ..... . 63 

Bioohi, Dr 65 

Biche 53 

Bidard 54 

Biddleoome, H. J £)9 

Bidie, G 111 

Biermann, Ad 111 

Bilimek, Dr 29 

BUlingg, Dr J. S 86 

Biner, Et 82 

Bingham, A. B 102 

Bingham, B. F 87 

Binnendijk 112 

Binot, P. M 107 

Birdwood, Dr G 55 

Bisooe, T. D 99 

Biflhop, J. N 88 

Blaokie, G. S 100 

Blain, J 104 

Blake, J 95 

Blanchard, J 47 

Blanche, Dr Emm 53 

Blanche, Is 114 

Blankenhorn, Dr 20 

Blasius, Dr W 21 

Blau, DrO 75 

Blechynden 111 

Blomberg, 0. G 79 

Blytt, A 79 

Bobierre, A. 52 

Boccaooini, C. ..... . 64 



PAGE 

Boohkoltz 14 

Bockstrôm, E. H 74 

Bodley, KL 99 

Boeokeler, 21 

Boerlage, Dr J. G 69 

Bogaerts 35 

Bohm, Dr J 24 

Bohatsoh,F 31 

Bohnensigg, Dr 70 

Bois, Désiré 42 

Boissier, Edm 81 

Bolle, F 29 

Bolle, Dr 7 

Bolles, E. 93 

Bolus, H 84 

Bommer, J. E 34 

Sommer, M me E 35 

Boname, P 105 

Bonnet, Dr Edm 42 

Bonnier, Dr G 43 

Booth, M. A 93 

Boott,W 92 

Borbâs (Dr Y. de) ... . 31 

Bordère 49 

Borggreve, Dr 8 

Bornet, Dr Ed 44 

Borodin. J 72, 73 

Borzi, A 65 

Bosca, Ferd 41 

Boswell, Dr J. T 60 

Botteri, M 105 

Bouché, Bm 21 

Bouché, C 6 

Bouché, J. ..... 8 

Boulay, Dr 50 

Boulger 67 

Bourquin, Fr 95 

Boussingault 48 

Boutmans 50 

Bouvier, Dr L 81 

Boysen, Joh 38 

Bozzo, G 66 

Bradley, F. H. 100 

Braithwaite, Dr B 57 

Brandegee, T. S 88 

Brandis, Dr 111 

Brandza, Dr 71 

Branham, J. B. 100 



1 



120 



TABLE DÏ8 NOMS PROPRES. 



PAGE 

Brassai, Dr S 32 

Brann, G 21 

Brann, Dr H 25 

Braungardt, Dr 17 

Bray, M. H 94 

Brefeld, Dr 10 

Brehmer, Dr 23 

Breidler 25 

Brendel, Dr Fr 89 

Brenner, M 74 

Brewer, W. H 88 

Briard, Dr 52 

Briggs, S. A 89 

Briosi, J, 63 

Britten, J 55 

Britzelmayer, Dr 16 

Brochon, H 47 

Brookmûller ...... 21 

Brooks, E 87 

Broome, CE 58 

Brown, G. W. . . . • . . 97 

Brown, Dr Bob 57 

Brown, John 61 

Brown, N. E 55 

Brown, W 58 

Briigger 80 

Bruhin, Th 102 

Brun 81 

Brnnaud, P 54 

Brnnet, Ov 183 

Branet 107 

Bruno, Dr F 68 

Braschi, Al 67 

Bubani, Dr P 63 

Buoco, J 65 

Buohanan, J 84 

Bachanan, J 115 

Buohenau. Dr Fr 22 

Buchholz, H 10 

Buchinger, prof. 23 

Bnhse, Dr 75 

Bnllec, B 60 

Bnmstead, Dr F. J 97 

Bundy, W. F 102 

Bunge, A. (de) 73 

Burbidge, F. W 61 

Burok, Dr W 69 

Bureau, Ed j.2, 41 



PAGE 

Bargerstein, Dr A 25 

Barmeister, Dr 109 

Bornât, Em 82 

Barnoaf 46 

Burrill,T. J 90 

Buse, Dr L. H 70 

Bnza, J 32 



Caflisoh 16 

Oaille,A 47 

Cailletet, L 48 

Calderon, Ch 104 

Oalderon,S 39 

Oaldesi, L 64 

Oallay, A 48 

Caminhoà, Dr J. M. . . . 107 

Gameron 111 

Canales, Dr V. G. y ... . 41 

Oanby, W. M 88 

Candèze, Dr E 36 

Canepa, J. B 63 

Canovas, Fr 41 

Oantoni, G 65 

Gapus, G 42 

Carbô\DrN 40 

Carestia, Ant 68 

Carlotti, Dr R. 108 

Carlucoi, Dr M 68 

Carmigol 106 

Garnoy, Dr J. B 36 

Carrefc 50 

Carrière, E. A 42 

Carroll, Is 61 

Carruthers, W 55 

Caruel, T 67 

Carvoso, Dr F. C 71 

Caspary, Bob 12 

Castinel-Bey 83 

Gastracane degli Antelmi- 

nelli, Fr 63, 64 

Castro, Em 110 

Gattaneo, Dr Ach 67 

Cauvet, Dr D 50 

Cazzuola, F 67 

Ceocoti, N 67 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



121 



PAGE 

CelakovBky, Dr L 27 

Celi, DrH 67 

Cemello, Dr V 66 

Cesati,V 65 

Chabaad, J. B 54 

Chaboisseau, T 44, 49 

Chadbourne, F. A 94 

Chalmers, B 103 

Chalon, Dr J 86 

Chalon, V 47 

Chantard,J 50 

Chape, Dr J. B 40 

Chapman, Dr A. W. . . . 88 

Ghargueraud, A 46 

Chatin, A 42, 43 

Chatin, Joan 43 

Chaves, Ant 40 

Chevrier 48 

Chiokering, J. W 86 

Christ, Dr 80 

Christensen, K 78 

Christison, Bob 60 

Cienkowski, Dr L 74 

Ciesielski, Dr Th 28 

Citarda, N 66 

Citerne 48 

Clark, J. H 100 

Clarke,C.B 57 

Claossen 75 

Clavaud, Arm 47 

Cleghorn, Dr 61 

Clerc, 73 

Cleve, Dr P. T 79 

Cleveland, D 87 

Clinton, G. W 96 

Clos, Dr D 54 

Cooconi, Dr J 63 

Cochrane, H. A 93 

Coelho, J. M. Latino. ... 71 

Cognianx, Alf. 34 

Cohn, Dr P 8 

Collinder. 79 

Colmeiro, Dr M 39 

Cornes Dr H 66, 67 

Companô*, M 40 

Congdom, J. W 87 

Conrad, Dr M 16 

Console, Dr M 66 



PAGE 

Oonwentz, Dr H 8 

Gooke, C 55, 57 

Coomber, W 56 

Cooper, Elw 87 

Cooper, Dr J. G 87 

Corenwinder 50 

Cormac, W. C 103 

Cornet, J. P 34 

Cornu, Dr Max 42 

Corroy 112 

Oortes, J. P 39 

Corvo, (J. de Andrade). . . 71 

Cosson, Dr Ern 42, 44 

Costa, Dr A. C 40 

Costerns, Dr J. C 69 

Conlter, J. M 90 

Conlter, M. S 90 

Conrfc, Dr J 104 

Cramer, Dr C 82 

Crépin, Pr 34 

Crié, L 53 

Crisp, Pr 56 

Crispo 35 

Cristofani, H 67 

Crombie, J. M 57 

Crngeon, Alf. 56 

Csato* (J. de) 32 

Cuboni, Dr J 63 

Cogini, Dr G 68 

Cnnningham, Dr B. 0. . . . 61 

Cnrnow, W 59 

Cnrrey, Fré*d 56 

Cartifl, Dr J 86 

Cartiss, A. H 88 

Cnrtiss, F. A 88 

Catting, Dr H. A 101 

Cybulski, H 75 

Czech, Dr 10 

Czerwiakowski (Dr de) ... 28 



Da Craz Bangel, L. J. . . . 107 

Dahl, Ohr 104 

D'Albuquerque, M 71 

D'Alcantara, Pedro .... 107 
Dallas, W. S 58 



122 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



PAGE 

Dalla Torre, Dr G 26 

D'Amato, DrFr 68 

Da Motta Teixeira, J. . . . 107 

Dankelmann (de) 10 

Darwin, Dr Ch 58 

Darwin, Pr 58 

Da Silva, A. L 71 

Daveau, J 71 

Da Veiga, Est 71 

Davenport, G. E 92 

Davis, Dr J.J 102 

Davis, L 93 

Davrellon, Em 49 

Dawsoo, J. W 102 

DeAguiar, A 71 

Dean, Rioh 57 

Do Bary, Dr A 23 

Debeanx, Od 53 

De Bey, Dr 7 

De Boer, Dr P 70 

DeBorbàs, DrV 31 

De Bnnge, A 73 

Do Câoeres, D r Pr. 8. ... 41 

Deoaisne, Jœ 42 

De Candolle, Alph 81 

De Oandolle, 81 

De Oannart d'Hamale, Pr. 34,36 

De Castro, Dr Pr. X. ... 89 

Deohen (Dr H. von) .... 8 

De Gordemoy, J 84 

De Csatô, J 32 

De Czerwiakowski, Dr ... 28 

Dedeoek,J 27 

De Parkas-Vakotinovic, L. . 33 

DePioalho 71 

DeGreanz 51 

De Greig 72 

De Heldreich, Th 62 

Dehérain, Dr P. P 42 

De Herder, Dr P 72 

Dehnhart, Alf 66 

De Hohenbûhel, h 30 

Dehoux, DrJ. B 105 

Deiohmann-Branth .... 88 

De Jabornegg-Gamsenegg . . 28 

De Janozewski, Dr Ed. ... 28 

De Kerohove, 86 

Delamarre, Dr 25 



PAGE 

Del Amo, D r M 40 

De Lanessan, Dr ... . 43,45 

DelaPena,P. G 39 

De Lindemann, E 73 

De Tlsle du Drénenf, G. . . 49 

Delitsch, Dr 19 

Délia Valle, Dr A 66 

Delogne, 0. H 34 

De Los Bios, Dr M 109 

Delpino,P 65 

De Marohesetti, Dr 0. . . . 29 
De Maximowioz, G. J. . . .72 
De Mello Breyner, D. L. . . 71 

Demoor, V 35 

De Morales, Dr S. A. . . . 104 

Denis, Th 50 

De Nozeilles ....... 45 

Denslow, H. M 88 

De Oliveira, J. D 71 

DePaiva,B OB 71 

D'Eprémesnil, G* . . . . 45,48 

De Pulszky, P 81 

De Pnrkinje, Dr B. ... * 27 

Derbès 61 

De Regel, Alb 131 

De Regel, Dr Ed 72,73 

De Rostafinski, Dr J. T. . . 28 

De Saporta, G 45 

De Sohlosser Klekovski, J. G. 33 
Desohmann (C. von) .... 28 

Deséglise, A 81 

De Seynes, Dr J 43 

DeSoland, A 46 

De Solma-Laabaoh, C te H. . 11 

De Solsky, N 72 

Destruge, Dr 108 

De Szonfcagh, Dr N 38 

De Tohihatohef, P 64 

Detmer, Dr W 20 

De Tommasini, M 29 

De Torrepando, te . . . . 39 
De Trautvetter, E. R. . . . 72 

DeVeselofsky 72 

Devis . . . , 36 

De Vos, And. 36 

De Vries, Dr H. 69 

De Wolkenstein, E. P. ... 73 
Deyrolle, Em. < 45 



TABLE DES NOM8 PROPRES. 



123 



PAGE 

Dezanneau, Dr Alf . .... 46 

Diblassi, Dr . 67 

Diokie, Dr G. A 60 

Dickson, Dr Al 60 

Didriohsen, F 37 

Dietrich, Dr D 20 

Diefcrich, F 5 

Dietzell,DrB 16 

Dimmick, L. M 87 

Dingler,DrH 15 

Dippel, Dr L 21 

Dôbner, Dr 16 

Dodel-Port, Dr A 82 

Dodel-Port, M* e 82 

Doell,J. 20 

Dolfus, Adr 45 

Doms 9 

Donde, J. 105 

Doûmet- Adanson, N. ... 48 

Dowd, S. E. , 96 

Dreesen,P 9 

Drevault, L 43 

Droit, J 105 

Drouyn de Lhuys 45 

Drude, Dr 18 

Drailliet-Lafargue 45 

Druramoiid, A. T 103 

Da Breail 44 

Dubreail, E 51 

Duby, Dr J. E 81 

Duohamp 54 

Duohartre,P 42,43,44 

Dudley,W.R 96 

Dnfour, Ed. 52 

Dafresne, D. O. R. . . . . 102 

Dulignon- Desgranges. ... 47 

Dumas. . 42 

Da Moulin, C*« 16 

Daneaa, Ed 53 

Dnparquet 85 

Durand, Th 36 

Dusén, E. F 79 

Dutailly, G 44 

Duthie, Dr J. F 112 

Duval-Jouve, J 51 

Dnvergier de Hauranne, Em. 44 

Dyer, W. T. Th 55,56 



PAGE 

Eaton, D. 88 

Ebeling, W 13 

Ebermayer, Dr 15 

Ebner (Dr V. von). ... 29 

Eoorohard, Dr 52 

Edgeworth, M. P 57 

Edwards, Dr A. Mead ... 87 

Edwards, Wm 93 

Effner 16 

Eggers, H. F. A, 104 

Eggert, H 94 

Ehringer, Dr G. E 91 

Eiohe, M 96 

Eiohler, Dr A. W 5, 6 

Eidam, Dr E 8 

Eiksson, G 77 

Einioke, 12 

Ekama, Dr E. C. '.'... 70 

Elfving, Fr 73 

Ellaoombe, H. N 58 

Ellis, J. B 95 

Elsner, Dr M 9 

Elwes, H. J 69 

Emery, H , 49 

Emmerling, Dr 12 

Ende, Dr Oh. G 95 

Ender, E 72 

Engelmann, Dr G 94 

Engelthaler, H 25 

Englehardt, Fr. E 98 

Engler, Dr Ad 12 

Erdinger, G 26 

Eriksson, Dr J 76 

Ernst, Dr A 108 

Errera, Dr L 35 

Errington, G. N 98 

Espejo, Z 89 

Ettingshausen (Dr 0. von). 29 

Everard im Thurm .... 110 

Everhart, B 100 

Bverken H 

Ewerton, J. H. E 93 

Ewing, J 59 



124 



TABLE DES NOM 8 PROPRES. 



PAGE 

Faguet 43 

Palck, Dr 12 

Falkenberg, Dr P 11 

Famintzin, A 72 

Farfau, Dr J 106 

Farlow, Dr W. G 92 

Fatigati, 8 40 

Favrat 81 

Featherman, A 91 

Febiger, Cbr 88 

Fedchenko, Olga 75 

Federici, Dr 68 

Feichtinger, Dr Al 31 

Feistmantel, C 27 

Feistmantel, 111 

Fekete, Jos 30 

Fellows, Oh. 8 89 

Felsmann 10 

Femenia8, J. R. y 41 

Féminier, G 53 

Fendler, A 104 

Fenzi, E. 64 

Fermond, Ch 44 

Fernandez, Fr 40 

Ferrero,U 64 

Fôtu, Dr A 71 

Fioalho (0 U de) . . . . 71 

Fick, E 12 

Fiot, A 70 

Finok, H 105 

Findlay, Br 59 

Fischer de Waldheîm, Al.. 74, 75 

Fischer, Dr L 80 

Fitch, H.W 57 

Fittbogen, Dr J 9 

Flahault, Dr Ch 43 

Flatmer, Dr T. U 95 

Flindt,H 38 

Florentin 43 

Flùckiger, Dr F. A. . . . 23 

Focke, Dr W. 22 

Foote, A. E 99 

Ford, Ch. H 89 

Foucaud, J 54 

Fournier, Dr Eag 44 

Fowler, Jam 103 

Fowler, S. P 92 



PAGE 

Frauchet, A 49 

Frank, Dr B 19 

Frankin, Dr W. E 100 

Fraser, P. Neill 60 

Fraustadt, Dr 9 

Froundlich 73 

Freyhold (Dr Edm. von) . . 20 

Freyn, J 27 

Friedrich, Dr C 75 

Friedrichsen, Th 87 

Fries, Dr B 78 

Fries, Dr Th. M 79 

Fristedfc, Dr R. H 79 

Fritze,R 14 

Frœbel, C. II 97 

Fronius, Fr 31 

Frost, Ch. C 101 

Fubilla, T. A. y 39 

Fachs, Dr 17 

Fuller, A. B 99 

Faller, Ch. B 91 

Funck, F 19 

Fank, Dr 16 

Fass, Mioh 31 



Gadin 46 

Gaillardot, Dr C 83 

Galati Spuchus (de). ... 66 

Gammie, W 111 

Gander 30 

Gandoger, M 46 

Garbocoi, A 67 

Garcia, R 116 

Garcke, Dr A 5 

Gattinger, Dr A 100 

Gaadefroy, Eag 44 

Gautier, G 52 

Gantier, H 107 

Geheeb, A 20 

Gelarda, Dr 67 

Gemmi, J 64 

Genevier, G 52 

Gennari, Dr P 64 

Geoffroy S 1 Hilaire, A. . . 45 

Gérard, CI. Alb 52 



TABLE DE8 NOMS PROPRES. 



125 



PAGE 

Gérard, B 48 

Gérard, W, E 97 

Germain de S* Pierre, E. . . 44 

Gerndt, DrL 19 

Gernete, Oh 73 

Gerstenberger 18 

Geyler, Dr H. Th 10 

Ghersi,Fr 40 

Gibbes, L. B. 100 

Gibelli, Dr J 65 

Gibello, J 68 

Gibert, Ern 110 

Gibollefc, V 81 

Gibson, J 57 

Gibson, Wm 90 

Giele,J.F 36 

Gieseler, H 11 

Gilbert, Dr J. H. ..... 59 

Gilbert, B. D 98 

Gilkinet, Dr A 36 

GUle,Norb 34 

Gillet, 0. 46 

Gillot, DrX 46 

Gindra 97 

Giordauo, J. G 66 

Giovanini, A. Ph 63 

Giraudias 53 

Glaea, M 107 

Glastien, J 54 

Glaziou, A 107 

Gmelin 17 

Gobi, Chr .72 

Godet, Oh. , 81 

Godet, Oh. H 80 

Goding, Dr Fr 104 

Godlewski, Dr Em 28 

Godron, D.A 51 

Goebel,DrK 17 

Goeppert, Dr H. B 8 

Goethe, H 30 

Goeze, Dr Edm 11 

Goiran, Ang 68 

Golenz, J 14 

Gomes, B. B 71 

Gonnermann, Dr . . , . 19 

Gonzalez, M 39 

Goodale, Dr G. L 92 

Goode, J. B 103 

GoroBhankin, Dr J 74 



PAGE 

Gosselman, Dr 0. A. .... 77 

Gôthe, B 10 

Gotteland, A 71 

Gouanlt, Alb 42 

Graham, A 58 

Grandeau, L 52 

Grand'Bury 54 

Grasidou 51 

Grassi, Dr -63 

Gravet,Fr 36 

Gray, Dr Asa. ...... 92 

Grech Delioata, Dr J. C. . . 61 

Green, H. A 95 

Greenlaef, B. 92 

Grehl u 

Greig(de) 73 

Gremblieh, P. J 30 

Gremli 82 

Griewank, Dr 22 

Grigorieff, A. 73 

Grindon, L 59 

Grisard, J 45 

Groenewegen, J. 69 

Groenland, Dr J 9 

Gronlond, Chr 37 

Grônvall, Dr F. A. L, . . . 78 

Groves, H 64 

Grûn,Aug 23 

Grunow, A 25 

Gryglewioz, S 28 

Guenon 48 

Guiard, V 47 

Gaidi, L 67 

Gnild, Irv. T 93 

Gaillaad, Dr Al 47 

Gaimaraes, Dr B. M. . . . 71 

Guinet 81 

Galia. Dr G 61 

Gandlach, J 104 

Gnppenberger, P. Lamb. . . 26 

Gathuick ........ 80 

Guttenberg, G 102 



H&berlandt, Dr G 24 

Habirshaw, Fréd 97 

Haokel, E 26 



126 



TABLE DBS NOMS PB0PRE8. 



PAGE 

Hakansen, Dr • «... . 78 

Halàosy,DrE 25 

Haie! Dr E. M 89 

Hall,DrFr.W 88 

Hall, El 89 

Hallier, Dr Ern 20 

Hampe, Dr Ern 21 

Hanammann, Dr J 27 

Hanbury, F. A 56 

Hanoe, Dr H 113 

Hansen, Dr 16 

Hansen, Em. Ohr 37 

Hanatein (Dr J, von) ... 7 

Harmand, Dr 45 

Harrington, W. M 94 

Hartman, Oh 115 

Hartman, Dr 78 

Hartman, Dr B 77 

Hartig, Dr 21 

Hartig, Dr B 15 

Hartog, M 59 

Harvey, F. L 86 

Harz, Dr 15 

Haakell, 0. 98 

Haakins, 0. C 90 

Hasakarl, Dr J. 9 

Hauok, E 29 

Haupt, Dr 16 

Haapt, W. A 18 

Hauflakneoht, 19 

Hawes, Oh. W 92 

Hawley, M. D 98 

Hay, G. U 103 

Hayden, F. Y. 86 

Haynald (Dr L.) 32 

Hazalinazky, Fr 31 

Head, D. G 58 

Heohel, W 8 

Heokel, Dr Ed 51 

Hector, Dr J 115 

Heer, Dr 82 

Hegelmaier, Dr Fr 18 

Hegetsohweiler, Dr ... . 81 

Heiden, Ed 19 

Heidenreioh 13 

Heidenreioh, Dr 14 

Heidepriem, Dr F 22 

Heiland 13 



PAGE 

Heilman, J 48 

Heimerl, A 27 

Heinrioh, Dr 22 

Heinzel, Dr 14 

Heiss 10 

Heldreich (Th. de) ... . 62 

Hellbom, Dr P. Z 78 

Hellriegel, Dr 22 

Hempel, 0. Ed 18 

Hemsley, W. B 57 

Hennings, P 12 

Henriques, Dr J. A 71 

Henry, J. And 60 

Henslow, G 56 

Herder, Dr F. (de) .... 72 

Hérîbaud 48 

Hérincq 42 

Hering, 10 

Hermann, B 14 

Herpell, S 14 

Herrera, Alf 105 

Hervey, A. B 98 

Hervier-Basson 54 

Heaae, Dr B 7 

Heabner, Dr 18 

Hiern, W. P 58 

Hieronymas, G 110 

Hilbarg, Dr 18 

Hild, E. . ; 12 

Hildebrand, Dr F 20 

Hildebrandt, J. M 6 

Hill, Walt 115 

Hillebrand, Dr H 85 

Hillhouae, W 58 

Hinds, Dr 58 

Hinrîohsen, N 14 

Hinterhuber, B 26 

Hirn, G 47 

Hitchcock, 0. H 95 

Hitchcock, Miss M 95 

Hitohings, E. H 92 

Hobbs, Oh. E 93 

Hoohstetter, W 18 

Hoeme, A 18 

Hoffmann, H 21 

Hoffman, Dr W. J 86 

Hogg, Jam 97 

Hogg, Bob 56 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



127 



PAGE 

Hohenbfihel (L. de). ... 80 

Hôhnel (Dr F. von) .... 24 

Holder, DrJ.B 97 

Holland, F. R 90 

Holler, Dr 16 

Holmes, E. M 56, 67 

Holta, G 28 

Holtz, Ii. , • 11 

Hôlteer, H 72 

Holuby, J 32 

Holzmann, T 62 

Hooker, J. D 66, 56 

Hoopes,Jos 100 

Hors. P 27 

Horn, Dr P 22 

Home, J. 84 

Hoemer, J 92 

Houllet, R 42 

How, H 103 

Howard, J. H 57 

Howard, W. J 97 

Howe, Dr EU. 98 

Howse, F 57 

Hoysradt, L. H 98 

Huart>V. A 102 

Habenon, G 44 

Hubregtse, A 98 

Haet 68 

Hûlsen, R 14 

Hulting, Dr J 78 

Halwa, Dr 9 

Hume, G.L 96 

Hunt,DrJ.G 99 

Huper, E 80 

Husnot, Th 47 

Hussey, John 90 

Hùttig, 9 

Huxley, Th. H 66 

Hy, Fél. Oh 46 

Hyams, E 87 

Hyde,H.C 87 

Hynds, P. P. 101 



PAGE 

Dvenstein, Dr G. 8 

Imray, Dr 104 

Ingraham, E 93 

Inzenga, Dr G 66 

Iriarte, Fr 109 



Ibiza, (Bl. L. é) 89 

Idaûez,J 105 



Jabornegg-Gamsenegg (de) . 28 

Jack, J. B 20 

Jaokson, B, D 57 

Jackson, H 100 

Jaokson, J. B 55 

Jacob, B 80 

Jacobi, Dr M. P 97 

Jacobson, J. P 38 

Jaeger, H 16 

Jaeger, H. 19 

Jaeggi, J 82 

James, Th. P 92 

Janczewski (Ed. de) .... 28 

Janka (V. von) 31 

Jarris,DrJ 97 

Jatta, Ant , . 68 

Jeanbernat, Dr Ern. ... 54 

Jegorow 74 

Jenman, G. S 105 

Jennings, S 56 

Jenaaen, Dr Chr 12 

Jenssen-Tusoh 58 

Jessen, Dr 6 

Jesup, H. G 95 

Jirus, DrB 33 

Joad,G.J 67 

Johnson, Dr A. E 94 

Johnson, Dr G. B 100 

Johnson, G. W 57 

Johnson, M 84 

Johnston, Dr Chr 91 

Johnston, J. Fors 61 

Johnstrup, F 37 

Jolibois • • • 45 

Jolibois 46 

Jones, E. M 91 

Jonkman, Dr U. F. . . . 70 

Joor, Dr J. F 101 

Jordan, Al 60 



128 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



PAGE 

Jordan, D. S . 90 

Jordan, S. B 90 

Jorgensen, Âlf. 38 

Joseph (Archiduc) .... 31 

Joubert 116 

Judeioh, J. F 19 

Juglar 48 

Jûhlke 13 

Juranyi, Dr h 31 

Just, Dr L 20 



Kabath, H. . . . . 

Kalchbrenner, G. . . . 
Kalender, Dr ... . 
Kamienski, Dr F. . . 

Kanitz, Dr A 

Karasevioz, N. L. . . 

Earo 

Karsch, Dr A. . . . 
Karsten, Dr P. A. . . 

Eatzer 

Kauffert, B 

Kayser, Dr 

Keck, E 

Keit 

Kellermann, Dr Chr. . 
Kellogg, Dr. A. . . . 

Kemraler 

Kerner, D. A. F. . . 

Keraer, Jos 

Kerr, W. 

Kesselmayer, P. . . . 
Eiokx, Dr J. J. . . . 
Kieer, Dr Fr. . . . . 
Kienitz-Gerloff, Dr F. . 

Killias, Dr 

Kilvington, B. . . . 
Kindberg, Dr N. C. . 

Kindfc, Dr C 

King, Dr G 

Kinhner, Dr ... . 

Kippist, B 

Kirchhoff 

Kirchner, L 

Kirchner, Dr 0. . . . 



9 
33 

9 
28 
32 
72 
73 
13 
75 
73 
72 
16 
25 
85 
16 
87 
17 
24 
26 
98 
10 
35 
80 
15 
80 
99 
78 
80 
111 
17 
56 
20 
27 
17 



PàGR 

Kirsohbaum, Dr 0. L. . . . 15 

Kjaerskou, H 37, 38 

Kjellman, Dr B. F. . . . 79 

Klatt, Dr F 23 

Klebs, Dr 6 23 

Kleeberger, G. B 102 

Klein, Dr J 31 

Kloetzcher, H 62 

Klutschack 27 

Knapp, J. A 25 

Kny, Dr L 5 

Kobell (Dr Fr. von) , 15 

Koch, Dr L 14 

Koehne, Dr Em 6 

Kolb, M 15 

Kolb, E 17 

Kolbenheyer, C 29 

Kolte, J. P. J 69 

Kôrber, Dr 8 

Koren, Sfc 32 

Kornhuber, D. A 24 

Kôrnicke, Dr 8 

Korolskow, N. U 113 

Korthals, Dr P. W 70 

Kosoheonikoff, D. A. . . . 74 

Kossntânyi, Dr 31 

Koateletzky, Dr P. V. . . . 27 

Kramer, Fr 18 

Kraus, 17 

Kraus (Dr C. F. F. von) . . 17 

Kraus, Dr G 11 

Krause 18 

Krause, Dr H 9 

Krantz,E 8 

Kreesoher, G 18 

Krempelhuber (A. von) . . 16 

Krenberger, J 25 

Kreusler, Dr U 8 

Kreuzpointer, J. B 15 

Krieger, W 80 

Kristof, L 30 

Krok, T. 0. B. N 77 

Krout, A, F. K 99 

Krupa, J 28 

Krutizki, P. J. . . , . . 72 

Kùgler, Dr 18 

Kûhn, Dr G 19 

Kûhn, Dr J 11 



TABLE DK8 NOMS PROPBB8. 



129 



PAGR 

Kahn, Dr M 6 

Kuleschow, S. J 72 

Kunszt, J 32 

Kanze, Dr 19 

Kanze, J 10 

Knnze, Dr B. E 97 

Kûtzing, Dr 0. T 13 

Kurtz, Dr F 6 

Kykens, B. H 113 



Laoerda, M 107 

Lachaume, J 104 

Lackowitz, A. W 6 

Lacroix, Fr 60 

Ladrey 49 

Laflamme, J. D. D 103 

Lagerstedt, Dr N. G. W. . . 77 

Lagnesse, Dr 49 

Laguna, M 39 

Lamotfce, M 48 

Lamy de la Chapelle, Ed. . 60 

Landerer, Dr X 62 

Lang, Oh 20 

Lang 74 

Lang, 0. J, F 112 

Lange, Joh 37, 38 

Langner, H 9 

Lankester, E. Ray 68 

Lanzi, Dr M 63 

Lara, J. P 40 

Larbaleetrier, Gh 61 

Larcher, Ad 44 

Larsaon, Dr L. A 77 

Latham 68 

Lauohe, W 13 

Lavallée, Alph 44 

Lawes, J. B 69 

LawBon, D. G 103 

Lawson, Marm. A 69 

Le Breton, A 64 

Leclero, A 61 

Leffler, Dr J. A. ... . 78 

Leggett, Wm, H 97 

Le Grand, Ant 47 

Lehmann. Dr J 16 



PAGE 

Leibold, Dr Fr 107 

Leiohtlin, M 20 

Leighton, W. A 60 

Leitgeb, H 29 

Le Jolis, Dr A 48 

Le Marchant Moore, S. . . 66 

Le Monnier, G 62 

Lennebacker, Hel 87 

Lepeliier, Dr Arm 62 

Lerch, Dr J 80 

Leresohe, L 81 

Le Boy, P. V 97 

Lesley, J. P 99 

Lesqaerenz, L 98 

Letoarneax 83 

Letoarnenx, T 62 

Lentwein, Oh 81 

Levier, Dr E 64 

Lévy, P 106 

Lewakowaky/Dr N 74 

Lewis, Harb 69 

Liagre, J. B. J 34 

Libassi. ........ 67 

Licopoli, Dr G 66 

Liebe, Dr Th 6 

Lieatand, Dr Em 46 

Limprioht, G 9 

Lindberg 74 

Lindeberg, Dr G. J. . . . 78 

Lindemann, E. (de). ... 73 

Linden, J 86 

Lindgren, E 76 

Lindaay, W. Laud 61 

Linhart, Georg 81 

Linhart, Gnill 28 

List, Dr Edm 16 

Liversidge, A 116 

Llanoa, Fr. Ant 116 

Lletgeb, Dr P 39 

Llopis, M 41 

Lloyd, J 52 

Lookyer, J. Norm 68 

Lœatadiue, Dr 0. P. . . . 79 

Loew, Dr E 6 

Lojacono, M 66 

Lojka, H 31 

Lombard, Dr 64 

Lônnroth, Dr K. J. . . . 77 

e 



180 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



PAGE 

Lorentz, Dr P. G 110 

Loret, H 61 

Lortefc, Dr L 50 

Lory 49 

Losoos, Fr 40 

Lôwegren, C 77 

Lubbers, L 31 

Lucand 46 

Lucas, Dr Ed 18 

Ludwig, DrFr 22 

Laersaen, Dr C 19 

Luna, DrD 106 

Ltind, Dr P. G 107 

Lnnd,8 37 

LandoU, M. F 77 

Lnndstrdm, Dr A. N. . . . 79 

Lûtken, Dr 37 



H 

Maass, G 7 

Macagno,Dr 67 

Macehiati, L 68 

Mao Connell, Dr J. B. . . 103 

Mac Oord, D. K 103 

Mac Gibbon 84 

Maohado,DrA 41 

Mao Intyre, A 57 

Mac Lea, J. H 81 

Mao Nab, Dr W, R. . • . 61 

Maoonn, John 102 

Mac Owan, P 84 

Madauss, F 22 

Madelain 51 

Magnagati-Rondinini, Ant. • 65 

Magne 46 

Magnier, L 51 

Magoin, Ant 50 

Magnas, Dr P 6 

MaïéVsky, P.F 74 

Maillard, Dr Aug 49 

Maillot 61 

Makowsky, Al 29 

Malaide, Dr C 35 

Malbranohe 54 

Malinrerni, Al 66 



PAGE 

Maly, Fr 25 

Manganoti, Aut 65 

Manganotti, Dr 68 

Mangilli, Ed. G 68 

Mann, Gast 111 

Marchai, El 34 

Marchand, Dr L 43 

Marchesetti (Dr 0. de) . . 29 

Marcuocî, Dr Em 63 

Maréchal 36 

Mares, Dr P 83 

Margaron 106 

Margat, P HO 

Marie, Dr J 66 

Marié-Davy 45 

Marofct, Dr G. P 67 

Marsson, Dr H 

Martens, Dr Ed 36 

Marti, J. M 41 

Martianoff, H. N 113 

Martin, Em 63 

Martin, 53 

Martindale, Is. 95 

Martinet, Dr J. B 109 

Martins, Ch 61 

Masferrer,B 40, 85 

Masini, J. ...... . 68 

Mason, C. K. 87 

Massalongo, Dr C, . . . . 61 

Massink, A H3 

Masson, Boa 81 

Masters, Dr M. T. . . . 66,57 

Matoovich, P 38 

Mathieu, Aug 62 

Maithow, G. F 103 

Matz, Al 26 

Maurer, L 20 

Maurer, H • 20 

Mauri, P 63 

Maw, G 68 

Maximowioz, G. J. (de) . . 72 

Mayer, C 20 

Mayer(fils) 20 

Mayer, Dr Ad 70 

Mayer, Dr J. S 100 

Mayr, Dr G 25 

Mead, P. B 97 

Meara, Eug. 61 



TA.BLE DES NOMS PROPHKS, 



131 



PAGK 

Meehan, Th 99 

Méhu, Ad 51 

Meikosch, Dr K 21 

Meinshausen, 72 

Mejer, Dr 11 

Mella-Arborio,: C u Oh. . . 68 

Mellichamp, Dr J. H. . . . 100 

Melsheimer 12 

Menge, prof. 10 

Ménier, Ch 52 

Menyharth, L 30 

Mer, Em 44 

Mercklin, 0. E 72 

Merrill, J. Warr 92 

Mertz,H.N 102 

Meaohaïev, V. D 74 

Mioheli, M 81 

Miera, J 57 

Mika,DrCh 32 

Millardet,A 47 

Minks,DrA . 14 

Miqnel,P 45 

Mitteu,W 69 

Moe 80 

Moellor, J. D 15 

Moellor, J 25 

Moens, J. G. Bernelot * .112 

Môhl, Dr 9 

Mohr, Oh 86 

Moisson, H 42 

Moll, Dr J. W 70 

Môllendorf, Dr (von) ... 113 

Moller, A. Fr 71 

Môller-Holat 38 

Monèlln, J 94 

Monheim, V 7 

Montolivo 52 

Montserrat, J 40 

Moore, Oh 115 

Moore, Pr. W 61 

Moore, Th 55 

Moquin- Tandon, G. . . . 47 

Morales, Dr S. A, (de) . . 104 

More, A. G 61 

Moreira, Dr N, J 107 

Morel, DrJ 35 

Moreno, E. P 39 

Moretbini, Al 67 



PAGE 

Mori,Aut 67 

Morière, J 47 

Moritz, Dr 10 

Morren, Dr Ed 34,35 

Morris 104 

Morris, D 112 

Mortensen, H 38 

Morfchier, Dr P 80 

Mosé*n, Dr Hj 76 

Moser, Dr Ign 24 

Mdsser, L 7 

Motelay, L 47 

Mougeofc, Ant 47 

Mouiilefert 49 

Mueiier, Ferd. (von) . . . 115 

Mûller, Dr Oh 11 

Mùller, Dr H 12 

Mûller, Dr H 10 

Millier, H 82 

Mûller, J. F 21 

Mûller, Jean 81 

Mûller, K 6 

Mùller, Dr N. J. 0. . . . 13 

Mûller 73 

Mùller, Fél 34 

Mnller, Frite 107 

Manro, W 60 

Mûnter, Dr J 11 

Marmann, O. A 26 

Murray, G. R. M 55 

Murton 112 

Muflsat 43 

Mussat, Dr Em 44, 49 

Musset, Dr 49 

Myers, M. J 98 



I¥ 



Naegeli, (Dr Ch. G. von) . . 15 

Nallino 68 

Nash 96 

Nafchorst, Dr A. G. . . . 77 

Naudin, Oh 43, 46 

Nanmann, Dr F 22 

Nedzelsky, A , 75 

Nées von Esenbeck, 0. G. . 8 



1 



132 



TABLE DS8 NOMS PROPRES. 



PAGE 

Negri, F 64 

Nencioni, J 67 

Nestler, Dr Jul 20 

Netto, Dr L. de Sonsa Meilo. 107 

Nengebaner, E 29 

Neviu8, Dr R. D 99 

Newberry, Dr J. S. . . . 97 

Neyra 50 

Nicholeon, H. A. , . . . . 61 

Nioholson, H 100 

Nioholson, Dr 104 

Nielsen,P 38 

Niepraschk, J 9 

Niessl de Meyendorf, G. . . 29 

Nitschke, Dr Th 13 

Nitzschner, W 81 

Niven, J. 59 

Nobbe, Dr Fr 19 

Nordlinger, (Dr von) ... 17 

Nordstedt, C. F. O. . . . 78 

Nott, J. W 91 

Noulet, Dr 54 

Nowakowsky/ Dr L. . . . 75 

Nylander, W 45 

Nyman, 0. J. ...... . 76 



O. 

Oidberg, B 86 

Oliveira, J. D. (de) .... 71 

Oliver, D 65, 56 

Olivier, H 46 

Orio,DrAnt 39 

Orphanides, Th. G. . . , 62 

Ortmann, J 25 

Otto, Ed 23 

Oademans, Dr 0. A. J. A. . 69 

Ozanon, Oh 46 



Faoher, D. • . . 


28 


Pagnoul . . . 


.... 46 


Pancio, Dr J. . 


76 


Panisset, Alf. . . 


.... 83 


Panizzi . . 


.... 68 



PAGE 

Pantoosek, Dr J 33 

Paolucci, L 63 

Papasogli, Dr J. P 63 

Papier, A 83 

Parker, B. H 98 

Parkhnrst, V. P 93 

Parodi, D 109 

Parry, Dr 0. 90 

Parsons, S. B 96 

Pasquale, Dr J. A. . . . 65, 68 

Pasqaalini, A 65 

Passerini, J 67 

Pastor, Dr P 41 

Patterson, H. N 89 

Patze 12 

Payot, Vén 48 

Peok, Oh. H 96 

Peok, Dr E 11 

Peok, F 14 

Peckolt,DrTh 107 

Peoorara, G. ..... , 65 

Pedersen, R 38 

Pedioino, Dr N. A. ... . 63 

Penafiel, Ant 105 

Pennetier, Dr 53 

Penzig, Dr 67 

Perez-Mingnez, Dr L. . . . 41 

Perlenfein, G. • ... . 10 

Perrier de la Bâthie, E.. . . 45 

Perring, W 6 

Peter, Dr Alb 15 

Petennann, Dr A 35 

Petit, P 44 

Petrasoh, J 30 

Petrovio, Dr 8 76 

Petrowsky, And , 74 

Pettersson, P 79 

Petzold 9 

Peyremal, Dr 53 

Peyritsoh, Dr J 30 

Pfeffer, Dr W 18 

Pfeiffer,DrO 14 

Pfîtzer, Dr E 20 

Phassulis, Ph 62 

Phelps, Dr Ed. E 101 

Philippi, Dr R. A 109 

Phillips, W 60 

Phippen, G. D 93 



TABLE DE8 NOMS PROPRES, 



133 



Piccardi, C 

Piooone, Dr A 

Piohler, Th 

Piohon 

Pierre, Is 

Pierre, Dr 

Pigal, G 

Pihl,A 

Pflce,Nic 

Pillsbury, J. H 

Pinzger, Dr 

Pir6,L 

Pirona, Dr J 

Pirotta, J 

Pirotta, Dr E. 

Fitra, A 

Pittinger, Wm 

Plagge, Ph 

Planohon, Gust 

Planohon, J. E 

Planellafl-Giralt, Dr J. . . 

Plans, Dr Pr 

Planta 

Plimpton, F, S 

Plowright, C. B. , . . . 

Poetsch 

Poisson. J 

Pokorny, Dr Al 

Polak 

Polakowsky, Dr H. . . . 

Pomel 

Pool, Is. A 

Popandopulo 

Popovioin-Barcianu, Dr D. 
Porcher, Dr F. P. . . . 

Porcins, F , . 

Porter, Th. 

Posada-Arango, Dr A. . . 
Posoharsky, Q. A. . . . 

Post, Dr G. E 

Post, Dr K. A. (von) . . 

Potay 

Ponlsen, V 

Prahl, DrP 

Prantl, DrK 

Prentiss, A. N 

Presas, J. M 



PAGE 

68 
66 
30 
64 
47 

112 
66 
77 
97 
93 
14 
34 
68 
66 
67 
74 
96 
74 
43 
61 
40 
40 
83 
92 
69 
26 
42 
26 
27 
6 
83 
89 
76 
32 

100 
32 
99 

108 
18 

114 
79 
61 
38 
10 
16 
96 

104 

104 



PAGE 

Freussing,H 22 

Prihoda, M 26 

Prillienz, Dr Ed 43, 44 

Pringle, 0. G 101 

Pringsheim, Dr N 6 

Probst, J 82 

Prolonge, Dr P 41 

Frovanoher 103 

Prnoha, J 80 

Pniggari,J , 40 

Paissant . 98 

Pnlszky (F. de) 31 

Pnrkinje (Dr Em. de) . . . 27 

Pynaert, Ed. .♦,... 36 



Qaélet, Dr 
Qaihoa . 



61 
46 



Babenhorst, DrL 19 

Badde, G 76 

Badlkofer, Dr L 16 

Baimondi, Dr 109 

Bamon, A 44 

Bapin, D 81 

Bathay,Em 26 

Ban, Eng. A. 99 

Ban, Dr 17 

Bauch, Fr 26 

Ransoher, Dr B. • . • . 26 
Banwenhoff, Dr N. W. P. . 69, 70 

Ravain, J. B 46 

Bavenel, H. W 100 

Bebond, Dr 83 

Bedfield, J. H 99 

Beess, Dr H 16 

Begel, Alb. (de) 113 

Begel, Dr Ed. (de) ... 72, 73 

Begnell, Dr P 107 

Béguis 61 

Behm, Dr 17 

Behmann, Dr A 28 

Beiohardt, Dr H. W. . . . 24 



134 



TABLE DES NOMS PROPRES. 



PAGE 

Reichenbaeh, Dr H. G. . . 22 

Reinhardt, L 74 

Reinke, Dr J 11 

Reinsch, Dr P 16 

Remy, J 50 

Renard, Dr 74 

Renault, Dr B 42 

Renner, Ad 31 

Renny, J 59 

Rensoh 6 

Ressmann, Dr. ..... 28 

Rettig, H 20 

Retzdorff, W 6 

Reuss (Dr A. N. von) ... 25 

Reverohon, El 53 

Reverohon, J 101 

Reverohon, L 51 

Revon, L 46 

Reynolds, H. S 90 

Reynolds, M. C. 89 

Ricasoli, Y 64 

Richard 84 

Riohardson, Dr 91 

Rîohter, Laj 31 

Richter, P 19 

Rigo, P 65 

Risohawi, L. * 75 

Risler. . . • 44 

Rissoto,V. 109 

Rivière, Ch.. ..... , 83 

Robinson, E. A. . . •. . . 91 

Robinson, E. S 94 

Robinson, J, ..... . 93 

Robinson, W. 57 

Rodigas, Em. . • 35 

Rodman, Wash 96 

Rodrigaes, J. Barb. . . . 107 

Rodrigaez, J. J 106 

Roeper, Dr J 22 

Roesler, Dr L 26 

Roger, Alex 57 

Romieax, H 81 

Rosbach, Dr 14 

Rosenbohm, Eag 12 

Rosenthal, A. 25 

Ross, Waldo 92 

Rossi, L 33 

Rossignol ..,,..* 53 



PAGE 

Rossignon 106 

Rostafinski, (Dr J. T. de) . 28 

Roafcan, Dr Ed 67 

Rostrap, E 38 

Roth 13 

Rothrook, J. T 100 

RonjoD, A . 48 

Roumeguère, G 54 

Rousseau, M""* 35 

Roux 51 

Rony, G 44 

Roze, Ern. ' 44 

Rudolph, R. . • 75 

Ruhmer, G 6 

Rusby, H. 95 

Ruschenberger, W. S. W. . 99 

Russow, Dr Edm 73 

Rust, St. M 98 

Ruthe, R 7 

Ryder, J. A. ...... 99 



S 



Sabatier-Desar nantis ... 47 

Saooardo, Dr P* A. . . . 66 

Sachs, (Dr J. von) .... 17 

Sachsse, Dr R 19 

Sadebeok, Dr R 23 

Sadler, J 60 

Sagot, Dr P. A 49 

Sahlén, Dr A. J 79 

Saint-Gai 49 

Saint- Lager, Dr 50 

St Yves Ménard 45 

Sainz-Gutierrez, Dr P. . . 39 

Sajfert, J 16 

Salisbury, J. H 98 

Salomon, A 75 

Salomon, 17 

Salomonsen, Dr Ch. J. . . . 38 

Sanchez-Comendador, Dr A. 40 

Sanderson, J 85 

Sanio, Dr 13 

Sankey lll 

Santo Oarovaglio 67 

Sanz, S 40 

Sargent, Ch. S 92 



TAULE DES NOMS PJLOPJLES. 



135 



PAGE 

Sargent, Emily ..... 91 

Saaerbeok 20 

Saunders, W n 86 

Sauter (chev. A.) 29 

Sanralle, Fr. Ad. . . , . 104 

Savatier, L 113 

Scaffai, L 64 

Schâfer, Dr 21 

Scharrer, W 75 

Scheffer, Dr B. H. C. G . . . 112 

Schell, Jul 74 

Schenk, Dr. . 18 

Schentz, Dr K. J 79 

Schiedermayr, Dr ... . 26 

Schiffner, Dr 25 

Schimper, Dr A. F. W. . . 23 

Schimper, C. W 23 

Schirnhofer, G 25 

Schlickuin, J 15 

Schliephaoke, Dr ... . 15 

Schloaaer Klekoveki, Dr J. C. 33 

Schmalhaosen, Dr J. ... 74 

Schmeltz, J. D. E 23 

Schmerz, Dr 29 

Sohmidely, A 81 

Schmidt 17 

Schmidt, Ad 7 

Sclimidt, P. . 21 

Schmidt, Dr 22 

Schmidt, Fr 62 

Schmidt, Dr J. A 23 

Schmitz, Chr 36 

Schmitz, £ 71 

Schmitz, Dr F 8 

Schmitz, Dr Fréd 8 

Sohmack (J. von) .... 30 

Schnée, G 74 

Schneider 53 

Schneider, L 22 

Schneider, Dr W. G. . . . 9 

Schnetzler 81 

Schnyder, O, 109 

Schombargk, Dr B. . . . 115 

Schrefeld 13 

Suhrôder, Jul. • . . . . 73 

Schroeder, B 75 

Schrœter, Dr J 21 

Schûbeier, Dr F. C. . . . 79 



PAGE 

Schûch de Capanema, Dr G. 107 

Bohûle, W 23 

Schultes, Dr J. H 15 

Schnltz, Dr A 10 

Schultze, Dr H 21 

Schnlzer Ton Mûggenburg . 33 

Schumann, Dr 14 

Schumann, Dr Ch 8 

Bchwan, B 11 

Schwartz, Dr 6 

Schwarz, L 28 

Sohweinforth, Dr G. . . . 83 

Sohwendener, Dr S. . . . 5, 6 

Scott, J 111 

Scriba, Dr J 20 

Bcribner, F. Lamson ... 99 

Borobichewsky, L 75 

Seaman,W. H 86 

Sears, J. H. 92 

Seboth, J 80 

Sebas, H 85 

Seehaas, C 14 

Seelye, S. T 98 

Beidel, H !.. 18 

Selheim, G 73 

Senoner, Ad 25 

Serré-Gaino 47 

Sestini, F 67 

Sefctegast, Dr , 14 

Severin, A. 80 

Seydler, F. . 8 

Shattuok, Lyd. W 93 

Bhaw, H 94 

Shaw, DrJ 84 

Shepard, Edw. M 88 

Sherman,D 102 

Shirley Hibbetd 57 

Shriver, How 101 

Shattleworth, A 111 

Siedolf, Dr Oh 95 

Simkovios, L 32 

Simmonds, P. L 58 

Simonetti, Dr. T 68 

Simonin, Ch 51 

Singer, Dr J 17 

Sintenis, P 7 

Siragasa, Dr Fr. P. C. . . 66 

Sire, Eng 80 



136 



TABLA DES NOMS PROPRES. 



Sirodot, S. • . • , . 

Skofitz, Dr Al 

Smeets, J. A 

Smirnoff, S 

Smith, Aabrey, H 

Smith, 

Smith, Erw. T 

Smith, H. L 

Smith, John 

Smith, John 

Smith, W. G 

Smith, W. R 

Sodiro, Al 

Sohrt 

Solms-Laubach (C te H. de) . 

Solsky, N. (de) 

Sommier, St 

Sonder, Dr W 

Sonklar von Innstetten. . . 

Soraner, Dr P 

Sordelli, Ferd 

Sorokin, N. W 

Sonbeiran, Dr J. L. . , . 



Sonthworth, R. J. . 
Sowerby, W. . . . 
Soyaux, Herm. . . 
Spagna, Dr F. Alf. 
Spalding .... 
Sparmann, H. 0. . 
Spegazzini, G. . . 
Spenoe, E. J. . . . 
Spieker, Dr Th. . . 
Spiessen (B on A. von) 
Spottiswoode, W. . 
Spragae, G. J. . . 
Spreitzenhofer, G. G. 
Sredinaky. N. . . . 

Staats 

Stabler, Dr B. H. . 
Stahl, Dr A. . . . 
Stahl, DrE. . . . 
Standish, J. Y. . . 
Stanley, P. P. . . 
Starr, E. S. . . . 
Staub, Dr M. . . 
Standigel .... 
Steavenson, J. . . 
Steenstrnp, Jap. . . 



PAGE 

53 
25 

70 
73 
99 

101 
94 
96 
55 
57 
57 
86 

108 
73 
11 
72 
64 
23 
30 
14 
65 
74 
51 
98 
56 
84 
67 
94 
73 
64 
99 
14 
8 
56 
92 
25 
73 
74 

181 

104 
17 
89 
92 
93 
81 
74 

111 
37 



PAGE 

Stefan, Dr J 24 

Stein, B -30 

Steinbrinok, Dr G 11 

Stenzel, Dr G 9 

Sterzel, Dr J. F 18 

Stevenson, W. G 99 

Stirton, Dr Jas 60 

Stizenberger, Dr E 20 

Stodder, Gh 92 

Stohmann, Dr F 19 

Stokes, G. G 66 

Stoll 14 

Storey, J. H 111 

Stossioh, M 33 

Straehler, A 11 

Strandmark, Dr P. W. . . 78 

Strasburger, Dr Ed. . . . 20 

Strobl, Gabr 30 

Strookaroh 116 

Strnok 22 

Strnaka, J 30 

Stadnioka, 0. ..... . 28 

Star, D 25 

Samiohrast 105 

Snringar, DrW. F. E. . . 69, 70 

Sydow, P 6 

Szaniszl<5, Dr 32 

Szasz, Dr Et 32 

Szavits 76 

Szontagh, Dr N. (de) ... 33 



Taliohet, H 98 

Tangl, Dr Ed 27 

Tappeiner, Dr 30 

Tassi, Att 68 

Tassi, fils 68 

Tatar,M 27 

Tatwall, Edw 88 

Taosoher, DrJ 31 

Taylor, J. E 58 

Taylor,Th 86 

Tchihatohef, P. (de) ... 64 

Tegen, J. F 91 

Teizeira, J. da Motta ... 107 

Télesphore 46 



i 

j 



TABLE DIS NOMS PROPRES. 



187 



PAO! 

Tempsky, F 27 

Tenore, Dr V. 66 

Terracciano, Dr N 64 

Terschek 19 

Texidor, Dr J 40 

Teysmann, J. D 113 

Thayer, S. Procter .... 93 

Thedenius, K. F 77 

Theorin, Dr 0. G 77 

Therry, Th 50 

Thiébaut, Oh 47 

Thielau (Dr von) 12 

Tholin 50 

Thomas, Dr Fr. A. W. . . . 19 

Thomé, Dr O. W 15 

Thompson, R 111 

Thomson, R 104 

Thornet, Dr 52 

Thurber, G 97 

Thurm, Everard im . . . . 110 

Thury 81 

Tidmarsh, Ed. 84 

Tillet, P 60 

Tfflet, P 54 

Tillmann, John 86 

Timbal-Lagrave, Ed. ... 54 

Timiriazeff, G 75 

Timm '. 7 

Tison, Dr Ed 44 

Tissandier, G 45 

Tisserand 43 

Titius, P 81 

Todaro, Dr A. 66 

Todaro, Dr Ant 67 

Todaro, Dr Aug 66 

Toepffer, Dr M 8 

Tommasini, (M. de). . . . 29 

Tonel, Jean 105 

Tornabene, Fr 64 

Torrepando, G tc de . . . . 39 

Tourlet, E. H 48 

Trabut, Dr L 83 

Traoy,O.M 92 

Trail, Dr J. W. H 60 

Traube, Dr M 9 

Traatvetter, B. R. (de) . . 72 

Travers, J. . 115 

Traverso, J . 67 



PAGE 

Treat, Mary 96 

TréonL 48 

Treiohel, A 12 

Tremols, Dr Fr 40 

Treub, Dr M 69, 70 

Treninfels, L 30 

Trevisan di S. Léon, V. . . 65 

Triadon 53 

Triana, J 45 

Trimen, H 55 

Tripet, F 81 

Truchart, Fél 110 

Truohot 48 

Tryon, G. W 99 

Tschaplowitz, Dr 14 

Tnckerman, Ed 92 

Tulasne, L. R 43 

Tnskiewitz, Dr D 50 

Tntwiler, Jnl. S 86 

TygeRothe. 37 



U 



Ulbricht, DrR 

Uloth, Dr W 

Underwood, L. M. . . . 
Ungern-Sternberg, Dr Fr. 
Urban, Dr Ign 



81 
21 
97 
78 
6 



Vàgner, L 32 

Valeton, Th 70 

Valiante, B on 66 

Van Brunt, C 97 

Vanden Born, H 35 

Van den Brinck, G. • . . 70 

Vande Sande Lacoste, Dr C. M. 69 

Van Eeden, F. W 70 

Van Haesendonok, Dr G, G. 36 

Van Heurok, Dr H. . . . 35 

Van Houtte, L 85 

Van Halle, H. J. . . . . 85 
Van Nooten, Dr J. 0. W. • 112 
Van Tieghem, Ph. . . . 42, 43 

Varenne, E 53 

10 



188 



TABLE DBS NO1C0 PROPEB8. 



PAGE 

Vasey, Dr G 86 

Vaaquez, Aug 109 

Vatke,W 6 

Vayreda, Est 40,41 

Vendrely 48 

Venturi, Dr G 80 

Verlot,B 42 

Verlot,J.B 49 

Verson, E 66 

Veselofaky (de) 72 

Vesqae, Jal 44 

Vetter, Ad 26 

Vetter, Oh 28 

Viallanee, Dr Alf. . . . . 49 

Vidal, D 116 

Vido, Al 66 

Vie, Louis 89 

Vieillard, Eug 47 

Vigener, A 7 

Vilmorin, H 44 

Vinal, 0. 91 

Vines, Dr S. H 68 

Vize, J. E 60 

Vôchting, Dr H 80 

Vogel, F 26 

Vogl, Dr A 24 

Voigt, Alw 18 

Voigt, J 74 

Von Babo, B OB A. W. . . 26 

Von Deohen, Dr H, . . . 8 

Von Deflohmann, C. . . . 28 

Von Ebaer, Dr V 29 

Von Ettingshausen, Dr C. . 29 

Von Freyhold, Dr Edm. . . 20 

Von Hanstein, Dr J. . . . 7 

VonHôhnel, Dr F 24 

Von Innstetten, Sonkl. . . 80 

Von Janka, V 31 

Von Keller, J. B 25 

VonKobell,DrFr 15 

Von Krana, Dr 0, F. F. . . 17 

Von Krempelhaber, A. . . 16 

Von Môllendorf, Dr . . . 118 

Von Mueller, Ferd, . . . 115 

Von Naegeli, Dr Ch. G. . . 15 

Von Nôrdlinger, Dr . . . 17 

Von Poat, Dr K. A, . . . 79 

Von Reuss, Dr A. L. . . . 25 



Von Sacha, Dr Jul. 
Von Sohmack, . . 
Von Spiessen, B on A 
Von Thielaa, Dr . 
Von Thûmen, B 0B F. 
Von Ueohtritz, R. . 
Von Wolff, Dr E. . 
Voss, W 



PAGE 

. 17 

80 

8 

12 

25,26 

9 

17 

28 



W 

Wade, J. M 93 

Wahlatedt, Dr L 77 

Wahnschaff 28 

Waldner 29 

Waliaoe, A 69 

Walther, Dr 16 

Wala, Dr J. J 75 

Walz, L 82 

Ward,DrE. H 98 

Warion, Dr 84 

Warming, Dr E 37, 88 

Warne, H. A 97 

Warnstorf, Oh 13 

Warren, Dr B. S 94 

Watson, Dr Forb 55 

Watson, H. 60 

Watson, Dr L. 91 

Watson, Ser 92 

Wartmann, Dr B 82 

Watt, Dr A. P 103 

Wawra, Dr H 29 

Webb, F. M 60 

Weber ........ 10 

Weber, J.B 49 

Weberbauer, 12 

Webiter-Bntterfield, Dr W. . 90 

Weigelt, Dr K. 23 

Weiss, Dr A 27 

Weiss, Dr E 6 

Weissflog, E 18 

Wells, Sam 92 

Wendland, H 11 

Wenzig, Th 7 

Westermaier, Dr M. . . . 5 

Westôô, O. A 79 

Wheeler, Ch. F 94 



TABLE DES NOMS PROPRKS. 



139 



PAGE 

Wheeler, E. S 92 

Whipman, Dr 56 

White, J. Buch 61 

Whorf, Ed. H 92 

Wiesbauer, J 26 

Wiesner, Dr J 24 

Wigand, Dr A 13 

Wigman, H. J 113 

Wildt, Dr Eug 12 

Wilhelm, Dr K 15 

Wille, N 80 

Willermoz, Ch. F 50 

Willey, H 93 

Williamson, Al. W 56 

Williamson, Dr 59 

Williamson, J 91 

Willkomm, Dr M 27 

Wilms, Dr 13 

Wilpret 85 

Wilsdorf, M 18 

Wilson 84 

Wilson, Jam. 91 

Wilson, H 93 

Wingarter, Oh 53 

Winkler 11 

Winkler, A. 7 

Winslow, Dr A. D 77 

Winter, Dr G 82 

Winfcer, Dr H 8 

Witt, 0. K 12 

Witte, H 70 

Wittmack, Dr L 6, 7 

Wittrook, Dr V. B 76 

Wobst, M 74 

Wolf 82 

Wolf, J 89 

Wolf, 11 

Wolf, Dr W 18 

Wolff, G 33 

Wolff.DrB 75 

Wolkenstein, E. F. (de) . . 73 

Wolkoff, Dr A 75 

Wolle, Fr 99 



PAGE 

Woloszozak, E 24 

Wood, H. C 99 

Wood, J.W 85 

Woolson, G. 96 

Woronin, Dr M 73 

Wrede 14 

Wright, Dr E. C 61 

Wright, Dr C. H 97 

Wrigt, Oh 88 

Wuikler 72 

Wùnsohe, Dr 19 

Wnnschmann, Dr E. . . . 7 

Wydler, Dr J 28 



Yatee, Dr L, G 87 

Yela, Dr J 106 

Young, M. J 101 



Zabel 13 

Zabel,N 75 

Zabriskie, J, L 97 

Zacharias, Dr Ed 23 

Zapater, B 40 

Zeiller,B 45 

Zeis 16 

Zeller,DrE 17 

Zeller, G 13 

Zersi, El 63 

Zetterstedt, Dr J. E. . . . 78 

Zimmerlioh 23 

Zimmerman, Dr O. E. B. . . 18 

Zimmeter, A • 26 

Zôller, Dr Ph 24 

Zoph, Dr W 7 

Zabia, Ild 40 

Zukal, H 27 

Zwanziger, G. A 28 



TABLE DES NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



PAGE 

Aaohen 7 

Aberdeen 60 

Abo 78 

Acadie 103 

Adélaïde 115 

Aegyptus 88 

Afrique 83 

Agnethlen 81 

Agram. 33 

Aiken 100 

Aisterabeim 25 

Aix 46 

Aix-la-Chapelle 7 

Alabama 86 

Albany 96 

Albarraoin 40 

Albertville 45 

Alcsuth 81 

Alenoon 46 

Alezandria 101 

Alexandrie 68 

Alexandrie 83 

Alfort 46 

Alger 88 

Algérie 83 

Allemagne 5 

Alost 35 

Alsace-Lorraine 23 

AUaUa 28 

Altenbnrg 31 



PAO! 

Altenbusoh 27 

Altenhaosen 7 

Altmorsohen 7 

Altona 7 

Amérique mérid 107 

Amérique septentr 86 

Ames 90 

Amherst 92 

Ampus 45 

Amstelodamum 69 

Amsterdam 69 

Anoône 63 

Andegavum 46 

Angers 46 

Angleterre 55 

AngUa 55 

Anhalt (Duohé d') .... 22 

Ann Arbor 94 

Annecivm 46 

Annecy 46 

Anabach 16 

Antibes 46 

Antigoa 104 

Antilles 104 

Arùverpia 35 

Antwerp 85 

Antwerpen 35 

Anvers 35 

Apalaohioola 88 

Apeldoorn 69 

AqyaeBewtiae 46 



TABLE DES NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



141 



PAGE 

Aqwisgranum 7 

Arandadel Oonde 40 

Arboga 77 

Argentoratum 23 

Arkansas 86 

Arkansas Oity 91 

Arnas 46 

Arras 46 

Arvernia 48 

Arzew 88 

Asohaffenburg 16 

AscherBleben 7 

Asie 111 

Assumpcaô ....... 110 

Assomption 110 

Asti 68 

Astoria . . , * .... 96 

Asunoion 110 

Atoo 95 

Athènes ......... 62 

Athens 89 

Atrebatwm 46 

Angabourg 16 

Augusta 89 

Augusta Tawrînorum .... 68 

Auguste Trevirorum .... 14 

Augusta VvndeUcorum ... 16 

Augustonemetwn ..... 48 

AuréUanum 63 

Austria 24 

Autriche 24 

Autriche- Hongrie 24 

Autan 46 

Avignon 46 

A vola 63 



Bade (G* Duché) 20 

Baden-Baden 20 

Bagnaoavallo 63 

Bahia 107 

Baker Oity 99 

Bâle 80 

Balmuto 60 

Baltimore 61 

Bambexg 16 



PAGE 

Bande' orientale 110 

Bandoeng 112 

Bangalore . ...... 111 

Barbade 104 

Barbadoes 104 

Bwrcelona. 40 

Baroelone 40 

Barcino 40 

Barmen • . . 7 

Barnstaple 68 

B&rwalde 7 

Basel 80 

Basilea 80 

Batavia 69 

Batheaston 58 

Bathurst Village 103 

Bâton Bouge 91 

Bavière 15 

Bayera 15 

Bayrenth 16 

Bazoohes en Houline .... 46 

Beokenham 58 

Beirût 114 

Belfast 61 

Belfort . 47 

Belgique 34 

Belgrade 76 

Belleville 102 

Bergame . . > 63 

Berkeley . ....... 87 

Berlin 5 

Berlin 92 

Bern . . 80 

Bernburg. .22 

Berndorf 25 

Berne .80 

BeroUnum 5 

Bertolzheim 16 

Besancon. . 4/7 

Bethlehem 89 

Beyrouth 114 

Beziers 47 

Bibbiena 68 

Bieberioh-am-Bhein .... 7 

Biela 27 

Bielitz 29 

Birmingham 58 

Bitton 58 



142 



TABLE DES NOMS GEOGRAPHIQUES. 



PAGE 

Bluffton 100 

Bogor 112 

Bogota 108 

Bohême 27 

Bohmen 27 

Bolkenhain 7 

Bologne , . 63 

Bombay 111 

Bonn . . ■ . - 7 

Bonna 7 

BonorUa 63 

Boppard . , 8 

Bordeaux 47 

Boruèsia, . . . 5 

Boston. - 92 

Bourges 47 

Brandenbnrg sur le Havel . . 8 
Brattleboro ....... 101 

Braubach. ....... 8 

Brannsberg 8 

Braunsohweig 21 

Brazil 107 

Brème 22 

Bremen 22 

Brésil 107 

Breelau . 8 

Brest 47 

Brisbane 114 

Britiflh America 102 

Britterae 47 

Brivates 47 

Brno 29 

Brookline. ....... 92 

Brooklyn : 96 

Broseley 68 

Brownsville 100 

Brumath 23 

Brwna 29 

Brùnn 29 

Brunswick 21 

Brnnswiok (G* Duché) , . . 21 

Brussel 34 

Brûssel 34 

Brussels 34 

Bruxella 34 

Bruxelles 34 

Bruyères 47 

Bucarest 71 



PAGE 

Bucaresta 71 

Bucharest 71 

Bucuresoi 71 

Budapesth 31 

Budapestinum 31 

Buenos Ayres 109 

Buffalo 96 

Buitenzorg , 112 

Bukorine • . . . 27 

Bunzlau 9 

Burdigala ....... 47 

Burg Pfaffendorf 9 

Bûtzow 22 



Cadix 40 

Gadiz 40 

Cadomum 47 

Caen 47 

Caesar Âugusta 41 

Caesaris Burgus 48 

Cagliari 64 

Cahan , . 47 

Oalaria 64 

Calcutta .111 

Oaldas 107 

Oalifornia ....*. , . 87 

Calmar 77 

Cambria 60 

Cambridge 68 

Cambridge 92 

Cambridgeport 92 

Camden 95 

Canada 102 

Canaries 85 

Cannes 48 

Canon City 88 

Cantdbrigia 68 

Canton 89 

Cap-de-Bonne-Espéranoe . . 84 

Gape-Town 84 

Caracas 108 

Carinthie. ....... 28 

Carlskrona 77 

Carlsruhe 20 

Garlatad 77 



TABLE DBS NOMS GEOGBAPHIQUBS. 



143 



PAGE 

Carniole 28 

Caroline du Nord 87 

Casale-Monferrato 64 

Oaserta 64 

Cassel 9 

Castelseras 40 

Catane. ........ 64 

Catcmia 64 

Cattaro .28 

Oentreville 87 

Centreviile 102 

Cette 48 

Ch&lons-sur-Marne . , . . 48 

Chamonnix 48 

Champagney 48 

Charleston 100 

Charlotte 101 

Charlottenburg 9 

Chatam Village 96 

Ch&teauronx 48 

Ch&tillon-sur-Seine .... 48 

Chaumout ,80 

Chemnitz 18 

Cherbourg 48 

Chesne 48 

Chicago 89 

Chiooutine 102 

OhUi 109 

Chine 118 

Ohinon . 48 

Christiania 79 

Christianstad 77 

Ohur 80 

Cirenœster 59 

Cisleithanie 24 

Claromons 48 

Claudiopolis 82 

Clermont-Ferrand 48 

Clore 9 

Cleveland 98 

Olivia 9 

Closter 95 

Coethen 22 

Colmbra 71 

Colmbre 71 

Coire 80 

Côln 9 

Cologne 9 



PAGE 

Colombie 108 

CoUmia Âgrippina 9 

Colonies anglaises 84, 104, 115 

Colonies danoises 104 

Colonies espagnoles 85, 104, 116 
Colonies françaises 88, 105, 116 
Colonies portugaises .... 85 

Colorado 88 

Colnmbia 108 

Columbia (distr. de) .... 86 

Columbns 98 

Conoepoion del Uruguay . . . 110 

Conoord 92 

Oonegliauo 64 

Congo 85 

Conimbrica 71 

Conneotiout 88 

Constance, 20 

Constantine 88 

Copenhague 87 

Coplay 99 

Coroelles 80 

Cordoya 105 

Cordova 110 

Cork 61 

Corte 48 

Côslin 9 

Costa-Bioa 106 

Cour Cheverny 49 

Couvet 80 

Cracovie 28 

Creston 90 

Croatie 32 

Croidon 59 

Cuba 104 

Cuero 80 

Cuidad Real 40 

Cuneo , .64 

Cunnersdorf 9 

Cwria Rhœtorum 80 

Czenstoohowo 73 

Czernowitz ....... 27 



Dacia 31 

Dahme 9 



144 



TABLE DES NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



PAGE 

Dallas 101 

Dalmatie 28 

Danemark 37 

Dantiscum 10 

Danvers 92 

Danzig 10 

Darjeeling . 111 

Darmstadt ....... 21 

Davenport 90 

Delaware 88 

Deutsohes Beioh 5 

Diemerswyl . 81 

Dijon 49 

Dittmannsdorf 18 

Divio 49 

Dôbeln 18 

Doerpt 73 

Dominioa (île de) ... : . 104 

Donauesohingen 20 

Donnstetten 17 

Dorpat 73 

Dresde 18 

Dublany 28 

Dublin 61 

Dûsseldorf 10 



Basfc Hampton 93 

Easton 99 

East Templeton 93 

Eberswalde 10 

Eblana 61 

Eouador 108 

Edimbourg 60 

BâÀrxa * . 60 

Edinburgh 60 

Egypte * 83 

Eisenaoh 19 

Eislebec 10 

Ekaterinbourg 73 

Elberfeld 10 

Elisawetgrad 73 

Elling 38 

Ellis 91 

Elsasa 23 

Empire Chinois 113 



PAGE 

Empire des Indes 111 

Empire Japonais 113 

Empire Turc 114 

England 56 

Enterprise 91 

Eperjes • 34 

Epinal. . . 49 

Equateur 108 

Erosin 81 

Erdélyorszàg ...... 31 

Brlangen 16 

Espagne 39 

Esztergom 31 

Etats-Unis d'Amérique ... 86 
Etats-Unis de la Colombie . . 108 
Etata-Unis du Rio-de-la-Plata. 109 
Europe 6 



Faenza 64 

Fahlun 77 

Fairpont 96 

Fano , 64 

Fayenoe . , 64 

Fayetteville 86 

Ferez de la Frontera . . . , 40 

Ferrare 64 

Finsterwalde 10 

Firense 64 

Fiume 83 

Flensburg 10 

Florence 64 

Florentin 64 

Florida 88 

Flumen . . ; 107 

Flushing 96 

Forli 65 

Forum JuUi 64 

Fountaindale 89 

France 42 

Francfort s/ le Mein .... 10 

Francofwrtum ad Mœnum . . 10 

Franklin 95 

Frederioton 103 

Freiberg 18 

Freiburg i. Br 20 



TABLE DIS NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



145 



PAGE 

Fribonrg en Brisgan ... 20 

Friedberg 21 

Froatburg 91 



Gabon. 84 

Galesbnrg 89 

Galioie. 28 

Galles (Prinoip. de) .... 60 

Gallia 42 

Gand 35 

Qandavum 85 

Garda 65 

Gédre 49 

Gefle 77 

Geisa 20 

Geisenheim 10 

Gembloux 85 

Gènes 65 

Geneseo 89 

Oeneva 81 

Geneva 96 

Genève 81 

Genf 81 

Genova 66 

Gent 85 

Oenva 65 

Georgia 89 

Géra 22 

Gerla 31 

Germcmia 5 

Germantown 99 

Qeroiia 41 

Ghent 36 

Gièrea-Uriage 49 

Giessen 21 

Giessmannsdorf 11 

Gilmanton 95 

Glascua 60 

Glasgow 60 

Gloucester 93 

Goerbersdorf 11 

Goerlitz 11 

Goritz 29 

Gorizia 29 

Gdrz 29 



PAGE 

Gossan 81 

Gôteborg 77 

Chttvnga 11 

Gôttingne 11 

GraafBeinet 84 

Grabow 22 

Gradée 29 

Oraecia ...... . . 62 

Oraecum 29 

Qraetia 29 

Graham'e-Town 84 

Gran 31 

Granada 40 

Granata 40 

Grande-Bretagne 55 

Grand-Jonan 49 

Qratianopolis 49 

Gratz 29 

Grèce 62 

Greifswald 11 

Greiz 22 

(Grenade 40 

Grenade 106 

Grenoble 49 

Grignon 49 

Grinnell 91 

Groningen 70 

Groningne 70 

Gross-Sohenern 31 

Grosswardein 32 

Grûnberg 11 

Qryphswaldxa 11 

Gnadalajara 40 

Guadeloupe 105 

Guatemala 106 

Guayaquil ....... 108 

Guyane anglaise 110 



H 

Haarlem 70 

Habelsohwerdt ...... 11 

Haddington 61 

Haïti (Républ. de) ... . 105 

Halae 11 

Halifax 103 

Hall 30 

11 



146 



TABL» DM NOM» 



PAGE 

Halle-sur-la-Saale 11 

Hambourg 22 

Hamburg 22 

Hamm 11 

HannoYer 11 

Hanover 90,96 

Hanovre 11 

Harrisburg 101 

Hasselt 36 

Has&ia 21 

Hawnia 87 

Havana 06 

Haywood 87 

Heidelberg 20 

Helmstedt 21 

Helaingborg 78 

Helsingsfors 74 

Helvetia 80 

HerbipoUs 17 

Hermannfltadt 82 

Hernôsand 78 

Hesse (G d Duché de) . . . 21 

Hibemia 61 

Hildeaheim 12 

Hirsohberg 12 

Hi8pali8 41 

Hispania. . 39 

Hobart-Town 115 

Hdbesbrunn 26 

Hoboken 95 

Hooh-Paleeohken 12 

Hohenheim 17 

Holmia 76 

Hongrie 31 

Hope 90 

Hosohfeld am Ehein ... 12 

Houston 101 

Hôxter 12 

Hubbardston 94 

Hull 59 

Hungaria 81 

Hurstpierpoint 59 

Hyères 49 

I 

Iéna 20 

Uliiiiflk 74 



QÀM&àPBiqoia, 

PAO» 

Minois 89 

Iloroi 41 

Inanda 85 

Indes anglaisée 111 

Indes françaises 112 

Indes néerlandaise* .... 112 

Indiana 90 

Indianapolis 90 

Innsbruok 30 

Insula 60 

Intulae Fvrtwiata* .... 85 

Iowa 90 

Ireland 61 

Irlande 61 

Irvington .90 

IsUbia 10 

latrie 29 

Italie 63 

Itfaaca 96 



Jaoksonville 88 

Jamaïque 104 

Japon 118 

Jaroslaw 74 

Jaosy 71 

Jersey (lie de) 61 

JOnkôping 78 

Jonstrup 88 

JuUomagu8 46 



Kalksburg 26 

Kaloosa 32 

Kansas 91 

Kaplitz 27 

Kappeln 17 

Karatés 64 

K&rnten 28 

Kazan 74 

Kennebnnk 91 

Kentuoky 81 

Keoknk 91 

Kharkoff 74 






TABLE DM NOKB GÉOGRAPHIQUES. 



147 



PA.GB 

Kharkow 74 

Kieff 74 

Kiel 12 

Kiew «74 

Kilia 12 

King's.Lynn 59 

Kjôbenhaven 87 

Klagenfort 28 

Klausenburg 82 

Klosterneubnrg 26 

Knoxville 100 

Kolosœvar 82 

Kônigsberg 12 

Konstanz 20 

Kopenhagen 86 

Krain 

Krakau , . . 

Krakôv 



Kremsmfinster 26 

Kuldsoha 118 

Kusohen 12 



Labaeum 28 

La Croix de Bléré 40 

Laoken t 86 

La Fayette 90 

Lagoa Santa. 107 

Lagrange 100 

La Haie Fouaoière .... 49 

Lahore 111 

Laibaoh 28 

Lamperadorf ...... 12 

Landana 85 

Landeok 18 

Landshnt 16 

Langenthal . 88 

Lansing 94 

La Seyne. , 50 

La Trombe 50 

Lausanne 81 

La Valette 61 

Laxenbnrg 26 

Le Caire 88 

Leiden 70 



PAGE 

Leipzig 18 

Leitmeritz 27 

Lemberg 28 

Leodium 35 

Leopol 28 

LeopoUs 28 

Leuven 86 

Le Vigan 60 

Lioata 65 

Liège 85 

Lienz 80 

Lille 60 

Lima 109 

Limoges 50 

Limovieas Augustoritum. . . 50 

Lincoln 95 

Iinkoping 78 

Linz . . , 26 

Linz am Bhein 12 

Lippetadt 12 

Lipsia 18 

Liflboa 71 

Lisbonne 71 

Litohfield 88 

Little Bromley. • .... 69 

Littoral 29 

Littoral Hongrois .... 88 

Livadia 74 

Liverpool. . t 69 

Lobositz 27 

Logansport 90 

Logrono 40 

Londinium 65 

Londinum Oothorum . . . . 78 

London 55 

Londres 55 

Longmeadow 98 

Lorca 41 

Losonoz 82 

Lotharingia 28 

Lothringen 28 

Lonette St-Pierre 86 

Louisiana 91 

Louiaville 91 

Lonvain 86 

Louveroy 60 

Lovanium 86 

Lovedale 84 



148 



TABLE DES NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



PAGE 

Lôwen 36 

Lùbeok 28 

Lubiana 28 

Lucca 65 

Lucknow 111 

Lacques 65 

Lugdunwm 50 

Lugdunum Batavorwn ... 70 

Luik . . . . 35 

Lund 78 

Lunenburgh 101 

Lusitania 71 

Lutetia 42 

Lùttich 35 

Lûtzenburg 69 

Luxembourg 69 

Lwôw . • 28 

Lychen 13 

Lyok 13 

Lynn 93 

Lyon 50 



MÀcon 60 

Madison 90 

Madras 111 

Madrid 39 

Magdebourg 13 

Magno Cibvniwn 32 

Magno-Varadium 32 

Mago 41 

Magyarorsz&g 81 

Manon 41 

Mahren 29 

Mailand 65 

Maine, 91 

Malaga 41 

Malborgeth 28 

Malines 36 

Malmô 78 

Malte (île de) 61 

Mamaroneok 97 

Manchester 59 

Manchester 89 

Manille ,116 

Mantoue 65 



PAGE 

Mantova 65 

Mantua 65 

Mantua Carpetanorum ... 39 

Marabodunum 27 

Marburg 18 

Marburg 30 

Marienberg 30 

Marietta 99 

Marpwgum 13 

Marseille 51 

Martigues 61 

Martinique 105 

Maryland 91 

Massachusetts 92 

MassiUa 51 

Masticona 50 

Matritum 39 

Maurice (Ue) 84 

Mawriiania 88 

Maaan 51 

Meoklembourg-Schwerin (G* 

duché de) 21 

Medellin 108 

Meâiolanum 65 

Meissen . . 19 

Melbourne 116 

MeUia 61 

Melk , , 26 

Méran 30 

Merida. 105 

Mering 16 

Messine 65 

Mettray 61 

Mexico 105 

Mexique 105 

Miohigan 94 

Milan 65 

Milano 65 

Milwaukee 102 

Minden 13 

Minneapolis 94 

Minnesota 94 

Minussinsk 113 

Mississipi 94 

Missouri 94 

Mobile 86 

Môokern 19 

Modena . ... 65 



TABLE DBS NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



149 



PAGE 

Modène 65 

Monachium 15 

Mona8teriwn. 13 

Monrœ ........ 102 

Mous 36 

MonspeUwm 51 

Mon* PêssulcuMu . .... 51 

Montbéliard 51 

Montevideo 110 

Montpellier 51 

Montréal 102 

Monza ,65 

Moravie 29 

Morrisville 97 

Moeoa 74 

Moscou 74 

Moskau 74 

Moskwa 74 

Moont Sauvage 91 

Mânohen 15 

Mûnden 13 

Mûnder 18 

Munich 15 

Munster 18 

Muakau 18 

Mustiala 75 

Mutina 65 



BIT. 

Nagy-Enyed 82 

NagySzeben 32 

Nagy-Varad 32 

Namen 36 

Namur. 86 

Namurcwn 86 

Nanceiwm 61 

Nancy 51 

Nannetes 62 

Nantes. 62 

Naples. ........ 66 

Napoli .65 

Narbonne 52 

Nash ville 100 

Nasjod 82 

Natal 85 

N^apoUs 66 



PAGB 

Nebraska 96 

Néerlande 69 

NemaAi8U8 53 

Nemes-Podhragy 82 

Nenohâtel 81 

Neuenatadt ....... 81 

Nenilly-St-Front 62 

Neu-Bappin 13 

Nenstadt 19 

Nenstadt-Bberswalde. ... 10 
Neufltadt-BOua-la-Hardt . • . 16 

Neaveville 81 

New Albany 90 

New Baltimore 97 

New Bedford 93 

Newfield 95 

New Hampshire 95 

New Haven 88 

New Jersey 95 

Newport 90 

Newport 100 

New Smyrna 89 

New York 96, 97 

Nieaea 52 

Nicaragua 107 

Nioe 52 

Nqmegen 70 

Nikita 75 

Nimègue ........ 70 

Nimee 53 

Nizsft 62 

Nordhausen 18 

Norfolk 88 

Norrkoping 78 

North Adams 98 

North Oarolina 98 

North Hoboken 95 

Norwége 76, 79 

Nouméa 116 

Nouveau-Brnnswiok .... 108 
Nouvelle-Alexandrie .... 75 

Nouvelle-Bretagne 102 

Nouvelle-Eoosse 103 

Novala-Alezandrya .... 75 

Nova Scotia 103 

Noviomagwn 70 

Nyssa .76 



150 



TABLB DM NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



PAG* 

Obber-Vellaoh 28 

Ooéanie 115 

Odessa 75 

Oenypontum 80 

Oesterreioh 24 

Ohio 98 

Ohrdruff 19 

Olargues 58 

Oldenbourg (G* duché d») . . 21 

Oldenioo 66 

Oneida. 97 

Opoono 27 

Oporto 71 

Oquawka 89 

Oran 88 

Ôrebro 78 

Oregon. 99 

Orizaba 105 

Orléans 58 

Orotava 86 

Oralôv 88 

Otago 115 

Oxford 59 

OaBona 69 



F. 

Padoue 66 

Padova. .66 

Païenne ........ 66 

Palermo 69 

Palluau 53 

Palma 41 

Pamiers 53 

Pannonia 31 

Panormus 66 

Paraguay 110 

Paris 42 

Partrii 42 

Parma 67 

Parme 67 

Passade 96 

Pataviwm 66 

Pavia 67 

Pavie 67 

Pays-Bas 69 



PAGE 

Pennsylvania 99 

Penn-Yan 94 

Penzanoe 69 

Peoria 89 

Peradenia 112 

Pérou 109 

Pérouse 67 

Perpignan ..... . . 68 

Perrero di Pinerola .... 67 

Perth 61 

Perugia 67 

Pesaro 67 

Pézénas • , 68 

Philadelphia. 99 

Pictavium 63 

Pillnite 19 

Pine Plains 96 

PinUa 41 

Pisa. 67 

Piscennae 63 

Pise 67 

Fiteà 78 

Plainville 88 

Poitiers . , 63 

Pommritz 19 

Pondiohéry 112 

Porfc-au-Prinoe 106 

Port-Elizabeth 84 

Portdoi 67 

Portland 91 

Port-Louis 84 

Port-Natal 86 

Porto 71 

Porto-Bioo 104 

Portugal 71 

Potsdam 13 

Poughkeepaie 97 

Pozarevatz 79 

Praga 27 

Prague 27 

Praha 27 

Pratoille 87 

Preussen 5 

Proskau 14 

Providence . •• 100 

Prusse 6 

Puebla 106 

Paerto-Bioo 104 



TABLV DM NOMS oiOOBAFHiqUIB. 181 

Q* PAGE 

PAG* Bnvodi Puglia 68 

Qnébeo 103 Bybnik 14 

Quito 106 Byssel 60 



Baoine 102 

Baho* 82 

Baleigh 96 

Balston station 101 

Bandegg 26 

Bastadt 21 

Bastatt 21 

Rabisbona 17 

Batisbonne 17 

Begensburg 17 

Regimowtum Borussorum. . . 12 

Beiohenbaoh 14 

Benkom 70 

Bonnes 68 

Bépabliqae-Argentine. . . . 106 

Beoss (Prinoip. de> 28 

Beutlingen 18 

Bhode Island 100 

Biohland Centre 100 

Ridgewood 96 

Biga 76 

Bio-de-Janeiro 107 

Bio-de-la-Plata 109 

Bochefort 68 

Booheeter 98 

Bolle 81 

Bomania 71 

Borne 68 

Bomorantin 68 

Bossîa 72 

Bostook 22 

Bothamsted 69 

Botherfield 69 

Itotomagui 68 

Bonen 68 

Boomanie 71 

Rudolphi Castrwn 48 

Bofaeh 28 

Ruperfortivm 68 

Bnssie 72 

Russie d'Asie . 113 



Saohsen ........ 19 

Sagarô 41 

Sagaranpore 112 

Saigon 112 

S* Amand-sar-Fion .... 64 

S 1 Andrews 61 

^ Aubin 61 

SMDhrietophe 64 

St-Denis 84 

S'-Etienne 64 

Sè-Oall 82 

S'-Oenis-LaTal 64 

S*Goar 14 

S* Jaoqnes de Oompostelle. . 41 

Saint-John 103 

Sfc-Lonis 94 

S 1 Petersboorg 72 

EPPdlten 26 

S*-Quentin 64 

S» Thomas 104 

Ste-Auguatine 89 

S**-Catherine 107 

S* Croix 104 

Saintes . . 64 

Salem 98 

BàUsburgum 29 

Salzburg 29 

San Diego 87 

Ban-Felipe 110 

San Francisco . 87 

San José .106 

Sank City 102 

San Lois de Potosi .... 106 

SanBemo 68 

Santa Barbara 87 

Santa Cruz 87 

Santiago , 109 

Santiago 11 

Sarepta 76 

Sarmatia 72 

Saros-Patak 82 



152 



TABLE DBS NOMS GEOGRAPmQUE8. 



PAGE 

Sassari . ; 68 

Saxe (Boy.de) 18 

Saxe-Cobourg-Gotha (Duché de) 19 
Saxe- Weiinar-Eisenach(G d Duc.) 19 

Saœonia 18 

Scandinavie 76 

Sohlesien 29 

Schlesvig 14 

Sohoenbrunn 26 

Sohonfeld 14 

Sohwaz 80 

Schwoden 76 

Schweidnitz 14 

Sohweiz 80 

Sohwerin 21 

Scotia 60 

Sootland 60 

BebastiapoUs 107 

SebaBtopol 75 

Seesen-am-Harz 21 

Sena 68 

Sepsi Sz. Gyorgy 32 

Serbie 76 

Servie 76 

Sevilla 41 

Séville 41 

Shang-Haï 113 

flheffield 59 

Shrewsbury 60 

Bibbertoffc 60 

Sibérie 118 

Sidi-Bel-Àbbês 84 

Siena 68 

Sienne 68 

Silène 29 

Singapore 112 

Sion 82 

Sitten 82 

Skaarnp 88 

Skara 79 

Slavonie 88 

Smichow 27 

Solothurn 82 

Somerset Baat 84 

Somerville 93 

SommièreB 54 

South Oarolina 100 

Soath Hadley ....*. 93 



PAGE 

SonthNatiok 93 

Springfield 98 

Springfield 96, 99 

Stapleton 98 

Statesvilie 87 

Staykowo 14 

Steiermark 29 

Sterzing . 30 

Stettin 14 

Steyr 26 

Stockholm 76 

Strasbourg} 28 

StrasBburg i. Elsass .... 23 

Btrigoniwn 81 

Stuttgart 17 

Styrie 29 

Buecia 76 

Suède 76 

Suisse 80 

Sundsvall 79 

Suspension Bridge 98 

Sverige 76 

Sydney . • • 115 

Syracuse 98 

Szarvas 82 



Tasohkent 113 

Taunton 60 

Augusta Taurinorum .... 68 

Tehuantepeo 105 

Telo 54 

Ténénffe 85 

Tennessee 100 

Teramo 68 

TergeeU 29 

Texas ' 101 

Thames Ditton 60 

Thann 23 

Tharand 19 

The Dalles 99 

Thisted 88 

Throndhjem 80 

Tiokwm 67 

Tiflis 76 

Tilsit 14 



TABLB DES NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



153 



PAGE 

Tblosa ....*.... 64 

Tongerloo. 36 

Toowoomba 115 

Torda 33 

Torino 68 

Toulon 54 

Toulouse 54 

Tours 54 

Tovarnok 33 

Trajectum ad Rhœrwm ... 70 

Transleithanie 81 

Transsilvamia 31 

Transylvanie 81 

Trente 30 

Trento 30 

Trêves 14 

TridenHm 30 

Trient 30 

Trier 14 

Triesdorf . : 17 

Triest 29 

Trieste 29 

Trinidad (lie de la) ... . 104 

Tripoli 114 

Troy 98 

Tûbingen 18 

Tûbingne 18 

Twricum 82 

Tarin 68 

Twrinwm 68 

Turonea , 54 

Turquie 114 

Tnscaloosa 86 

Tyrol 30 



U. 



PAGE 

Utîoa 98 

Utreoht ........ 70 



Valence 41 

Valenoia 41 

Valentia 41 

Valladolid 41 

Vallejo 87 

Valleyres-sur-Banoes . . , . 82 

Vancouver 101 

Varallo 68 

Varel 21 

Varsovie 75 

Venedig 68 

VeneHaê 68 

Venezia 68 

Venezuela 108 

Venise . • 68 

Veroeil 68 

VerceUi 68 

Vermont 101 

Verona 68 

Vérone 68 

Vevey 82 

Vienne 24 

Viersen 15 

Villefranohe s/Saône .... 54 

Villes libres 22 

Vindobona, 24 

Vineland 96 

Vinkovoe 83 

Virginia 101 

Voltri 68 

Vratislavia 8 



Udine 68 

Uj Tàtrafured 33 

Ultrajectum 70 

Ultuna 79 

United States 86 

Upsal 79 

Urbana 90 

Urbino 68 

Uruguay 110 

Utakamnnd 112 



W. 

Wageningen 70 

Waldau 15 

Wales 60 

Wallendorf 83 

Waltham 94 

Waren 22 

Warsohaû 75 



154 



TABLE DBS NOMS GÉOGRAPHIQUES. 



PAGE 

Warszawa. ....... 76 

Washington 86 

Washington Territory . . . 101 

Wedel 16 

Weihenstephan 17 

Weilburg 15 

Weimar 19 

Weisswasser 27 

Wellington 115 

Welflhpool 60 

WestGheetre 100 

WeetCornwall 88 

Westermo 79 

West Glouoester 94 

Westlndies 104 

West Virginia 102 

Wethersfîeld 88 

Wexiô 79 

Whampoa. 118 

Wheeling 102 

Whitewater 102 

Wien 24 

Wieiier-Neustadt 27 

Wiesbaden 15 

Williamstown 94 

Wilmington 88 

Wilmington 98 

Windsor 101 

Windsor 103 



PAGE 

Wînningen 15 

Wircebwrgum 17 

Wisby 79 

Wisoonsin. 102 

Worcester, 94 

Wurtemberg 17 

Worzbonrg 17 

Wûrzbnrg 17 

Wytheville 101 



Y. 



Yassi . 

Yokoska 

Yonkers 



71 

113 

78 



Zagrab 83 

Zagrabia 38 

Zeil 18 

Zerbst 22 

Zermath 82 

Zug 82 

Zurich 82 

Zwickan 19 



DERNIÈRES ANNOTATIONS. 



P. 40. M. Ram. Masferrer est aotnell. médecin à Ténériffe (p. 85). 

46. M. Em. Alglave 108, Boulevard S 1 Germain. 

» M, Gaston Tissandier 3, rue Neuve des Mathurins. 

» Dr J. Pelletan, directeur du Journal de Micrographie, 34, Boulevard 
des Batignolles. 

60. M. F. Willermoz , décédé. 

64. Pour M. P. Tillet, voir Lyon. 

66. M. H. Trimen, va à Ceylan en qualité de directeur du Jardin botani- 
que de Peradenia. 

b M. J. Britten , réd. en chef du Jowmal of Boiany. 

68. M. B. J. Lynch, curateur du Jardin botanique de Cambridge. 

64. Dr Jean Archangeli est professeur de botanique à Y Université de 

Turin, (p. 68.) 
68. M. Michel Defilippi, jardinier en chef du Jardin botanique de Turin. 
73. Dr M. Woronin, actuellement : Mainzerstrasse, 24, à Wiesbaden. 
76. Les botanistes de la Vega. (Expédition du prof. Nordenskiold), sont 
MM. prof. Kiellmann et Dr Almquist. 
h 104. M. T. B. Songer, est jardinier en chef du Jardin botanique de la 

Jamaïque. 
« » M. G. Syme a remplacé M. G. S Jonmann. 
» 110. Inscrire à la Guyane anglaise : Georgetown, Demerara. 

M. G. 8. Jenman, surperintendant of the Botanio Garden. 
M. J. Waby, head gardener, Botanio Garden. 
» 112. M. H. Trimen, M. B. Lond., F. L. S., directeur du Jardin royal de 

botanique à Peradenia. 
» * M. H. Marshall Ward, assistant director (oryptogamiste), Peradenia. 



L'HORTICULTURE 



L'EXPOSITION OMERSELLÏ DE 1878, A PARIS. 






I 



Gand, imp. C. Annoot-Braeckm*&* 



L'HORTICULTURE 



L'EXPOSITION 1MBSELLE DE 18 



AFAEIS 



PAR 



G. DELCHEVALERIE, 



membre de l'Institut Egyptien, Commissaire du Gouvernement Egyptien et membre du Jury 
international à l'exposition universelle de 1878, Officier de l'ordre Ottoman du Medjidieh, 
Chevalier des ordres de la Légion d'honneur, de la Rose du Brésil, de François-Joseph 
d'Autriche, du Christ de Portugal et de la Couronne d'Italie, etc. 



LIÈGE, 

AU 8ECBÉTABIAT DE LA FÉDÉRATION, BOVEEIE, N" 1. 

1878. 



Les plantations du Champ de Mars et du Trocadéro, grâce 
au printemps humide et nuageux, ont bien réussi et offraient une 
végétation si vigoureuse, qu'on aurait cru ces jardins créés 
de la veille, et les arbres plantés depuis une dizaine d'années. 
Les soins tout particuliers qui ont été apportés par les expo- 
sants à leurs plantations ont également contribué beaucoup 
à la réussite de l'exposition horticole. 

Les arbres d'ornement isolés sur les pelouses, les massifs 
d'arbrisseaux et d'arbustes, les arbres fruitiers et forestiers 
et les rosiers, formant des collections nombreuses et des plus 
variées, ont été très-beaux et jamais on n'en avait vu d'aussi 
grandes quantités réunies. 

L'exposition d'horticulture occupait toutes les parcelles de 
terrain du Champ de Mars et du Trocadéro qui n'étaient pas 
prises par les constructions. La superficie au Trocadéro était 
d'environ dix hectares. Celle du parc du Champ de Mars 
d'environ sept hectares et les plates-bandes ou parties droites, 
situées sur les deux côtés du palais, avenues de la Bourdon- 
naye et de Suffren, ainsi que la partie située en face de 
l'école militaire, occupaient environ sept hectares, de sorte 
qu'on peut porter à 24 hectares la surface occupée par l'hor- 
ticulture à l'exposition de 1878. 






— 6 — 

Le parc du Trocadéro et celui du Champ de Mars, qui, au 
printemps passé, n'étaient encore que décombres et tas de terre 
ou de boue amoncelés, ont été convertis comme par enchan- 
tement, avec une persévérance et une activité qui font le plus 
grand éloge des horticulteurs français, ayant à leur tête 
M. Hardy, chef du groupe IX, et M. Chevalier, pour les travaux 
du parc et des plantations, le même qui avait déjà dirigé les 
travaux horticoles du Champ de Mars en 1867. Lorsque l'es- 
pace le permettait, on a adopté la forme de jardins paysagers 
et dans les espaces étroits et réguliers, on a adopté la forme 
des jardins français où les arbres fruitiers et les produits 
des pépinières ont été plantés en plates-bandes et en grands 
massifs, tandis que les arbres d'ornement ont été plantés isolés 
ou en massifs sur les pelouses, ainsi que de nombreuses cor- 
beilles de fleurs. 

Les fleurs coupées, les fruits et légumes, ont été placés dans 
des halles spacieuses construites sur le quai d'Orsay, près de 
la Seine, au Champ de Mars. 

De nombreuses collections d'arbres, arbrisseaux et arbustes 
d'ornement, arbres fruitiers et forestiers, et plus de vingt-cinq 
mille rosiers en tiges, sans compter les francs de pied, ont 
été plantés, au Champ de Mars, sur les deux côtés du 
palais, ainsi que cinq mille espèces et variétés d'arbres et 
arbustes de toute sorte, provenant des grandes pépinières de 
de France et quelque peu de l'étranger. 

Trois grandes fêtes ont marqué le passage de l'exposition 
universelle: 1° La fête d'ouverture qui eut lieu le 1 er mai, 
2° la fête populaire du 30 juin et 3° la fête de la distribu- 
tion des récompenses qui eut lieu le 21 octobre. 

La première fête, celle de l'ouverture, a été présidée par 
M. le Maréchal de Mac-Mahon, président de la République, ayant 
à ses côtés S. M. le roi Don François d'Assises, S. A. R. le 
prince de Galles, S. A. R. le prince de Danemarck, S. A. 
R. le duc d'Aoste, S. A. R. le prince Henri des Pays-Bas, 



~ 7 — 

ainsi qu'un grand nombre de hauts personnages français et 
étrangers et les corps constitués de l'État, a proclamé solen- 
nellement de la terrasse située au-dessus de la cascade du 
palais du Trocadéro, l'ouverture de l'exposition, le premier 
mai, au milieu d'une affluence considérable de personnes de 
distinction venues de toutes les parties du monde. 

Le 30 juin, eut lieu une grande fête populaire où M. Àlphand, 
à la tête de son immense personnel d'employés et de jardiniers 
de la ville de Paris, s'est surpassé en transformant les Champs- 
Elysés, le Bois de Boulogne, les squares et les promenades de 
Paris en une fête des plus féeriques, illuminés la nuit par des 
millions de lanternes vénitiennes accrochées dans les arbres, 
des pièces d'artifice éclatant sur les lacs du Bois de Boulogne, 
des arcs-de-triomphe illuminés sur tous les parcours, ainsi 
que de magnifiques guirlandes éclairées au gaz, les places 
publiques éclairées à la lumière électrique et enfin par de 
magnifiques feux d'artifice tirés dans la soirée. La fête, si 
bien réussie, s'est terminée par une immense retraite aux 
flambeaux, partie du Bois de Boulogne et qui a descendu 
l'avenue des Champs-Elysées pour entrer ensuite dans Paris 
par les grands boulevards également illuminés sur toute la 
ligne. 

A la fête de la distribution des récompenses, qui eut lieu le 
21 octobre au palais de l'Industrie, aux Champs-Elysées, en- 
viron 22,000 personnes ont pu assister. 

Le palais avait été entièrement décoré pour la circonstance. 
L'entrée principale, de même que l'intérieur du palais, avait été 
richement orné de grands massifs de plantes tropicales pro- 
venant des serres de la ville de Paris, artistement disposés, 
sous la haute direction de M. Alphand, à tel point qu'on 
aurait pu se croire transporté dans une forêt vierge de l'Amé- 
rique tropicale. 

Sur une estrade, M. le Maréchal, président de la Républi- 
que, entouré des princes étrangers, parmi lesquels S. A. R. 



— 8 — 

le Comte de Flandre et d'un grand nombre de hauts dignitaires 
des différents Etats qui ont si largement contribué au succès 
de l'exposition (de M. Erantz, commissaire général et de 
MM. Dietz-Monnin et 0. Berger, directeurs des sections fran- 
çaises et étrangères), a proclamé solennellement les décrets 
portant promotions et nominations dans l'ordre de la Légion 
d'honneur des commissaires et exposants français et étrangers, 
ainsi que les grands prix et les diplômes d'honneur attribués 
à chaque pays, dont les noms sont consignés dans un catalogue 
spécial formant un grand volume contenant les 28,858 récom- 
penses diverses attribuées aux soixante mille exposants qui ont 
pris part à l'exposition universelle de 1878 à Paris. 



J 



PREMIÈRE PARTIE. 



CONCOURS TEMPORAIRES 



1 er COITCOTJBS (Première quinzaine de Mai). 



§ I. Légumes et fruits de la saison. 

M. Millet, de Bourg-la-Reine, a exposé trois collections de primeurs 
remarquables : Fraisiers, Pommes de terre et Haricots. Environ 120 
variétés de Fraisiers en pots, parmi lesquels la variété Docteur Morère 
étaient les plus grosses et les plus belles. Venaient ensuite les Fraisiers 
Marguerite Lébreton, Victoria Trolopp, M™ Nicaisne, Anna Rotschild 
et Matador , ainsi que toutes les autres variétés fort bien cultivées. 

Les Pommes de terre du même exposant au nombre de 70 variétés, 
bien cultivées, ainsi que les Laitues Batavia qui étaient également 
remarquables ; les Haricots, au nombre de 50 variétés cultivées en 
pots et dans un bon état de santé, offraient de l'intérêt en ce que, 
ayant été semés à la même époque et cultivés dans les mêmes condi- 
tions, on pouvait constater la précocité des variétés. Le Noir d'Alger 
a été reconnu comme le plus hâtif avec le Flageolet d'E lampes, le Soli- 
taire de Bourgogne, le Saumon du Mexique et le Beurre nain noir, 

M. Lapierre, horticulteur à Montrouge, a exposé une collection de Frai- 
siers en douze variétés de choix bien cultivées et portant de beaux fruits, 



— 10 — 

qui avaient été chauffes sous châssis en pleine terre et mis en pots 
au dernier moment. 

La maison Vilmorin a exposé 32 variétés de Laitues et 14 de Romai- 
nes, ainsi que plusieurs variétés de Poireaux, de Cresson Aiénois et de 
Cerfeuil, 

M. Louis L'Hérault, aspergiériste à Argenteuil, a présenté un beau lot 
d'Asperges de sept bottes, d'une grosseur extraordinaire. Cet exposant 
avait aussi six griffes dans des paniers dont une seule avait une douzaine 
d'asperges prêtes à être cueillies. 

M. L'HérauH-Salbœuf avait également des Asperges très-belles hors 
concours. 

M. Gaillard, grainetier au Palais- Royal avait exposé une collection de 
Courges bien conservées, parmi lesquelles la Courge d? Egypte, Noix de 
Coco, Courge de Siam, des Patagons, de Naples, Malabar, Turban, 
Salanka, Bonnet d'électeur, etc., ainsi que plusieurs variétés de Pom- 
mes de terre conservées pour la plantation. 

M. Cirio, négociant à Turin (Italie), a exposé des fruits de l'année 
précédente bien conservés, parmi lesquels on remarquait des Tomates 
conservées dans des chambres bien sèches, des Pommes et des Poires 
également bien conservées et dont les variétés étaient désignées par 
des noms locaux, dont les Pommes Calville, Reinette du Canada, St.-Ger- 
main et Martin sec, tous cultivés, en plein vent, ont seuls conservé 
leurs noms français. Ces fruits, d'après les déclarations de l'exposant, 
ont été conservés dans des sous- sols sains et obscurs ou dans des 
chambres également sèches et obscures, en couches épaisses de un quart 
de mètre. Le même exposant a montré des Pêches de Pavie à chair 
adhérente au noyau, parfumées et très-sucrées, ainsi que deux sortes 
de châtaignes que Ton peut cuire et garder pendant trois ans, et une 
pomme qui a été conservée, plongée dans l'eau pendant six mois et 
pendant ce temps la chair de ce fruit s'est transformée en compote dans 
le genre des poires blètes et parfaitement mangeable encore. 

M. Orphanides, professeur à l'université d'Athènes, expose une belle 
collection d'Oranges, Cédrats, Limons, Pempelmouses, etc., de son 
jardin d'Athènes etc. 

§ II. Plantes de serre. 

M. Constant Lemoine, d'Angers, occupait une grande serre avec sa 
collection d'Azalées d'une culture et d'une floraison admirables et 
parmi lesquelles nous avons remarqué les variétés : Comtesse de Flandre, 
Vicomtesse Vicier, M m * Ambroise Verschafelt, M™ Vandereruyssen, 
D T Lindley, Souvenir de FExposition, etc. 
M. David, horticulteur à Versailles, avait aussi un beau lot d'Azalées 



— 11 — 

dont les plus remarquables étaient : M* lle Marie Van Houtte, Grandis, 
Stella, Thibault, Duchesse de Nassau, etc. 

MM. Vilmorin et C i6 , de Paris, ont exposé de magnifiques Cinéraires 
hybrides herbacées, remarquables par la perfection et la grandeur des 
fleurs, comprenant un lot d'hybrides naines à grandes fleurs. Un lot de 
variétés filées par le semis, de couleur rouge, blanche et bleue et 
enfin un petit lot de Cinéraires à fleurs doubles. 

D'autres exposants parmi lesquels MM. Lecaron, de Paris et Robert, 
de Neuilly, ont exposé aussi de belles Cinéraires. 

MM. Vilmorin ont encore exposé un beau lot de Calcéolaires hybrides 
herbacées et hybrides naines, dont on admirait la variation infinie du 
coloris et la perfection des fleurs etc. 



§ III. Arbustes de pleine terre. 

Les Rosiers cultivés en pots et présentés par MM. Margottin fils, 
Margottin père, Levéque et fils, étaient des plus remarquables, tant par 
la boLne culture que par le choix des variétés et leur belle floraison. 
L'apport de M. Margottin fils était le plus brillant sous le rapport de la 
floraison et notamment par une collection de Rosiers nains cultivés 
en pots, c à l'anglaise » et parmi lesquels on remarquait : 

Comtesse de ChabrMan, Thérèse Levet, Auguste Rigotard, Général 
Douai, etc., à fleurs roses. 

Alfred Colomb, M™ Godet, Charles Lefebwe, François Michelon, 
à fleurs rouges. 

Princesse Alice, Captain Christy, Reine Johnson, Peach Blossom, 
La Saumonée, de couleur chair, et les Thés Socrate, Mont-Blanc et 
M™ Maurin. 

Dans les Rhododendrons formant l'apport de M. Croux et fils, on 
remarquait les variétés Roseum nomm, Auguste Van Geert, Cardinalis, 
Bouquet de Flora, Quatroona, Verschaffelti, etc., et parmi les nou- 
veautés, William Austin, H. W. Sergent, Lady, F. CrossUy et 
The Crown Prince. 

Dans l'apport de M. Paillet, on remarquait le Rhododendron Cunnin- 
ghami album d'un blanc pur. 

Dans le lot de M. Moser, on remarquait les Rhododendron limbatum, 
Veswoius et atrorubrum. 

Dans le lot de M. Truffaut, on remarquait le Broughtoni et le 
Louis- Philippe. 

Dans le lot de M. Oudin, formant un massif d'une seule variété, on 
remarquait la variété Boule de neige. 

Les Rhododendrons de M. Wood, de Rouen, élevés en tiges et qui 



— 12 — 

ont orné les deux plates-bandes du grand parc de l'exposition entre le 
palais du Champ de Mars et le pont d'Iéna étaient très-beaux; on 
remarquait les variétés : The Gem, John Broughton et Fesuvius. 

Les Azalea mollis, de M. Croux, de- coloris variant du jaune 
pur en passant par le saumon, étaient bien cultivés et les variétés : 
Alphonse Lavallée, Isabelle Van Houtte, Consul Cérésole, Arthur i$ 
Warelles etc., nous ont paru remarquables. 

MM. Bal tet, pépiniéristes à Troyes, ont exposé de nombreuses collec- 
tions d'arbustes de pleine terre, parmi lesquels on remarquait plusieurs 
variétés de Lilas très-intéressantes. 

Parmi les Rosiers de pleine terre greffés sur églantiers, exposés par 
M. Margottin père, nous avons remarqué les variétés : Due d'Edim- 
bourg, D T Andry, M™ Rousset, Q/ueen Victoria, La France, Reine des 
îles Bourbon, M™ Laurent, Marins Cotte, Baron de RotschUd, Victor 
Lebretton, etc., et parmi les Thés la Belle Lyonnaise. 

Dans le lot de M. Levêque et fils on remarquait les Rosiers : Anna 
Diébach, Paul Neyron, Marquis de Castellane, Juliette Halphen, Cleos- 
tein, Elisabeth Vigneron, Président Thiers, Marie Bauman, Général 
Jacqueminotf Maréchal Forey et parmi les Thés également cultivés en 
pleine terre, on remarquait : M m * Falcot, M™ Margottin, Jean Bûcher, 
Niphetos, Maréchal Niel, Perle de Lyon, etc. 

M. Paillet a exposé un lot d'Azalea amœna, propre à border les 
massifs de Rhododendrons. Une belle collection de Pivoines en arbre 
de M. Roy , parmi lesquelles on remarquait les variétés : Adélaïde 
Moviana, Elisabeth, Triomphe de Van der Maelen, etc., figurait à 
ce concours etc. 



§ IV. Plantes herbacées de plein air. 

Les Pensées de MM. Batillard, Vilmorin et C i0 , Falaise, Moulard, 
Pelletier, Trimardeau et Bugnot, étaient remarquables à tous les points 
de vue. Les variétés à grandes macules à coloris très-variés et les 
variétés anglaises à larges fleurs jaunes, blanches, panachées, noires et 
bleu de ciel produisaient beaucoup d'effet, en corbeilles isolées dans le 
parc du Champ de Mars. 

MM. Vilmorin et C ie avaient exposé un joli massif de plantes 
herbacées de pleine terre, parmi lesquelles on remarquait le Gamolepis 
tagetes, Clintonia pulchella, Sphœnogyne speciosa, Nycterinia selagù 
noïdes , Kaulfmsia amelloïdes , Oxalis rosea , Anémone sylvestris , 
Myosotis alpestris, ainsi que des lots de Réséda pyramidal, Primevères 
des jardins variées, une Primevère du Japon, et un lot de Primula 
auriculata, etc. 

M. Yvon avait un lot de plantes vivaces parmi lesquelles on 



— 13 — 

remarquait le Statice armeria, Phlox setacea, Veronica gentianoïdes, 
Trollius europaus, Viola obliqua, Pœonia tenuifolia fl. pleno, etc. 

Des fleurs coupées exposées par M. Eugène Dechamps, consis- 
tant en bouquets de Rhododendrons, de Lilas et de Staphylea col- 
ehiea formant de belles grappes blanches. 

M. Moser a exposé plusieurs variétés de fleurs de Lilas parmi 
lesquelles on remarquait le Lilas de Trianon à grandes fleurs, et 
les Lilas M m * Moser et M™ Briot. 

M. Delahaye a exposé une belle collection de plantes bulbeuses, 
Scilles, Anémones, Renoncules, etc. MM. Thibault et Legendre-Garriau 
ont exposé des Tulipes hâtives, variétés dont nous avons remarqué de 
bonnes formes et de beaux coloris. 

De magnifiques bouquets de Violettes de Parme ont été exposés 
par M. Millet. 

M. Bugnot a exposé des fleurs de Pensées dans des petits flacons etc. 



2 me CONCOURS (Deuxième quinzaine de Mai). 

§ I. Légumes et fruits de la saison. 

M. Millet a présenté une belle collection de Fraises en cinquante 
variétés, prises dans tous les types dont l'ensemble était d'un bon 
effet. 

M. Gaillard, horticulteur grainetier au Palais-Royal, a exposé des Cour- 
ges comestibles en dix variétés, ainsi que deux Melons du Calabar 
et douze variétés de Pommes de terre bien conservées de Tannée 
précédente. 

MM. Vilmorin et C i0 ont exposé un beau lot de légumes, parmi 
lesquels 18 sortes de Radis et 40 variétés de Laitues et Romaines. 

M. Cauchin a présenté également un lot considérable de légumes 
bien cultivés. 

M. Rabourdin, fermier à Villacoublay, a exposé des Poireaux 
monstrueux. 

M. Flament, de Pierrefitte, a présenté une nouvelle variété de 
Fraisier nommée Lucie Flament, d'une beauté exceptionnelle comme 
grosseur et coloris et semble être issue des variétés Docteur Morère 
et Marguerite Lebreton. 

M. Rouxel, champignoniste à Argenteuil, a exposé des Champignons 
de couche, ainsi que des Champignons cueillis dans un très-bon état de 
culture et de fraîcheur. 

La maison Joret a exposé de beaux Ananas et des corbeilles de Fraises, 
D r Morère et Lucie Flament. 

M. Jourdain, de Maurécourt, a exposé des Pois et des Artichauts. 



— 14 — 

M. Louis L'Hérault a exposé des Asperges hâtives et tardives accom- 
pagnées de griffes détachées à différents âges. 

M. Fleury, L'Hérault-Salbœuf et Girardin, avaient également des 
Asperges d'une grosseur extraordinaire et qui excitaient vivement la 
curiosité. Des Asperges aussi monstrueuses ne sont bonnes qu'à mettre 
dans les vitrines des restaurateurs parisiens, car pour l'usage de la table, 
des Asperges de grosseur moyenne sont préférables, atteniiu que pour les 
premières, il serait difficile de les manger d'une pièce et elles perdraient 
à être fendues en deux etc. 

§ II. Florlculture. 

Les parterres de plantes annuelles de MM. Vilmorin et C* composés 
d'AncoÛes, Viecaria, Nycterinia, Belphinium, JSchizanthus, Leptosiphon, 
Primula Japonica, etc., ainsi qu'un riche massif de Mimulus étaient d'un 
bel aspect. On remarquait encore les Calcéolaires herbacées, naines, 
trapues, à fleurs pointillées, tigrées ou bicolores, ainsi que les Calcéolai- 
res sous-ligneuses de la même maison qui sont aussi très-belles. Les 
Cinéraires doubles hybrides exposées par la même maison, dont les 
qualités iront sans doute en s'améliorant sont remarquées et appelées 
à un grand avenir. 

M. Lemoine expose le Wietaria japonica et un joli lot de Primula 
cortuiOïdeSy remarquables par leurs fleurs blanches, roses ou lilacées à 
corolle lobées ou flmbriées. 

Les Pyrethrum roseum de M. Yvon sont assez beaux. Ceux de 
M. Duval sont beaux, notamment les variétés Boule de feu, Sarak 
Bernhardt, Charmeur, M™ Lacombe, Nubien, etc. 

M. Legendre-Garriau présente de belles Pensées. 

MM. Otto et Thiebault ont exposé de jolies Renoncules, des Anémones 
et de charmants Agraphis, parmi lesquels ceux à fleurs roses. 

M. Delahaye a exposé des Muscari monstrueux et une belle touffe 
tflxia viridijtora. Les Iris variés de M. Legendre-Garriau sont égale- 
ment beaux. 

Les bouquets et couronnes montées qui attirent les regards sont 
exposés par M. Toche, de Nice, qui a envoyé une belle corbeille de table 
et un bouquet monté formé de roses, d'oeillets et de camellias blancs 
entourés de légères aigrettes d'Aira. 

M. Lange, de Paris, avait exposé un bouquet remarquable de Roses 
moussues et à'Anthuriwn Seherzerianum, ainsi que deux belles couronnes 
composées de Lilas blancs, Azalées blanches et Gardénia Jlorida, et 
l'autre formée de Roses pompon, Souvenir de la Mahnaieon et Azalées 
blanches, faites avec goût. 

Les jolis bouquets de M. Deschamps, amateur à Boulogne-sur-Seine, 
méritent des éloges etc. 



15 — 



§ III. Arbustes de plein air. 

Les étonnantes collections de Rhododendrons de MM. Croux et fils, 
Truffaut, Moser, F. Jamin et H. Defresne sont admirablement fleuries. 
Les plantes de M. Truffaut sont très bien cultivées. M. Moser a plusieurs 
massifs de ces charmants arbrisseaux au Champ de Mars et au Troca- 
déro. Les Rhododendrons de MM. Croux et Moser étaient les plus remar- 
quables. Voici les variétés que nous avons particulièrement remarquées : 
M™ Fitz-Gerald, Prince Eugène, The Warrior, Lady Eîeonor Cathr 
cart, M™ Masson, Lady Lopez, Nielsoni, Paxtoni, Bylsanum, Lord 
John Russel, Verschafelti, sir Thomas Lébright. Parmi les variétés 
nouvelles , nous citerons : Francis Dickson , John Clutton , Lord 
Fversley, Rose-of-Bagshot, W. Sergent, The Queen, R. S. E al for à, 
Earhof-Shannon, etc. 

Parmi les Azalées, ceux de MM. Croux et Moser étaient remarquables, 
notamment les variétés Heureuse surprise, Unique, Gloire d'un parterre, 
Coccinea grandijlora, LUacina rosea nova, Genny Lind, Coccinea spe- 
dosa, etc. 

Parmi les Rosiers en fleurs on remarquait les variétés: La France, 
D* Andry, Paul Neyron, Madeleine Monnier, François Arago, 
Ch. Lefebvre, Queen Victoria, M™ Boll, M. Ch. Levet, de la Seine, 
M™ Boutin, Empereur du Maroc, M™ Marins Cotte, Thé Jean Pernet, 
Gombault, Baronne de Rothschild, Souvenir du D T Janain, etc. 

v IV. Plantes de serre. 

Les horticulteurs cactophiles, parmi lesquels nous citerons la maison 
Steiner-Pfersdorf, ainsi que la collection de M. Bonnet et de M. Simon, 
occupent plusieurs serres dans le parc du Trocadéro qui renferment 
de nombreuses espèces et variétés de Crassulacées y Cactées, Aloes, 
Euphorbiacées, etc., mais la mode de ces plantes, commence à lasser 
le public. 

M. Chantrier a exposé une serre de Dracœnas, tels que: D. erecta 
purpurea, erecta alla, Régis, Massoni, Bergmanni, Mortfontaine , 
erecta purpurea, Chantrier , atropurpurea pendula, etc., en beaux 
spécimens à larges feuilles diversement veinées et teintées, ainsi qu'un 
Dracaena nouveau, M m9 Heine. Le même exposant montre de grands 
Codiœum remarquables par la variété et l'élégance de leur feuillage. 

M. Jolibois, jardinier en chef des serres du Luxembourg, expose 
hors concours un beau groupe de Dasylirion glaucum, gracile et 
longifolium, ainsi qu'une belle collection de Broméliacées, d'Orchidées 

et d'Haemanthus. 

M. Bertrand, propriétaire amateur à Laqueue en Brie, expose toute une 



— 16 — 

serre d'Anthurium Scherzerianum, genre de plantes qu'il cultive spéciale- 
ment dans ses serres dans le but d'obtenir des variétés nouvelles. La 
variété Marie-Eugène à large spath e, dont la Revue horticole, a donné la 
description et une gravure, ainsi que YAnthurium Bechardi, à spathe 
blanche, sont très-remarquables. M. Bertrand possède une grande serre 
toute pleine d'Anthurium Scherzerianum type et de diverses variétés, 
depuis ceux venus de graines dans rétablissement, jusqu'aux plantes les 
plus fortes portant jusqu'à vingt-cinq spadices chacune parfaitement 
épanouies et qui constituent un ensemble de plantes fleuries au printemps, 
sans égal en Europe. 

UIresine Wallisi de M. David, horticulteur à Versailles, est un spéci- 
men d'une précieuse acquisition pour la mosaïculture. Les Coleus piciui 
et multicolor de MM. Machet frères, de Châlons, sont également de bonnes 
plantes pour les parterres pendant la saison chaude etc. 



3 me CONCOURS (première quinzaine de Juin). 

§ I. Légumes et fruits de la saison. 

Une belle collection de Fèves et Pois élevés en pots a été exposée par 
MM. Vilmorin et C 1 * et comprenait parmi les Fèves ordinaires, la Fève 
des marais, la naine hâtive, et la grosse ordinaire, ainsi que les Fèves 
de SivUle, la Fève SAguadulce, variétés hâtives. Les Pois, au nombre de 
40 variétés, parmi lesquels on a remarqué le Pois vert Normand, le Pois 
nain hâtif, le Pois très-nain de Bretagne, le Pois sans parchemin de 
Brethon et le Pois ridé vert à rames, etc., tous bien cultivés. 

M. Rouxel, d'Argenteuil a présenté de beaux Champignons de couche 
et une couche chargée de beaux Champignons. 

M. Rothberg, maraîcher à Gennevilliers, a exposé de beaux légumes, 
parmi lesquels une Pomme de terre très-hâtive appelée Astop-Pluks. 

M. L. L'Hérault a présenté des Asperges énormes, dont deux bottes de 
quarante Asperges chacune mesuraient quatre-vingts centimètres de tour 
et pesaient douze kilog. et demi. Plusieurs de ces Asperges avaient 
quinze centimètres de circonférence. 

M. Telliez a exposé des Pommes de terre à culture hivernale. 

M. Thieblemont a exposé des Ignames de Chine. 

M. Gaillard a exposé une belle collection de Courges. * 

M. L. L'Hérault a encore exposé un beau lot de Fraisiers des quatre 
saisons, en pots et chargés de Fraises. 

M. Millet, de Bourg-la-Reine , a exposé des Fraisiers, Pruniers, 



— 17 — 

Cerisiers et Vignes en pots, chargés de fruits, ainsi que 60 variétés 
de Haricots cultivés en pots et une collection de 80 variétés de Pommes 
de terre récoltées en 1878. 

De beaux Fraisiers cultivés en pots ont été également présentés par 
M. Lapierre. 

M. Salomon, de Thomery, a exposé des Chasselas dorés de Tan 
passé, et très-bien conservés. 

Des Courges conservées parmi lesquelles nous avons remarqué les 
variétés: Palanka, Noix de Coco, Vermicelle, Turban, Cardinal et Melon 
de Calabar, ont été exposées par M. Gaillard. 

M. Fontaine a exposé des Poires et des Pommes de Tannée précé- 
dente, très-bien conservées. 

M. Cirio, de Turin, a présenté des Poires et des Pommes de Tannée 
1877 également bien conservées. 

M. Margottin, fils, a présenté des Vignes cultivées en pots, à 
l'anglaise, chargées de raisins parmi lesquels on remarquait la 
variété : Pearson Golden Queen, Tune des plus productives et des 
plus reoommandables pour la culture^ forcée. 

§ II. Floriculture. 

Les Pivoines ont été abondantes et en belles variétés, notamment 
les Pivoines en arbre de M. Roy. 

Deux formes de Pelargonium : Tune à fleurs semi-pleines, appar- 
tenant à la section des grandifiora, présentées par M. Evrard, horti- 
culteur à Caen et qui en est Tobtenteur; Tautre forme qui rentre dans la 
même section a été exposée par M. floudayer Deraan, de Tours, et 
est remarquable par la régularité des fleurs, simulant des cloches 
fortement évasées. 

On remarque encore les Anémones, Renoncules et Tulipes en fleurs 
coupées de M. Thiebault aîné et Thiebault jeune, ainsi que celles de 
M. Delahaye qui sont très-bien cultivées et très- variées. 

Les Résédas exposés par M. Machet, horticulteur à Châlons-sur- 
Marne, sont très-bien cultivés. 

Les Pensées de M. Trimardeau, de Gentilly, et celles de M. Batillard, 
étaient très-belles et à coloris très-variés, de même que les Pensées 
striées de M. Lemoine, horticulteur à Châlons-sur- Marne. 

Les Pensées unicolores, variétés nouvelles, à fleurs bleues, appelées 
Pensées perpétuelles, exposées par M. Peltier, cultivateur à Poissy, sont 
également remarquables. M. Chaté a exposé 50 variétés nouvelles de 
Pelargonium, la plupart obtenues par lui, ainsi qu'une centaine de 
variétés prises parmi les plus jolies déjà cultivées et parmi lesquelles 
nous citerons la variété Pelleport, dont les fleurs ont les pétales très- 
larges et forment de fortes ombelles. 



i 



— 18 — 

M. Bat il lard a exposé un massif de cette belle plante dont on a pu 
constater le mérite exceptionnel. 

Parmi les Pelargonium exposés par M. Chaté, on remarque encore 
les variétés : Laurence Chaté, à fleurs blanches maculées de rose et 
une variété à fleurs doubles. Perle des lianes. Parmi les Pelargonium 
à grandes fleurs, nous citerons la Reine des Vierges, dont les fleurs 
blanches ont les pétales veinés de rose. 

M. Malet a également présenté une belle collection de Pelargonium 
à grandes fleurs, parmi lesquels on remarquait les variétés Bougain- 
ville, Yvonne, Raveau, Queen Victoria et Ptolémée. Cette dernière 
variété devient semi-double. 

Parmi les Pelargonium tonale, on a beaucoup remarqué la variété 
M™ Boselli. 

M. Evrard a présenté une belle collection de Pelargonium à grandes 
fleurs, comprenant un grand nombre de variétés, parmi lesquelles 
YAzalaeeflora elegantissima , Paul Manoury, Malherbe et Richard 
Lenolr. 

M. Boutreux a présenté de beaux Pelargonium à grandes fleurs, 
cultivés en haute tige, parmi lesquels on remarquait la variété M™ Clé- 
ment, variété florifère dont les fleurs roses ont le centre blanc. 

M. Robert, jardinier de M. Bertaux, a présenté une collection dans 
laquelle on remarquait les variétés Crebillon et Sulina. 

M. Hondayer, horticulteur à Tours, a présenté les variétés Gloire de 
Béranger et Albert Béerais, obtenues par lui et dont les fleurs ont 
une forme toute particulière. 

M. Chevalier, jardinier à Meudon, a présenté un Pelargonium 
Lierre, couvert de fleurs et formant un parasol de près de cinq mètres 
de circonférence, sur trois quarts de mètre de hauteur. 

M. Paillet a présenté des Pivoines herbacées, parmi lesquelles on 
remarquait les variétés Jussieu, Léonie et M m * Milleret. 

M. Ch. Yerdier a présenté des Pivoines parmi lesquelles on remar- 
quait les variétés grandiflora alba et Anemonaejlora. 

MM. Margottin et Levéque ont présenté également de beaux con- 
tingents de Pivoines. 

MM. Vilmorin et C le ont présenté une corbeille de plantes annuelles 
en fleurs, parmi lesquelles on remarquait] de nombreuses variétés de 
Coquelicots, Pavots à fleurs doubles variées; une belle collection de 
Capucines grandes et naines. Un massif de Chrysanthèmes à carènes, 
ainsi que des plantes grimpantes dans les genres Scyphanthvs, Itccre- 
mocarpus; des hybrides à' Amaryllis vittata bien fleuris, etc. 

M. Paul Toi lard a également exposé un joli massif de plantes 
vivaces et annuelles, très- bien cultivées. 

MM. Eldering, frères, horticulteurs hollandais, ont présenté une 
belle collection d'Anémones simples à fleurs dont les coloris sont 
riches et variés. 



— 19 — 

M. Legendre Garriau a présenté de beaux lots de Delphinium et 
d'Oeillets. 

De beaux bouquets ont été présentés par M. Eugène De«champs, 
amateur à Boulogne-sur- Seine, ainsi que par M. Toge, de Nice. 
M. Lange, de Paris, avait exposé des couronnes, corbeilles et bouquets 
très- beaux. Enfin la collection d'Ixia, Renoncules, Iris d'Espagne, 
présentés par M. Delahaye, étaient remarquables etc. 



S III. Plantes de Serre. 

Les Azalées étaient bien fleuries et présentées par M. Lemoine, 
d'Angers, David, de Versailles et Choinière, d'Angers. 

VAnthurium Scherzerianum de M. David mérite d'être mentionné. 

Les Cinéraires à fleurs pleines, de MM. Vilmorin et C ie , continuent 
à être admirées, ainsi que leurs Calcéolaires. Les Galcéolaires et les 
Cinéraires de M. Lecaron sont remarquables par la perfection des 
fleurs et la richesse de leurs coloris. 

Dans la collection d'Orchidées exposée par M. Evrard, horticulteur 
au Mans, on remarque le Phalaenopsis grandiflora et Luddemanni; les 
Saccolabium cordifolium, Blumei majus et guttatum splendens, ainsi 
que des Aerides Fieldingi, Lobbi et un bel Angraecum sesquipedale. 

M. Lebatteux présente de beaux spécimens de Vanda et de Saccola- 
bium guttatum. 

M. Wills, de Londres, présente une touffe de Cattleya Mossiae 
magnifica, Vanda suaviê, Cypripedium caudatum, et un bel Odonto- 
glossum Alexandrae. 

M. J. Linden, de Gand (Belgique), a rempli une grande serre à plu- 
sieurs compartiments, d'échantillons des nombreuses plantes tropicales 
cultivées dans son vaste établissement d'introduction de plantes tropi- 
cales nouvelles, à Gand. 

M. Barbot a exposé des Palmiers, Dracaena et Broméliacées, em- 
ployés à décorer les salons. 

M. Erivaux a présenté un joli massif de Cocos Weddelliana. 

M. Jolibois, jardinier en chef des serres du Luxembourg, a pré- 
senté hors concours des Lilivm giganteum, grande et belle espèce 
à fleurs blanches.' 

L'établissement horticole de Persan a exposé un beau contingent 
de plantes cultivées en vue de l'ornementation des appartements, dont 
il fait un grand commerce avec Paris etc. 



— 20 — 



S IV. Arbustes de plein air. 

MM. Baltet, frères, ont expose des branches fleuries d'un nouveau 
Coignassier du Japon à fleurs larges. 

M. Oudin a exposé un groupe de Rhododendrons Boule de neige, 
arbuste floribond à fleurs blanches. 

Les Rosiers fleuris en pots sont nombreux et présentés par les prin- 
cipales maisons, telles que: Margottin, père et fils, Levêque et fils, etc. 

Dans le lot de M. Margottin père, on a remarqué parmi les hybrides 
les variétés: la France, à fleurs blanches très-grandes, avec les pétales 
rose lilacé, et parmi les Rosiers sarmenteux: Calypso, Spectabttis et 
Flora. 

M. Margottin fils, avait le plus beau contingent de Roses, parmi 
lesquelles on remarquait les variétés : D r Andry, M mt River s, Richard 
Wallace, Horace Vernet, D T de Chalus, Ch. Le/ebvre, Princesse Matrix, 
Comtesse Litta, Sénateur Vaisse, Reine Blanche, Marguerite Gibot, Jeanne 
Gros, François Michelon, Hippolyte Jamain, Général Douai, Victor 
Verdier 9 Céline Noirey, Léopold II, Etienne Levet, Hortense Mignard, 
la Esmeralda, Dupuy Jamain, Pierre Notting, Mêlante WiUermoz, 
Bernard Berlot, Camille Bernardin, Black Prince, Eugène Verdier 
(extra), Paul Neyron, la Reine (extra), Baronne de Rotschild, Maxime 
de la Rocheterie, Belle Lyonnaise, Z. Van Eoutte, M"* Boutin, Clotilde 
Roland, Thé Général Sartos, Thé If» 6 de Vatry, Thé if œe Denis, etc. 

Princesse Antoinette Stozzia, Comte de Paris, M** Marie Duneau 9 
Eugène Verdier, Louis Corbu, Président Thiers, M°» Damaizin, etc. 

Dans Tapport de M. Levëque et fils, d'Ivry, on remarquait parmi les 
hybrides, les variétés : Baronne de Rotschild, Paul Neyron, Captai* 
Christy, Anna Diesbach, etc., et parmi les Thés: M m * Falcot. 

Parmi les autres exposants en Roses, MM. H. Jamain, Ch. Verdier, 
André Leroy, V e Durand, C. Lefebvre, etc., présentaient également des 
collections de Roses et de Rosiers des plus intéressantes, parmi lesquels 
on remarquait les variétés : Jean Pernet, M™ Margottin, Perle des 
jardins, Duchesse d'Edimbourg, Edouard Morren, Eugène Verdier, 
M m * Ch. Verdier, M r Boncenne et parmi les Noisettes, la Coquette des 
blanches. 

M. Dumesnil, amateur à Montchauveau, a présenté une belle collection 
dont on remarquait le Souvenir d'un ami, parmi les Thés, et le Souvenir 
de Spa, parmi les hybrides. M. J. Gale§loot, horticulteur à Amsterdam, 
a exposé un massif de Rosiers à haute tige parmi lesquels on re- 
marquait de belles variétés. 

MM. Moser, Croux et fils, Choinière et Boyer, ont présenté de nom- 
breux massifs de Kalmia couverts de jolies fleurs en corymbes de 
formes très-élégantes etc. 



- 21 — 



4 e CONCOURS (Deuxième quinzaine de Juin.) 



§ I. Légumes et Fruits de la saison. 

La maison Vilmorin et O a exposé une collection de Fèves char- 
gées de fruits, de Radis et de Salades, ainsi qu'une collection de Pois 
parmi lesquels, un Pois à écosser à cosses violettes et une collection de 
légumes replantés sur place. 

M. Cochin, de Montmagay, a exposé un lot de légumes varié et dans 
de bonnes conditions. 

M. Hédiard, marchand de fruits des colonies, rue N.-D. de Lorette, 
a exposé des légumes et fruits exotiques, tels que Bâtâtes de la Martini' 
que, Figues, Curcuma, Gingembres, Bananes, etc. 

M. Roy a présenté des Fraises remarquables par le nombre des variétés. 

M. L. L'Hérault a présenté une belle collection de Fraisiers de 200 
variétés en fruits et en pots, ainsi qu'une belle variété blanche des 
quatre saisons. 

Le même exposant continue à présenter de belles Asperges con- 
servées en bocaux. 

M. Lapierre a présenté une collection de Fraises devant lesquelles 
on était charmé de la bonne culture et de la quantité de fruits que 
portait chaque pied. 

M. Gallien, de Vigny, a présenté une collection de Fraises et 
d'Artichauts. 

M. Millet a présenté deux lots de Fraises en douze variétés de 
semis et un lot de 150 variétés de Fraises remarquables par la 
beauté des fruits, ainsi que trois variétés de Pommes de terre 
quarantaines demi-hâtives, Marjolaine et Royale Ash-Kidney. 

M. L. L'Hérault, L'Hérault-Salsbœuf, Fleury, Chevalier, Girardin, 
Rabouin, Greslier et Hayot, ont présenté de belles Asperges, mais 
la lutte a été entre celles de MM. L. L'Hérault, et Fleury, d'Argentôuil. 

M. Jourdain, de Maurécourt, a présenté un lot des meilleurs Pois 
et Artichauts extraordinaires par leur développement. 

M. Rothberg, de Gennevilliers, a présenté un lot de légumes variés 
remarquables par leur bonne culture. 

MM. Croux et fils ont exposé 45 variétés de Fraises cueillies re- 
marquables par leur grosseur. 

M. Flament, de Pierrefitte, a présenté une corbeille de Fraises 
Docteur Morêre d'une grosseur extraordinaire. 

M. Rouxel a présenté une meule à Champignons comestibles chargée de 



— 22 — 

Champignons blancs, ainsi que plusieurs variétés cueillies auprès de 
la meule. 

La Société d'horticulture de Clermont a exposé un lot de légumes 
bien cultivés. 

M. Dare a exposé un lot de Fraises des quatre saisons, rouges 
et blanches. 

M. André Leroy a exposé une grande collection de Fraises, ainsi 
qu'une collection de onze variétés d'Artichauts. 

Les arboriculteurs de Mon treuil ont présenté une collection de Cerises, 
Fraises, Framboises et] Groseilles, ainsi qu'une corbeille de Fraises 
Victoria et Marguerite Zebreton, très-belles. 

M. Margottin fils continue à présenter ses Vignes cultivées en pots 
et en serre, et qui sont chargées de grappes de beaux Raisins. 

Les Raisins et les Fraises de M. Malet, de Bourg-la- Reine, ont 
été admirés, ainsi qu'une nouvelle variété de Fraises des quatre saisons, 
présentée par M. Flament. Les Raisins conservés de M. Salomon ont 
été remarqués, ainsi que ceux de M. Rigaut, 7 compris quelques Poires 
et Pommes récoltées Tannée précédente. 

La Société de l'Aube a présenté 10 variétés de Pommes et 3 de 
Poires récoltées en 1877 et qui étaient bien conservées. 

Un beau lot d'Oranges variées, provenant de Nice a été exposé par 
M. Betton, ainsi que divers fruits, tels que : Pêches, Raisins, Abri- 
cots, etc. 

M. François Cirio, de Turin, a présenté un lot de légumes coupés, 
notamment du Fenouil d'Italie, arrivés à Paris en très-bon état etc. 



§ II. Floriculture. 

M. Thibaut aîné a exposé de belles Tulipes, Renoncules, Anémones, 
AgraphU cernua, etc. 

M. Lange et Deschamps ont présenté de beaux bouquets et cor- 
beilles de fleurs coupées. 

M. Delahaye a exposé des Scilles, Renoncules, Ixia et Musoari. 

La maison Vilmorin a exposé des plantes herbacées, parmi les- 
quelles nous avons remarqué : les Primula Japonica, Mimulus cupreus, 
Aquilegia sibirica, Campanula eximia, Delphinium nudicaule, Kaul- 
fussia amelloldes ; une collection de Clarkia, une de Pentstemon et 
une tf Amaryllis vittata. 

M. Duvaux-Vyeaux a exposé un lot de Chrysanthèmes à carènes. 

M. Ivon a exposé un lot de Pyrèthres, M. Thibaut jeune, un beau 

lot de Pensées. 

M. Lemoine, de Nancy, a exposé des Primula cortusotde* à fleurs 
lobées, grandes, arrondies et imbriquées". 



— 23 — 

M. Ivon a encore exposé des Potentilles doubles remarquables et 
une belle collection de Delpbinium vivaces en fleurs coupées. 

Les Pelargonium tonale de M. Chaté, comprenant de nombreuses 
variétés doubles et simples, parmi lesquelles plusieurs variétés iné- 
dites, continuent à être remarqués. 

M. Poirier, de Versailles, a présenté une belle collection de Pelargo- 
nium zonale, parmi lesquels on a remarqué : Lucie Lemoine, M m * Thi- 
baut, Guillon Mangilli, à fleurs doubles et Comtesse de Courcy, Coquette 
de Suresnes à fleurs simples. 

M. E. Cbâté a présenté une belle collection de Pelargonium à 
grandes fleurs, à coloris brillants et très-variés, parmi lesquels la 
variété, Queen of Stripes $ fleurs panachées, semble être appelée à 
fournir une série nouvelle. 

M. Lemoine, de Nancy, a exposé une collection de Pelargonium 
parmi lesquels on a remarqué deux variétés blanches Lucie Lemoine, 
et M™ Charles Eœnig. Le même exposant a présenté trois variétés 
remarquables de P. peltatum à fleurs doubles. 

M. Lemoine a encore exposé un Hortensia Thomas Hogg à fortes 
ombelles blanches. 

M. Crousse, de Nancy, a exposé de belles Pivoines à fleurs pleines 
et volumineuses parmi lesquelles on a remarqué : Félix Crousse, Emile 
Galle, Vénus, la France, Marie Crousse^ Enfant de Nancy, Victor 
Hugo, etc. 

M. Deschamps continue à exposer de beaux bouquets, ainsi que 
M. Lange qui expose cette fois des bouquets de Roses. M. Deschamps 
a exposé cette fois un beau massif de Pelargonium zonale à feuilles 
panachées dont la variété Reine Victoria produit des teintes dorées 
d'un bel effet. 

La collection de Sempervivum exposés par M. Châté en vue de la 
mosaïculture, ce nouveau genre de décoration qui vient d'envahir 
les jardins est remarquable; etc. 

S III. Arbustes de plein air. 

De nombreux Rhododendrons, appartenant à la catégorie des Hybrides 
de plein air, variétés rustiques résultant de croisements entre espèces 
et variétés diverses, sont en pleine floraison. Ils sont surtout exposés 
par les grands pépiniéristes de France. 

Cinquante Rhododendrons remarquables par leur force et le choix 
des variétés ont été présentés par M. Truffaut, 18 ont été présentés par 
M. Moser, ainsi que deux autres lots de variétés nouvelles et choisies; 
quelques sujets très-forts, cultivés en caisses, ont été présentés par 
M. Robert. Enfin M. Wood a envoyé quarante sujets forts en tiges, qui 
ont orné les plates-bandes longeant le tapis vert de la grande pelouse 



— 24 — 

du parc du Champ de Mars. Voici, parmi ces diverses collections, les 
variétés les plus remarquables en fleurs en ce moment : AT 1 * Masson, 
The Queen, Standish perfection, Prince Camille de Rohan, Duc de 
Malahoff, delicatissima, album elegans, Comte de Gfomer, Bylsianum, 
John Clutton, M me Cochet à fleurs blanches. 

Étoile du Plessis, Elfride, congestum roseum, The cnmn Prince, 
M** John Waterer, Louise Estelle, Lady Eleonor Cathcart, Eve- 
restianum, etc. à fleurs roses. 

John Waterer, Mikael Waterer, The Maroon Vesunus, J. Wet- 
tvoort, logo à fleurs rouges. 

Annica Bricagne, Sir Thomas Sebright, Nero, etc., à fleurs lilaa ou 
violettes. 

MM. Choinières, C. Lemoine et Royer, ont présenté des variétés 
nouvelles de Rhododendrons de semis. 

Les Rosiers de M. Margottin père et Margottin fils, Ch. Verdier, 
Levêque, etc., continuent à être des plus remarqués et en voici les 
plus intéressants : Perle des blanches, M m% Lacharme, Gloire de Bourg- 
la- Reine y D r Bâillon, Captain Christy, Jf me G. Schwartz, Baronne 
de Rotschild, Amélie Hoste, Richard Wallace, Paul Neyron (médaillée 
en 1877), Anna Biesbasch, Parmentier, M m * Renard, Jean Brosse, Jean 
Goujon, Sénateur Vaisse, M m * V* Verdier, C. Margottin, Duc Becaees, 
L. Van Houtte, etc. 

Les Rosiers Thés, exposés hors concours par M. H. Jamin, étaient 
très-beaux, notamment les variétés suivantes : Marie Van Houtte, 
M m * Falcot, Jean Bûcher, Pauline Labonté, M m * Gaula, Adrienne 
Christophie, La France, M mt Margottin, Edouard Morren, etc. 

Les Rosiers plantés en pleine terre et disséminés un peu partout, le 
long de l'avenue de la Bourdonnaye et de l'avenue Suffren ou qui 
garnissent les pentes du Trocadéro sont également en pleine floraison. 
Les cultivateurs rosiéristes de Brie sont représentés par MM. Cochet, 
Piron, Buisson, Médard. Ceux d'Angers par M. André Leroy et ceux 
de Champagne par MM. Baltet, frères. 

MM. Margottin, père et fils, F. Jamain, Paillet, Roy, V 6 Durand, etc., 
représentent les rosiéristes parisiens. 

La collection de M. Levêque et flls est la plus nombreuse et la 
mieux fleurie. Les Thés sont présentés à part en massifs séparés. 
Les Rosiers de Ch. Verdier et H. Jamain sont également en 
pleine et belle floraison. 

La Rose Taïcoun (R. rugosa), exposée par M. Paillet, qui a été 

importée du Japon par Von Siebold présente un feuillage élégant et 

d'un nouveau genre, mais elle est peu décorative. 

Un beau lot de Beutzia crenalajl. pleno a été exposé par M. Paillet. 

Un lot à'Azalea amaena de la Chine a été présenté par MM. Croux 

et plusieurs collections d'Azalées rustiques par MM. Moser, Oudin, 



— 25 — 

F. Jamain, etc. De magnifiques Pivoines en arbre et de belles Clématites 
ont été exposées par M. Roy à ce concours. 

M. H. Jamain a exposé des Nerium Oleander parmi lesquels les 
variétés Hœvilli et splendens giganteum à fleurs roses doubles, 
Yatropurpureum à fleurs rouge strié, Madoni à fleurs doubles blanches, 
Exposition universelle blanc carné à corolle double et enfin le Une- 
torum jaune nankin et le flavum duplex double jaune paille, ont 
été les plus remarquées. 



S IV. Plantes de Serre. 

Les Galadium de M. Bleu dont l'éloge n'est plus à faire, excitent 
toujours la curiosité. Cet obtenteur émérite a trouvé un filon nouveau 
et il a exposé une serre remplie de variétés nouvelles et étonnantes, 
parmi lesquelles nous avons noté les Caladium M m * Marjolin, Sheffer, 
Souvenir du D r Bleu, Ibis, Gérard Dow, M. Hardy, M m * Zemonnier, 
M. Linden, Verdi, B* M de Rotschild, et Anna de Condeixa. Les éclatants 
succès obtenus par cet habile amateur démontrent la mesure de ce 
que Ton peut obtenir par les croisements et la fécondation artificielle. 

M. Bleu a encore exposé une collection de Bégonias à feuillage 
parmi lesquels on remarque la variété Louis Chrétien à coloris satiné. 

M. Duval a exposé des Mélastomées, ainsi que le Clerodendron 
Thomsonae en fleurs. 

Les beaux Palmiers de M. Heriveaux et ceux de M. C répeaux, 
méritent également d'être cités. 

M. Vincke-De Jonghe a envoyé de la Belgique, de volumineux Phor- 
mium en bac, parmi lesquels on remarque les variétés : Veitchi, Collin- 
sont et atropurpureum. 

M. Albert van den Wouwer, de Cappellen, près Anvers, a envoyé 
des Cycadées, parmi lesquelles on a remarqué les Zamia Ghellincki, 
villosa, ampliata et Lindeni, Encephalartos Cajffrae, Macrozamia Fra- 
seri, Dioon edule, et de belles Fougères arborescentes en forts spécimens. 

M. Binot, horticulteur à Pétropolis au Brésil, a également exposé 
quelques Fougères, parmi lesquelles un fort Balantium. 

M. Barbot a exposé quatre Cordyline indivisa dans le pavillon de 
l'horticulture. 

M. Chantrier, horticulteur à Mortefontaine, a exposé des Dracaena 
erecta alba; atropurpurea, pendula f lanceolata, macrophylla, Régis, 
Mortefontaine, MM. Verlot, Chantrier et Lecoq Dumesnil, ainsi 
qu'une variété de Croton issue d'un croisement du C. maximum avec 
le C. Veitchïanum à feuillage ample et brillamment coloré. 

Les Gloxinias de M. Duval de Versailles, notamment la Patrie, 
Nubien, Robinson, Boule de Neige, Papillon et une Amarantacée 



— 26 _ 

de Colombie, YIrerine Walliti à feuillage petit, coloré de rouge sang 
foncé à reflets métalliques, ont été remarqués. 

MM. Vilmorin ont présenté des Caloéolaires obtenues d'un croisement 
de variétés herbacées avec la Calcéolaire sous-ligneuse, qui sont les plus 
remarquables . 

M. Machet a exposé des Col eus pictus et multicolor nouvellement 
introduits des îles Salomon et qui sont remarquables par la coloration 
de leur feuillage rouge, bronzé, cuivré et panaché de diverses couleurs. 

M. Jolibois, jardinier en chef au Luxembourg, a exposé, hors concours, 
des Broméliacées, Orchidées et Haemanthus remarquables par leur 
bonne culture etc. 



5 me CONCOURS (Première quinzaine de Juillet). 

§ I. Légumes et Fruits de la saison. 

La Société d'horticulture de Clermont a exposé un beau lot de 
légumes, parmi lesquels des Choux Cœur de bœuf, Choux-fleurs, et un 
beau lot de Chicorées et de Laitues ; plus sept Melons en six variétés ; 
des Pommes-de-terre, Pois, Fèves, Concombres, Artichauts, Aulx, 
Poireaux, Raiforts, Echalotte, Estragon, etc. 

M. A. Rothberg, maraîcher à Gennevilliers, a exposé sept variétés 
de Fèves; des Choux-fleurs, Cœur de bœuf et Cabus d'Erfurt et plu- 
sieurs variétés de Laitues. Des Artichauts, Oignons, Pommes-de-terre, 
Carottes, Panais, Concombres, Oseilles, etc. 

M. Boutrand, grainetier à Paris, a exposé de beaux Choux-fleurs, 
Concombres, Chicorées, Romaines, Fenouil, Tomates, Melons, Pom- 
mes-de-terre, Fraises et une meule de Champignons. 

M. Jourdin a exposé de belles Fraises et des Pois de Clamart. 

M. Lapierre, horticulteur à Montrouge, a exposé 30 variétés de 
grosses Fraises et la Pomme- de-terre Early-roee. 

M. Fallu el, de Neuilly-St-Éloi, a exposé des Choux-fleurs, Cœwr 
de bœuf, Navets, Radis, Oignons, Échalottes, Pois, Haricots, Ro- 
maines, Carottes, Artichauts et Fèves. 

M. Piquenot, de Louveciennes, a exposé un lot de Fraisiers des 
quatre saisons de semis garni de belles Fraises, ainsi qu'une corbeille 
de ces Fraises et deux corbeilles de Framboises. 

M. Caucbin, de Montmagny, a exposé un beau lot de légumes 
planté le long du mur du jardin et comprenant plusieurs variétés de 
Choux, Oignons, Panais, Échalottes, Carottes, Choux-fleurs, Artichauts, 
Pommes-de-terre, Cerfeuil bulbeux, Pois serpette, Asperge de Hollande, 
Persil, Oseille, Laitues et Romaines, etc. 



— 27 — 

M. Girardin, d'Argenteuil,' a exposé un lot] de Fraises et Pommes- 
de- terre récoltées à l'exposition. 

M. Hédiard négociant en produits des colonies, à Paris, a exposé 
un lot de Gombo févy, Piments doux d'Algérie, Ignames de la 
Martinique, Choux caraïbes et trois variétés de Patates douces, rose, 
blanche et jaune de la Martinique. 

M. Millet a exposé de beaux Melons et entre autres un Melon 
et un Cornichon du Japon, ainsi que des Concombres de Sikkira. 
Le même exposant a présenté 28 variétés de Fraises et une corbeille 
de Fraises des quatre saisons, plus quatre variétés de Pommes de terre. 

M. Mayeux, de Villejuif, a présenté 26 variétés de Pommes de terre, 
des Fèves et du Cerfeuil bulbeux. 

M. Rouxel continue ses présentations de Champignons et meules 
garnies de Champignons. 

M. Cirio, de Turin, expose des Tomates, de gros Oignons blancs 
et plusieurs Haricots à écosser, 4 variétés de Pêches. 5 de Prunes, 
5 de Poires, 2 de Pommes précoces, 3 d'Oranges et Citrons, des Figues 
et des Amandes d'Italie. 

Le jardin du prince Torlonia a envoyé de belles Prunes et des 
Abricots d'Italie. 

M m * V* Durand a exposé une belle collection de Cerises, de Groseilles 
et de Framboises. 

La Société de Clermont a envoyé une belle collection de Cerises, de 
Groseilles, ainsi que le Cassis noir et gris et la Poire Dugam de juillet. 

Les arboriculteurs de Montreuil ont envoyé une corbeille de Cerises 
Reine Hortense et de belles Groseilles. 

M. Auguste Roy a envoyé 25 variétés de Groseilles, cinq variétés de 
Cerises et 37 variétés de Groseilles à maquereaux. 

M. Margottin, fils, a envoyé quinze variétés de Raisins en grappes 
magnifiques, cultivés en serre, parmi lesquelles on remarquait les 
variétés Forste'rs seedling, Hambourg doré et MiUHil-Hambro etc. 



§ II. Floriculture. 

m 

On remarque les Pelargonium grandifiorum exposés par M. Chaté, 
notamment les variétés : Louis Colomb, Saines, et M™ Alexandre, etc. 

Les Pelargonium zonale de M. Boutreux, fils, sont très- beaux, 
notamment les variétés Roi des rouges et un lot de Pelargonium zonale 
en arbre de deux pieds de hauteur. 

Enfin M. Perremond a exposé un semis de Pelargonium zonale, à 
feuilles panachées et à fleurs doubles. 

M. Bnder, jardinier en chef du jardin botanique de S'-Pétersbourg, 



— 28 — 

a envoyé des Bégonias américains remarquables par leur rareté et 
le nombre des espèces. 

MM. Thibaut et Eeteleer ont exposé une belle collection de Bégonias 
tubéreux remarquables par leur belle culture. 

M. Thibaut Legendre a exposé une collection d'Oeillets flamands 
coupés, parmi lesquels on remarquait les variétés Cloison d'or et Marié 
Coste. 

MM. Gauthier Dubos et Hochard ont exposé une belle collection 
d'Œillets, ainsi qu'une série de semis parmi lesquels le n° 118, cerise 
clair et le n° 80 à fleurs rouges, sont des plus remarquables. 

Les plantes annuelles de M. Vilmorin continuent à orner les parterres 
de l'exposition. On remarque à ce concours une corbeille de Capucines 
naines très-variées, ainsi que différentes variétés de VAiUirrhinwm pwmir 
lum et do Godetia. On remarque encore le Linaria reticulata, Zinnias 
panachés, Scabieuses à fleurs doubles blanches, Phlox Drumondi rouge 
strié et une collection de Lis, tels que L. auratum, crocetm, concolor, 
excelsum, Washingtonianum etc., ainsi qu'un massif de Pentstemon 
bleus et Sanvitalia procumbens planté dans la rue des Nations. 

La maison Tollard renouvelle soigneusement ses plantes fleuries et a 
exposé en outre une corbeille d'Amorphophallus Rivieri, étalés en parasol 
au-dessus de plantes herbacées auxquelles ils servent d'ombrage. 

Les Glaïeuls de MM. Souillard et Brunelet, forcés sous châssis, sont 
remarquables par la grandeur des fleurs et la beauté du coloris. 

M. André Leroy a envoyé de belles fleurs de Magnolia et M. Roy a 
présenté des inflorescences de Rhus cotinus. 

Les bouquets de M. Deschamps et ceux de M. Camille Salignac étaient 
très-beaux, notamment celui formé par les fleurs de Magnolia, Verbcna 
triphylla, Ceanothus et d'Àphelandra, bouquet tricolore, qui, exposé au 
lendemain de la fête du 30 juin, témoignait du sentiment que l'on expri- 
mait du triomphe de l'horticulture universelle à l'exposition de 1878 etc. 

S III* Arbustes de plein air. 

Les Rosiers de pleine terre, les Rhododendrons, et une grande 
quantité d'arbres, arbrisseaux et arbustes d'ornement sont en fleurs 
et concourent à l'ornementation générale des jardins de l'exposition. 
Les Rosiers y étant très-nombreux, les Roses y abondent et on se 
croirait dans des jardins créés depuis un grand nombre d'années. 

g IV. Plantes de Serre. 

Les Gloxinias de M. Yallerand étaient admirablement cultivés et 
formaient un des plus beaux apports de ce concours. 



— 29 — 

M. Gueuret a exposé quelques plantes grasses nouvelles du nord 
de l'Afrique, telles que: Euphorbia resin(fera; Boucerosia Warioni 
et Maroccana. 

Au Trocadéro, on continue à voir figurer dans plusieurs serres de 
grandes collections de plantes grasses, telles que Mamillaria ; Rho- 
dante var. cristata; un Opuntia mkrodasys greffé sur un Pereshia 
et un grand nombre d'espèces d'Euphorbes, 

M. Deleuil a exposé une belle collection à'Echeveria. 

M. Barbot a exposé de beaux échantillons de Thrinax argentea, Areca 
sapida, ainsi que deux belles collections d'Aroi'dées et Broméliacées. 

Un beau lot de Caladium à feuilles panachées, a été envoyé par 
M. Coiswiller, jardinier chez M. Pauchard, près Choisj-le-Roi. 

M. Schmidt, horticulteur à Lyon, a présenté un pied à'Anthurium 
Sckerzerianum, portant une vingtaine de belles spathes rouges etc. 



6™ CONCOURS (Deuxième quinzaine de Juillet). 

S I* Légumes et Fruits de la saison. 

M. Millet présente une belle corbeille de Fraises de quatre saisons 
rouges et blanches et des Fraises américaines remontantes. 

M. A. Rotberg, maraîcher à Gennévilliers, a présenté un beau 
lot de légumes, parmi lesquels des Choux d'Erfurt et Cœur de bœuf, 
des Fèves Windsor et de Séville et plusieurs variétés de Pommes de 
terre. 

M. Hédiard a exposé des Pastèques à chair rouge et le Gombo 
Fevy d'Algérie, la Pomme de terre Flocon de Neige qu'il a rapportée 
de Spa, ainsi que des Haricots blancs Mange- tout à rames de Rochefort. 

MM. Vilmorin présentent un lot important de légumes, parmi les- 
quels une vingtaine de variétés de Radis, autant de Laitues et de Fèves, 
un beau lot de Choux Bacalan hâtif et Chou d'Erfurt. 

M. Rouxel continue à présenter des Champignons comestibles 
extraordinairement gros. 

M. Valentin Gaillard présente des Pommes de terre de 1877, parmi 
lesquelles la Rose de San Francisco, ainsi que la Courge noix de Coco 
que l'on peut conserver deux ans. 

M. Lapierre présente une collection de Fraises et de Pommes de 
terre parmi lesquelles la Early-rose % l'une des plus appréciées. 

M. Falluel présente des Choux violets et de Siam et des Pommes de 
terre de Hollande violettes et jaunes. 

M. Telliez présente des Pommes de terre de sa récolte hivernale. 



— 30 — 

M. Jourdain, de Mirecourt, présente de beaux Artichauts et M. Pic- 
quenot, une collection de belles Fraises. 

M. le chevalier Francisco Garguilo, de Sorente, présente des Oignons 
blancs et rouges de près d'un demi-mètre de circonférence. Des Pommes 
de terre dites de six semaine?, dont on fait deux récoltes par an à 
Sorente et deux corbeilles d'Oranges monstrueuses et de Citrons. 

M. Roy a présenté vingt variétés de Groseilles à grappes et 
25 de Groseilles à maquereau; 8 variétés de Framboises ; des Cerises, 
Prunes et Poires, Citron des Carmes, Épargne, Blanquet et Beurré 
Gijfard. Deux variétés de Pèches : Précoce de Rai et Early-Beatrix. 
Prunes, Abricots et de Monsieur. 

Les arboriculteurs de Montreuil ont exposé des Cerises, Framboises, 
Groseilles, Prunes, Abricots, Pêches et Poires Beurré d'Amanlis. 

M. Chevalier aine, a exposé deux Pêchers en pots chargés de fruits, 
plus une corbeille de Pêches E arly-Beatrix et Early-Rivers. 

M. Rose-Charmeux a exposé des Raisins de culture forcée en 
24 variétés, ainsi que deux variétés de Prunes en pots, 6 Pêchers en 
fruits, etc. 

M. Cirio, de Turin, a exposé cinq assiettes de Pêches variées, 
deux de Prunes, deux de Raisins noirs et blancs, deux de Pommes, 
deux de Poires et une de Figues, ainsi que dix-sept variétés de Poires 
conservées de Tannée précédente. 

M. Girardin Colas, d'Argenteuil, a présenté une corbeille de Figues 
Blanches d Argenteuil et un Figuier planté en bac chargé de fruits. 

M. L. L'Hérault présente plusieurs corbeilles de Groseilles à grappes 
à fruits rouges et blancs, Framboises, Cerises de Montmorency et Belle 
magnifique, ainsi que des Figues Blanches d'Argenteuil. 

M. Dingremont présente une corbeille de Figues Blanches d'Argen- 
teuil, avec un pied en bac chargé de fruits et une branche de Prunier 
Monsieur hâtif chargée de fruits. 

M, Margottin, fils, présente douze variétés de Raisins provenant de 
culture en serre et vingt Pêchers en pots cultivés en buisson à l'anglaise 
et portant de nombreux fruits. 

M. F. Jamin expose des Pêches E arly-Beatrix. 

M. Millet expose deux corbeilles de Groseilles rouges et blanches 
avec des rameaux chargés de fruits. 

Les enfants André Leroy présentent une collection de Prunes Miro- 
bolan rouge et jaune, des Poires précoces, des Pommes d'été, etc. 

M. Croux présente sept variétés de Cerises, Poires et Pommes 
précoces, Abricots, Pêches, Figues, 15 variétés de Groseilles à grappes 
et 46 de Groseilles à maquereau. 

M. Lapierre, de Montrouge, expose des Groseilles à grappes, des 
Groseilles à maquereau, Framboises, Cerises et Pommes précoces. 

La section australienne a exposé dans une de ses vitrines des Poires, 



— 31 — 

Pommes, Grenades, Coings, Amandes, parmi lesquels une quinzaine 
de Poires Belle Angevine et un très-gros Coing, qui ont été cueillis le 
I e * mai à Adélaïde et arrivés à l'exposition en parfait état, le 20 juillet, 
après cinquante jours de traversée. 

M. Wladimir Gratcheff a envoyé des Radis de Russie, arrivés en 
bon état. 

§ II. Floriculture. 

Les Pelargonium zonale tiennent une place importante dans ce 
concours, M. Cbaté entretient avec persévérance sa magnifique col- 
lection; on remarque encore de cet exposant plusieurs variétés de 
Pelargonium à feuilles de Lierre, telles que : Pavonia, Kœnig Albert 
et Remarkàble. 

Les Pelargonium zonale de M. Wood, horticulteur à Rouen, sont 
également beaux, notamment les variétés doubles: Député BerUt, Dé- 
puté Viox, Député Brice, Baron de Romans, M™ Amélie Baltet, 
M™* Zemoine, F. Pertusats, Lafayette. 

M. Lemoine, de Nancy, présente de beaux Pelargonium zonale, 
parmi lesquels la Nymphe à fleurs doubles, blanc pur et Edmond About 
à fleurs doubles saumonées. 

Les Véroniques présentées par M. Cbaté, à fleurs bleu foncé et 
azuré sont très-belles. 

M. Lemoine, de Nancy, présente encore un Glaïeul, hybride de 
Gladiolus purpureo-auratus et d'une variété de Gandavensis, assez 
original et dont les fleurs sont nuancées de jaune paille et de brun. 

MM. Boutreux, fils, horticulteurs à Montreuil et M. Morlet, d'Avon, 
près Fontainebleau, ainsi que M. Dagneau, jardinier de M. Schmidt, 
à Nogent-sur-Marne, ont exposé de belles collections de Pelargonium 
zonale. 

MM. Levéque et fils; Legendre Garriau; Yvon et Louis Chaté, 
ont exposé de beaux Phlox bien fleuris et bien cultivés, parmi les- 
quels nous avons remarqué les variétés Jules Simon, Liervali et Ère 
nouvelle. 

Les Glaïeuls de M. Souillard et Brunelet, de Fontainebleau, étaient 
remarquables par la beauté et Tarn pleur de leur floraison, la richesse 
et la variété du coloris de leurs fleurs dont voici les principales : 
Antilope, Vésuve. Meyerbeer, Pactole, Naring et la Perle, etc. 

MM. Roy, Croux et Paillet ont exposé de belles collections de 
Clématites, parmi lesquelles on remarquait la Vitlcella rubra yran- 
dijlora, YAtragene indica, la Renaulti cœrulea, Rubella, etc. 

Les Œillets exposés par M me veuve Baudry et Hamel, d'Avranches, 
se distinguent par leur fond jaune piqueté et strié de diverses cou- 



— 32 — 

leurs, comprenant un grand nombre de variétés des Dianthus ca/rgo- 
phyllus, Œillets flamands et ardoisés, etc. 

Les Œillets de fantaisie de M. Legendre-Garriau sont également 
très-beaux, ainsi que ceux de semis de M. Piquenot, de Louveciennes, 
et appartenant au genre fantaisie à coloris blanc maculé de rose. 

Un Bégonia hybride à grandes fleurs écarlates, obtenu de semis, par 

M. Fournier, jardinier chez M. Marigny, au Vésinet, mérite d'être cité. 

M. E. Vallerand, jardinier de M. Carcenac à Baugival, a exposé 

une collection de Fougères parmi lesquelles le Woodwardia radicans, 

le Nectopteris australasica et le Poly podium aureum bien cultivés. 

M. Vallerand, de Bois-de-Colorabes, continue son exposition de Glo- 
xinias remarquables par l'éclat et la variété des coloris, la perfection des 
fleurs et la bonne culture des plantes. Les plantes de semis étaient égale- 
ment très-belles, notamment celles portant les n M 413, 419, 385 et 409. 

La maison Vilmorin et O continue son exposition de plantes annuelles 
parmi lesquelles on remarque les Lilium, Humea elegans, Pentstetnon, 
Phlox Drummondi , Pétunias simples et doubles, Œillets de Chine 
laciniés et Heddewigi. 

Les Pétunias doubles de M. Poirier, horticulteur à Versailles, sont 
très-beaux, notamment le Marcellus, Olympe et Crësus. 

La maison Tollard renouvelle également ses plantes de la saison qui 
occupent une place honorable à côté de celles de Vilmorin et sont tout 
aussi bien cultivées. 

La collection de plantes aquatiques de M. Armand Gonthier, de Fon- 
tenay-aux-Roses, est intéressante. 

M. Bardet, horticulteur à Varsovie, a envoyé des couronnes, bouquets 
et coiffures de fleurs montées qui sont bien confectionnés. 

M. Eldering, horticulteur à Harlem, a exposé des Ànémone3 dans le 
jardin hollandais. 

M. Margottin, père, a exposé un Saxifraga pyramidalis. 

M. Yvon a exposé le Trifolium atropurpurewn, une précieuse ac- 
quisition pour les mosaïculteurs. 

M. Jongkind-Connick, horticulteur hollandais, a exposé une collec- 
tion de Semperoimm, de Saxifraga et de Sedum remarquables. 

§ III. Arbustes de plein air. 

Les Ceanothus de M. Moser sont beaux, notamment les variétés 
M m * Bertin, Président Réveil et Gloire de Versailles. 

M. Chevet, horticulteur, rue Picpus, présente des Nerium Madoni 
et coccineum cultivés en caisses, ainsi que des Lauriers. 

M. Lapierre, a exposé un lot remarquable iïHydrangea paniculata 
grandiflora } près le pont d'Iéna. 



— 33 — 

Les Rosiers de MM. Margottin, père et fils, continuent à orner les 
parterres de l'exposition. Les Rosiers nains greffes de M. Levêque, 
parmi lesquels on remarque les variétés : Eugène Furst et Marquise de 
Castellane, sont bien fleuris et bien[cultivés. La collection de M. Eugène 
Yerdier de sujets francs de pied et de Rosiers tiges où dominent les 
Thés, parmi lesquels Victor Pulliat, Perle des jardins, Coquette de 
Lyon, est des plus belles. 

M. Charles Verdier, les enfants André Leroy, M me V e Durand et 
Baltet frères, ont également exposé de belles collections de Rosiers, 
dont un grand nombre de variétés sont encore en fleurs en ce moment. 

Les Rhododendrons à floraison tardive présentent encore par ci 
par là quelques ombelles de fleurs, etc. 



§ IV. Plantes de serre. 

M. E. Yincke-De Jonghe, horticulteur à Bruges, a envoyé un beau 
lot de Palmiers en forts exemplaires parfaitement cultivés, et parmi 
lesquels on remarquait Phœnix tennis, P. reclinata, Corypha australis 
et Latania borbonica, qui étaient de grande taille et bien cultivés. 

M. Massart, d'Etterbeeck-lez-Bruxelles, a exposé des Latania bor- 
bonica, Areca sapida, Kentia sp.?, ainsi que de fortes touffes ftAdiati- 
tum glaucophyllum. 

M. Pierre Wassilievitch envoie de Moscou de beaux exemplaires 
de Dracaena umbraculifera et Draco. 

MM. Wyckaert, frères, horticulteurs à Gand, ont exposé des sus- 
pensions ornées de Pteris, Àdiantum, Âspidistra et autres plantes 
décoratives. 

M. Mathieu, horticulteur à Passy, a exposé de superbes Areca 
sapida, Cycas revoluta, Sea/orthia elegans, ainsi que des Balantium 
antarcticum et deux Monstera deliciosa très-beaux. 

La direction des serres du Luxembourg a exposé une belle collection 
de Broméliacées bien cultivées, etc. 



— 34 — 



7 me CONCOURS (première quinzaine d'Août). 

§ 1. Légumes et fruits de la saison. 

M. Millet présente des Fraises, Piments, Melons cantaloups à 
rames, etc., bien cultivés. 

M. Picquenot, de Louveciennes, présente des Fraises rouges et 
blanches de semis. 

M. Lapierre présente des Fraises en pots et cueillies, très-belles. 

M. Rothberg, de Gennevilliers , présente des légumes, tels que 
Scarole, Céleri, Chicorée, Artichauts, Choux, Bettes, Oignons, Poi- 
reaux, Carottes, Fèves et 20 variétés de Pommes de terre bien 
cultivées. 

M. Àvraud, jardinier de M. Talamon, à Sèvres, présente une belle 
collection de Melons et Concombres, Courges, Potirons, Artichauts, 
Choux, Tomates-Cerises, Laitues, Piments, Chicorées, etc., d'une 
belle culture. 

M. Bonnet, de Levallois, présente une meule couverte de Cham- 
pignons comestibles et M. Rouxel présente de beaux Champignons 
cueillis. 

M. Jourdain présente des Artichauts et des Haricots flageolets à 
gros grains. 

M. Cirio, de Turin, présente un lot de fruits, tels que : Piments 
jaunes et verts, Aubergines, Courges, Melons et Choux variés. 

La maison Vilmorin présente deux beaux lots comprenant des 
Ëchalottes et Aulx, une collection de Radis, des Choux, Pois géants, 
20 variétés de Melons, 7 variétés de Haricots en fruits, etc. 

M. Gaillard présentait des Choux raves et une collection nombreuse 
de Cucurbitacées. 

M. Hédiard présentait des Ignames, Piments, Gingembres, Patates, 
Gombo, Choux- Caraïbes, Figues de Barbarie et autres fruits des 
colonies. 

M. Gaillien, horticulteur à Vigny, présente une corbeille de Pèches 
Grosse mignonne hâtive, une corbeille de Cerises Belle magnifique, des 
Poires, Abricots, Pêches, Prunes, Figues, etc. 

Les arboriculteurs de Montreuil exposent des Pêches Early Beatrix 
et Bivers et la Grosse mignonne hâtive, des Prunes Reine Claude 
dorée et Monsieur hâtive, des Poires Louise bonne, Beurré d'Amanlis 
et Beurré Goubault, des Pommes Calville d'été, etc. 

M. Roy présente des Pêches Précoce de Hal, Avant-pêche, Grosse 
mignonne hâtive et Early Bivers, des Pommes Calville d'été, Cerises 
Montmorency, Prunes, Abricots, Framboises, Groseilles, Poires Cer- 
teau d'été, gros Blanquet, Hasel, Oignonnet, Beurré Gifard, etc. 



— 35 — 

M. Chevalier aîné, de Montreuil, expose des Pêches Early Beatrix 
et Hivers, Grosse mignonne hâtive, une Pêche de semis et des 
Prunes Washington. 

M. Cirio, de Turin, présente des fruits italiens, 10 corbeilles de 
Raisins blancs et noirs, 6 corbeilles de Figues, des Poires d'été, des 
Pêches jaunes, Citrons, Oranges, etc. 

M. F. Jamin, de Bourg-la-Reine, expose deux corbeilles de Cerises 
Belle magnifique et Archduke , 12 variétés de Pommes et 5 de Poires 
et Pêches en beaux fruits. 

M. Brault, d'Angers, expose plusieurs belles collections de Prunes, 
de Poires et de Pommes. 

M. Croux expose 8 variétés de belles Pêches, des branches chargées 
de fruits de la Prune de Bejomières et 28 variétés de Prunes. 

M. Cottard, d'Argenteuil, expose plusieurs corbeilles de Figues 
blanches, violettes et dorées, des Abricots pêches et des Abricots lisses 
et une corbeille de Beurré SAmanlis, des Figuiers en caisses et en 
paniers chargés de fruits d'un très-bel aspect. 

M. Girardin Collas, d'Argenteuil, expose deux corbeilles de Figues 
Dauphins violette et Blanche tardive. 

M. Dingremont expose trois corbeilles de Figues Violettes Dauphins 
et Blanche d'Argenteuil, avec des Figuiers de ces variétés plantés 
en bacs et chargés de fruits. 

M. Girardin expose des Figues Blanches et Dauphins. 

M. L. L'Hérault expose sept variétés de Figues sur branches coupées 
et deux corbeilles de Figues Blanches et Dauphins violette, ainsi que 
de beaux Abricots-pêche. 

M. Margottin fils présente 15 variétés de Raisins et des Vignes 
chargées de grappes de raisins, admirablement cultivées en pots et 
parmi lesquelles nous avons remarqué les variétés : Black Alicante, 
Gros Collman, Frankenfhal, Royal Ascot, Muscat Bowood, Lady 
Doroes, Madreqfield court, Prince Black et Muscat d'Alexandrie, etc. 
Dans une serre voisine, le même exposant avait des Pêchers cultivés 
en pots et portant de nombreux fruits. 
M. Jourdain, de Maurécourt, a exposé de belles Reines Claudes 

dorées. 

M. Lapierre, de Montrouge, a exposé des Abricots, Cerises, Prunes, 
Poires, etc., en beaux fruits. 

M. Rose Charmeux a exposé 15 variétés de beaux Raisins blancs 
et deux Pruniers en pots, Prune noire et Diadème, ainsi que quatre 
petites boîtes de Chasselas doré, etc. 



— 36 — 

§ III. Flo ri culture. 

Les Pelargonium de M. Chaté continuent à fleurir et sont un des 
attraits de l'exposition florale, ainsi que les Pelargonium de MM. Baltet 
frères, horticulteurs à Trêves. 

MM. Torcy- Vannier, de Melun et Gibey-Lorne, de Troyes, ont 
exposé des Glaïeuls. 

Les Phlox de M. Valentin Gaillard sont très-beaux. 

Les Pétunias frisés de M. Bertier-Rendatler, de Nancy, ont des 
fleurs superbes avec des coloris brillants. 

Les Phlox nains rouges de M. Chaté sont très-remarquables. 

Les Zinnias, Lis tigrés, Tritoma, Immortelles et Reines-Margue- 
rites de M. Thibault-Legendre sont remarqués, ainsi que les Fuchsias 
de M. Bonnet, de Levallois-Perret, les Tritoma de M. E. Chaté, le 
Platycodon grand%fior%m de M. Picquenot et les Phlox coupés de 
M. Yvon, de Châtillon. 

Les enfants André Leroy ont exposé des Roses magnifiques et de 
belles fleurs de Magnolia. 

M. Barroy, de Courbevoie, a exposé des magnifiques fleurs d'Orchidées. 

M. Eugène Deschamps a exposé une corbeille de fleurs variées, 
Roses, Lauriers roses, Tritoma, etc. 

M. Bardet, de Varsovie, expose des fleurs montées en boutons de 
Grenadiers et d'Orangers d'un charmant effet. 

M. Berger expose un Glaïeul de semis, Richard Cœur de Lion t 
rouge brun des plus élégants. 

MM. Souillard et Brunelet exposent leurs Glaïeuls parmi lesquels 

figurent des variétés splendides et nouvelles telles que : Unique violet, 

Violet tendre, La Perle, Octave, Michel- Ange, Hercule, Album, ie 

Mirbel, Bella Dona t Jupiter, Canova, la Fiancée, etc. Les massifs 

de fleurs de la maison Vilmorin continuent à être entretenus. 

Un massif de Zinnias de M. Lecaron est très-remarque. 

Les Verveines de M. Martin, de Vindecy (S. et L.), sont très-belles. 

Les Phlox de M. Morlet et les Zinnias de M. Thibaut-Legendre 
méritent d'être signalés. 

Les Amarantes naines à gigantesques Crête de coq de M. Lecaron 
et les Oélosies de M. Batillard attiraient tous les regards des visiteurs 
et produisaient des effets merveilleux. 

Les Roses trémières de M. Margottin père sont remarquables et 
bien cultivées. 

Quelques plantes nouvelles,- le Pulicaria mauritiana, Perralderia 
purpurascens, Salvia taraœacifolia d'origine marocaine ont été exposées 
par M. Gueuret, de Levallois-Perret, etc. 



— 37 — 



§ III. Arbustes de plein air. 

Les admirables Roses de MM. Levêque, Delabergerie, Margottin père 
et fils, Ch. Verdier, Baltet frères, etc., que l'on a tant admirées dans 
les concours précédents continuent à orner les parterres. 

Dans la collection jles enfants André Leroy, d'Angers, on remarque 
les deux sexes du Garrya elliptica, Noyer d'Amérique, sur des arbres 
différents dont l'un a produit des cbâtons mâles et l'autre des fruits de 
la grosseur de ceux que Ton récolte en Amérique. 

Les Fusains du Japon à feuilles panachées élevés en tiges par 
M. Chenet sont bien cultivés, etc. 



S IV. Plantes de serre. 

La direction des serres du Luxembourg et M. Lebatteux, horticulteur 
au Mans, ont exposé hors concours des Orchidées et des Broméliacées 
remarquables. 

Les Achimènes de M. Yallerand, de Bois-de-Colombes, notamment 
les variétés : Gemme, Margarita, Unique, Diadème et Violet sont des 
plus remarquables, ainsi que les Gloxinias et les Tydœa Robert le Diable 
et regalis. 

Des Bégonias ont été exposés par M. Miquet, d'Areueil, et par 
M. Dagneau. 

La Chambre de commerce du Havre a envoyé des échantillons des 
arbustes qui enrichissent les colonies françaises et qui sont : le Cam- 
phrier, le Canneilier, le Caféier, le Vanillier, le Cotonnier, i'Anis 
étoile, le Benjoin, l'arbuste à Thé, la Salsepareille, etc. 

Les Erythrines exposées par M. Roy et terminées par de nombreux 
épis de fleurs sont une des attractions de l'exposition horticole à ce 
concours, etc. 



- 38 — 



8 me CONCOURS (Deuxième quinzaine d'Août). 

§ I. Légumes et fruits de la saison. 

M. Hédiard expose de magnifiques Pastèques Cavaillon et un Melon 
appelé Vanille de Tunis, que Ton cultive dans le midi de la France, 
et des Piments doux. 

M. Cirio, de Turin, expose un Melon à écorce rugueuse et à chair 
rouge d'un goût agréable, désigné sous le nom de Scorrozo romani et de 
Perugia, et une variété du Japon à écorce lisse, des Pastèques, Courges 
pleines de Naplea, Courge massue, etc. 

M. Gaillard a exposé des Cucurbitacées, telles que Courges verte, 
à la moelle, de Hubbard, de l'Ohio, Giraumong turbans, etc. 

M. Flament, de Pier refit te, a exposé douze variétés de Melons bien 
cultivés. 

M. Millet a exposé six variétés de Melons dont un hybride excellent 
du petit Prescott et du gros fond blanc, d'un goût et d'une finesse excep- 
tionnelle, ainsi que plusieurs variétés de Fraises des quatre saisons. 

M. Piquenot a exposé des Fraises Da/ru très-allongées, ainsi que des 
Fraises des quatre saisons ordinaires. 

M. Lapierre a exposé des Fraises rouges et blanches de la belle de 
Montrouge. 

M. Mayeux a exposé 36 variétés de Haricots et une belle collection 
de Pommes de terre. 

La maison Vilmorin a exposé une grande collection de légumes d* 
la saison, tels que Salades, Radis, Oignons, Poirées, etc. 

M. Cauchin a exposé de beaux Choux, Carottes, Chicorées, etc., 
cultivés à la charrue. 

M. Jourdain a exposé un lot de beaux Artichauts. 

L'exposition spéciale des maraîchers de Gennevilliers, dont les lé- 
gumes sont cultivés avec l'eau des égouts de la ville, consiste en Choux 
monstrueux et autres légumes herbacés. 

M. Gaillien a exposé une collection de Prunes, Figues, Pommes, 
Poires, Abricots, Pêches, etc, bien cultivés. 

Les arboriculteurs de Montreuil ont présenté une belle collection 
de Brugnons, Pèches, Prunes, Raisins, etc. 

M. Roy a exposé 18 variétés de Baccifères (Malus toccata), des 
Prunes, Brugnons, Poires, Pêches, etc. d'un bon aspect. 

M. Cirio, de Turin, a exposé des Poires, Pêches, Pommes, Raisins, 
Brugnons, Cédrats, Limons, Amandes, Grenades et Figues d'Italie. 

M. Chevalier a exposé de belles Pêches Madeleine, Brugnons hâtifs, 
Prunes Victoria, etc. 



— 39 — 

M. Picquenot a exposé des Framboises rouges remontantes. 

MM. Croux et fils ont exposé une collection de Prunes, Pèches, 
Brugnons, Poires, Pommes et de Fruits bacciferes des plus remarquables. 

Les enfants André Leroy ont exposé une grande collection de Prunes, 
66 variétés de Poires, Pommes et Figues de choix. 

M. Girardin a exposé des corbeilles de Figues Dauphine et des 
Figuiers en pots. 

M. Girardin Collas a exposé des corbeilles de Figues Blanches 
(TArgentwU et Dauphine violette, ainsi que des Figuiers en bacs. 

M. Louis Cottard a exposé de belles corbeilles de Figues Dauphine 
extra, Figue blanche, des corbeilles de Pommes, Poires, Raisins, 
Pèches et une douzaine de Figuiers en pots chargés de fruits. 

M. L. L'Hérault a exposé une corbeille de belles Figues Dauphine 
violette, une corbeille de Figues de la Fritte et une corbeille de 
Figues peau d'âne, ainsi que des raisins noirs formant un très-bel 
ensemble. 

M. F. Jamin a exposé une collection de Prunes, de Pèches, de 
Poires et de Pommes très-remarquables. 

M. Brault a exposé une corbeille de vingt variétés de Prunes. 

M. Margottin fils a exposé six variétés de Raisins et un pied 
de Vigne de deux ans et demi, Forster's seedling, portant 14 belles 
grappes de Raisins. 

M. Rose Gharmeux a exposé 14 variétés de Raisins dans des fioles 
suspendues à un appareil et plusieurs boîtes de Raisins Grosse perle. 

M. Lapierre a exposé une collection de Prunes et Poires très- 
remarquables. 

M™ Veuve Durand a exposé 23 assiettes de Pommes, ainsi que 
des Prunes, Pêches, Cerises, Brugnons et Raisins formant un très- 
beau lot. 

M. Jourdain a exposé des Poires, Pommes et Raisins également 
trèfr-beaux, etc. 

§ II. Floricultnre. 

M. Souillard et Brunelet ont exposé leurs collections de Glaïeuls 
plus brillants que jamais et renfermant des variétés d'une extrême 
beauté et des plus riches en coloris. 

MM. Kelway et Son, de Londres, ont envoyé des Glaïeuls, parmi 
lesquels on remarque les variétés Pietor, Locens, Moore, Halen et 
un magnifique groupe de semis de ces mêmes plantes. 

M. Picquenot, Gibey-Lome et A. Berger ont également présenté 
des Glaïeuls de semis parmi lesquels se trouvent plusieurs bonnes 
variétés. 



— 40 — 

M. Châté renouvelle toujours sa belle collection de Pelargonium 
zonale et parmi les semis pour 1879 on remarque le roi des Violets 
et Clément Dulac. 

Les Œillets de M. Gauthier Dubos sont également très-beaux. 

Les Bégonias tubéreux de M. Crousse sont beaux, ainsi que les 
Pétunias de semis de M. Bruant de Poitiers et de Berthier Rendatler 
de Nancy, dont les fleurs mesuraient dix centimètres de diamètre 
et présentaient les coloris les plus riches et les plus variés. 

M. Levéque et fils ont exposé de beaux Phlox et Dahlias en 
fleurs coupées. 

M. Victor Lemoine, de Nancy, a exposé de beaux Delphiniums à 
petites fleurs. 

M. Thibaut-Legendre a exposé des Balsamines immortelles, Reines- 
Marguerites et des Phlox de premier choix. 

M. Boutreux a exposé 50 variétés de Pelargonium zonale élevés 
en tiges. x 

M. Crousse a exposé un massif de Pelargonium zonale à fleurs 
doubles Auguste William, d'un bel effet. 

La maison Vilmorin continue à exposer ses fleurs de la saison, 
notamment des Reines-Marguerites. 

M. Deschamps et Barroy ont exposé de beaux bouquets et des 
corbeilles de fleurs coupées. 

MM. Thibaut et Keteleer ont exposé un beau massif de Bégonias 
tubéreux, etc. 

S III* Arbustes de plein air. 

Les enfants André Leroy ont envoyé d'Angers une belle collection de 
Roses en fleurs coupées et des Hydrangea paniculata grandijlora, ainsi 
qu'une collection de Ceanothus. 

Les Roses de M. Ch. Verdier, forment un beau lot de variétés choi- 
sies, ainsi que les Glaïeuls du même exposant. 

M. Levéque et fils exposent également des Roses remarquables par 
leur forme et le nombre de variétés. 

M. Margottin père et flls exposent également de beaux contingents de 
Roses, etc. 

§ IV. Plantes de serre. 

M. Mathieu expose un beau Cycas revoluta. 

M. Lange expose dans une serre près du palais, des Pervenches et 
des plantes d'ornement. 

M. Gibey-Lorne expose un groupe de Schizostylis, petite Àmaryllidée 
ornementale. 



— 41 — 

Près du palais, M. H. Jamain a exposé un grand nombre de beaux 
Orangers et de Grenadiers bien cultivés. 

Le jardin du Luxembourg a fourni une belle collection de plantes de 
serre chaude, parmi lesquelles des Orchidées et des Broméliacées en 
, fleurs. 

Dans une autre serre, M. Lebatteux a exposé des Orchidées en fleurs 
admirablement cultivées. 

M. Vallerand, a exposé des Magnolia et un Gloxinia à feuilles 
panachées, etc. 



9™ CONCOURS (Première quinzaine de Septembre). 

§ I. Légumes et fruits de la saison. 

M. Hédiard a exposé des Piments forts et carré doux, jaunes, rouges 
et verts, Batate de la Martinique, Gfombo f&oy, Melons et Pastèques 
d'Algérie, Oranges, Pistaches, Sorbes, etc. 

M. Lapierre, de Montrouge, a exposé des Fraisiers des quatre saisons 
en pots chargés de fruits en six variétés bien cultivées, pour la saison 
déjà avancée. 

M. Gaillard a exposé 80 variétés de Cucurbitacées, parmi lesquelles 
on remarquait les Courges de Cor fou, Turban Mamelouk, Œuf de 
Cygne, des Patagons, de Valence , Potiron rouge à" E tempes, etc. 
Quelques pieds de Mais Oraet corn et des Piments forts rouges longs. 

M. Paillet a exposé 76 variétés de Pommes de terre de choix, parmi 
lesquelles on remarquait : Belle de Parme, Violette tardive, Roi des 
Fleuhes, Marsault, Alpha, Ruban rouge, Blanchard, Early-rosc, Belle 
de Mai, Princesse, Caillou-blanc, et une collection de 17 variétés 
d'introduction récente, la plupart d'origine anglaise. 

M. Millet a exposé cinq variétés de Melons, cinq de Piments et trois 
variétés de Fraises des quatre saisons, Rouge, Blanche et Victoria. 

M. Lan tin, de Montereau, a exposé quelques variétés de Coloquintes 
curieuses. 

M. Cauchin, de Montmagny, a exposé douze variétés de Tomates 
et une collection de légumes très- variés. 

M. May eux, de Villejuif, a exposé 26 variétés de Haricots, Pommes 
de terre, Panais ronds, Cerfeuil bulbeux, Betteraves, Poireaux, 
Oignons, etc. 

MM. Vilmorin ont exposé un lot de légumes et une collection d'Épis 
de Maïs. 

M. Torey- Vannier, de Melun, a exposé neuf variétés de Concombres, 
des Courges, Navets, Piments, Cucurbitacées, etc. 



— 42 — 

M. Désiré Boudrant a exposé un lot de Poirées, Céleri, Carottes, 
Navets, Aubergines, Champignons, Haricots, etc. 

Un beau lot de légumes a été exposé par la Chambre syndicale des 
cultivateurs de Gennevilliers, cultivés à l'eau d'égout, comprenant 
des Chicorées, Scaroles, Tomates, Oignons, Courges, Poireaux, Arti- 
chauts, etc. 

M. Cirio, de Turin, a exposé des Pois, Fèves, Lentilles, Haricots, 
Pastèques d'Italie, Melons iïAqua de Naples, Potiron Zucco Stella, 
Céleri, Betteraves, Navets, Oignons de vingt centimètres de diamètre, 
des Tomates et des Piments, 15 vases d'Oranges et Citrons, 20 va- 
riétés de Raisins et 4 de Pommes, le tout en beaux exemplaires. 

M. Roy, pépiniériste, a exposé des fruits à pépins, parmi lesquels 
32 variétés de Poires de saison, notamment la Poire du Congrès, Bon 
Chrétien, William et le Seigneur Bsperen; 18 variétés de Raisins, 
20 variétés de Pèches, 4 de Brugnons, 14 de Prunes, dont la Goutte 
d'or et Violette méritent d'être citées, ainsi qu'une Pomme Calville 
marbrée. 

M. Gaillien, de Vigny, a exposé dix variétés de Pèches, parmi 
lesquelles la Reine des vergers et une corbeille de Poires Bonne d'Bzée, 
une de Pommes Grand Alexandre et des fruits de Cormier. 

M. Chevalier, de Montreuil, a exposé 14 variétés de belles Pèches 
et une branche de Pécher Bon ouvrier portant onze fruits, un Brugnon 
et une Pèche de semis. 

Les arboriculteurs de Montreuil ont exposé neuf corbeilles de Pèches 
et de Brugnons Violet de Feligny et une corbeille de Prunes Goutte d'or. 

M. F. Jamain a exposé une belle collection de Poires et de Pommes 
de la saison. 

M. Groux a exposé 19 variétés de Pèches, 7 de Brugnons, 23 variétés 
de Prunes, remarquables et ttès-admirées. 

MM. Baltet frères, ont exposé 18 corbeilles de Pèches en 40 variétés 
et six de Brugnons, fruits d'un commerce courant, au point de vue 
des marchés. 

M. Margottin fils a exposé des Vignes en pots, Franlenthal, portant 
chacune 15 grappes et une variété nouvelle à fruit blanc Forster's 
Seedling très-remarquable. 

Les enfants André Leroy ont exposé 50 variétés de Poires, 30 variétés 
de Pommes, 28 variétés de Noisettes et 20 variétés de Prunes. 

M. Rose-Charmeux a exposé 20 variétés de Raisins admirables. 

M. Salomon, de Thomery, a exposé des Vignes chargées de belles 
grappes de Raisins. 

MM. A. Bruant, Lapierre et Cottard, ont exposé des fruits à 
pépins également remarquables. 

M. Louis L'Hérault a exposé un lot de Raisins et de Figues 
Tardives d'Argenteuil, etc. 



— AS — 

§ II. Floriculture. 

M. Mézard a présenté un Dahlia de semis E. Mézard d'une 
bonne forme, 

MM. Souillard et Brunelet continuent à envoyer de magnifiques 
Glaïeuls. 

M. Lemoine, de Nancy, envoie des Bégonias tubéreux à fleurs 
doubles et simples parmi lesquels on remarque les* variétés Edouard 
Morren et Comtesse Horace de Choiseul. 

M. Levêque et fils ont exposé de beaux Dahlias lilliputs et une 
collection de Phlox, ainsi qu'une belle collection de Roses parmi 
lesquelles la France et Gloire de Dijon, qui sont toujours très- 
remarquables. 

MM. Gauthier, Dubos et Hochard ont exposé de beaux Œillets 
remontants. 

MM. Vilmorin, Lecaron, Ch. Meurice, de SMJuentin, Boutreux 
fils, de Montreuil, Ch. Verdïer, de Paris, Delahaye, Paillet, de Chatenay, 
Torcy- Vannier, de Melun, Picquenot, de Louveciennes, Berger, de 
Verrières, etc., ont également exposé de belles fleurs de la saison. 

M. Wouters, de Borgerhout près Anvers, a envoyé 400 variétés de 
Dahlias remarquables. 

M. Dupuis, de Puteaux, a envoyé des Pétunias hybrides doubles 
magnifiques. 

M. Châté a exposé des Véroniques parmi lesquelles on remarquait les 
variétés Ed. André et M. Châté. 

M. Regel, de S*-Pétersbourg, a envoyé une belle collection de plantes 
vivaces indigènes de Russie, etc. 

S III. Arbustes de plein air. 

M. Lorentz, de Saragosse, a exposé un beau lot d'arbres d'ornement. 

M. Alphonse Lavallée a exposé de belles collections de Chênes, Acer, 
Salix et Ribes de son Arboretum de Segrez. 

MM. Baltet frères ont exposé de nombreuses collections d'arbres et 
arbustes d'ornement à feuilles persistantes et caduques, et une belle 
coUection de plantes à feuillage d'ornement isolées sur les pelouses du 
parc du Champ de Mars. 

MM. André Leroy, d'Angers, Louis Leroy, d'Angers, Oudin, de 
Lisieux, Paillet, de Chatenay, Croux et fils, de la vallée d'Aulnay, 
Ferdinand Jamain, de Bourg-la-Reine , Honoré Dufresne, de Vitry, 
Ausseur Sertier, de Liousant, ont également exposé de beaux contin- 
gents d'arbres et d'arbustes d'ornement à l'exposition universelle, etc. 



— 44 — 

§ IV. Plantes de serre. 

Les Gloxinias de M. Yallerand, de Bois-de-Golombes sont, comme 
toujours, remarquables par la grandeur de leurs fleurs à bords ondulés, 
à gorge mousseline piquetée de blanc et à coloris nouveaux. 

Les Orchidées et les Broméliacées du Luxembourg continuent à atti- 
rer l'attention. 

M. Charles Meurice, de St- Quentin, expose de belles plantes de serre 
en forts exemplaires. 

M. Constant Lemoine, d'Angers, présente nne belle collection de 
Palmiers et de Dracaena. 

M. Chantin expose 40 espèces et variétés de Broméliacées, parmi 
lesquelles on remarque un Bromelia undulata fort, un Tillandsia du 
Brésil et de nombreux Palmiers en forts sujets. 

M. Lachaume, directeur du jardin d'acclimatation de Cuba, a envoyé 
de forts Agave mexicana, longifolia, cubensis, Tuceaefolia cubensis, etc., 
Euphorbia monstruosa, cristata et elata, etc. 

M. Chantrier, de Chaudfontaine, a exposé de beaux Codiœum de 
semis à coloris nouveaux. 

Enfin les serres garnies par MM. J. Linden, de Gand, et Wills, d< 
Londres, continuent à attirer la curiosité des visiteurs, etc. 



10™ CONCOURS (Deuxième quinzaine de Septembre.) 

§ I. Légumes et fruits de la saison. 

M. Millet a présenté de beaux Melons et un lot de Fraises Seine 
des quatre saisons, Brune de Gilbert, Janus, Gaittou et Américaine 
remontante. 

MM. Vilmorin, À. Rothberg et Cauchin ont présenté chacun une 
collection de légumes variés et bien cultivés. 

M. Gaillard continue son exposition de Potirons, Giraumons, Courges 
et Coloquintes d'ornement. 

M. Picquenot, de Louveciennes, continue à exposer sa belle Fraise 
Daru et un beau lot de Cucurbitacées. 

M. Cirio, de Turin, présente des Gombo, Melons, Navets, Céleris, 
Piments, Artichauts et autres fruits d'Italie. 

M. Hédiard présente des produits des colonies, tels que Patates douces, 
Curcuma, Ignames, Piments verts et rouges, etc. 

M. Yillet, jardinier au château de Palangis, présente un beau lot de 
Cerfeuil bulbeux. 



— 45 — 

M. Ledoux- Bouvard, instituteur à Ivry, présente une belle collection 
de Pommes de terre. 

M. Scholler, de Mnizon près Reims, présente une collection de 
80 espèces de Cucurbitacées très-remarquables. 

M. Aubergier, de Vaucresson, présente un beau lot de Choux blancs. 

M. Torcy- Vannier présente une collection complète de Piments de 
tous genres et de toutes couleurs, ainsi que quatorze variétés de 
Pommes de terre. 

M. Mayeux, déjà cité, présente trente-trois variétés de Pommes de 
terre d'un gros volume et de bonnes formes, parmi lesquelles on signale 
la variété Belle de Broronell. 

La Société de Gennevilliers expose de nombreux produits légumiers, 
parmi lesquels dés tubercules d'Oxalis. 

La direction d'agriculture d'Italie, par le canal de M. Cirio, présente 
une collection de légumes et d'herbes potagères des diverses provinces 
italiennes. 

Le Baron Porcari, de Païenne, expose également des plantes pota- 
gères, Figues, Pistaches et des Champignons. 

M. le Comte Belloni, de Brescia, expose des Citrons. 

La direction de l'agriculture expose des fruits de diverses provinces 
italiennes. 

La Société d'acclimatation de Sicile a exposé des fruits variés etc. 



S II. Floriculture. 

M. Marchesi, de Palerme, a exposé des bouquets de fleurs naturelles 
très-beaux* 

M. Porcari, de Palerme, a exposé des plantes d'ornement de pleine 
terre à feuilles persistantes. 

MM. Vilmorin ont présenté des Zinnias, Dahlias et autres fleurs de 
la saison. 

MM. Levéque et fils, Delahaye, Paillet, Berthier-Rendatler, Aldebert 
fils et Denecker, d'Esquesnes-lez-Lille, et Lecoq-Dumesnil ont présenté 
des collections importantes de Dahlias. 

MM. Souillard et Brunelet, Picquenot, Charles Verdier et Berger, 
horticulteurs à Verrières, ont présenté de magnifiques Glaïeuls. 

M. Boutreux fils, de Montreuil, Malet, du Plessis-Piquet, Poirier, 
de Versailles et Emile Châté, ont exposé des Pelargonium zonale 
remarquables. 

M. Torey- Vannier a exposé de belles Reines-Marguerites. 

M. Gauthier-Dubos, de Pierrefltte, a exposé de très-beaux Œillets 
remontants. 



— 46 ' — 

M. Lemoine, de Nancy, a exposé un Fuchsia tardif, variété du 
Dominiana et des Bégonias tubéreuz à fleurs doubles. 

MM. Lecaron, de Paris, et Bonnet, de Levallois, ont*exposé de beaux 
Zinnias à fleurs doubles, etc. 

S III. Arbustes de plein air. 

MM. Margottinpère et fils, Eugène Deschamps, les fils d'André Leroy 
et M. Deiabergerie ont exposé des Roses remarquables pour la saison 
avancée. 

M. le Prince Pierre Troubetzkoy, amateur à Intra (Lac Majeur), 
a exposé 30 espèces d'Eucalyptus en pots, de pleine terre dans la région 
qu'il habite en Italie, etc. 

: ; IV. Plantes de serre. 

M. Bleu, avenue d'Italie à Paris, a présenté un bel arbuste de Caféier 
semis de 4 ans. 

M. Jolibois, jardinier en chef au Luxembourg, a présenté des Bro- 
méliacées rares, tels que Tillandsia tess$llafa f Poriea Kenousina, et 
Caraguata Zahni. 

M. Crépeaux, horticulteur à Paris, a exposé de belles Fougères et 
des Sélaginelles. 

M. Moser, de Versailles, a exposé des Aralia, A. Veitchi, Mumboldti, 
et autres exotiques d'ornement. 

M. Charozé, frères, d'Angers, ont exposé des Dracaena Taylm, 
Baptisi, latifolia, marginata, indivisa wra et grandiflora et une 
variété hybride nouvelle. 

M. H. Jamain a exposé des Nerium Oleander à fleurs variées et à 
feuilles panachées, des Grenadiers des Antilles, des Myrtus en fleurs 
et en fruits. 

M. Morlet, d'Avon, près Fontainebleau, a exposé des AbuHkm 
striattm variés. 

M. Ghantin a exposé une belle collection d'Araucarias. 

L'école royale supérieure d'agriculture de Portici a exposé des plantes 
de serre diverses. 

M. Lebatteux, du Mans, a exposé des Orchidées en beaux spécimens 
fleuris. 

M. Evrard, de Caen, a exposé des Nepenthes Dominiana, gracUis, 
Chelsoni et hybrida, etc. 

M. Linden continue sa splendide exposition de plantes tropicales 
à feuillage ornemental dont un volume serait insuffisant pour les décrire 
et dont nous citons les principales dans la deuxième partie de ce 
Rapport € Exposition permanente » . 



— 47 — 

M. Wiils continue son exposition de Nepenthes» Sarracenia, Darling- 
tonia, Dr osera, Dionaea, Chmrandra fenestralis et autres plantes 
curieuses. Les limbes de cette dernière sont dépourvus de parenchyme 
et flottent sur l'eau comme des dentelles. 

Enfin M. Chantin, horticulteur à Paris, continue sa belle exposition 
de grands Palmiers exotiques dans un des pavillons de l'administration 
des forêts au Trocadéro, etc. 



ll me CONCOURS (Première quinzaine d'Octobre). 

§ I. Légumes et Fruits de la saison. 

Les légumes commencent à céder la place aux fruits. Ceux qui 

ont été envoyés à ce concours ont été exposés à la belle étoile et 

ont en grande partie passé inaperçus du public qui s'était habitué 

à les voir dans les halles. 

MM. Vilmorin continuent à envoyer leur belle collection de légumes 
de la saison. 

Ceux de M. Rothberg, de Gennevilliert, étaient également très-beaux. 

Un grand nombre d'autres lots épars çà et là sur le sol présentaient 
également de l'intérêt. 

Une quinzaine de concurrents ont présenté d'importantes collections 
de Pommes de terre. 

MM. William, Porter et James Carter's d'Angleterre ont présenté 
chacun une collection nombreuse et de toute beauté comme grosseur 
et perfection de formes des tubercules. 

MM. Vilmorin ont présenté 290 variétés de Pommes de terre très- 
bien étiquetées et bien classées. 

M. Ravenel, de Falaise, en a présenté 300 variétés. 

L'établissement d'Igny en présentait 200 variétés. 

M. Boncenne en présentait 150 variétés. 

Enfin M. Dagneau, de Nogent, Boutillier, de Choisy-le-Roi, Jules 
Rigault, de Groslay, May eux, de Villejuif, Poivret et Hioault, de 
S*-Brieux, ont également envoyé de beaux lots de Pommes de terre. 
M. Hinault, de S^Brieux, a exposé 50 variétés de Choux, etc. 



EXPOSITION GÉNÉRALE DE FRUITS. 

L'exposition générale des fruits était l'une des plus belles et des 
plus importantes qui se soit jamais produite; malheureusement les 
nombreuses collections envoyées à ce concours étaient trop dispersées 



■ — 48 — 

et il était impossible de jouir de la vue d'ensemble de la masse 
des fruits exposés au Champ de Mars. Non seulement les deux 
halles destinées aux concours de saison en étaient remplies, mais la 
grande marquise du palais de l'exposition du Champ de Mars, située 
tout le long de l'avenue de la Bourdonnaye, était occupée de tout 
son long par des gradins chargés de fruits et qui, s'ils avaient été 
réunis, auraient pu recouvrir une surface de plus de mille mètres 
carrés de tablettes chargées de fruits. 

La collection jugée la plus méritante et celle qui par conséquent a 
remporté le premier prix est celle du Cercle d'Arboriculture de Liège 
qui occupait une surface de 75 mètres carrés et comprenait plus de 
2000 espèces et variétés de fruits belges, très-beaux et bien classés. 

La Société d'horticulture et de botanique d'Amsterdam, sous le 
patronage du Roi, comprenait 500 variétés de fruits, Pommes, Poires, 
Raisins, etc. 

L'Autriche a exposé les fruits du sud du Tyrol, Pommes, Poires, 
Pèches, Raisins, Noix, Châtaignes, Noisettes, etc. 

M. Capeinick, pépiniériste à Gand, avait exposé de beaux lots de 
Poires et de Pommes. 

M. Perismann, de Lierre, avait également des Poires et de belles 
Pommes. 

M. Lowis Killich, d'Angleterre, a présenté 100 variétés de Pommes. 

L'école d'horticulture de Danemark a exposé un beau lot de 
Poires, Pommes et Raisins. 

L'Italie, représentée par M. Cirio, a exposé de belles Pommes, 
Poires, Pèches, Brugnons, Prunes, Coings, Raisins et Châtaignes 
en tout 490 espèces et variétés. 

M. Garnier-Veilleti, de Turin, a exposé des fruits moulés, tels 
que Poires, Pommes, Pèches, Prunes, Figues, Raisins, etc., assez 
réussis. 

Parmi les exposants français, MM. Croux et fils ont exposé 
468 espèces et variétés de fruits, André Leroy, d'Angers, a exposé 
350 variétés de Pommes, Veuve Durand a exposé 485 espèces et 
variétés diverses, Auguste Roy a exposé 360 espèces et variétés 
diverses. 

L'école d'arboriculture de la ville de Paris a exposé un choix de 
Poires et de Pommes très-remarquable. 

M. Fouquet, arboriculteur à Corbeil, a présenté de belles Poires 
et de belles Pommes. 

MM. Baltet frères ont exposé de nombreuses espèces et variétés 
de belles Poires et Pommes bien étiquetées et bien déterminées. 

M. Joseph Marin, jardinier de M me Veuve Claudon, avait exposé 
un beau lot de fruits de table. 

MM. Chevalier aine, de Montreuil, Lapierre, de Paris, Girardin* 



— 49 — 

d'Àrgenteuil , Félix Duhamel, de Neauple-le-Château, Cordier, de 
Gagny, Isidore Lefèvre, de Sable et Saunier ont également exposé 
de beaux fruits de la saison, Poires, Pommes, Raisins, etc. 

Les Raisins les plus remarquables étaient ceux de M. Margottin 
fils, Rose Charmeux et Salomon, de Thomery. MM. Crapotte et Cirjan, 
de Conflans, Pierreau Serrigny, de Beaune, avaient également exposé 
de beaux Raisins. 

M. L. L'Hérault, d'Àrgenteuil, a exposé des Raisins de cuve et de 
table mûrissant facilement sous le climat de Paris. 

La Société d'horticulture de Nancy a exposé mille variétés de 
Poires et Pommes, ainsi que quelques Raisins. 

La Société d'horticulture de la Yillemomble a exposé 150 variétés 
de Poires, Pommes et Pèches choisies. 

La Société des Àrdennes a exposé de nombreuses variétés de 
Poires et de Pommes occupant une dizaine de mètres carrés de surface. 

La Société d'horticulture du Fontenay-le-Comte a exposé deux 
cents variétés de Poires et quelques Pommes. 

La Société d'horticulture d'Orléans a exposé environ 25 mètres 
carrés de Pommes, Poires et Raisins de la localité. 

Le Cercle horticole du Nord a exposé 250 variétés de Poires et 
quelques Pommes. 

La Société d'horticulture de Meaux a exposé une collection de 
fruits, ainsi que la Société d'horticulture de Glermont. 

La vallée d'Auge a exposé 400 variétés de fruits à cidre en 
Pommes servant à la fabrication du cidre et en Poires servant à 
faire le poiré. 

La Société d'horticulture de la Seine-Inférieure a envoyé une belle 
collection de tous les fruits propres à la fabrication du cidre et 
du poiré, imités en cire. 

Enfin M. Oudin, de Lisieux, a exposé près de mille espèces et 
variétés de Pommes parmi lesquelles 50 variétés de Poires employées 
à faire le cidre et le poiré de Normandie, etc. 

S II. Florlculture. 

Les fleurs sont encore assez abondantes et comptent une vingtaine 
de lots. 

MM. Vilmorin et Lecaron continuent leur exposition de plantes 
annuelles et bisannuelles de la saison qui sont comme toujours très- 
ravissantes. 

Les lots de Dahlias de M. Torcy- Vannier et de M. Aldebert-Denecker, 
de Lille, sont très-beaux. 

Plusieurs lots de Zinnias sont également remarquables. 



— 50 — 

M. Bosse, de Genève, et M dl * Carron, de Cherbourg, ont envoyé des 
bouquets remarquables par leur légèreté et leur bon goût, etc. 

S III. Arbustes de plein air. 

Les Roses coupées de M. Levéque et fils occupent encore une surface 
de plus de six mètres carrés, garnie de belles et nombreuses variétés 
et qui semblaient défier rapproche des mauvais temps. 

Les Roses exposées par M. Delabergerie étaient aussi remarquables, 
mais en moins grand nombre de variétés, etc. 

IV. Plantes de serre. 

Les serres garnies par M. J. Linden, de Gand, John WiUa, de 
Londres, les serres de Persan, etc., continuent à faire l'admiration des 
visiteurs à l'exposition universelle du Champ de Mars, etc. 



12 me CONCOURS (Deuxième quinzaine d'Octobre). 

§ I* Légumes et fruits de la saison. 

Les légumes sont encore assez abondants, mais toujours exposés à 
l'air libre faute de place qui est occupée par les fruits. 

La collection de légumes exposés par la Société des maraîchers 
d'Ixelles, près de Bruxelles, divisée en sections renfermant chacune un 
groupe de légumes particuliers, d'après Tordre du commerce des halles 
et se composant de lots de Choux, de Salades diverses, d'Oignons, de 
racines de Betteraves, Navets, Radis, Céleris tubéreux, etc., tous 
légumes très-bien cultivés et formant un très-bel apport. 

M. Woldemar-Grat, chef maraîcher à S^Pétersbourg, a exposé des 
légumes remarquables tels que Choux, Carottes, Céleris, Artichauts, 
Betteraves, Navets, Radis, ainsi que 120 caisses de Pommes de terre 
et 20 de Haricots secs. 

M. Carters, de Londres, a exposé, outre les Pommes de terre déjà 
citées, de beaux Choux, Oignons, Concombres, etc. 

M. Théodore Gilson (Belgique), présentait également un beau lot 
de légumes de la saison. 

M. Loisel, jardinier chez M m * veuve Cave, a présenté 550 espèces 
et variétés de légumes très-bien cultivés, 

L'établissement d'Igny, appartenant aux Jésuites, avait également 
une belle exposition de légumes. 



— 51 — 

M* Martin, de Vindecy (S. et L.), a exposé une grande collection 
de légumes bien étiquetés. 

La maison Vilmorin a exposé une belle collection de légumes dans 
les massifs du parc de l'exposition et formant cinq lots réunissant tous 
les légumes possibles cultivés en cette saison sous le climat de Paris. 
Enfin MM. Sèment, Ravenel, Rigaut, Paillet, Mayeux, Girardin, 
Dudouy et autres exposants déjà cités, avaient exposé de beaux 
légumes et tubercules alimentaires. 

M. Millet, de Bourg-la-Reine, avait exposé un lot de Concombres, 
plusieurs variétés de Fraises des quatre saisons et de beaux Choux- 
fleurs. 

M. Picquenot a exposé une corbeille de Fraises des quatre saisons, 
ainsi que des rameaux couverts de fleurs et de fruits pour montrer 
la fertilité et la rusticité de cette variété. 

Les fruits étaient encore très-bien représentés. 
Quelques collections de Poires et Pommes ont été exposées par 
M. Duhamel, de Neauple-le-Château, par M. Gaillien et par M. Oudin, 
de Lisieux, qui avait laissé sa belle collection de fruits de pressoir du 
concours précédent. 
M. Auguste Roy avait renouvelé sa collection considérable de fruits. 
M. Brauit, d'Angers, exposait 25 variétés de Pommes. 
Le jardin pomologique de Varsovie exposait des Poires, Pommes et 
un cordon de Vignes chargé de grappes de raisins. 

M. Chevalier aîné, de Montre uil, présentait une corbeille de belles 
et grosses Pêches tardives de la variété Salway. 

M. Jourdain, de Maurécourt, présentait un lot de Poires, Pommes 
et Raisins en beaux spécimens. 

La collection de Raisins de M. Rose-Charmeux de près de cent 
variétés, parmi lesquelles des Franhenthal, Chasselas et autres va- 
riétés, ainsi qu'une soixantaine d'autres variétés produisant de très- 
beaux Raisins. 

Un beau lot de Chasselas exposé par M. Crapotte, de Conflans 
S*-Honorine, attirait les regards. 

MM. Margottin fils, de Bourg-la-Reine, et Salomon, de Thomery, 
présentent de belles collections de Raisins. 

M. Lepère, cultivateur à Montreuil, a exposé de belles Poires et 
Pommes, ainsi que des jeunes Pommiers Calville liane d'un an de 
greffe et qui portaient de beaux fruits, etc. 

§ II. Floriculture. 

Les fleurs ne sont plus guère représentées que par quelques lots de 
fleurs d'automne, Chrysanthèmes, Asters, Dahlias, etc., de la maison 
Vilmorin et de la maison Lecaron, de Paris, qui ont renouvelé soigneu- 
sement toutes les fleurs de la saison à tous les concours. 






Deux lots de Yucca et de Houx ont été présentés par M. Paillet. 
MM. Baltet frères ont exposé une belle collection de Dahlias. 
M. Gauthier-Dubos, de Pierrefitte, a exposé une belle collection 
d'Oeillets remontants, etc. 

CONCOURS DE MULTIPLICATION, 

MM. Baltet, frères, de Troyes, l'établissement des pépinières de 
Gennevilliers, et M. Chevalier, aîné, de Montreuil, ont pris part à ce 
concours. 

MM. Baltet frères ont exposé une collection de modèles de greffes 
destinées à l'enseignement pratique. 

M. Robeaux, de l'établissement de Gennevilliers, a exposé des scions 
de pépinière; les di verse i sortes de greffes employées, ainsi que les 
procédés employés pour réparer certains dégâts chez les arbres dont 
l'opération de la greffe n'a pas été couronnée de succès. 

M. Chevalier a présenté des jeunes sujets qui ont été courbés lors 
de la mise en terre et qui présentent l'inclinaison contractée à la 
pépinière dans le but d'obtenir un plus grand développement de racines 
pour favoriser la reprise lors de la transplantation. 

Quelques exemples de greffes et de tailles ont été envoyées par le 
jardin pomologique de Varsovie, etc. 



DEUXIÈME PARTIE. 



CONCOURS PERMANENTS 



Jardin de la principauté de Monaco. 

Ce jardin entoure le pavillon construit par la principauté au Champ 
de Mars. U est planté de grands Dattiers apportés, à grands frais, de 
la région méditerranéenne et qui ont très-bien réussi sous le climat 
de Paris pendant tout Tété, l'arrachage et le transport ayant été faits 
avec le plus grand soin. 

Les Palmiers-Dattiers du jardin de Monaco à l'exposition univer- 
selle, ont nécessité une dépense de transport et d'installation considé- 
rable. H est vrai que plusieurs de ces Dattiers avaient la hauteur des 
plus grands arbres du Champ de Mars. Plusieurs y ont fleuri et produit 
des fruits, mais qui ne sont pas arrivés à maturité. 

Les autres plantes les plus remarquables de ce jardin sont de grands 
Bananiers du Paradis et des Bananiers d'Abyssinie (Musa entête) dont 
plusieurs grands exemplaires ornent le perron. De forts spécimens 
d'Agave a/mêrieana et autres, d'Opuntias, Aloes, Echeveria, Phor- 
mium, etc., ont été également apportés de Monaco. 

jardin Chinois. 

Ce jardin, de peu d'importance, est situé dans la cour du groupe des 
constructions chinoises au Trocadéro et renferme des Bambous, Cha- 
tnaerops sinensis, Bvonymu, Ligustnm et autres plantes de l'empire 
céleste. 



— 54 - 

Jardin Japonais. 

Le jardin Japonais, situé au Trocadéro, comprend toute une ferme, 
avec écurie, un chalet d'habitation en bois de Cryptomeria Japonica, 
poulaillers avec des poules et des oies du Japon en treillages de 
Bambous. De grandes ombrelles de jardin, immobiles, confectionnées 
en Bambous et divers appareils d'illumination pour les jardins, con- 
sistant en poteaux, réunis par des traverses au sommet desquels 
flottent des lanternes japonaises en papier à l'instar des lanternes 
vénitiennes. De grands mâts au sommet desquels flottent d'immenses 
poissons avec leurs couleurs naturelles confectionnés en toiles que le 
vent fait gonfler, ainsi que plusieurs spécimens de portes de parcs et 
jardins, sculptées avec un art infini. 

Le jardin est entouré de Bambous artistement reliés entre eux avec 
des cordes de Siro. Enfin on voit dans ce jardin l'emploi du Bambou 
sous toutes les formes auxquelles on l'emploie au Japon, conduites 
d'eau, bancs, treillages, ombrières, etc. 

Des arbres isolés çà et là autour des habitations tels que Bambous, 
Aralia Sieboldi, Camphrier, embellissent le jardin. 

Des massifs de Daphne, Aucuba, Troènes, Caraellias, Érables à 
petites feuilles colorées, etc., ornent çà et là les diverses parties du 
jardin. 

Des massifs d'arbres fruitiers composés de Pêchers, Orangers, Eryo- 
botrya, Cerisiers, Amandiers, Pruniers nains, etc., à branches tordues 
et contournées, suivant le système de culture usité an Japon, existent 
également dans ce jardin, ainsi qu'un massif composé d'une belle 
collection de Kakis ou Lit-sée, qui n'ont que trois quarts de mètre de 
hauteur et se sont couverts de fruits qui ont mûri en octobre. Les 
Kakis au Japon jouent le rôle des poires et des pommes en Europe 
et il en existe également de nombreuses variétés à fruits ovales arrondis 
ou allongés de couleur rouge ou jaune, etc. La greffe oblique des 
Japonais est également curieuse, mais astoz peu pratique. 

Parmi les plantes d'ornement, Us Pivoines arborescentes japonaises 
qui ont fleuri au Trooadéro, sont très-remarquables par leurs coloris 
dont plusieurs sont nouveaux. Les Pivoines herbacées, les Lis et une 
corbeille de Platycodon graniiflorum, ont été également admirées dans 
le jardin Japonais. 

Les plantes grimpantes, telles que Momordica charantia, Dolickot 
wmbellata, Lqfa, Glycine, Zagenari*) Doliques diverses et Ipomées à 
fleurs rouges, ornaient les treillages et les parasols de ce jardin. 

Quelques spécimens de plantes alimentaires, telles que Maïs, Fro- 
ments, Fèves, Pastèques, Courges, Piments, Chou Pet-sai, Radis» 
Navets, etc., ont été cultivés dans le jardin de la ferme japonaise. 



— 55 — 

Sur des entablements en bois de Conifères du Japon (Pinus 
masêotriana), dont plusieurs formés de planches d'une seule pièce me- 
suraient plus de deux mètres de diamètre, se trouvent des végétaux 
cultivés en pots, dans le but de les naniser, tels que Conifères, 
Chamaerop8, Orangers, etc.; les vases dissimulés par des cachepots 
très- variés sont rangés autour de l'habitation. 

Une pièce d'eau avec jet d'eau sortant d'un vieux tronc de bois 
orne le jardin Japonais. Sur le bord se trouvent des bassins avec des 
échantillons de la culture du Riz. Une Glycine y est cultivée comme 
plante aquatique, dans le but d'entraver sa végétation et au fur et à 
mesure qu'un rameau se développe, il est dirigé en sens contraire 
à la végétation, torturé et contrarié dans le but de le maintenir 
nain et d'avoir dans une villa relativement restreinte, un plus grand 
nombre de végétaux réduits afin d'y tenir moins de place. 

La collection d'Erables nains à feuilles finement découpées et diver- 
sement colorées est remarquable et plusieurs espèces sont inconnues 
en Europe. 

Un Bambou que M. Carrière a désigne sous le nom de Bambusa 
keUrocycla, est remarquable par ses annulations placées obliquement 
sur les tiges et ses branches subdressées, très- ramifiées portant des 
feuilles ressemblant au Bambusa aurea. 

Le grand art de l'horticulture au Japon semble être dans la réduc- 
tion, dans la diminution des végétaux tout en leur conservant leur 
faciès général et les Japonais ont un talent tout particulier pour don- 
ner à leurs végétaux bien avant l'âge un aspect de vieillesse rachitique 
et difforme en contrariant, rabattant ou contournant les branches et les 
attachant pour leur faire prendre toutes sortes de formes. Les spéci- 
mens les plus curieux de l'exposition Japonaise du Trocadéro sont : 
Pinus dcnrijtora nanisé à un demi-mètre de hauteur à peine, en vase, 
et qui paraît très-âgé; le Kaki nain en pots à branches contournées 
et le Nageia ovata à branches rabattues. 

Une autre manière de cultiver les végétaux au Japon, que 
M. E. Carrière qualifie de monstruosisme, consiste & faire remonter 
la tige sur ses racines qui deviennent aériennes ; la tête de l'arbre 
est supportée en l'air par des tuteurs en attendant que les racines 
aient assez de consistance et de solidité pour la soutenir. Un exemplaire 
de Pinus densijtora cultivé de cette façon existe au jardin Japonais 
de l'exposition, et a été figuré dans la Revue horticole de juillet 
dernier. Cest un des phénomènes les plus curieux de l'horticulture 
Japonaise. 

D'après les récits de la commission Japonaise, les jardins d'agrément 
au Japon, sont parsemés d'arbres, de lacs, de rochers, etc., et leur 
système de jardinage remonte aux temps les plus reculés. Sous l'em- 
pereur Hanayama, vers 980, l'art des jardins était déjà très-avancé 



— 56 — 

au Japon , et vers 1470, Shogun Ashikaga Yoshimasa fit construire à 
Higashi-Yama, près de Kisto, une villa qu'il fit entourer de magnifiques 
jardins où se trouvaient admirablement distribués des lacs, cascades, 
rochers recouverts de mousse et des arbres rares. Ce spécimen de 
l'horticulture Japonaise existe encore aujourd'hui sous le nom de 
Ginkakuju. 

Les Japonais, qui ont le goût des beautés de la nature, entourent 
leurs maisons de jardins habilement dessinés et qui, arrangés parle 
moyen d'une bonne perspective, représentent de grandes surfaces paysa- 
gistes, ornées de rivières, lacs, montagnes, etc., dans de petits espaces 
au centre des grandes villes ; le spectacle de ces jardins présente un 
si grande ontraste avec l'aspect affairé des rues, qu'en l'admirant, 
il repose l'esprit du souci des affaires de la vie industrielle et 
commerciale. Si les dimensions du terrain le permettent, on creuse 
un étang alimenté d'eau courante et on érige des montagnes artificielles 
en posant çà et là des rochers de forme curieuse que l'on orne de belles 
fleurs. Les sentiers sont tracés en sens divers sur le flanc des mon- 
tagnes et les bords du lac, avec une telle habileté que le spectateur 
se fait souvent illusion sur les dimensions du jardin et finirait par se 
croire en pleine campagne. 

Jardin Hollandais. 

Le jardin Hollandais renferme de beaux spécimens d'arbres fruitiers 
et d'ornement. M. Oudenbosch a envoyé des arbres d'ornement à 
rameaux pleureurs, M. Topswoort a exposé des Buis de toutes sortes 
de modèles de fantaisie ciselés en pyramide, en spirale, en navires, 
étagères, fauteuils, oies et poules couvant, etc. 
MM. Boer, pépiniériste à Boskoop : Conifères, Houx, Aucuba. 

Eden et Comp., à Harlem : Flore de Harlem (pi. chromolithogr.). 

Galesloot, pépiniériste à Amsterdam : Arbres fruitiers, Conifères, 
Houx, Rosiers, etc. 

Gerrebrands et comp., hort. à Harlem : Tulipes et Jacinthes. 

Harting, pép. à Amsterdam : Conifères, Houx, Buis, Aucuba. 

Heldring et Schaap, près Naarden : Plantes. 

Jongkindt Conninck, près Dedemswaart : Plantes d'ornement. 

Jurissen et fils, pépiniériste à Naarden : Conifères, Houx, Arbres 
d'ornement. 

Kleintjes, à Rotterdam : Plantes merveilleuses. 

Koster, Mz., pépiniériste à Boskoop : Houx. 

Loos et fils, pépiniéristes à Boskoop : Houx, Conifères, Aucuba. 

Looymans et fils, pépiniér. à Oudenbosch : Arbres d'alignement. 

Pennock, à Amsterdam : Plantes artificielles. 

Ryrwyk, horticulteur à La Haye : Bouquets. 



— 57 — 

Société d'horticulture de Harlem : Parterre mosaïque de Tulipes. 
Willinck, à Amsterdam : Fougères et Lycopodes. 
Bernaert et comp., à Harlem : Oignons à fleurs. 
Exposition collective des Sociétés d'horticulture et d'agriculture 
néerlandaises dans une halle spéciale, etc. 

Jardin de l'Algérie. 

Le jardin de l'Algérie, situé au Trocadéro, près de la maison algé- 
rienne, renferme une collection à' Eucalyptus globulus, perfoliatus, 
gigantea, robusta et viminalis; Olea europea, Caroubier, CallisUmon, 
Podocarpus, Elaeodendron, etc., provenant d'Algérie. 

Un beau Palmier, le Jubaea spectàbMs, Eryngiwm ebumeum, Nerium 
Oleander, Agave amerieana, Keteracantha et vivipara, Sempervivum 
aureum, Chamearops humilis, Ficus elastica, Colocasia odora, Pkor- 
miumtenax, Myrtus, Metrosideros , Orangers, Citronniers, Mandari- 
niers, etc., ornent également ce jardin, etc. 

Jardin de l'administration des eaux et forêts. 

Ce jardin qui entoure le chalet de cette administration, où sont 
exposés les produits des forêts et des eaux, renferme une belle collection 
d'arbres et surtout de Conifères, parmi lesquels nous avons remarqué : 
Zarix europaea, Taxus Kïbernica, Thuya Zobbi, Juniperus excelsa, 
Virginiana et macrocarpa, Cupressus Zambertiana, Taxodium distir 
chwn, Wellingtonia gigantea, Cedrus Zibani, Atlantica et Deodara, 
Picea excelsa et orient alis, Pinus excelsa, insignis, pyrenaîca, austrir 
aca, corsicana, Pineaster, spectabilis, Pinsapo, Douglasi, etc. Abies 
Ameliae, nwmidica, cilicica, Nordmanniana, Meriensiana, cephalonica, 
Pindrotv, lasiocarpa, nobiîis robusta, etc. 

Jardin Australien. 

Ce jardin, situé dans le parc du Champ de Mars, renferme une hutte 
australienne, construite en rustique comme dans le pays. Elle est 
entourée de Fougères en arbre, telles que Balaniium antarcticum, 
Dicksonia squarrosa, d'Acacias de la Nouvelle-Hollande, Pharmium 
tenax, Dracaena austraîis et autres végétaux d'Australie. 

Parc du Champs de Mars. 

Le pa"c du Champ de Mars, comprenant toute la partie de terrain 
comprise entre le pont d'Iéna et le Palais de l'Industrie, renferme un 



— 58 — 

grand nombre de végétaux exposés ou plantés par les soins de l'admi- 
nistration, ainsi que des kiosques, tentes, chalets, fontaines, reposoirs, etc. 
appartenant à des exposants particuliers. 

Le parc du Trocadéro renferme également des végétaux remarquables 
appartenant à des exposants -particuliers et parmi lesquels on a admiré 
ceux envoyés par la ville d'Hyères, consistant en fortes touffes de Bam- 
busa aurea et nigra, Dracaena indivisa etDraco, Dasylirion longifolvum, 
Casuarina stricta, Yucca Draconis, Chamaerops humilis, Agave ameri- 
cana en fleurs et en fruits, etc. 



Mosaïculture. 

La Mosaïculture venue de l'étranger vient de s'introduire dans les 
jardins français. Les horticulteurs parisiens excellent déjà dans 
oet art nouveau qui consiste en un assemblage heureux de feuillage 
de végétaux que l'on maintient constamment au même niveau, au 
moyen de pincements; lorsqu'il aura subi l'épuration du goût français 
il fournira de beaux motifs d'ornementation dans les jardins. 

M. E. Eruyff de Sassenheim, membre de la Société d'horticulture 
de Harlem , a exposé au printemps passé une corbeille-mosaïque, 
composée de 42,000 Tulipes plantées sur un point culminant du parc 
du Trocadéro, formant une immense corbeille composée de trois 
variétés : La Princesse Alexandra, plantée en bordure, La Candeur 
et Rex rubrorum étaient disposées en tapis mosaïque des mieux réussi 
et d'une régularité parfaite dont le rouge foncé qui se détache sur un 
fond blanc pur formant les inscriptions : Harlem, Holland, produisaient 
comme un cadre circulaire autour des armes du royaume, formé avec 
cette même couleur. Elles étaient en pleine floraison le 24 avril au 
lieu de fleurir au commencement de mai comme on était en droit de 
s'y attendre. Cette précocité dans la floraison a été due à l'hiver qui a 
été excessivement doux. 

L'exposition universelle offre plusieurs spécimens de mosaïculture 
parmi lesquels celui formé par la direction des pépiniéristes de la ville 
et qui est composé déjeunes plants d'arbres verts nains entourant un 
immense massif de Conifères, d'arbres et d'arbustes près du rocher 
sur un grand talus à pente douce dans le parc du Champ de Mars. 
Cette belle bordure d'arbustes nanisés, large de deux mètres, choisis 
parmi des espèces à feuilles persistantes, et constamment maintenue 
à la hauteur régulière de dix centimètres au moyen de pincements 
\ réitérés, est d'un très-bon effet et fait le plus grand éloge aux jardiniers 

[ du Bois de Boulogne. 

Les bordures disposées en mosaïque près de l'aquarium du Trocadéro, 
autour d'un massif de plantes d'ornement sont dues aux soins d'un 



t 



— 59 — 

horticulteur intelligent, M. Albert Pintèche, 21, rue Descamps, àPassy- 
Paris. Chaque massif du centre est forme d'un tapis de verdure d'une 
plante différente, telles que : t Saxifraga cuneifolia, Sedum Lydium, 
Artemisia tomentosa, Saxifraga hypnoïdes, Mesembrianthemum cor- 
difolium variegatum, Sempervivum hirtum, cornutum, soboliferum, 
tomentosum, arachnoUeum, arenarium,Jimbriatum, etc. 

Une garniture de fontaine en mosaïque située entre le restaurant 
Catelain et le buste de la statue de la Liberté faisait beaucoup d'effet. 
Elle était placée sur un mamelon assez élevé et des festons, très-bien 
combinés et inclinés en dehors de façon à laisser bien voir les couleurs 
des plantes, rehaussaient les effets d'une belle fontaine monumentale 
placée au milieu. 

Entre le pavillon Egyptien et celui de Siam au Trocadéro, figurait 
un autre parterre mosaïque original, dont le dessin très-compliqué, 
représentait une grande gerbe, mais sans élégance et comme il était 
sur une pelouse à plat, il était impossible de le voir en entier. Ce 
parterre a été composé par M. Co messe, horticulteur à Pàssy, qui a 
dépensé pour son exécution une grande patience. 

Une autre corbeille mosaïque faisait assez d'effet; elle était composée 
de Coleus VerschaJelU au centre, entouré d'une large bordure A'Iresine 
Lindenù Celle-ci était elle-même entourée d'une plate- bande de 
Onaphalium lanatum, avec des petites corbeilles d'Acbyranthes au 
milieu. Sur le bord se trouvait une autre plate-bande composée de 
Matricaires et d'Alternanthera alternés, le tout entouré d'une bordure 
à'EcKeveria glauca. 

On trouvait aux quatre angles du pavillon de fer de la ville de 
Paris au Champ de Mars, quatre dessins mosaïques représentant les 
armes de la ville. Chacun des quatre écussons portait une couronne 
à tours crénelés, formée de Teleanthera versicolor, Coleus niger et 
Pyrethrum aureum. Le fond du cartouche est en Teleanthera, bordé 
de Sedum carneum. Le Lolelia Erinue formant un fond d'azur, orne 
la partie supérieure de l'écusson et la partie inférieure est faite 
avec VAlternanthera amoena sur lequel se dessine le navire à rames 
et à voiles, symbolisant le commerce et la bravoure de l'ancienne 
Lutèce (Fluctuât nec mergitur). Ce navire est formé de Sempervivum 
tomentosum. La mâture est en Teleanthera et les voiles en Antennaria 
tomentosa. 

Concours de Gazons. 

Les gazons et les pelouses du Champ de Mars et du Trocadéro, 
ayant été semés par des exposants particuliers, ont été soumis au 
concours. 



— 60 — 

Onze marchanda de graines y ont pris part. Le jury a examiné 
les gazons le 4 octobre et les exposants ont été invités à lui donner 
toutes les explications sur les espèces de graminées employées, ainsi 
que les quantités, etc. 

Le semis Carter's, de Londres, a été fait à raison de trois hectolitres 
de graines à l'hectare et le gazon qui était très-beau et uniforme 
se composait de 144 parties de Lolium perenne sempervirens, 72 de 
Cynosurus cristatus, 9 de Poa amoena, 9 de Poa sempsrvirtns, 

9 de Poa nemoralis, 9 d'Ave fia jlavescens, 3 de Trifoliwm repens 
et 1 de Trifolium minus. ' 

Le semis Vilmorin occupait la grande pelouse ou tapis vert placé 
entre le pont d'Iéna et le palais du Champ de Mars. Ce gazon était 
composé de trois espèces de graines d'une durée relativement courte, 
vu que le but à atteindre ne devait pas dépasser six mois, et se 
composait de 75 parties de Ray-grass, 15 parties de Cretelle et 

10 parties de Paturin des prés, dans la proportion de 350 kilogrammes 
à l'hectare. 

Le semis Dudouy occupait deux pelouses qui se composaient Tune 
de Ray-grass pur, à raison de 120 kilogrammes à l'hectare sur une 
pente dans un sol sec; il n'a pas été heureux dans ses résultats, 
ce gazon ayant été maigre et peu fourni. L'autre lot, au contraire, 
était d'une belle régularité et d'un beau vert et se composait de 
14 parties dont 4 de Ray-grass, 2 de Pestuca ovina, 2 de Cynosurus 
cristatus, 2 de Trifolium repens, 1 de Poa pratensis, 1 de Poa 
nemoralis, 1 de Trifolium minus, 1 de Minette. 

Le semis Chouvet (de Paris) composé de 85 parties de Ray-grass, 
10 parties de Paturin et 5 de Cretelle des prés était également bien 
réussi. 

Le semis Lecaron, grainetier, quai de la Mégisserie, dont l'ensemble 
constituait un beau gazon, se composait de 70 kilog. de Ray-grass Jin 
de Paeey, 4 de Paturin des prés, 4 de Paturin commun, 4 de Fétuque 
dwrette, 4 de Paturin des lois, 5 de Cretelle des prés, 5 à'Agrostis 
traçante et 4 de Plouve odorante. 

Enfin les pelouses de MM. Delahaye Thiebaut aîné, Thiebaut Le gen- 
dre, Webb, Torcy Vannier et Jacqueau, étaient toutes bien réussies 
et constituaient de très-beaux gazons. 



Serres. 

Les serres à l'exposition ont été divisées en quatre sections, dont la 
première située au Trocadéro, côté gauche, en tournant le dos à la Seine, 
comprend les serres Dormois, Mery Picard, Laillet, Ferry et Leblond. 
Du côté droit se trouve la serre Tronchon près la porte d'Iéna. 



— tfl — 

La deuxième section, quai d'Orsay, à droite et à gauche du pont 
d'Iéna, comprend les dix serres françaises de MM. Michaux, Laquas, 
Maury et Hoeckel, N?thier (serre en bois), Cochu, Mathian et fils, 
Société St.- Sauveur d'Arras, Rigault, Marchai, Ozenne et trois serres 
anglaises. 

La troisième section dans la parc du Champ de Mars comprend les 
serres Isambert, Lamotte, André Sohier et O et Boissin. Cest dans 
cette dernière que sont exposées les magnifiques plantes tropicales de 
M. Linden. 

Enfin la quatrième section comprend le groupe exposé par M* Grenthe 
en face de l'Ecole militaire, et dans lesquelles sont les plantes coloniales 
exposées par rétablissement horticole de Persan, près Beaumont. 

Serre Linden. 

M. Linden ayant été membre du jury international a présenté hors 
concours, dans les serres Boissin, un très-grand assortiment de plantes 
d'ornement de ses serres de Gand. Toutes les plantes exposées dans ces 
serres mériteraient d'être citées ; la beauté et la force des sujets, de 
même que la bonne culture ne laissaient rien à désirer. Parmi les 
Broméliacées le Massangea JLindeni, avec ses belles feuilles marbrées, 
le Tillandsia feneetralis et tessellata, en très-beaux exemplaires. 
Parmi les Aroïdées on a remarqué le Colocaeia macrorhiza avec ses 
grandes feuilles maculées blanches, VAnthuritm Dechardi avec l'inflo- 
rescence accompagnée d'une grande spathe blanche et plusieurs autres 
espèces d'Anthurium. 

Parmi les Fougères une touffe énorme à'Adiantum FarUyeme, le 
Todea inUrmedia et YAsplenitm palaeeum, espèce nouvellement in- 
troduite. 

Parmi les Araliacées on remarquait plusieurs Aralias à feuilles 
finement digitées, filiformes et colorées notamment VAralia feginae, 
speetàbUis et Veitchi. 

Un grand nombre de plantes exposées par M. Linden appartiennent 
à l'Amérique du sud et à la Nouvelle-Calédonie. 

Parmi celles provenant de l'Amérique du sud, on remarque : VAreca 
Baueri, Geonotna Sehottiana, Ceroxylon niveum, Astrocaryum chichon, 
Kentia Balmoreana, Philodendron calophyllum, Anthuritm crystalli- 
nnm, Dieffenbackia antioquensis et impcrialis, Philodendron gloriosum 
à feuilles satinées, rapporté de la Colombie par M. Ed. André. 

Parmi les plantes de la Nouvelle-Calédonie on remarque : VAralia 
elegantissima, graeiliesima, Jllicifolia. Les Kentia Lindeni et gracUù, 
Pandanue Paneheri, Zeronema Moori, Draeaena neo-catedonica, ainsi 
que deux Fougères rares, le Zomaria eiliata et neo-caUdonica. 



— 62 — 

Parmi les plantes nouvelles de cet établissement, unique au monde 
pour l'introduction des plantes nouvelles, et qui ont été livrées pour 
la première fois le 1 er Mai 1878, on remarquait : 

l/Ananatsa Bracamorensis, provenant de Bracamoros sur le haut 
Maranon. Cet Ananas aurait un goût exquis et serait l'un des plus 
gros du genre et pesant jusqu'à trente livres. 

Le Clausenia corymbijlora, arbuste de la famille des Orangers, ori- 
ginaire des îles Loyalty, atteignant quatre à cinq mètres de hauteur, 
à feuilles luisantes, d'un beau vert, à fleurs blanc pur, en forts corymbes 
dans le genre des fleurs d'Oranger, auxquelles succèdent des fruits 
abondants de la grosseur d'une Cerise d'un goût agréable. 

VAralia sonchifolia de la Nouvelle-Calédonie, à feuilles crénelées, 
panachées ou colorées, à pétioles et tiges blanc d'ivoire pointillé 
de noir. 

Le Cespedesia Bonplandi, l'un des plus beaux arbres de l'Amérique 
tropicale, à grandes et belles feuilles d'un mètre de longueur, régu- 
lièrement crénelées, à nervures très-prononcées et à fleurs grandes 
jaune orange vif. 

VEugenia magnifica est un joli arbrisseau de la Nouvelle-Calédonie 
à feuilles bullées et luisantes, à fleurs aux petits corymbes, apparais- 
sant sur les protubérances de la tige et propre au climat méditerranéen 
de la France. 

Le Xtronema Maori, Liliacée de la Nouvelle-Calédonie dans le genre 
de Y Iris germanica y mais dont les feuilles sont plus courtes et dont 1* 
hampe est terminée par un bel épi de fleurs rouge cramoisi ou carmin 
vif, placé horizontalement ou coudé brusquement sur la tige au sommet, 
de sorte que ses fleurs regardent le ciel. 

Le Kentia Luciani est une très-belle espèce voisine du K. Lindifù, 
dont elle a un peu le faciès et la consistance de ses belles feuilles oa 
frondes vert clair à pétioles jaune doré. 

Le Kentia robusta est une espèce provenant des crêtes élevées de la 
Nouvelle-Calédonie, remarquable par le développement de ses frondes 
vert tendre avec les pétioles et tiges d'un brun ferrugineux. 

Le Croton eïongatum a les feuilles longues, en forme de lanières 
épaisses, coriaces, avec la surface maculée de stries dorées ou de taches 
géographiques du plus singulier aspect. 

Le Croton lyratwn rentre dans la tribu des trilobés; les feuilles 
ont une forme de lyre, dans le genre de celles des Tulipiers, maculées 
jaune d'or avec les nervures immergées dans des bandelettes de la 
même couleur. 

Parmi les Caladium nouveaux de M. Bleu, mis en vente par la 
maison Linden, on remarque la variété Alice Flemming, dont les 
feuilles sont bien ouvertes et animées avec le fond rose tendre trans- 
parent sur lequel ressortant les nervures d'un rose vif. Les variétés 



— 63 — 

Annibal, Jupiter, Clio, Luddemanni, L Allant, Virgile, M. Penhard et 
Watter Scott, sont également des plus curieuses. 

La maison Linden offre encore cinq variétés hybrides de Tydœa 
provenant des T. Ceeiliae et du Sciadocalyx Ludani et qui sont : Tydaea 
M»* Blanc, M. Thiers, Général Lemaire, Moi de Lahore, M mé Julee Eye. 

Serres anglaises. 

La serre construite par M. J. Boyd et fils, avec son système 
d'aération si commode, a été garnie par M. John Wills, de Londres, 
avec de belles touffes d'Orchidées, de Nepenthes, de Palmiers, Fougères 
en arbre, Aroïdées, Dracaena, Codiœura, Cycadées, etc. 

M. Wills a présenté des plantes plus ou moins nouvelles, telles 
que: Sadleria cyathoïdes, Fougère en arbre des îles Sandwich, le 
Nephrolepis Dvffi, des îles de la mer du Sud, YAdiantum neo-Guinecnse 
de la Nouvelle-Guinée, YAdiantum tetraphyllum gracile de la Colombie, 
YAnemidictyon phyllUidis tessellata, le Microlepia hirta cristata de 
l'Océan pacifique, le Dracaena Cantrelli, Emeeti, voluta et ignea, 
YAcalypha Maeafeea des Nouvelles-Galles du Sud, le Codiaeum Chal- 
lenger, des îles de la Mer du Sud, le C. Earl-of-Derby, C. falcatum, 
C. Moori, C. pkturatum, C. princeps, C. Queen Victoria, C. reginim, 
C. rex, etc. L'Anthurium Waroqueanum de la Nouvelle-Grenade, 
YAechmea Veitchi vel. Chevalliera Veitchi de la Colombie, YEranthemum 
Eldorado à feuilles vert-jaunâtre réticulées de jaune, Artocarpus ebumea 
des îles de la Mer du sud , à feuilles ovale9 oblongues vert foncé. 
Davidsonia pvngcns d'Australie, ffrevillea ftlicifolia des îles de la 
Reine, élégant arbuste, Pandanus Pancieri de la Nouvelle-Calédonie, 
à feuilles bordées d'épines rougeâtres. 

Parmi les Dracaena nouveaux, on a remarqué Yalbo-marginata, 
Bausei et M™ WiïU. 



Serres de Persan. 

L'établissement des serres de Persan a exposé dans on groupe de 
serres du Champ de Mars, situé en face de l'École militaire, une 
collection de spécimens des principaux végétaux, présentés sous le 
titre d'exposition des végétaux des Colonies Françaises. Le ministère 
de la Marine et des Colonies et la Commission de l'exposition per- 
manente des Colonies, au palais de l'industrie, ont beaucoup contribué 
à cette exhibition, en donnant des ordres dans les diverses possessions 
françaises, afin de faire rechercher et expédier les végétaux, troncs, 
souches, bulbes, oignons et graines pour être cultivés dans les 
serres de Persan, en vue de l'exposition universelle. Les serres de 



— 64 - 

Persan servent ordinairement à la propagation en masse des plantes 
de marché et destinées à l'ornementation des salons de la capitale, 
parmi lesquelles figurent les Araliacées, Aroïdées, Broméliacées, Çyca- 
dées, Fougères, Musacées, Palmiers, Pandanées, Conifères, Aspidistra, 
Crotons, Dracaejias, Echeveria, Ficus elastica, Maranta, Peperomia, 
Yucca, etc. Les espèces d'une consommation courante y sont cultivées 
sur une vaste échelle et sont offertes par cent et par mille au commerce 
parisien. 

Orangerie. 

M. Jamain, horticulteur, rue de la Glacière, à Paris a exposé un 
magnifique groupe de Grenadiers doubles en caisses, une collection 
d'Orangers, Citronniers, Cédratiers en pots, des Lauriers Roses, etc. 

On a également remarqué de beaux plants d'Orangers de M. Savine, 
horticulteur à Cavalaire, par St.-Tropez (Var) avec cette inscription : 
s'adresser 28, avenue de Wagram. 



Arbres fruitiers exposés au Champ de Mars. 

L'arboriculture fruitière compte au Champ de Mars les produits des 
plus grandes pépinières de France et de quelques-unes de l'étranger, 
dont les apports étaient des plus remarquables, tant par la bonne cul- 
ture que par le nombre de genres, espèces et variétés. Les arbres sont 
en général bien disposés et en bon état et leur vigueur ferait supposer 
qu'ils n'en sont pas à leur première année de plantation. La forme des 
arbres fruitiers exposés est en général la Patinette, portant une tige 
avec des branches latérales équidistantes et symétriques présentant des 
angles qui varient de 45 à 90 degrés. Les Poiriers, comme le Pasu 
Colmar nouveau, la Crassane Paiteau, etc., qui érigent naturellement 
leurs rameaux, sont amenés à la direction horizontale, tandis que ceux 
comme le Beurré d'Amanlis, Diel, et le Curé qui ont des rameaux 
pendants ou pleureurs doivent être redressés. 

Les Pêchers en palmettes exposés par M"* veuve Durand, de Bourg- 
la-Reine, sont parfaits de forme et méritent d'être signalés. 

Les vases de MM. Baltet, frères, sont formés de douze pommiers 
paradis plantés sur une circonférence d'un mètre de diamètre un peu 
infléchis en dedans et se recourbant en dehors, puis se redressant et 
conservant définitivement la direction verticale. 

Les U à branches écartées ont l'intérieur rempli par des branches 
secondaires losangées. 

Les Poiriers et Pommiers sont en candélabres, en palmettes, en 
spirales, en losange, en vases et en haute tige parfaitement dressés, 
ce qui fait éloge à leurs auteurs qui ont rendu de grands services à la 



— 65 — 

pomologie en France par l'introduction des fruits nouveaux et par la 
propagation des meilleures espèces dans le pays. 

MM. Croux et fils ont exposé des Poiriers et des Cerisiers en 
palmettes bien établies, des Pêchers en forme carrée en U simple, 
oblique à œil de côté et en palmettes. 

Des Pruniers en éventail Queue de paon. Les hautes tiges, Pruniers, 
Cerisiers, Poiriers et Amandiers sont bien formées et constituent une 
exposition intéressante. 

M. Croux a exposé un Pommier qui commence en palmette et à un 
certain point chaque branche se bifurque en U et se prolonge en deux 
autres branches rayonnant vers le centre en formant une figure d'éven- 
tail à base de palmette. 

MM. André Leroy, d'Angers, ont exposé deux massifs de 492 espèces 
et variétés de Pommiers, 813 de Poiriers, 153 de Pruniers, 145 de 
Pêchers, 18 d'Amandiers, 43 d'Abricotiers, 31 de Cerisiers, 31 de 
Figuiers, 30 de Framboisiers, 50 de Groseilliers épineux, 40 de Gro- 
seilliers à grappes et 10 de Coignassiers. 

M. Oudin, pépiniériste à Lisieux, a exposé 120 variétés de Pom- 
miers à cidre bien élevés et 38 variétés de Poiriers à cidre en tige de 
trois ans également bien formés. 

M. Ferdinand Jamain, de Bourg-la-Reine, a également exposé une 
importante collection d'arbres de différents genres, espèces et variétés. 

M. Chevalier, arboriculteur à Montreuil, a exposé des Pêchers pa- 
lissés à la loque contre les murs situés en face de l'administration de 
l'exposition. Une de ces palmettes, âgée de huit ans, mesure huit 
mètres d'étendue formant cinq séries d'étages réguliers à végétation 
si vigoureuse, qu'on pourrait croire que cet arbre n'a pas été planté 
au printemps. D'autres Pêchers en palmettes simples à deux branches 
se trouvent à côté. M. Chevalier donne à un autre groupe de Pêchers 
palissés sur un autre mur à côté, avec ses branches contournées, 
le nom bizarre de « Festival musical » dans la forme duquel, en 
cherchant bien, on trouve la forme d'une lyre surmontée d'une étoile. 
De chaque côté se trouvent deux autres Pêchers en forme de vase. 

M. Firmin Chapellier a exposé des Arbres fruitiers en pots, ce qui, 
outre l'attrait que donne ce mode de culture à l'amateur, lui permet 
de récolter d'abondants produits sur un petit espace. 

M. Lapierre, de Montrouge, a exposé 18 Poiriers et un Pêcher, 
formés en pots, ainsi qu'un assez grand nombre d'arbres fruitiers 
plantés en pleine terre. 

MM. Gonneau, de Croisy, Paillet, Honoré Defresnes et Abel-Cha- 
tenay, de Vitry, Lacaille, de Frichemesnil (Eure), Tourasse, de Pau, 
Duboc fils, de Rouen, Lorenzo Rocard, de Saragosse, Jourdain, de 
Mirecourt, Gaillien, Auguste Roy et autres pépiniéristes ont exposé 
des arbres fruitiers qui méritent également d'être cités. 



— GÔ 



Arboriculture d'ornement. 

On compte 25 exposants de Conifères, parmi lesquels la maison 
Yan Geert, de Gand, dont la plupart ont des collections d'échantillons 
des plus remarquables. Les collections d'arbres, arbrisseaux et arbustes 
d'ornement sont également très-nombreuses et occupent une grande 
surface au Champ de Mars. De grandes collections de Rosiers plantés 
en plates-bandes le long des chemins des deux côtés du palais du 
Champ de Mars, ont été exposées par les principaux rosiéristes de Paris, 
de la Brie, etc. 

Un exemplaire unique et extraordinaire de Lierre en arbre, cultivé 
en bac, a été exposé par M. Roussel, 112, Avenue du Maine. Les 
branches sont disposées en parasol recouvrant une circonférence d'une 
douzaine de mètres. C'est un berceau portatif des plus élégants. (Voir 
les autres exposants : Concours temporaires). 

France. 

L'administration des forêts a exposé dans un chalet spécial au 
' Trocadéro, des échantillons de bois des essences françaises, écorces, 
résines, lièges', etc. 

La direction des manufactures de l'État, à Paris, a exposé des tabacs, 
dans un pavillon spécial du quai d'Orsay. 

Un grand nombre d'exposants ont exposé des Lins, Cocons de vers- 
à-soie, Chanvres, Joncs, Fibres de Cocos, Safrans, Noix de galle, 
Houblons, Graines oléagineuses et plantes officinales. D'autres expo- 
sants, et en grand nombre, ont exposé des Froments, Orges, Seigles, 
Avoines, Riz, Maïs, Millets, Fèves, Haricots, Lentilles, Ignames, 
Pommes de terre, etc. 

Dans la halle agricole du quai d'Orsay, environ deux mille exposants 
ont présenté des produits agricoles remarquables, tels que : Froments, 
Orges, Maïs, Avoines, Trèfles, Mélilots, Luzernes, Pois, Pois-gris, 
Fèves, Fèverolles, Yesces, Lentilles, Lentillons, Colzas, Oeillette, Came- 
Unes, Faînes, Houblons, Lins, Chanvres, Opiums, Gaudes, matières 
colorantes, tanantes et médicinales, Pommes de terre, Truffes, Bette- 
raves, Carottes, Topinambours, Raves, Aulx, Échalottes, Choux, Cafés, 
Miels, Cires, Lièges, Marrons, Noix, Cédrats de la Corse, Ruches à 
miel, Tabacs, etc. 

Algérie- 

L'Algérie a exposé, dans son local du Trocadéro, des Cotons, Lins, 
Alfas, Ramies, Cocons de vers-à-soie, plantes oléifères, Cires, Tabacs; 



— 67 — 

un grand nombre d'exposants ont envoyé des Blés, Mais, Orges, 
Sorghos, Avoines, Alpistes, etc. Un grand nombre d'autres exposants 
ont présenté des Figues, Raisins, Pruneaux, Raisins secs, Citrons, 
Courges, Pastèques, Cédrats, Mandarines, Limons, Grenades, quarante- 
cinq espèces et variétés de Dattes, Amandes, Olives, Bananes, Pis- 
taches, Piments, Pois chiches, petits Pois, Haricots, Fèves, Lentilles, 
Oignons, tubercules de Patates douces, etc. 

MM. Baroni (Alger), Deniéport (Blidah), et Melia (Alger) ont exposé 
des instruments horticoles. 

M. Bodin (Constantine), a exposé des fleurs immortelles. M. Fontaine 
(Blidah), des plantes d'ornement. M. Serrière (Constantine) a exposé 
des panicules de Gynerium. M. Suire (Philippe ville), des arbustes et 
plantes d'ornement. M. Prinet (Oran), des graines diverses. M. Béchu 
(Biskra), Palmes de Dattier. Horran (Blidah) plants d'Orangers. Joyaux 
(Constantine), greffes d'Oliviers. Velly et Houbé (Blidah), Fruits et 
végétaux. Bonnand (Alger), Plants de Pin d'Alep. Brigaud (Ref Ref), 
jeunes pousses d'Eue alyp te. Cordier (El-Alia), 70 espèces et variétés 
d'Eucalypte , ayant fructifié chez l'exposant. Suiro (Philippeville), 
Plants d'essence forestière, etc. 

Ministère de instruction publique. 

M. Edouard André a exposé dans la galerie de ce ministère sa remar- 
quable collection de produits végétaux, recueillis par lui lors de son 
récent voyage dans le Venezuela, la Colombie, etc. 

COLONIES FRANÇAISES. 

Guyane. Bois de Teck, de Chêne, de Cèdre noir et de Courbaril, etc. 
Fibres de Y Agave americana, du Bambusa arundinacea, Bromelia 
Aaratas, Urania amazonica, Caladium giganteum, Astrocaryim vulgare, 
Bagassa Quyanensis , Mapouria Guyanensis, Bignonia equinoxialis> 
Momordica operculata, Hibiscus digitatus, Lecythis grandiflwa, Ramie, 
Hibiscus cannàbinus. Tabacs, Sésame, Rocou, Cocons de vers-à-soie etc. 
Corossolier, Cannelle sauvage, Cacie amère, Baume de Copahu, 
Goyaves, Tamarins, Mucuma, Fève de Tonka. Dioscorea alata et 
cordifotta, Maranta arundinacea. Graines de Papayes et de Médi- 
cinier. Cafés, Cacaos, Poivres, Piments, Vanilles, Muscades, Clous 
de Girofle, etc. 

Martinique : Belle collection de graines exposées par Ch. Bélanger. 
Grande collection d'écorces textiles, de matières colorantes, odorantes, 
oléifères, Gommes, Baumes, Résines, etc. Riz, Maïs, Sorgho, Fruits, 
tels que Bananes, Ananas et Goyaves en conserves, Vanilles, Gingem- 



— 68 — 

bres, Piments, Muscades, Clous de Girofle, Coco, Thé du Paraguay, 
Café, Cacao, Sucres, etc. 

Guadeloupe s Cotons, Ramie, Sésames, Roucou, Tabac, Sorghos, 
Canna edulis, Arrow-root, Tranches sèches de Bananes, Choux caraïbes, 
Manioc, Mangues, Avocats, Bananes, Goyaves, etc. Tubercules de 
Phrynium dichotomum, à' Arum esculentum, Dioscorea alata, Coîocasia 
esculenta et Convolvulus batatas. Muscades, Poivre, Clous de Girofle, 
Cacaos, Cafés, Fruits conûts, etc. Musa vittata, exposé par M. L. Dentu. 

Ile de St.-Pierre et Miquelon. Plantes utiles et officinales : 
Qaultheria procumbens, Ledum latifolium, Vaccinium hispidulum, 
Coptis trifoliata, Sarracenia purpurea, etc. 

Sénégal et dépendances s Fibres végétales de toute nature. Vers- 
à-soie, Plantes utiles et officinales, Blé de Gala m, gros Mil, petit Mil, 
Mil Gadieba, Mil maniko, Riz, Patates douces, Racines de Nénuphar, 
Epices, Cafés, noix de Gourou (Stercnlia acuminata), Gingembre, Pi- 
ments, Graines de Cassia occidentalis, le meilleur succédané du café, etc. 

Comptoir de la Côte d'Or : Noix et huile de Palme, Ram-Till 
(Ghuizotia oleifera), Roucou pour la teinture orange-rouge, Cire d'abeilles 
sauvages, Poivre malaguette, etc. 

Comptoir du Gabon t Bois de Santal et d'Ebène. Fibres textiles 
de Liliacées, Broméliacées, Musacées, Pandanées, Palmiers, Malvacées, 
Sterculiacées, Apocynées, Burséracées, Papilionacées, etc., formant une 
belle collection. Graines et matières oléagineuses, colorantes, officinales, 
Maïs, graines alimentaires de Bambou, Racines de Manioc, Arachides, 
Cafés, Cacaos, Epices, Gingembre. Poivre énoué {Atnomum subericum) 
Poivre Mungouleu (Amomum citratum), Poivre d'Ethiopie (Uvaria 
aethiopica), Piments, etc. 

Cochinchine : Bois, matières oléagineuses, noix de Mohu (CalophyU 
lum inophyllum), Gay-Gay, cire végétale extraite des fruits du Buchan- 
niasp.? Matières tannantes telles que Dang-Dang (Fïbrarrea tinctoria), 
Coliatour (Caesalpinia sappan), Dung (feuilles de Symplocos spicata), 
Camphre, Résine-Chaï provenant du fihorea rubrifolia. Fibres textiles 
telles que Abaca, ouate du Fromager, Ecorce de Bauhinia coccmea, 
Cotons bruts, Fibres d'Ananas, de Ramie, de Jute et de Lin, Cocons de 
vers-à-soie. Arachides, noix d'Acajou, Cocos, Graine de Sésame, Mou- 
tarde, Pavots, Ricin, Badamier, Tabac, Indigo, Cire, Citronelle, Aloe, 
Salsepareille, Noix d'Arec, Bétel, Sandal, Noix vomique, Anis, Véti- 
ver, etc. Collection de 135 variétés de Riz en orge envoyée par Tadmi- 
nistration de Sadec, Poivre, Cannelles, Piments, Vanilles, Gingembre 
blanc, Poivre noir, Cannelle de Chine (Sasse/ras parthenoxylon), Cumin, 
Coriandre, Muscade, Anis étoile, Clous de Girofle, Thés, Cafés, Caram- 



— 69 — 

boles, Tamarins, Ananas, Oranges, Melons, Papayes, Gingembre, etc. 

Inde. Bois; collection de graines de Pandanus odoratissimus, Bo- 
rassus flabelliformis, Phœnix farinifera, sylvestris, Ficus racemosa, 
Santalum album, Strychnos potatorvm, Carolinea insignis, Stercuïia 
acuminata, Bombax pentandrum, Guazuma tomentosa, Berrya amomilla, 
Balanites Roaburghi, Sapindus evnarginatus, Celastrus emarginatus, 
Cicca disticha, Anacardium occidentale, Mimusops elengi, Zizygium 
jambolanum, Barringtonia acutangula, etc. Fibres textiles de Bananier, 
Pandanus, Asclepias, Cyperus, Agave, Corète, Hibiscus, Abutïlon, etc. 
Ouates des Bombax Malabaricum, heptaphyllwm , anfractuosum et 
pentandrum, Cochlospermum, Gossypium, Hoya viridijlora, Wrightia 
tinctoria, Calatropis gigantea, Gymnema sylvestris, Beaumontia gran- 
dijlora, Cocons de vers-à-soie, Gommes. Baumes, Résines, Cotons, 
matières oléifères et officinales. Grande et belle collection de Riz, Millet, 
Sorghos, Panic, Bambous (Graines alimentaires de), Coracans, etc. Ma- 
nihot api, Jacquier, Patates douces, Bananes, Arrow-root, Ignames, etc. 
réduites en fécules. Légumineuses alimentaires telles que : Phasaeo- 
lus undulatus, radiatus, trilobatus, Mungo, Dolichos, Catiang, Medica- 
genicus tranquebaricus, Cajanus indiens, Pois, etc. Vanille, Gingembre, 
Cardamome (Amomum villosum), petit Cardamome {Eletlaria carda- 
momurn), Cardamome de Java {Amomum maximum). Cannelle de Chine, 
de Ceylan, Clous de Girofle, Coriandre etc., Thés, Cafés, noirs et 
blancs, Cacaos, Sucres du Borassus flabelliformis et du Cocotier, etc. 

La Réunion. Bois, matières textiles, odorantes, Graines de canne- 
à-sucre, Larmes de Job, Latania borbonica, Cuctfera Thcbaïca, Areca, 
Terminalia, Acacia, etc. Cotons, Ramie, Ouate de Fromager, Fibres de 
Cocos, Lins, Graines de Sésame, Médicinier, Ricins, Terminalia, Ara- 
chides, etc. employées à faire de l'huile, Tabac, Roucou, Téosinté et 
plantes officinales, Froments, Mais, Orges, Riz, etc., Fruits du Sechium 
edule, d'Ananas, Litchi, Mangues, Goyaves, Bibasses, Bananes, Jam-rose, 
Jujubes, Pampelmouses, Combavas, etc. Bananes glacées et cristallisées, 
Bibasses cristallisées et Papayes au sirop; Collection d'Embrevades , 
Haricots, Pois, Fèves, etc. Vanilles, Gingembre, Cardamome, Corian- 
dre, Piments, Muscades, Vampi, Girofle, Achards de Palmiste, Cafés, 
Café myrte (variété du Cotfea Arabica), Café d'Eden (Coffea microcarpa), 
Café marron (Cojea mauritiana), Thés, Cacaos, Sucre de Cannes, etc. 

Ile de S te -Marie de Madagascar. Fibres de Sanseviera, Pan- 
danus, Cocos, Sagus, etc. Ouate de YEriodendron anfractuosum, Cotons 
bruts et en capsules, Ramie, Tabacs et Tombaks, Indigos, Roucou, Mais 
en grains et en épis, Riz en orge et décortiqués, Vanilles, Cafés, 
Sucres de Cannes, Légumes secs, etc. 



— 70 — 

Nossi Bé. Santal-Citrin, Noix de Coco, Orge, Tabac, Mails, Hari- 
cots, Café de Zanzibar (Cojea Zanzibariensis), variété petite à saveur 
délicate, Sucres de Cannes, etc. 

Taïtl et dépendances. Pois, Plantes oléagineuses, colorantes, 
textiles, etc. Gommes de Bancoulier et de Tamarin, Cotons et Cocons 
de vers-à-soie, Arrow-root de Taïti (Tacca pinnatiflda), Cafés, Cacaos 
et Vanilles. 

Nouvelle-Calédonie. Grande collection de bois, matières tan- 
nantes, colorantes et odorantes, Graines oléagineuses, Résines, Gommes, 
Baumes, Cotons, Lins, Cocons de vers-à-soie, Indigos, Arachides, 
Tabacs, Plantes officinales, etc., Blés, Orges, Avoines, Sarrassins, 
Sorghos, Maïs, Riz, Cafés, Curcuma, Miel, Sucre, etc. 

Liste des plantes des Colonies Françaises,] exposées dans les serres de 
Persan, où elles ont été préalablement envoyées par les directeurs des 
jardins botaniques et d'acclimatation des Colonies Françaises, avant 
de figurer au Champ de Mars. 

Guyane. Amaryllis sp.? Lis blanc des marais, Lis rose, Hemero- 
callis sp.? Astrocaryum vulgare, Elaeis Gfuineensis, Euterpe, Oenocar- 
pus, Achras balota, Bignonia alliacea, Goyavier, Burda caerulea, 
Bignonia tinctoria, Inga, Cedrus sassefras, Costus sp.? Justicia 
coccinea, Mélastoma laii/olia, Ocotea argentea, PiHgara hexapetala, 
Pekea butyrosa, Tillandsia sp.? Hibiscus moschatus, Chysis Zimminghi, 
Fpidendnm stenopetalwn, etc. 

Martinique. Amaryllis fulgida et solandriflora, Crimm amàbïle, 
Pancratium carïbaeum et mexicanum, Anthurium crassinervium 9 Phi" 
lodendron Imbe, Cycas circinalis, Cycas revoluta, Acrostichum, Adian- 
Um, Alsophila aspera, Aneimia adianthoïdes, Asplenium Philippinense, 
Cyathea arbor^a et Imrayana, Biplazium, Danaea, Lonchitis hirsuta, 
Hemitelia grandiflora. Nephrolepis à larges feuilles, Polypodium, Selagû 
nella caesia arborea, Areca catechu, Arenga saccharifera, Astrocaryum, 
Calamus, Caryota , Elaeis, Euterpe, Cocos, Latania borbonica, Mar- 
tinezia caryotaefolia, Thrinax élegans, Achras sapota, Barringtonia 
speciosa, Chrysophyllv/m caimito, Colubrina asiatica, Costus arabicus, 
Dillenia speciosa, Eugenia Mitchelli, Gruayacum officinale, Heritiera 
littoralis, Hernandia sonora, Jambosa vulgaris, Eéliconia sp.? Mal- 
pighia glabra, Myrica piment oïdes, Psidium pyriferum, Quassia amara, 
Sanseviera ensiformis et zeylanica, Sapindus saponaria, Sideroxylon 
pomiforme, JSterculia ivira, T écorna leucoxylon, Vaugueria edulis, 
Zinziber casumunar, Acacia cornigera, Anona muricata, Bauhinia 
paroiflora, Caesalpinia coriaria, ClUoria ternata et virginiana, Copai- 



— 71 — 

fera offieinalis, Desmodium paniculatum, Eura crépitons, Stereuiia 
foetida, Jatropha multifida, Oolphimia élégant, einnamomum, etc. 

Guadeloupe. Amaryllis sp.? Crinum amabile, Pancratium sp.? 

Anthtirium acaule, Colocasia sp.? Dieffenbachia seguine, Philodendron 

inibe , erubescens et sp.? Xanthosoma albo-violacea , Pitcairnia sp.? 

JSncholirion Alphonsi, Tillandsia ATberti, Broméliacée sp.? Opuntia sp.? 

Cereus sp.? Cactus sp.? Acrostichum, Adiantivm, Allosurus, Alsophila, 

Asplenium, Danaea, Doodia, Drymoglossum, Grymnogramma, Lomaria, 

Lonchîtis, Nephrodium, Pteris, Trichomanes, Polypodium, Blechnum, 

Aneimia adianthoïdes , Asplenium trifoliatum, Nephrolepis tuierosa, 

à feuilles fines et à feuilles velues, Zycopodium etc. Heliconia farinosa, 

Musa sp.? en 9 variétés , Musa sapientum, sinensis, vittata, etc. 

JSpidendrum ciliare, Isochilus linearis, Sobralia, Oncidium, Brassa- 

vola sp.? etc. Areca catechu et oleracea, Astrocaryum, Attalea, etc. 

Carludovica latifolia, Pandanus, Cyclanthus, etc, Acacia sp*? Achras 

tapota, Alpinia sp.? Amomwn, Anona cherimolia, Cedrela, Aristoloche 

trèfle, Barringtonia racemosa, Beaumontia speciosa, Bégonia nitida, 

Bignonia pentaphylla, Bitternia febrifuga, Bryophyllum calicinum, 

Bruns felsia y Caesalpinia, Calophyllumcalaba, Cappariscynophallophora, 

Cassia longisilica, Cissus venatorum, Cqffea arabica, Crescentia cujete, 

Jambosa, Datura, Dracaena fragrans, Evphorbiamyrtifolia, ErythHna 

corallodendron, Euphoria, Galanthus, Gardenialmanleyana, Eernandia 

sonora, Eura crépitons, Iris Martinicensis, Inga dulcis, Justicia, 

Lantona, Ormosia, Malpighia punicifolia, Mammea americana, Myrtus 

cariophyllata, Oxalis Plumieri, Petraea volubilis, Psidium pyriferum, 

Sapindus saponaria, Swietenia Mahogoni, Thyrsacanthus sp.? Thun- 

bergiasp.? Acacia sp.? Aristolochia sp.? Acacia sensitiva, Farnensiana, 

tenwfolia, Anona muricata et squamosa, Apocynum sp.? Coïx lacryma, 

Clitoria sp.? Canna coccinea, Citrus limonium, Cassia sp.? Crotalaria 

sp.? Gossypiwn sp.? Erythrina corallodendron, Hymenaea courbaril, 

Indigo fera, Justicia, Mimosa sp.? Zizyphus, Melia Azedarach, Tama- 

rindus indica, Tribulus maximus, etc. 

Gabom. Gfuiïïandina Bonduc, Stereulia, Abruspreeatorius, Maranta, 
Dolichos urens, Entada, Sangongo, petit Palmier, etc. 

Inde. Aloe vulgaris, Agave americana marginata, Fourcroya gir 
gantea, Yucca gloriosa, Liliacie sp.? Amorphophallus, Borassus Jtabel- 
liformis, Corypha umbraculifera, Phoenix acaulis et dadylifera, 
Dolichos, Ananassa sativa, Butea frondosa, Calanchoe laciniata, Calo- 
phyllum inophyllum, Coccoloba uvifera, Croton variegatum, Croton sp.? 
Passijlora sp.? Psidium sp.? Stereulia foetida, Dioscoreasp.? Pandanus 
inermis, Acacia senna et speciosa, Bauhinia parviflora, Berrya amomilla, 
Caesalpinia sappan, Cassia tora et glauca, Dalbergia frondosa, Dodonea 



— 72 — 

Burmanni, Pterocarpus marsupium, Riedleia corchorifolia , Rottlera 
tinctoria, Sterculia populifolia, Tamarindus indica, THumfetta rotWr 
difolia, Zizyphus jujuba, Urostigma bengalense, etc. 

Réunion. Agave americana et mivittata, Aloe coocinea et frvticosa, 
Fùureroya sp.? Sanseviera arabica, cylindrica et Zeylanica, Monstera 
deliciosa, Xanthosoma violacea, Zamioculcas Loddigesi, Cycas circinalis 
et revoluta, Acrostichum callaefolium, Adiantum asaraefolium, Aeple- 
nium sp.? Pteris sp.? Aspidium sp.? Lindsaea sp.? Lomaria sp.? 
Lonchitis $p.? Loxogramma sp.? Marattia sp.? Oleandra sp.? Polypo- 
dium sp.? Polystichum sp.? Lycopodium, Trichomanes Leopoldinae, Psi- 
lotum triquetrum, Angraecum crassum, calceolus, ebumeum, elatum, 
expansum, gladifolium, gracile, parviflorum, rectum, picturatum, 
Bolbophyllum clavatum, caespitosum, Commersoni, conitum, densum, 
erectum, incurvum, longijlorum, longifoliwm, minuta/m, mtians, varie- 
gatum, Renanthera sp.? Centrosis sylvatica, Dendrolium cultriforme, 
Limodorum pulchrum, Malaxis caespitosa et disticha, Vanilla aphylîa, 
sativa et planifolia, etc. 

Areca alba, rubra et crinita, Latania rubra, Borassus fiabdliformu, 
Caryota humilis et urens, Cocos nucifera, Livistona Jenhensi, Raphia 
rufa, Phoenicophorium sechellarum, Curcuma, Ananas Maingard, Vic- 
toria, etc. Bilbergia thyrsoïdea, Camphora offlcinalis, Spaihodea, Pa- 
tetta borbonica, Pandanus utilis, Plumiera rubra, Sideroxylon barbo- 
nicuirty Sarcostemma Mauritiana, Abrus precatorius, Acacia miero- 
phylla, Adansonia pomifera, Adenanthera pavonina, Agatophyllum 
aromaticum, Bauhinia alba, Calophyllum tacamahaca, Calosanthes 
indica, Ganavalia ensiformis, Carissa xyhpicron, Canna indica, Cassia 
sulphurea, Cicca disticha, Casuarina laterijlora et tenuissima, Costus 
sp.? Coffea Bengalensis, Clerodendron Cunninghami, Dombeya ovata, 
Duranta Ellisia, Euphoria Litchi, Eugenia Mitcheli et Brasiliensis, 
Guazuma ulmifolia, Helychrysum arnicoides, Meritiera littoralis, Hi- 
biscus cannabinus, Imbricaria maxima et petiolaris, Inga rubra, Ixora 
grandiflora et lutta, Lagerstroemia granditiora, Mimusops Elengi, 
Plumiera rubra, Poinsettia pulcherrima rubra et lutta, Poinsettia 
regia, Poivrea coccinea, Ravtnala Madagascariensis, Santalum album, 
Sanseviera macrophylla, Schinus therebenthifolius, Spondias dulcis, 
Thespesia populnea, Vaug%eria edulis, Vitex cuneata, etc. 

Taïti. Angiopteris sp.? Asplenium,\Davallia, Marattia, Pettaea, 
Polypodiwm, Alpinia et Phajus sp? 

Nouvelle-Calédonie. Angiopteris, Lomaria, Todea, Alpinia, Arau- 
caria, Dammara, Curcuma, Dioscorea, Pandanus et Maranta sp.? 



— 73 



Angleterre. 

Quelques exposants ont envoyé des céréales : Froment, Riz, Maïs, 
Millet, Orge, Seigle, Tapioca, Sagou, Cassave, Arrow-Root, etc. 

Haricots, Lentilles, Navets, Carottes, Oignons, Aulx, Citrouilles, 
Prunes, Figues et Raisins secs, etc. 

MM. Boulton et Paul, de Norfolk, ont exposé une serre de 31 pieds 
anglais de longueur, M. Boyd James and Sons une serre en bois et fer; le 
bois est préservé par le procédé Gardner qui tire la sève du bois pour 
empêcher la vermoulure. Serre curviligne en bois cambré par M. Las- 
celles, de Londres. Beaucoup d'autres exposants ont envoyé du matériel 
horticole d'Angleterre. 

MM. Carter (James), Dunnett et Beâle, fournisseurs de S. M., ont 
exposé des modèles de racines fourragères modèles, de légumes et autres 
produits végétaux, reproduits en plastiques; semences de gazons, de 
fleurs et de légumes. 

MM. Sutton and Sons, et Webb Edward and Sons, ont également 
exposé des légumes, racines et graines en fac-similé. 

M. Richard William a exposé des planches coloriées publiées dans le 
Gardener's Chronicle. 

M. Radclyff (Dick et C°) plantes et ornements rustiques en pierres 
pour décorer les serres. 

M. Wills, de Londres, a exposé une belle collection de plantes arrangées 
pour montrer la manière de distribuer les plantes dans les serres et 
les jardins d'hiver. 

COLONIES ANGLAISES. 

Canada. Lins, Chanvres, Tabacs, Blés, Avoines, Maïs, Orges, Sarra- 
zin, Pois, modèles de Pommes de terre et de Betteraves; Fruits divers; 
Marmelades de Fraises, de fruits et légumes divers. Etalage de plantes, 
Herbiers de feuilles d'automne, etc. 

Jamaïque: Résine de Gayac, Sénés, Écorces de Simaruba, de Quin- 
quina jaune et rouge, de Bois amer. Baies de piments, Bois de 
Genévrier, Amandes des noix d'acajou, Musa paradisiaca, Manihot 
vtilisrima, Artocarpus incisa et Maranta armdinacea réduits en fécule. 
Riz, Sorgho, Pois-cajan, sans oeil, Fève sucrée, Cafés, Thés d'Àssam 
(Theaassamica), Citrons, Tamarins verts, Oranges, Ananas, Gingembre, 
Prunes, Poivre de Cayenne, etc. 

Guyane Britannique : Noix de Coco, Cassave en tranches, Pois de 
pigeon, Tamarins, Cafés, Sucres, Sagou, Cacao, etc. 



— 74 — 

Trinité. Echantillons de Cacaos et de Cire jaune. 

Le Lagos. Indigo, Gomme, Fibres de Ramie, Riz, Maïs, Noix 
de Cola (Sterculia acwminata), Sésame, Arachides, Poivre, amandes 
S Elaeis Guineensis, Haricots comestibles et Beurre végétal du Brasria 
Pariii. 

Cap de Bonne-Espérance* Cotons, Fibres d'Agave, Tabac, Bois 
de teinture, Blés, Seigles, Sorghos, Avoine, Citrons, Oranges, Figues, 
Goyaves, etc., en conserves. 

Colonie du Transvall. Tabacs, Lins, Blés, Maïs, Fruits secs, 
Tiges de Caféier portant des fruits. 

Ceylan. Fibres de Crotalaria juncea, d'Agaves, d'Ananas, de 
Caryota, de Noix de Coco (coir fibre), de Feronia, de Sanseviera, etc. 
Riz, Arrow-root, Cassave, Cannelle de Cadarave, de Eatavatta et 
d'Ekela, Cafés, etc. 

Straits settlements (Asie Orientale). Riz, Patchouly, Citronelle, 
Clous de Girofles, Muscades, Poivres, Thé de Buket Tamboon, Ananas, 
Papayes, Mangoustans, Caramboles, Corossol, Bilimbi, Jacquier de 
Yampang, etc. 

Maurice. Fibres en 57 espèces diverses. Cafés, Muscades, Piments, 
Girofles, Vanilles, Arrow-root, Manioc et conserves diverses. 

Seychelles. Plantes marines, Maïs, Poivre, Cannelle, Bananes con- 
servées, Vanilles, Girofles, Cacaos, Carambol, Papayes, Citrons, etc. 

Nouvelle-Galles du Sud. Fougères en arbre, Cotons, Écorces 
tanantes, Lins, Tabacs, Cocons de vers-à-soie, Baume d'anis, Mais 
des rivières Clarence, Manning, Spoachaven, Richmond et Golden-drop, 
Orges, Froments, Maïzena, Fruits conservés, etc. Dicksonia et AUo- 
phtia, fougères arborescentes incorporées dans le trophée de l'exposition, 
Fougères sèches des Nouvelle-Galles du Sud, etc. 

Nouvelle-Zélande. Fibres de Phormium tenax et photographies 
du pays. 

Iles Fidji. Cotons longue soie en grosses balles comprimées. 

Victoria. Préparations d'Eucalyptus, Salsepareille, Blés, Orges, 
Avoines, Maïs, Seigles (les plus beaux de l'exposition), Pois, Haricots, 
Fèves, Melons, Oignons, Laitues, Moutarde, Carottes, Panais, Lu- 
zernes, etc., Fac-similé en cire de fruits divers des jardins de la 
Colonie, Figues et Raisins secs, Cafés, Cacaos, Thés, Photographies de 



— 75 — 



fleurs indigène^ Album de fleurs, de Fougères, d'arbustes indigènes et 
collection de 800 variétés de graines diverses. 

Queensland. Fibres, Tabacs, Cocons de soie, Epis de blés et de 
Mais, Arrow-root, Cafés, Sucre, etc. 

Australie méridionale. Collection de bois d'Eucalyptus, Cocons, 
fibres de Lepidotpema gladiata et de Caladmnfilvm, Blés, Froments, 
fruits, tels que Amandes, Raisins secs, Olives, Poivre de Cayenne et 
Marmelades de différents fruits. 

Australie occidentale. Collection de bois VEucalyptm, Casua- 
rtna, Amcuu, etc. Cotons, Blés, Maïs, Orge; Fécule de Zamia, Olives, 
■Kaasins et Figues sèches. Cocons de vers-à-soie, etc. 

Portugal. 

Un grand nombre de cultivateurs portugais ont exposé des céréales 
telles que : Maïs, Blés, Riz, Orge, Millet, Pois-cbiches, Gesses, Haricots, 
caroubes, Figues, Glands, Oranges, Mandarines, Olives, Châtaignes, 
carrons, Noix, Noisettes, Amandes amères et douces, Raisins secs, 

CuSlesete SèChe8 ' LentiUes ' Prunes sèche8 ' Tomates de conserve •* 

COLONIES PORTUGAISES. 

P,-fl aP Y !!!?\ SaD «- Dra 8 on » lichen tinctorial, Indigo, Cocos, Dattes, 
«gnon, d Inde, Tamarins, Sénés, Bananes, Ananas, Manioc, Tabac, 
Oafés, Oranges, Citrons, Maïs, Haricots, Cotons, Canne-à-sucre, etc. 

Guinée Portugaise. Cafés, Cotons, Sucres, Caoutchoucs, Cacaos, 
Mais, Pignons d'Inde, etc. 

«Ji*'" 1 ? 011 " 18, Cafés * Mai ' 8 ' Mani «». Cacaos, Baobab, Elaei» oui- 
Tï?ÏJ * n , l6S ' Poivre8 ' Roucou ' ^g^bre doré> C urcuma, Palmier 
Orages etc lg ° 8 ' COt0nS ' Cuai ^ imnan * Mangues, Cocos, Bananes, 

M^S*- ? rSei " e ' Man « ue8 ' Canne-à-sucre, Cotons, Tabacs, Manioc, 
Mais, Haricots, Cajans, Pignons d'Inde, Safrans, Ananas, Cafés, 



Blés, etc. 



Hft H?rT i lDdig0S ' Coton8 ' <***' Poivre8 > Mais, Manioc,] 
de Z p °T* C0pàle ' Caoutch <™> W*. Loàmea mMKmm (Coco 
de mer) Cires, Bois d'Ebène, de Cèdre, bois de Fer; Blés, etc. 



— 76 — 

Goa. Céréales, Chanvres, Poivres, Cannelles, Canne-à-sucre, Cafés, 
Thés, Cotons, Riz, Maïs, Gommes, Encens, Ricins, Aloes, Cocos, etc. 

Macao, Timor. SandaJ, Mais, Blés, Tubercules féculents, Cotons, 
Cafés, Tabacs, Cannelles, Cacaos. 

Le musée des Colonies Portugaises a exposé une grande et belle 
collection de Haricots, de Cafés poivrés, Fécules, Céréales, etc. 

Pays-Bas- 

Beaucoup d'exposants ont envoyé des Froments, Sarrasins, Orges, 
Seigles, Maïs et Avoines, Pois verts, Fèves, Carvi, Millet, Colza, 
Yesce, Lins, Haricots, Pois, Trèfles, Tabacs, Joncs, Roseaux, etc., 
Coriandre, Navets, Oignons, Céleris, Choux, Betteraves, Épinards, 
Endives, Laitues, Radis, Poireaux, Patates, Asperges, Anis, Cumin, 
Chanvre, etc. 

COLONIES NÉERLANDAISES. 

Fibres textiles, Quinquinas, Thés, Epices, Cafés, Gommes, Résines, 
Tabacs, etc. provenant des Indes orientales, Cacaos, Vanilles, Sapotilles, 
Limettes, Cafés, Tabacs, Cotons, ouate du Fromager, Indigos, Papayes, 
Pomme de Cythère, Citrons, Tamarins, Goyaves, Chou palmiste, Bananes 
cristallisées, Fibres de Palmiers, de Bananiers, de Bromélias et 
d'Hibiscus. 

Espagne. 

Collections de bois, Lièges, Spartes, Pommes de Pins, Ecorces tan- 
nantes, etc. Tabacs, Safranons, Lins, Chanvres, Caroubes, Anis. Grand 
nombre d'exposants de Froments, Mais, Seigle, Orges, Avoines, Millet, 
Riz, Panis, etc., Pois-chiches, Fèves, petits Pois, Lentilles, Yesces, 
Haricots, etc. Amandes, Noisettes, Tomates, Raisins secs, Glands, 
Olives, Figues, Noix, Pruneaux, Caroubes, Pèches sèches, Piments, 
Câpres, Châtaignes, Cafés, Miels, Safrans, Anis, Cumins, Coings, Se- 
mences de plantes potagères, etc. 

Belgique. 

Collection de 550 espèces de fibres textiles et 160 huiles de graines 
exposées par le musée de Melle-lez-Gand. 

Tabacs, Houblons, Lins, Chanvres, Bois de teinture par divers 
exposants. Belle collection de céréales exposées par M. le Vicomte 



— 77 — 

Goupy de Quabeck, de Luramen. Belle collection de céréales exposée 
par la Société Agricole de la Flandre orientale. Céréales diverses exposées 
par la Société Dodo née, MM. Carcel, Dauphin, Descamps, De Biseau 
d'Haute ville, Detrannois, Eisen, Geersens, Lauvers, Van Neste, le 
Bailly d'Inghuem, Matthieu, Nottebohm et Robellard, Smeers, Steens, 
Storms et Bellemand, Struyf, Vandermeulen, etc., exposants belges. 
Légumes et fruits exposés par MM. Carcel, Dauphin, De Goes, Lefebvre- 
Lambelin, Struyf, etc. Tubercules de légumes, racines exposés par 
M. G. de Haspé, à Àth. Pulpe et pâte de fruits desséchés par Mirland 
et C 16 , de Frameries. Légumes et fruits exposés par la Société horticole 
et arboricole Dorothée de Malines. Racines et fruits exposés par la 
Société Dodonée d'Uccle. Cocons de vers-à-soie exposés par M m * Simon, 
de Fuisseaux et fils. Destructeur des chenilles par M. Yandenhende. 

Outils de jardinage exposés par Baudelet (Mari en court). 

Meubles de serre et haies roulantes par G. Buss, à Gand. 

Meubles de jardins par Depraeter, à Bruxelles. 

Plans de jardins par M. Eeckhaute, fils, à Gand. 

Plans de parcs et jardins par Fuchs (L.), à Ixelles. 

Illustration horticole par J. Linden, à Gand. 

Plans de jardins par H. Mertens, à Bruxelles. 

Dessins de plantes par M. Mortier, à Gand. 

Plans de jardins par J. Nait, à Mont-St-Araand. 

Dessins de serres et ponts par G. Roelens, à Gand. 

Plan de parcs par L. Rossels aîné, à Louvain. 

Plans de parcs et jardins par van Lil de Macedo, à Bruxelles. 

Flore des serres et des jardins de l'Europe par L. Yan Houtte, à 
Gand. 

Tableaux de fleurs par A. Dallière, à Gand. 

Plan de parc en relief pour un terrain accidenté par Yan Huile, de 
Gand, etc. 



Fruits secs, Confitures, Miels, etc. 

Italie. 

Céréales diverses envoyées par des exposants particuliers. 

Une collection de 1500 bocaux de produits de l'Italie, a été exposée 
par la direction de l'Agriculture. 

Un assez grand nombre d'exposants ont envoyé des fruits et légumes 
secs qui ont été très-appréciés. La Société d'acclimatation de Païenne 
a exposé des graines potagères et des céréales. 



— 78 — 

M. le Duc A. Antinori de Florence, a exposé 90 espèces de graines 
d'arbres et d'arbustes de la foret Casentinaise. 

La direction de l'Agriculture a exposé 200 vases de semences de 
forêts, Résines, Gommes, Mauves, avec un herbier forestier. 

Grèce. 

Collection de bois de la Grèce en 109 espèces par le professeur 
Orphanides. 

Cotons de la Grèce, Graines de Lin, Garance, Sésame, Cumin, Anis, 
Sauge aromatique, Graine d'Olive, Froments de 60 communes, Olives, 
Orge de 37 communes; Riz, Seigle, Avoine, Pois-chiches, Yesces, 
Méteil, Lentilles, Haricots, Mais, Oignons, Citrouilles, Aulx, Patates 
douces, Noisettes, Noix, Amandes, Pignons, Jujubes, Pistaches, 
Oranges, Cédrats, etc., Raisins secs, de Corinthe, Figues, etc. 

Danemarck. 

Céréales, Froments, Seigles, Orges, Avoines, Pois, Yesces, Cumins, 
Sarrasins, Moutardes, Ray-Gras, Concombres, Petits pois et conserves 
diverses. Pots à fleurs en fiente de vache et en terre. Fleurs sèches 
immortelles. Pèches, Raisins, Poires, Pommes, Prunes et Choux-fleurs 
en conserves. 

Grand-Duché de Luxembourg. 

Céréales, Légumineuses, Racines alimentaires, Fibres textiles, Graines 
oléagineuses et fourragères, Outils et instruments de jardinage, Bi- 
nettes, Sarclettes et jardinières en style divers. 



République de Si-Marin. 

Miel de Raisin, Parfums. Collection de Champignons du pays en cire. 
Collection de Fossiles du Mont Titan. 



Suède. 

Froments, Orges, Seigles, Trèfles, Fèves, Pois, Choux, Navets. 
Légumes conservés exposés par un négociant de Stockholm. Essences 
forestières exposées par le gouvernement. Plantes forestières desséchées. 



— 79 



Russie. 

Le comité de la bourse de Riga a exposé des céréales telles que 
Froments, Orges, Seigles, Avoines, Millets, Pois, Haricots, Graines 
de pavots, de Colza, etc. 

La ferme de l'Académie de Petrowski, près Moscou, a exposé des 
Froments, etc. 

École d'horticulture de Bessarabie, à Eichenew, Blés et Grains, etc. 

Société d'Agriculture du gouvernement de Vasa, à Nicolaïstad (Fin- 
lande), Seigles, Avoines et Orges, etc. 

Gouvernement du Turkestan; Froments. 

Ferme école de Marinski, près Saratov; Froments. 

Ferme école de Gorki (Mohilev) Blés en grains. 

L'administration forestière de Berdianski (Tauride) a exposé une 
collection d'essences forestières et de jeunes arbres, élevés pour la 
plantation, etc. 

L'administration forestière de Viliko-Anadol a exposé des plants 
forestiers, M. le comte Auvarof a également exposé des plants de 
forets et M. Wagner des Graines forestières, Fruits secs et Légumes 
de conserves; Pois, Carottes, Cornichons conservés, etc. 



Autriche. 

Le prince de Schwarzenberg a exposé une belle collection de Céréales; 
une centaine d'exposants autrichiens ont également exposé de bons 
produits dans cette classe. 

Une quinzaine d'exposants ont envoyé des fruits et légumes secs et 
conservés. 

MM. Messner et Zoller de Sterzing (Tyrol) ont exposé des Graines 
forestières, ainsi que M. Ritschl Karl, forestier en chef à Jaispitz 
(Moravie) qui a également envoyé une grande collection de Graines 
forestières et agricoles. 

Hongrie. 

Environ cent cinquante exposants hongrois ont envoyé des céréales 
telles que : Froments, Mais, Millets, etc., Vesces, Trèfles, Fèves, Len- 
tilles, Pois, Lins, Colza, Madia, Cumin, Moutarde, etc. 

Collection de 72 espèces de Pomme de terre par Ch. Gaboczy; Prunes 
sèches par Samuel Milutinovics, etc. 



— 80 — 



États-Unis d'Amérique. 



Un grand nombre d'exposants ont envoyé des céréales parmi lesquelles 
on remarquait une grande et belle collection de Maïs en épis, dont 
plusieurs variétés avaient des épis de cinquante centimètres de longueur. 
Plusieurs centaines de variétés de Maïs étaient exposées, et parmi ce 
nombre une grande partie à coloris nouveaux et jusqu'à ce jour inconnus 
en Europe. Les Froments étaient aussi des plus remarquables, et étaient 
avec ceux d'Australie les plus beaux qui figuraient à l'exposition. Les 
Riz de la Louisiane étaient également très-beaux. Le Board-of-Trade 
d'Indianopolis avait une des plus belles collections de céréales dans le 
genre de ceux que nous venons de citer, ainsi que le Board-of-Trade du 
Connecticut, de même que la commission de l'État d'Orégon et le 
département de l'agriculture des Etats-Unis de l'Amérique du nord. 

Parmi les légumes et fruits, on remarquait les Tomates conservées, 
Raisins secs, Noix, Semences de légumes, Pèches et Mais en boîtes; 
Graines d'essences forestières, exposées par M. Méehan de Philadelphie. 

Bépublique Argentine. 

Plantes de Chanvres et de Lins; Cocons de vers-à-soie; Quinquina, 
Salsepareilles, Cotons, Herbiers des provinces de San- Juan, Risja, 
Cucuman, Salta, Juju, etc. 

Tabacs, Graines de Tartago (Bleagnus), Fibres de Caraguata, Fro- 
ments, Orges, Maïs, Fèves, Riz, Luzerne, Avoine, Seigle, Sorgho à 
balais, etc. 

Maïs tacheté, Capia jaune et blanc. 

Blés noués, allongés, quarantains et américains. 

Haricots, Pèches conservées, Lentilles de la Reine, Lentilles du 
Chili, Pois-chiches, Pistaches, Raisins secs, Poivre, Figues sèches, 
Pâte de Prosopis dulcis, Noix, Safran, Anis, etc. 



Guatemala. 

Collection de bois d'Acajou, Ébène, Cèdre, Palmiers, etc. Fibres 
textiles, parmi lesquelles celles de V Agave americam, YBscobilla, Mal- 
vacée abondante sur la côte du Pacifique, Junco (Carludomca palinata), 
Capulin (Tilia argentea), Pita (Fourcroya gigantea) etc., employées 
à faire des tissus et des cordages. 

Résines copal, bois du Brésil, Campècbe, Caoutchouc, Vanilles, 
Cacaos, Cafés, Piments, etc. Cochenilles, Indigo et Roucou, Salsepa- 



— 81 — 

reille, Jalap, Riz, Coton, Tabac, Anil, Froments, Maïs, avec une 
meule à broyer le Maïs, après l'avoir trempé dans l'eau; les femmes 
le font bouillir et en fabriquent une pâte avec laquelle elles préparent 
des galettes en forme de crêpe, qu'elles mettent cuire sur un plat de 
terre et qu'on appelle c Tortilla ». Si on veut la conserver longtemps, 
on la laisse sur le feu, jusqu'à ce qu'elle ait acquis une certaine 
dureté et s'appelle alors Topostl, et peut se conserver plusieurs mois. 
Outre le sel, on ajoute quelquefois à eette pâte de la Banane, de la 
noix de Palmier ou de la Pomme de terre et, ainsi préparée, cette 
galette a un goût agréable. 

République d'Haïti. 

Le gouvernement a exposé du Coton, Tabac, Huiles, etc. Mil en 
grains et en épis, Maïs, Riz en paille, Tapioca, Bananes en farine 
et Arrow-Root. 

Haricots, Noix, Cocos, Fruits de l'arbre à pain, Noix de la Pomme 
d'Acajou, Pistaches, Ignames variés, Racines de Malango, Patates 
douces diverses, etc. 

Cacao du cap Haïtien, de Jérémie, de Dalmarîe; Canne-à-sucre, 
Cannelle, Gingembre, Mammea, Oranges, Ananas, Grenadines et 
Goyaves en compote, Pois d'Amérique, Sablier, Latanier, Flamboyants 
et autres graines d'arbres d'ornement. 



République de Salvador. 

Maïs jaune, rouge, ocre, mixte, noir, joco, etc. Blés du Volcan, 
de San Salvador, Riz de Guazabal, Orge, Moutarde, Vesce, Garance, 
Haricots, Anis, Poivre, Cumin, Sésame, Téosinté, Cafés, Sucres, 
Miels, Cire végétale, Gomme laque, Tabacs. 



Pérou. 

La commission du Pérou a exposé du Maïs en épis de diverses 
couleurs et autres céréales. La commission des expositions de Lima 
a présenté des légumes farineux secs. Des exposants particuliers ont 
envoyé de la Coca (Erythroxylon), du Café, Cacao, Sucres et Corozo, 
ainsi que des échantillons de gisements de Guano, envoyés par la 
commission du gouvernement. 



I 



— 82 — 

■ 

Bolivie. 

La république de Bolivie a exposé de la Coca, de la graine de Quina, 
Piments rouges de Potosi, Cafés de Yungas, etc. 

Mexique. 

Chanvre sisal exposé par Escalante et fils, de Merida, Ixtle, fibre 
végétale textile exposée par M. Jarrie, de Monteraj. Tabacs en feuilles 
exposés par la Société de l'ancienne régie mexicaine, à Mexico. 
Gousses de Vanille exposées par MM. Collodo, à Papantla, et Fonte- 
cilla, à Tesuitlan. 

Nicaragua. 

Belle collection de bois et d'écorces d'arbres, Graines de caoutchouc 
d'Eléquence et de Jicaro, Gommes d'Aroma, Caoutchouc brut, Gutta- 
percha, Quinquina et écorce de Copalchi, Fibres de Pita sylvestre 
de Pinuela et de Bananier, Coton Gatillo produit du Bombax, Salse- 
pareille, Vétiver, Rocou, Indigo, Tabac, Cacao du Valle Menier, Cacao 
de St.-Emilio, Callebasses de Cacao, Cafés, Sucres, plan du Valle-Ménier. 

Uruguay. 

Bois, Cire, Tabac, Lins, Joncs, Arachides, Safrans, Garance, Gaude, 
Blés, Maïs, Orge, Millet, Haricots, Fèves, Pistaches, Poires, Pommes, 
Coings, etc. Fougères arborescentes exposées par M. A. Famelar. 

Venezuela. 

Fruits de Cassia, Ecorces de Mango, Salsepareille, Ecorce de Sima- 
ruba, Fève de Tonka, Baume de Copahu, Résine de Cèdre, Cochenille 
de Carora, Cire, Coton, Haricots, Pois chiches, Petits Pois, Mais, 
Lait provenant de l'arbre à vache (Galactodendron utile), Ananas 
conservés, Callebasses de Cacao, Fruits conservés à l'état naturel, 
Bananes confites, Cafés, etc. 

Egypte. 

Bois du Gommier du Nil, de YAlbizzia tibbel, du Doumier, du 
Dattier, du Dalbergia melanoxylon, du Tamarix nilotica, Cardia fnpxa, 
Roseaux du Nil, Perches de Bambous, Bois pétrifiés, etc. 



— 83 — 

Collection de Cotons provenant de deux mille villages de l'Egypte, 
environ un kilog. de chacun de ces villages cultivant ce précieux 
textile qui rapporte annuellement plus de 200 millions de francs au pays. 

Coton-Bahmich (variété nouvelle décrite par le professeur Todaro 
sous le nom de Gossypium maritimum polycarpum). * 

Soie du Bombax petUandrum, de YAselepias procera et du Gompho- 
carpvs abyssiniens. 

Collection de fibres textiles d'écorces en 50 espèces et variétés. 

Collection de Graines oléifères, Sésame, Laitue oléifère, Ricins, 
Moutarde, Guizotia, Madia, etc. Tabacs et Tombakis. Matières colo- 
rantes telles que: Indigo, Garance, Safranon, Henné (Zawsonia), 
Gaude, Carthame, etc. Trèfles, Luzernes, Guimi-Grass, Fenu-Grec, 
Melilot, Gesse, Ervillier, Vesce, Spergule, Stenotophrum, Gymnotrix 
et autres Fourragères exotiques, acclimatées, Opium de la H to -Egypte, 
Haschsich, Casse purgative, Sénés, Tamarins du Darfour et du Sennaar. 
Gommes arabiques en 20 variétés des différents centres de production, 
Coloquintes, Réglisse, Carni cardamome, etc. 

Plantes aromatiques, telles que: Cumin, Anis, Nigelle, Lentisque, 
Coriandre, Menthe, Géranier odorant, etc. Froments, Orges, Mais, Riz, 
Sorghos, Dokn, Coracan, Teff, Téosinté, Coïx, Epeautre, etc. 

Colocases, Soucbet Sultan, Patates douces, Topinambour, Ignames 
et autres tubercules alimentaires, Fèves, Lentilles, Pois-cajans, Do- 
liques, Haricots, Pois et Pois-chiches, etc. en légumes farineux secs, 
Mauve, Gombo, Melokie et autres légumes populaires de l'Egypte. 

Oignons d'Egypte, Radis long blanc, Aulx, Basilic, Fenouil, 
Raifort, etc. 

Laitues, Cressons, Chicorées, Roquette, etc., qui se mangent en 
salades. 

Pastèques, Melons, Courges, Concombres, Tomates, Piments, Au- 
bergines et autres légumes à fruits comestibles. 

Parmi les fruits une collection de Dattes des principaux centres 
de production de l'Egypte et des oasis. Des fruits du Doumier, des 
Figues, Sycomores, Bananes, Baobab, Marmelos, Abricots, Pêches, 
Amandes, Olives, Raisins, Oranges, Balamites, Papayes, Jujubes, 
Mangues, Mimusops, Tamarins, Caroubes, Vanilles, Coings, Nèfles 
du Japon, Goyaves, Jam-rose Loufs, Gourdes sèches, Canavalia, etc. 
en fruits secs ou conservés. 

Le Cath, Piment enragé et café de Harrar. Cannes-à-sucres rayées 
blanches et violettes. 

Instruments agricoles et horticoles des Egyptiens. 

Collection de Graines de fleurs et arbres d'ornement provenant du 
jardin d'acclimatation de Ghézireh, d'environ 500 espèces et variétés, 
la plupart en végétaux exotiques ayant fructifié sous le climat du Caire. 



— 84 — 

Herbier du Darfour et du Kordofan, comprenant 600 espèces 
recueillies par les officiers de l'état- major égyptien en expédition dans 
ces provinces. 

Andorre. 

Bois du Pin silvestre, Âbies pectinata, Tabacs, Plantes médicinales, 
Thérébenthine, Pommes de terre, etc. 

Maroc. 

Gommes, Résines, matières textiles, Cotons bruts, Graines oléagi- 
neuses, Ricins, Amandes, Palmes, Cires, matières colorantes, etc. 

Céréales, Froments, Seigles, Orge, Riz, Maïs, Mil, Amandes, Pa- 
tates douces, Haricots, Lentilles, Fèves, Pois. Arachides, Pèches, 
Amandes, Poivre, Piments, Cafés, etc. 

Annam. 

Bois de Ej-nam et de Tramhcong, nids d'hirondelles employés pour 
faire les potages ; chaque nid se vend vingt francs et un bocal ordinaire 
de ces nids se vend jusque 300 francs* Farine de Song-Ohanh, 
Cannelles, etc. 

Siam. 

Houe, Pelle, Couteau, Paniers, Serpette pour couper les feuilles de 
Bananiers, Bêches, Instruments pour arroser les arbres, Hachette, 
Herminette, Scie à main, Paniers à fleurs. 

Gomme gutte, Benjoin, Cardamome, Cannelle, Sagou, Pistaches, 
Haricots longs verts, dorés et blancs noirs. Pois, Pois noirs, Riz, 
Cotons, Chanvre, Blés, Cire d'abeille, etc. 

Japon. 

Bois et spécimens de plantes utiles. Champignons du pays. Chanvre, 
Tabacs, écorces à papier, Cocons de vers-à-soie, Indigos en pains et 
en poudre, Opium, Cire, Céréales, Froments, Mais, Orges, Sucres, 
Gingembres secs, Kakis, Herbier de plantes japonaises, Gravures 
coloriées de plantes d'ornement du Japon, etc. 



— 85 - 



Collections de bois exposés par les Douanes de Chefoo, de Hankow, 
de Wichu, de Foochow, de Tamsui, parmi lesquels on remarque les 
bois de Paulownia imperialis, Diospyros, Schize, Laurus camphora, 
Cedrela sinensis, Nepheliwn longanwm, Stillingia seiifera, Crypto- 
meria, etc. 

Collections de bois de Formose avec les noms indigènes. Fibres de Mal- 
vacées, de Broméliacées et d'Urticées, parmi lesquelles le Cbina-Grass. 

Une très-grande collection de plantes officinales en racines, fleurs, 
feuilles, fruits et tiges sèches employées dans l'Empire céleste. 

Graines de Sorghos, de Millet blanc, Setaria viridis, Panicivm undv- 
latifolium, Eleusine indica, de Lotus, etc. Farines d'Arrow-root, de 
Pois, de Patates douces, etc. 

Pois melons, Sésames, Féverolles, Pastèques, Choux pet-sai, Melons, 
Courges, Citrouilles, Potirons, Gourdes, Navets, Laitues, Fenouil, 
Oignon, Aubergine, Pommes sèches, Abricots secs, Jujubes sèches, 
Raisins secs, Kakis secs, Piments, Arachides, Jujubes au sucre. 
Litchis, Lung-ngans secs, Poivre, Litchis séchés au feu, Oranges et 
Citrons conservés. 

Thé vert, Thé en briques, Chcongsow-kaï, Oienfa, Yanglow-tung, 
d'Ichang-noir, Congou de Pingyang, Oulong, Souchon, Pehoe orangé, 
Pekoe à fleurs, Câpre parfumé, Kaisow ou Congou à feuilles rouges, 
Congou à petites feuilles, Taïca, Toa Uni but, Potsung-chut-tsuirkin, 
Poudre à canon, Yson, Yson jaune, Impérial, vert poudre à canon, etc. 



INDUSTRIE HORTICOLE. 

Le Concours de tondeuses a eu lieu le 5 août sur la grande pelouse 
du Champ de Mars, en face du pont d'Iéna, et ce terrain avait été 
divisé par parcelles de même grandeur qui ont été réparties entre les 
concurrents. A huit heures et demie du matin, toutes les tondeuses se 
sont mises en marche et celles que le jury a reconnues les meilleures 
sont les tondeuses de Shepherd William, 1, rue de Caumartin, à Paris, 
ainsi que les tondeuses Louet frères, d'Issoudun, dont le dépôt est chez 
Borel, quincaillier à Pari3. Les tondeuses de MM. Decker et Mot, 
boulevard de la Villette, et celles de Graham, chez Allez, frères, rue 
St-Martin, ont été également appréciées. 

Au concours d'arrosage le jury a reconnu la pompe de M. Beaume, 
plombier hydraulique à Boulogne (Seine), comme la plus recomman- 
dable. Les appareils d'arrosage de M. Raveneau, fabricant, 45, rue 



— 86 — 

Rochechouart, à Paris, réunissent les meilleures conditions que doivent 
présenter ces appareils. 

Les petits appareils d'arrosage et de bassinage de serre ou des arbres, 
de M. Fichet, 51, rue de Lagny, à Vincennes, sont les mieux condi- 
tionnés. Son hydrouette l'emporte sur tout ce qui a été fait en ce genre. 

L'arrosoir régulateur de Breton mérite aussi d'être cité. 

Le tonneau d arrosage fabriqué par M. Legrand, à Bresles, est un 
des instruments les plus recommandables et qui se transforme en 
pompe à incendie et lance de puissants jets d'eau. 

La pompe élevatoire, système Leperdrieux (constructeur H. Révillon, 
139, rue St- Antoine, à Paris), a l'avantage de supprimer toute garni- 
ture et clapets et permet d'élever l'eau à toutes hauteurs. 

La production est environ le double de celle des pompes ordinaires 
à travail égal, l'entretien est presque nul, les accidents causés par la 
gelée ne sont pas à craindre, le fonctionnement peut se faire avec 
manivelle, manège, moteur à eau ou à vapeur, les dimensions et la 
puissance peuvent en être augmentées, suivant le travail à produire 
et elles sont appliquées depuis plusieurs années dans divers établisse- 
ments pour l'épuisement à toutes profondeurs, l'irrigation, l'arrosage, 
les distributions d'eau, l'élévation des purins, jus de tannerie, etc. 

Le bélier hydraulique perfectionné, invention de W. et B. Douglas, 
Middletown (Connecticut), qui les fabrique avec succès depuis long- 
temps (Th. Pilter, représentant à Paris, 24, rue Alibert) est une simple 
machine, mais infiniment pratique pour forcer l'eau, soit d'un rais- 
seau ou d'une source quelconque à n'importe quelle distance de hauteur, 
pourvu que l'on puisse établir une chute proportionnelle à cette élévation. 

On emploie ce bélier hydraulique pour l'arrosage des terres et cette 
machine est parfaitement applicable là où il n'y a pas plus de dix-huit 
pouces de chute d'eau ; mais plus grande en est la chute, plus puissante 
est aussi la machine, conséquemment plus on peut amener d'eau. Pour 
avoir une quantité suffisante d'eau courante et afin de calculer la force 
du bélier par rapport à la chute d'eau dont on veut profiter à une distance 
ordinaire, à plus de deux cents mètres, il suffit de dire que le bélier est 
assez puissant pour élever un septième de l'eau à une hauteur cinq fois 
plus grande que la chute elle-même, ou un quatorzième de la même quan- 
tité dix fois plus haut. Admettons, par exemple, qu'une petite source ait 
une chute de cinq mètres sur une distance donnée et qu'elle ait un tirant 
de 28 litres. De ces 28 litres, alors, on pourrait élever 4 litres à une 
hauteur de 25 mètres ou 2 litres à une hauteur de 50 mètres, et ainsi 
de suite. Si par exemple le courant d'une source ou d'un ruisseau s 
une chute de 10 mètres et un tirant de 56 litres, alors la machine 
sera de force à élever 4 litres à une hauteur de plus de cent mètres 
plus haut que la position de la machine elle-même et ainsi de suite 
proportionnellement, selon que la chute est plus grande ou plus petite. 



— 87 — 

Une machine est employée pour arracher les pommes de terre. Les 
dessus sont enlevés et les pommes de terre portées à la surface et étalées 
sur le sol prêtes à être ramassées, à une proportion de trois à quatre 
arpents par jour, diminuant ainsi les frais de plus de cinquante pour 
cent sur la manière habituelle. Sa construction est telle, qu'elle peut 
être facilement travaillée par une paire de chevaux, et le conducteur 
par le moyen d'un simple levier, qui hausse et baisse la machine, et 
arrête entièrement le mouvement des fourchettes tournantes en cas de 
besoin, a une complète surveillance sur le tout. Elle est solidement 
faite et un ouvrier de ferme peut la manier avec facilité sans en avoir 
eu précédemment l'expérience. Prix à Paris, 425 francs. 

Appareils pour conserver les raisins frais, inventés par Etienne 
Salomon, propriétaire-viticulteur à Thomery. 

Les appareils portatifs, à armature en fer, offrent, quand on n'a pas 
de chambre spécialement affectées à la conservation des fruits, l'avan- 
tage de pouvoir se placer facilement, dans une encoignure quelconque 
d'un mètre d'emplacement. 

Les appareils fixes, à armature en bois, sont à rangées simples ou 
doubles, simples pour adosser à un mur, doubles pour occuper le milieu 
d'un fruitier. Les porte- flacons sont placés à 0.12 cent, les uns des 
autres, et les rangées superposées à 0.30 cent, environ. 

Le vase carbono-argileux, conservateur des raisins, de forme asia- 
tique fait le plus bel ornement d'une table. Les matières ajoutées à 
l'argile dont il se compose, permettent aux raisins de s'y tenir frais 
et tendus pendant plusieurs mois. 

Le Guêpier infaillible de E. Pelletier, 20, rue de la Banque, à Paris, 
à amorce double et à amorce simple, ce dernier sans capsule, pour 
prendre les Guêpes, Frelons, Mouches, Fourmis, Phalènes, Moustiques, 
etc., et que Ton suspend aux branches des arbres fruitiers. 

Pot destructeur des limaces, loches, escargots, cloportes, perce- 
oreilles, courtillières, mulots, etc., pour les jardins et aussi pour les 
serres, orangeries et jardins d'hiver où ces insectes causent souvent 
de graves dégâts. 

Appareil pour détruire rapidement et sans danger les nids de guêpes 
et les fourmillières dans les pelouses des parcs et des jardins, dans 
les serres, jardins d'hiver, orangeries et même dans les rez-de-chaussées 
des appartements, où s'introduisent quelquefois de petites fourmillières. 

Cloches à griffes métalliques pour le bouturage, le repiquage des 
plantes, le forçage et l'abri des asperges en pleine terre. Recommandées 
par la Revue horticole et employées à la pépinière du Jardin des plantes 
de Paris. Se vendent six francs la douzaine, non emballées. 

Parmi les autres produits de l'industrie horticole exposés dans la 
section horticole, on remarque des tuteurs en fer galvanisé. Kiosques, 
ponts et berceaux rustiques, tonneaux d'arrosage, Fruitiers modèles, 



— 90 — 

FACES 

Serres 60 

Serre Linden • . - 61 

Serres anglaises 63 

Serres de Persan 63 

Orangerie 64 

Arbres fruitiers exposés au Champ de Mars 64 

Arboriculture d'ornement 66 

France 66 

Algérie 66 

Ministère de l'Instruction publique 67 

Colonies françaises 67 

Angleterre . 73 

Colonies anglaises 73 

Portugal 75 

Colonies portugaises 75 

Pays-Bas 76 

Colonies néerlandaises - 76 

Espagne 76 

Belgique 76 

Suisse 77 

Italie 77 

Grèce 78 

Danemarck 78 

Grand-Duché de Luxembourg 7b 

République de St-Marin 78 

Suède 78 

Russie 79 

Autriche 79 

Hongrie 79 

Etats-Unis d'Amérique 80 

République Argentine 80 

Guatemala 80 

République d'Haïti 81 

République de Salvador 81 

Pérou 81 

Bolivie . . . , 82 

Mexique 82 

Nicaragua 82 

Uruguay 82 

Venezuela 82 

Egypte , 82 

Andorre ♦ . . 84 

Maroc 84 

Annam 84 

Siam 81 

Japon 84 

Chine» 85 

Industrie horticole 85 



TABLE DES MATIÈRES. 



PREMIÈRE PARTIE. — DOCUMENTS PRÉLIMINAIRES. 



Pages. 

Statuts et Règlements ... 5 

Liste des Sociétés fédérées ; . . . . 14 

Délégués près des Assemblées générales . ... 15 

Comité-Directeur et Bureau de la Fédération 18 

Sociétés correspondantes 19 

Membres correspondants 24 

Extrait des procès -verbaux 27 

Programme des questions mises au concours . 28 

Grand prix annuel institué par h Fédération 32 

Correspondance de la Fédération et des Sociétés fédérées 34 

Souvenir du bouquet d'Orchidées offert a LL. MM. le Roi et la Reine .... 40 

DEUXIÈME PARTIE. — ACTES DU GOUVERNEMENT. 

Ordre de Léopold 44 

Décorations des travailleurs agricoles 48 

Administration des chemins de fer de l'État 49 

Conférences publiques sur l'arboriculture fruitière . 53 

Conférences nouvelles instituées en 1878 53 

Conférences agricoles et horticoles. 53 

Conférences sur la culture et la taille des arbres fruitiers. Règlement et Programme 54 

Exposition universelle de Paris en 1878 . . 65 



* 



TROISIÈME PARTIE. — RAPPORTS DES SOCIÉTÉS ET DES ÉCOLES 

DE L'ÉTAT. 

Société royale d'agriculture et de botanique de Gand 67 

Société provinciale d'agriculture et de botanique de Bruges. ...... 69 

Société royale d'horticulture et d'agriculture de Tournai , 70 

Société royale d'agriculture et de botanique de Louvain 79 

Société royale de Flore à Bruxelles 80 

Société royale d'horticulture et d'agriculture d'Anvers 88 



TABLE DBS MATlàlBS. 

Pages. 

Société royale d'horticulture de Mons 90 

Société royale d'horticulture de Liège 92 

Société royale Linnéenne de Bruxelles 94 

Société royale d'horticulture de Ma Unes 96 

Société royale d'horticulture et d'agriculture de Verviers. ...... 97 

Société horticole et agricole de l'arrondissement de Huy 98 

Société horticole de Hassclt. ' 99 

Société royale d'horticulture de la province de Namur fOO 

Société d'horticulture et d'agriculture de Laeken fOt 

Société horticole et agricole du Hainaut, à Mons f04 

Société des conférences agricoles et horticoles d'Ixelles 106 

Société royale horticole de Liège f07 

Société agricole et horticole d'Andenne 108 

Cercle d 'arboriculture de Belgique 110 

Société horticole et agricole de Châtelet 112 

Société d'agriculture et d'horticulture Van Mons, à Borgerhx>ut 113 

Société l'Avenir horticole du Hainaut, à Mons 116 

Société d'agriculture et de botanique du Pays de Waes, à S 1 Nicolas. . . . 117 

Cercle floral a Anvers 118 

Cercle des Rosiéristes d'Anvers 119 

École d'horticulture de l'État à Gand 122 

École d'horticulture de l'Etat a Vilvorde 124 

Institut agricole de l'État à Gembloux 125 

QUATRIÈME PARTIE. 

Les Floralies de Gand en 1878 118 pages. 

Nomenclature des fruits belges, par M. Ch. Gilbert 56 » 

Correspondance botanique, par Éd. Morren 136 » 

L'horticulture à l'Exposition universelle de 1878, par M. G Dclchevalerie. 90 • 



Publications de la Fédération des Sociétés d'horti- 
culture de Belgique : 

Bulletin de la Fédération des Sociétés d'horticulture de Belgique, 1860 à 

1878, 18 volumes in-8°, prix du volume . , 5fr. 

Bulletin pour 1860. — Documents concernant la fondation. Floraison d'an 
Agave americana, par M. Rigocts. 

Bulletin pour 1861. — Monographie des Populus, par H. A. Wbsm&el. - 
Plantation d'un jardin fruitier, par M. Boissebet, etc. 

Bulletin pour 1862. — L'Ardenne par M. F. Crépir. — Les Ormes, p» 
M. Wbsmael. — Le jardin fruitier, par M. F. Podsset. — Les fécondttiosj 
croisées, par M. Wksmael. 

Bulletin pour 1868. — Monographie des Groseillers, par M. Wesmahl. - 
Catalogue raisonné des arbres de pleine terre, etc. 

Bulletin pour 1864. — L'acclimatation végétale, par H. Morrbn. — Monograpk* 
des Saules, par M. Wbsmael. — Traité d'Entomologie horticole, par M. Duos, 

— Souvenirs d'Allemagne, par M. Mobbbn. i 

Bulletin pour 1865. — Flore forestière de Belgique, par M. A. Wbsmail. 

Bulletin pour 1866. — Esthétique florale, par M. Db Putdt. — Les Composées 
potagères, par M. Van Berghem. — Flore exotique, par MM. Schsiïlhh A 
Morbkn, etc. 

Bulletin pour 1867. — Catalogue raisonné des plantes ornementales, ps 
M. G. Delchevalebie — Des Platanes eultivéei dans les jardins de Belgique, 
par M. A. Wbsmael. 

Bulletin pour 1868. — L'Exposition quinquennale de Gand de 1868. — Us 
floralies Girondines, par M. de Cannabt d'Hamalb. — L'azote et la végétation, 
par M. Damseaux. — Instructions pomologiques, par M. Koch. 

Bulletin pour 1869. — Biographie de V. van den Hecke de Lembeke. — Us 
jardins en Egypte, par M. G. Delcbbvalbbie. — Les Chênes d'Amérique, par 
M. A. Wbsmael. 

Bulletin pour 1870. — Mémorial du naturaliste et du cultivateur, par 
MM. Mobrxn et Db Vos. 

Bulletin peur 1871. — Alex. Bivobt, par M. Rodigas. — Exposition de Londres. 

— Le Dattier, par M. G. Delchevalbbib. 

Bulletin pour 1872. — - La Flore de Cordova, par M. O. db Maihh.-U* 
jardins botaniques du monde. — Les Sociétés d'horticulture de Belgique. 

Bulletin pour 1878. — L'exposition quinquennale de Gand en 1873. — Biogr. de 
L. Jacob-Makoy, par M. Ed. Mobren. — Biogr. de Godin, par M. F.Hifi.- 
L' horticulture à Londres, par M. Cos. — Correspondance botanique, par 
M. Ed. Mobben. 

Bulletin pour 1874. — Ch. de L'Escluse, par M. Ed. Mobbbn. — (torrespondan* 
botanique, 3 e édition. — Exposition de Vienne en 1873. 

Bulletin pour 1875. — Floralies Colonaises. — Math i as de PObel, p*r *•,** 
Morbbn. — La question des examens universitaires, par M. Ed. BL ^^t»**™ 
des plantes carnivores et. irritables, car M. Ed. M. — Correspondance dob- 
nique, 4 e édition, par M. Éd. M. — L'énergie de la végétation, par M. &»• ■• 

Bulletin pour 1876. — Floralies bruxelloises. — Actes du Congrès intera* 
botanique horticole. — Princ. élément, de Phys. vég. — Correspondance 
botanique, &"• édition. 

Bulletin pour 1877. — Flore liégeoise. — Correspondance botanique, 6« édition- 

Bulletin du Congrès international de poxnologie, à Namur, 1 roi. 
in-8«, 1868 ùï 

Bulletin du Congrès international de botanique et d'hortioul- # 
ture, réuni à Bruxelles en 1864, 1 vol. in-8», 1864 * 

Actes du Congrès international de botanique horticole, réuni a ^ 
Bruxelles le 1" mai 1876, 1 vol. in-8*, 1877 • ° 




3 2044 103 102 885